Toulouse

Petrocorien

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
631
Reaction score
1,899
elle sera pas prête avant 2025 environ je crois, voire même plus.
DOnc oui.

Toute façon je considère l'ensemble de la France comme perdu, que ce soit To Lose ou les sous prefectures du Lot ou du Massif central. Le ver est déjà dans le fruit, PARTOUT.
 

Vegvísir

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
65
Reaction score
133
Permettez-moi aussi d'apporter ma pierre à l'édifice. Depuis 2017 le nord de Toulouse et les Minimes c’est 60% de noirs dans les rues la journée et 100% le soir et ça c’est sans compter les crouilles et les Romanichels.
Le centre ville à la sortie des cours c’est indescriptible, le métro pareil et tout ça déborde de jour en jour dans les campagnes alentour.

Dans les villages situés à 30 ou 40 km à l’ouest il n’est pas rare de croiser des noirs ou des arabes ou encore des blancs de 40 ans se balader avec des petits noirs, même en plein milieu d’une forêt.
Pour vous donner une idée, Toulouse c’est un peu comme si vous preniez une poignet de grains de sable et que vous la jetiez sur la carte et que vous recommenciez tous les ans. Plus les années passent plus les grains de sables s’accumulent dans un rayon de 40 kilomètres autour de la ville.

Le Sud Sud-Est (en gros les endroits chers) ou le Busca (le quartier juif) c’est peut-être un peu plus tranquille mais Muret, Minimes, Mirail, Borderouge, Tournefeuille, Colomiers, Portet-sur-Garonne et même Fonsorbes c’est absolument à éviter, c’est invivable, et plus généralement le Nord, l’Ouest et l’Est.

Bon en gros, ne foutez jamais les pieds là-bas, en plus de ça ça doit être l’endroit le plus anti-raciste et le plus anti-aryen du monde, je ne parle même pas de leur façon travailler ou de conduire. Les seuls points positifs sont peut-être la beauté des petits villages, le soleil et les paysages.
 

Petrocorien

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
631
Reaction score
1,899
Tournefeuille craignos?? J habitais à deux pas. C est une sorte de village absorbé par l'agglo. Village dortoir absolument calme globalement.

Des fois j'ai l'impression que certains grossissent le trait ici (et ailleurs)... D'ailleurs peu importe la ville sur ce thread, tout est décrit comme une sorte de Mordor ultra coco et négrifié digne des quartiers nord ou du93....

Ce n est pas pour relativiser hein. Je suis le premier à dire que la France est foutue racielement parlant. Et que politiquement parlant on ne tirera jamais rien de ces cons de français.
Mais il faut savoir raison garder .

Un ami à moi qui a du pognon a une belle baraque située dans un beau quartier , mais à pas si loin du Mirail (genre 5 minutes de voitures), il a encore jamais eu de soucis de cambriolage, idem ses voisins.
Idem pour la Route d Espagne, qui a des résidences tout à fait belles (tennis et piscine) et tranquilles (et 95% blanches) alors qu'elles sont situées à 1km ou 2 du métro Bagatelle l à vol d Oiseau.

Qu'on le veuille ou non Toulouse est dans le top 6 des villes les plus peuplées. Donc bassin d'emploi et cie.
J'estime donc que si on estime pouvoir faire sa vie en france à long terme, les chances de finir dans ce genre de villes grandes/moyennes et hautes.

Tout le monde n'ira pas à l étranger ou se perdre dans des sous prefectures de 9000 habitants.
 

Petrocorien

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
631
Reaction score
1,899
l'un dans l'autre, pour avoir passer quelques jours à Paris et Marseille, je trouve Toulouse largement deux crans en dessous dans le remplacement . Même Lyon centre ville ca me paraissait pas terrible (mais j'y suis resté qu'un seul jour).
 

Vegvísir

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
65
Reaction score
133
Tournefeuille craignos?? J habitais à deux pas. C est une sorte de village absorbé par l'agglo. Village dortoir absolument calme globalement.

Des fois j'ai l'impression que certains grossissent le trait ici (et ailleurs)... D'ailleurs peu importe la ville sur ce thread, tout est décrit comme une sorte de Mordor ultra coco et négrifié digne des quartiers nord ou du93....

Ce n est pas pour relativiser hein. Je suis le premier à dire que la France est foutue racielement parlant. Et que politiquement parlant on ne tirera jamais rien de ces cons de français.
Mais il faut savoir raison garder .

Un ami à moi qui a du pognon a une belle baraque située dans un beau quartier , mais à pas si loin du Mirail (genre 5 minutes de voitures), il a encore jamais eu de soucis de cambriolage, idem ses voisins.
Idem pour la Route d Espagne, qui a des résidences tout à fait belles (tennis et piscine) et tranquilles (et 95% blanches) alors qu'elles sont situées à 1km ou 2 du métro Bagatelle l à vol d Oiseau.

Qu'on le veuille ou non Toulouse est dans le top 6 des villes les plus peuplées. Donc bassin d'emploi et cie.
J'estime donc que si on estime pouvoir faire sa vie en france à long terme, les chances de finir dans ce genre de villes grandes/moyennes et hautes.

Tout le monde n'ira pas à l étranger ou se perdre dans des sous prefectures de 9000 habitants.

l'un dans l'autre, pour avoir passer quelques jours à Paris et Marseille, je trouve Toulouse largement deux crans en dessous dans le remplacement . Même Lyon centre ville ca me paraissait pas terrible (mais j'y suis resté qu'un seul jour).
Dans les résidences pavillonnaires c’est un plus chers donc effectivement c’est plus calme, comme partout, mais la base de Loisir de la Ramée par exemple c’est à Tournefeuille et c’est ravagé. Et puis depuis 2017 ça a encore changé, c’est exponentiel, et Minimes, Barrière de Paris j’exagère pas du tout, pour Muret et Borderouge non plus.

Perso je déconseille cette ville, même pour y travailler, car en admettant que Paris et Marseille soient un cran au dessus, la mentalité c’est pas du tout la même, à Paris c’est plutôt neutre et à Marseille il y a une conscience raciale des blancs et moins de sujets Tabous, à Toulouse quand je dis que c’est les plus anti-racistes et les plus anti-aryens sur cette planète c’est pas une blague

Et il faut pas se laisser avoir par le « pleine emploi » déjà ça fonctionne pas du tout au mérite, à Toulouse c’est encore plus vrai qu’ailleurs, et vous allez devoir bosser deux fois plus parce que les mecs ne font même pas le minimum demandé

Sinon les paysages sont beaux.
Après c’est juste mon témoignage, si toi tu as une meilleure expérience tant mieux pour toi, mais moi vu la vitesse à laquelle vont les choses j’aimerais pas y être dans 5 ou 10 ans
 

Petrocorien

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
631
Reaction score
1,899
non mais Paris pour un homme seul je vois meme pax comment c est possible d envisager de vivre dans ce tas de chiasse. le moindre T1 est à 1200 euros au bas mot . Sans parler du temps passé dans les transports, la qualité de vie immonde, etc.

Marseille est un Alger bis en pire. Toulouse reste encore largement mieux . Les blancs ont une conscience raciale à Marseille??? ou meme dans le sud est? C est bizarre alors qu'ils en ont été réduits à ce niveau....


Quand à la base de loisirs de la Ramée , c est IMMENSE. Et y a plus personne passé 19h (allez 22h l été). Je vois pa spk tu sors cet exemple là . Mais c est vrai que les beaux jours t as des familles de gnoules, gitas et cie qui y trainent pr y faire leur pik nik (comme plein de famille de blancs). Ils sont pas là pour zoner.

Là encore, sans vouloir faire le mec qui minimise (je suis tout l'inverse), j ai impresssion que plein de Faf sont des sortes de Tanguy ultra craintif et peureux qui ont peur de sortir de chez eux parce qu'ils ont vu une famille de negres faire un barbeuk à 100m de leur barbeuk à eux.
 

Petrocorien

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
631
Reaction score
1,899
Je dis ça sans animosité. Car j'ai connu la campagne enclavée du Périgord. Ou tu as certes des bases de loisirs et lac avec 99% de blancs. Mais par contre y a personne 10mois sur 12 (hormis qq pecheurs et randonneurs) .

Je suis pas sur que ca convienne à bon nombre de kamarades , élevés à la ville et vite perdus dés qu'on sort de zone urbaine.

Je persite et signe : Tournefeuille, quartiers Lardenne/Pradette, Saint Simon , sont largement blancs et sécure, meme quand je les ai quitté y a 2 ans, pour envisager s y poser quelques années.
 

Vegvísir

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
65
Reaction score
133
Là encore, sans vouloir faire le mec qui minimise (je suis tout l'inverse), j ai impresssion que plein de Faf sont des sortes de Tanguy ultra craintif et peureux qui ont peur de sortir de chez eux parce qu'ils ont vu une famille de negres faire un barbeuk à 100m de leur barbeuk à eux.

Je dis ça sans animosité. Car j'ai connu la campagne enclavée du Périgord. Ou tu as certes des bases de loisirs et lac avec 99% de blancs. Mais par contre y a personne 10mois sur 12 (hormis qq pecheurs et randonneurs) .

Je suis pas sur que ca convienne à bon nombre de kamarades , élevés à la ville et vite perdus dés qu'on sort de zone urbaine.

Je persite et signe : Tournefeuille, quartiers Lardenne/Pradette, Saint Simon , sont largement blancs et sécure, meme quand je les ai quitté y a 2 ans, pour envisager s y poser quelques années.
à 100 mètres ? Même à 200 mètres j’en ai peur
 

Aktion-T4

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,366
Reaction score
2,586
L'hymne officiel de Toulouse
Mais chanté par des les rejetons LGBT des espinguins rouge + des nègres...
forcement sa moins de charme que la version Russes.
 

KSH90

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
61
Reaction score
363
@Petrocorien
Ce n'est pas parce que les nègres et les bougnoules pique-niquent paisiblement à La Ramée que leur présence n'est pas un problème. La pollution visuelle est fort désagréable. Un c'est déjà trop, inacceptable.
Si vous ajoutez à ça le bruit et l'odeur, le travailleur français il devient fou.

@Vegvisir
Borderouge c'est un gâchis. Tout le quartier est neuf. Il y a quinze ans ce n'était que des friches. C'est un quartier dortoir, je pensais/j'espérais que ça devienne un quartier assez blanc. Mais finalement c'est le résumé de notre époque : plein de jeunes couples de métèques et de couple interraciaux avec des négrillons et autres mulâtres.
 

Hakenkreuzschwert

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
1,762
Reaction score
3,154
Ville en état de putréfaction avancé. la gangrène se partage entre le centre ville pour les pouilleux ultra gauche.le sud de la ville est entièrement islamisé vers Mirail. Nid a blattes quartier empalot.punk a chiens et autres déchets quartier de la gare.kebab et épiceries pakistanaise dans la même zone la prostitution est très développé le long du canal et vers le nord .drogués et dealers quartier nord izards.beaucoup d associations charognard gauchistes qui ouvrent des squat et aident les migrants pour faire les papiers .cette ville n est qu un amas de pus la septicémie est en phase terminale.bar homos et sidaiques soutenus par act up.la réputation de cette ville est célèbre comme étant une ville rouge ayant récupéré toute la vermine anarchiste espagnole fuyant l armée de franco comme des rats .ville a raser comme Carthage et y répandre du sel.
C'est saint etienne mais en mieux
 

Aryen Delon

SA- aspirant
Membre
Joined
Dec 7, 2020
Messages
2
Reaction score
2
Toulouse est devenu une ville maudite, a fuir si vous avez une sensibilité comme la notre, vous ne serez tranquille nul part, par contre certaines campagne autour sont plus ou moins préservé, mais au moins a 20 ou 3Oklm de cette ville maudite c'est la distance minimum a prendre pour pouvoir respirer, d'ailleurs les routes pour se rendre dans l'aglo sont remplis d'embouteillages car tout les blancs vont vivres en provinces donc le matin compter 1h de trajet pour vous rendre jusqu'a votre lieux de travail fin bref tout les camarades doivent éviter Toulouse, Heil.
 

Drix oï

SA- aspirant
Membre
Joined
Sep 9, 2020
Messages
18
Reaction score
26
En tant qu'ancien punk à chien toulousain, je ne parlerai pas de la marronitude, mais de la blanchitude. Plus assez présente, cela fait très longtemps que je n'ai pas croisé des skins, ou ce que l'on appelait " les fafs", terme générique facile quand on est sans culture... La zone (des zonards) est très amoindrie depuis 2010, l'année où l'association Don Quichotte a obtenu un appartement pour tous ceux qui en faisaient la demande. Mais au lieu d'avoir des punks qui peuvent être relativement cool, on se retrouve avec des albanais exploités qui tremblent sans chaussettes en hiver, des dealers de shit ou autre d'un autre âge, des congoïdes fous. Bref dommage, Toulouse est une belle ville, mais pour le white flight, il faut faire une cinquantaine de kilomètres et aller vers le Gers, l'Ariège ou le Tarn et Garonne, mais bien entendu, il faut se perdre dans les terres, les villes environnantes sont aussi envahies. A noter que dans les villages non-remplacés on entend encore des discours de bar-du-commerce qui pourraient faire peur à cette république et ses valeurs de merde. Cordialement.
 

hans baur

SA- aspirant
Membre
Joined
Sep 2, 2020
Messages
132
Reaction score
417
Toulouse, note colorée et festive, ville de contrastes au patrimoine exceptionnel.
Toulouse c'est aussi des grands hommes.
Silvio Trentin, inlassable combattant antifasciste, universitaire italien, opposant au régime de Mussolini, fonde dans l’arrière-salle de sa librairie de la rue du Languedoc, le mouvement de Résistance Libérer et Fédérer.
Jean-Étienne Esquirol, médecin, a révolutionné la psychiatrie en accordant plus de considération aux aliénés.
Prosper Lissagaray, animateur littéraire, journaliste républicain socialiste indépendant, conférencier littéraire, père du socialisme, communard et amant d’une fille de Marx.
Armand Duportal, homme politique, journaliste, pendant plus de 40 ans, de la Monarchie de Juillet aux débuts de la IIIe République, ce brillant polémiste s’est battu pour les idéaux républicains.
Jacques Cujas, jurisconsulte, maître en France du courant historiciste de l'humanisme juridique.
Jane Dieulafoy, archéologue, autrice de romans, de nouvelles, de théâtre, journaliste, photographe amatrice, qui, à l’approche de la guerre, milita pour l'intégration des femmes dans l'armée.
Pierre Gamarra, écrivain, romancier, poète, critique, ancien résistant, poursuit son engagement en militant au Parti communiste, collaborateur régulier de l'hebdomadaire de la CGT, La Vie ouvrière.
Pierre Dumas, résistant, membre du comité directeur et secrétaire général des MUR, journaliste, écrivain et homme politique.
Michel Batlle, artiste peintre, sculpteur, musicien, d’origine catalane par son père, réfugié politique de la Guerre d'Espagne, en 1989 il est le premier artiste vivant à exposer dans l’ex-URSS, amoureux de l'Afrique de l'Ouest.
Georges Séguy, homme politique, résistant, syndicaliste, travaille pour la Résistance, adhère aux Jeunesses communistes, responsable des FTPF, déporté puis survivant, employé SNCF puis membre du bureau confédéral de la CGT, devient, l'âge de la transmission venu, un militant de la mémoire des déportés.
Papacito, blogueur, écrivain, vidéaste, scénariste, sapologue, amoureux de la diversité homosexuelle congolaise.
 
Last edited:

europoïde

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
655
Reaction score
846
Ville en état de putréfaction avancé. la gangrène se partage entre le centre ville pour les pouilleux ultra gauche.le sud de la ville est entièrement islamisé vers Mirail. Nid a blattes quartier empalot.punk a chiens et autres déchets quartier de la gare.kebab et épiceries pakistanaise dans la même zone la prostitution est très développé le long du canal et vers le nord .drogués et dealers quartier nord izards.beaucoup d associations charognard gauchistes qui ouvrent des squat et aident les migrants pour faire les papiers .cette ville n est qu un amas de pus la septicémie est en phase terminale.bar homos et sidaiques soutenus par act up.la réputation de cette ville est célèbre comme étant une ville rouge ayant récupéré toute la vermine anarchiste espagnole fuyant l armée de franco comme des rats .ville a raser comme Carthage et y répandre du sel.
C'est aussi un nombre très important de franc-mac
 

europoïde

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
655
Reaction score
846
Toulouse, note colorée et festive, ville de contrastes au patrimoine exceptionnel.
Toulouse c'est aussi des grands hommes.
Silvio Trentin, inlassable combattant antifasciste, universitaire italien, opposant au régime de Mussolini, fonde dans l’arrière-salle de sa librairie de la rue du Languedoc, le mouvement de Résistance Libérer et Fédérer.
Jean-Étienne Esquirol, médecin, a révolutionné la psychiatrie en accordant plus de considération aux aliénés.
Prosper Lissagaray, animateur littéraire, journaliste républicain socialiste indépendant, conférencier littéraire, père du socialisme, communard et amant d’une fille de Marx.
Armand Duportal, homme politique, journaliste, pendant plus de 40 ans, de la Monarchie de Juillet aux débuts de la IIIe République, ce brillant polémiste s’est battu pour les idéaux républicains.
Jacques Cujas, jurisconsulte, maître en France du courant historiciste de l'humanisme juridique.
Jane Dieulafoy, archéologue, autrice de romans, de nouvelles, de théâtre, journaliste, photographe amatrice, qui, à l’approche de la guerre, milita pour l'intégration des femmes dans l'armée.
Pierre Gamarra, écrivain, romancier, poète, critique, ancien résistant, poursuit son engagement en militant au Parti communiste, collaborateur régulier de l'hebdomadaire de la CGT, La Vie ouvrière.
Pierre Dumas, résistant, membre du comité directeur et secrétaire général des MUR, journaliste, écrivain et homme politique.
Michel Batlle, artiste peintre, sculpteur, musicien, d’origine catalane par son père, réfugié politique de la Guerre d'Espagne, en 1989 il est le premier artiste vivant à exposer dans l’ex-URSS amoureux de l'Afrique de l'Ouest.
Georges Séguy, homme politique, résistant, syndicaliste, travaille pour la Résistance, adhère aux Jeunesses communistes, responsable des FTPF, déporté puis survivant, employé SNCF puis membre du bureau confédéral de la CGT, devient, l'âge de la transmission venu, un militant de la mémoire des déportés.
Papacito, blogueur, écrivain, vidéaste, scénariste, sapologue, amoureux de la diversité homosexuelle congolaise.
C'est aussi François Verdier franc-maçon de son époque qui fût discipliné par les NS dans la forêt de Bouconne
 

europoïde

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
655
Reaction score
846
Tournefeuille craignos?? J habitais à deux pas. C est une sorte de village absorbé par l'agglo. Village dortoir absolument calme globalement.

Des fois j'ai l'impression que certains grossissent le trait ici (et ailleurs)... D'ailleurs peu importe la ville sur ce thread, tout est décrit comme une sorte de Mordor ultra coco et négrifié digne des quartiers nord ou du93....

Ce n est pas pour relativiser hein. Je suis le premier à dire que la France est foutue racielement parlant. Et que politiquement parlant on ne tirera jamais rien de ces cons de français.
Mais il faut savoir raison garder .

Un ami à moi qui a du pognon a une belle baraque située dans un beau quartier , mais à pas si loin du Mirail (genre 5 minutes de voitures), il a encore jamais eu de soucis de cambriolage, idem ses voisins.
Idem pour la Route d Espagne, qui a des résidences tout à fait belles (tennis et piscine) et tranquilles (et 95% blanches) alors qu'elles sont situées à 1km ou 2 du métro Bagatelle l à vol d Oiseau.

Qu'on le veuille ou non Toulouse est dans le top 6 des villes les plus peuplées. Donc bassin d'emploi et cie.
J'estime donc que si on estime pouvoir faire sa vie en france à long terme, les chances de finir dans ce genre de villes grandes/moyennes et hautes.

Tout le monde n'ira pas à l étranger ou se perdre dans des sous prefectures de 9000 habitants.
Les loyers sont très modérés aussi donc ça attire forcement
 

Franck Marc

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Nov 8, 2020
Messages
2,891
Reaction score
6,428
Toulouse, note colorée et festive, ville de contrastes au patrimoine exceptionnel.
Toulouse c'est aussi des grands hommes.
Silvio Trentin, inlassable combattant antifasciste, universitaire italien, opposant au régime de Mussolini, fonde dans l’arrière-salle de sa librairie de la rue du Languedoc, le mouvement de Résistance Libérer et Fédérer.
Jean-Étienne Esquirol, médecin, a révolutionné la psychiatrie en accordant plus de considération aux aliénés.
Prosper Lissagaray, animateur littéraire, journaliste républicain socialiste indépendant, conférencier littéraire, père du socialisme, communard et amant d’une fille de Marx.
Armand Duportal, homme politique, journaliste, pendant plus de 40 ans, de la Monarchie de Juillet aux débuts de la IIIe République, ce brillant polémiste s’est battu pour les idéaux républicains.
Jacques Cujas, jurisconsulte, maître en France du courant historiciste de l'humanisme juridique.
Jane Dieulafoy, archéologue, autrice de romans, de nouvelles, de théâtre, journaliste, photographe amatrice, qui, à l’approche de la guerre, milita pour l'intégration des femmes dans l'armée.
Pierre Gamarra, écrivain, romancier, poète, critique, ancien résistant, poursuit son engagement en militant au Parti communiste, collaborateur régulier de l'hebdomadaire de la CGT, La Vie ouvrière.
Pierre Dumas, résistant, membre du comité directeur et secrétaire général des MUR, journaliste, écrivain et homme politique.
Michel Batlle, artiste peintre, sculpteur, musicien, d’origine catalane par son père, réfugié politique de la Guerre d'Espagne, en 1989 il est le premier artiste vivant à exposer dans l’ex-URSS amoureux de l'Afrique de l'Ouest.
Georges Séguy, homme politique, résistant, syndicaliste, travaille pour la Résistance, adhère aux Jeunesses communistes, responsable des FTPF, déporté puis survivant, employé SNCF puis membre du bureau confédéral de la CGT, devient, l'âge de la transmission venu, un militant de la mémoire des déportés.
Papacito, blogueur, écrivain, vidéaste, scénariste, sapologue, amoureux de la diversité homosexuelle congolaise.
Quand tu parles de grands hommes j'espère que c'est de l'ironie
 

Vegvísir

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
65
Reaction score
133
La carte des élections départementales confirme mes impressions, le sentiment d’appartenance raciale des blancs dans la région de Toulouse est de zéro par rapport à Paris ou Marseille. C’est à prendre en compte pour ceux qui voudraient venir s’y installer, il n’y a plus terrible que de vivre avec des blancs qui ont une mentalité consistant à travailler contre leur propre groupe racial. Si la France est de loin le pays le plus pathologiquement négrophile du continent européen, la région de Toulouse est de loin la zone ou le surmoi égalitariste est le explicite de France. C’est le pire du pire.

05tu.png
 
Top