vieux trans dégueulasse ... seule sa perruque fait vrai !

Paracelsus

SA- chef général de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
2,198
Reaction score
7,618
Oui dégueulasse, le mot est faible!
quand on voit ce machin-là, cette espèce d'engin indéterminé
comment penser qu'un homme jeune en principe sain, en bonne santé
puisse éprouver qq attraction et désir, sentiment de concupiscence à son endroit?
c'est absolument invraisemblable!
le type ou pseudo-mari, est en réalité profondément perverti et détraqué sexuellement
il est bloqué dans une relation sado-maso avec sa prétendue "femme", qui joue en vérité
le rôle de l'homme dans le couple et le domine de la façon qu'on peut imaginer ..
Sodome et Gomorrhe sont à l'Elysée :devilish:
 

templeXIII

SA-Obersturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
4,292
Reaction score
9,656
Oui dégueulasse, le mot est faible!
quand on voit ce machin-là, cette espèce d'engin indéterminé
comment penser qu'un homme jeune en principe sain, en bonne santé
puisse éprouver qq attraction et désir, sentiment de concupiscence à son endroit?
c'est absolument invraisemblable!
le type ou pseudo-mari, est en réalité profondément perverti et détraqué sexuellement
il est bloqué dans une relation sado-maso avec sa prétendue "femme", qui joue en vérité
le rôle de l'homme dans le couple et le domine de la façon qu'on peut imaginer ..
Sodome et Gomorrhe sont à l'Elysée :devilish:

Mais n'oublions pas que "détraqué sexuellement" signifie être détraqué mentalement, psychotique/ gravement déviant;
c'est-à-dire que le rapport au monde (êtres vivants et objets) est vicié, déréglé, ...
Les interactions avec ce genre d'individus ne peuvent pas être équilibrées, stables et pérennes,
puisque leur mal être cause des frustrations et les réponses de leur égo ne peuvent pas être éloignées de la perversité (pas seulement sexuelle) pour contourner le réel auquel ils n'ont pas réussi à s'acclimater.
Leurs souffrances font le malheur des gens qu'ils côtoient.
Quand ((("l'autorité"))) entretient ces souffrances et les place sur les scènes médiatiques et politiques,
c'est cruel pour le psychotique qui s'enfoncera plus profond dans sa souffrance, et cruel pour les victimes qu'on obligera à vivre dans une dystopie insupportable;
Quand cela concerne des enfants, on est dans l'ignoble et le satanisme.
 
Top