Un Ryssenlien parmi nous ?

JoLeCLodo

Crypto-villiériste
Membre
Est-ce qu'un démocrate, en tant que démocrate, pourrait nous faire un résumé de la pensée, du projet messianique de ce peuple du désert ?
 

Bezen Perrot

Gauchiste en rémission
Membre
Il n y a plus de peuple du désert, celui ci a été mis hors course en l'an 70 de notre ère, lors de la destruction du temple de Jérusalem. Annoncé par Jésus Christ : Matthieu 24v2
La majorité des "juifs" faux Hébreux qui nous les cassent, sont originaires de pays loin à l'Est de l'Europe, Ashkenaze ,Khazars"convertis"au judaisme par obligation .. Sur les siècles certains d'entre eux ont réussis à s'établir en Europe par toutes sortes de combines et crimes. Il seront souvent chassés ,réprimés a cause de la zizanie qu'ils ont causé partout ou ils sont passés, criant à l'antisémitisme bien que n'étant pas sémite, mais toujours là, plus redoutable que jamais, les plus dangereux d'entre eux ne croient ni en dieu ni en un messie ,Ils ont pour dieu leur ventre.
 

beaufix

Sarköziste honteux
Membre confirmé
Membre
Est-ce qu'un démocrate, en tant que démocrate, pourrait nous faire un résumé de la pensée, du projet messianique de ce peuple du désert ?
Dans son premier bouquin Les espérances planétariennes, Hervé Ryssen recense tous les courants de pensée juifs à travers les âges et jusqu'à la date de publication en 2005. Il y a des juifs athées, des juifs religieux, des ultra-orthodoxes. Des juifs qui essaient de se faire passer pour un goy en changeant de nom, d'autres qui affichent avec arrogance leur identité juive. De gauche et de droite, scientifiques et poètes, des partisans du libéralisme économique et des partisans du dirigisme centralisateur. Dans tous les pays, à toutes les époques.

A priori, on pourrait penser qu'ils ne sont d'accord sur rien, qu'il n'existe aucun dénominateur commun entre tous ces juifs. À sa grande surprise, Ryssen découvre qu'il en existe un et un seul: ils veulent tous abolir les frontières, brasser et métisser les peuples, la globalisation des échanges économiques et financiers, et en fin de compte tendre vers un gouvernement mondial. Aucune exception.

C'est une sorte de réponse à l'argument qu'il y a des bons juifs et des mauvais juifs, qu'il ne faut pas tous les mettre dans le même panier, qu'ils sont comme nous juste avec une religion bizarre. Ce n'est pas vrai. Le juif est le juif, et ce qui le définit est cette "espérance planétarienne" qui sonnera la fin des nations. Et c'est pour cela que le juif n'est pas comme nous, et ne peut pas tolérer (sauf temporairement par tactique de roublardise) que nous soyions et restions ce que nous sommes.

Voilà, j'espère que je n'ai pas trop déformé sa pensée...
 
Last edited:

Atlantis27

Sarköziste honteux
Membre confirmé
Membre
Dans son premier bouquin Les espérances planétariennes, Hervé Ryssen recense tous les courants de pensée juifs à travers les âges et jusqu'à la date de publication en 2005. Il y a des juifs athées, des juifs religieux, des ultra-orthodoxes. Des juifs qui essaient de se faire passer pour un goy en changeant de nom, d'autres qui affichent avec arrogance leur identité juive. De gauche et de droite, scientifiques et poètes, des partisans du libéralisme économique et des partisans du dirigisme centralisateur. Dans tous les pays, à toutes les époques.

A priori, on pourrait penser qu'ils ne sont d'accord sur rien, qu'il n'existe aucun dénominateur commun entre tous ces juifs. À sa grande surprise, Ryssen découvre qu'il en existe un et un seul: ils veulent tous abolir les frontières, brasser et métisser les peuples, la globalisation des échanges économiques et financiers, et en fin de compte tendre vers un gouvernement mondial. Aucune exception.

C'est une sorte de réponse à l'argument qu'il y a des bons juifs et des mauvais juifs, qu'il ne faut pas tous les mettre dans le même panier, qu'ils sont comme nous juste avec une religion bizarre. Ce n'est pas vrai. Le juif est le juif, et ce qui le définit est cette "espérance planétarienne" qui sonnera la fin des nations. Et c'est pour cela que le juif n'est pas comme nous, et ne peut pas tolérer (sauf temporairement par tactique de roublardise) que nous soyions et restions ce que nous sommes.

Voilà, j'espère que je n'ai pas trop déformé sa pensée...
Du coup, si on se débarrasse de tous les juifs qui nous emmerdent depuis des décennies, nous aurons enfin la paix?
 

beaufix

Sarköziste honteux
Membre confirmé
Membre
En 3000 ans d'histoire, ils se sont fait expulser plus de 190 fois, à toutes les époques et sous toutes les latitudes. Il doit bien y avoir une raison, non? Ou alors on dit qu'ils ont eu la malchance de tomber sur une population locale hostile 190 fois de suite. La probabilité de perdre à pile-ou-face 190 fois de suite est 0,00000000000000000000000000000000000001% (et encore, j'ai dû oublier quelques zéros).

Après, il y a la version Vincent Reynouard, qui dit que les Juifs ne sont qu'un révélateur de nos propres erreurs, à commencer par un manque de spititualité. Donc, selon lui, même si on parvenait à payer un aller simple pour Tel-Aviv à tous ces gens-là, tant que nous ne faisons pas d'effort sur nous-même pour construire une société meilleure (donc national-socialiste), d'autres problèmes apparaîtront. Il n'a pas forcément tort.

Ceci étant, on devrait quand même demander à tous ceux qui postulent à devenir citoyens de la future République de Bourgogne d'exhiber leur prépuce intact, fier et dominateur, ça va bien nous simplifier la vie au départ.
 

Adeptus Mechanicus

Sarköziste honteux
Membre confirmé
Membre
Du coup, si on se débarrasse de tous les juifs qui nous emmerdent depuis des décennies, nous aurons enfin la paix?
Nous n'aurons jamais la paix tant que nous n'éduquerons pas les notres sur la vérité concernant cette tribu. Cela devrait faire l'objet d'un programme de l'éducation vraiment nationale, de livres académiques et de documentaires. Nous devons passer de la vénération de la shoah à la méfiance des juifs.
 

Hakenkreuzschwert

Sarköziste honteux
Membre confirmé
Membre
Il n y a plus de peuple du désert, celui ci a été mis hors course en l'an 70 de notre ère, lors de la destruction du temple de Jérusalem. Annoncé par Jésus Christ : Matthieu 24v2
La majorité des "juifs" faux Hébreux qui nous les cassent, sont originaires de pays loin à l'Est de l'Europe, Ashkenaze ,Khazars"convertis"au judaisme par obligation .. Sur les siècles certains d'entre eux ont réussis à s'établir en Europe par toutes sortes de combines et crimes. Il seront souvent chassés ,réprimés a cause de la zizanie qu'ils ont causé partout ou ils sont passés, criant à l'antisémitisme bien que n'étant pas sémite, mais toujours là, plus redoutable que jamais, les plus dangereux d'entre eux ne croient ni en dieu ni en un messie ,Ils ont pour dieu leur ventre.
Les ashkénazes sont des descendant de juif espagnol, ce sont des vrais juifs
 

Totatus

Crypto-villiériste
Membre confirmé
Membre
La majorité des "juifs" faux Hébreux qui nous les cassent, sont originaires de pays loin à l'Est de l'Europe, Ashkenaze ,Khazars"convertis"au judaisme par obligation
Même les Ashkénazes et les Juifs Ethiopiens ont du sang Sémite, bien qu'ils en aient moins que les Hébreux originels. Je ne veux pas avoir l'air de chercher la petite bête ça reste quand même des Sémites, surtout de religion mais aussi un peu de sang.
 

Hakenkreuzschwert

Sarköziste honteux
Membre confirmé
Membre
as

ashkénazes = juifs allemands
sépharades = juifs espagnols
Oui sauf que les sépharades sont des juifs venue qui ont fuit le Maghreb à cause des musulmans qui sont allée dans l’Espagne wisigothique qui ont après collaborée avec les musulmans avant d'être virée d’Espagne pour aller s'installés en Pologne, et c'est devenu des ashkénazes
 

SiegHeil

Gauchiste en rémission
Membre
Oui sauf que les sépharades sont des juifs venue qui ont fuit le Maghreb à cause des musulmans qui sont allée dans l’Espagne wisigothique qui ont après collaborée avec les musulmans avant d'être virée d’Espagne pour aller s'installés en Pologne, et c'est devenu des ashkénazes
L'immense majorité est partie chez les gnoules : Maroc, Turquie, etc.
Quelques-uns en Hollande. Peu en Pologne...

Donc, non en fait y a pas à mélanger ashkénazes et sépharades. D'ailleurs, les juifs entre eux font bien la différence. Certains parlent même de racisme entre eux.. un comble !
 
Top