Une trace écrite de l'émission S3E17 où Asterix nous livre du vécu: la solidarité raciale arabe est la plus forte des toutes

agentphiladelphian

SA- aspirant
Membre confirmé
Membre
Joined
Oct 4, 2020
Messages
101
Reaction score
216
ASTERIX:
Ce genre de raclure parle et s'exprime bien en français et c'est ça qui le rend encore plus détestable. [Il fait partie de ces] Maghrebins évolués avec lesquelles certains certaines personnes veulent nous voir réconciliés. Effectivement, lui, il a tout d'un français, c'est le Maghrebin francisé. En fait, chez les noirs, la solidarité raciale est évidente, sauf pour 20% qui, eux, vont avoir une grande facilité, au contraire, à trahir leur race. C'est peut être à cause de -- je ne sais pas -- de l'esclavage qu'ils se sont peut-être habitués à servir les Blancs, et il va y avoir 10-20% des Noirs qui vont pouvoir, contre leur communauté, prendre le parti des Blancs. Alors que chez les Arabes ça n'existe pas.

On va me citer les harkis machin, mais ça n'a rien à voir. Les harkis ne choisissaient pas les blancs, ils choisissant un régime politique, parce qu'en fait ils ne vivaient pas chez les Blancs. Ils vivaient en Algérie, ils étaient entre Algériens, et [ils ont décidé de se placer] sous la houlette de la France, qui était un pays ultra développé, vachement bien organisé, au lieu de reprendre son indépendance avec des putains de Touaregs et de Bédouins qui [faisaient] le bordel. En fait, il ne s'agissait pas d'aller contre leur race; ils allaient contre un régime, contre une indépendance identitaire parce qu'une Algérie uniquement identitaire les aurait niqué. Ça aurait été le régime politique qu'on voit aujourd'hui.

FULBERT
Une simple remarque pour dire que finalement, ce n'était jamais que des nègres de l'Afrique du Nord blanchis par le nord de l'Afrique. C'est tout.

GANDALF:
Voilà. Oui, oui, oui, oui, oui.

ASTERIX:
Oui, ils s'en sortent un peu mieux parce qu'il y avait quelques tribus nordiques aussi qui ont posé leur cul là bas; ça a un peu remonté le niveau. Mais sinon, c'est vraiment les Bédouins du désert. Comment tu veux développer ton intelligence dans le désert? Pour développer son intelligence, il faut avoir tout un tas de trucs à analyser, tout un tas de trucs à étudier. Quand tu es dans des dunes de sable, t'as rien à portée de vue, qu'est ce que tu va analyser? Tout ce que tu as à faire c'est grimper sur ton chameau, c'est prévoir [combien d'eau prendre avec toi pour voyager] si tu bois une demi-gourde d'eau par jour. C'est quand même facile: il faut multiplier une demi-gourde par le nombre de jours que va durer ton trajet. C'est tout ce qu'ils avait à faire, en gros, comme calcul.

FULBERT:
Et puis, après tout, ils ne peuvent pas se contenter de constamment bourriquer leur chèvre et finissent par se contenter de leur cousine. Et cela, depuis combien? 60 ou 70 générations?

GANDALF:
C'est parfaitement légalisé, ça, dans l'islam. Il faut savoir quand même que la consanguinité est autorisée. Alors ça donne des gens qui se bourriquent les uns les autres et ils ont tous 70 de QU. Ils sont cons comme des manches et ils en sont fiers en plus. Il n'y a pas plus fier qu'un Algérien, mais il y plus con qu'un algérien. Ça pose des questions quand même.

MAGDAV:
Pour en revenir au sale bougnoule [dont on parle], ce mec vient quand même introduire dans son discours, pour légitimer la pression qu'il met sur Romain Espinaux [???], la fameuse justice sociale. Vous entendez « justice sociale », il faut traduire « revanche raciale ». Il en vient quand même à utiliser l'argument de la dette des pays africains pour virer un blanc de son boulot. On en est là! Donc, les mecs, si vous n'arrivez pas à voir la haine raciale dans un discours pareil, faites autre chose.


ASTERIX:
Gandalf, je pense que les arabes, encore beaucoup plus que les nègres, ont [une forte solidarité raciale]. Parce que, en fait, les nègres, ils ont un mode de vie qui est complètement différent du notre -- au moins certains nègres, mais ils le connaissent tous parce qu'ils ont tous été visiter leur tribu -- que, s'ils s'y attachent et s'ils lui trouve une beauté, ils peuvent ne pas nous jalouser parce que finalement ils se voient comme différents. Alors que les bougnoules ne peuvent pas [raisonner comme ça]. Parce que les arabes sont dans notre monde, dans le monde prométhéen, dans le monde de la conquête, dans le monde de la science. C'est pour cela, d'ailleurs, sur les forums, c'est souvent grotesque d'avoir à faire à eux, parce qu'ils essayent de tout s'approprier. [Ils commencent à dire] que les Arabes ont inventé le zéro. Ils vont te faire croire que, en gros, c'est les Arabes qu'ont inventé les maths. Mais on sait que tous les théorèmes, ça vient de la Grèce, ça vient de l'Europe.

Et c'est le gros problème: pourquoi les Arabes nous jalousent beaucoup plus que les Noirs? Parce que les Arabes n'ont pas un monde d'un côté à côté du notre. Ils sont dans notre monde, mais ils sont juste inférieurs. Parce que les noirs, effectivement, quand ils essayent de rentrer dans notre monde, là, ils développent une énorme jalousie, une énorme rancœur. Ça va donner les Lilian Thuram et tout ça qui vont essayer de se mettre des lunettes. Il croit que c'est les lunettes qui vont le rendre intelligent.



GANDALF:
Oui, oui, parce que c'est le grigri. C'est l'objet qui fait l'homme. Il se dit « Je vais mettre ça sur ma tête et je vais être intelligent. ». On a quand même à faire à des gens du néolithique.

ASTERIX:
Donc ces noir là vont développer une énorme rancœur. Ça va donner les Rokhaya Diallo, tous les nègres qu'on voit sur les plateaux de télé, qui, en fait, pensent comme des blancs et sont dans le paradigme occidental. Et évidement, étant dans le paradigme occidental, leur infériorité leur pète à la gueule. Mais il reste quand même quelque nègres qui se rattachent à leur monde à eux; ce monde à eux c'est la danse, c'est le rêves, c'est n'importe quoi, c'est la guérilla à coup de machette, c'est la baise -- il ne font que forniquer, les noirs. Ils sont dans un monde comme ça, si différent du notre que, s'ils se rattachent, ils ne nous jalouseront pas.

Les arabes n'ont pas ça. Et je voudrais aussi apporter mon témoignage personnel. Moi, je suis issu de la banlieue parisienne et -- parce que ça ne suffit pas de venir de cette banlieue pour connaitre les bougnoules -- en plus, je me suis mélangé à ces tocards à un moment donné, à mon grand regret. Quand on fait pas d'étude, quand on merde un peu sa vie, quand on devient un cassos, forcement, on se mélange à des arabes. Ça, c'est des lois physiques.

Et je peux vous dire une chose: il n'y a rien qui puisse être mis dans la balance ou qui peut contrecarrer la solidarité raciale des arabes. Je vais vous donner un exemple: la solidarité intellectuelle. Par exemple, vous êtes avec un arabe intelligent, vous discutez tous les jours de choses intelligentes et tout; le jour où se pointe Morsai, d'un seul coup, la solidarité raciale va prendre le pas sur la solidarité intellectuelle. Et il va vous faire comprendre par tout un tas de signaux, tout un tas de « body language », tout un tas de détail, que son clan c'est Morsai.

[Même si vous essayez] de mettre dans la balance l'amour. Moi, j'ai déjà vu des blancs avec des beurettes; et, d'un seul coup, quand d'autres beures se pointent, la beurette lui montre des signes de froideur, il lui envoie de petites piques électriques, pour bien lui faire sentir qu'entre eux et lui, ça sera toujours eux. Et que le blanc n'aura pas de choix, il faut accepter la tribu. [On peut parler de] solidarité sociale aussi. Prenez un bougnoule évolué qui habite dans des zones pavillonnaires, dans une belle maison; dès que va venir un bougnoule des HLMs, il vous fera bien comprendre -- si vous même venez d'une zone pavillonnaire et non pas des HLMs, donc vous avez une espèce de solidarité sociale, vos parents sont de petits cadres --, il vous fera bien comprendre que c'est le bougnoule qui qui sort des HLM du sous-prolétariat qui passera avant vous.

Donc je n'ai jamais vu un truc qui puisse être mis dans la balance pour contrecarrer la solidarité raciale arabe. Alors que j'ai vu des choses qui pourraient contrecarrer la solidarité raciale y compris chez les asiatiques. Les asiatiques, par exemple, quand ils font de très hautes études et quand ils se mettent à parler très bien français, ils peuvent petit à petit se détacher de leur communauté. Et Dieu sait s'ils sont communautaires. Les Asiatiques qui ont bac+5, quand vous vous penchez sur la manière dont ils vivent, souvent, ils sont quasiment entourés que de blancs. Les dentistes vietnamiens, on en a beaucoup en France, des Nguyên et tout ça, vous verrez, quand vous vous penchez sur la manière dont ils vivent, il y a énormément de blancs autour d'eux. En fait, les autres communautés peuvent avoir quelque chose qui contrecarre leur solidarité raciale. Les bougnoules, jamais. C'est incroyable, c'est viscéral; ça vient de toutes leurs tripes, de toutes leurs cellules.

C'est pour ça que toutes les idées de s'imaginer que les bougnoules puissent devenir de bons Français [ne peuvent pas marcher]. Le maximum qu'ils peuvent être c'est d'être des gens vivant sur notre sol qui ne sont pas trop nuisibles. C'est le maximum qu'on puisse espérer d'eux! Mais d'imaginer qu'un arabe puisse vraiment être français, c'est à dire en défendant les blancs -- comme il y a quelques mecs issus de la diversité, qui malgré cela, pensent que la France devrait être majoritairement majoritairement blanche --, chez les arabes, c'est quasi impossible.

Donc, les réconciliations avec des masses importantes d'immigrés maghrébins sont absolument illusoires. C'est peut être la dernière communauté avec laquelle on puisse imaginer une réconciliation et une assimilation profonde. Je ne parle pas juste d'une intégration de surface, à l'économie. Non, je parle d'une assimilation où les mecs se sentent français.

GANDALF:
Ce n'est pas possible une assimilation profonde. C'est toujours très relatif.
 

Avémézari1Francofon

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Jan 6, 2021
Messages
894
Reaction score
3,577
Astérix était un intervenant de qualité. Je l'appréciais bien. Mais il a suivi Danlévier et ca ne lui a jamais été pardonné. Dommage.
 

Antisémites Anonymes

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
May 19, 2020
Messages
695
Reaction score
2,674
Astérix était un intervenant de qualité. Je l'appréciais bien. Mais il a suivi Danlévier et ca ne lui a jamais été pardonné. Dommage.
Je n'ai jamais bien suivi les histoires personnelles de l'émission.

Mais les intervenants ont toujours été de qualité même ceux qui ont disparus : Astérix, Danlévier, Léon (ce dernier avait une voix bien cassée, je lui souhaite de ne pas être décédé d'un cancer...).
 

Avémézari1Francofon

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Jan 6, 2021
Messages
894
Reaction score
3,577
Je n'ai jamais bien suivi les histoires personnelles de l'émission.
Moi non plus, je suppute: la dernière fois que je l'ai entendu (Asterix) c'était dans l'emission "Bienvenue dans les chiottes", ou quelque chose comme ca, de Fred Danlévier... Ce qui explique ma conclusion peut-être erronée...
 
Top