Vérité vraie : des graffitis « antisémites » tagués au musée de l’insecticide d’Auschwitz !

A

AdminDP

Guest
Captain Harlock
Démocratie Participative
06 octobre 2021

d58.jpg


C’est comme une nouvelle une shoah.​

Le Figaro :

Des graffitis antisémites peints à la bombe ont été découverts sur neuf baraques en bois du camp de concentration nazi d’Auschwitz en Pologne, a annoncé mardi 5 octobre le musée d’Auschwitz-Birkenau. Ces inscriptions représentent «une attaque révoltante contre le symbole de l’une des plus grandes tragédies de l’histoire de l’humanité», a souligné le musée.​

Loudly_Crying_Face_Emoji_grande.png


Les graffitis comprennent «deux références à l’Ancien Testament souvent utilisées par les antisémites, et des slogans négationnistes» écrits en anglais et en allemand, a ajouté le musée. Les responsables du musée ont rapporté les faits à la police et sont en train d’analyser les images des caméras de vidéosurveillance. Ils ont également demandé aux visiteurs qui ont pu être témoins de l’incident ou qui se sont trouvés dans les parages des baraques de se manifester et d’envoyer des photos.

Les graffitis seront effacés une fois que la police aura terminé son enquête, a ajouté le musée. Selon le musée, la sécurité sur le site de 170 hectares a été constamment renforcée, mais le budget de l’institution a été affecté par la crise sanitaire liée au Covid-19.​

0005707_paypalme-payment-method.png


Quelque 1,1 million de personnes, principalement des juifs, ont péri dans ce camp de la mort mis en place sur le sol polonais par l’Allemagne nazie pendant la Deuxième Guerre mondiale.​

C’était 4 millions il y a quelques décennies, jusqu’à ce que la pression des révisionnistes fasse s’écrouler l’affaire.​

la-plaque-qui-rend-hommage-au-4-millions-de-dports-en-pologne-en-picture-id1053039424


4 millions, goy, 4 millions !

Puis 1,5 million.

x0uluU2FwBpIy_jSk68YTQshDBegU4NgItvKTBxEI5k2UPEjej58IscDuH5MQ-4bEQtZnh2Oy2Urs5UbLoWg8oHb9ZpNmXjsERg63pP4sNnqYzGQ


1,5 million, goy, 1,5 million !

Puis 1,1 million.

Le chiffre magique des 6 millions, lui, demeure.

C’est de la licence poétique.

Parlons clair : cette histoire de tags à Auschwitz est un coup des juifs pour obtenir du cash supplémentaire pour leur Disneyland dont les caisses sont vides. Quand je dis que c’est un Disneyland, c’est vraiment un Disneyland. Tout y est : les hôtels, les restaurants, le merchandising, les guides, les cars, tout.​

5038855436_6b92de63ce_b.jpg


Les Polaks du coin vivent de ça.

Exactement comme le village d’Oradour-sur-Glane vit du tourisme mémoriel.

Le Disneyland d’Auschwitz est dédié à la seule chose qui intéresse les juifs : se faire adorer par les goyim de l’univers entier en s’exhibant en victimes, évidemment par le mensonge. Ils kidnappent les enfants du continent entier pour les terroriser avec des histoires délirantes de forges infernales nazies où les SS dévorent des nourrissons au petit matin.

Je vous recommande vivement de travailler le sujet, vous serez stupéfait de voir que les goyim qui pleurent à chaudes larmes sur ce concept absurde d’holocauste par insecticide n’ont aucune idée de ce dont il est question concrètement.

Hormis pour les normies qui n’ont jamais pris le temps d’étudier cette histoire grotesque de gazages meurtriers, le mythe des chambres à gaz a été dissipé au plan historique il y a maintenant une quarantaine d’années.​

08Zundel2-superJumbo.jpg


Le héros Ernst Zündel, persécuté par les juifs

Dans les années 80, un procès de plusieurs mois avait opposé le révisionniste Ernst Zündel à toute une série d’hagiographes juifs dont le plus connu : Raul Hilberg. Son bouquin, « La destruction des juifs d’Europe » est imposé partout dans les universités comme la référence cardinale de la version officielle. Hilberg, comme tous les juifs, était accoutumé à des auditoires dociles et déjà convaincus. Lors du procès, pressé par des révisionnistes parfaitement maîtres de la question, le juif Hilberg s’était effondré.

Le Professeur Robert Faurisson, qui était présent, raconte :​

De 1961, année où était parue la première édition de son ouvrage, jusqu’en 1982, R. Hilberg s’en était tenu à l’explication traditionnelle selon laquelle le IIIe Reich avait, de bout en bout, ordonné, organisé et mené à bien une destruction systématique des « Juifs d’Europe » en usant d’ordres et de moyens dont, en principe, il devait être facile de retrouver de multiples preuves. C’est à partir de la fin des années 1970, quand les révisionnistes ont vraiment démontré l’inexistence ou l’inconsistance des preuves avancées, que R. Hilberg, mis au pied du mur et sommé de fournir de véritables preuves, s’est vu finalement contraint d’exposer en 1983 son insoutenable théorie de ce qu’il a appelé « an incredible meeting of minds, a consensus-mind reading by a far-flung bureaucracy » (« une incroyable rencontre des esprits, une lecture de pensées consensuelle par une vaste bureaucratie »). Deux ans plus tard, en janvier 1985, lors du premier procès de Toronto où comparaissait le révisionniste Ernst Zündel, assisté notamment de l’avocat Doug Christie que je secondais en qualité d’expert, R. Hilberg, lui-même expert de l’accusation, allait subir en plein prétoire la plus cuisante et la plus humiliante des défaites. La transcription officielle des débats en fait foi.

Personnellement je garde en mémoire l’instant pathétique où le malheureux Hilberg a quitté la barre d’où il avait si piteusement tenté de répondre à nos questions. Nous avons, lui et moi, échangé un regard. Emu par sa défaite, j’ai alors failli quitter ma place, me porter à sa rencontre et le réconforter d’un mot. Je m’en suis abstenu, eu égard au sort bien plus déplorable de mon ami Ernst Zündel et de tant de révisionnistes. Par la suite, pendant des années, il donnera l’impression de maintenir sa thèse, si absurde, si aberrante et même si loufoque qu’on ne saurait guère lui en trouver d’équivalent dans la production historiographique ; seuls les procès de sorcellerie religieuse ou de sorcellerie politique ont atteint de tels sommets d’inanité. Il mourra en 2003, ce qui lui épargnera de constater que par la suite, de 2003 à 2017, la thèse exterminationniste ira de désastre en désastre si bien qu’elle ne subsiste plus aujourd’hui, çà et là, que par la force injuste de lois d’exception et grâce à une répression judiciaire de plus en plus cynique contre les révisionnistes. R. Hilberg aura certes fait « école » mais dans le sens le plus fâcheux du mot : plus s’accumulent de nouvelles versions de la thèse officielle où l’on s’efforce encore de nous faire croire à l’existence durant la dernière guerre mondiale d’une extermination des juifs, plus s’affiche l’impossibilité d’en fournir la moindre preuve. Sur le plan de la science et de l’histoire, la victoire des révisionnistes est totale ; sur le même plan historique et scientifique la défaite des exterminationnistes est écrasante et s’accompagne, en outre, du déshonneur d’exercer une telle répression, digne des régimes totalitaires.

Ne l’oublions jamais, c’est avec Raul Hilberg que l’histoire de la prétendue Shoah a vraiment tiré ses premières et ses dernières balles. C’est avec l’existence de son gros ouvrage en anglais, en français, en allemand que, pendant quelques années, on a pu faire croire à une partie du grand public qu’un prestigieux historien américain avait gagné la partie contre les révisionnistes. Mais c’est aussi, en grande partie, à cause de son exemple et de ses pures spéculations d’« historien de papier » qu’en fin de compte les adversaires du révisionnisme historique ont non seulement perdu la bataille mais aussi perdu l’honneur.​

Au plan historique strict, le débat est donc clos depuis longtemps. C’est pour cela que les tenants de l’histoire officielle évitent systématiquement de débattre avec des révisionnistes, parce que l’affaire tournerait comme elle a tourné pour le rabbi Hilberg.

Ce qui continue en revanche, c’est le matraquage phénoménal de l’armada médiatique juive, le lavage de cerveau imposé par les démocraties juives dès l’enfance et bien sûr la répression judiciaire, toujours plus féroce, contre tous ceux qui finissent par flairer l’arnaque.

Il n’y a pas besoin d’avoir fait Saint-Cyr pour comprendre que si cette énorme machine tremble devant une grand-mère, c’est que toute la boutique ne tient que par la peinture.​

Capture-decran-1103.png


Toutes les semaines, les goyim sont donc exposés à un virulent bourrage de crâne qui ne fait que s’intensifier à mesure que le temps passe.

Voici une capture d’écran de Google Actualités pour cette semaine et ce n’est qu’un aperçu :

Capture-decran-1101.png


Capture-decran-1102.png


Cela n’arrête pas et du point de vue des juifs, cela ne doit jamais s’arrêter.

Ni aujourd’hui, ni dans mille ans.

Et pour l’éternité, si rien n’y met un terme.

Les juifs nous occupeont mentalement comme ils occupent la Palestine avec cette histoire d’abats-jours et de savon à base de juif. L’internationale juive règne sur les démocraties globalisées grâce à cette véritable religion terroriste consistant à diaboliser les peuples blancs.

Sans cette religion impie, tout l’édifice hébraïco-démocratique serait déjà parterre.

Pour Auschwitz, je ne vois qu’une vocation : un musée du mensonge juif. Des millénaires de mensonges, d’escroqueries et de rapines doivent y être exposés pour l’éducation des peuples d’Europe et du reste du monde au danger mortel que représente le parasite juif. Les plus grands esprits aryens du passé seront convoqués pour exposer tel qu’il est : Victor Hugo, Schopenhauer, Cicéron, tous.

Mais plus important encore, il faudra un Nuremberg pour juger la juiverie pour les crimes terribles dont elle s’est rendue coupable en Occident, de la terreur marxiste à l’organisation de l’épuration ethnique des peuples blancs par l’arme de l’immigration de masse de la terreur antiblanche appelée « l’antiracisme ».

Je prédis à ces juifs un désastre d’une ampleur inédite.​

Commentez l’article sur EELB.su


Continue reading...
 

Blutgeist

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Oct 19, 2020
Messages
620
Reaction score
3,725
Très bon article.

A noter que le musée d’Auschwitz n’oublie pas de lancer subrepticement un appel au don de la part des Goyim…parce que bon le budget il a été affecté par le Covid… et que non j’imagine que ce pauvre musée ne reçoit aucune aide…

Concernant Raul Hiberg , en plus des travaux du Professeur Faurisson, je conseille grandement la lecture du livre du révisionniste italien Carlo Mattogno: Raul Hilberg et les « centres de mise à mort » nationaux-socialistes - Les Sources et la méthode d’un bien étrange historien.

«Le révisionniste italien Carlo Mattogno passe ici au crible le chapitre de La Destruction des Juifs d'Europe de Raul Hilberg consacré aux "centres de mise à mort". Ce chapitre représente la quintessence de cet ouvrage, le but vers quoi il tend tout entier, qui le justifie et en est la raison d'être. La conclusion de l'analyse de Mattogno est impitoyable. Pour lui, Hilberg n'a jamais fourni aucun effort personnel de documentation dans son domaine de spécialisation. Il ne s'est absolument pas soucié de trouver d'éventuels documents sur les "centres de mise à mort" in loco, en Pologne ; il n'a même pas eu la curiosité de visiter des archives capitales, comme celles du musée d'Auschwitz, ou importantes, comme celles du musée de Lublin-Majdanek ou de Stutthof, ni d'inspecter les lieux : il s'est borné à produire un pâle résumé de la littérature exterminationniste et mémorielle de l'époque. Pour son exposé sur les "centres de mise à mort", Hilberg s'est essentiellement fondé, non pas sur des documents, mais sur des sources littéraires exterminationnistes et surtout mémorielles, lacunaires et fantaisistes. La méthode d'Hilberg appliquée aux documents est aberrante. Il s'est ainsi livré à une dénaturation systématique des textes, accompagnée d'omissions de documents essentiels ou de parties importantes des documents cités, d'erreurs de traduction et, parfois aussi, de mensonges purs et simples, qui sont allés jusqu'au parjure à sept reprises au moins. En définitive, la description qu'Hilberg donne du "processus de destruction" des Juifs d'Europe se caractérise par sa superficialité, par la crédulité de son auteur dans la collecte des sources et par l'usage trompeur et tendancieux qu'il en fait ; elle est par conséquent infondée sur le plan documentaire et inconsistante sur le plan historique. »
 

tahtiahnah

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
661
Reaction score
1,506
Très bon article.

A noter que le musée d’Auschwitz n’oublie pas de lancer subrepticement un appel au don de la part des Goyim…parce que bon le budget il a été affecté par le Covid… et que non j’imagine que ce pauvre musée ne reçoit aucune aide…

Concernant Raul Hiberg , en plus des travaux du Professeur Faurisson, je conseille grandement la lecture du livre du révisionniste italien Carlo Mattogno: Raul Hilberg et les « centres de mise à mort » nationaux-socialistes - Les Sources et la méthode d’un bien étrange historien.

«Le révisionniste italien Carlo Mattogno passe ici au crible le chapitre de La Destruction des Juifs d'Europe de Raul Hilberg consacré aux "centres de mise à mort". Ce chapitre représente la quintessence de cet ouvrage, le but vers quoi il tend tout entier, qui le justifie et en est la raison d'être. La conclusion de l'analyse de Mattogno est impitoyable. Pour lui, Hilberg n'a jamais fourni aucun effort personnel de documentation dans son domaine de spécialisation. Il ne s'est absolument pas soucié de trouver d'éventuels documents sur les "centres de mise à mort" in loco, en Pologne ; il n'a même pas eu la curiosité de visiter des archives capitales, comme celles du musée d'Auschwitz, ou importantes, comme celles du musée de Lublin-Majdanek ou de Stutthof, ni d'inspecter les lieux : il s'est borné à produire un pâle résumé de la littérature exterminationniste et mémorielle de l'époque. Pour son exposé sur les "centres de mise à mort", Hilberg s'est essentiellement fondé, non pas sur des documents, mais sur des sources littéraires exterminationnistes et surtout mémorielles, lacunaires et fantaisistes. La méthode d'Hilberg appliquée aux documents est aberrante. Il s'est ainsi livré à une dénaturation systématique des textes, accompagnée d'omissions de documents essentiels ou de parties importantes des documents cités, d'erreurs de traduction et, parfois aussi, de mensonges purs et simples, qui sont allés jusqu'au parjure à sept reprises au moins. En définitive, la description qu'Hilberg donne du "processus de destruction" des Juifs d'Europe se caractérise par sa superficialité, par la crédulité de son auteur dans la collecte des sources et par l'usage trompeur et tendancieux qu'il en fait ; elle est par conséquent infondée sur le plan documentaire et inconsistante sur le plan historique. »
Il y aussi des livres traduits par Didi 18 que tout le monde ici chez DP doit posseder dans sa bibibliotheque because Knowledge is Power
Je les ai tous et a chaque 20/Avril je les achete et les offre a mes amis Mais mes 2 favoris sont :

https://www.didi18editions.com/product-page/made-in-russia-the-holocaust HOLOCAUST MADE IN USA de CARLOS W PORTER
https://www.didi18editions.com/product-page/le-sale-boche-raconté-aux-braves-gens
LE SALE BOCHE RACONTE AUX BRAVES GENS de BENTON L BRADBERRY
 

jones

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Oct 10, 2020
Messages
417
Reaction score
1,730
attitudes juives pendant et apres l'inscription des graffitis "antisemites" en photos
 

Attachments

  • 195968330_2505425209603196_1303072934488916620_n.jpg
    195968330_2505425209603196_1303072934488916620_n.jpg
    9 KB · Views: 0
  • 236225099_2573316039480779_5252577760491321797_n.jpg
    236225099_2573316039480779_5252577760491321797_n.jpg
    28.5 KB · Views: 0

tahtiahnah

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
661
Reaction score
1,506
Il y aussi des livres traduits par Didi 18 que tout le monde ici chez DP doit posseder dans sa bibibliotheque because Knowledge is Power
Je les ai tous et a chaque 20/Avril je les achete et les offre a mes amis Mais mes 2 favoris sont :

https://www.didi18editions.com/product-page/made-in-russia-the-holocaust HOLOCAUST MADE IN USA de CARLOS W PORTER
https://www.didi18editions.com/product-page/le-sale-boche-raconté-aux-braves-gens
LE SALE BOCHE RACONTE AUX BRAVES GENS de BENTON L BRADBERRY
Pardon Typo error ce n est pas HOLOCAUST MADE IN USA de CARLOS W PORTER MAIS MADE IN RUSSIA
 

Petain express

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
May 13, 2020
Messages
492
Reaction score
2,774
Une fois j'étais à Budapest à la terrasse d'un bar, et il y avait une bande de 6 jeunes Polaks posés paisiblement. Et là traverse un youpin avec l'attirail complet. Je ne parle pas polonais mais j'ai juste compris "Juden" et les rires qui vont avec. J'ai rigolé aussi, ils m'ont levé leur bière.
Je suis pas sûr d'avoir cette scène en France.
 
Last edited:

tahtiahnah

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
661
Reaction score
1,506
Une fois j'étais à Budapest à la terrasse d'un bar, et il y avait une bande de 6 jeunes Polaks posés paisiblement. Et là traverse un youpin l'attirail complet. Je ne parle pas polonais mais j'ai juste compris "Juden" et les rires qui vont avec. J'ai rigolé aussi, ils m'ont levé leur bière.
Je suis pas sûr d'avoir cette scène en France.
Bien sur jamais en France et surtout jamais en Allemagne qui est le 271 eme kibbutzim d'Israel
 

Vieux Celte en colère

SA-Standartenführer
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
5,286
Reaction score
17,613

Athaulf

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
1,072
Reaction score
4,501
Une fois j'étais à Budapest à la terrasse d'un bar, et il y avait une bande de 6 jeunes Polaks posés paisiblement. Et là traverse un youpin l'attirail complet. Je ne parle pas polonais mais j'ai juste compris "Juden" et les rires qui vont avec. J'ai rigolé aussi, ils m'ont levé leur bière.
Je suis pas sûr d'avoir cette scène en France.

En polonais on dit "żydowski" , c'étaient des germanophiles visiblement.
 

Vieux Celte en colère

SA-Standartenführer
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
5,286
Reaction score
17,613
Notez à quel point le juif est vicieux dans sa propagande :
Le Figaro:
Des graffitis antisémites peints à la bombe ont été découverts sur neuf baraques en bois du camp de concentration nazi d’Auschwitz en Pologne, a annoncé mardi 5 octobre le musée d’Auschwitz-Birkenau. Ces inscriptions représentent «une attaque révoltante contre le symbole de l’une des plus grandes tragédies de l’histoire de l’humanité», a souligné le musée.
Les juifs du musée d'Auschwitz font les modestes en présentant leur «shoa™» comme l'une des plus grandes tragédie etc... mais dans la réalité on peut constater que la «shoa™» c'est LA plus grande tragédie de l'histoire de l'humanité, dogme auquel vous devez vous soumettre sans réserve.

Les chefs d'États qui ne se soumettent pas rapidement aux juifs sont déclarés «antisémites™» et combattus comme tels
persos_juifs_humiliation_par_les_juifs_des_chefs_d_etats_occidentaux.jpg

Souvenons-nous les essais timides des arméniens ou des ukrainiens pour hausser leur tragédies nationales au même rang que celui des juifs, ou des polonais pour tenter de s'ouvrir une ligne de rente en se déclarant victime du «nazisme™», ils ont vite été remis à leur place.

Alors pourquoi cette euphémisation de la part du musée d'Auschwitz? Pourquoi déclare-t-il somme toute «oh, vous savez, la shoa c'est juste une tragédie parmi d'autres». Parce que chez les juifs, parler c'est agir, c'est la magie de la parole rabbinique.

Or quand on en fait trop, comme le font les juifs de répression, on produit du grotesque, et vous savez ce qu'annonce le grotesque? La chute d'un régime décadent devenu ridicule et ayant perdu tout prestige auprès des populations.

C'est ce que redoutent les juifs du musée d'Auschwitz, et la même attitude a été observée quand les juifs du musée de Yad Vashem temple mondial du dogme de l'«holocauste™» ont déclaré qu'il fallait y aller mollo sur les témoignages sous-entendu parce que beaucoup sont complètement fantaisistes. (juifs en saucisses, en abat-jours, en savon et..)

La police mondiale juive et son réseau de répression est de plus en plus terrorisée à l'idée que les goys se rendent compte que leur «shoa™» est un mythe bidon destiné à les manipuler, c'est pour cela que la répression devient de plus en plus féroce, le tyran a peur et il commence à frapper aveuglément sans se rendre compte des dommages collatéraux.... pour lui.

Poursuivre des vieillards grabataires pour les punir de faits supposés s'étant passé il y a plus de 80 ans, c'est une position d'abord et avant tout grotesque.
Pourquoi s’acharner 80 ans après sur des vieillards grabataires? ... Il leur faut des aveux pour remplacer l’absence de preuves matérielles

Les goys sont de plus en plus conscients que la «shoa™» des juifs est une escroquerie et cela parce qu'elle apparaît de plus en plus grotesque, et par conséquent, la répression s’accélère, c'est le cercle vicieux dans lequel les juifs se sont eux-même enfermés...
juifs_ils_savent_faites_les_taire.jpg

La «shoa™» comporte un vice de construction dès le départ et la cause en est la haine que les juifs ont de tout ce qui n'est pas juif, et surtout la race blanche. Loin de moi l'idée que c'est l'amour le principe fondamental de toute construction viable, mais il faut toujours laisser une porte de sortie honorable à l'adversaire, ce que ne font jamais les juifs depuis plusieurs milliers d'années et c'est pour cela que leurs tentatives de domination finissent toujours en pogroms géants.
persos_juifs_le_cercle_vicieux_du_shoatisme.png

Le destin des juifs, c'est de se faire massacrer, ce ne sont pas les autres peuples qui l'ont voulu, ce sont les juifs eux-même.

Vieux Celte
SA-Obersturmbannführer
Entrepreneur de haine™
Adorateur d'Hitler™
 
Last edited:

SigSauer

SA-Obersturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
May 10, 2020
Messages
2,281
Reaction score
9,540
Il y a quelques semaines de cela, il y avait une question récurrente :


QUI , OUI QUI ??


Moi je dis QUAND !! OUI QUAND !!!??

Quand toute cette supercherie va se terminer et que la vérité va enfin éclater au visage de tous ces tarés !
 

tahtiahnah

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
661
Reaction score
1,506
Captain Harlock
Démocratie Participative
06 octobre 2021

d58.jpg


C’est comme une nouvelle une shoah.​

Le Figaro :



Loudly_Crying_Face_Emoji_grande.png




0005707_paypalme-payment-method.png




C’était 4 millions il y a quelques décennies, jusqu’à ce que la pression des révisionnistes fasse s’écrouler l’affaire.​

la-plaque-qui-rend-hommage-au-4-millions-de-dports-en-pologne-en-picture-id1053039424


4 millions, goy, 4 millions !

Puis 1,5 million.

x0uluU2FwBpIy_jSk68YTQshDBegU4NgItvKTBxEI5k2UPEjej58IscDuH5MQ-4bEQtZnh2Oy2Urs5UbLoWg8oHb9ZpNmXjsERg63pP4sNnqYzGQ


1,5 million, goy, 1,5 million !

Puis 1,1 million.

Le chiffre magique des 6 millions, lui, demeure.

C’est de la licence poétique.

Parlons clair : cette histoire de tags à Auschwitz est un coup des juifs pour obtenir du cash supplémentaire pour leur Disneyland dont les caisses sont vides. Quand je dis que c’est un Disneyland, c’est vraiment un Disneyland. Tout y est : les hôtels, les restaurants, le merchandising, les guides, les cars, tout.​

5038855436_6b92de63ce_b.jpg


Les Polaks du coin vivent de ça.

Exactement comme le village d’Oradour-sur-Glane vit du tourisme mémoriel.

Le Disneyland d’Auschwitz est dédié à la seule chose qui intéresse les juifs : se faire adorer par les goyim de l’univers entier en s’exhibant en victimes, évidemment par le mensonge. Ils kidnappent les enfants du continent entier pour les terroriser avec des histoires délirantes de forges infernales nazies où les SS dévorent des nourrissons au petit matin.

Je vous recommande vivement de travailler le sujet, vous serez stupéfait de voir que les goyim qui pleurent à chaudes larmes sur ce concept absurde d’holocauste par insecticide n’ont aucune idée de ce dont il est question concrètement.

Hormis pour les normies qui n’ont jamais pris le temps d’étudier cette histoire grotesque de gazages meurtriers, le mythe des chambres à gaz a été dissipé au plan historique il y a maintenant une quarantaine d’années.​

08Zundel2-superJumbo.jpg


Le héros Ernst Zündel, persécuté par les juifs

Dans les années 80, un procès de plusieurs mois avait opposé le révisionniste Ernst Zündel à toute une série d’hagiographes juifs dont le plus connu : Raul Hilberg. Son bouquin, « La destruction des juifs d’Europe » est imposé partout dans les universités comme la référence cardinale de la version officielle. Hilberg, comme tous les juifs, était accoutumé à des auditoires dociles et déjà convaincus. Lors du procès, pressé par des révisionnistes parfaitement maîtres de la question, le juif Hilberg s’était effondré.

Le Professeur Robert Faurisson, qui était présent, raconte :



Au plan historique strict, le débat est donc clos depuis longtemps. C’est pour cela que les tenants de l’histoire officielle évitent systématiquement de débattre avec des révisionnistes, parce que l’affaire tournerait comme elle a tourné pour le rabbi Hilberg.

Ce qui continue en revanche, c’est le matraquage phénoménal de l’armada médiatique juive, le lavage de cerveau imposé par les démocraties juives dès l’enfance et bien sûr la répression judiciaire, toujours plus féroce, contre tous ceux qui finissent par flairer l’arnaque.

Il n’y a pas besoin d’avoir fait Saint-Cyr pour comprendre que si cette énorme machine tremble devant une grand-mère, c’est que toute la boutique ne tient que par la peinture.​

Capture-decran-1103.png


Toutes les semaines, les goyim sont donc exposés à un virulent bourrage de crâne qui ne fait que s’intensifier à mesure que le temps passe.

Voici une capture d’écran de Google Actualités pour cette semaine et ce n’est qu’un aperçu :

Capture-decran-1101.png


Capture-decran-1102.png


Cela n’arrête pas et du point de vue des juifs, cela ne doit jamais s’arrêter.

Ni aujourd’hui, ni dans mille ans.

Et pour l’éternité, si rien n’y met un terme.

Les juifs nous occupeont mentalement comme ils occupent la Palestine avec cette histoire d’abats-jours et de savon à base de juif. L’internationale juive règne sur les démocraties globalisées grâce à cette véritable religion terroriste consistant à diaboliser les peuples blancs.

Sans cette religion impie, tout l’édifice hébraïco-démocratique serait déjà parterre.

Pour Auschwitz, je ne vois qu’une vocation : un musée du mensonge juif. Des millénaires de mensonges, d’escroqueries et de rapines doivent y être exposés pour l’éducation des peuples d’Europe et du reste du monde au danger mortel que représente le parasite juif. Les plus grands esprits aryens du passé seront convoqués pour exposer tel qu’il est : Victor Hugo, Schopenhauer, Cicéron, tous.

Mais plus important encore, il faudra un Nuremberg pour juger la juiverie pour les crimes terribles dont elle s’est rendue coupable en Occident, de la terreur marxiste à l’organisation de l’épuration ethnique des peuples blancs par l’arme de l’immigration de masse de la terreur antiblanche appelée « l’antiracisme ».

Je prédis à ces juifs un désastre d’une ampleur inédite.​

Commentez l’article sur EELB.su


Continue reading...
Bientôt un débat entre Vincent Reynouard et une survivante des camps ?
06/10/2021 V Reynouard Holocauste
Voici un extrait capital de mon entretien avec les deux journalistes travaillant pour M6, vendredi 1er octobre 2021.

https://blogue-sc.com/2021/10/bientot-un-debat-entre-vincent-reynouard-et-une-survivante-des-camps
 

Honneur à Fenet

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
527
Reaction score
2,270
Est ce que vous savez où est ce que l'on peut trouver le Rapport Leuchter en pdf et en français ?
 

Le Macaque

SA-Sturmbannführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 13, 2020
Messages
3,403
Reaction score
14,746
et si on envoyait les derniers survivants nettoyer les graffitis eux qui retiraient des "chambres à gaz " des cadavres imbibés de Zyclon b sans tomber raides morts un autre truc que je n ai jamais compris comment pouvaient ils sortir des corps empilaient les uns sur les autres alors qu il suffit de regarder les videos du drame du Heysel ou de bousculades géantes pour voir qu il est pratiquement impossible d extirper une personne lorsque elle est empilée sur d autres personnes
 

Hastur

SA- aspirant
Membre
Joined
Feb 12, 2021
Messages
47
Reaction score
65
Les graffitis comprennent «deux références à l’Ancien Testament souvent utilisées par les antisémites, et des slogans négationnistes»

Oy Vey ! Citer l'Ancien Testament est antisémite ! Le pauvre peuple élu est victime d'un complot goyimo-talmudiste !

À part ça, quelles sont les références en question ?
 
Top