Pour imposer le communisme vaginal, l’Etat décidera de qui dirige les entreprises en France sur la base de la dotation d’un vagin (ou pas)

A

AdminDP

Guest
Captain Harlock
Démocratie Participative
17 décembre 2021

360_F_280195756_NvPMzdtNIulFW4bHO9nED5W7DZ6g5wuI.jpg


Vous reprendrez bien un peu de communisme vaginal.​

Le Parisien :

Le Parlement a adopté définitivement jeudi, par un ultime vote du Sénat, une proposition de loi LREM pour une « égalité économique et professionnelle réelle » entre femmes et hommes, qui instaure des quotas de femmes aux postes de direction des grandes entreprises.

Le texte a été voté une dernière fois par la chambre haute à l’unanimité des suffrages exprimés, le groupe CRCE à majorité communiste s’étant abstenu.

Des quotas de femmes seront donc instaurés parmi les cadres dirigeants et les instances dirigeantes des entreprises de plus de 1 000 salariés, avec une proportion d’au moins 30 % de femmes d’ici 2027, et de 40 % d’ici 2030. A compter de 2030, les entreprises auront deux années supplémentaires pour se mettre en conformité. A défaut, une pénalité financière est prévue, plafonnée à 1 % de la masse salariale de l’entreprise.

Dans une logique de « name and shame » (nommer et blâmer), ces entreprises devront également publier chaque année sur le site du ministère du Travail les écarts de représentation hommes-femmes. Cette obligation s’appliquera deux ans après la publication de la loi.

Dix ans après l’adoption de la loi Copé-Zimmermann, qui imposait 40 % de femmes dans les conseils d’administration, ce texte part du constat qu’il n’y a pas eu de « ruissellement » de la féminisation vers les comités exécutifs et de direction. Il étend donc la logique des quotas aux postes à responsabilité.​

« L’égalité réelle » est donc au programme. Comme l’égalité n’existe pas dans la réalité, il s’agit donc d’en créer artificiellement les apparences par l’intervention autoritaire de l’Etat dans l’administration des entreprises. En soi, ce n’est pas une idée nouvelle. C’est sur ce principe que fonctionnait l’Union Soviétique et tous les systèmes marxistes qui se sont invariablement effondrés sous la pression… et bien… de la réalité.

Tous ceux qui prêchent le mythe l’égalité sont les derniers à y croire. Ceux qui parlent d’égalité veulent simplement compenser leur échec personnel par l’usage de la coercition et de la violence contre ceux qui sont meilleurs qu’eux pour compenser leur défaillance fondamentale.

Si les femmes n’occupent pas les postes de direction, ce n’est pas parce qu’une conspiration masculine s’y oppose comme le disent les complotistes féministes, mais parce qu’elles en sont incapables, génétiquement.

Le leadership est une qualité exclusivement masculine, parce que seul l’homme veut conquérir pour bâtir et créer les conditions de la perpétuation de l’espèce. C’est le fruit de centaines de millions d’années d’évolution qu’aucun spasme ovarien, même le plus hystérique, ne pourra abolir.​

4f52556f69476956b188441ab8bb2019--roman-legion-roman-soldiers.jpg


D’autre part, les femmes n’ont jamais cru en « l’égalité ». Elles croient en la tyrannie vaginocratique qui leur permettra de diriger sans avoir les qualités et les mérites pour diriger.

En d’autres termes, c’est de la resquille.

Pourquoi les femmes veulent-elles diriger, envers et contre tout ? Pour une seule raison : libérer totalement leur hypergamie.

C’est là que l’impossibilité du féminisme éclate au grand jour.

Une femme veut accéder aux meilleurs partis masculins, mais pour maximaliser cet accès, elle fait tout pour détruire la position des meilleurs partis masculins. C’est pourquoi plus le féminisme progresse dans la société, plus les femmes deviennent frustrées sexuellement face à la raréfaction des mâles de valeur, c’est-à-dire des mâles qui veulent et peuvent les dominer.​

2019-09-17_lif_53408099_I3.JPG


L’utilisation du ressentiment féministe par l’Etat lui sert à justifier sa prise de contrôle complète de toute entreprise de plus de 1,000 salariés.

Ces femmes artificiellement promues dans la direction des entreprises auront parfaitement conscience de ne devoir leur place qu’à la toute puissance de l’Etat et elles serviront systématiquement ses intérêts et orientations en échange de cette promotion canapé soviétique.

Grâce au moteur de la jalousie féminine ainsi qu’au conformisme des femmes, l’Etat va disposer d’une véritable armée de commissaires politiques pour appliquer le Great Reset et son programme bolchevique de diversification raciale interne et de dogmatisme climato-sanitaire.​

Les entreprises françaises sont finies​


Il faut bien mesurer les conséquences de cette décision prise par les parasites politiques du parlement qui n’ont aucune idée de ce qu’est une entreprise, eux qui ont passé leur vie à brûler le fruit du travail des autres.

Ces entreprises seront rapidement paralysées par l’inefficacité et le vice des femmes. Et c’est encore un euphémisme.

Les femmes, effrayées à l’idée de voir une réaction masculine blanche contester la légitimité de leur nouvelle position dominante, ouvriront immédiatement un front racial interne en recrutant des mâles de couleur qui leur devront leurs propres positions au sein de l’entreprise. Cette compétition raciale organisée par les femmes pour obtenir leurs faveurs aura pour but de tenir en échec des hommes blancs.

Les décisions cruciales, dont dépendront la vie et la mort des grandes entreprises, seront soumises aux désidératas de pies idiotes, certes incapables de penser stratégiquement mais toutes puissantes statutairement et légalement.

Elles péroreront sur des peccadilles pour attirer l’attention, coucheront avec tout ce qui bouge pour fortifier leurs positions internes, se livreront à des querelles féroces avec les autres femmes dans leurs luttes de pouvoir incessantes et monteront des affaires bidon d’agression sexuelle à chaque fois qu’elles ne parviendront pas à obtenir ce qu’elles veulent.

Pour mener à bien cet agenda fémo-marxiste, les garces de la magistrature leur serviront de relais pour semer la terreur dans toutes les entreprises.

D’ici dix à quinze ans, la direction d’une entreprise française sera un safe space digne de Tolbiac avec tout ce qu’il faut de femmes flics formées à toutes les subtilités wokistes susceptibles de leur donner droit de vie ou de mort sur un cadre masculin.

Cette politique va aboutir à la destruction finale des entreprises françaises.

Les boîtes françaises qui le pourront, fuiront vers des pays libres de ce genre de mesures fémo-marxistes.

La fuite des talents masculins va considérablement s’aggraver. Pour chaque traînée artificiellement imposée dans une direction d’entreprise, un homme compétent sera sur la touche. Tous les hommes qui ont naturellement vocation à diriger de telles entreprises s’en iront dans d’autres pays où leurs compétences sont très recherchées. Ceux qui ne le pourront pas grossiront les rangs révolutionnaires des talents privés de leur place naturelle dans la société.

Quand on sait que la France est déjà en phase de désindustrialisation terminale, cette révolution vaginale dans les centres de commandement des entreprises va être le dernier clou dans le cercueil.​

core3.png


Les femmes peuvent penser la fabrication de bijoux décorées au feutre, pas organiser l’économie lourde.

Le désastre économique, déjà acté financièrement, est inévitable techniquement faute de cadres pour assurer un fonctionnement rationnel minimal de l’appareil productif.​

Commentez l’article sur EELB.su


Continue reading...
 

France Hitler

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
2,475
Reaction score
23,417
Mais QUI est derrière la loi (((Copé)))-Zimmermann imposant 40 % de femmes dans les conseils d’administration ?
Jean-François Copé naît le 5 mai 1964 à Boulogne-Billancourt, alors dans le département de la Seine. Il est le fils aîné du professeur Roland Copé, chirurgien gastro-entérologue proctologue français d'origine juive ashkénaze roumaine et de Monique Ghanassia, dont la famille juive séfarade était originaire d'Alger.
 

Danrit

SA-Obersturmbannführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,552
Reaction score
15,453
Les féministes ont réussi à imposer dans le débat public le mensonge selon lequel à travail égal, elles sont moins payées que les hommes. Des études sérieuses ont démontré que c'est faux. Le salaire moyen féminin est inférieur au salaire moyen masculin, mais c'est parce qu'elles n'ont pas les mêmes emplois (les femmes ont davantage de temps partiel et des postes moins élevés). A poste égal, la différence constatée est inférieure à la marge d'erreur de ce genre d'études.

Mais peu importe, plus personne ne prête attention aux faits, ils sont noyés sous la masse de la propagande féministe.

Un minimum de logique permet de démontrer la stupidité de cette "discrimination envers les femmes".

Quel est le seul véritable objectif des entreprises ? Le profit. Dire que les femmes sont moins payées, revient à affirmer "les entreprises choisissent de payer plus cher pour des hommes, alors qu'elles pourraient avoir une femme pour moins cher à compétence égale". C'est totalement stupide et irréaliste.

Pour l'accès aux hautes fonctions hiérarchiques, c'est pareil. Le discours officiel revient à dire "les entreprises préfèrent discriminer les femmes et embaucher des hommes moins compétents". Il faut vraiment être con comme une féministe pour affirmer ça.

A quand des quotas de femmes parmi les maçons, les égoutiers, les éboueurs ? Bizarrement, les pétasses ne sont pas choquées que ça reste exclusivement masculin...
 

NSHope

SA- chef d'assaut
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,526
Reaction score
8,299
Tiens donc ! Des quotats de femmes aux postes de directions uniquement ?
Diriger la société vers une vaginocratie hystérique sert plus d'un but du nouvel ordre mondial : des femmes qui privilégient leur carrière au détriment de la famille et hop ! on met un petit coup de pouce en plus à l'achèvement du foyer aryen.
Ils ont mis ce coup de pouce en accordant aux hommes (soja) un "congé de paternité" qui passe de 14 à 28 jours ! Les hommes à la maison, les femmes à la direction !
Je propose des quotats dans le BTP mais pas aux manettes de la direction, au turbin, au vrai turbin !

utilisation-marteau-piqueur.jpg
 

chene1968

SA- chef général de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 10, 2020
Messages
2,350
Reaction score
7,802
Franchement tout ceci est de la couille en barre ce pays est totalement gangréné par toutes les pires turpitudes qu'existe dans ce bas monde !
A la limite tant mieux tout s'effondrera sur lui même d'ailleurs l'urss a disparu de la sorte le système c' est effondré sur lui même !
Plus çà va tout le système répoublicain produit du vent ,de la mouise et est financé de la dette devenue incalculable!
 

YawhéEstMonDieu

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 3, 2020
Messages
663
Reaction score
1,683
Il faut les baiser à leur propre jeu : monter des entreprises et foutez y vos femmes, soeurs, gamines, que vous contrôlez en sous-main à la baraque et en famille

Il faut du pd ? Du trans machin ? Prétendez de votre cousin l'est, qui ira vérifier ?
 

Mjöllnir

SA- chef général de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,220
Reaction score
7,283
Cette loi met la dernière pierre à la vaginocratie qui a déjà largement gangrené l'éduc. nat., la magistrature, la presse, la police et la gendarmerie, l'armée...avec les résultats désastreux que tout un chacun, ayant évolué dans ces milieux, déplorent depuis longtemps.

Les socialopes (au sens le plus large) ont transformé le pays en une immense MJC de banlieue arabe.
 

Arverne

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
279
Reaction score
1,086
Quelques rappels de femmes qui ont bénéficié de la promotion canapé :

Delphine Ernotte, PDG de (((France télévision))) : « On a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans et ça, il va falloir que ça change » Par homme blanc de plus de 50 ans, il faut entendre goy hétérosexuel, comme en attestent les victimes de l'épuration de cette Staline en jupon : PPDA, Julien Lepeyre, Patrick Sébastien, etc. Aucun Juif dans la liste alors qu'ils sont ultra majoritaires à la télé, que des Blancs que l'on ne plaindra pas trop car bien pensants, mais le fait est là

https://www.lesnouvellesnews.fr/vieux-hommes-blancs-tele-delphine-ernotte-choque-reacs/

-----------------------------------------------


Autre exemple de promotion canapée :

Anne Lauvergeon, directrice d'AREVA : « A compétences égales, eh bien désolé, on choisira, euh… euh… la femme ou on choisira la personne venant de… ben autre chose que le mâle blanc, pour être clair ! » Que ceci soit bien clair : Ce n'est pas le mâle mis en question, mais le mâle blanc. Si c'est Ahmed qui postule, bien sûr qu'on le fera entrer dans la centrale nucléaire, on ne va pas se faire traiter de raciste qui à tenter un attentat terroriste ! Quant aux résultats de la gestion d'Anne, la voici :

https://www.latribune.fr/entreprise...-preoccupante-en-termes-de-surete-483545.html

-----------------------------------------------


D'ailleurs, puisque l'on parle d'âne, en voici une autre en matière politique, Anne Hidalgo qui a ruiné la ville de Paris, faisant exploser les dettes, le tout accompagné d'autisme féministe radical, étant incapable d'écouter la moindre remarque, même constructive, y compris venant de son camp !

Il est vrai que quand on est une femme, on a l'argument facile. Rappelons nous de la réponse de Ségolène Royal à une question qui l'ennuyait : "Auriez vous posé la même question à un homme ?" Et le jewrnaliste s'était renfrogné, sans doute de peur d'être accusé d'être un mâle blanc
 

Lilith

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 10, 2020
Messages
1,614
Reaction score
6,702
Ce n'est pas spécifiquement Français, c'est mondial et porté par les plus grandes entreprises.

Vous pouvez voir cette abomination de la conférence AWS re:Invent. Le sous-titre français n'y est pas encore, ils l'ajouteront sûrement après coup vu la liste actuelle.
C'est purement vomitif.
https://www.youtube.com/watch?v=joEgd8jZpmk

AWS (Amazon Web Service), c'est la boîte qui permet d'héberger et de développer des sites web extrêmement complexes avec plein d'outils à la pointe de la technologie du traitement de données. C’est des gens qui bossent avec des boîtes aussi différentes que le NASDAQ, Engie, les grandes compagnies aériennes, les grands sites de vente, des gros regroupement de mutuelles etc etc etc.
Et c'est eux qui vous expliquent les bénéfices d'avoir 50% de femmes et de nègres dans votre entreprise.

Et c'est aussi eux qui traitent toutes vos données.

AWS, où le monde terrifiant de l'innovation technologique au service du globalisme, du féminisme et de "l'inclusivité".


Les femmes à la cuisine ! On ne le dira jamais assez !
Soyez productives ! Ayez des gosses !
 

Nazi-krankenschwester

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Dec 2, 2021
Messages
1,323
Reaction score
4,411
Ce qui me fait véritablement le plus marrer dans le féminisme, et c'est leurs grands paradoxes:
- Déjà, reprendre ton "pouvoir", c'est quelque part admettre que t'en as jamais eu, parce-qu'en réalité t'en as pas. Le pouvoir par définition tu le prends ou tu le prends pas, mais tu le "REprends pas".... parce-que REprendre ça sous-entend que tu l'as déjà eu, or, comme je l'ai dit le pouvoir ça se prend ou pas, donc si tu dois le REprendre.... ben ça veut dire que tu l'as jamais eu.
- Ensuite, reprendre son "pouvoir" en fait c'est juste une excuse bidon cachée pour avoir accès à la bite des mecs qui ont le "pouvoir", c'est à dire les chad. Parce-que les alphas en général n'ont pas envie de se faire chier avec une féministe, et ils sont déjà en couple relativement jeunes, donc il ne reste que les chads. Et par définition le chad est un mec qui a parafaitement compris le jeu, et qui butine de femme en femme, donc par définition quelqu'un qui ne veut pas de long terme, et encore moins avec une féministe qui va lui casser les couilles. Donc le destin de la féministe (quand elle n'est pas gouine) c'est de finir éternellement seule et sans enfants, en se faisant indéfiniment jeter par les chads dont elle est paradoxalement avide. Une espèce de panier percé qui ne se remplira jamais, constamment à la recherche de l'homme idéal, du chad ultime qui restera avec elle. Or un chad qui reste ça n'existe pas. Le chad te prend et te jette le lendemain parce-qu'il ne veut pas de toi, et encore moins d'une casse couille qui refuse de se soumettre. C'est un peu comme un enfant qui pleure pour avoir son goûter empoisonné, et qui, une fois qu'il l'a en main, se met à le bouffer goulument et le gerber dans la foulée, pour ensuite en redemander aussi sec. Jusqu'à ce qu'il finisse par crever de faim. Il accusera celui qui lui a donné le poison de l'avoir tué alors qu'il réclamait son poison depuis le début.
- Une fois devenue vieille la féministe ne peut-être qu'aigrie de la vie. Parce-qu'elle se rend compte qu'elle a passé toute sa vie à passer de bite en bite, et à se donner à fond dans un travail qui n'en a rien à foutre d'elle. Pendant ce temps là des meufs plus connes et plus moches qu'elle ont finit par trouver chaussures à leur pied et fonder une famille, certes pas avec un chad, mais au moins une famille. Condamnée à regarder ça impuissante, la féministe de base ne peut-être qu'aigrie parce-qu'elle n'a pas fait ce que la nature lui a demandé de faire, et il est désormais trop tard pour le faire. Madame mourra seule et dans l'oubli sans avoir rien crée ni partagé. Une fois 6 pieds sous terre son travail l'aura déjà oublié, elle sera remplacée par quelqu'un d'autre. Sa mort, ce sera juste quelques lettres noires sur un journal blanc que personne ne lira.
 

Arverne

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
279
Reaction score
1,086
Les féministes ont réussi à imposer dans le débat public le mensonge selon lequel à travail égal, elles sont moins payées que les hommes. Des études sérieuses ont démontré que c'est faux. Le salaire moyen féminin est inférieur au salaire moyen masculin, mais c'est parce qu'elles n'ont pas les mêmes emplois (les femmes ont davantage de temps partiel et des postes moins élevés). A poste égal, la différence constatée est inférieure à la marge d'erreur de ce genre d'études.

Mais peu importe, plus personne ne prête attention aux faits, ils sont noyés sous la masse de la propagande féministe.

Un minimum de logique permet de démontrer la stupidité de cette "discrimination envers les femmes".

Quel est le seul véritable objectif des entreprises ? Le profit. Dire que les femmes sont moins payées, revient à affirmer "les entreprises choisissent de payer plus cher pour des hommes, alors qu'elles pourraient avoir une femme pour moins cher à compétence égale". C'est totalement stupide et irréaliste.

Pour l'accès aux hautes fonctions hiérarchiques, c'est pareil. Le discours officiel revient à dire "les entreprises préfèrent discriminer les femmes et embaucher des hommes moins compétents". Il faut vraiment être con comme une féministe pour affirmer ça.

A quand des quotas de femmes parmi les maçons, les égoutiers, les éboueurs ? Bizarrement, les pétasses ne sont pas choquées que ça reste exclusivement masculin...
Du reste, une autre inégalité qu'il faudrait parler, c'est de la retraite.

L'âge de départ est le même que l'on soit homme ou femme. Or, ces dernières ont une espérence de vie de 8 ans supérieure et donc, en moyenne vont toucher la pension 100 mois de plus que les hommes à cotisation égale. Ne faudrait-il pas une plus grande égalité à ce niveau ? Si j'étais gauchiste, je dirais qu'il faut que l'espérance de vie des hommes et des femmes s'égalise (chose naturellement impossible), donc la justice voudrait que l'âge de départ des femmes à la retraite soit retardé par rapport à celui des hommes.

En fait, le seul problème est que les maternités peuvent en effet retarder l'évolution de carrière des femmes. Pour lutter contre cette inégalité (c'est la seule réelle), il faudrait que les femmes ayant beaucoup d'enfants aient davantage d'aides, mais seulement elles.

Bref, il faut que la femme revienne à la place que la nature lui a assignée (élever les enfants et s'occuper du foyer). Dans ce cas, il est normal que l'Etat compense par des aides et une égalité quand l'âge de la retraite sonne !
 

GoupilBlanc

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Oct 10, 2020
Messages
627
Reaction score
2,301
Le Parlement a adopté définitivement jeudi, par un ultime vote du Sénat, une proposition de loi LREM pour une « égalité économique et professionnelle réelle » entre femmes et hommes, qui instaure des quotas de femmes aux postes de direction des grandes entreprises.
Et les non-binaires ou trans dans tout ça, ils les ont oubliés !! 😱
 

Paracelsus

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
2,023
Reaction score
6,959
Quelques rappels de femmes qui ont bénéficié de la promotion canapé :

Delphine Ernotte, PDG de (((France télévision))) : « On a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans et ça, il va falloir que ça change » Par homme blanc de plus de 50 ans, il faut entendre goy hétérosexuel, comme en attestent les victimes de l'épuration de cette Staline en jupon : PPDA, Julien Lepeyre, Patrick Sébastien, etc. Aucun Juif dans la liste alors qu'ils sont ultra majoritaires à la télé, que des Blancs que l'on ne plaindra pas trop car bien pensants, mais le fait est là

https://www.lesnouvellesnews.fr/vieux-hommes-blancs-tele-delphine-ernotte-choque-reacs/

-----------------------------------------------


Autre exemple de promotion canapée :

Anne Lauvergeon, directrice d'AREVA : « A compétences égales, eh bien désolé, on choisira, euh… euh… la femme ou on choisira la personne venant de… ben autre chose que le mâle blanc, pour être clair ! » Que ceci soit bien clair : Ce n'est pas le mâle mis en question, mais le mâle blanc. Si c'est Ahmed qui postule, bien sûr qu'on le fera entrer dans la centrale nucléaire, on ne va pas se faire traiter de raciste qui à tenter un attentat terroriste ! Quant aux résultats de la gestion d'Anne, la voici :

https://www.latribune.fr/entreprise...-preoccupante-en-termes-de-surete-483545.html

-----------------------------------------------


D'ailleurs, puisque l'on parle d'âne, en voici une autre en matière politique, Anne Hidalgo qui a ruiné la ville de Paris, faisant exploser les dettes, le tout accompagné d'autisme féministe radical, étant incapable d'écouter la moindre remarque, même constructive, y compris venant de son camp !

Il est vrai que quand on est une femme, on a l'argument facile. Rappelons nous de la réponse de Ségolène Royal à une question qui l'ennuyait : "Auriez vous posé la même question à un homme ?" Et le jewrnaliste s'était renfrogné, sans doute de peur d'être accusé d'être un mâle blanc

Anne Marie Lauvergeon
il faut rappeler à quel point cette connasse a été dramatiquement incompétente
en faisant perdre près de 2 milliards d'Euros au groupe Areva (qu'elle présidait)
dans le rachat de l'entreprise Uramin, censée apportée des gisements d'uranium
https://fr.wikipedia.org/wiki/UraMin
:oops:
 
Top