Une prof bretonne va enseigner en région parisienne, la suite va vous étonner

La Mère Franque

SA- aspirant
Membre
Joined
Aug 17, 2021
Messages
113
Reaction score
402
et moi, pendant ce temps là, j'ai une gamine de presque 11 ans qui n'a pas le cerveau pourri par les connasses bretonnes pro-marrons de l'éducation nationale, qui écrit avec une sensibilité et un style tout à fait hors du commun...
Pour exemple: son dernier devoir de français, elle devait décrire un prince ou une princesse en termes mélioratifs et un personnage effrayant en termes péjoratifs... au bout de 3 heures à râler, à déchirer ses brouillons, à recommencer de façon presque obsessionnelle; voici ce qu'elle a écrit:


" Le petit royaume de Vert-Bois était justement gouverné par son Prince, Sire Armand Feuille-de-Chêne. Le jeune homme était paré de toutes les vertus qui font un bon souverain : Il était généreux, quoiqu'économe, intelligent et fin stratège, d'une grande bonté. Savamment instruit, il maniait aussi bien l'épée que la plume et l'on disait en lisant ses vers qu'il était le plus grand poète de son temps. Tant de qualités lui façonnèrent un physique des plus avantageux, qui ne laissait aucune femme indifférente, qu'elle fut grande Duchesse ou simple lavandière. Sa haute stature athlétique, sa démarche volontaire et dynamique contrastaient de la plus belle façon avec les traits fins de son visage, les boucles châtains de ses cheveux qui accrochaient les rayons du soleil, et la clarté de son regard, si doux et intelligent. Nul n'était plus charmant que le Prince Armand.

Par-delà les frontières du petit royaume, s'étendait un vaste marécage, assombri par la canopée d'arbres séculaires. Sur ce marécage régnait en tyran absolu un sombre sorcier, le corps tout recroquevillé autour de sa vieillesse et de sa méchanceté. Rien ne lui plaisait plus que de composer des sortilèges et des poisons, et de les tester sur les innocentes créatures qui s'aventuraient dans son domaine. Le teint blafard, la peau fripée, les doigts noueux et crochus, terminés en longues griffes noires de boue, de complexion sèche et osseuse, le nez trop long pour son visage trop maigre, une pustule velue sur le menton : tout son être inspirait le dégoût. C'est pourquoi il vivait reclus, caché aux yeux du monde, ignoré de tous."

(voilà, c'était ma minute de frime)
 

NSHope

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
887
Reaction score
4,542

Nox

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
359
Reaction score
2,064
"Je vous souhaite d'enseigner aux élèves que vous méritez" le Simp se fait logiquement baiser. Non cette nana ne mérite rien, elle mérite juste de cramer dans les flammes de l'enfer. La situation actuelle est jouissive, il faut que toutes ces gonzesses crèvent au milieu des vagues de nègres et de crouille qu'elles aident a faire entrer dans le pays par leur comportement
 

Arverne

SA- soldat
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
152
Reaction score
508
Grave, la prof inutile payée par nos impôts, et finalement aussi nuisible que tous les assistés de la CAF.

Elle se plaint, on lui dit l'origine de ses problèmes et avec une incroyable intolérence elle répond qu'elle va faire suivre au KGB le tweet "nauséabond" (sic). Pauvre connasse, tu n'as que ce que tu mérites
 

Franck Marc

SA- chef d'assaut
Membre confirmé
Membre
Joined
Nov 8, 2020
Messages
3,673
Reaction score
8,280
et moi, pendant ce temps là, j'ai une gamine de presque 11 ans qui n'a pas le cerveau pourri par les connasses bretonnes pro-marrons de l'éducation nationale, qui écrit avec une sensibilité et un style tout à fait hors du commun...
Pour exemple: son dernier devoir de français, elle devait décrire un prince ou une princesse en termes mélioratifs et un personnage effrayant en termes péjoratifs... au bout de 3 heures à râler, à déchirer ses brouillons, à recommencer de façon presque obsessionnelle; voici ce qu'elle a écrit:


" Le petit royaume de Vert-Bois était justement gouverné par son Prince, Sire Armand Feuille-de-Chêne. Le jeune homme était paré de toutes les vertus qui font un bon souverain : Il était généreux, quoiqu'économe, intelligent et fin stratège, d'une grande bonté. Savamment instruit, il maniait aussi bien l'épée que la plume et l'on disait en lisant ses vers qu'il était le plus grand poète de son temps. Tant de qualités lui façonnèrent un physique des plus avantageux, qui ne laissait aucune femme indifférente, qu'elle fut grande Duchesse ou simple lavandière. Sa haute stature athlétique, sa démarche volontaire et dynamique contrastaient de la plus belle façon avec les traits fins de son visage, les boucles châtains de ses cheveux qui accrochaient les rayons du soleil, et la clarté de son regard, si doux et intelligent. Nul n'était plus charmant que le Prince Armand.

Par-delà les frontières du petit royaume, s'étendait un vaste marécage, assombri par la canopée d'arbres séculaires. Sur ce marécage régnait en tyran absolu un sombre sorcier, le corps tout recroquevillé autour de sa vieillesse et de sa méchanceté. Rien ne lui plaisait plus que de composer des sortilèges et des poisons, et de les tester sur les innocentes créatures qui s'aventuraient dans son domaine. Le teint blafard, la peau fripée, les doigts noueux et crochus, terminés en longues griffes noires de boue, de complexion sèche et osseuse, le nez trop long pour son visage trop maigre, une pustule velue sur le menton : tout son être inspirait le dégoût. C'est pourquoi il vivait reclus, caché aux yeux du monde, ignoré de tous."

(voilà, c'était ma minute de frime)
Elle a indéniablement du talent.
J'ais la nette impression qu'en décrivant le prince de Vert-Bois elle me décrivait!
 
Top