Vincent REYNOUARD serait en fuite dans la nature

Paracelsus

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
1,533
Reaction score
5,081
la Grande Bretagne c'est pas un bon plan
la liberté d'expression y est à peine meilleure qu'en France ou en Allemagne
quand on pense à la façon dont est traité Julien Assange qui risque d'être extradé après des années
de torture ou à la manière dont l'opposant Tommy Robinson est persécuté par les autorités
la GB est complètement inféodée à ZOG..
la Turquie choisie par Stéphane Blet semble être une option raisonnable
ce n'est pas trop dépaysant pour un européen et puis Erdogan ne se laisse pas faire
il faut voir ce qui marche, c'est tout :)
 
Last edited:

Samy

SA-Obersturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,938
Reaction score
9,786
Je viens de voir la vidéo de son appartement, j'ai trop de pitié pour le sort de sa bibliothèque et de toutes se archives.
Il a pris la fuite le 25 octobre semble-t-il, mais le 4 novembre sur son site apparaît l'annonce que la vente de livres est opérationnelle. Comment interpréter la chose ? Au mieux, Vincent a pris la fuite mais son assistant qui gère les envois de livres (et le site ?) est encore dans la maison avec les livres.
 

Honneur à Fenet

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
527
Reaction score
2,264
Il a pris la fuite le 25 octobre semble-t-il, mais le 4 novembre sur son site apparaît l'annonce que la vente de livres est opérationnelle. Comment interpréter la chose ? Au mieux, Vincent a pris la fuite mais son assistant qui gère les envois de livres (et le site ?) est encore dans la maison avec les livres.
Je crois que c'est distinct les livres qu'il vend, ils étaient dans un hangar. Mais en soi c'est moins grave de perdre les livre qu'il écrit plutôt que de sa bibliothèque personnel qui est le fruit d'années d'accumulation.
Les livre qu'il publie peuvent etre rééditer facilement, ce n'est qu'une question d'argent. On s'entend que cela reste important mais ça ne le prive pas de ses recherches
 

Rattus Rattus

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
32
Reaction score
126
J'ai du mal à comprendre pourquoi il n'irait pas en Iran ou en Syrie, il serait logé aux petits oignons par des despotes éclairés et pourrait faire son travail dans d'excellentes conditions.
Non, c'est un fantasme. La Syrie et l'Iran se moquent totalement des révisionnistes, ni Vincent ni Faurisson n'ont jamais reçu aucune aide d'aucune sorte de la part de ces pays. Puis ce n'est pas aisé de vivre dans un pays totalement nouveau sans aucun moyen de subsistance. Il faut arrêter les fantasmes sur ces pays-là.
 

Rattus Rattus

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
32
Reaction score
126
Il a pris la fuite le 25 octobre semble-t-il, mais le 4 novembre sur son site apparaît l'annonce que la vente de livres est opérationnelle. Comment interpréter la chose ? Au mieux, Vincent a pris la fuite mais son assistant qui gère les envois de livres (et le site ?) est encore dans la maison avec les livres.
Oui, et visiblement ses boutiques (Sans Concession et Critias) sont toujours actives. Il doit avoir des collaborateurs sur qui il peut compter, d'ailleurs il en parle dans l'entretien qu'il a donné aux éditions Critias.
 

Avémézari1Francofon

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Jan 6, 2021
Messages
880
Reaction score
3,508
M. Reynouard a fait preuve de grande naiveté en donnant tout un tas d'informations qui pouvaient potentiellement lui nuire, et ca n'a pas loupé d'ailleurs. Mais sans cette naiveté et cette fougue, il n'aurait pas mené la vie qu'il a mené, et offert sur un plateau les découvertes inombrables qu'il a pu mettre à disposition de celui qui cherche à savoir... On a les defauts de ses qualités... J'espère qu'il s'en est sorti. La dernière fois que nous etions dans l'attente de savoir quoi ou qu'est-ce c'était pour Cunnings... Mais il avait menacé son propre gouvernement de terrorisme... Cette fois, c'est un professeur qui est pourchassé et qui s'est volatilisé dans la nature. Je pense à M. Reynouard. Je sais qu'il a de la ressource, et qu'il est doté d'une ténacité peu commune. J'espère que nous aurons de ses nouvelles très bientôt. SH
 

tahtiahnah

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
653
Reaction score
1,478
Je ne vois pas comment juridiquement, les autorités anglaises pourraient justifier la destruction de ces livres. Par contre, son propriétaire risque de s'en débarrasser puisqu'il ne sera certainement plus en mesure de payer son loyer.
non il nous a dit qu'il loue cette maison a la femme de son ami revisionniste MrSiegfried Verbeke
ces livres ne risquent pas d'etre detruts
 

Danrit

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,167
Reaction score
11,869
Je ne vois pas comment juridiquement, les autorités anglaises pourraient justifier la destruction de ces livres. Par contre, son propriétaire risque de s'en débarrasser puisqu'il ne sera certainement plus en mesure de payer son loyer.
La destruction ou la confiscation des livres par les autorités n'est absolument pas un problème. C'est ce qui s'est passé pour David Irving en Angleterre : cet historien qui a été le plus prestigieux du pays pendant très longtemps est passé à la trappe lorsqu'il a commencé à dire en susbtance "s'il y avait eu une décision de génocide des juifs, cela aurait laissé des traces écrites, mais il n'y en a pas".

Irving a été persécuté, emprisonné en Autriche, il a subi des perquisitions de toutes sortes, et l'intégralité de ses archives ont été saisies par les autorités britanniques.

Pour en revenir à Reynouard, je viens de lire l'éditorial de Rivarol, et je le trouve très inquiétant. On sait que Vincent a toujours été très proche de Jérôme Bourbon et qu'ils avaient des échanges réguliers. Qu'il n'ait pas donné le moindre signe de vie après un mois n'est pas normal.

Les ennemis de Vincent Reynouard n'ont aucun état d'âme et la haine talmudique est sans limite. Ils sont nombreux, jouissent de puissants relais et soutiens à tous les niveaux de l'état et savent qu'ils peuvent compter sur une impunité totale. Si demain on retrouvait le corps mutilé de Vincent au fond d'un bois, il ne fait guère de doute que le dossier d'enquête dormirait tranquillement pendant quelques mois sur une étagère avant d'être classé sans suite.

Plusieurs d'entre nous sur ce fil de discussion ont parlé de "sacrifice" ou de "martyre" pour Vincent Reynouard. Espérons que cette image n'est pas devenue une réalité.
 

MarcelCerdan

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2021
Messages
623
Reaction score
2,410
Je suis très inquiet pour le héros Vincent Reynouard.
3 possibilités :
1) il est détenu par les flics qui vont l'envoyer en taule
2) il a réussi à s'enfuir et vit comme un clochard
3) la pire : il est détenu par les (((flics))) et on va le retrouver suicidé.
 

Rattus Rattus

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
32
Reaction score
126
Ça sent le kidnapping... ou pire :

https://rivarol.com/version-papier-1-an-d-archive/1420-rivarol-n3448-du-2122020-papier.html

QUE SAVONS-NOUS de certain ou d’à peu près certain à ce jour ? La police britannique et Interpol (si c’est bien d’eux qu’il s’agit) ont sonné en bas de son domicile le lundi 25 octobre en milieu d’après-midi. Vincent descend l’escalier, ouvre la porte. Voyant les policiers lui indiquant qu’ils veulent parler à Vincent Reynouard, ce dernier décline une fausse identité, puis claque aussitôt la porte sur les policiers. La porte ne s’ouvrant pas de l’extérieur, cela laisse le temps à Vincent de remonter en toute hâte à son appartement, et même de téléphoner à 15h44 à un proche collaborateur, certainement pour le prévenir de la situation et peut-être l’appeler à l’aide. Las, ce dernier, qui est dans le train, n’entend pas l’appel. Vincent ne laisse pas de message vocal. Il n’a pas le temps. Il se saisit rapidement, semble-t-il, de l’argent liquide dont il dispose grâce à ses cours particuliers, laisse tout sur place (son téléphone, ses papiers d’identité, son permis de conduire, ses ordinateurs portables, ne prend pas de change). Entendant les policiers qui ont finalement réussi à ouvrir la porte d’entrée grimper quatre à quatre les marches d’escalier jusqu’au deuxième étage, il a tout juste le temps de fuir par la cour intérieure du petit immeuble qui donne sur une sortie à l’arrière du bâtiment de sorte qu’il a pu semer ses poursuivants.

Une demi-heure plus tard à peine, l’ami s’apercevant que Vincent Reynouard l’a appelé, son numéro s’étant inscrit sur son portable en appel entrant, lui téléphone aussitôt. Cinq fois de suite. Les quatre premières fois, l’appel sonne dans le vide. Ce qui est logique puisque le téléphone a été laissé à l’appartement. Mais la cinquième fois, l’appel est rejeté. Manuellement. A cet instant-là, il y a donc quelqu’un à l’appartement. Qui ? Selon toute vraisemblance, la police qui était possiblement encore sur les lieux à ce moment-là. Mais pourquoi alors ne pas avoir répondu à l’appel ? C’est étonnant de la part de policiers qui poursuivent un fugitif et qui habituellement ne négligent aucune piste pour obtenir des renseignements, et surtout pas un appel téléphonique qui peut s’avérer déterminant. Plus étonnant encore, la police n’a rien pris dans l’appartement de Vincent. Ni les ordinateurs, ni le téléphone, ni les archives, ni les pièces d’identité. Tout a, semble-t-il, été laissé intact. Ce n’est pas là non plus dans les habitudes de la police de ne pas saisir les éventuelles pièces à conviction, de ne pas procéder à des fouilles méticuleuses du logement de la personne que l’on recherche, de ne pas saisir le matériel informatique ni le téléphone qui peuvent parfois donner de précieux renseignements.

ON A LE SENTIMENT qu’il y a des éléments manquants au puzzle. Quelque chose cloche dès le départ, suscite un malaise, légitime toutes les suspicions, autorise toutes les hypothèses. Est-on sûr d’abord qu’il s’agissait d’Interpol ? C’est en tout cas ce qu’a déclaré la propriétaire de l’appartement, répétant ce que lui avaient dit les (vrais ou faux) policiers britanniques. C’est ce qu’affirmait également Sarah Cattan dans son très long article du 3 novembre pour Tribune juive. Mais, quelques jours après, ce n’était déjà plus tout à fait la même version. Le compte Twitter intitulé Jugé coupable (qui est animé par le collectif anonyme BTA : Balance ton antisémite) indiquait soudainement que « Vincent Reynouard n’a pas de notice rouge d’Interpol », contrairement par exemple à Boris Le Lay exilé au Japon depuis 2014, ce qui laissait entendre que ce n’est pas forcément Interpol qui a sonné le 25 octobre au bas de l’appartement loué par le militant révisionniste dans le Grand Londres.

Mais si ce n’est pas Interpol, qui cela peut-il bien être ? La police britannique ? Peut-être, mais agissant à la demande de qui ? Dans quel cadre ? Sur quelle base légale ? Certes, à ce jour, Vincent Reynouard a été condamné en tout depuis son exil en Angleterre à 29 mois de prison ferme par des juridictions françaises pour avoir contrevenu à la loi Rocard-Fabius-Gayssot. Mais il n’y a pas actuellement d’équivalent de cette législation anti-révisionniste au Royaume-Uni. Comment peut-on donc motiver légalement une demande d’extradition ? Certes, comme le disait feu le professeur Robert Faurisson, « quand il s’agit de lutte contre le révisionnisme, il n’y a ni foi, ni loi, ni droit. Tout est permis. » La chasse au révisionniste est ouverte toute l’année, n’importe où, n’importe quand, n’importe comment. Au reste, les anonymes analphabètes et haineux de BTA ne se vantent-ils pas d’être des « chasseurs d’antisémites » ? Et manifestement leur chasse n’est pas réglementée. Elle n’est pas limitée à certains horaires et à une ou deux saisons dans l’année. Elle est permanente, sauvage et brutale, s’exerce de nuit comme de jour, ne s’encombre pas de respect des conventions, de la morale, de la probité et de la vérité.

IL EST SOMME TOUTE très facile à quelqu’un de déterminé de se faire passer pour un policier sans l’être aucunement. Vincent Reynouard avait raconté en vidéo comment, il y a cinq ans environ, alors qu’il était déjà en Angleterre, deux hommes étaient venus intimider une personne de son entourage immédiat restée en France, comment ils l’avaient suivie la journée en voiture, puis comment ils l’avaient attendue devant la porte de son appartement, puis, à son arrivée dans le couloir, comment il l’avait forcée à leur ouvrir la porte et à leur communiquer sous la menace les coordonnées téléphoniques et l’adresse exacte du domicile de Vincent au Royaume-Uni. Et manifestement, ce soir-là, ce n’était pas la police. Les deux hommes n’ont d’ailleurs pas eu la politesse de se présenter ni de décliner leur identité.

Plus étrange encore, Vincent avait raconté comment, une nuit, il y a un peu plus d’un an, des inconnus s’étaient introduits chez lui pendant son sommeil, au précédent domicile qu’il occupait près de Londres, et avaient, semble-t-il, fouillé dans ses affaires, ses archives, ses documents, comme s’ils recherchaient absolument quelque chose de précis, d’important, et étaient repartis. Il s’en était aperçu car il avait soigneusement fermé la porte avec un verrou la veille au soir, avant de se coucher, il s’en souvenait fort bien, or, la porte était ouverte au petit matin à son réveil !

On peut donc tout imaginer dans l’affaire présente, et plus le temps s’écoule, plus le silence devient assourdissant. Chaque jour qui passe nourrit le doute, accroît l’angoisse. Car si ce n’est ni Interpol, ni la police britannique qui a sonné chez lui ce jour-là, qui cela pouvait-il bien être ? Mais qui ? Serait-ce le fameux “qui” de Claude Posternak apostrophant le général Delawarde le 18 juin dernier sur CNews ?
Editorial beaucoup trop pessimiste à mon goût, Bourbon panique et fait paniquer tout le monde.
Si Vincent se cache, évidemment qu'il se tient très discret pour éviter de se faire repérer. Et je ne crois pas du tout à la thèse des faux flics.
Il est encore trop tôt pour paniquer comme le fait Jérôme Bourbon, gardons la tête froide.
 

Rattus Rattus

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
32
Reaction score
126
Je veux bien souscrire à ton analyse mais Bourbon n'a pas tord quand il dit que tout cette affaire sent la juiverie à plein nez.

Notamment sur la forme lorsqu'il explique que l'on est même pas sûr que ce soit des policiers, sachant en plus que les agents Interpol sur le terrain, ça n'existe pas.

Et sur le fond, son raisonnement juridique au sujet de l'absence de possibilité d'extradition de Vincent tient la route, surtout que ça fait 6 ans qu'il est en Angleterre donc pourquoi maintenant ?

Il faut savoir que les youpins ont un long historique en matière d'enlèvements et d'assassinats et qu'ils ont un culot monstre (chutzpah) pour faire ce genre de choses, même à l'étranger.

Et si on poursuit le raisonnement, pourquoi crois-tu que ces sales juifs cherchent à trouver l'adresse de BLL alors qu'il n'y a pas de convention d'extradition entre la France et le Japon ?
Il y a effectivement des zones d'ombre, mais ce n'est pas la première fois que Vincent disparaît ainsi. Déjà en 2015, il était resté deux mois chez un ami en Belgique, sans donner de nouvelles à personne. C'était juste avant de partir en Angleterre. Il en avait parlé dans une vidéo. Je dis qu'il est trop tôt pour s'inquiéter ainsi, Vincent réapparaîtra tôt ou tard.

A mon avis, les juifs cherchent à faire peur. C'est pourquoi ils cherchent l'adresse de BLL ou celle de Reynouard (qu'ils prétendent avoir trouvée, mais méfions-nous de la parole des juifs).

Quoi qu'il en soit, cette histoire nous enseigne la prudence. J'espère qu'à l'avenir, Vincent ne divulguera plus aussi facilement des informations sur sa vie privée...
 

Fenrir

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
68
Reaction score
171
S'il était seul face aux "flics", qui est à l'origine du récit de sa fuite ? Si c'est un site du style de BTA il y a lieu de prendre ces informations avec des pincettes, surtout s'ils ont changé de version ensuite (sur l'implication d'interpol). Par ailleurs le comportement attribué à Vincent n'est pas tellement raccord avec sa personnalité, qui prend les évènements, même les plus difficiles, avec sérénité. S'enfuir avant de prendre connaissance de quoi que ce soit, c'est se mettre en danger, à la fois en devenant un fugitif (en infraction il pourra être appréhendé par la force) et en permettant à ses ennemis un passage à l'acte loin des regards.
 

Hoaxlocaust

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
89
Reaction score
234
Pour être honnête je crains tout comme le grand monarque qu'on a assassiné Vincent... Et qu'il n'y a jamais eu de flics ou d'Interpol là dedans.

Un mois c'est énorme sans qu'on est des nouvelles sauf si il est vraiment incarcéré mais il aurait déjà été extradé non avec un article d'un mass média fr ?

Stan Maillaud on a rien su avant des mois car emprisonné au Venezuela et encore me semble que quelques semaines après sa compagne nous avait informé de la situation.
 

Leichenkeller

SA- soldat
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
171
Reaction score
644
Plus étonnant encore, la police n’a rien pris dans l’appartement de Vincent. Ni les ordinateurs, ni le téléphone, ni les archives, ni les pièces d’identité. Tout a, semble-t-il, été laissé intact. Ce n’est pas là non plus dans les habitudes de la police de ne pas saisir les éventuelles pièces à conviction, de ne pas procéder à des fouilles méticuleuses du logement de la personne que l’on recherche, de ne pas saisir le matériel informatique ni le téléphone qui peuvent parfois donner de précieux renseignements.
Il y a deux choses en plus, de bizarres: si la police était vraiment venue le chercher, alors pourquoi personne ne surveillait les issues de la maison, pour éviter une fuite bien prévisible ?

Et par la suite, comment se fait-il qu’ils n'aient pas employé des chiens pour le retrouver, comme lors d’une battue ?
 

Agent dormant

SA- soldat
Membre
Joined
Jun 24, 2020
Messages
113
Reaction score
797
Il y a tout de même pas mal de zones d'ombre et une en particulier : qui a rapporté le récit de la fuite de Vincent Reynouard au moment de son interpellation ? Comment sait-on qu'il a donné un faux nom, qu'il s'est ensuite enfui par la cour intérieure ? Quels témoignages attestent de ça ? Son acolyte n'était pas présent, il était dans le train. La police brittanique n'a pas communiqué sur une éventuelle interpellation de Vincent Reynouard et ni BTA, ni Rivarol n'étaient sur place au moment des faits. Qui a donc transmis ce témoignage des événements, et à qui ? Car il fallait bien que quelqu'un recueille le témoignage pour le transmettre et le rendre public afin que nous en prenions connaissance.
Déjà, rien n'est clair.

Aussi, comme rapporté précédemment, Interpol n'intervient pas physiquement, ce sont les forces de police du pays concerné qui appréhendent le criminel recherché. Rivarol est rompu à l'exercisme du journalisme, peut-être pourraient-ils contacter les autorités anglaises afin de savoir si, oui ou non, des hommes de leur police ont été mobilisés pour appréhender Vincent Reynouard. Si la réponse est «oui», il s'agit dont d'une fuite classique. Ce n'est qu'à condition d'avoir la preuve du contraire qu'il faudrait paniquer.

Rappelons que Vincent Reynouard est parti sans son portable. Lui, comme la plupart d'entre nous, n'a certainement pas mémorisé le moindre numéro de ses contacts. Les cabines téléphoniques, qui plus est, ne sont plus en activité et ses ressources en liquides ne doivent pas être très conséquentes. Rajoutons à cela qu'en tant qu'étranger, particulièrement isolé, il n'a personne auprès de qui se cacher. Et quand bien même il aurait des contacts, il chercherait vraisemblablement à les fuir en se doutant que la police l'attend au tournant au bout d'une sourricière.

Le scénario de l'assassinat paraît incertains lui aussi. Il faudrait que les hommes, habillés en policier, avec un véhicule de police, n'aient pas reconnus Vincent Reynouard en premier lieu puisque ce dernier leur aurait donné une fausse identité (d'après le témoignage précis dont on ne connaît la provenance exacte). Or, si commando il y avait eu, ils auraient repéré leur cible immédiatement sans chercher à confirmer son identité.

Sans compter qu'il aurait fallu l'assassiner sur place ou, au moins, l'enlever en l'empêchant de crier pour attirer l'attention. D'après les photos de son domicile, il vit dans un quartier tranquille. Le moindre cri aurait créé des remous ou, au moins, des haussements de sourcils.
Et transporter un homme qui se débat, ça n'est non plus une mince affaire. Pas si on veut être discret.

Sans téléphone portable, sans contact, avec une somme d'argent liquide dont le montant n'est pas nécessairement conséquent, il est tout simplement possible qu'il n'ait pas les moyens matériels de contacter qui que ce soit de nos milieux.

Il faudrait aussi des renseignements sur les procédures d'interpellation brittaniques. Peut-être la police n'avait-elle tout simplement pas le droit de saisir ses disques durs et autres fichiers et a donc laissé l'appartement en état. Il y a des zones troubles, certes, mais il est trop tôt pour commencer à supputer un assassinat.
N'allez pas croire que le Mossad va mouiller la chemise pour un révisionniste et son public de 330 abonnés sur Odysee. Quant à des milices juives privées... n'allez pas espérer de leur part qu'ils fassent un travail aussi professionnel. Et s'il avait été question de milices juives, n'allez pas croire non plus que ses archives et ses ordinateurs seraient restés intacts.

Quant à la révélation que Vincent Reynouard comptait faire connaître à Jerôme Bourbon.... ça n'aurait rien changé. On pourrait découvrir des enregistrements audios et vidéos avec le témoignage des responsables de l'explosion d'Oradour-sur-Glane que les autorités ne changeraient pas une virgule au récit officiel. Le document magique qui va faire s'effondrer le château de carte mensonger, dans un pays où on croit encore au 11 septembre entre autres colonnes d'introduction, j'y crois moyen.

Je pense que la thèse de la fuite sans moyen de contacter qui que ce soit est vraisemblable. Ce que je crains c'est que par les temps qui courent, il commence à faire froid. Sans abri et probablement pas les moyens de se nourrir convenablement - d'autant qu'il n'est pas très épais - sa cavale pourrait avoir des conséquences.
 

Fenrir

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
68
Reaction score
171
Sans la preuve qu'il est effectivement en cavale, il s'agit d'une disparition inquiétante. Cela pourrait faire l'objet d'un signalement, et permettrait de faire la lumière sur la présence ou non de la police à son domicile le 25/10. Cette action ne peut être entreprise que par un proche résidant sur le sol anglais. On peut penser à son collaborateur ou à un membre de l'une de ses familles qui employait Vincent.
 

templeXIII

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
3,242
Reaction score
6,884
L'ami Vincent, qui a déjà participé à des émissions en présence de Gandalf, auteur révisionniste, qui était réfugié en GB serait en fuite. En effet, selon le dernier Rivarol, la police est venue le cueillir, il a fui prestemment pouvant échapper aux bobbies, il serait aujourd'hui dans la nature en Angleterre. Il a commis l'erreur de leur ouvrir (il fallait faire le mort pour les empêcher d'entrer).

(Je tiens mes infos du dernier édito de Rivarol, à paraître demain)
https://rivarol.com/version-papier-1-an-d-archive/1416-rivarol-n3448-du-2122020-papier.html
Dans le N°3493 page 2 de l'édito, colonne 3, il est fait allusion à des enquêteurs qui cherchent et auraient trouvé un certain Boris au Japon (je ne sais qui c'est?!).
 

Rattus Rattus

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
32
Reaction score
126
Sans la preuve qu'il est effectivement en cavale, il s'agit d'une disparition inquiétante. Cela pourrait faire l'objet d'un signalement, et permettrait de faire la lumière sur la présence ou non de la police à son domicile le 25/10. Cette action ne peut être entreprise que par un proche résidant sur le sol anglais. On peut penser à son collaborateur ou à un membre de l'une de ses familles qui employait Vincent.
Disons que le manque de communication sur la situation de Vincent inquiète tout le monde. J'ignore pourquoi son proche collaborateur ne pipe mot.
 

Fenrir

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
68
Reaction score
171
Disons que le manque de communication sur la situation de Vincent inquiète tout le monde. J'ignore pourquoi son proche collaborateur ne pipe mot.
Si la version qui circule, celle de la fuite, n'est qu'un écran de fumée, le jeune collègue de Vincent a tout intérêt à faire profil bas car tout peut arriver. Le narratif aux mains de ses ennemis permet tous les coups tordus, comme à l'époque de la terrible agression du Pr Faurisson à Vichy, où ses assaillants ont pu prendre la fuite vers Israel. Aujourd'hui ce serait plus compliqué avec l'ensemble des dispositifs de surveillance mis en place dans les grandes métropoles et donc créer cet écran de fumée leur ferait gagner le temps nécessaire pour quitter le pays.
Et dans le cas où il serait réellement en cavale, mieux vaut pour ses proches au Royaume-Uni de n'alerter personne, ces derniers étant sans doute tracés et sur écoute. Du moins le temps qu'une solution pérenne soit trouvée.
Etre dans la clandestinité comporte de très gros risques pour sa sécurité, j'ai vraiment du mal à croire que Vincent fasse ce choix avant de tout tenter par les voies légales.
 

templeXIII

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
3,242
Reaction score
6,884
Dans le Rivarol 3495 du 24 nov,
Editorial sur Vincent.
D'après leurs informations, notamment par le propriétaire de l'appartement de Vincent, rien n'a été saisi ni fouillé. Ce qui fait dire à JB que ce n'était sans doute pas la police. Et d'après des publications juives, Vincent ne serait pas fiché Interpol, ce ne serait pas Interpol non plus. Il reste les ordures d'une organisation juive venue le kidnapper, ou une fuite rapide mais depuis un mois sans aucune nouvelle....
Le collaborateur de Vincent a rappelé 4 fois après que Vincent ait tenté de le contacter sans qu'il n'entende.
3 fois sans réponse, et dans la foulée une quatrième fois et l'appel a été refusé manuellement...

Ces fils de lucifer se croient tout permis, il ne faudra jamais l'oublier.
 

AntiPAN

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 9, 2020
Messages
698
Reaction score
3,368
De toute façon flic ou organisation juive paramilitaire c'est la même chose, suffit de voir la collaboration active des flics avec les gangs pedo-pakistanais en UK pour comprendre l'ampleur de l'infiltration, j'espère vraiment au scénario de la cavale, mais c'est vrai qu'il y a énormément d'indices troublants, à mon avis s'il a pris d'instinct la fuite c'est qu'il se savait observé... Est-ce un guet-apens ? l'ont (((ils))) cueillis une fois dehors (le chloroforme c'est encore utilisé) , si c'est le cas ils ont préalablement inspecté les lieux quelque temps pour lui tendre une embuscade

N'oublions pas qu'avec le covidisme nous avons encore changer de paradigme, aujourd'hui c'est les plus gros et demain ils viendront pour vous, Soral et Ryssen en ont fait les frais, ils peuvent absolument faire tout ce qu'ils veulent, ils ont la justice, les médias et la POLICE à leurs entière disposition, mieux ils y foutent leurs propres rejetons, le pauvre Vincent complètement isolés dans ce pays étranger n'aura peut-être pas eu la chance des deux cités plus haut

Enfin je continue malgré tout à croire à la cavale héroïque d'un homme qui a une mentalité de chevalier, c'est pas non plus impossible, j'espère comme vous en savoir plus sous peu
 
Top