Pourquoi avoir une famille nombreuse ?

TyrannoSSaure

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
2,164
Reaction score
11,323
Je ne pense pas que le salut vienne d'une hausse de la natalité blanche. Ce serait comme tenter de concurrencer nos adversaires sur leur propre terrain.

Les blancs sont intelligents, ils innovent, ils créent de nouvelles technologies, ils découvrent de nouvelles théories scientifiques, ils apprennent à faire mieux avec moins. Et surtout, ils ont une certaine conscience malthusienne que n'ont pas les autres races : ils sentent qu'il vaut mieux ne pas proliférer comme des lapins dans un territoire fini. Dans la théorie de l'évolution, on parle de stratégie K ou de stratégie r. Les blancs sont du côté K : moins de descendants, mais de qualité, avec de grandes chances de survie. En des temps de forte mortalité infantile (ou non infantile), les blancs faisaient davantage d'enfants, et c'était une réaction normale, qui ne se justifie plus à notre époque. Songez que la population française est à peu près stable depuis plusieurs siècles ; pourquoi voudrions-nous fausser cet équilibre, juste pour concurrencer les noirs à leur propre jeu ?

Quant au retour à la religion comme vecteur d'augmentation de la natalité, c'est aussi une mauvaise idée. Certains auront toujours la foi et cela ne se discute pas. Mais globalement, le progrès scientifique ne peut qu'être corrélé à un recul de la religion, il n'y aura plus jamais de retour en arrière. On peut vouloir un retour à des valeurs spirituelles, à un sens du beau, du vrai, mais je ne crois pas que cela doivent passer par la religion, fût-elle même catholique.

Et, non, on n'a pas besoin de plus d'enfants pour payer nos retraites. Enfin je ne pense pas que j'ai besoin de développer cet argument...
Pourquoi avoir plein d'enfants :
- car nous sommes très inférieurs en nombre
- car il est nécessaire de contrer les descendances gauchistes et narbonnoïdes en les remplaçant et submergeant
- car les Blancs vont fortement diminuer en nombre pour cause de graves conflits raciaux
- car cela est le départ de la colonisation des autres continents
- car chaque individu supplémentaire renforce la race Blanche
- car nous sommes en voie d'extinction et que la Terre est vide
- car cela est souhaitable de nous voir progresser
- car cela est grandiose d'avoir des grandes familles
- car il faut renouveller les générations
etc.

Les bonnes raisons ne manquent pas.
 

Faurisson sec

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
1,832
Reaction score
5,956
Il s'agit peut être d'une façon de se mettre en jambe, de s'ouvrir l'appétit. Une forme d'automotivation.
Mais j'ai pronfondément le sentiment que ces pilpouls a priori sont la principale cause de la dénatalité et de l'inaction en général. Quoi que vous disiez au final.
On parle de choses simples, élémentaires. Se reproduire est surement l'élément le plus fondamental de tout organisme. Se poser la question du oui ou non, du quand, du comment, c'est déjà une forme de déracinement. Je ne jette pas la pierre mais ayez-en conscience. C'est pas la ligne d'arrivée, c'est l'essence dans le moteur. Faites donc déjà un gosse, ça vous prend tout entier, l'expérience transforme les gens. Vous ne serez plus le même, donc à quoi bon tenter de tout prévoir ?
La nature est bien faite. Si vous en avez presque les moyens, vous en ferez d'autres. Sans mots.

Le problème principal ce ne sont pas les gens qui en font trop peu mais ceux qui n'en font pas.
 

Faurisson sec

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
1,832
Reaction score
5,956
Ce n'est pas ce que j'observe.
Les Français de souche ayant les moyens d'avoir de très grandes familles ne font pas plus de deux enfants pour la plupart, tandis que les "français" issus de l'immigration, avec des moyens souvent bien plus limités, en font beaucoup plus.
Y'a ceux qui comptent et ceux qui ne comptent pas. Les premiers font peu voir pas d'enfants, les seconds en font plus. D'où le sens de mon “presque“.
Les blancs qui cherchent à tout controler avant que quelque chose arrive, à connaitre la réponse avant d'avoir posé la question, ne se reproduisent souvent pas. Et ces deux manières d'aborder la vie (Anorexique mentaux vs YOLO) se retrouvent dans toutes les classes sociales.

Et juste pour savoir où est ton “point d'observation“ ?
 

Nikolaus

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
127
Reaction score
201
Se reproduire est surement l'élément le plus fondamental de tout organisme.
Non, le plus fondamental pour un organisme est de rester en vie! D'ailleurs je vois une relation entre la baisse de la natalité et l'augmentation de l'espérance de vie.
 

Falsacappa

SA-Obersturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,674
Reaction score
9,192
Je ne pense pas que le salut vienne d'une hausse de la natalité blanche. Ce serait comme tenter de concurrencer nos adversaires sur leur propre terrain.
Dans une guerre biologique soit tu réduit le nombre de tes adversaires, soit tu augmente le tiens. Si tu ne fais ni l'un ni l'autre tu finis submergé.

Les blancs sont intelligents, ils innovent, ils créent de nouvelles technologies, ils découvrent de nouvelles théories scientifiques, ils apprennent à faire mieux avec moins. Et surtout, ils ont une certaine conscience malthusienne que n'ont pas les autres races : ils sentent qu'il vaut mieux ne pas proliférer comme des lapins dans un territoire fini. Dans la théorie de l'évolution, on parle de stratégie K ou de stratégie r. Les blancs sont du côté K : moins de descendants, mais de qualité, avec de grandes chances de survie. En des temps de forte mortalité infantile (ou non infantile), les blancs faisaient davantage d'enfants, et c'était une réaction normale, qui ne se justifie plus à notre époque. Songez que la population française est à peu près stable depuis plusieurs siècles ; pourquoi voudrions-nous fausser cet équilibre, juste pour concurrencer les noirs à leur propre jeu ?
Tu inventes une opposition qui n'existe pas entre quantité et qualité, tu n'es pas le seul dans ce cas mais c'est un mirage. Nous n'avons pas des descendants de meilleure qualité en ayant moins d'enfants. Les gamins ne se partagent pas les qualités du père, ils en héritent de façon (quasi) égale.
Les stratégies dont tu parles sont obsolètes dans un monde où le péril n'est plus la mortalité (infantile ou non) mais le remplacement et la submersion génétique.
Dans notre paradigme adopter la stratégie K reviens à laisser un boulevard à tous les sous hommes pour infecter au maximum le pool génétique avec leurs rejetons stupides. C'est d'ailleurs déjà ce qu'il se passe et ça va nous poser problèmes si nous n'arrivons pas à clore hermétiquement notre groupe génétique en empêchant nos descendants de fricoter avec les dechets qui pullulent partout.
D'où le point suivant sur la religion.

Quant au retour à la religion comme vecteur d'augmentation de la natalité, c'est aussi une mauvaise idée. Certains auront toujours la foi et cela ne se discute pas. Mais globalement, le progrès scientifique ne peut qu'être corrélé à un recul de la religion, il n'y aura plus jamais de retour en arrière. On peut vouloir un retour à des valeurs spirituelles, à un sens du beau, du vrai, mais je ne crois pas que cela doivent passer par la religion, fût-elle même catholique.
Je vais ici parler uniquement en mon nom. Les idées des catholiques les regardent, je ne le suis pas. Je ne suis pas très religieux, un peu mystique, oui, rêveur, mais pas religieux.
La religion est un outil, un outil de contrôle, ni plus, ni moins. C'est un créateur de pression sociale et nous savons que les femmes, tout particulièrement, sont très sensibles à la pression sociale.
Avoir la foi ou non n'est pas important du moment où la pression du groupe, qu'elle soit sincère ou hypocrite, peu importe, agit sur l'individu pour l'empêcher de nuire à la communautée/race.
Ainsi, pour être plus clair, je ne vois pas la religion comme un ensemble de valeurs morales et spirituelles qui vont nous permettre de faire plus d'enfants mais comme un moyen technique pour tenir nos filles loins des paluches obscures des nègres jusque dans 500 ou 1000 ans et d'ainsi assurer à notre groupe minoritaire une survie pérenne.
Personnellement je ne pense pas que la religion chrétienne soit à même de remplir cet objectif, je pense qu'une nouvelle mystique blanche et européenne doit emerger, une que nos ennemis ne pourront corrompre.
Dans cette optique, une nouvelle religion ne s'opposerait en rien au progrés scientifique et pourrait au contraire l'accompagner en toute harmonie.
 

Mikhail

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 15, 2021
Messages
8
Reaction score
11
Pourquoi avoir plein d'enfants :
- car nous sommes très inférieurs en nombre
- car il est nécessaire de contrer les descendances gauchistes et narbonnoïdes en les remplaçant et submergeant
- car les Blancs vont fortement diminuer en nombre pour cause de graves conflits raciaux
- car cela est le départ de la colonisation des autres continents
- car chaque individu supplémentaire renforce la race Blanche
- car nous sommes en voie d'extinction et que la Terre est vide
- car cela est souhaitable de nous voir progresser
- car cela est grandiose d'avoir des grandes familles
- car il faut renouveller les générations
etc.

Les bonnes raisons ne manquent pas.
Et en plus, cela vous responsabilisera davantage et augmentera votre détermination à vous battre pour la salubrité raciale de votre ville/région/pays. Sans compter la joie que cela procure au quotidien !
 
Top