Son mec éclaté par des arabes au cri de « sale Blanc » après l’avoir protégée, Emma assure qu’elle refuse les amalgames et rappelle qu’elle aide les f

A

AdminDP

Guest
Captain Harlock
Démocratie Participative
06 octobre 2021

istockphoto-180848999-170667a.jpg


Le plus important pour une femme blanche contemporaine est de ne surtout pas se lier irréversiblement aux mâles de son groupe racial, même dans les cas les plus extrêmes.​

Le Figaro :

Un retour de soirée qui vire au cauchemar à Lyon. Vendredi 1er octobre, peu après 2h du matin, Emma (26 ans) et son petit ami Alexandre* (33 ans) rentrent chez eux avec un autre couple d’amis. Les deux garçons marchent à l’avant. Leurs copines sont à une vingtaine de mètres derrière.

«On a été accosté par une racaille au niveau de la place des Terreaux. Il nous draguait lourdement avec des phrases du type “vous êtes bonnes, venez avec moi”. Je lui ai demandé d’arrêter en lui rappelant que le harcèlement de rue était pénalisé», explique Emma au Figaro.​

L’emploi du terme « racaille » permet à « Emma » de signifier implicitement à ses interlocuteurs à quel groupe racial appartient le « harceleur » sans avoir à le dire nommément.

Emma a parfaitement intégré le rapport de force racial au plan culturel et il n’est pas en faveur des Blancs.​

IMG-20210626-WA0007-1.jpg


Bien que blanche, Emma, qui suit probablement la propagande gouvernementale relayée par Marlène Schiappa sur les réseaux sociaux, pense que l’Etat féministe assure cependant sa protection en sa qualité de femme.

La déception est au rendez-vous.​

L’homme continue, s’énerve puis la traite de «sale pute» et de «sale chienne», précise la jeune femme. En retour, elle lui adresse un doigt d’honneur tout en pressant le pas car son harceleur la suit.

Alerté par le bruit, Alexandre intervient et se place entre sa petite amie et l’individu. «On s’éloignait mais l’agresseur du départ est revenu avec un autre mec et a crié : “Niquez-lui bien sa mère à ce fils de pute de blanc !”. Plusieurs autres types ont surgi, environ une dizaine», poursuit Emma. Les agresseurs, en survêtements et en baskets, se ruent sur Alexandre. Ce dernier est mis au sol dans la rue Constantine. Ses amis tentent en vain de le défendre. «Ils lui ont fait une balayette et lui ont mis des coups de pied dans la tête. Ça a duré environ 20 secondes mais le temps est très long dans ces cas-là», détaille Emma.

Malgré la violence des coups, Alexandre a échappé au pire. «Il s’en est bien sorti car il a réussi à se protéger le visage. Aujourd’hui il va mieux mais il a encore des contusions», explique-t-elle. Sans vouloir les accabler, la jeune femme a du mal à comprendre l’attitude des policiers intervenus ce soir-là. «Notre ami a appelé le 17 juste après les faits mais ils n’étaient toujours pas là au bout de 20 minutes. Je les ai rappelés et j’ai mis près de 5 minutes à les avoir. Ils sont finalement arrivés au bout de 35 minutes, déplore-t-elle. Ils semblaient désespérés et nous ont dit que ce genre de choses arrive tout le temps». Ayant bien en tête le signalement de l’agresseur de départ – un jeune homme de type maghrébin aux cheveux bouclés de 23-24 ans et d’environ 1,85 m -, le deuxième garçon propose aux policiers de monter en voiture avec eux pour l’identifier. «Ils nous ont dit : “On ne prend personne en voiture”. Et ils n’ont pas pris nos plaintes en direct en nous disant de porter plainte plus tard», regrette Emma.

«Une fois sur place, les équipages de police ont effectué des recherches pendant environ une heure aux abords du lieu de l’agression pour tenter d’intercepter les agresseurs sans succès», répond au Figaro la direction départementale de la sécurité publique du Rhône (DDSP69). «Le délai entre l’appel aux services de police et l’arrivée de la patrouille s’explique par les nombreuses demandes d’intervention en cours sur ce créneau horaire», poursuit la DDSP69.

Alexandre est finalement allé déposer plainte lundi 4 octobre pour «violences commises en réunion sans incapacité» et «injure publique envers un particulier en raison de sa race». Nous avons consulté la plainte en question et les insultes racistes y sont en effet mentionnées. Emma a quant à elle déposé plainte ce mardi 5 octobre pour «harcèlement de rue». Une enquête judiciaire est en cours au commissariat des 1er et 4e arrondissements de Lyon afin d’identifier les auteurs de cette agression, indique la DDSP69 au Figaro.

À travers son témoignage,Emma souhaite alerter l’opinion publique. «Je me fais très souvent importuner à Lyon. Le soir, je prends parfois un Uber pour faire un kilomètre. Là, c’est parti d’un harcèlement de rue et ça a terminé en insultes racistes», fustige-t-elle. Elle met aussi en garde contre toute tentative de récupération politique. «Ce genre de choses arrive à tout le monde. C’est un problème de société, et il faut que tout le monde s’en inquiète. J’ai déjà aidé des filles voilées qui se faisaient emmerder par un type alcoolisé dans un bus», conclut la jeune femme.​

Emma comprend de quel groupe hostile provient l’agression (« une racaille ») mais aussi que l’agression vise explicitement les Blancs décrétés par l’agresseur maghrébin comme la cible indistincte à viser (« ça s’est terminé en insultes racistes« ).

Si elle croyait sincèrement en l’efficacité de l’Etat féministe, la défaillance de la police lui a fait réaliser que ce filet de sécurité abondamment promis par la communication gouvernementale face au « harcèlement de rue » était dangereusement faillible. Toutefois, Emma croit encore suffisamment en l’Etat féministe et ses promesses de protection pour déposer plainte pour « harcèlement de rue ».

Pour de nombreux hommes blancs lisant cette histoire, la conclusion attendue serait une déclaration sans ambigüité de révolte de la part d’Emma face aux mâles maghrébins et une défense passionnée des hommes blancs injustement attaqués dans leur pays. Après tout, ils déclarent ouvertement la guerre aux Blancs pour s’emparer de leurs femmes qu’ils assignent sans détour à une fonction de butin de guerre – « sale pute » dans leur langage habituel – tandis qu’Emma « veut alerter l’opinion ».

Emma a une autre idée en tête et préfère la réponse classique de toutes les femmes blanches en pareille situation : le refus de choisir un camp en rappelant qu’elles sont neutres dans cette guerre raciale selon la formule consacrée « sortez de mes mentions, les racistes (blancs) ».​

happy-multiracial-couple-love-london-1997342.jpg


Quoi qu’en dise Emma publiquement, elle a vu qu’Alexandre a été incapable de remplir une fonction de mâle dominant après avoir été violemment neutralisé par un groupe d’allogènes conquérants. Peu importe que ce soit à 1 contre 10, pour une femelle le résultat est le même. Au niveau purement animal, Emma en conclut que les mâles de son groupe racial ne sont pas en situation dominante, ce qui est encore renforcé par l’interdit culturel antiraciste qui les place a priori en position d’infériorité dans l’ordre social, et que suivre les perdants dans la défaite est tout sauf une option viable.

Emma déclare donc qu’elle n’a aucune fidélité de principe vis-à-vis de son groupe racial qu’elle accuse d’ailleurs à demi-mots d’agir de même que les « racailles » (« j’ai déjà aidé des filles voilées par un type alcoolisé »). Elle récuse ainsi la lecture raciale de l’agression qu’elle a pourtant elle-même posée en ces termes. En dédouanant les mâles arabo-musulmans, Emma se ménage une option future dans une société dominée par eux et évite donc de les antigoniser de manière irréversible.

Emma, comme toutes les femmes blanches professant « l’antiracisme », assument leur nature de butin de guerre, stratégie de survie archaïque qui leur permet de se transformer en trophée plutôt qu’en cible.

La leçon de ce fait divers est assez évidente : dans la guerre raciale, la fidélité des femmes blanches ne va qu’à ceux qui gagnent. Pas de victoire raciale, pas de chatte et encore moins de respect.

Vous savez ce qui vous reste à faire si vous ne voulez pas finir poignardés dans le dos par des Blanches :​

  • Être raciste
  • Être en groupe
  • Être physiquement dominant
  • Traiter les femmes comme des chiens de compagnie (une récompense quand elles se comportent bien, une punition quand elles se comportent mal)​

conan-1024x683.jpg


Commentez l’article sur EELB.su


Continue reading...
 

Nox

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
364
Reaction score
2,088
En dédouanant les mâles arabo-musulmans, Emma se ménage une option future dans une société dominée par eux et évite donc de les antagoniser de manière irréversible.

Beaucoup d'homme ignore encore ça pourtant en deux lignes, t'as toute la psyché de la femme résumée.
 

Tom. Jdl

SA- chef d'assaut
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
2,533
Reaction score
8,981
Bien fait pour sa gueule.
Elle a été enrichie culturellement comme il se doit.
J'espère que d'autres bougnoules l'enrichiront encore plus férocement, cette connasse.
Ce genre de femme m'énerve de persister à défendre les allogènes malgré ce qu'il lui est arrivé.
C'est insupportable.
 

Juden Raus

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
1,710
Reaction score
5,347
Alexandre ferait mieux de larguer Emma pour préserver sa santé mentale car celle ci sera sans pitié avec lui. Ayant échoué à la protéger, elle n'aura plus de respect pour lui et se tournera vers les crouilles à terme pour sa protection, mais pas avant d'avoir torturé le perdant qui lui sert de petit ami. C'est comme ça qu'une femme pense malheureusement, il ferait donc mieux de s'entourer et s'entraîner au combat pour que ça ne se reproduise plus.
 

Vercassivellaunos

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 22, 2020
Messages
895
Reaction score
4,739
Bien fait pour sa gueule.
Elle a été enrichie culturellement comme il se doit.
J'espère que d'autres bougnoules l'enrichiront encore plus férocement, cette connasse.
Ce genre de femme m'énerve de persister à défendre les allogènes malgré ce qu'il lui est arrivé.
C'est insupportable.
T'as pas lu ou alors t'as pas compris...Elle s'est juste faite insulter, c'est son mec qui s'est fait latter en meute contre 1...

La meuf a évidemment compris, elle a même fait en sorte d'exciter les bougnoules contre son mec en leur foutant un doigt d'honneur qui évidemment aller envenimer les choses.

Elle ment sur les femmes voilées qu'elle aurait vu un jour soit disant se faire agresser par un mec bourré.

L'article dit très justement ce qui se passe dans sa psychée.
 

Danrit

SA-Obersturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
943
Reaction score
9,447
Quelle sale connasse !

Elle est vraiment bien imprégnée de la propagande à la Marlène Schiappa. Embêtée par le bougnoule, au lieu de se rapprocher de son mec sans trop s'agiter parce qu'elle sait forcément qu'elle est dans un environnement de racailles, elle gueule "le harcèlement de rue est poursuivi" (quelle blague !), puis elle fait un doit d'honneur pour exciter le barbare avant d'aller se coller contre son copain une fois qu'elle a déclenché les hostilités !

Et après ça, elle prend quasiment la défense des bougnoules en prônant le "pas d'amalgame", puis elle porte plainte pour "harcèlement de rue" en semblant considérer que ce qu'elle a subi est aussi grave que son mec, alors que lui s'est fait défoncer et que c'est miracle qu'il ne se soit pas fait fracasser le crâne, quand on sait combien ces racailles adorent s'acharner à cinq sur un homme à terre.

Elle a fait tout ce qu'il ne fallait pas faire : s'afficher en "femme seule et disponible" puisqu'elle se tenait à l'écart de son mec, puis exciter la racaille, et au final elle se considère comme la victime principale.

Cette salope mériterait que son mec la ramène dans le même secteur, puis la gifle et lui arrache ses vêtements avant de la jeter au sol aux pieds de Mouloud et Babakar.
 

Alpha Sigma

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
May 13, 2021
Messages
498
Reaction score
1,531
Je n'ai pas bien compris à quoi à servi l'intervention de la police, si longtemps après que la horde d'agresseurs soit déjà très loin.

A rien ?

Nonnnnnn... quand même...

Peut être pour apprendre à tous les français, par l'exemple, que l'on ne peut plus compter sur les forces sensées protéger la population ?

Qu'il est plus efficace de se défendre soi-même en frappant tellement violement qu'on ne sera pas celui qui sera au sol à se faire lyncher ?

Que la police vient très longtemps après que quelqu'un se soit fait bien défoncer la tête à coups de pieds et que le(s) cogneur soit loin ce qui laisse le temps de mettre autant de coups de pieds qu'on veut ?

Nonnnn...
Ca ne doit pas être ça.

L'intervention de ces flics si longtemps après l'agression, n'a servie à rien.

Heureusement qu'ils ne font pas la même chose lors des attentats.
Imaginez que par exemple, des blancs écoutent traquillement un concert, se font soudain mitrailler par des types qui hurlent allah ackbar, et que la police se décide enfin à envoyer des troupes 4 heures plus tard.
Ca risquerait d'être grave. Il pourrait y avoir énormément de morts.
Heureusement que la police ne fait pas ça.
 

Vieux Celte en colère

SA-Obersturmbannführer
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
4,824
Reaction score
15,746
Excellente analyse. Et surtout bien noter les nuances...
Le plus important pour une femme blanche contemporaine est de ne surtout pas se lier irréversiblement aux mâles de son groupe racial, même dans les cas les plus extrêmes.
Emma n'est donc pas dans la «vision du monde» et le comportement normal d'une femme blanche que l'on peut découvrir ici : La doctrine du National Socialisme ? Ce que nous sommes fondamentalement, ce que nous voulons : défendre nos peuples, nos nations, notre race

Emma est le produit d'une époque corrompue. Cela ne veut pas dire qu'elle n'est pas responsable mais que les torts sont partagés : si les mâles blancs refusaient activement la décadence, alors Emma ne serait pas elle-même devenue décadente.

Il faut regarder les choses bien en face : le problème d'Emma, ce n'est pas Emma, c'est son homme! C'est un perdant.
Quoi qu’en dise Emma publiquement, elle a vu qu’Alexandre a été incapable de remplir une fonction de mâle dominant après avoir été violemment neutralisé par un groupe d’allogènes conquérants.

Nous savons donc parfaitement ce que nous avons à faire :
Vous savez ce qui vous reste à faire si vous ne voulez pas finir poignardés dans le dos par des Blanches :​
  • Être raciste
  • Être en groupe
  • Être physiquement dominant
  • Traiter les femmes comme des chiens de compagnie (une récompense quand elles se comportent bien, une punition quand elles se comportent mal)​

Soyons forts, déterminés, virils, surs de notre projet politique et racial, sachons nous battre par tout moyen afin de dominer tout ennemi potentiel, regroupons-nous en légions et en réseaux de solidarité raciale.

Les femmes s’adapteront à la nouvelle donne - comme le font leurs ancêtres depuis des dizaines de milliers d'années. Nous devons simplement réintégrer la Nature dans l'harmonie en respectant les lois naturelles immuables.

Vieux Celte

SA-Obersturmbannführer
Entrepreneur de haine™
Adorateur d'Hitler™
 
Last edited:

AntiPAN

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 9, 2020
Messages
557
Reaction score
2,567
Houla je peux vous garantir que son laqué vas être sévèrement châtié pour ne pas avoir su défendre madame la princesse Aryenne, les femmes haïssent la faiblesse masculine, et même si les bicots sont à quinze contre vous (qui êtes seul et sans défense) vous pouvez être certain qu'elle sera complètement écoeurée d'avoir vue son mâle se faire rouster en beauté, d'abord c'est la grève de sexe, "ta pas su défendre mon cul" ensuite elle file carrément dans les bras de l'un de vos agresseur "si incompris" comme humiliation ultime

Je pense que le mieux pour nous en ces temps hostiles reste de sortir calibré, en permanence et peut importe les potentiels conséquences jewdiciaires, de toute façon qu'importe la situation vous serez toujours le grand perdant en tant que mâle blanc, et si la dissuasion ne marche pas autant fumer quelques bicots avant d'entreprendre une cavale qui ne manquera pas de faire mouiller un paquet de blanches complètement subjuguée par votre violence de conquérant, c'est franchement bien mieux que de finir pour le restant de vos jours sûr un fauteuil roulant en ne sachant plus chier seul, et c'est très courant et vous n'aurez pas la moindre empathie des femmes blanches...
 
Last edited:

Vieux Celte en colère

SA-Obersturmbannführer
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
4,824
Reaction score
15,746
Quelle sale connasse !

Elle est vraiment bien imprégnée de la propagande à la Marlène Schiappa. Embêtée par le bougnoule, au lieu de se rapprocher de son mec sans trop s'agiter parce qu'elle sait forcément qu'elle est dans un environnement de racailles, elle gueule "le harcèlement de rue est poursuivi" (quelle blague !), puis elle fait un doit d'honneur pour exciter le barbare avant d'aller se coller contre son copain une fois qu'elle a déclenché les hostilités !

Et après ça, elle prend quasiment la défense des bougnoules en prônant le "pas d'amalgame", puis elle porte plainte pour "harcèlement de rue" en semblant considérer que ce qu'elle a subi est aussi grave que son mec, alors que lui s'est fait défoncer et que c'est miracle qu'il ne se soit pas fait fracasser le crâne, quand on sait combien ces racailles adorent s'acharner à cinq sur un homme à terre.

Elle a fait tout ce qu'il ne fallait pas faire : s'afficher en "femme seule et disponible" puisqu'elle se tenait à l'écart de son mec, puis exciter la racaille, et au final elle se considère comme la victime principale.

Cette salope mériterait que son mec la ramène dans le même secteur, puis la gifle et lui arrache ses vêtements avant de la jeter au sol aux pieds de Mouloud et Babakar.
Cher Camarade

Je partage ton opinion sur cette femme mais ne perdons pas notre temps sur cela, car c'est surtout le comportement de l'homme qu'il convient de bien comprendre car tu n'es pas une femme, alors ce cas doit te montrer ce qu'il faut éviter et en déduire ce qu'il faut faire...

En règle générale, nous devrions passer d'un mode négatif pas très utile en terme de solution à un mode positif qui nous concerne d'avantage et nous permet de construire la solution.
 

Monsieur Grenouille

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
2,858
Reaction score
11,958
Nous devons simplement réintégrer la Nature dans l'harmonie en respectant les lois naturelles immuables.
Absolument. Les femmes sont des grosses salopes qui vous regardent crever sans problème du moment que ça les fait grimper socialement. C'est une loi naturelle immuable.
 

Vieux Celte en colère

SA-Obersturmbannführer
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
4,824
Reaction score
15,746
Pour moi c'est "je suis un gauchiste".
ah bon? je vais la réécouter alors... c'est fait, donc, je ne vois pas le rapport, cette vidéos est excellente, elle explique entre autre pourquoi les Français (ceux qui sont tarés) sont amoureux des nègres
 
Last edited:

Juden Raus

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
1,710
Reaction score
5,347
car tu n'es pas une femme
Pas besoin d'être une femme pour comprendre les femmes.

Je ne dis pas ça méchamment mais cet argument est moisi et non nous ne devons pas fermer les yeux sur le comportement ignoble de cette putain qui a sciemment provoqué les crouilles avec son doigt d'honneur.
 

Janus Stark

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
1,516
Reaction score
3,532
le problème d'Emma, ce n'est pas Emma, c'est son homme! C'est un perdant.
Il a fait ce qu il a pu pour la défendre mais , seul contre une dizaines de bougnoules il n avait aucune chance
Les bougnegres sont tribaux les blancs ne le sont plus ,c est ca le vrai probleme
 

Vonliberty

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Feb 1, 2021
Messages
1,011
Reaction score
3,078
Captain Harlock

  • Traiter les femmes comme des chiens de compagnie (une récompense quand elles se comportent bien, une punition quand elles se comportent mal)​

Est-ce que c'est vraiment nécessaire d'aller aussi loin ? Déjà certaines brutes à 90 QI pourraient vous prendre au pied de la lettre, mais en plus je ne pense pas que se genre de réflexions aident les gens qui vous suivent à fonder des familles. Il faudrait une approche plus rassembleuse et équilibré axé sur la famille et le devoir...


Pour le reste les gars cherchaient les problèmes, en ville à 2 heure du matin avec leur blonde. Tu enlève n'importe lequel de ses éléments et tout ce serait bien passé...
 
Last edited:
Top