Strasbourg/Alsace/capitalUE

brenton

SA- soldat
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
175
Reaction score
526
A Strasbourg les races à vue d’œil : 55% de blanc + 30% de turc/kurde/arabe + 10% de noirs + 5% de roms de jaunes ou autres.
Particularité une zone juive (préfecture-tribunal-parc de la Contades) avec intégristes juifs portant chapeau noir et ficelle attachée à la ceinture qui pendouille jusqu'à mi-cuisse sur pantalon noir.

Les zones à éviter : le sud de la ville à partir du stade de la Méneau surtout le Neuhof, c'est là où les voitures flambent à Noël au premier l'an et pour toute occasion. Attention si vous devez vous y rendre c'est de jour et de préférence avant 14h (voir avant 11h du matin pour les femmes blanches de moins de 40 ans). C'est une zone islamisée ne vous fiez ni à la couleur des gens du très blancs ou très noirs, ni à leur accent arabe, turc, russe ou autre, considérez-vous dans le tier-monde et revenez en Europe au plus vite.
Le nord de Strasbourg par exemple le quartier Poterie au nord-ouest est également islamisé et est à fuir bien que moins dangereux que le Neuhof pour l'instant.
Entre le Nord et le Sud de la ville les trams A et D font la jonction et sont donc à fuir aux heures de pointes (sauf pour les nostalgiques du métro de Paris)

Chaque année de plus en plus de musulmanes voilées quelque soit le quartier.
Attention au tram E qui va au parlement européens le matin, c'est lui qui transporte les femmes de ménages de l'UE, souvent musulmanes et souvent voilées et qui parlent parlent parlent ... .

Les zones à fréquenter : l'hyper-centre appelé l'Île de Strasbourg (Petite France, Cathédrale, Place Kléber), le quartier des institutions européennes, le long des rivières et canaux si non inclus à une quartier islamisé.

La qualité de vie générale (services, propreté, transports, etc.) : bonne voir très bonne, tout fonctionne pour l'instant car les blancs sont majoritaires.

Les points forts et les points faibles : la bascule démographique dés que les non-européens musulmans seront 50% la ville deviendra à leur image dysfonctionnel sale et violente (cf Mulhouse). C'est déjà le cas dans certaines rues du quartier de la gare ou de quartier entier comme le Neuhof.

Un rapide aperçu de l’arrière-pays : Blanc avec quelques villages peuplées de turcs. Les alsaciens faisant moins d'enfants que les populations du tier-monde de Strasbourg ou de Mulhouse, je ne vois pas de sortie de crise sans remigration massive.

Pour les amateurs de randonnée pédestre ou de vélo : énormément de balades balisées dans toute l'Alsace, les Vosges et du côté allemand en plaine ou dans la forêt noire.
 

superabricot

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
20
Reaction score
109
A noter que comme la plupart des villes en France, la situation s'est fortement degradée a Strasbourg ces dernières années.

Il y a quelques annees, le centre ville était encore épargné des sous races et uniquement peuplé de bobos et d'etudiants anti-fa ou gauchistes car le réseau tram n'allait pas jusqu'aux banlieues.

Ce n'est desormais plus le cas, car les mairies gauchistes et inclusives ont etendues le reseau jusqu'aux banlieues. Désormais le centre ville historique se retrouve pollué par toutes les sous races du monde. Le samedi, c'est une vraie jungle.

Le nombre de violences a bien augmenté au centre ville grace a nos chances. Il y a quelques année l'hyper centre était totalement safe meme en soiree, ce n'est plus le cas.

C'est tellement dommage car le centre historique reste tres beau a visiter en plein ete, je recommande quand meme d'y passer.
 

ErnestMalnoy

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
349
Reaction score
823
A noter que comme la plupart des villes en France, la situation s'est fortement degradée a Strasbourg ces dernières années.

Il y a quelques annees, le centre ville était encore épargné des sous races et uniquement peuplé de bobos et d'etudiants anti-fa ou gauchistes car le réseau tram n'allait pas jusqu'aux banlieues.

Ce n'est desormais plus le cas, car les mairies gauchistes et inclusives ont etendues le reseau jusqu'aux banlieues. Désormais le centre ville historique se retrouve pollué par toutes les sous races du monde. Le samedi, c'est une vraie jungle.

Le nombre de violences a bien augmenté au centre ville grace a nos chances. Il y a quelques année l'hyper centre était totalement safe meme en soiree, ce n'est plus le cas.

C'est tellement dommage car le centre historique reste tres beau a visiter en plein ete, je recommande quand meme d'y passer.
Merci à l'ordure socialiste qui sert de maire à cette magnifique ville... Même histoire qu'à Nantes.
 

Bayerisch Double S

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 9, 2020
Messages
248
Reaction score
1,053
Sur la zone juive : simplement aux alentours de la synagogue.

J'y ai vécu environ 6 mois.

Un quartier très sur. Il y a par exemple des militaires postés tous les jours devant la synagogue.
Attention: - si vous voulez faire vos courses, beaucoup de boutiques juives. Ne vous avisez pas d'y rentrer, vous serez dévisagés. Ces magasins n'ont pas de vitrine, mais des films dépolis pour ne pas voir à l'intérieur.

Les juifs sortent peu, on croise le matin beaucoup d'enfants, qui ne posent pas vraiment problème.

Si vous n'êtes pas dérangés par les regards indiscrets de cette communauté, vous pouvez y vivre sereinement.

Il y a cependant des jeunes hommes "portant chapeau noir et ficelle attachée à la ceinture" comme dit l'auteur, qui s'amusent à parler fort en début de soirée. Ceux-là ressemblent physiquement à leur cousins du maghreb, mais je doute qu'ils agresseraient qui que ce soit.
 
Last edited:

Bayerisch Double S

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 9, 2020
Messages
248
Reaction score
1,053
Je peux également parler des poteries et un peu de Hautepierre. C'est simple, là-bas on se croit en Égypte. Des banques arabes, des restos arabes, des chichas, ( vraiment avec des écritaux en arabes ).

Aussi, des bars ou des coiffeurs qui arborent le drapeau tricolore, étonnant ? Pas vraiment, on se rend vite compte en approchant qu'il s'agit souvent de business pour couvrir les sous du traffic de drogue. Vous y verrez des mecs garés en double file qui passent leurs journées à jouer aux cartes. Ne vous en approchez pas, ils vont vous interpeler avec leur accent immonde.

Le soir, des jeunes orientaux s'amusent à rouler sur le trottoir avec des motos -probablement volées- et faire flipper les blancs qui traversent cette merde pour se rendre en cours ou prendre le bus.
D'ailleurs, les arrêts de bus sont surement les endroits les moins surs de ces trous. Vous risquez de vous y faire agresser au couteau pour votre téléphone. Je ne me suis jamais fait agressé mais ce n'est pas le cas de mes potes.

La seule chance d'y vivre en tant que blanc ? Être tchétchène, ou être un sacré déchet. N'importe quel occidental mentalement stable doit fuir ces quartiers.

Autre anectode marrante: l'hôpital de Hautepierre: rentrez dedans, esquivez les obèses africains qui engorgent les urgences pour un mal de tête, esquivez les femmes de ménages du désert qui trainent des pieds, voyez sur votre gauche un médecin blanc qui en a marre de son taff, puis enfin approchez de la fenêtre, et voyez la sortie de la mosquée du vendredi où une centaine d'hommes s'éparpillent sur toute la route pour discuter pendant une demi-heure. La joie.

Points positifs : pour les déchets, l'achat de drogue à base de rat mort et de goudron est relativement aisée.
 

Bayerisch Double S

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 9, 2020
Messages
248
Reaction score
1,053
Si quelqu'un d'autre qui habite à Strasbourg a la force de nous faire un descriptif des Halles, cette carricature de toute la merde qu'il y a en France, je l'en remercie. Je n'ai même pas les mots pour ce truc.

Strasbourg est une ville magnifique, c'est impressionant à quel point chaque point du centre est unique et beau. On doit ça principalement aux empereurs du Saint-Empire, à Vauban, à Guillaume II et surtout aux alsaciens qui y ont construit toutes ces merveilles. Pourtant ceux qui y habitent aujourd'hui tiennent rarement de ces génies.

Une autre vision d'horreur : se balader dans la Neustadt, véritable joyaux de l'empire allemand, pour découvrir sur la place devant le palais du Kaiser, honteusement renommée place de la République, des hordes de drogués punks à chiens qui écoutent à fond leur musique de Satan.
 
Last edited:

Jevola

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
689
Reaction score
2,372
Si quelqu'un d'autre qui habite à Strasbourg a la force de nous faire un descriptif des Halles, cette carricature de toute la merde qu'il y a en France, je l'en remercie. Je n'ai même pas les mots pour ce truc.

Strasbourg est une ville magnifique, c'est impressionant à quel point chaque point du centre est unique et beau. On doit ça principalement au empereurs du Saint-Empire, à Vauban, à Guillaume II et surtout aux alsaciens qui y ont construit toutes ces merveilles. Pourtant ceux qui y habitent aujourd'hui tiennent rarement de ces génies.

Une autre vision d'horreur : se balader dans la Neustadt, véritable joyaux de l'empire allemand, pour découvrir sur la place devant le palais du Kaiser, honteusement renommée place de la République, des hordes de drogués punks à chiens qui écoutent à fond leur musique de Satan.
C'est précisément ça qui doit nous foutre la rage et cette colère doit être canalisée et utilisée pour la reconquête de notre espace politique... en d'autre terme, notre espace vital...
 

ViveDP

SA- soldat de choc
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
442
Reaction score
1,392
Dommage, la place des anes (halles), ça fait quelques années que je ne suis pas rentré dans ce trou a merde, des bandes de dealers et racailles ce trouve souvent au entrer principale, surtout derrière (là où on prend les bus pour aller dans les patelins), ou alors côté Mc do, c'est aussi malfamé tout le long coté Mc do, de toutes façon de nos jours, À n'importe quel moment tu peux tomber sur un dégénéré, c'est toi et ta chance, c'est triste
 

thelastrhodesian

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 11, 2020
Messages
2
Reaction score
6
À propos de Strasbourg : Un bon résumé a été fait, mais il manque quelques points essentiels. En tant qu'étudiante, j'ai l'immense honneur de fréquenter cette déchetterie à ciel ouvert qu'est le campus de l'Esplanade. Les blancs y sont sans doute majoritaires, mais les blancs sains d'esprit (surtout les blanches en fait) ayant encore une couleur de cheveux naturelle et l'organisme encore pur de toute drogue - sont très rares ! Enfin, les gauchistes ne sont pas le sujet de ce post. Laissez-moi vous présenter le repaire des Fatimas enroulées dans leurs sacs poubelle de l'université : la faculté des langues ! Les départements les plus gangrénés étant - forcément - les départements d'études turques/arabes, ainsi que - contre toute attente - le département d'études slaves ! J'avais eu la chance de ne jamais avoir croisé de tchètchène de ma vie, et puis je suis arrivée à Strasbourg. Des musulmanes blanches, aux yeux bleus, voilées.. le choc !!! Je ne pensais pas ça possible. Les classes de langue russe pour les russophones sont peuplées à 80% de voilées... Après les périodes d'examen, je prends toujours un malin plaisir à aller observer les résultats affichés près des secrétariats des départements sus-mentionnés. Les notes sont bien souvent comprises entre 0 et 7 sur 20. Corrélation entre race et intelligence ? Non, jamais de la vie, ça serait raciste. Et dire qu'on donne des bourses allant jusqu'à 500 euros/mois à ces gens là.

Autre endroit à éviter absolument : le tram D, qui va à Kehl. Comme les magasins en Allemagne sont moins chers, c'est donc en toute logique que les cassos et races inférieures s'y rendent. Peu importe l'heure à laquelle on prend ce tram, il est toujours bondé. Dès que les portes s'ouvrent, c'est une odeur pestillentielle qui emplit vos narines, odeurs de nègres, de pisse, de tabac froid, d'alcool et de transpiration. Les usagers : une minorité de blancs (pas toute petite non plus mais moins de 50 pourcent), dont énormément de cassos obèses aux cheveux gras. Le reste, vous l'aurez deviné. Parmi ce reste, des négresses/fatimas - parfois obèses - avec une ou deux, voire trois poussettes dernier cri (merci les allocs) et toute une ribambelle de répugnants marmots, sales, bruyants et ne sachant pas tenir en place. S'il y a bien un endroit à zyklonner, c'est celui-là.

Ensuite, et je m'étonne que personne n'en ait encore parlé : l'Homme de Fer ! Noeud central des correspondances de tram, c'est également un bon vivier d'abominations humaines. Entre les punks à chien qui vous poursuivent sur plusieurs mètres si vous les ignorez, les bandes d'adolescents non blancs qui "écoutent" de la """musique""" à fond sur leurs baffles portatives dernier cri (merci les allocs des parents et/ou la vente d'herbe), les races inférieures (roms ?) qui font des allers retours entre les passants pour faire la manche, les vieux turcs/pakis ignobles au regards lubrique, on n'a pas fini de se sentir mal à l'aise (surtout quand on est une femme blanche). Parfois on y croise aussi quelques personnes âgées, qui vivent sans doute là depuis toujours et qui n'ont rien demandé. Je ne peux m'empêcher d'avoir beaucoup de peine pour eux, au milieu de cet infâme bestiaire, qui n'a pas toujours été là.

Enfin les Halles. Ça aussi c'est un endroit à éviter absolument, surtout les jours de semaine après 16 heures, quand les ados sortent de l'école et que les petites pétasses fans de télé-réalité veulent dépenser leur argent de poche (merci les allocs des parents) dans des vêtements à la dernière mode (de Pigalle sans doute) pour ressembler à leurs idôles en plastique. C'est alors un déferlement de jeunes guenons indisciplinées hurlant dans tous les sens, trop moulées dans leurs jeans slims, iPhone dernier cri à la main (très important les selfies). Elles sont parfois accompagnées de l'un ou l'autre mâle de leur espèce et d'autres femelles d'autres races inférieures, et malheureusement aussi de blanches influençables pour qui est semble normal d'entretenir des relations amicales avec de tels individus. Si vraiment vous devez fréquenter ce centre commercial, il est préférable de s'y rendre un jour de semaine vers 11 heures. Les cassos dorment encore et les adolescents rebelles sont à l'école, donc c'est plutôt tranquille.
 

JoLeCLodo

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,103
Reaction score
3,417
Note importante aux voyageurs se rendant à Strasbourg. la Gare de Strasbourg et ses alentours sont désormais, depuis quelques temps déjà (plusiseurs mois) envahies de crouilles, races de boue et racailles en tout genre. Tout cela bien entendu sous les yeux de la bienveillance Raie Publicaine
 
Last edited:

ErnestMalnoy

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
349
Reaction score
823
À propos de Strasbourg : Un bon résumé a été fait, mais il manque quelques points essentiels. En tant qu'étudiante, j'ai l'immense honneur de fréquenter cette déchetterie à ciel ouvert qu'est le campus de l'Esplanade. Les blancs y sont sans doute majoritaires, mais les blancs sains d'esprit (surtout les blanches en fait) ayant encore une couleur de cheveux naturelle et l'organisme encore pur de toute drogue - sont très rares ! Enfin, les gauchistes ne sont pas le sujet de ce post. Laissez-moi vous présenter le repaire des Fatimas enroulées dans leurs sacs poubelle de l'université : la faculté des langues ! Les départements les plus gangrénés étant - forcément - les départements d'études turques/arabes, ainsi que - contre toute attente - le département d'études slaves ! J'avais eu la chance de ne jamais avoir croisé de tchètchène de ma vie, et puis je suis arrivée à Strasbourg. Des musulmanes blanches, aux yeux bleus, voilées.. le choc !!! Je ne pensais pas ça possible. Les classes de langue russe pour les russophones sont peuplées à 80% de voilées... Après les périodes d'examen, je prends toujours un malin plaisir à aller observer les résultats affichés près des secrétariats des départements sus-mentionnés. Les notes sont bien souvent comprises entre 0 et 7 sur 20. Corrélation entre race et intelligence ? Non, jamais de la vie, ça serait raciste. Et dire qu'on donne des bourses allant jusqu'à 500 euros/mois à ces gens là.

Autre endroit à éviter absolument : le tram D, qui va à Kehl. Comme les magasins en Allemagne sont moins chers, c'est donc en toute logique que les cassos et races inférieures s'y rendent. Peu importe l'heure à laquelle on prend ce tram, il est toujours bondé. Dès que les portes s'ouvrent, c'est une odeur pestillentielle qui emplit vos narines, odeurs de nègres, de pisse, de tabac froid, d'alcool et de transpiration. Les usagers : une minorité de blancs (pas toute petite non plus mais moins de 50 pourcent), dont énormément de cassos obèses aux cheveux gras. Le reste, vous l'aurez deviné. Parmi ce reste, des négresses/fatimas - parfois obèses - avec une ou deux, voire trois poussettes dernier cri (merci les allocs) et toute une ribambelle de répugnants marmots, sales, bruyants et ne sachant pas tenir en place. S'il y a bien un endroit à zyklonner, c'est celui-là.

Ensuite, et je m'étonne que personne n'en ait encore parlé : l'Homme de Fer ! Noeud central des correspondances de tram, c'est également un bon vivier d'abominations humaines. Entre les punks à chien qui vous poursuivent sur plusieurs mètres si vous les ignorez, les bandes d'adolescents non blancs qui "écoutent" de la """musique""" à fond sur leurs baffles portatives dernier cri (merci les allocs des parents et/ou la vente d'herbe), les races inférieures (roms ?) qui font des allers retours entre les passants pour faire la manche, les vieux turcs/pakis ignobles au regards lubrique, on n'a pas fini de se sentir mal à l'aise (surtout quand on est une femme blanche). Parfois on y croise aussi quelques personnes âgées, qui vivent sans doute là depuis toujours et qui n'ont rien demandé. Je ne peux m'empêcher d'avoir beaucoup de peine pour eux, au milieu de cet infâme bestiaire, qui n'a pas toujours été là.

Enfin les Halles. Ça aussi c'est un endroit à éviter absolument, surtout les jours de semaine après 16 heures, quand les ados sortent de l'école et que les petites pétasses fans de télé-réalité veulent dépenser leur argent de poche (merci les allocs des parents) dans des vêtements à la dernière mode (de Pigalle sans doute) pour ressembler à leurs idôles en plastique. C'est alors un déferlement de jeunes guenons indisciplinées hurlant dans tous les sens, trop moulées dans leurs jeans slims, iPhone dernier cri à la main (très important les selfies). Elles sont parfois accompagnées de l'un ou l'autre mâle de leur espèce et d'autres femelles d'autres races inférieures, et malheureusement aussi de blanches influençables pour qui est semble normal d'entretenir des relations amicales avec de tels individus. Si vraiment vous devez fréquenter ce centre commercial, il est préférable de s'y rendre un jour de semaine vers 11 heures. Les cassos dorment encore et les adolescents rebelles sont à l'école, donc c'est plutôt tranquille.
Énorme. Et les quartiers préservés ?
 

ErnestMalnoy

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
349
Reaction score
823
Note importante aux voyageurs se rendant à Strasbourg. la Gare de Strasbourg et ses alentours sont désormais, depuis quelques temps déjà (plusiseurs mois) envahies de crouilles, races de boue et racailles en tout genre. Tout cela bien entendu sous les yeux de la bienveillance Raie Publicaine
Je crois que c'est le cas de toute gare dans une ville de plus de 50.000 habitants, corrigez-moi si je me trompe...
 

JoLeCLodo

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,103
Reaction score
3,417
Je crois que c'est le cas de toute gare dans une ville de plus de 50.000 habitants, corrigez-moi si je me trompe...
Oui mais ce n'était pas le cas jusqu'à récemment (je suis de la région). J'ai même failli en venir aux mains avec une sale crouille de merde du désert en pleine gare
 

TournevisPatriote

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
446
Reaction score
1,510
Note importante aux voyageurs se rendant à Strasbourg. la Gare de Strasbourg et ses alentours sont désormais, depuis quelques temps déjà (plusiseurs mois) envahies de crouilles, races de boue et racailles en tout genre. Tout cela bien entendu sous les yeux de la bienveillance Raie Publicaine
Je confirme, tout ce qu'il y a autour de la gare c'est la Turquie ! La Grande Île est assiégée.
La fac, épicentre du gauchisme. Elle est devenue française il y a un siècle, c'est là qu'a été créée l'École des Annales (fondée par Lucien Febvre et Marc Bloch pour ceux qui connaissent l'historiographie). Maintenant, c'est l'idéologie des campus américains qui parasite cette fac comme tant d'autres (je n'y étais pas personnellement, mais j'ai eu des échos).
Et enfin, la mentalité européiste ambiante qui est à dégueuler 🤮 : ils sont tellement fiers d'avoir les institutions de cette Union Européenne pourrie sur leur commune (le parlement européen qui n'est qu'une chambre d'enregistrement, la CEDH pilotée par le sale ✡ Soros...), pour les postes de fonctionnaires ou de femme de ménage (ça dépend de quel côté on se place) que ça rapporte à certains. Un petit Bruxelles déconnecté du reste du pays.
Mais heureusement, on ne parle pas allemand, même à Kehl ! 👳‍♂️
 

Bayerisch Double S

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 9, 2020
Messages
248
Reaction score
1,053
Effectivement, la traversée du campus est sympathique, entre les tags et les "barbecues" gauchistes, les manifs, les Untermenschen petits et grassouillets qui vous donnent des tracts pour le prochain blocus... Tout cela donne des envies de distribuer quelques badges en forme de triangles rouges, bref.

Pour travailler à Strasbourg et vivre dans des zones preservées, il y a selon moi trois options:
- Le centre-ville, assez cher, et comme dit avec Homme de Fer, vous allez difficilement échapper aux chances sous votre fenêtre (cependant les résidences étudiantes ne sont pas pires que dans les autres villes).
- Les villes de l'eurométropole, certaines sont infestées, mais il reste des quartiers peuplés de petites familles blanches (classe populaire/moyenne). Vous pouvez vous rendre depuis celles-ci vers le centre de Strasbourg en peu de temps.
- La campagne environnante, certains villages sont très bien desservis, mais c'est une autre histoire.

Sur l'européisme c'est vrai, quand vous arrivez à Strasbourg, on va vous parler 1000 fois de l'Alsace, sa culture, la fierté des gens de vivre à la frontière... pour ensuite vous parler d'ouverture sur l'Europe. Tout cela est joli à entendre, mais pour ces gens là, l'identité alsacienne c'est un africain qui "apprend" l'allemand à l'école. Et puis l'ouverture sur l'Europe n'est jamais sans l'ouverture sur le tiers-monde.
 
Last edited:

Lecussan

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 11, 2020
Messages
23
Reaction score
35
Si quelqu'un d'autre qui habite à Strasbourg a la force de nous faire un descriptif des Halles, cette carricature de toute la merde qu'il y a en France, je l'en remercie. Je n'ai même pas les mots pour ce truc.

Strasbourg est une ville magnifique, c'est impressionant à quel point chaque point du centre est unique et beau. On doit ça principalement au empereurs du Saint-Empire, à Vauban, à Guillaume II et surtout aux alsaciens qui y ont construit toutes ces merveilles. Pourtant ceux qui y habitent aujourd'hui tiennent rarement de ces génies.

Une autre vision d'horreur : se balader dans la Neustadt, véritable joyaux de l'empire allemand, pour découvrir sur la place devant le palais du Kaiser, honteusement renommée place de la République, des hordes de drogués punks à chiens qui écoutent à fond leur musique de Satan.
Tu as raison pour la ballade dans la Neustadt. J'ai fait une marche nocturne qui m'a amené jusqu'au jardin des trois rives, en passant par les bâtiment des archives.. Les monuments sont magnifiques, on peut voir une statue de Goethe et la tête de la statue Germania sur un des frontons de l'université de Strasbourg.
 

Dirlewanger68

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
67
Reaction score
140
Aaah Mulhouse... C'est le trou du cul de l'Alsace, ça en a le goût, la couleur et l'odeur.
Plus d'un pense la même chose je peux te le garantir (français et allemands),malheureusement même avant la crise,il commençait à y avoir des mendiants à saint Louis près du feu qui mène à l'autoroute, avant ça ne se voyait qu'à l'entrée de Mulhouse....j'espère que les autres villes alsaciennes ne sont pas infestées par ses sous merde de roms
A tous les démocrates, je conseillerais plutôt de privilégier Colmar ou une autre ville alsacienne à Mulhouse
 

Curia Regis

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 10, 2020
Messages
32
Reaction score
98
Alsacien de souche, ayant toujours vécu à Strasbourg depuis les années 60 je confirme tout ce que j'ai lu plus haut. En quelques décennies, cette ville estudiantine fabuleuse est devenue un abject cloaque africanisé !
PS: le quartier juif des Contades est nommé par les intéressés eux-mêmes, le ghetto. Et il est vrai que dans certains coins ça tient de la caricature.
 

Bergoglio Diouf

SA-Sturmbannführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
4,008
Reaction score
14,061
A Strasbourg les races à vue d’œil : 55% de blanc + 30% de turc/kurde/arabe + 10% de noirs + 5% de roms de jaunes ou autres.
Particularité une zone juive (préfecture-tribunal-parc de la Contades) avec intégristes juifs portant chapeau noir et ficelle attachée à la ceinture qui pendouille jusqu'à mi-cuisse sur pantalon noir.

Les zones à éviter : le sud de la ville à partir du stade de la Méneau surtout le Neuhof, c'est là où les voitures flambent à Noël au premier l'an et pour toute occasion. Attention si vous devez vous y rendre c'est de jour et de préférence avant 14h (voir avant 11h du matin pour les femmes blanches de moins de 40 ans). C'est une zone islamisée ne vous fiez ni à la couleur des gens du très blancs ou très noirs, ni à leur accent arabe, turc, russe ou autre, considérez-vous dans le tier-monde et revenez en Europe au plus vite.
Le nord de Strasbourg par exemple le quartier Poterie au nord-ouest est également islamisé et est à fuir bien que moins dangereux que le Neuhof pour l'instant.
Entre le Nord et le Sud de la ville les trams A et D font la jonction et sont donc à fuir aux heures de pointes (sauf pour les nostalgiques du métro de Paris)

Chaque année de plus en plus de musulmanes voilées quelque soit le quartier.
Attention au tram E qui va au parlement européens le matin, c'est lui qui transporte les femmes de ménages de l'UE, souvent musulmanes et souvent voilées et qui parlent parlent parlent ... .

Les zones à fréquenter : l'hyper-centre appelé l'Île de Strasbourg (Petite France, Cathédrale, Place Kléber), le quartier des institutions européennes, le long des rivières et canaux si non inclus à une quartier islamisé.

La qualité de vie générale (services, propreté, transports, etc.) : bonne voir très bonne, tout fonctionne pour l'instant car les blancs sont majoritaires.

Les points forts et les points faibles : la bascule démographique dés que les non-européens musulmans seront 50% la ville deviendra à leur image dysfonctionnel sale et violente (cf Mulhouse). C'est déjà le cas dans certaines rues du quartier de la gare ou de quartier entier comme le Neuhof.

Un rapide aperçu de l’arrière-pays : Blanc avec quelques villages peuplées de turcs. Les alsaciens faisant moins d'enfants que les populations du tier-monde de Strasbourg ou de Mulhouse, je ne vois pas de sortie de crise sans remigration massive.

Pour les amateurs de randonnée pédestre ou de vélo : énormément de balades balisées dans toute l'Alsace, les Vosges et du côté allemand en plaine ou dans la forêt noire.
Le Neuhof, c'est comme l'Ariane à Nice ou Vénissieux à Lyon : Le Bronx et Islamabad réunis !
 
Top