Recensement des films de propagande

abat jour

Branleur sous pseudo
Membre
"la lutte des classes !" 100./. suif !! y a pas mieux, ce film contient tous les clichés, il ne s'écoule pas 30 secondes sans un message subliminal etc etc
Au programme : une bougnoule AVOCATE mariée au juif Edouard baer, des nègres polis et éduqués, une femme voilée qui escalade un mur pour sauver le proviseur d'une école (le bicot Ramzy), etc etc etc c'est un régal pour les mirettes !
 

Breizhnoidcoco

Branleur sous pseudo
Membre
"la lutte des classes !" 100./. suif !! y a pas mieux, ce film contient tous les clichés, il ne s'écoule pas 30 secondes sans un message subliminal etc etc
Au programme : une bougnoule AVOCATE mariée au juif Edouard baer, des nègres polis et éduqués, une femme voilée qui escalade un mur pour sauver le proviseur d'une école (le bicot Ramzy), etc etc etc c'est un régal pour les mirettes !
Vu au cinéma avec ma grand mère boomeuse, le comble.
 
  • Haha
Reactions: ZOG

StevenSiegHeil

Gauchiste en rémission
Membre
La dernière trilogie Star Wars par Disney.
Côte gentils on a :
Femelle
7798324865_rey-daisy-ridley-dans-la-premiere-bande-annonce-de-star-wars-9.jpg

Nègre
ccba123bb4b5687de61d6cfbbfcf2f08.jpg

Youpin
lucasfilmprojetfilmsolopoedameronorigines.jpg

Ce sont les 3 principaux personnages mais ne vous en faites pas, il y a encore des chinois et d'autres nègres et pleins d'autres aliens côté gentil. Et évidemment chez les méchants, il n'y a que des whites, des blancos. D'ailleurs les méchants sont constamment ridiculisés pendant les 3 films.

On est sur un pur produit de propagande avec cette trilogie
 

StevenSiegHeil

Gauchiste en rémission
Membre
Star Wars c'est de la merde depuis des années. J'ai arrêté de regarder ça y'a 10 ans.
Et ce qui va venir est encore pire, de la turbo chiasse féministe et cie.
De toute façon depuis que Lucas a vendu Star Wars à Disney ça pue la merde. Aujourd'hui à part 2-3 trucs sympas (Rogue One et The Mandalorian) il n'y a eu que de la merde. Même en faisant abstraction de la propagande, les films sont juste mauvais
 

Paul Mauser

Gauchiste en rémission
Membre
Confinement oblige, je viens de me refaire toute la saga Harry Potter en film. Niveau propagande et subversion, c'est très, très intéressant. Surtout si on prend la peine de bien noter l'année de sortie de chaque film.

Ainsi, les 3 premiers films (2001 - 2004) sont très, mais alors très blancs, la subversion portant plus sur les notions de "sang mêlé - sang pur", sur le rapport de force entre "monde magique" et "monde moldu": aucun des deux n'étant jamais présenté comme supérieur à l'autre, si ce n'est pas les extrémistes, l'important étant d'être "raisonnable", d'aimer les gens qui sont un peu "des deux mondes", d'aimer les gens "mélangés", les "sang-mélés": toutes ces notions mêlent habilement le sang, la race, la culture et l'orientation sexuelle: l'idéal selon le background philosphique de la saga étant d'être un peu de tout en même temps: un peu blanc, un peu marron, un peu pédé, un peu hétéro, bref, le cosmopolite parfait.
Mais niveau casting, les 3 premiers films restent tout de même très blancs, avec une introduction progressive de nègres et de chieurs de rue (origine britannique de l'oeuvre oblige) dans le 3ème volet ("Le prisonnier d'Azkaban"), notamment dans les personnages secondaires, ceux qu'on ne remarque qu'à l'arrière planc: 2 nègres dans la chorale, 2 nègres à la table où dînent les personnages principaux, etc, etc. 2 nègres par 2 nègres, donc. Ca, c'est jusqu'en 2004.

Et puis vient la métamorphose absolue avec le 4ème film: "Harry Potter et la Coupe de Feu" (2005). Là, changement d'ambiance: on sent qu'on est en plein dans le "Monde d'Après": du nègre, du nègre et du nègre! une pluie de nègres! Les deux protagonnistes principaux qui vont au bal avec des jumelles chieuses de rue, l'héroïne du groupe (Hermione) qui sort avec un nordique solide (mais étranger, bien sur!), bref, c'est une véritable pluie marron qu'est ce film.

Les 4 films suivant seront moins marqués par le marron, mais il faut scruter finement le casting et bien évidemment le scénario, qui donne la part belle à la "résistance aux ténèbres" (vous l'aurez compris, chers camarades, dans l'esprit malade de ces gens, les ténèbres, c'est vous, hein): "ceux qui disent non", "ceux qui résistent". Bref, toujours la même saloperie antiraciste.

Dans le dernier film, l'acteur qui joue Vincent Crabbe ayant été arrêté pour détention de drogue (la classe!), le personnage est absent. Pour ceux d'entre nous qui ne seraient pas familiers de cet univers, Vincent Crabbe est un petit caïd, complice inséparrable de l'insupportable petit con de service et ennemi juré du héros principal: Drago Malfoy, incarné par un acteur blanc et blond platine, fils d'un blanc blond platine et d'une blanche. Donc, les blancs blonds sont les méchants (et lâches, en plus), c'est fixé dès le départ.
Donc, dans le dernier film, Vincent Crabbe est remplacé aux côté du petit blanc blond lâche par un autre socier maléfique...Blaise Zabini: un nègre.

Mais c'est encore mieux dans les séquelles de cette saga avec Norbert Dragonneau et les animaux fantastiques: alors là....Une avalanche de nègres, de basanés, de promotion pour le métissage et le bouillie cosmopolite. Et le meilleur, c'est que tous les nègres sont présentés comme des [sorciers] sang purs!!!
Ah! le bonheur d'entendre un nègre dire à l'écran: "je suis un sang pur"! C'est incroyable!

Vraiment, pour ceux qui comme moi aiment scruter nos adversaires, cet univers est incroyable de niaiseries cosmopolites. C'est merveilleux.
 

Rodolphe L'Eclair

Gauchiste en rémission
Membre
Sans remonter aux Frères Lumière, épinglons le film de 2019 In the Shadow of the Moon qui est un véritable petit bijou de propagande anti-nous:
(1) il y est question de remonter le temps pour assassiner un homme aux idées jugées dangereuses (les nôtres, vous l'aurez compris, pas celles de Jeroboam Ier ou de Mahomet, pas celles de Stalline, de Pol Pot ou de Guevara).
(2) l’assassinat pur et simple du "semeur de mal" est non seulement justifié en conclusion du film, mais aussi l'assassinat de ses proches pour éviter que ses idées ne lui survivent.
(3) le personnage principal, blanc, est flanqué d'une fille mulâtre issue d'une coucherie multiraciale, présentée comme l'allégorie de ce que devra être la population, désormais, pour qu'enfin la haine et le racisme soient vaincus.

Tout y est, c'est buffet à volonté !

Lien wiki --->>> https://fr.wikipedia.org/wiki/In_the_Shadow_of_the_Moon_(film,_2019)
 

Vieux Celte en colère

Fasciste endurci
Membre
Je profite de ce forum sur les films de propagande pour proposer une idée qui est peut-être déjà pratiquée, à vous de me le dire. Voilà, l'idée serait de reprendre certaines scènes "mytiques" de films, scènes connues par le grand public donc et de remplacer le visage des acteurs par leur même donc les acteurs nègres par le même nègre (vous savez shiiiiiittt!!), et puis les acteurs juifs par le même juif etc..

Ca serait marrant, non? On verrait tout de suite le profil de ceux qui nous crachent dessus. Donc, les gars l'idée est lancée, j'espère avoir une réponse, pour vous remercier d'avance voir un petit dessin qui résume bien je trouve la situation à Holiwood il me semble, bien à vous, vieux Celte.
juifs et cinéma.jpg
 
Top