Var : les femmes blanches de la magistrature persécutent un nationaliste pour avoir recadré une musulmane de la Gendarmerie

A

AdminDP

Guest
Captain Harlock
Démocratie Participative
06 Janvier 2021



C’est ce que j’appelle la plus parfaite manifestation du fonctionnement de la terreur raciale en France.

C’est le seul « racisme systémique » qui existe et il est le fait de deux – et seulement deux – catégories : les femmes blanches et les juifs.

Le Midi Libre :

« Je regrette fortement, je me suis emporté, une fois de plus suite à un traitement médical mal pris et à l’alcool », se défend, ce mardi matin, devant le tribunal, Jean-Marc Arzalier, poursuivi pour des faits graves d’outrage visant une gendarme de Saint-Gilles, en raison de ses origines.

Celui qui se revendique « nationaliste » est aussi mis en cause pour des faits de provocation publique à la haine et d’apologie de crime après avoir diffusé des propos odieux, via sa page publique Facebook sur les juifs, les arabes, les camps d’extermination…
Le 21 novembre, les gendarmes sont appelés pour un différend à Générac. Parce qu’il a vu « un noir » à la télévision, cet homme a tout cassé dans la maison.
Ce camarade était visiblement à bout de nerfs à force de voir les médias juifs saturer son écran de nègres, que soit dans les séries, aux informations ou lors des matchs de football.

C’est un sentiment que je comprends totalement, tout comme je comprends que l’on finisse par vouloir tout détruire chez soi à force d’être agressé visuellement par ces médias cosmopolites. Il arrive un moment où un homme n’en peut tout simplement plus.

Quand on voit ce que doit endurer un homme blanc en France en 2021, les médias devraient remercier Yahvé qu’il n’y ait que de la vaisselle cassée.

Ceci dit, pour la paix des esprits, il est souhaitable de se débarrasser de la télévision.

C’est la meilleure thérapie.

« Elle est encore là cette sale bougnoule« , clame le quadragénaire lorsqu’il entend la voix d’une gendarme qu’il avait déjà insultée avec les mêmes mots en 2016. « Allez vous occuper de tous les juifs et des arabes… », poursuit Jean-Marc Arzalier.
En garde à vue, le prévenu clame : « Je veux qu’on parle de moi. Je veux des journalistes. » « Je fais toujours de la provocation, sans arrière-pensée », déclare le prévenu devant le tribunal. Il vient de passer 43 jours en détention provisoire. « Mes propos sur Facebook ? C’était nul et stérile. C’est pour attirer l’attention. »

« Lui en fait une gloire », constate Me Rémy Nougier, l’avocat du gendarme. « Il n’a aucun regret, ni remord », poursuit Me Saphia Foughar, partie civile pour la Licra. Estelle Meyer, la représentante du parquet a requis 18 mois de prison et un maintien en détention. « Celui qui doit être exclu de cette société, ce n’est pas le noir, l’arabe, le juif, c’est vous. On ne soigne pas le racisme. Un suivi psychologique n’a aucun intérêt », déclare la magistrate.

« Je demande que l’on prenne en compte sa pathologie », a plaidé Me Olivier Collion, l’avocat du prévenu. Jean-Marc Arzalier a été condamné à six mois de détention mais sous surveillance électronique.
Jean-Marc était peut-être ivre mais il était chez lui. Et chez soi, on peut parfaitement boire plus que de raison sans avoir à s’en expliquer. Et encore moins à des mercenaires coloniaux, surtout s’il s’agit de moukères agressives cooptées par cette république juive.

La dimension raciale du dossier est secondaire. Ce que ces magistrates blanches retiennent, c’est qu’un homme blanc a osé défier une traînée essayant de jouer aux hommes en exhibant un pénis de substitution qu’on appelle un Glock.

Le fait que cette gendarmette soit une beurette est uniquement un moyen de diaboliser le rebelle au taux de testostérone trop élevé aux yeux de ces pétasses.

La vraie ligne de front ici, c’est que des garces utilisent la puissance étatique construite de A à Z par l’homme blanc pour la retourner contre lui.



Il n’y a qu’un sous-homme qui peut accepter quelque injonction que ce soit d’une femme qui usurpe une fonction de pouvoir.

Ces Blanches en robe noire sont absolument claires quant à leur volonté d’anéantir l’homme blanc et la civilisation qu’il a construite de ses mains, au prix de millénaires d’efforts. Dès qu’elles s’emparent de la moindre parcelle de pouvoir, ces femmes blanches s’en servent immédiatement pour détruire l’homme blanc, c’est-à-dire détruire la société elle-même.

Le but de ce procès est de faire comprendre à tous mâles blancs quelle est leur place dans la hiérarchie sociale – et raciale – de cette république judéo-féministe. C’est-à-dire tout au fond des chiottes.

Sur ce domaine très précis, les femmes maghrébines ou les femmes noires sont supérieures aux femmes blanches. Les femmes afro-maghrébines défendent avec agressivité les hommes de leur groupe ethnique, peu importe les circonstances.

Quand cette ordure gauchiste de Thomas Guénolé s’en était pris à Houria Bouteldja, il s’excitait sur le fait qu’Houria refusait catégoriquement de lâcher les hommes algériens, aussi merdiques soient-ils au quotidien.


Ce que ce bourgeois de gauche ne parvenait pas à intégrer, c’est que les femmes afro-maghrébines ont une structure mentale entièrement dédiée à la défense de leur groupe. Pour elles, le mérite individuel n’a aucune importance, ce qui compte c’est que leur groupe remporte la guerre raciale.

Imaginez un peu si, face à une négresse écumante comme Rokhaya Diallo, une femme blanche disait sans broncher qu’elle défendrait toujours un homme blanc, même s’il s’agissait de son violeur, pour ne pas permettre aux allogènes d’affaiblir la race blanche.

99% des hommes blancs encore lucides voudraient l’épouser sur le champ.

C’est exactement l’état d’esprit des femmes maghrébines ou africaines vis-à-vis de leurs hommes : à la moindre agression extérieure, elles le défendent sans aucun regard pour les faits.

Les femmes blanches en France sont aux antipodes d’une telle solidarité raciale. Non seulement elles utilisent le moindre prétexte pour détruire les hommes de leur propre race, mais elles le font pour aider les mâles allogènes à les remplacer pour les baiser.

C’est ce qu’a dans la tête la moindre Blanche qui hurle au racisme : se faire sauter par des métèques.

Et les racistes décomplexés, sortez de mes mentions merci

— zoé
🕊
(@zaexea) June 28, 2020

Comme les parasites juifs ou les allogènes, les femmes blanches se savent inférieures à l’homme blanc. Elles savent que tout ce qu’elles obtiennent dans une société blanche l’est au prix de l’affaiblissement de l’homme blanc, de sa domestication.

C’est pour ça que la destruction de l’homme blanc est à la base du féminisme.

Face à une telle tendance anthropologique, l’homme blanc doit tenir la femme blanche d’une main de fer. A la seconde où il fait preuve de libéralisme vis-à-vis des femmes blanches, il finit dévoré vif.

C’est pour cette raison qu’aucune femme blanche ne doit jamais occuper de fonction de pouvoir. Ni dans la police, ni dans l’armée, ni dans la magistrature, ni dans quelque corps de l’Etat que ce soit. Si l’homme blanc veut survivre, le seul horizon pour la femme blanche est le gynécée.

C’est là que surgit la véritable lèpre de notre temps : le chevalier blanc.

Sans tous ces hommes faibles agenouillés devant des pétasses, rien de tout cela ne serait possible.



Un white knight est infiniment plus méprisable que la dernière des putes féministes. La pute féministe a au moins pour sa défense d’avoir quelque chose à gagner dans la destruction de l’homme blanc. En revanche le white knight, en aidant les putes à saboter la position de l’homme blanc, ne fait qu’accentuer son déclassement sur le marché sexuel.

Il milite littéralement pour devenir un mendiant plus misérable qu’il n’est déjà.



Commentez l’article sur EELB.su

Continue reading...
 

Monsieur Grenouille

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
948
Reaction score
3,241
Superbe article! Voilà le niveau de lucidité qu'il faut atteindre sur ces pétasses et leurs chevaliers blancs. L'amour est aveugle, et en ces temps de fin du monde, il vaut mieux y voir clair, croyez-moi. Ce n'est pas avoir la "haine" des femmes, ni d'aucune autre catégorie de bipèdes d'ailleurs. C'est de la pure objectivité. Nous en sommes là. L'homme blanc, le "fucking white male", est considéré comme une espèce nuisible dans les pays qu'il a construits, et ses pires ennemis appartiennent au même groupe que lui. Cicéron disait déjà que le pire ennemi est l'ennemi de l'intérieur.
Une vidéo de Virginie Vota datée d'hier, qui explique en fin de vidéo (8:45) que le statut de l'homme par rapport à la femme est le même que celui du blanc par rapport aux racisés :
 

Arvalix

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 10, 2020
Messages
929
Reaction score
5,192
dès l instant ou l homme Blanc ,le cerveau lavé par le savon du progressisme juif a légué son role du pouvoir a la femme il a ouvert la boite de Pandore de la destruction de la race aryenne et de l ordre social
 

Monsieur Grenouille

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
948
Reaction score
3,241
dès l instant ou l homme Blanc ,le cerveau lavé par le savon du progressisme juif a légué son role du pouvoir a la femme il a ouvert la boite de Pandore de la destruction de la race aryenne et de l ordre social
L'homme blanc n'est pas un bloc unifié. Nous naissons dans une démocratie sans l'avoir voulue, où les poux ont le droit de dévorer le lion.
 

jones

SA- aspirant
Membre
Joined
Oct 10, 2020
Messages
73
Reaction score
287
,d'apres certaines confidences,houria bouteldja est surtout contre les unions maritales entre noirs et maghrebines,,celles concernant les hommes maghrebins et les femmes noires etant inexistantes
,c e phenomene est grandissant en france et insignifiant au maghreb,
les mariage entre musulmans de races differentes est permis en islam ,ce qui accelere le metissage racial entre maghrebins et noirs d'afrique car les noirs sont majoritairement musulmans,,,
le fait que le footeux Mbappe a un pere negre et une mere maghrebine n'a fait que booster le nombre d'unions negromaghrebines et decomplexer les reticents de moins en moins nombreux
 

Tom. Jdl

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,000
Reaction score
3,357
Oui.
La femme blanche est prête à détruire l'homme blanc pour obtenir du chibre marron.

On ne sait pourquoi mais la femme blanche moderne a un énorme penchant pour les bougnoules, les nègres.... C'est probablement lié à la féminisation de l'homme blanc qui se dévirilise complètement. Mais c'est un autre sujet.
 

Mjöllnir

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
584
Reaction score
3,239
C’est pour cette raison qu’aucune femme blanche ne doit jamais occuper de fonction de pouvoir. Ni dans la police, ni dans l’armée, ni dans la magistrature, ni dans quelque corps de l’Etat que ce soit. Si l’homme blanc veut survivre, le seul horizon pour la femme blanche est le gynécée.
Phrase merveilleuse de bon sens élémentaire, ce qu'il y a de plus rare ! Plus qu'une phrase, ces mots doivent intégrer le programme totalitaire de notre redressement !
 

Monsieur Grenouille

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
948
Reaction score
3,241
On ne sait pourquoi mais la femme blanche moderne a un énorme penchant pour les bougnoules, les nègres.... C'est probablement lié à la féminisation de l'homme blanc qui se dévirilise complètement. Mais c'est un autre sujet.
Il se dévirilise par castration. Il ne se dévirilise pas lui-même, même si les fiottes d'aujourd'hui paradent à la gay pride. Personne n'autorise une "hétéro pride", et l'homme blanc est attaqué partout, pour éviter qu'il ne se reproduise et préserve sa culture.
 

France Hitler

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,333
Reaction score
11,680
Estelle Meyer, la représentante du parquet a requis 18 mois de prison et un maintien en détention. « Celui qui doit être exclu de cette société, ce n’est pas le noir, l’arabe, le juif, c’est vous. On ne soigne pas le racisme. Un suivi psychologique n’a aucun intérêt », déclare la magistrate.
Estelle (((Meyer))) ? Ces saloperies excusent des violeurs pakis "parce qu'ils n'ont pas les codes" ; trouvent toutes les excuses aux pillards clandos de toute la planète en leur donnant une 97e chance ; libèrent des bicots qui éclatent la tête de jeunes filles au Glock après moins d'un an. Ils ont toujours l'astuce pour excuser les pires psychopathes boucaques, en disant qu'il faut soigner au lieu de punir, en suivant leurs idoles Foucault et l'(((école de Francfort))). Mais pas là. Là, pour le Blanc, il n'y a pas de solution. Il faut "exclure de la société le racisme". L'autochtone devient du bétail dans son propre pays, rien d'étonnant en régime talmudique.
Jean-Marc Arzalier n'a rien fait de mal.
 

Vieux Celte en colère

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
3,846
Reaction score
12,139
(((Estelle Meyer))), la représentante du parquet a requis 18 mois de prison et un maintien en détention. « Celui qui doit être exclu de cette société, ce n’est pas le noir, l’arabe, le juif, c’est vous. On ne soigne pas le racisme. Un suivi psychologique n’a aucun intérêt », déclare la magistrate.
Bien évidemment, on ne soigne pas le racisme car le racisme n'est pas une maladie, c'est un réflexe vital de survie grâce auquel un peuple aura une chance de perdurer.

Sans le racisme blanc, la race blanche disparaîtra d'occident et cela sous les coups de boutoirs du racisme juif qui a infiltré tous les centres de décisions occidentaux.

Alors, oui, vive le racisme blanc! et à bas le racisme juif!
persos juifs racisme blanc et racisme juif.png

L'ennemi mortel de la race blanche, ce ne sont pas les nègres, les bougnoules ou les chinetoques, ce sont les juifs qui ayant parasité tout l'occident, travaillent sans relâche à notre perte...
 

charlesrichet

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
225
Reaction score
721
Le passage parlant de thomas guénolé et de la solidarité raciale de la boutdjella (boujdela, boughela enfin bref la métèque là) est une excellente synthèse, puisqu'elle termine par : "C’est ce qu’a dans la tête la moindre Blanche qui hurle au racisme : se faire sauter par des métèques."

Les hormones, contrairement aux youpins, ne mentent pas, on peut au moins leur reconnaitre ça.
 

Totenkopf

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
234
Reaction score
1,076
Les femmes blanches en France sont aux antipodes d’une telle solidarité raciale. Non seulement elles utilisent le moindre prétexte pour détruire les hommes de leur propre race, mais elles le font pour aider les mâles allogènes à les remplacer pour les baiser.
En comparaison les blancs américains sont moins dans la merde que nous, la solidarité entre blancs est plus forte. Les américaines sont beaucoup plus solidaires avec leurs hommes, on peut le voir pendant les elections où une majorité d'entre elles on voté Trump malgré qu'ils aient beaucoup de gauchistes et de PAN.

3A3288B20000578-0-image-a-71_1478689949812.jpg

La Fronce est un pays de tarés. C'est pour ça que les blancs sont condamnés à perdre dans ce pays, il n'y a aucune solidarité tout en affrontant des groupes raciaux peu intelligents mais très soudés. On ne peut pas gagner quand il y a autant de traitres determinés à saboter nos efforts pour survivre.
 
Last edited:

chene1968

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 10, 2020
Messages
790
Reaction score
2,123
Nous vivons l'immigration invasion soutenu par les républiques et avec tous ces haut fonctionnaires donc rien de choquant de la part ces traites ils font leurs travaillent avec zèles !
Ce qui est choquant est lobotomisation des fds face à ce Cheval de Troie bien ficelé par la république judéo capitalo-bolchévique la moindre remarque et vous vous faites houspillés par le premier beauf fds étant fier de voir ce pays se transformé en libanisation !!!
 

Un français

SA- aspirant
Membre
Joined
Nov 18, 2020
Messages
19
Reaction score
16
Captain Harlock
Démocratie Participative
06 Janvier 2021

Ce que ce bourgeois de gauche ne parvenait pas à intégrer, c’est que les femmes afro-maghrébines ont une structure mentale entièrement dédiée à la défense de leur groupe. Pour elles, le mérite individuel n’a aucune importance, ce qui compte c’est que leur groupe remporte la guerre raciale.

Imaginez un peu si, face à une négresse écumante comme Rokhaya Diallo, une femme blanche disait sans broncher qu’elle défendrait toujours un homme blanc, même s’il s’agissait de son violeur, pour ne pas permettre aux allogènes d’affaiblir la race blanche.

99% des hommes blancs encore lucides voudraient l’épouser sur le champ.

C’est exactement l’état d’esprit des femmes maghrébines ou africaines vis-à-vis de leurs hommes : à la moindre agression extérieure, elles le défendent sans aucun regard pour les faits.

Les femmes blanches en France sont aux antipodes d’une telle solidarité raciale. Non seulement elles utilisent le moindre prétexte pour détruire les hommes de leur propre race, mais elles le font pour aider les mâles allogènes à les remplacer pour les baiser.

C’est ce qu’a dans la tête la moindre Blanche qui hurle au racisme : se faire sauter par des métèques.

Comme les parasites juifs ou les allogènes, les femmes blanches se savent inférieures à l’homme blanc. Elles savent que tout ce qu’elles obtiennent dans une société blanche l’est au prix de l’affaiblissement de l’homme blanc, de sa domestication.
Le constat est juste mais la question est mal posée.
En sabordant leur père, leur bonhomme et leur fils, la femme blanche se condamne elle-même.
J'en reviens toujours au nombrilisme, Peut importe ce qu'il en est de la lignée, c'est moi je pour tout et tout de suite.
Après moi, le déluge.
Je ne suis le produit ni d'une race, ni de rien. Je suis parce que je suis, voilà tout.

Alors, moi je veux bien qu'on désigne toujours l'autre pour se dédouaner.
La gonzesse, le mauricaud le jouif ...
Faut dire que c'est bien commode et que ça n'engage à rien. Y''a moi et y'a les autres, et parmi les autres y'à ma mère, ma femme , ma fille...Ça appartient aux autres, c'est pas moi, ça.
Les femmes ont la faiblesse de s'attacher à ce qui est fort et a ce qui veut exister.

Je ne vois pas comment ni pourquoi ce qui veut crever puisse fédérer quoi que ce soit, à plus forte raison s'il ne considère pas comme étant consubstantiel ce qui devrait lui être propre.

Question de responsabilité donc, c'est un truc à assumer, ça.

L'homme blanc est-il responsable ou victime de sa déchéance?
Pauvre victime...!?
 

Apollinien

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
115
Reaction score
388
Le véritable cancer n'est pas la femme blanche en elle-même, c'est surtout le sous-homme "chevalier blanc" qui est responsable du comportement de trainée de la femme occidentale.
Il serait d'ailleurs intéressant d'approfondir l'analyse socio-psychologique de ce type de sous-homme, est-ce là une nouveauté exclusivement liée à la modernité ou est-ce que le phénomène absurde de soumission à la femme blanche a des sources antérieures ? Un effet néfaste de la christianisation des esprits qui aurait perduré ? La question mérite d'être posé car pour ma part je suis persuadé que les femmes sont ce que veulent bien en faire les hommes. Si l'homme relâche son autorité sur celles-ci, elles retrouvent leurs instincts primaires et deviennent purement et simplement des putes.
Et ce relâchement ne date pas d'hier.
Heureusement la Charia blanche est à notre programme, Rosenberg lui parlait de "patriarcat apollinien" mais chacun comprend où je veux en venir.

les noirs sont majoritairement musulmans,,,
C'est complètement faux, les noirs sont chrétiens en grande majorité et cela ne les rend pas plus sympathique.
"Le christianisme est devenu la religion la plus pratiquée en Afrique subsaharienne (63 %), devant l'islam (30 %) et les religions traditionnelles." (source wikipédia)
 

Tom. Jdl

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,000
Reaction score
3,357
Oui.
Il se dévirilise par castration. Il ne se dévirilise pas lui-même, même si les fiottes d'aujourd'hui paradent à la gay pride. Personne n'autorise une "hétéro pride", et l'homme blanc est attaqué partout, pour éviter qu'il ne se reproduise et préserve sa culture.
 
Top