Pourquoi il faut distinguer la guerre raciale en cours de la guerre civile qui vient

Status
Not open for further replies.
A

AdminDP

Guest
Captain Harlock
Démocratie Participative
15 Juillet 2020



S’il y a un concept qui entraîne la confusion dans nos milieux, c’est bien le concept de guerre civile. Il est d’ailleurs de plus en plus banalisé par des gens qui, a minima, n’y comprennent rien ou, pire, dénaturent ce qu’est vraiment une guerre civile.

La plupart des gens qui emploient ce mot à droite s’imaginent une sorte d’insurrection ethnique armée depuis les banlieues de peuplement allogène avec des scènes hollywoodiennes de type libyen en mode « Call of Duty ».

Eric Zemmour aime à en parler.



Tout ceci est bel et bon mais n’a rien à voir avec une guerre civile.

Ces allogènes, dont la subsistance dépend de la bienveillance du gouvernement, ne sont pas des Français en guerre contre d’autres Français. Ce sont des envahisseurs téléportés en Europe par l’Etat Français pour repeupler l’ancienne Gaule dans le cadre plus large de l’écrasement de la race blanche voulue par la superstructure juive qui contrôle l’Occident. Parler de « guerre civile » dans un tel contexte est aussi absurde que de parler de guerre civile à propos de la Bataille de Poitiers quand Charles Martel écrasa de façon décisive l’envahisseur musulman.

Une guerre civile se caractérise par l’affrontement entre factions politiques au sein d’un même groupe humain pour la suprématie.

Est-ce à dire que nous sommes dans une guerre raciale mais pas dans une guerre civile ?

La guerre raciale est déjà là, elle est horizontale et de basse intensité. Elle reste de basse intensité car les populations blanches achètent du temps de différentes façons pour éviter que la guerre raciale ne s’intensifie, notamment par le « White Flight » qui consiste à abandonner de l’espace contre un répit de plus ou moins longue durée. Mais surtout, elle reste de basse intensité parce que l’Etat veille à ce qu’elle le demeure en empêchant les populations blanches de se défendre, tant en paroles qu’en actes. Se faisant, il prend déjà parti pour un camp (les allogènes) contre l’autre (les indigènes).

C’est précisément ici que débute l’empire de la guerre civile dont si peu de gens comprennent la nature et la dynamique.

Nous sommes actuellement au stade de la guerre civile froide. La guerre civile chaude éclate quand l’Etat se scinde en factions militarisées une fois que le processus politique institutionnel a implosé de manière irréversible.

Je vais donner un exemple de ce type de basculement.

En 1793, en Vendée, la population s’est soulevée face au pouvoir révolutionnaire parisien qui s’en prenait avec virulence à l’identité religieuse des populations de l’Ouest tout en recrutant de force des hommes de cette région pour aller mourir aux frontières, à l’Est. Les paysans vendéens avaient perdu toute confiance dans un système politique qui était de leur point de vue biaisé et injuste. Le refus de tout compromis de la part de la Convention à Paris précipita l’effondrement du processus politique institutionnel. Une fois la décision de se soulever prise, les paysans vendéens ne se sont faits aucune illusion : seuls, ils n’avaient aucune chance sur le plan militaire. Leur première initiative a consisté à aller démarcher les nobles, ces derniers étant des militaires de métier de naissance. C’est à l’instant où les nobles acceptèrent d’encadrer l’insurrection paysanne que la guerre civile à proprement parler débuta : une partie de l’Etat, c’est-à-dire les anciens officiers de l’armée royale, entrait en conflit contre l’autre partie, à savoir les officiers restés fidèles au pouvoir révolutionnaire.

Cette implication signifiait de facto la reformation de l’Etat royal dans l’Ouest du pays, ce qui entraîna l’intervention de la Grande-Bretagne dans la nouvelle guerre civile avec l’appui des aristocrates de l’ancien état déjà réfugiés à Londres. Cet affrontement entre Blancs (royalistes) et Bleus (révolutionnaires) préfigurait celui qui eut lieu en Russie entre généraux blancs (tsaristes) et généraux rouges (communistes). A chaque fois, l’Etat se scinde en factions dirigées par des cadres de ce dernier.

La guerre civile actuelle est donc distincte de la guerre raciale que nous connaissons qui n’est qu’un des fronts ouverts par l’Etat et les élites enjuivées qui le contrôlent contre les autochtones blancs. La guerre civile ouverte n’éclatera que lorsque l’Etat implosera en diverses factions composées de part et d’autre d’anciens cadres du régime qui auront, pour diverses raisons, décidé de choisir un camp. Or, vous le voyez, les cadres politiques du régime actuel, dans leur très grande majorité, soutiennent les allogènes contre les Blancs parce qu’ils estiment qu’en l’état actuel des choses, les Blancs perdent la guerre politique.

La France va éclater comme la Yougoslavie


Laissez-moi clore tout de suite un point : les allogènes ne tiendraient pas un mois contre l’armée française si cette armée recevait l’ordre d’écraser avec tous les moyens à sa disposition une insurrection raciale. En fait, même la Gendarmerie et la Police seules, si elles recevaient l’ordre d’écraser par la force une telle insurrection, y parviendraient sans grand effort.

La question n’est pas militaire, au sens technique du terme. C’est une question politique.

Ce qui caractérisera la guerre civile chaude c’est qu’elle sera un affrontement entre Blancs pour déterminer l’avenir de l’Europe de l’Ouest. D’un côté, nous avons les Blancs sémitisés sous commandement juif et leurs supplétifs allogènes, de l’autre nous avons les Blancs racialement conscients de leur destin commun qui veulent renverser le système d’exploitation judéo-démocratique pour reprendre le contrôle de leur pays.

Sous le masque de la démocratie, le juif recrute des Blancs zombifiés issus de la bourgeoisie urbaine ainsi que des allogènes pour qu’ils aident le parasite hébraïque à contenir toute rébellion des producteurs blancs. C’est la raison pour laquelle Assa Traoré et son gang de nègres sont transformés en vedette par les médias juifs. C’est aussi la raison d’être du mouvement juif Black Lives Matter.

Quoi qu’il en soit, il est absurde de continuer de raisonner selon les termes nominaux du régime actuel. Quand le basculement aura lieu, plus rien ne subsistera de l’ancien système car toutes les représentations et valeurs sur lesquelles il a été construit se seront évaporées.

Nous avons des exemples du processus qui nous attend dans l’histoire récente, comme celui de la Yougoslavie communiste. La Yougoslavie était un assemblage de groupes ethniques placés sous la domination du Parti Communiste. En réalité, le Parti Communiste était contrôlé par la majorité serbe depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale et l’antiracisme professé quotidiennement contre « les fascistes » [une catégorie où étaient assignés tous les ennemis réels ou supposés du système] par les médias communistes yougoslaves visait à préserver la suprématie qu’exerçaient les Serbes sur les autres peuples grâce à l’état yougo-communiste.

Ce qui a précipité l’implosion du système, c’est le passage de la direction serbe du Parti Communiste yougoslave au nationalisme serbe explicite. C’est un incident, marginal en soi, qui a été l’élément déclencheur de la guerre civile. En 1987, Milosevic, président de Serbie et leader de facto de la Yougoslavie communiste, se rend au Kosovo, une région de la république de Serbie comme l’est la Normandie pour la France actuelle. Pendant sa visite, des membres de la minorité serbe de cette région l’interpellent en dénonçant les violences et brimades dont ils se disent l’objet de la part de la majorité albanaise de la province. En se déclarant du côté des Serbes, Milosevic rompt devant les caméras l’équilibre précaire du système en engageant l’état yougo-communiste aux côtés d’un groupe ethnique contre un autre.


Quand il retourne à Belgrade, les membres non-serbes de la direction du Parti Communiste l’interpellent dans une réunion à huis-clos et lui disent, « c’était quoi ce numéro au Kosovo ? ».

Cet incident n’était que la goutte d’eau. Les tensions ethniques montaient depuis les années 70 en Yougoslavie, notamment lors des rencontres de football où les ultras de chaque groupe ethnique s’affrontaient violemment en marge des matchs.

Après ce coup d’éclat de Milosevic, c’est l’effet domino. Les autres groupes ethniques ne perçoivent plus l’état yougo-communiste que comme un instrument du colonialisme serbe. Si pendant un temps, les cadres communistes croates, slovènes, bosniaques ou albanais pensent qu’il est possible de réformer la Yougoslavie pour réduire l’influence serbe, les populations abandonnent très vite cette idée. C’est la petite Slovénie qui très vite fait sécession en premier. L’état yougo-communiste réagit mollement compte tenu du peu de poids de cette république. En revanche, quand les Croates se mettent en mouvement à la suite des Slovènes, la guerre civile chaude éclate.

A ce moment-là, la plupart des anciens cadres croates du système communiste rallièrent la cause nationaliste et indépendantiste et montèrent ex nihilo une armée nationale pour chasser les forces yougo-communistes hors de leurs territoires. En quelques semaines, les mêmes cadres communistes croates qui persécutaient leurs compatriotes au nom de la lutte antifasciste se transforment en ultranationalistes.

Sur le papier, les Croates n’avaient militairement aucune chance puisque l’armée yougoslave était aux mains des Serbes avec la formation, l’entraînement et le matériel que cela suppose. Mais politiquement, les Serbes tentaient de maintenir un édifice dont les fondations étaient dans un état de putréfaction trop avancé pour qu’ils puissent gagner.

La France est exactement dans la même situation mais à un détail prêt : sa situation objective est beaucoup plus grave que celle de la Yougoslavie. Non seulement en raison du fossé racial, culturel et religieux que les politiciens ont créé ces 50 dernières années, mais aussi en raison de l’extrême dépendance des gens vis-à-vis de l’Etat. Si l’Etat Français devait devenir économiquement défaillant avec un effondrement financier et monétaire complet, la seule chose que pourra faire l’Etat pour empêcher son éclatement serait l’usage de la force.

L’usage de la force soulève immédiatement la question de la légitimité. Cette légitimité est soumise à un paramètre qui doit être pris en compte : la disparition rapide de tous les codes culturels et moraux communs sous l’effet du libéralisme sociétal et de l’individualisme juif. Or, sans morale commune pour asseoir son autorité, aucun système ne peut recourir à la force avec l’ascendant psychologique que confère la légitimité. Pour regagner une part de la légitimité perdue, l’Etat doit prendre fait et cause pour un camp contre l’autre. En toute logique, celui qui semble le plus à même de l’emporter.

Le problème que rencontre l’Etat Français est celui de sa neutralité théorique face aux tensions montantes entre groupes raciaux et religieux. Comme Milosevic en 1987, soit 4 ans avant le début de la guerre civile yougoslave, la pression monte de plus en plus sur l’Etat pour qu’il clarifie sa position et cesse de jouer de l’ambiguïté pour gagner du temps. Milosevic, placé sous la pression de plus en plus forte de l’opinion publique serbe, a finalement été contraint de choisir le camp serbe. D’abord et avant tout parce qu’en tant que politicien, c’est le camp qui lui semblait avoir le plus de chances de l’emporter sur le terrain.

Nous avons nous aussi des signaux avant-coureurs qui nous annoncent pour qui va pencher l’Etat lorsque la crise deviendra paroxystique entre les différents groupes raciaux et religieux.

Les médias n’offrent pas une lecture ethnique des événements quotidiens en France mais ce n’est pas pour autant qu’ils ne sont pas conditionnés par ce paramètre. Les meurtres récents de Mélanie Lemée et de Philippe Monguillot par des arabo-musulmans contraignent des officiels du gouvernement à se déplacer tout comme Slobodan Milosevic a dû se déplacer.

Gérald Darmanin à Bayonne: « Je sais que trop souvent, les honnêtes gens ont peur. Nous sommes là pour les rassurer » pic.twitter.com/d4dV93Nj56

— BFMTV (@BFMTV) July 11, 2020

Pour le moment, le flottement prévaut encore. Des cadres du régime poussent pour choisir le camp négro-musulman et marxiste, dans la foulée de ce veulent les grandes multinationales occidentales.

Castaner : Les manifestations pour George Floyd ne sont « pas autorisées » mais « il n’y aura pas de sanctions » et il se dit « prêt à mettre un genou à terre » pic.twitter.com/kbtZm3FUgt

— Alex (@AlexLeroy90) June 9, 2020

D’autres, face à la colère blanche, préfèrent maintenir une neutralité de façade pour ne pas totalement rompre avec leur principale ressource de revenus fiscaux et continuer ainsi à naviguer à vue en répétant les mantras républicains sur le « vivre ensemble ».

Mais cet équilibre est précaire.

Un moment clef arrivera, tôt ou tard, où c’est le chef de l’état en fonction qui tranchera en prenant parti pour un camp, comme Milosevic fût contraint de le faire. Ce sera la pression des événements qui forcera ce président à sortir de sa neutralité. Après quoi l’État commencera à se décomposer sous le poids des forces centrifuges devenues trop puissantes pour être jugulées. Dans chaque corps de l’Etat, des factions se formeront qui seront déterminées à s’emparer du contrôle de la part étatique dans laquelle ils se trouvent. Le lent pourrissement des 50 dernières années deviendra pleinement apparent au point où tout le monde, comme par enchantement, dira, « je l’ai toujours dit ! ».

Ce scénario va se répéter en Allemagne, en Belgique, en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, en Amérique du Nord, bref dans tous les états blancs contrôlés par la démocratie juive.

Je fais quoi ?


Des lecteurs ne manqueront pas de me dire, « oui, d’accord, j’ai compris, mais je fais quoi ? ». Avant de vous demander ce que vous devez faire, vous devez vous demander vous devez le faire.

J’ai déjà évoqué le cas de l’expatriation.

Relire : Expatriation et race

J’ai aussi parlé de l’état sécessionniste blanc de Grande Bourgogne.

Relire : Il est temps de planifier la création d’une république blanche sécessionniste en France

Mais aujourd’hui, contentons-nous du principe fondamental.

Imaginez-vous en 1990, en Yougoslavie. En sachant ce que vous savez maintenant de la façon dont a fini la Yougoslavie, d’après vous était-il préférable de vivre dans une enclave bosniaque cernée de Serbes comme Sarajevo à la veille de la guerre ou plutôt de résider dans une région homogène de votre groupe ethnique ?

L’extrême volatilité d’un environnement multiethnique et multiracial, en situation de crise, fait de vous une cible pouvant être liquidée à n’importe quel moment. Vous ne recevrez pas de lettre ou d’email avec une date pour vous avertir.

Vous devez mettre autant d’espace que possible entre vous, vos proches et les autres groupes ethno-raciaux. Quand l’Etat Français implosera, aucun flic ne se pointera pour sauver votre famille d’une horde d’animaux venus l’exterminer. Vous serez absolument seul si vous vivez isolément.

Comme jadis Radio Mille Collines au Rwanda, ayez à l’esprit que tous les jours, les médias juifs autrement plus puissants qu’une radio africaine exposent la rétine allogène à des appels implicites et désormais explicites à tuer des Blancs. « Privilège blanc », « suprématie blanche », « racisme », etc.. sont autant de slogans qui servent à conditionner les masses allogènes en vue du génocide.

Les 7 étapes du génocide

1. La définition de la future victime,
2. son recensement,
3. la désignation,
4. les restrictions et les spoliations (vous êtes ici)
5. l’exclusion,
6. la séparation systématique,
7. et la destruction massive.​


Mais cela n’est que le front racial qu’organise les révolutionnaires juifs en vue de la prise de contrôle total des pays blancs. Quand la révolution juive éclatera, s’en suivra la véritable guerre civile qui découlera de l’implosion de l’Etat. Vous savez ce qui est arrivé aux Koulaks après la révolution judéo-bolchevique en Russie. Vous savez ce qui est arrivé aux Vendéens lors de la Terreur. Vous savez donc ce qui menace de vous arriver si vous n’êtes pas préparé.

A ce moment-là, les Blancs se diviseront en deux blocs. Des parents trahiront leurs enfants, des soeurs trahiront leurs frères, les amis de la veille seront les ennemis du lendemain. Les pires scénarios personnels se produiront.

C’est pourquoi il ne faut jamais perdre de vue que le traître doit toujours être combattu avant l’ennemi.

Commentez l’article sur EELB

Continue reading...
 

TyrannoSSaure

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
2,164
Reaction score
11,323
Article très intéressant. Pour le moment je vis dans une zone très majoritairement Blanche (mais hors de l'espace de Bourgogne Blanche pour le moment), mais ce qui me dérange c'est de ne pas être autonome pour subvenir à des besoins alimentaires et eau sur le long terme, et d'être moins armé que dans les cités.
Certes Mohamed ne sait pas tirer et nettoyer son arme, mais il en a une. Bon après je ne suis pas inutile et je sais faire des choses mais il faudra vraiment que notre Etat soit solidaire et basé sur l'entraide.
En tout cas vivement que cela arrive car dans quelques années je risque de devoir travailler dans une grande ville selon la suite de mes études. Mais bon j'essaierai de me débrouiller pour l'éviter à tout prix, quite à changer de voie professionelle.

Hâte qu'on y soit et hâte de retrouver les Democrates en chair et en os une fois que nous serons en Bourgogne Blanche.
zszszzszszszszzzaaaa.jpg
 

Cœur Noir

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 27, 2020
Messages
782
Reaction score
5,787
"Les pires scénarios personnels se produiront."

Cette seule constatation de bon sens montre que la persécution aryenne existe aussi et que la vérité complète à ce sujet est terrible.
Beaucoup de circonstances inédites y conduiront.

L'Ouest m'est cher (Vendée, Anjou et Bretagne), mais que l'on songe également à la période de l'Épuration et aux ignominies commises par les gaullo-communistes, les démocrates chrétiens et les lâches – tous faussaires, usurpateurs, assassins.

tmp810245402434469889.jpg

A l'heure d'en découdre il n'y aura pas de noblesse d'attitude.
 

Totatus

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 28, 2020
Messages
940
Reaction score
2,087
Je trouve l'analyse plutôt pas mal.

Mais une question m'assaille tout de même : si la classe cosmopolite gagnait, qu'est-ce qu'elle pourrait faire d'un Occident peuplé de sous-races bonnes à rien et de gauchistes habitués à l'argent facile ? Leur utopie risque de s'effondrer économiquement et culturellement à tout moment !
Ils misent sur des tocards...
 

Yggdrasil

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
282
Reaction score
1,516
La France va éclater comme la Yougoslavie
Plusieurs scénarios sont possibles et pas seulement celui de la France éclatée telle la Yougoslavie.
En l’absence d'une crise majeure financière qui gonflerait la guerre raciale de façon monumentale, (D'ailleurs peut-on parler de guerre raciale actuellement ? En effet, les Blancs se font tués sans rendre de coups.), on pourrait voir la France se transformer en Brésil où la majorité des Blancs dont le cerveau a été retourné par le poison médiatique juif ne se réveillent pas.
Je pense que ça emmerderait gravement la juiverie de perdre le contrôle à court terme sachant que le remplacement racial n'est pas suffisamment avancé pour assurer un génocide Blanc de grande ampleur.

A ce moment-là, les Blancs se diviseront en deux blocs. Des parents trahiront leurs enfants, des soeurs trahiront leurs frères, les amis de la veille seront les ennemis du lendemain. Les pires scénarios personnels se produiront.
C'est une vision possible. L'autre vision c'est que les Blancs, peu importe leurs visions politiques, seront perçus comme ennemis à abattre par les autres races et n'auront d'autre choix que de se rallier à un mouvement raciste Blanc pour assurer leur survie. C'est précisément là où notre camp doit être perçu comme solide pour attirer à lui la masse Blanche (ceux dignes d'être sauvés tout du moins).
 

un blanc lambda

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Jun 20, 2020
Messages
689
Reaction score
1,476
Je ne suis pas d'accord sur tout

-le français n'est plus un guerrier, c'est un caméléon usant de diplomatie. Regarder autour de vous, dans votre entourage, votre famille, vos amis, vos voisins etc malgré les tensions aucun blanc n'a l'intention de former une milice ou un groupe armé

-les serbes, les vendéens d'antan sont des gens pauvres, rustiques et traditionnels qui n'ont rien à perdre tandis que les français se sont perdus depuis longtemps dans l'hyper sophistication et l'intellectualisme

-la majorité des gens aspirent à une vie tranquille loin des conflits, ils se dépêtrent déjà dans leurs problèmes du quotidien, certains sont épuisés mentalement par les épreuves de la vie ce qui amoindri toute forme de colère, de révolte.

-Si grand remplacement de leurs territoire il y'a, les blancs fuiront encore et encore ou ils disparaîtront en douceur et dans la plus grande indifférence
 
Last edited:

Enrico Machiasse

SA- aspirant
Membre
Joined
Jun 10, 2020
Messages
5
Reaction score
48
Bonjour, selon vous, quand arrivera l'étape 7 ?

Je sais que c'est difficile à prévoir mais selon vous, quand la guerre deviendra véritablement généralisée et effective ?

Est-ce une question de mois ou plutôt d'années ?

Par ailleurs, avez-vous des conseils quelconques concernant le fait de déménager dans un endroit racialement homogène (lieu, travail, économie...) ?

Je vous remercie.
 

Un Lyonnais

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
1,596
Reaction score
6,398
L'Etat juif joue et jouera contre les Blancs. Néanmoins il ne peut accueillir trop de métèques dans ses rangs (car il faut bien qu'une telle organisation complexe fonctionne) et tôt ou tard il s'effondrera de lui-même.

Les traitres ne pourront pas se fondre au sein de l'ennemi, vu qu'il y a des différences raciales majeures.

Combien de temps durera un Cédric Herrou parmi un bataillon de volontaires nègres en PACA? Une semaine? Un mois tout au plus?

Et seuls, ces traitres ne représentent rien, aucune force, aucune organisation qui puisse tenir la route. Leurs poches de résistance seront annihilées sans trop de problème.
 

Erwin Melro

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Jun 6, 2020
Messages
760
Reaction score
2,983
Analyse lumineuse. Ce qui est franchement impressionnant c'est qu'il n'y a désormais plus qu'ici que nous sommes en mesure de lire des articles d'une telle qualité.

Avec la crise économique qui va imanquablement s'accélérer après la période estivale, les choses risquent de se dégrader à vitesse grand V. Il doit nous rester grosso-merdo moins de 18 mois avant le délitement des institution républicaines et gouvernementales, et donc avant le début de l'embrasement général.

Ce qui veut dire qu'il nous reste en gros une marge de manoeuvre plus ou moins confortable d'un an pour nous équiper et nous préparer en conséquence afin d'assurer notre protection ainsi que celle de nos familles :
_ déménagement en province loin des grandes villes dans des environnements encore ethniquement homogènes, ou plus ou moins homogènes,
_ passage du permi de chasse,
_ acquisition d'une licence de tir,
_ vente des biens fonciers risquant d'être perdus,
_ constitution de stocks de survie,
_ réseautage de solidarité,
_ mise en place d'un potager,
_ instalation d'une cloture robuste,
_ dédoublage des volets avec des plaques d'acier,
_ Récupération et dressage d'un malinois,
_ Maximisation de son autonomie énergétique,
_ Achat d'outillage durable, voire d'une ou deux machines-outils d'occasion afin de péréniser une activité travaillée dans le temps (avec les faillites très prochaines et nombreuses d'entreprises, cela risque d'être plutôt facile),
_ Etc, etc, etc.

Désormais l'heure tourne et le temps va commencer à nous manquer très très vite.
 
Last edited:

COhenVIDence19

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
467
Reaction score
3,139
Je sais pas vous les gars mais, même dans mon quotidien, loin de la judenpress, je ressens l'animosité croissante des ces hominidés. Regards appuyés, arrogance exacerbée, petites humiliations vis-à-vis de nos fragiles fins de race qui s'excusent, etc.
Pas trop d'anecdotes à détailler ici car je serais rapidement repéré.
Bordel, pourtant j'en ai un paquet à narrer avec ces enculés de bougnoules. Les nègres ? pas encore trop de souci.
Aux regards échangés, ils ne tiennent pas. Par contre toute cette lie de l'humanité a bien entendu les coudées franches pour nous rabaisser dès qu'elle le peut. De plus en plus bouent de pouvoir nous exterminer.
Ca se sent putain, mais trop !

En ville, je sais qu'un gars comme moi prend de plus en plus de risques. Pas tant par rapport aux salzarab dont tu dois t'efforcer d'oublier la morgue, mais plus précisément à cause de l'autorité judéo-républicaine qui attend qu'un type comme NOUS la ramène physiquement.
Un Blanc fier de lui et dominateur fout en danger leur système de soumission qui encourage ces exponentielles humiliations du quotidien. Il sera châtié. On le sait.
Du coup, orcs, femelles en roue libre, boomers, genX, dégénérés et tout autre fragile savent que nous sommes une cible qui ne se redonne pas encore le droit naturel de se défendre pour faire respecter son rang de dominant.
Alors, comme des petits clebs qui viennent te mordiller les mollets, ils jubilent.

C'est clair que nos ennemis sont quasi TOUS autour de nous. Nul besoin d'être parano !
On peut garder du lien social, mais dieu sait qu'il faut rester sur ses gardes.
Tous les PNJ sont à fuir. Je ne plaisante même plus avec eux pour faire bonne figure. Juste de simples amabilités de façade et de faux acquiescements. Inutiles, ils sont inutiles au genre humain.
Surtout le français, ce Blanc européen fin de race.
Ils sont déjà nos traitres et puent la mort. Ils veulent qu'on meure avec eux ces pleutres. Comment dire ? eh bien non Jean-goy, ni toi Amélie-goya

Je ne dis même pas à ma famille où je vais aller à la campagne. Elle me prend pour un drôle de type du coup.
Je n'ai pas confiance en ces gens. Ce sont aussi des PNJ. Plus dangereux qu'un bougnoule ou nègre.
Ils vous balanceront au mieux par naïveté, déconcentration, au pire sciemment par veulerie.
Nous sommes en guerre, elle a commencé, j'en suis certain.
Ce qu'on dit aujourd'hui de ce qu'on peut penser pourra dans de très rapides années se retourner contre nous.
Plus que jamais faire attention avec qui se laisser aller à la décomplexion.

On est plus au temps de Weimar avec un peuple homogène et un leader inégalé montant en puissance.
En ces temps de très proche guerre raciale, en cela un conflit barbare comme jamais auparavant, un Blanc qui se respecte doit comprendre instinctivement qu'il doit se taire pour ne pas se griller avant d'avoir combattu pour sa Race, pour le Blanc européen.
Pour ce qui est des français, en vérité peu mériteront de survivre...

femelles boomers municipales.jpg éclat de rires.gifgamine féctieuse feu maison.jpg breivik Sieg.jpg
 
Last edited:

Cœur Noir

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 27, 2020
Messages
782
Reaction score
5,787
Un cas d'école : l'insurrection hongroise de 1956.
L'État, et son dernier rempart l'armée, a failli changer la donne en Hongrie après la défection de l'éminent colonel Pál Maléter qui se rangea résolument du côté des insurgés qui s'opposaient au communiste juif hongrois Gerö (Singer), bourreau de Nagy le réformateur bien-aimé.

1956.jpg
 

Jevola

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
1,362
Reaction score
5,548
Voilà une analyse autrement plus puissante que ce que nous pondent les ateliers d'ER... ces puceaux pensent encore qu'il vont se réconcilier avec des populations qui les conchient... ces mecs ont trente ans de retard... DP for ever!
 

Walter Rauff

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 9, 2020
Messages
215
Reaction score
742
-le français n'est plus un guerrier, c'est un caméléon usant de diplomatie. Regarder autour de vous, dans votre entourage, votre famille, vos amis, vos voisins etc malgré les tensions aucun blanc n'a l'intention de former une milice ou un groupe armé

-les serbes sont des gens pauvres, rustiques et traditionnels qui n'ont rien à perdre tandis que les français se sont perdus depuis longtemps dans l'hyper sophistication et l'intellectualisme

-Si grand remplacement de leurs territoire il y'a, ils fuiront encore et encore ou ils disparaîtront en douceur et dans la plus grande indifférence
Oui c'est ce qui vs se passer pour 90% d'entre eux. J'estime a 4 millions le nombre de Francais prets a se defendre. C'est a peu pret le nombre d'habitants que comptait la Gaule, donc tout n'est pas perdu.
 

Adeptus Mechanicus

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 24, 2020
Messages
579
Reaction score
2,279
Article majeur et à aggrafer. Par contre, je pose la question : n'avons-nous pas intérêt à déplacer le conflit sur d'autres clivages que raciaux qui nous seraient éventuellement (à voir) plus favorables au début, afin de prendre le contrôle de l'état avant ensuite de replacer le conflit sur le domaine ethnique, cela pouvant se faire en plusieurs vagues successives ? Merci de me donner votre avis.
 

baronmaximus

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
4,117
Reaction score
20,269
Rappels fondamentaux qu'il fallait faire, bien vu Captain !
L'ennemi numéro un, c'est le juif, et le traître, c'est cette masse de guachistes (malheureusement blancs), qui jouent le jeu du juif, certains le savent (très peu, surtout les "leaders"), les autres ne comprennent rien et ne suive que des émotions, et ces traîtres assurent la manipulation des forces d'exécution ( alors elles, sans aucune conscience du tout, question de capacités mentales limitées ), que sont bougnoules, nègres et métèques !

Avec bannière de la nuisance naturelle de la RATP, facile à suivre pour les bougnoules et nègres à faibles QI.

On reconnait bien la façon de fonctionner du juif : il manipule les gauchiasses blancs, qui assurent une certaine cohésion aux masses marrons (organisation surtout), pour les envoyer contre les Blancs !

La relation est toujours au moins triangulaire: le juif manipule le métèque, mais comme il met un niveau de transmission entre lui (la conception des choses, les plans, le timing, etc...) et les exécutants IRL ( violences, massacres, etc, etc..), il se dissimule de la vue des PNJ pas trop futes-futes !
Comme ça, si ça tourne mal, il rejetera les fautes sur les intermédiaires crétinisés blancs gauchiasses, et sur les marrons en bout de chaîne !

Ainsi Moshe et Schlomo, mobilisant alors leur machine ((( médiatique ))) pour descendreen flammes gauchiasses et métèques, espèreront se racheter une virginité auprès du peuple Blanc natif !
Il est comme ça le juif, il est tellement radin, qu'il essaiera toujours d'éviter de faire le plein du Falcone et payer le pilote !
Il attendra la toute dernière minute, il tirera sur la corde jusqu'à ce qu'elle soit sur le point de rompre.......parce qu'il se sent tellement supérieur, qu'il pense que même en très très grande situation de crise qui lui chauffe les miches, il s'en sortira....vas-y juif, prends-nous pour de cons !

Mais on te connaît juif, on te connaît ! Ici, tu ne trompes personne, on te voit juif, on te voit......on t'étudie depuis longtemps, on a fait des recoupements, on connaît des façons d'agir, et tu n'es pas très imaginatif juif, tu emploies toujours les mêmes schémas....tu changes quelques variables, au fil du temps et de l'Histoire, mais on a l'esprit synthétique juif, ici on a compris !

alors tu sais quoi juif, un conseil comme ça...;paye le pilote, fait le plein des jets, prépare un p'tit baluchon et met-le dans le coffre de la mercedes, parce que le temps approche juif, et là, t'as trop tiré sur la corde, il n'y a plus qu'n tout petit brin qui tienne encore, et tu sais quoi, ce petit brin, c'est nous qui allons le faire se briser !

Ecoute nos conseils juifs, la raiepublique, tu en as bien profité hein, mais toutes les bonnes choses int une fin !Sagesse populaire, juif, allez, passe ces coups de fil, les temps approchent... !
 

Erwin Melro

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Jun 6, 2020
Messages
760
Reaction score
2,983
Voilà une analyse autrement plus puissante que ce que nous pondent les ateliers d'ER... ces puceaux pensent encore qu'il vont se réconcilier avec des populations qui les conchient... ces mecs ont trente ans de retard... DP for ever!
Ceci dit, dans sa dernière vidéo (qui date d'hier), l'ami Soral commence à se rendre compte que son totem du "Nègre patriote" n'a probablement en réalité jamais été autre chose qu'une vue de l'esprit.

Alors évidement il ne le dit pas aussi clairement (on va être sympas et lui laisser le temps de faire son deuil 😇 ), mais son discours a quand même pas mal évolué.

Je l'ai quand même entendu lâcher le mot "nègre" dans sa vidéo et se poser la question de savoir s'il existe réellement des noirs intelligents. Il évolue bien je trouve. Il y a encore du chemin à parcourir, mais ça va dans le bon sens.
Courage Alain, on a foi en toi et on y croit à fond ! Dans pas longtemps toi aussi tu seras avec nous sur DP à conchier les bougnoules et les négros. :LOL:

Après, mis à part ses inévitables références au marxisme, je trouve que ce qu'il raconte est plutôt intéressant. Sa perspective encourage à la réflexion sur pas mal de points.

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Soral-a-presque-toujours-raison-Episode-15-60091.html
J'ai un pote qui a la possibilité de choper la seconde partie de son interview et qui m'a invité à la regarder chez lui histoire d'agréementer le barbecue.
Le cas échéant j'en ferai un compte-rendu.
 

TyrannoSSaure

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
2,164
Reaction score
11,323
Un doute persiste tout de même...

Si le projet est de nous exterminer physiquement avec l'aide des allogènes,

Dans leur plan, qui paiera ensuite pour la CAF, le revenu universel et leur rente perpétuelle à la Shoax ?
Plus personne mais la CAF et la shoah ne sont pas des finalités, car elles sont des outils. Le but est de détruire le plus rapidement possible la race Blanche car elle est la seule à pouvoir s'opposer à la domination mondiale des youpins.
Et si le plan ne marche pas comme prévu ils peuvent toujours se replier en Israël.
Mais leur plan est celui du Talmud, décrit plus contemporainement avec Kalergi : population mondiale réduite à 100 000 000 de métis afro-eurasiens, dominés par une élite ashkénaze. Tout ce que les youpins ont entrepris depuis le début va dans ce sens (vols, meurtres rituels, viols, spoliations, tortures, exécutions, guerres mondiales, république, communisme, usure, esclavage, terrorisme, décolonisation, finance, complots, pornographie, propagande, mensonges, inversions accusatoires, pédophilie, lgbt, féminisme, antiracisme, antifascisme, avortement, dévilirisation des hommes, mgtow, satanisme, franc-maçonnerie etc la liste est infinie).

@Totatus même réponse.
 
Last edited:

COhenVIDence19

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
467
Reaction score
3,139
Ceci dit, dans sa dernière vidéo (qui date d'hier), l'ami Soral commence à se rendre compte que son totem du "Nègre patriote" n'a probablement en réalité jamais été autre chose qu'une vue de l'esprit.

Alors évidement il ne le dit pas aussi clairement (on va être sympas et lui laisser le temps de faire son deuil 😇 ), mais son discours a quand même pas mal évolué.

Je l'ai quand même entendu lâcher le mot "nègre" dans sa vidéo et se poser la question de savoir s'il existe réellement des noirs intelligents. Il évolue bien je trouve. Il y a encore du chemin à parcourir, mais ça va dans le bon sens.
Courage Alain, on a foi en toi et on y croit à fond ! Dans pas longtemps toi aussi tu seras avec nous sur DP à conchier les bougnoules et les négros. :LOL:

Après, mis à part ses inévitables références au marxisme, je trouve que ce qu'il raconte est plutôt intéressant. Sa perspective encourage à la réflexion sur pas mal de points.

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Soral-a-presque-toujours-raison-Episode-15-60091.html
J'ai un pote qui a la possibilité de choper la seconde partie de son interview et qui m'a invité à la regarder chez lui histoire d'agréementer le barbecue.
Le cas échéant j'en ferai un compte-rendu.
Qui a trahi, trahira...
 

Ch'tiConcassé

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
May 24, 2020
Messages
1,964
Reaction score
4,552
Môman j'ai peur !
Peur parce que je connais mon avenir !:oops:

Sinon :
En 1793, en Vendée, la population s’est soulevée face au pouvoir révolutionnaire parisien qui s’en prenait avec virulence à l’identité religieuse des populations de l’Ouest tout en recrutant de force des hommes de cette région pour aller mourir aux frontières, à l’Est. Les paysans vendéens avaient perdu toute confiance dans un système politique qui était de leur point de vue biaisé et injuste. Le refus de tout compromis de la part de la Convention à Paris précipita l’effondrement du processus politique institutionnel. Une fois la décision de se soulever prise, les paysans vendéens ne se sont faits aucune illusion : seuls, ils n’avaient aucune chance sur le plan militaire. Leur première initiative a consisté à aller démarcher les nobles, ces derniers étant des militaires de métier de naissance. C’est à l’instant où les nobles acceptèrent d’encadrer l’insurrection paysanne que la guerre civile à proprement parler débuta : une partie de l’Etat, c’est-à-dire les anciens officiers de l’armée royale, entrait en conflit contre l’autre partie, à savoir les officiers restés fidèles au pouvoir révolutionnaire.
De quoi calmer certains qui nous vendent les bienfaits de la révolution salvatrice libératrice machin maçonnique.
 
Last edited:

NSHope

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
511
Reaction score
2,458
Un doute persiste tout de même...

Si le projet est de nous exterminer physiquement avec l'aide des allogènes,

Dans leur plan, qui paiera ensuite pour la CAF, le revenu universel et leur rente perpétuelle à la Shoax ?
Ne vous inquiétez pas, il restera toujours assez de petits blancs judéo-serviles pour payer le dentiste à mamadou.
 
Status
Not open for further replies.
Top