QUID de l'allemagne?

OxymorT

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
9
Reaction score
8
ville , population , travail , cout ,,etc

merci
 

Helmut-Hervé

SA- aspirant
Membre
Joined
May 7, 2020
Messages
18
Reaction score
37
J'ai été étudiant il y a quelques années à Bonn. La ville était déjà envahie par toutes les races islamiques.

Je ne travaillais pas donc il est dur pour moi de répondre à toutes tes questions.

C'est une très jolie ville de 200.000 habitants je crois.

Le coût de la vie n'y était pas trop élevé.

Les Allemands sont plutôt aimables et respectueux mais ils sont totalement soumis à la doxa shoatique et à la religion antiraciste.
 

lucianus

SA- aspirant
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
115
Reaction score
207
Pour schématiser,
Eviter Duisbourg et la R hr. Equivalent de Charleroi ou de Valenciennes, anciennes villes sidérurgiques qui tentent de subsister. La conurbation de la Ruhr, c'est 8 ou 9 millions d'habitants. Dusseldorf, la ville financière de cette aire, est plus chic. La communauté turque est de toute manière très présente, surveillée. Elle a été renforcée par une communauté maghrébine depuis 2015.
La sécurité est cependant assurée globalement dans des villes comme Cologne et Dusseldorff. Possibilité de se déplacer la nuit en plein carnaval à Köln sans être abordé pour une cigarette à 2h 00 du matin. Sécurité globalement assurée dans cet équivalent de l'île de France. L'immigration africaine n' a que peu à voir avec Paris ou Londres. Pour l'instant. Il semble que certains maghrébins aient été expulsés depuis 2015, et en fait se sont rabattus sur la France ou l'Italie. Une délinquance magh est cependant observable dans les villes en difficulté. Duisbourg est connue comme la ville la plus en difficulté socialement.
Francfort, éviter, 25% ? de non européens.
Les villes du sud, Stuttgart et Munich, inconnues pour ma part.
Brunscwick, Hambourg, des quartiers turcs, qui peut être, c'est une hypothèse, ne laissent pas d'autres nationalités étrangères s'installer. Hambourg, c'est Lyon plus Grenoble. Pas le même stade de délinquance. Délinquance par ailleurs parfois européenne, serbe, est européenne, qui chapeaute parfois la prostitution, toujours regrettable, mais moins obscène qu'aux Pays Bas ou en Belgique (pas de femmes en vitrine).

Berlin, éviter Neukoln, le quartier. Beaucoup de quartiers sont rouges, en opposition à la Saxe qui vote AFD. Possibilité dans beaucoup de ville de voir près de la gare un drapeau arc-en-ciel avec la mention antifasciste. Les choses sont différentes en ex RDA et à Chemnitz en particulier. Manifestations de l'AFD soutenues par le 1er ministre tchèque, une première.

Des réactions parfois francophobes sont observables, et je le dis malgré ma germanophilie, regrettables. Mes voyages en Allemagne m'amènent à penser qu'ils n'ont pas pris la mesure des changements ethniques en Europe de l'ouest. Si une solidarité européenne n'est pas renforcée, risque de voir ces changements arriver dans 10 ans. La tenue de discours non conformistes était très mal vue il y a encore 10 ans, quand les villes françaises connaissaient des vagues d'insécurité. Une partie de l'opinion ne veut pas entendre parler de politique, ne pense qu'affaires, et suit la doxa américaine, qui rappelons-le, dispose encore de 50 000 soldats sur le territoire, et assure la défense du pays contre Poutine. Les discussions politiques sont d'ailleurs plutôt souterraines, hors journaux, dans des cercles locaux ou d'affaires.
Voir peut être Aix La Chapelle, Aachen, à la frontière belge. ou dans le sud bavarois, à la frontière suisse, et dire que l'on est suisse, belge.
La mentalité du pays peut évoluer rapidement dans le bon sens, toute l'Europe voit qui dirige la France.
 

lucianus

SA- aspirant
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
115
Reaction score
207
Pour parler des coûts de l'immobilier, il y a 10 ans, une maison de 7 pièces se négociait près d' Hambourg pour 190 000 euros. Le rêve...
La remontée de la vallée de la Moselle, à la frontière entre le Luxembourg et l'Allemagne est instructive. Du côte luxembourgeois, des immeubles en construction sans arrêt depuis 20 ans, avec vue sur la Moselle et la vigne en pente plantée le long de cette rivière. Du côté allemand, aucune construction, des immeubles années 70-80. Un pays qui voyait sa population diminuer.
Aujourd'hui, des appartements se négocient parfois à 600 000 euros près d'Hambourg, nous sommes parfois excessifs. Une pression immobilière qui date de 2015. Toujours possible d'acheter un bien rural pour 100 000 euros. Mettre un drapeau allemand et penser que de nombreux français ont fait le même chemin vers l'Allemagne; qu'il s'agisse des 50 ou 75 000 Huguenots qui se sont installés près de Berlin en 1690, des 20 ou 30 000nobles qui se sont installés en Allemagne en 1790, dont 5 000 sont restés sur place. Je recommande à cet égard le livre de Guislain de Diesbach, "histoire de l'émigration", très instructif. Les personnes conscientes du danger que vit l'Europe sont avides de nouvelles de France vers Chemniz ou la Saxe en général. La rencontre de quelques allemands présents dans l'est de la France peut être une première étape.

Il faut dépasser les inimitiés de 14-18, toujours présentes en Lorraine, c'est dire et parfois présentes Outre Rhin.
 

Emtec

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
81
Reaction score
113
l'allemagne peut-être une solution de dépannage en attendant mieux. Je ne sais pas si c'est due à une mentalité allemande plus rigide ou à un nombre moins important d'immigré mais les non-blancs que j'ai vu (turcs, pays des balkans, très peu de noir, narbo) en sillonnant l'allemagne n'étaient pas agressifs, leurs présence était beaucoup moins marquante.
 
Last edited:

Emtec

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
81
Reaction score
113
Pour schématiser,
Eviter Duisbourg et la R hr. Equivalent de Charleroi ou de Valenciennes, anciennes villes sidérurgiques qui tentent de subsister. La conurbation de la Ruhr, c'est 8 ou 9 millions d'habitants. Dusseldorf, la ville financière de cette aire, est plus chic. La communauté turque est de toute manière très présente, surveillée. Elle a été renforcée par une communauté maghrébine depuis 2015.
La sécurité est cependant assurée globalement dans des villes comme Cologne et Dusseldorff. Possibilité de se déplacer la nuit en plein carnaval à Köln sans être abordé pour une cigarette à 2h 00 du matin. Sécurité globalement assurée dans cet équivalent de l'île de France. L'immigration africaine n' a que peu à voir avec Paris ou Londres. Pour l'instant. Il semble que certains maghrébins aient été expulsés depuis 2015, et en fait se sont rabattus sur la France ou l'Italie. Une délinquance magh est cependant observable dans les villes en difficulté. Duisbourg est connue comme la ville la plus en difficulté socialement.
Francfort, éviter, 25% ? de non européens.
Les villes du sud, Stuttgart et Munich, inconnues pour ma part.
Brunscwick, Hambourg, des quartiers turcs, qui peut être, c'est une hypothèse, ne laissent pas d'autres nationalités étrangères s'installer. Hambourg, c'est Lyon plus Grenoble. Pas le même stade de délinquance. Délinquance par ailleurs parfois européenne, serbe, est européenne, qui chapeaute parfois la prostitution, toujours regrettable, mais moins obscène qu'aux Pays Bas ou en Belgique (pas de femmes en vitrine).

Berlin, éviter Neukoln, le quartier. Beaucoup de quartiers sont rouges, en opposition à la Saxe qui vote AFD. Possibilité dans beaucoup de ville de voir près de la gare un drapeau arc-en-ciel avec la mention antifasciste. Les choses sont différentes en ex RDA et à Chemnitz en particulier. Manifestations de l'AFD soutenues par le 1er ministre tchèque, une première.

Des réactions parfois francophobes sont observables, et je le dis malgré ma germanophilie, regrettables. Mes voyages en Allemagne m'amènent à penser qu'ils n'ont pas pris la mesure des changements ethniques en Europe de l'ouest. Si une solidarité européenne n'est pas renforcée, risque de voir ces changements arriver dans 10 ans. La tenue de discours non conformistes était très mal vue il y a encore 10 ans, quand les villes françaises connaissaient des vagues d'insécurité. Une partie de l'opinion ne veut pas entendre parler de politique, ne pense qu'affaires, et suit la doxa américaine, qui rappelons-le, dispose encore de 50 000 soldats sur le territoire, et assure la défense du pays contre Poutine. Les discussions politiques sont d'ailleurs plutôt souterraines, hors journaux, dans des cercles locaux ou d'affaires.
Voir peut être Aix La Chapelle, Aachen, à la frontière belge. ou dans le sud bavarois, à la frontière suisse, et dire que l'on est suisse, belge.
La mentalité du pays peut évoluer rapidement dans le bon sens, toute l'Europe voit qui dirige la France.
pour ma part je pense que la francophobie émanant d'allemand sont le fruit des guerres napoléoniennes et du passage de ses armées, également peut-être la trahison ou une position molle du gouvernement français durant la seconde guerre mondiale qui à conduit le pays à sa défaite puis sa soumission aux états-unis mais ce ne sont que des suggestions

Plus près de nous j'ai surtout entendu dire que la mauvaise réputation des français viendrait de bobo arrogant français fréquentant les clubs et les boites de nuit de berlin
 
Last edited:

Chiassidence

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 9, 2020
Messages
400
Reaction score
1,232
Pour schématiser,
Eviter Duisbourg et la R hr. Equivalent de Charleroi ou de Valenciennes, anciennes villes sidérurgiques qui tentent de subsister. La conurbation de la Ruhr, c'est 8 ou 9 millions d'habitants. Dusseldorf, la ville financière de cette aire, est plus chic. La communauté turque est de toute manière très présente, surveillée. Elle a été renforcée par une communauté maghrébine depuis 2015.
La sécurité est cependant assurée globalement dans des villes comme Cologne et Dusseldorff. Possibilité de se déplacer la nuit en plein carnaval à Köln sans être abordé pour une cigarette à 2h 00 du matin. Sécurité globalement assurée dans cet équivalent de l'île de France. L'immigration africaine n' a que peu à voir avec Paris ou Londres. Pour l'instant. Il semble que certains maghrébins aient été expulsés depuis 2015, et en fait se sont rabattus sur la France ou l'Italie. Une délinquance magh est cependant observable dans les villes en difficulté. Duisbourg est connue comme la ville la plus en difficulté socialement.
Francfort, éviter, 25% ? de non européens.
Les villes du sud, Stuttgart et Munich, inconnues pour ma part.
Brunscwick, Hambourg, des quartiers turcs, qui peut être, c'est une hypothèse, ne laissent pas d'autres nationalités étrangères s'installer. Hambourg, c'est Lyon plus Grenoble. Pas le même stade de délinquance. Délinquance par ailleurs parfois européenne, serbe, est européenne, qui chapeaute parfois la prostitution, toujours regrettable, mais moins obscène qu'aux Pays Bas ou en Belgique (pas de femmes en vitrine).

Berlin, éviter Neukoln, le quartier. Beaucoup de quartiers sont rouges, en opposition à la Saxe qui vote AFD. Possibilité dans beaucoup de ville de voir près de la gare un drapeau arc-en-ciel avec la mention antifasciste. Les choses sont différentes en ex RDA et à Chemnitz en particulier. Manifestations de l'AFD soutenues par le 1er ministre tchèque, une première.

Des réactions parfois francophobes sont observables, et je le dis malgré ma germanophilie, regrettables. Mes voyages en Allemagne m'amènent à penser qu'ils n'ont pas pris la mesure des changements ethniques en Europe de l'ouest. Si une solidarité européenne n'est pas renforcée, risque de voir ces changements arriver dans 10 ans. La tenue de discours non conformistes était très mal vue il y a encore 10 ans, quand les villes françaises connaissaient des vagues d'insécurité. Une partie de l'opinion ne veut pas entendre parler de politique, ne pense qu'affaires, et suit la doxa américaine, qui rappelons-le, dispose encore de 50 000 soldats sur le territoire, et assure la défense du pays contre Poutine. Les discussions politiques sont d'ailleurs plutôt souterraines, hors journaux, dans des cercles locaux ou d'affaires.
Voir peut être Aix La Chapelle, Aachen, à la frontière belge. ou dans le sud bavarois, à la frontière suisse, et dire que l'on est suisse, belge.
La mentalité du pays peut évoluer rapidement dans le bon sens, toute l'Europe voit qui dirige la France.
Un pays qui ne peut se défendre par lui-même est privé d'avenir. Les Allemands devront reconstituer leurs forces armées dans les temps à venir s'ils parviennent à se réveiller, d'autant plus qu'ils disposent d'un haut potentiel technologique - outre leur hégémonie commerciale qui leur ouvre des portes à travers toute l'Europe centrale. L'Allemagne est confrontée à de graves défis et ne se porte guère mieux que la France à bien des égards. Cependant, l'ethnicité germanique reste perceptible ; les Allemands préservent un certain niveau de conscience de leurs racines (sans trop oser se l'avouer). Quand on se souvient comment ce pays a été impitoyablement bombardé, occupé et pressuré par les "démocraties" juives et ses partenaires soviétiques, un tel redressement reste pour le moins spectaculaire. Il en est d'ailleurs de même pour le Japon. Je n'ai que du mépris pour les bouffons patriotards qui bouillonnent de rage contre les "Boches" tandis que l'ex-A.O.F. se déverse sur l'ensemble du territoire français. S'il existe un pays que je ne recommanderai jamais pour vivre en Europe de l'Ouest, c'est l'Angleterre (après la France).
 

Adolphe

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 5, 2020
Messages
9
Reaction score
28
Globalement la situation y est moins pire qu'en France, mais il faut dire que c'est le cas de tous les pays d'Europe.

De ce que j'ai vu à Francfort ou à Munich il y a (beaucoup) moins de nègres et de maghrébins, mais bon quand on voit où en est Paris, avec des rames de métro parfois entièrement bondées de macaques, ce n'est pas une référence. Par contre l'Allemagne regorge d'Orientaux (Turcs, Syriens) et de types louches d'Europe de l'Est, genre Roumains ou Albanais, dont certains avec le même comportement de racaille que nos bougnoules de cité. Ces villes sont agréables à visiter en journée, mais dès la tombée de la nuit on tombe rapidement dans la même ambiance tiermondesque qu'en France, avec des métèques qui sortent de partout, au moment de partir il y avait même une énorme manifestation pro-Kurde. Finalement la différence avec la France ne se joue pas à grand chose. Les villes moyennes sont mieux en comparaison, certaines sont vraiment belles et plutôt préservées, comme Fribourg ou Wurzbourg, même s'il ne faut pas vous attendre à du 100% teuton, et je ne parle même pas des banlieues. La tendance écolo-dégénéré est malheureusement plus prononcée chez les jeunes Allemands, déjà peu nombreux (solde naturel négatif depuis 1973, il faut le rappeler) avec pas mal de dégaines de merde type hippie ou punk à chien.

Je trouve tout de même l'Allemagne bien plus agréable à vivre que la France, on s'y sent plus en sécurité, les Allemands sont gentils et serviables, c'est propre, beau malgré les tragiques destructions de la guerre et il reste pas mal d'endroits et/ou d'événements très blancs. J'ai vraiment de très bon souvenirs de l'Oktoberfest à Munich, des milliers de types bourrés, des belles filles (des vraies bergères blondes, pas des cagoles décolorées) et une ambiance bon enfant, aucune embrouille, aucune bagarre, bon il faut dire que le service d'ordre ne fait pas rire et qu'il n'y a (quasiment) pas un seul boucaque. C'est un peu l'esprit des férias mais en moins narbo, donc en mieux.

Je ne suis jamais allé en ex-RDA, il paraît que c'est très blanc et raciste, je n'en doute pas, mais ils n'apprécient pas forcément non plus les Français, même si je suppose qu'en faisant des efforts ça ne devrait pas poser trop de problèmes. Peut-être un camarade nous apportera-t-il plus de précisions ?
 

lucianus

SA- aspirant
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
115
Reaction score
207
Globalement la situation y est moins pire qu'en France, mais il faut dire que c'est le cas de tous les pays d'Europe.

De ce que j'ai vu à Francfort ou à Munich il y a (beaucoup) moins de nègres et de maghrébins, mais bon quand on voit où en est Paris, avec des rames de métro parfois entièrement bondées de macaques, ce n'est pas une référence. Par contre l'Allemagne regorge d'Orientaux (Turcs, Syriens) et de types louches d'Europe de l'Est, genre Roumains ou Albanais, dont certains avec le même comportement de racaille que nos bougnoules de cité. Ces villes sont agréables à visiter en journée, mais dès la tombée de la nuit on tombe rapidement dans la même ambiance tiermondesque qu'en France, avec des métèques qui sortent de partout, au moment de partir il y avait même une énorme manifestation pro-Kurde. Finalement la différence avec la France ne se joue pas à grand chose. Les villes moyennes sont mieux en comparaison, certaines sont vraiment belles et plutôt préservées, comme Fribourg ou Wurzbourg, même s'il ne faut pas vous attendre à du 100% teuton, et je ne parle même pas des banlieues. La tendance écolo-dégénéré est malheureusement plus prononcée chez les jeunes Allemands, déjà peu nombreux (solde naturel négatif depuis 1973, il faut le rappeler) avec pas mal de dégaines de merde type hippie ou punk à chien.

Je trouve tout de même l'Allemagne bien plus agréable à vivre que la France, on s'y sent plus en sécurité, les Allemands sont gentils et serviables, c'est propre, beau malgré les tragiques destructions de la guerre et il reste pas mal d'endroits et/ou d'événements très blancs. J'ai vraiment de très bon souvenirs de l'Oktoberfest à Munich, des milliers de types bourrés, des belles filles (des vraies bergères blondes, pas des cagoles décolorées) et une ambiance bon enfant, aucune embrouille, aucune bagarre, bon il faut dire que le service d'ordre ne fait pas rire et qu'il n'y a (quasiment) pas un seul boucaque. C'est un peu l'esprit des férias mais en moins narbo, donc en mieux.

Je ne suis jamais allé en ex-RDA, il paraît que c'est très blanc et raciste, je n'en doute pas, mais ils n'apprécient pas forcément non plus les Français, même si je suppose qu'en faisant des efforts ça ne devrait pas poser trop de problèmes. Peut-être un camarade nous apportera-t-il plus de précisions ?
Pour répondre aux autres participants, avant que la loi Avia passe, je peux dire ceci.

L'Allemagne est encore relativement préservée si l'on regarde l'état de la France, qui serre le cœur, même d'un pérégrin belgo quelque chose comme moi.
On nous interdit de dire que des régions entières ont vu leur population être changée. La petite couronne de Paris, le 93, 94, 91, la banlieue rouge comme on l'appelait assez tristement d'ailleurs, 3 ou 4 millions d'européens en 1975, 1 million (?) aujourd'hui, et encore...
Ce qui a été commis en France par des gens à qui les français avaient offert l'hospitalité, avec crédulité sans doute, ce qui a été commis est un crime contre le droit des gens le plus antique.

Pour éviter la francophobie:
rappeler cette histoire de Huguenots; elle date certes de 1 685, mais elle est encore vivace en Allemagne. Des musées existent encore autour de Berlin pour rappeler leur venue. Eux aussi ont abandonné leur pays pour survivre, ils étaient 50 000 rien que dans le Brandebourg. Parler du chef du parti allemand, M Gauland. Peut-il y avoir un nom plus français? Des allemands se méfiaient encore de certains en 1870; Ils se déclarent maintenant allemand.
L'on pourrait citer les noms des aristocrates qui comme moi, dans quelques mois, je le pressens, étaient à la soupe populaire; une soupe organisé par quelques uns après la dissolution de l'armée de Condé en 1792. Via des abbayes en pays catholique. Quelques uns s'étaient remis à l'artisanat. Je recommande vivement, derechef, l'ouvrage de Guislain de Diesbach "histoire de l'émigration" qui peut conte les mêmes histoires que nous vivons en France et en Europe de l'ouest.

Oui, les allemands auront besoin de couvrir leurs frontière ouest, je dirais comme toute l'Europe orientale. Berlin est à 800 km de Bruxelles, guère plus; Et Varsovie plus très loin. Et oui, ces peuples n'ont pas compris quelle donne se joue en Europe de l'ouest. La francophobie est aussi malheureuse que la germanophobie qui est courante en France, voire encouragée. Sans Europe, les quelques millions d'européens en 2040 seront les jouets d'asiatiques ou d'africains. Bien qu un peu de ce bord, le peuple allemand n'a pas toujours brillé par ses décisions politiques. Un pays rural en 1870, grandi trop vite, Berlin passant de 200 000 habitants à 2 millions, un pays qui n'avait pas eu d'Etat unique de 1550 à 1870, et qui avait soif de reconnaissance.

En ces temps difficiles, l'on peut songer au fait que l'Europe actuelle est semblable à celle qui existait en 900 ou l"an mille. Il y avait, après les invasions hongroises, sarrasines et normandes, 8 millions de gaulois, 3 ou 4 millions de personne en Allemagne + Benelux; 4 millions en Italie du Nord. Des chroniqueurs se demandaient à l'époque, si le nom de chrétien allait subsister. Les rois et les empereurs de l'an 1 000 à 1 200 ont été assez sages pour éviter les guerres fratricides et repeupler les pays dévastés, lorsque des habitants s'étaient réfugiés dans des forêts ou des lieux inaccessibles.

Pour revenir à l"époque actuelle, la jeunesse effectivement peu nombreuse est travaillée à 30% par le gauchisme, d'où des écolos bariolés. La prochaine génération évitera beaucoup plus ces excès. Les prblèmes sont un peu les mêmes, mais il ne faut pas imaginer que le reste de l'EUROPE est sourde à la situation à l'ouest. préférer les villes moyennes, et mettre un drapeau allemand, c'est le même que le belge mais inversé; j'entends d 'ici des nationaux patriotes de Lorraine et d'Alsace, toujours obsédés par l'Allemagne. Si vous préférez être un jouet entre des asiatiques, beaucoup plus cruels, libre à vous; un drapeau, cela fait quelque chose, je ne dis pas. Manifester son intérêt de défendre son nouveau pays, en pensant à celui que l'on a quitté, via un drapeau, au fond le plus important être votre fibre et votre cœur.
 

Aletaia_38

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
247
Reaction score
443
Un pays qui ne peut se défendre par lui-même est privé d'avenir. Les Allemands devront reconstituer leurs forces armées dans les temps à venir s'ils parviennent à se réveiller, d'autant plus qu'ils disposent d'un haut potentiel technologique - outre leur hégémonie commerciale qui leur ouvre des portes à travers toute l'Europe centrale. L'Allemagne est confrontée à de graves défis et ne se porte guère mieux que la France à bien des égards. Cependant, l'ethnicité germanique reste perceptible ; les Allemands préservent un certain niveau de conscience de leurs racines (sans trop oser se l'avouer). Quand on se souvient comment ce pays a été impitoyablement bombardé, occupé et pressuré par les "démocraties" juives et ses partenaires soviétiques, un tel redressement reste pour le moins spectaculaire. Il en est d'ailleurs de même pour le Japon. Je n'ai que du mépris pour les bouffons patriotards qui bouillonnent de rage contre les "Boches" tandis que l'ex-A.O.F. se déverse sur l'ensemble du territoire français. S'il existe un pays que je ne recommanderai jamais pour vivre en Europe de l'Ouest, c'est l'Angleterre (après la France).
Et pourquoi ne recommandes tu pas l'Angleterre ? Car l'invasion est trop importante comme en France ou pour une autre raison ?
 

Emtec

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
81
Reaction score
113
Et pourquoi ne recommandes tu pas l'Angleterre ? Car l'invasion est trop importante comme en France ou pour une autre raison ?
l'angleterre est une annexe d'israel, il y'a une communauté juive ashkénaze établie depuis des siècles et en général ils sont très influents dans les pays anglo-saxons et protestants (lire pierre hiliard sur ce sujet) c'est un pays qui suis le même chemin que la france mais avec un vernis culturel différent, c'est bonnet blanc-blanc bonnet. Comme a dit un autre commentaire même "si ils n'osent pas se l'avouer" à cause du traumatisme de la deuxième guerre mondiale et de la shoarnaque, je pense que les allemands sont beaucoup plus proches de leurs racines et moins enjuivés que le reste de l'europe. L'allemagne à un plus long passé anti-sémite à cause des déboires qu'elle a eu avec la communauté juive
 

lucianus

SA- aspirant
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
115
Reaction score
207
Et pourquoi ne recommandes tu pas l'Angleterre ? Car l'invasion est trop importante comme en France ou pour une autre raison ?
L'Angleterre, c'est 100 000 km ², autant dire 3 régions françaises avec 50 millions d'habitants. On peut imaginer tout le Nord Ouest de la Bretagne à la Picardie en passant par la Normandie, ensemble sur lequel se pressent autant d'habitants, groupés dans des petites maisons avec 20 m² de jardin.

Je déconseille en tout cas Londres, 40 km sur 30 km, des prix encore plus délirants qu'à Paris. Le seul avantage, si on peut appeler cela avantage, est que la police réagit plus qu'à Paris en cas d'agressions et de délire islamistes. Il faut dire qu'ils entendent des islamistes délirer depuis un bail. La classe moyenne anglaise a laissé les viols de filles pauvres se perpétrer sans s'indigner dans les années 2000. Et l'ouest, Plymouth, et la Cornouailles, la Bretagne… A eviter. Je recommande Brighton, le Nice des londoniens. peut être le Norfolk. La résistance au mondialisme est difficile dans ce pays de Cromwell. En cas de crise, l'on dépend, faute de terre cultivable, du bon vouloir d'un Tony Blair ou d'un autre. Edifiants les crimes pédophiles par ailleurns dans les années 70, donc peu de confiance dans cette société.
 

lucianus

SA- aspirant
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
115
Reaction score
207
Quant à l'invasion, déjà des migrants arrivaient en 2000 à Douvres. Interdiction dans les auberges de jeunesse de critiquer cette arrivée. La presse anglaise, le Time et the Independent, le Monde ou Libération avec 4 ou 5 premières pages sur le féminisme; des accusations envers Poutine, l'homme blanc, ou même l'homme blond; qui se défend en Tchétchénie (attentats de 1999, 140 morts à Moscou , cela n'émouvait personne, 2 ans avant 2001). L' an 2000, des punks à chien déjà (autant raconter quelques souvenirs), quelques uns jouant du djembé; des éternels adolescents de 50 ans (pas encore appelés boomers), qui se mettaient à danser. Cela devait leur rappeler Woodstock. Déjà des deals en pleine rue dans une ville moyenne. Les gens les plus à même de comprendre sont les plus jeunes, et les australiens et neo zelandais, qui savent qu'à leur porte, il y a des dizaines d millions d'asiatiques. Pour les anglais qui voient les Midlands changer, c'est triste. UNe nuance, les anglais, même de gauche, n'aiment pas le rap, et s'ils ont les moyens, ne veulent pas africains dans leurs rues.
 

Chiassidence

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 9, 2020
Messages
400
Reaction score
1,232
Et pourquoi ne recommandes tu pas l'Angleterre ? Car l'invasion est trop importante comme en France ou pour une autre raison ?
Entre autres raisons : le degré de submersion migratoire dépasse l'entendement, à un tel point que même certains endroits de Paris ressemblent à des bastions de résistance aryenne par rapport au capharnaüm londonien. L'Angleterre reste enfouie au cœur de la matrice juive et je ne vois sincèrement aucune lueur d'espoir dans ce pays. Par contre, je suis légèrement plus confiant avec les Ecossais et les Gallois : des bouleversements intéressants pourraient secouer les îles britanniques dans les temps à venir. Je veux croire que ces populations mieux préservées sauront tirer leur épingle du jeu.
 

Paracelsus

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
129
Reaction score
301
d'abord merci de mettre une majuscule aux noms propres surtout dans les titres d'article
l'Allemagne c'est pas une chose ou un objet, c'est un grand pays historiquement et culturellement
j'ai vécu en Allemagne plusieurs années mais c'était il y a un peu plus de 20 ans, donc ça a du évoluer
en négatif depuis, à l'époque j'avait trouvé l'ambiance très cool, moins stressante qu'en France et surtout
le pays est bcp plus propre, même les quartiers dits populaires étaient bien tenus, pas l'air dangereux
en Allemagne très peu de Maghrébins et de Noirs comparé à la France, par contre énormément de Turcs
comment définir le Turc? c'est un musulman, un oriental, d'aspect physique il est plus proche de l'Européen
que l'Arabe, bcp ressemblent vraiment à des Européens du sud, yeux et cheveux bruns mais peau très claire
comment se comporte-t-il? il faut se garder de généraliser, il y a tjrs de bonnes exceptions mais ds l'ensemble
faut faire gaffe, c'est un muzz, vivant de façon communautaire et il essaiera de baiser ces cons de chrétiens
les mecs sont machos, durs et agressifs, les femmes sont soumises et fuyantes, souvent des garces, de toute façon
inabordables pour les Européens car elles seraient rejetées par les leurs, comme point positif faut reconnaître que le
Turc est un type plus calme, plus posé, bien moins hystérique que l'Arabe mais ça n'en fait pas un "gentil", attention!
différence entre les villes? vous prenez pas la tête avec ça! c'est à peu près pareil du Nord au Sud
la seule vraie différence mais qui tend à s'estomper avec le temps est entre l'Est et l'Ouest, les Allemands de l'Est
sont des gens plus simples plus naturels que ceux de l'Ouest, très américanisés avec le temps, en fait le soviétisme
n'a pas eu que des mauvais côtés, entr'autres ça conserve, les Allemands de l'Est sont restés bcp plus allemands!
les Allemands sont ds l'ensemble polis et respectueux mais restent assez distants au début, leur grande qualité
est leur sérieux et leur fiabilité, ils se tiennent à ce qu'ils disent car pour eux les mots signifient exactement
leur sens premier et les paroles sont à prendre très au sérieux comme de vrais engagements, pas de flou
ni de vague, ils sont précis, ponctuels et tiennent parole ce qui évite bcp de prises de tête
Oui c'est oui, Non c'est non, des fois c'est un peu "direct" chez eux mais au global ça vaut mieux!
le gros point noir du pays srt si on est jeune, ce sont les nanas allemandes, c'est fini depuis longtemps l'époque
où les petits Français avaient la côte et étaient recherchés, ce pays américanisé qu'est l'Allemagne de l'Ouest donne
à fond ds la culture progressiste et la mentalité des jeunes femelles est complètement pourrie, à des années lumière
de tout romantisme, elles sont encore bien plus marquées par l'idéologie féministe que les jeunes Françaises et sont
absolument dégueulasses avec leurs propres mecs les jeunes Allemands (qui sont pourtant sympas), mais féminisme
et progressisme oblige, elles se montreront tolérantes et même soumises envers les mâles allogènes, un vrai gâchis!
en bref l'Allemagne était moins pourrie, moins gangrénée par l'immigration que la France jusqu'à peu, mais depuis?
c'est un excellent pays pour le travail et un assez bon pays pour y vivre sauf pour les filles allemandes qui dans
leur jeunesse se comportent comme des enfants gâtées, des gamines immatures et assez insupportables
peut être qu'au dessus de 35 ans elles deviennent plus sympas mais je n'ai pas eu la patience.. :cool:
 

lucianus

SA- aspirant
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
115
Reaction score
207
pour ma part je pense que la francophobie émanant d'allemand sont le fruit des guerres napoléoniennes et du passage de ses armées, également peut-être la trahison ou une position molle du gouvernement français durant la seconde guerre mondiale qui à conduit le pays à sa défaite puis sa soumission aux états-unis mais ce ne sont que des suggestions

Plus près de nous j'ai surtout entendu dire que la mauvaise réputation des français viendrait de bobo arrogant français fréquentant les clubs et les boites de nuit de berlin
La francophobie remonte en fait à Louis XIV, et 14-18 et 39-56 n'ont rien arrangé.

Louis XIII, c'est l'invasion de la Lorraine et de l'Alsace, 50 à 70% de la population a été massacré. Il ne s'agit pas d'accabler des français ou des francophones de 20 ou 40 ans. Cela remonte à 1640. Les historiens qui ne font aucune mention de massacres de 500 000 lorrains + 300 000 alsaciens sont plus responsables. Les lorrains de l'époque pré Louis XIII n'étaient pas vraiment allemands, plutôt belge. Cette manie d'envoyer des soudards ravager le pays a continué avec Louis XIV, et le ravage du Palatinat (avec moins de victimes cependant). Victor Hugo notait que ces soudards ont saccagé les tombes des rois allemands à Spire (Speyer) en 1693. Et qu'un siècle an pour an, Saint-Denis était également profané.

Et le territoire allemand a été un théâtre de quelques guerres en 1745, 1757-1763 (guerre de 7 ans).

Ne pas accabler les européens aujourd'hui, cela reste des vieilles histoires, même s'il est choquant de voir en France parler avec satisfaction d'exactions contre des allemands. Cela n'existe pas à ce point en Allemagne. Assez édifiant que certains parlent en Alsace Lorraine d'exactions des allemands. Ces régions ont été peuplés après donc beaucoup d'Oradour en Lorraine, perpétrés d'ailleurs aussi par des suédois.

Si l'on pouvait éviter de dire que les allemands sont les pires gens, et rire d'exactions contre eux , ce serait déjà un grand pas vers plus de sagesse.

Donc des relations compliqués, des rois qui envoyaient des jeunes de 20 ans mourir pour des villages rues de Lorraine ou des prairies à vache des Ardennes ou de l'Eifel.

Si la LOrraine ressemblait à la Toscane ou à la Provence, l'on aurait pu faire un effort. Mais sacrifier des gens pour le plateau lorrain, parfois lugubre… vraiment abject.
 

lucianus

SA- aspirant
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
115
Reaction score
207
Et juste pour indiquer quel peut être l"état d'esprit de certains allemands de l'ouest:
ils pensent encore beaucoup à leur histoire, sans doute trop.
et ont le sentiment que leurs morts, victimes de guerre ancienne certes, ou de massacres en Silésie, n'ont aucune importance aux yeux de beaucoup de pays riverains. Pas de commémorations pour ces morts, même pas un évocation dans la majorité des livres d'histoire.

Ceci dit, si vous avez bon cœur, voulez participer à protéger ce pays et ses habitants, votre intégration sera plus facile que vous ne le pensez. L'Allemagne reste un pays où l'on doit travailler pour passer l'hiver. Et où l'on compte ses sous, peut être encore plus que les hollandais. Et si vous n'avez pas de sous mais un bon état d'esprit, le pays sait reconnaître ceux qui participent à l'effort dans la mesure de son possible.

Evidemment, la vue de reportage de France 3 en 2015, où l'on voyait quasiment des exécutions filmes d'abominables allemands n'aide pas.
ENcore une fois, pour indiquer les torts de part et d'autres, il y a des allemands protestants, voire catholiques qui honnissent la France Babylone, châtiée par Dieu. Ils n'ont pas compris que ce sont leurs cousins européens qui sont attaqués. Il me font penser aux notables allemands qui accueillaient les émigrés français. Ils les écoutaient, puis leur disaient " à votre place, je serais resté en France"... et ceci en pleine terreur de 1793...Parfois ils s'amusaient à leur faire peur, en leur annonçant la venue des soldats républicains qui allaient les exécuter.

3 ans après, la rive gauche du Rhin étaient atteintes par les soldats révolutionnaires, et les privilèges de ces notables abolis. Bravo le sens politique…

Quant aux journalistes françaises qui font des crises d'hystérie devant Trump, originaire d'un village du Palatinat, nous ne faisons aucune confiance à beaucoup de femmes en matière politique; Elles ne regardent que la couleur des cheveux de Trump.

Trump, l'homme blanc, l'homme blond, l'abominable allemand des neiges...Edifiant le nombre d'articles dans la presse française, ou belge.
 

lucianus

SA- aspirant
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
115
Reaction score
207
d'abord merci de mettre une majuscule aux noms propres surtout dans les titres d'article
l'Allemagne c'est pas une chose ou un objet, c'est un grand pays historiquement et culturellement
j'ai vécu en Allemagne plusieurs années mais c'était il y a un peu plus de 20 ans, donc ça a du évoluer
en négatif depuis, à l'époque j'avait trouvé l'ambiance très cool, moins stressante qu'en France et surtout
le pays est bcp plus propre, même les quartiers dits populaires étaient bien tenus, pas l'air dangereux
en Allemagne très peu de Maghrébins et de Noirs comparé à la France, par contre énormément de Turcs
comment définir le Turc? c'est un musulman, un oriental, d'aspect physique il est plus proche de l'Européen
que l'Arabe, bcp ressemblent vraiment à des Européens du sud, yeux et cheveux bruns mais peau très claire
comment se comporte-t-il? il faut se garder de généraliser, il y a tjrs de bonnes exceptions mais ds l'ensemble
faut faire gaffe, c'est un muzz, vivant de façon communautaire et il essaiera de baiser ces cons de chrétiens
les mecs sont machos, durs et agressifs, les femmes sont soumises et fuyantes, souvent des garces, de toute façon
inabordables pour les Européens car elles seraient rejetées par les leurs, comme point positif faut reconnaître que le
Turc est un type plus calme, plus posé, bien moins hystérique que l'Arabe mais ça n'en fait pas un "gentil", attention!
différence entre les villes? vous prenez pas la tête avec ça! c'est à peu près pareil du Nord au Sud
la seule vraie différence mais qui tend à s'estomper avec le temps est entre l'Est et l'Ouest, les Allemands de l'Est
sont des gens plus simples plus naturels que ceux de l'Ouest, très américanisés avec le temps, en fait le soviétisme
n'a pas eu que des mauvais côtés, entr'autres ça conserve, les Allemands de l'Est sont restés bcp plus allemands!
les Allemands sont ds l'ensemble polis et respectueux mais restent assez distants au début, leur grande qualité
est leur sérieux et leur fiabilité, ils se tiennent à ce qu'ils disent car pour eux les mots signifient exactement
leur sens premier et les paroles sont à prendre très au sérieux comme de vrais engagements, pas de flou
ni de vague, ils sont précis, ponctuels et tiennent parole ce qui évite bcp de prises de tête
Oui c'est oui, Non c'est non, des fois c'est un peu "direct" chez eux mais au global ça vaut mieux!
le gros point noir du pays srt si on est jeune, ce sont les nanas allemandes, c'est fini depuis longtemps l'époque
où les petits Français avaient la côte et étaient recherchés, ce pays américanisé qu'est l'Allemagne de l'Ouest donne
à fond ds la culture progressiste et la mentalité des jeunes femelles est complètement pourrie, à des années lumière
de tout romantisme, elles sont encore bien plus marquées par l'idéologie féministe que les jeunes Françaises et sont
absolument dégueulasses avec leurs propres mecs les jeunes Allemands (qui sont pourtant sympas), mais féminisme
et progressisme oblige, elles se montreront tolérantes et même soumises envers les mâles allogènes, un vrai gâchis!
en bref l'Allemagne était moins pourrie, moins gangrénée par l'immigration que la France jusqu'à peu, mais depuis?
c'est un excellent pays pour le travail et un assez bon pays pour y vivre sauf pour les filles allemandes qui dans
leur jeunesse se comportent comme des enfants gâtées, des gamines immatures et assez insupportables
peut être qu'au dessus de 35 ans elles deviennent plus sympas mais je n'ai pas eu la patience.. :cool:
Je partage votre avis sur l'américanisation des mœurs. des KFC, des Starbucks, dans toutes les villes, et de films américains dans les cinémas
de ces villes.
Le féminisme a fait des ravages sans doute plus importants. L'épouse était la reine du foyer avant 1945, les choses ont pu changer.

Il était encore mal vu en 1995 qu'une mère de famille travaille dans le sud catholique. Ses voisins les appelaient "les mères corbeaux". La baisse de la natalité, et l'idéologie féministe aussi a conduit la chancelière actuelle, à ouvrir des crèches. Et l'extrême gauche est très présente. Quantité de quartiers à Hambourg ou Berlin indiquent "interdit aux fascistes". Il faut penser à ce sujet, que les partis nationalistes étaient sous surveillance constante de la police depuis 1945. Impossible d'être fonctionnaire si des sympathies sont avérées.

A ce sujet, une loi AVIA existe en Allemagne. Donc discrétion en attendant des changements. Ceux-ci ont lieu, il y a des reportage sur les fermiers sud africains persécutés par les africains qui n'auraient aucune chance de passer sur la télévision française. ou anglaise; un reportage dans le journal die Welt en 2018, d'un journaliste ahuri de découvrir une ville africaine édifiée sur une ancienne base aérienne d'Italie du sud.

Depuis 2018, et depuis la crise de février (1ere alliance entre la CDU et l AFD en Thuringe), des articles beaucoup plus discrets. Les allemands sont habitués à taire leurs opinions en RDA et même en RFA. Certains commencent à comprendre, enfin dirons certains, à quoi ressemblera l'Europe en 2030 ou 2040 si l'on reste sur cette trajectoire. Donc les réflexions ont lieu dans des cercles familiaux ou restreints.

Je voyage tous les ans en Allemagne, la présence d'albanais est surtout problématique. Très mafieux. Une communauté turque très présente (10 ou 15 ou 20% de la population). Beaucoup moins délinquante que les magrehbins. Mais ils votent Erdogan à 70%, donc peu de solidarité à attendre de ces gens.
La ville de Chemnitz est le lieu foyer de la réaction allemande, qui ne peut être qu'européenne finalement dans la situation actuelle. Des renforts européens sont attendus, au moins pour faire connaître la situation en France et GB, qui est parfois mal connue. Y aller avec un belge ou un hollandais, ou suisse alémanique, c'est bête à écrire, mais cela écartera plus facilement les préventions anciennes qui doivent s'estomper. Yvan Benedetti est assez sur cette ligne (je ne le connais pas, ne lis que sa page fcbk). Un des meilleurs relais.
 

Master natio

SA- soldat
Membre
Joined
Apr 14, 2020
Messages
394
Reaction score
547
l'angleterre est une annexe d'israel, il y'a une communauté juive ashkénaze établie depuis des siècles et en général ils sont très influents dans les pays anglo-saxons et protestants (lire pierre hiliard sur ce sujet) c'est un pays qui suis le même chemin que la france mais avec un vernis culturel différent, c'est bonnet blanc-blanc bonnet. Comme a dit un autre commentaire même "si ils n'osent pas se l'avouer" à cause du traumatisme de la deuxième guerre mondiale et de la shoarnaque, je pense que les allemands sont beaucoup plus proches de leurs racines et moins enjuivés que le reste de l'europe. L'allemagne à un plus long passé anti-sémite à cause des déboires qu'elle a eu avec la communauté juive
déja à la renaissance avec martin luther
 
Top