Saint-Etienne

cohen

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
10
Reaction score
22
Le iLiveHere racial;
les démocrates en ont rêvés, DP l'a fait. Pogrom par le réseau.

Je présente ici la petite métropole de Saint-Étienne, trou a rat sous perfusion d'aides et autres formations diplômantes.
Il m'est devenu pénible le souvenir de ma douce Provence lors-ce que je prête attention a cette usine a déchet plus de dix minutes.
La fin de mes études porte sur un projet européen de rajeunissement de plusieurs structures de la ville, je n'ai donc pas d'autres choix que de rester encore ici quelques temps.
Saint-Étienne est une petite ville médiocre, autrefois fleuron national pour ses ateliers industriels, le savoir faire dans l'armement, l'optique, et la mine de charbon.
Tout ceci abandonné lors de la grande vente a perte des intérêts français dans les années 70, la petite sœur autiste de Lyon a fini par succomber.
Saint-Étienne est a l'image de 50 ans de laxisme institutionnalisé et nivellement par le bas, de droit de vote aux femmes et aux boomers sédatés, ainsi qu'a toute la banlieue de Tanger et d'Oran ayant oublier de quitter le territoire après quartes ou cinq ans de boulot payé.
Le tout étroitement tenu depuis la nuit des temps par Gaël Perdriau; pédale graisseuse de droite immigrationniste, maçonne, qui sous couvert de trolls sécuritaires pour garder les classes confortables s'efforce de noyer les souchiens imposable dans la pire des pisse.



Guide racial et religieux:

Saint-Étienne étant une grande rue de 6 kilomètres, Je partirait du Nord lors de ma description.

Hôpital Nord : Un hôpital de pointe, dans le top 20. Les HORDES d'Haïtiens et autres créatures d'Afrique de l'est l'ont bien comprises, et se ruent dans les rames de transport en commun qui les laissent devant l'entrée principale, au rythme d'un tram toutes les dix minutes comme du temps de l'Hologramme. Il est très clair que les naissances de Mohammed et Abdel sont accueillies avec sourire et bienveillance par le personnel, qui entre deux pauses clopes sur le toit, ne rêvasse aucunement au remplacement ethnique.

Bergson - Cité du Design : Petite sauterie de bâtiments carrés en plastique, mobilier urbain USB, cantines d'entreprises post modernes, Start-up écrans et agences d’intérim pour nègres du Sénégal. Le tout labellisé Casher par l'UNESCO, depuis 2010, avec votre argent.

Place Carnot - Rue du Grand Gonnet : Épicentre de déchéance, la place Carnot est vaste et ouverte, elle possède un joli parc pour enfant sans cameras de surveillance, juste en face des Algériens et Marocains sous opium venant acheter leur ticket a gratter au café. La journée, le parc est fréquenté par des punk a chiens, teufeurs et autres gamines mineures pommées. Il n'est pas rare de voir, la nuit entre 21 heures et minuit, des prostituées tziganes soulager les nègres SDF pour quelques sous. Les Arabes sont a l’œuvre pour établir le califat et la vente d'herbe dans toute la rue du Grand Gonnet, via leur relais que sont les magasins de carte sim, cybercafés et autre tacos ouverts a toute heure. La gare de Carnot, avec son train par heure et sa camera couverte de fiente animale, est propice a toutes les extorsions et autres menaces au tournevis.

Chateaucreux a l'Est, qui sert de dortoir aux agents de sécurité Lyonnais et personnels du tertiaires, Locations de voitures, Hotels. Rien de bien sérieux en terme de menace raciale. Cependant le quartier du Soleil, non loin, est un repère de dealers vétérans (35-50 ans), les Mercedes a 60000 euros sont garées moteur tournant SUR LA VOIE pendant que Brahim récupère son pécule chez le coiffeur du coin, aucun petit flic ni la moindre surveillance pour les nonagénaires blancs encore coincés ici.

Prefecture - Jean Jaures : Une file d'attente de 100 mètres chaque matins nous prouvent que le grand remplacement est un fantasme d’extrême droite, car les
mouquères analphabètes, Turques obèses, Roms, Gitans du BTP ne sont qu'une illusion. Quand au 5 ou 6 boomers mal connectés venus pour faire changer leur permis, soyez surs que la République leur apportera toute l'aide nécessaire pour leur démarches grâce aux "Points Numériques", qui ferment a midi.
La place Jean Jaures est plutôt calme en fin de matinée pour aller manger, seulement les choses se compliques près du cinéma, ou errent des gangs de gamines maghrébines de 13 ans. Il y a dans cette rue une "Chicha", bar a narguilé digne des banlieue du Caire ou les nègres des Îles viennent sévir avant de les embrigader en boite de nuit puis a l'hôtel.

Hotel de Ville : Si les RSA, AAH et Allocations pute a nègre isolée ont du retard en début de mois, les hordes d'insectes iront chercher réponses a la banque, le plus souvent ici car il y en a au moins quatre. Leurs petits yeux soucieux croiseront les votre, vous qui payez. Évitez aussi de passer devant les magasins de type Monop', qui fidélisent une bonne dizaine de clochards zadistes, crasseuses a rasta et ados perdus.

Place du Peuple - Beaubrun : Cette place est plus ou moins piétonne si on ignore les 3 lignes de tram qui s'y croisent. Racialement cet endroit ne dénote pas forcement du reste. Le quartier Beaubrun en revanche, a quelques centaines de mètres, est un terminus racial. Rien ni personne n'est Français a part l’église en ruine. Les rues sont
pleines a craquer des pires déchets du Magreb, les croisements inter-sémitiques les plus osés, y pullulent.
Pendant que Cédric et Lucie profitent de la fibre avec Gad elMaleh lors du confinement, les magasins musulmans sont ouvert, a toute heure. Boucher halal, fripes, pâtisserie islamiques et la CAF bien entendu. Il y a une logique extrêmement puissante a tout ça, c'est articulé a la perfection pour continuer des lustres sans un bain de sang épurateur.

Fac - Tréfilerie : Ici la population est plus ou moins blanche mais une grande quantité de maghrébins est présente et visible. Les étudiants blancs sont assez discrets et rentrent en tram rapidement a la fin des cours. Les autres, squattent devant la fac des heures avec leurs petites chemises de BTS si on a de la chance, sinon l’éternel "survet" sera de mise. C'est en revanche assez cher pour l’étudiant lambda, car les loyers sont gonflés par les propriétaires boomers ou convertis en colocations.

Centre Deux : La galerie marchande est truffée de Gosport, Macdonald et autre Foot Locker, veritables manèges a arabes agressifs. La gent féminine a aussi droit a son H&M, Bonobo et Sephora. C'est aussi le magasin Auchan pour les grosses courses familiales, rien ici de très exaltant a part peut-être le fait de vous sentir a Bejaia une fois a l’intérieur. Des ÉNORMES femmes en voiles intégral jaunes a paillettes, des hommes en tuniques du Jihad, c'est un véritable cauchemars. A chaque rentrée scolaire ou autre période de fêtes ou le gouvernement judeo-tiermondiste les gave d'argent liquide, des nègres squelettiques de deux mètres hantent les allées a la recherche du dernier ventilateur Dyson a revendre, en profitant aussi pour sortir leur négresses stupides et leurs petits singes, les cheveux encore gluant de coco ou autre sorcellerie.

Bicentenaire - Bellevue : Beaucoup d'etudiants chinois en art ou medecine, vente alimentaire en gros et salle de sport sont les seules choses qui me viennent a l'esprit . La Place Bellevue et tous les alentours au sud sont relativement blanc et travailleurs, calme a part les jours de marchés mais relativement propre.


Ce "résumé" étant un peu long, je serais ravi qu'il puisse être diffusé lors du courrier des lecteurs, si bien sur nos chers camarades participatifs de l’émission y trouvent un instant. Amitiés Nationales-Socialistes, cohen
 
Last edited:

TournevisPatriote

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
486
Reaction score
1,654
Toute la vallée du Gier de Givors à Firminy est à fuir ! #TeamCharbon
Dans la plaine du Forez, le Pilat ou la Haute-Loire on respire déjà mieux.
 

Hakenkreuzschwert

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
609
Reaction score
956
C'est un bon résumé, il faut juste rajouté les quartiers où il ne faut pas mettre les pieds (Montreynaud, Cotonne...)
 

White Anger

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
97
Reaction score
184
Tout est dit et effectivement, il faut rajouter Montreynaud, la Cotonne, mais également la Solaure, Beaulieu, ...
 

Hakenkreuzschwert

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
609
Reaction score
956
Tout est dit et effectivement, il faut rajouter Montreynaud, la Cotonne, mais également la Solaure, Beaulieu, ...
Rajouté aussi le nombre de PAB absolument hallucinant dans cette ville, il n'y à rien à faire dedans. Et le nombre de nègre et de bougnoule est sidérant. Les communistes tiennent la ville et c'est tout
 
Last edited:

William Calley

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
1,324
Reaction score
3,491
Le iLiveHere racial;
les démocrates en ont rêvés, DP l'a fait. Pogrom par le réseau.

Je présente ici la petite métropole de Saint-Étienne, trou a rat sous perfusion d'aides et autres formations diplômantes.
Il m'est devenu pénible le souvenir de ma douce Provence lors-ce que je prête attention a cette usine a déchet plus de dix minutes.
La fin de mes études porte sur un projet européen de rajeunissement de plusieurs structures de la ville, je n'ai donc pas d'autres choix que de rester encore ici quelques temps.
Saint-Étienne est une petite ville médiocre, autrefois fleuron national pour ses ateliers industriels, le savoir faire dans l'armement, l'optique, et la mine de charbon.
Tout ceci abandonné lors de la grande vente a perte des intérêts français dans les années 70, la petite sœur autiste de Lyon a fini par succomber.
Saint-Étienne est a l'image de 50 ans de laxisme institutionnalisé et nivellement par le bas, de droit de vote aux femmes et aux boomers sédatés, ainsi qu'a toute la banlieue de Tanger et d'Oran ayant oublier de quitter le territoire après quartes ou cinq ans de boulot payé.
Le tout étroitement tenu depuis la nuit des temps par Gaël Perdriau; pédale graisseuse de droite immigrationniste, maçonne, qui sous couvert de trolls sécuritaires pour garder les classes confortables s'efforce de noyer les souchiens imposable dans la pire des pisse.



Guide racial et religieux:

Saint-Étienne étant une grande rue de 6 kilomètres, Je partirait du Nord lors de ma description.

Hôpital Nord : Un hôpital de pointe, dans le top 20. Les HORDES d'Haïtiens et autres créatures d'Afrique de l'est l'ont bien comprises, et se ruent dans les rames de transport en commun qui les laissent devant l'entrée principale, au rythme d'un tram toutes les dix minutes comme du temps de l'Hologramme. Il est très clair que les naissances de Mohammed et Abdel sont accueillies avec sourire et bienveillance par le personnel, qui entre deux pauses clopes sur le toit, ne rêvasse aucunement au remplacement ethnique.

Bergson - Cité du Design : Petite sauterie de bâtiments carrés en plastique, mobilier urbain USB, cantines d'entreprises post modernes, Start-up écrans et agences d’intérim pour nègres du Sénégal. Le tout labellisé Casher par l'UNESCO, depuis 2010, avec votre argent.

Place Carnot - Rue du Grand Gonnet : Épicentre de déchéance, la place Carnot est vaste et ouverte, elle possède un joli parc pour enfant sans cameras de surveillance, juste en face des Algériens et Marocains sous opium venant acheter leur ticket a gratter au café. La journée, le parc est fréquenté par des punk a chiens, teufeurs et autres gamines mineures pommées. Il n'est pas rare de voir, la nuit entre 21 heures et minuit, des prostituées tziganes soulager les nègres SDF pour quelques sous. Les Arabes sont a l’œuvre pour établir le califat et la vente d'herbe dans toute la rue du Grand Gonnet, via leur relais que sont les magasins de carte sim, cybercafés et autre tacos ouverts a toute heure. La gare de Carnot, avec son train par heure et sa camera couverte de fiente animale, est propice a toutes les extorsions et autres menaces au tournevis.

Chateaucreux a l'Est, qui sert de dortoir aux agents de sécurité Lyonnais et personnels du tertiaires, Locations de voitures, Hotels. Rien de bien sérieux en terme de menace raciale. Cependant le quartier du Soleil, non loin, est un repère de dealers vétérans (35-50 ans), les Mercedes a 60000 euros sont garées moteur tournant SUR LA VOIE pendant que Brahim récupère son pécule chez le coiffeur du coin, aucun petit flic ni la moindre surveillance pour les nonagénaires blancs encore coincés ici.

Prefecture - Jean Jaures : Une file d'attente de 100 mètres chaque matins nous prouvent que le grand remplacement est un fantasme d’extrême droite, car les
mouquères analphabètes, Turques obèses, Roms, Gitans du BTP ne sont qu'une illusion. Quand au 5 ou 6 boomers mal connectés venus pour faire changer leur permis, soyez surs que la République leur apportera toute l'aide nécessaire pour leur démarches grâce aux "Points Numériques", qui ferment a midi.
La place Jean Jaures est plutôt calme en fin de matinée pour aller manger, seulement les choses se compliques près du cinéma, ou errent des gangs de gamines maghrébines de 13 ans. Il y a dans cette rue une "Chicha", bar a narguilé digne des banlieue du Caire ou les nègres des Îles viennent sévir avant de les embrigader en boite de nuit puis a l'hôtel.

Hotel de Ville : Si les RSA, AAH et Allocations pute a nègre isolée ont du retard en début de mois, les hordes d'insectes iront chercher réponses a la banque, le plus souvent ici car il y en a au moins quatre. Leurs petits yeux soucieux croiseront les votre, vous qui payez. Évitez aussi de passer devant les magasins de type Monop', qui fidélisent une bonne dizaine de clochards zadistes, crasseuses a rasta et ados perdus.

Place du Peuple - Beaubrun : Cette place est plus ou moins piétonne si on ignore les 3 lignes de tram qui s'y croisent. Racialement cet endroit ne dénote pas forcement du reste. Le quartier Beaubrun en revanche, a quelques centaines de mètres, est un terminus racial. Rien ni personne n'est Français a part l’église en ruine. Les rues sont
pleines a craquer des pires déchets du Magreb, les croisements inter-sémitiques les plus osés, y pullulent.
Pendant que Cédric et Lucie profitent de la fibre avec Gad elMaleh lors du confinement, les magasins musulmans sont ouvert, a toute heure. Boucher halal, fripes, pâtisserie islamiques et la CAF bien entendu. Il y a une logique extrêmement puissante a tout ça, c'est articulé a la perfection pour continuer des lustres sans un bain de sang épurateur.

Fac - Tréfilerie : Ici la population est plus ou moins blanche mais une grande quantité de maghrébins est présente et visible. Les étudiants blancs sont assez discrets et rentrent en tram rapidement a la fin des cours. Les autres, squattent devant la fac des heures avec leurs petites chemises de BTS si on a de la chance, sinon l’éternel "survet" sera de mise. C'est en revanche assez cher pour l’étudiant lambda, car les loyers sont gonflés par les propriétaires boomers ou convertis en colocations.

Centre Deux : La galerie marchande est truffée de Gosport, Macdonald et autre Foot Locker, veritables manèges a arabes agressifs. La gent féminine a aussi droit a son H&M, Bonobo et Sephora. C'est aussi le magasin Auchan pour les grosses courses familiales, rien ici de très exaltant a part peut-être le fait de vous sentir a Bejaia une fois a l’intérieur. Des ÉNORMES femmes en voiles intégral jaunes a paillettes, des hommes en tuniques du Jihad, c'est un véritable cauchemars. A chaque rentrée scolaire ou autre période de fêtes ou le gouvernement judeo-tiermondiste les gave d'argent liquide, des nègres squelettiques de deux mètres hantent les allées a la recherche du dernier ventilateur Dyson a revendre, en profitant aussi pour sortir leur négresses stupides et leurs petits singes, les cheveux encore gluant de coco ou autre sorcellerie.

Bicentenaire - Bellevue : Beaucoup d'etudiants chinois en art ou medecine, vente alimentaire en gros et salle de sport sont les seules choses qui me viennent a l'esprit . La Place Bellevue et tous les alentours au sud sont relativement blanc et travailleurs, calme a part les jours de marchés mais relativement propre.


Ce "résumé" étant un peu long, je serais ravi qu'il puisse être diffusé lors du courrier des lecteurs, si bien sur nos chers camarades participatifs de l’émission y trouvent un instant. Amitiés Nationales-Socialistes, cohen
Ca donne pas envie d y aller ;)
 

TournevisPatriote

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
486
Reaction score
1,654
L'auteur a tout dit sur les quartiers de Sainté. C'est très précis et vérifiable. Je recommande à tout démocrate participatif de visiter cette ville pour s'en rendre compte. Ville post-industrielle, avec ses mines, sa manufacture d'armes, ses passementeries (où on fabrique les rubans)...
Et en effet, quand on voit l'état quasi-délabré de certaines rues quand on s'éloigne de l'hypercentre, les tags, les antifas, les Turcs, la ville n'a pas fière allure. Les abords de Châteaucreux et le Technopole permettent de "sauver les meubles", et je suis gentil.

Si vous êtes amené à bosser dans le 42, installez vous dans les hauteurs : le massif du Pilat est très bien. Pour faire des redites du très bon topic "triangle Lyon-Valence-Grenoble", il y a aussi les Monts du Lyonnais, où on est plus près de Lyon et où les natios de Terra Nostra se sont installés, non sans que la gauchiasserie n'ait protesté (aussi bien des locaux, hippies et boomers, ainsi que quelques parasites urbains venus pour l'occasion). En 2016, le préfet a voulu imposer des clandestins à Valfleury, mais les locaux ont protesté. N'oublions pas que les réseaux immigrationnistes consistent en une minorité de personnes très actives que l'on sait (les rombières retraitées de l'éducation antinationale).

L'Ouest de la Loire avec les Monts du Forez aussi : Montbrison est une petite ville assez tranquille, avec assez peu d'allogènes, ce qui reste à relativiser de mon point de vue, mais ce sera toujours mieux que Sainté. En fait, vous aurez la certitude d'en croiser quelques-uns dans les communes de plus de 5000 habitants comme Feurs, Andrézieux-Bouthéon ou Saint-Just-Saint-Rambert, qui restent plutôt dynamiques au niveau de l'emploi. À Aurec et Monistrol en Haute-Loire on trouve aussi par endroit des sous-races, mais dans l'ensemble, ce département est très préservé, nos amis les bougnes ne supportant pas le froid.

En gros, plus on s'éloigne du trou noir stéphanois et de l'axe de la vallée du Gier (entre Givors et Firminy), plus c'est vivable, surtout au Nord (La Talaudière, Sorbiers, L'Étrat). J'aime particulièrement Saint-Galmier, Saint-Bonnet-le-Château et Champdieu.
 

Hakenkreuzschwert

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
609
Reaction score
956
Pour vous dire autre choses, je discute parfois avec des gauchistes et les gauchistes eux même me disent que ils y a trop d'arabes à Saint Etienne
 

Hakenkreuzschwert

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
609
Reaction score
956
L'auteur a tout dit sur les quartiers de Sainté. C'est très précis et vérifiable. Je recommande à tout démocrate participatif de visiter cette ville pour s'en rendre compte. Ville post-industrielle, avec ses mines, sa manufacture d'armes, ses passementeries (où on fabrique les rubans)...
Et en effet, quand on voit l'état quasi-délabré de certaines rues quand on s'éloigne de l'hypercentre, les tags, les antifas, les Turcs, la ville n'a pas fière allure. Les abords de Châteaucreux et le Technopole permettent de "sauver les meubles", et je suis gentil.

Si vous êtes amené à bosser dans le 42, installez vous dans les hauteurs : le massif du Pilat est très bien. Pour faire des redites du très bon topic "triangle Lyon-Valence-Grenoble", il y a aussi les Monts du Lyonnais, où on est plus près de Lyon et où les natios de Terra Nostra se sont installés, non sans que la gauchiasserie n'ait protesté (aussi bien des locaux, hippies et boomers, ainsi que quelques parasites urbains venus pour l'occasion). En 2016, le préfet a voulu imposer des clandestins à Valfleury, mais les locaux ont protesté. N'oublions pas que les réseaux immigrationnistes consistent en une minorité de personnes très actives que l'on sait (les rombières retraitées de l'éducation antinationale).

L'Ouest de la Loire avec les Monts du Forez aussi : Montbrison est une petite ville assez tranquille, avec assez peu d'allogènes, ce qui reste à relativiser de mon point de vue, mais ce sera toujours mieux que Sainté. En fait, vous aurez la certitude d'en croiser quelques-uns dans les communes de plus de 5000 habitants comme Feurs, Andrézieux-Bouthéon ou Saint-Just-Saint-Rambert, qui restent plutôt dynamiques au niveau de l'emploi. À Aurec et Monistrol en Haute-Loire on trouve aussi par endroit des sous-races, mais dans l'ensemble, ce département est très préservé, nos amis les bougnes ne supportant pas le froid.

En gros, plus on s'éloigne du trou noir stéphanois et de l'axe de la vallée du Gier (entre Givors et Firminy), plus c'est vivable, surtout au Nord (La Talaudière, Sorbiers, L'Étrat). J'aime particulièrement Saint-Galmier, Saint-Bonnet-le-Château et Champdieu.
Montbrison est assez sympathique pour y avoir travailler. Saint Bonnet le château est un village médiéval sympathique. Sainté c'est du domaine de l'enfer
 
Top