Vannes ( Morbihan °bzh )

OxymorT

Branleur sous pseudo
Membre
Vannes :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vannes

Ville tres sympatique , notamment INTRA-MUROS.
Connue pour etre plutot bourgeoise et bobo elle n'en demeure pas moins agreable.

Endroit à eviter :
- KERCADO
- MENIMUR
En somme , du bougnoules , negres et de l'albanais.
Traffic de stups .

Le reste est encore bien préservé , sauf PLESCOP qui ne devient plus un bon investissement .

BEVET BREIZH ! BREIZH ATAO
 
Last edited:

Jyloux

Sarköziste honteux
Membre confirmé
Membre
Seulement de passage en semaine pour une mission professionnelle, La petite et charmante commune d'Auray n'est également pas épargnée..
 

Gilles de Rez

Branleur sous pseudo
Membre
Magnifique ville, très agréable, j'ai passé pas mal de temps au centre historique qui est un chef d'oeuvre architectural du moyen-âge, qui d'ailleurs est encore très préservé.
Mais malheureusement cette ville est en train de se tier-mondiser, et de fait tu ne peux plus te ballader a partir d'une certaine heure sans te faire emmerder par des africains ou des blattes du desert.
Résident dans cette ville je peux me permettre de completer cette carte.
Pour les endroits a eviter :
-Kercado et ménimur
- la gare à partir de 19 heures

-les alentours de la prison

Les endroits à privilégier (sorties entre amis ou bien zone de conforts voir luxe racial) :
-Le centre historique et le port en journée (très peu de monde en matinée)
-La presque-île de Conleau (plage avec vu sur le golf du Morbihan, chemins côtiers)
-Le quartier de Cliscoüet (quartier habité par 80% de blancs, HLM et quartiers résidentiel Idéal pour y habiter avec, en bonus des chemins ruraux qui mènent directement sur Conleau)
-Le parc chorus (parc des expositions, aquarium, bistrots, bowling, boîte de nuit et tout ça avec en plus vu direct sur le golf du Morbihan)
-Le quartier de Tohannic (quartier avec plusieurs résidences et même un lac artificiel avec air de jeux, agéable de jours comme de nuit. Situé entre le centre ville et le début de la zone industrielle ce coins est idéal pour des jeunes blancs. PS : un de mes endroits préférés de la ville)
-Zone du prat (petite zone industrielle mentionnées ci-dessus, pas dérangeante, avec pas mal de perspectives au niveau de l'emploi et même de l'immobilier avec ses petits quartier pavillonaires 100% blancs et siué près de l'hôpital. )
Je pourais mentionner aussi les petites villes qui complètent l'aglomération de Vannes comme St-Avé et Séné qui sont aussi des paradis blancs mais où le marché immobilier est juste hors de prix où bien parler des jardins de la garenne qui donnent vu sur les remparts médievaux (endroit magnifique mais seul bémol, ce lieu regroupe pas mal de blancs dégénerés et chiteux mais non nuisible au vu de la grandeur des lieux )

Lieux que j'affectionne :

-Le quartier de St patern, coeur de la ville médievale avec son église et ses messes (idéal pour les tradis et autres Royco réac et nostalgique de la vieille Fronce) et son bouqiniste. A PRIVILEGIER DE JOUR car la nuit, ce paradis se transforme en pandemonium à fêtes; gens ivres, nègres et crouilles violents et les trois kébab situés en face de l'église qui puent la friture et la viande kasher)
-Le bouquiniste Rue Noé en centre-ville qui propose des livres pour nos jeunes démocrates à des prix ultra abordable.
-Le disquaire Rue Emile Burgault un peu folklo mais fort sympatique.

Bonne visite dans cette ville du Moyen-âge Breton.
 

Hubert Halaisse

Gauchiste en rémission
Membre
La ville la plus agréable de Bretagne, entre octobre et mai. Période estivale, le coin est totalement envahi d'une espèce de truc invivable arrivant la plupart du temps d'île de France, arborant pull marin et futal rose délavé , LE BOBOMA, le bourgeois bohème maritime ! Peut-être plus urticant que le bougnoule faisant régner sa loi dans sa cité. Tout le monde est absolument à ses pieds et c'est idem à 50km à la ronde côté mer.

Le reste du temps, pour l'avoir pratiqué fin rond de long en large à toutes heures de la nuit, je serai plus mesuré que les commentateurs précédents, même les alentours de la gare, hormis 2-3 singes ne sachant que faire d'autre que s'assoir dans un abri de bus et regarder en face durant des heures, sont vraiment très tranquilles.

Par contre, j'ai l'impression qu'il y a beaucoup de mangeurs de chibres dans le coin.
 

Eudes

Branleur sous pseudo
Membre
Bonjour,
Je pense qu'un petit complément peut être utile.
Depuis plusieurs années, des TGV sont arrivés de nuit en gare de Vannes où des primates assoiffés de sang et d'allocations ont été dispatchés dans des cars, le tout sous la protection de gendarmes (mobiles).
Bilan : il est difficile de ne pas trouver une ville ou un village en Bretagne sans son ingénieur marron(clair ou foncé).
Autre point, il existe une communauté comorienne à Vannes. Dois-je préciser que cela pose des problèmes de sécurité ?
Plusieurs préfets, dont certains avec une palme en collaboration. Je citerai celui qui a déclaré que d'avoir trouvé un lance-roquette n'était pas si grave car il n'avait pas les munitions. Ou le dernier qui veut que chaque commune du Morbihan ait son lot de migrants.

Il y a deux Vannes et les constantes. Ville de centre droit, elle attire les bobos ,les retraités assez aisés. Communauté Chrétienne active, avec des traditionnalistes l'héritage chrétien de la ville est visible. Au moins, au niveau architecture.
À Cliscouet, près des écoles, du primaire à l'iut, une nouvelle mosquée... pardon, un nouveau centre culturel musulman où l'on peut prier trône. Merci au maire lr puis divers droite de son aide.

Le quartier du port voit depuis peu, de plus en plus de petits groupes de déchets , bien habillés avec de beaux téléphones, déambuler à la recherche d'une PAN. Et il y en a. D'ailleurs vous verrez des gigonégros passer le temps sur leur téléphone en buvant de la pisse de vache offerte par de vieilles peaux , en échange de services sexuels.
Ces sacs à syphilis sautent tout ce qu'ils peuvent!

Autour du quartier Saint Patern, on trouve la rue des bars branchés, pour gauchistes qui communiquent en hurlant sur des rythmic rythmes merdiques ou négroïdes.
Plus bas, le kébab, il y en a ailleurs, qui attire l'élite de la nation.

Cela s ajoute aux autres descriptions qui sont justes, selon moi.


Saint Avé est aussi un "quartier rouge". Arradon, longtemps protégé possède ses creuvards...

Ce pôle, vannes st avé vous comblera avec toutes ces associations qui prônent le vivre ensemble en combattant le racisme, en aidany le bicot égorgeur ou en t aidant à devenir un mahométan compatible.

Attention, dans les campagnes les gens sont assez remontés et nous sommes proche de l'incident, ou du top départ.

Bref, c'est joli mais il n'y a pas de zone libre, même si la presqu'île de rhuys a ces îlots blancs et boomeurs sociaux-démocrates non participatifs.
 

Gilles de Rez

Branleur sous pseudo
Membre
Bonjour,
Je pense qu'un petit complément peut être utile.
Depuis plusieurs années, des TGV sont arrivés de nuit en gare de Vannes où des primates assoiffés de sang et d'allocations ont été dispatchés dans des cars, le tout sous la protection de gendarmes (mobiles).
Bilan : il est difficile de ne pas trouver une ville ou un village en Bretagne sans son ingénieur marron(clair ou foncé).
Autre point, il existe une communauté comorienne à Vannes. Dois-je préciser que cela pose des problèmes de sécurité ?
Plusieurs préfets, dont certains avec une palme en collaboration. Je citerai celui qui a déclaré que d'avoir trouvé un lance-roquette n'était pas si grave car il n'avait pas les munitions. Ou le dernier qui veut que chaque commune du Morbihan ait son lot de migrants.

Il y a deux Vannes et les constantes. Ville de centre droit, elle attire les bobos ,les retraités assez aisés. Communauté Chrétienne active, avec des traditionnalistes l'héritage chrétien de la ville est visible. Au moins, au niveau architecture.
À Cliscouet, près des écoles, du primaire à l'iut, une nouvelle mosquée... pardon, un nouveau centre culturel musulman où l'on peut prier trône. Merci au maire lr puis divers droite de son aide.

Le quartier du port voit depuis peu, de plus en plus de petits groupes de déchets , bien habillés avec de beaux téléphones, déambuler à la recherche d'une PAN. Et il y en a. D'ailleurs vous verrez des gigonégros passer le temps sur leur téléphone en buvant de la pisse de vache offerte par de vieilles peaux , en échange de services sexuels.
Ces sacs à syphilis sautent tout ce qu'ils peuvent!

Autour du quartier Saint Patern, on trouve la rue des bars branchés, pour gauchistes qui communiquent en hurlant sur des rythmic rythmes merdiques ou négroïdes.
Plus bas, le kébab, il y en a ailleurs, qui attire l'élite de la nation.

Cela s ajoute aux autres descriptions qui sont justes, selon moi.


Saint Avé est aussi un "quartier rouge". Arradon, longtemps protégé possède ses creuvards...

Ce pôle, vannes st avé vous comblera avec toutes ces associations qui prônent le vivre ensemble en combattant le racisme, en aidany le bicot égorgeur ou en t aidant à devenir un mahométan compatible.

Attention, dans les campagnes les gens sont assez remontés et nous sommes proche de l'incident, ou du top départ.

Bref, c'est joli mais il n'y a pas de zone libre, même si la presqu'île de rhuys a ces îlots blancs et boomeurs sociaux-démocrates non participatifs.
Tu habites Vannes
 

Solution-blanche

Gauchiste en rémission
Membre
La ville la plus agréable de Bretagne, entre octobre et mai. Période estivale, le coin est totalement envahi d'une espèce de truc invivable arrivant la plupart du temps d'île de France, arborant pull marin et futal rose délavé , LE BOBOMA, le bourgeois bohème maritime ! Peut-être plus urticant que le bougnoule faisant régner sa loi dans sa cité. Tout le monde est absolument à ses pieds et c'est idem à 50km à la ronde côté mer.

Le reste du temps, pour l'avoir pratiqué fin rond de long en large à toutes heures de la nuit, je serai plus mesuré que les commentateurs précédents, même les alentours de la gare, hormis 2-3 singes ne sachant que faire d'autre que s'assoir dans un abri de bus et regarder en face durant des heures, sont vraiment très tranquilles.

Par contre, j'ai l'impression qu'il y a beaucoup de mangeurs de chibres dans le coin.
Ville la plus agréable de Bretagne ? Je ne suis pas convaincu ... Fougères, St Malo, Dinard, Dinan, Saint Lunaire, Saint Jacqu de la mer, Erquy, Perros Guirrec, Lannion, enfi toute la côte d'émeraude et la cote de grannit rose sont 100x pkus beaux et safe que Vannes
 

Hubert Halaisse

Gauchiste en rémission
Membre
On ne parle pas de la même chose, tu m'as visiblement mal compris.
Je parlais des villes plus ou moins importantes en Bretagne.
En gros, Rennes, Brest, Quimper, Saint-Malo, Lorient, Saint-Brieuc et Vannes.
De celles-ci, tu cites Saint-Malo, qui est particulièrement jolies pour la ville close, mais bien plus dangereuse le soir venu avec les nouveaux Malouines.
Pour le reste, en dehors de Dinan, ou je n'ai fait que passer quelques 10aines de fois, plutôtjoli a vue d'œil, après, racialement, aucune idée, Lannion, qui est une sorte de copié/collé de Morlaix à 45 minutes de trajet, une vallée démoniaque avec du quinqua semi-bobo ne rêvant que d'Afrique, et Fougères, que je trouve particulièrement inintéressante, ce ne sont que des communes de villégiature pour franciliens plutôt fortunés, il y a très peu de vie sociale entre blancs "normaux", et les rares autochtones qui y vivent sont au service des résidents qui passent grand max 4 mois dans l'année.
Des jolis coins sur le littoral breton, il y en a sans discontinuer entre Dinard et la Presqu'île de Rhuys, mais personnellement, je rejette totalement ces trous morbides ou il y a plus d'agences immobilières que de troquets. Ces coins où les volets des baraques sont fermés 8 mois dans l'année n'ont absolument aucun intérêt pour qui veut y vivre à l'année, surtout que les prix de l'immobilier y sont prohibitifs.

Après, même si ce n'est pas le sujet, j'aime beaucoup certains coins du littoral des Côtes du Nord, surtout vers Tregastel, mais ne conseillerais à personne d'aller s'endetter sur 30ans pour y vivre. Le rapport qualité/prix y est trop désavantageux par rapport à d'autres coins tout aussi beaux, et surtout plus vivant que ces bases arrières à bourgeois. Les rares locaux sont des citoyens de seconde zone n'ayant pas accès aux bâtisses en bord de mer. Voir même des attractions, genre le Glaude et le Bombé au milieu du parc d'attraction.

Sérieusement, St-Lunaire ? 🙂 entre octobre et Mai, t'as l'impression d'être dans une ville fantôme, le seul truc ouvert doit être le Carrefour Market à coté de l'église neuve. Et je ne parle pas des grandes horreurs en béton qui bordent la plage..
 

Gilles de Rez

Branleur sous pseudo
Membre
La
On ne parle pas de la même chose, tu m'as visiblement mal compris.
Je parlais des villes plus ou moins importantes en Bretagne.
En gros, Rennes, Brest, Quimper, Saint-Malo, Lorient, Saint-Brieuc et Vannes.
De celles-ci, tu cites Saint-Malo, qui est particulièrement jolies pour la ville close, mais bien plus dangereuse le soir venu avec les nouveaux Malouines.
Pour le reste, en dehors de Dinan, ou je n'ai fait que passer quelques 10aines de fois, plutôtjoli a vue d'œil, après, racialement, aucune idée, Lannion, qui est une sorte de copié/collé de Morlaix à 45 minutes de trajet, une vallée démoniaque avec du quinqua semi-bobo ne rêvant que d'Afrique, et Fougères, que je trouve particulièrement inintéressante, ce ne sont que des communes de villégiature pour franciliens plutôt fortunés, il y a très peu de vie sociale entre blancs "normaux", et les rares autochtones qui y vivent sont au service des résidents qui passent grand max 4 mois dans l'année.
Des jolis coins sur le littoral breton, il y en a sans discontinuer entre Dinard et la Presqu'île de Rhuys, mais personnellement, je rejette totalement ces trous morbides ou il y a plus d'agences immobilières que de troquets. Ces coins où les volets des baraques sont fermés 8 mois dans l'année n'ont absolument aucun intérêt pour qui veut y vivre à l'année, surtout que les prix de l'immobilier y sont prohibitifs.

Après, même si ce n'est pas le sujet, j'aime beaucoup certains coins du littoral des Côtes du Nord, surtout vers Tregastel, mais ne conseillerais à personne d'aller s'endetter sur 30ans pour y vivre. Le rapport qualité/prix y est trop désavantageux par rapport à d'autres coins tout aussi beaux, et surtout plus vivant que ces bases arrières à bourgeois. Les rares locaux sont des citoyens de seconde zone n'ayant pas accès aux bâtisses en bord de mer. Voir même des attractions, genre le Glaude et le Bombé au milieu du parc d'attraction.

Sérieusement, St-Lunaire ? 🙂 entre octobre et Mai, t'as l'impression d'être dans une ville fantôme, le seul truc ouvert doit être le Carrefour Market à coté de l'église neuve. Et je ne parle pas des grandes horreurs en béton qui bordent la plage..
Je suis d'accord avec toi sur la presque'île de Rhuys et le port du Crouesty par exemple sont des endroits magnifiques, mais dès les fins de saison, ces endroits deviennent fantômes .
 

Hubert Halaisse

Gauchiste en rémission
Membre
Disons que, le port du Crouesty, à Arzon, c'est pas non plus ma came, un parc d'attraction pour fortunés en marinière, avec un littoral totalement occupé par les baraques, y compris vers le cairn.
C'eut été magnifique à l'état sauvage.
C'est un peu dommage que les côtes Bretonnes vendent de plus en plus ce genre de jolis coins aux franciliens déçus du sud de la France en quête de tranquillité, alors que les locaux ont du mal à faire un simple velux même en dehors de la bande "Loi littorale".
Ca grignote de plus en plus vers l'ouest, au point où aujourd'hui, en dehors de quelques enclaves de ci de la, seul le Finistère semble encore avoir d'une majorité de communes côtières ayant un minimum de vie entre octobre et avril.
 
Last edited:
Top