Pau et ses alentours (Bearn)

Odysseus88

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
59
Reaction score
234
La ville de Pau est globalement préservée de la faune Africaine surtout par rapport aux autres villes de la même taille.
Néanmoins des quartiers sont à eviter : les quartiers Saragosse et Ousse des Bois sont des quartiers remplacés où le trafic est fortement present. De même la rue du XV Juillet est un repère à migrants (negres à vélo), à cas sociaux et à debile mentaux. La fac est envahie de plus en plus par des negres à lunettes qui nous viennent tout droit du Congo.

Le maire est le centriste Francois Bayrou qui ne comprend rien aux enjeux de sa ville.

Au demeurant, le cadre de vie est agreable avec les pistes de ski à 1h, l'ocean à 1h. L'immobilier est assez bon marché.
Les secteurs de l'aéronautique (Turbomeca, Messier), du pétrole(Total) et de l'agriculture (vin, fromage, mais, canard) sont très développés.

Les environs de Pau et particulièrement le sud qui s'ouvre sur la vallée d'Ossau sont très agréable à vivre surtout dans les petites villes et villages : peu ou pas de non blancs, des traditions préservés (chasse, fêtes de villages, rugby, bouffe), les gens sont globalement racistes et si un foncé s'aventure, il sait qu'il n'est pas le bienvenu.

Enfin le cadre est superbe : très vallonné avec les Pyrénées à proximité et de belles forêts.

Je recommande donc cette région à des camarades démocrates voulant s'échapper de villes remplacées.
 

grognard

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 22, 2020
Messages
5
Reaction score
16
Bah dis-donc, on a pas la même vision de Pau.
Pau, c'est la zone. C'est là que viennent se déverser les "trop pleins" de Tarbes et Bayonne, en plus des importations "traditionnelles".
Juste avant le confinement, on s'est fait un repas entres natios, au soleil, installés sur le balcon d'un camarade. On ne s'est pas amusé longtemps à faire le décompte de ce qui nous passait devant les yeux, çà aurait fini par gâcher définitivement ce bon moment entres nous.
Aux quartiers sus-mentionnés, on peut rajouter presque tout les autres, à l'exception de Trespoey, qui ne compte que quelques étudiants sub-sahariens, ainsi que les logements des petites-mains travaillant pour les bourgeois mondialistes.
La place centrale, comment elle s'appelle déjà.....entre le parc Beaumont et le triangle....bref, c'est devenu Bamako, au mieux. Quand aux petits villages alentours, moins touchés, on y trouve une autre engeance redoutable : le gauchiste, voir même, le gauchiste devenu macroniste.
 

Odysseus88

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
59
Reaction score
234
Bah dis-donc, on a pas la même vision de Pau.
Pau, c'est la zone. C'est là que viennent se déverser les "trop pleins" de Tarbes et Bayonne, en plus des importations "traditionnelles".
Juste avant le confinement, on s'est fait un repas entres natios, au soleil, installés sur le balcon d'un camarade. On ne s'est pas amusé longtemps à faire le décompte de ce qui nous passait devant les yeux, çà aurait fini par gâcher définitivement ce bon moment entres nous.
Aux quartiers sus-mentionnés, on peut rajouter presque tout les autres, à l'exception de Trespoey, qui ne compte que quelques étudiants sub-sahariens, ainsi que les logements des petites-mains travaillant pour les bourgeois mondialistes.
La place centrale, comment elle s'appelle déjà.....entre le parc Beaumont et le triangle....bref, c'est devenu Bamako, au mieux. Quand aux petits villages alentours, moins touchés, on y trouve une autre engeance redoutable : le gauchiste, voir même, le gauchiste devenu macroniste.
Comme je l'ai dit certaines zones sont remplacées et la dernière vague d'immigration(2015) se fait clairement sentir. Malheureusement on sait très bien qu'aucune préfecture en France et en Europe n'est dépourvue de son lot de nègres, crouilles. En revanche si l'on compare à d'autres villes de meme taille Pau est relativement épargnée.

Quand aux alentours, je vous invite à visiter les petites villes et villages dans la zone périurbaine et dans la campagne (surtout quand on se rapproche des montagnes) et vous constaterez que les habitants ne sont ni des hommes soja ni des gauchiasses. Il faut parfois se détacher des statistiques du vote qui ne représente plus grand chose aujourd'hui. J'ai par exemple de nombreuses connaissances qui ont surement voté pour Macron (par bêtise et méconnaissance) mais qui sont d'un racisme des plus strict envers ce qui n'est pas blanc. Globalement, les individus enracinés et fier de leur région sont majoritaires.

PS: ca serai un plaisir de rencontrer d'autres démocrates sur Pau.
 

Savon-Graisse-De-Canard

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
64
Reaction score
311
PS: ca serai un plaisir de rencontrer d'autres démocrates sur Pau.
Je pense qu'il faut rester discret et éviter des rencontres : même si ça peut paraître frustrant, il faut faire preuve de prudence. Nos idées sont, comment dire... Un peu trop clivantes et peuvent nous causer grands soucis.

Pau reste une ville plutôt agréable, mais j'entends là le strict centre ville : le quartier du château, bien que finalement minuscule, est joli et historique. Le boulevard des Pyrénées avec son funiculaire atypique est représentatif de cet âge d'or de Pau que fût la deuxième moitié du XIXème avec l'attrait du pyrénéeisme et l'immigration bourgeoise anglaise (du temps où l'immigration était civilisée et raffinée, et surtout blanche...). Au delà de ça, la ville ne présente qu'assez peu d'intérêt mais sert surtout de base arrière à la campagne et surtout aux montagnes : la vallée d'Aspe escarpée avec de magnifiques villages historiques (je pense notamment au médiéval Borce), la Vallée d'Ossau, immense boulevard plat jusqu'à Laruns, vallée du Barétous regorgent de pépites de villages qui vivent encore au rythme pastoral.
Le piémont et la campagne béarnaise sont encore très préservés.
L'identité béarnaise y reste très forte, dûe notamment aux nombreux siècle où le Béarn fût de facto un état souverain quelque peu coincé au fil des siècles entre le Royaume de France, celui de Navarre, et la Gascogne un temps anglaise. Il avait ainsi sa propre langue (le béarnais donc, encore assez vivace dans nos régions, même chez certains jeunes), ses propres lois (les fors de Béarn), etc.
Les mentalités y sont encore très rurales, donc assez rustres, mais dans le bon sens du termes : le béarnais est volontier décrit comme un capbourrut inconditionnel (têtu, si l'on peut dire). Les gens voient d'un mauvais oeil les métèques, qui sont d'ailleurs complètement inexistant dans la campagne ; les gitans sont une race maudite par tout béarnais qui se respecte. Le rugby y est également très présent, ce qui y distille forcément un nombre de valeurs saines : camaraderie, rusticité dans la douleur, combat, mais aussi honneur et respect face à l'adversaire avec qui on boit bien volontier un verre à la fin du match en chantant, bien évidemment, des cantèras traditionnelles en patois.
Car la culture et les traditions sont très vivaces : la langue donc, les chants polyphoniques (au patrimoine immatériel en France au même titres que les chants corses par exemple), la musique, tout cela vit encore par de nombreuses manifestations culturelles.
La politique est encore le point noir car le département est historiquement un bastion de gauche, mais je pense que c'est justement car nous ne connaissons pas le vrai prix de l'immigration bougnoulo-nègre que beaucoup de boomers autistes croient encore bon de voter à gauche.
 

Odysseus88

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
59
Reaction score
234
Je pense qu'il faut rester discret et éviter des rencontres : même si ça peut paraître frustrant, il faut faire preuve de prudence. Nos idées sont, comment dire... Un peu trop clivantes et peuvent nous causer grands soucis.

Pau reste une ville plutôt agréable, mais j'entends là le strict centre ville : le quartier du château, bien que finalement minuscule, est joli et historique. Le boulevard des Pyrénées avec son funiculaire atypique est représentatif de cet âge d'or de Pau que fût la deuxième moitié du XIXème avec l'attrait du pyrénéeisme et l'immigration bourgeoise anglaise (du temps où l'immigration était civilisée et raffinée, et surtout blanche...). Au delà de ça, la ville ne présente qu'assez peu d'intérêt mais sert surtout de base arrière à la campagne et surtout aux montagnes : la vallée d'Aspe escarpée avec de magnifiques villages historiques (je pense notamment au médiéval Borce), la Vallée d'Ossau, immense boulevard plat jusqu'à Laruns, vallée du Barétous regorgent de pépites de villages qui vivent encore au rythme pastoral.
Le piémont et la campagne béarnaise sont encore très préservés.
L'identité béarnaise y reste très forte, dûe notamment aux nombreux siècle où le Béarn fût de facto un état souverain quelque peu coincé au fil des siècles entre le Royaume de France, celui de Navarre, et la Gascogne un temps anglaise. Il avait ainsi sa propre langue (le béarnais donc, encore assez vivace dans nos régions, même chez certains jeunes), ses propres lois (les fors de Béarn), etc.
Les mentalités y sont encore très rurales, donc assez rustres, mais dans le bon sens du termes : le béarnais est volontier décrit comme un capbourrut inconditionnel (têtu, si l'on peut dire). Les gens voient d'un mauvais oeil les métèques, qui sont d'ailleurs complètement inexistant dans la campagne ; les gitans sont une race maudite par tout béarnais qui se respecte. Le rugby y est également très présent, ce qui y distille forcément un nombre de valeurs saines : camaraderie, rusticité dans la douleur, combat, mais aussi honneur et respect face à l'adversaire avec qui on boit bien volontier un verre à la fin du match en chantant, bien évidemment, des cantèras traditionnelles en patois.
Car la culture et les traditions sont très vivaces : la langue donc, les chants polyphoniques (au patrimoine immatériel en France au même titres que les chants corses par exemple), la musique, tout cela vit encore par de nombreuses manifestations culturelles.
La politique est encore le point noir car le département est historiquement un bastion de gauche, mais je pense que c'est justement car nous ne connaissons pas le vrai prix de l'immigration bougnoulo-nègre que beaucoup de boomers autistes croient encore bon de voter à gauche.
Tout à fait d'accord notamment sur les gitans qui font consensus : même le pire gauchiste béarnais déteste les gitans.

Idem pour le rugby : même si l'ambiance n'est pas intellectuelle, la camaraderie est extrêmement présente, des gueules d'arabes sont fracassées lors des soirées d'après match et les traditions perdurent (chants, gastronomie, etc..)
 

Savon-Graisse-De-Canard

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
64
Reaction score
311
Tout à fait d'accord notamment sur les gitans qui font consensus : même le pire gauchiste béarnais déteste les gitans.

Idem pour le rugby : même si l'ambiance n'est pas intellectuelle, la camaraderie est extrêmement présente, des gueules d'arabes sont fracassées lors des soirées d'après match et les traditions perdurent (chants, gastronomie, etc..)
J'ai précisé un peu mes vues sur le rugby dans le thread Conseils sportifs : je pense que c'est un formidable vecteur de valeurs, au nom de tout ce que j'ai mentionné plus haut. C'est un sport pratiqué à 99% par des blancs (100% en Béarn, les crouilles lui préférant le football) virils. Si on veut y être bon, ou du moins pas mauvais, il ne faut pas avoir peur de se faire mal, être agressif, et même se sacrifier pour ses partenaires. Je pratique moi-même le rugby depuis plus de 10 ans et je ne peux que constater tous ses bénéfices sur moi. Ce qui me réjouit est de voir que la plupart des gars des autres équipes gasconnes (le championnat se concentre sur Béarn-Pays Basque-Landes) sont aussi très attachés aux traditions. Des blancs virils, combatifs et tradi, qui détestent les métèques, que demande le peuple? Cela me redonne un peu d'espoir. Cela dit, comme tu l'as très bien dit, la plupart ne sont pas des grands intellectuels, certains même sont selon moi débiles léger : les troisième mi-temps sont des moments primitifs légendaires où s'exprime le concept très spécial de la mongolie, le moment particulier où s'éveillent les gènes Néanderthal qui sommeillent dans le patrimoine génétique européen. C'est le concours de celui qui cassera le premier une brique avec la tête, cassera le plus de glaçons avec le crâne, s'ouvrira le cuir chevelu en faisant des têtes avec des carafes en fonte, etc (anecdotes véridiques). Mais ça n'enlève rien à leur sincérité et leur intégrité.
 

AngryGoy

SA- aspirant
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
8
Reaction score
10
Ayant de nouveau accès à DP (problème de FAI), j'ai découvert ce forum qui me rappelle beaucoup feu "L'orgull" (certains ont dû connaitre).
Quel plaisir de voir que vous avez traité le cas palois, avec une certaine justesse (quelques choses à ajouter, mais bon c'est du détail).....ca m'éviteras de le faire.

J'y suis né et j'y vis actuellement en famille. Pour avoir pas mal bougé, c'est un des rares endroits de France où c'est encore vivable, bien que non épargné par les maux de notre époque. Je constate cependant un enlaidissement accéléré ces dix dernières années.

PS: je ne suis pas contre une rencontre, la prudence ok mais pas jusqu'à la paranoia.
 

Reblanchisation

SA- aspirant
Membre
Joined
May 31, 2020
Messages
2
Reaction score
6
Si les béarnais même gauchistes détestent les gitans c'est en partie à cause du meurtre de Jeremy Censier aux fêtes de Nay en 2009. De plus les béarnais comme les landais et les basques sont des gauchistes de façade, à l'interieur ils sont comme les corses très racistes car ils ont une identité et des traditions assez fortes
 

Savon-Graisse-De-Canard

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
64
Reaction score
311
Si les béarnais même gauchistes détestent les gitans c'est en partie à cause du meurtre de Jeremy Censier aux fêtes de Nay en 2009. De plus les béarnais comme les landais et les basques sont des gauchistes de façade, à l'interieur ils sont comme les corses très racistes car ils ont une identité et des traditions assez fortes
Le meurtre de Censier n'a fait que confirmer le sentiment général de la population à l'égard de cette race maudite, c'est triste à dire mais c'est quelque chose qui devait arriver tôt ou tard. Toutes les aggressions quotidiennes et le sentiment d'impunité des gitans vis-à-vis des forces de l'ordre (qui se font dessus à l'idée d'intervenir dans des rixes les impliquant, préférant rester planqués et aligner l'honnête travailleur qui roule à 90 au lieu de 80) s'accumulent depuis de nombreuses années, c'est un raz le bol général.
Pour avoir étudié dans un collège infesté de gitans sédentaires, j'en suis très vite arrivé à la conclusion que ces ignobles fils du démon ne sont tout simplement pas resepctables. Ils imposaient leur loi en terrorisant les autres élèves (facile quand on a 18 ans en 5ème), si un seul d'entre eux se rebellait, ils l'attendait à la sortie des cours, souvent accompagnés par des adultes pour foutre un coup de pression aux gamins.
Je me souviens qu'un ami à moi avait de gros ennuis car il avait refusé de se coucher face à eux, il devait être escorté hors de l'établissement par le directeur pour ne pas qu'il se fasse fracasser. Je me souviens par ailleurs que le CPE à l'époque prenait leur défense en expliquant qu'ils étaient une minorité et que ce n'était pas facile d'être un petit groupe, blablabla, enfin tout le discours victimaire comme quoi s'ils tabassent les gens c'est parce qu'ils sont soi-disant eux même persécutés. C'est une des premières fois où j'ai compris toute l'arnaque du discours victimaire gauchiste qui explique que ce n'est jamais la faute d'un groupe car il est minoritaire, persécuté, etc.
J'ai secrètement rêvé lors du meurtre du jeune Jérémie que la population locale ne se soulève et balance quelques gitans dans le gave, renouant ainsi avec des traditions moyen-âgeuse. Il n'en fut rien.
Mais il ne faut continuer la lutte, et montrer que jamais nous ne nous coucherons face à ces rats puant.
Un jour, des gitans nomades avaient installé leur campement sur un champ de mon père. Il alla leur expliquer calmement qu'ils pouvaient rester mais qu'il allait épandre, donc que ce risquait de sentir un peu mauvais et que ce ne serait peut être pas très sain pour les enfants. Effet garanti : ils avaient déguerpis le lendemain. Bizarre d'ailleurs, pour des gens qui vivent dans la crasse et au milieu des ordures, à chier en plein air dans les champs de maïs.

J'ai également quelques anecdotes croustillantes de vieux du coin qui ont montré à ces vermines que l'esprit insubordonné des béarnais est toujours présent : n éleveur de cochons qui avait eu un différend avec un gitan et qui l'avait carrément mit en joue avec son fusil de chasse et l'a obligé à se mettre à genoux et à implorer pardon (rien que d'imaginer la scène c'est un pur régal) ; il se retrouvera au tribunal pour cela.
Ou un autre, un boulanger à l'ancienne, qui avait fait une descente au fusil dans un quartier gitan pour pourchasser des jeunes qui l'avaient emmerdé ; les gitans, courageux comme les bougnoule seulement quand ils sont à 8 contre 1, mais se ratatinant face à un opposition virile, s'étaient réfugié dans leurs appartements en implorant grâce face à ce preu chevalier venu rappeler que l'esprit de Gaston IV de Béarn dit "le croisé" était encore vivace chez notre peuple.
 

88Heinrich

SA- aspirant
Membre
Joined
Jun 18, 2020
Messages
4
Reaction score
4
La ville de Pau est globalement préservée de la faune Africaine surtout par rapport aux autres villes de la même taille.
Néanmoins des quartiers sont à eviter : les quartiers Saragosse et Ousse des Bois sont des quartiers remplacés où le trafic est fortement present. De même la rue du XV Juillet est un repère à migrants (negres à vélo), à cas sociaux et à debile mentaux. La fac est envahie de plus en plus par des negres à lunettes qui nous viennent tout droit du Congo.

Le maire est le centriste Francois Bayrou qui ne comprend rien aux enjeux de sa ville.

Au demeurant, le cadre de vie est agreable avec les pistes de ski à 1h, l'ocean à 1h. L'immobilier est assez bon marché.
Les secteurs de l'aéronautique (Turbomeca, Messier), du pétrole(Total) et de l'agriculture (vin, fromage, mais, canard) sont très développés.

Les environs de Pau et particulièrement le sud qui s'ouvre sur la vallée d'Ossau sont très agréable à vivre surtout dans les petites villes et villages : peu ou pas de non blancs, des traditions préservés (chasse, fêtes de villages, rugby, bouffe), les gens sont globalement racistes et si un foncé s'aventure, il sait qu'il n'est pas le bienvenu.

Enfin le cadre est superbe : très vallonné avec les Pyrénées à proximité et de belles forêts.

Je recommande donc cette région à des camarades démocrates voulant s'échapper de villes remplacées.
Oui, notre région est belle, mais faut pas trop l'envahir non plus ! On a besoin d'y laisser paître nos brebis, nos cochons... Plus sérieusement, cela fait du bien de ne pas se sentir totalement seul sur le secteur. Effectivement, la prudence est de mise pour les rencontres, mais si personne ne se voit jamais, cela va aussi poser problème : dans le camp des saints ils n'étaient plus qu'une poignée. Sans se voir, nous ne serons plus que des micro-poignées à l'échelle de familles isolées et nous nous ferons laminer après avoir vu nos femmes violées et éventrées...
 

88Heinrich

SA- aspirant
Membre
Joined
Jun 18, 2020
Messages
4
Reaction score
4
Comme je l'ai dit certaines zones sont remplacées et la dernière vague d'immigration(2015) se fait clairement sentir. Malheureusement on sait très bien qu'aucune préfecture en France et en Europe n'est dépourvue de son lot de nègres, crouilles. En revanche si l'on compare à d'autres villes de meme taille Pau est relativement épargnée.

Quand aux alentours, je vous invite à visiter les petites villes et villages dans la zone périurbaine et dans la campagne (surtout quand on se rapproche des montagnes) et vous constaterez que les habitants ne sont ni des hommes soja ni des gauchiasses. Il faut parfois se détacher des statistiques du vote qui ne représente plus grand chose aujourd'hui. J'ai par exemple de nombreuses connaissances qui ont surement voté pour Macron (par bêtise et méconnaissance) mais qui sont d'un racisme des plus strict envers ce qui n'est pas blanc. Globalement, les individus enracinés et fier de leur région sont majoritaires.

PS: ca serai un plaisir de rencontrer d'autres démocrates sur Pau.
démo... quoi ???? :ROFLMAO:
 

The_MGTOW

SA- aspirant
Membre
Joined
Jun 3, 2020
Messages
31
Reaction score
39
je suis à Pau, plein de blacks à vélo depuis 2 ans, des Ubereats, bon ça va ils sont calme.

Le centre ville est à éviter, pas mal de clodos agressifs, des antifas et des arabes qui fument du shit dans le parc situé derrière le casino. Les habitants de cette ville sont cons comme pas possible ( fermeture d'esprit ) et je les évitent comme la peste. Les commerçants ont les dents qui rayent le plancher aussi ( je prend tout chez Amazon maintenant ) et la restauration souffre d'un service déplorable.

mais c'est une ville agréable sinon, super climat, propre, blanc et puis y'a l'Espagne pas loin
 

europoïde

SA- aspirant
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
255
Reaction score
252
je suis à Pau, plein de blacks à vélo depuis 2 ans, des Ubereats, bon ça va ils sont calme.

Le centre ville est à éviter, pas mal de clodos agressifs, des antifas et des arabes qui fument du shit dans le parc situé derrière le casino. Les habitants de cette ville sont cons comme pas possible ( fermeture d'esprit ) et je les évitent comme la peste. Les commerçants ont les dents qui rayent le plancher aussi ( je prend tout chez Amazon maintenant ) et la restauration souffre d'un service déplorable.

mais c'est une ville agréable sinon, super climat, propre, blanc et puis y'a l'Espagne pas loin
J'y vais régulièrement et je vois aussi les nègres en vélo, ce sont les même que nous voyons en Catalogne, ils sont très nombreux et ont souvent des beaux appartement dans le privé, étrange non?
 

88Heinrich

SA- aspirant
Membre
Joined
Jun 18, 2020
Messages
4
Reaction score
4
je suis à Pau, plein de blacks à vélo depuis 2 ans, des Ubereats, bon ça va ils sont calme.

Le centre ville est à éviter, pas mal de clodos agressifs, des antifas et des arabes qui fument du shit dans le parc situé derrière le casino. Les habitants de cette ville sont cons comme pas possible ( fermeture d'esprit ) et je les évitent comme la peste. Les commerçants ont les dents qui rayent le plancher aussi ( je prend tout chez Amazon maintenant ) et la restauration souffre d'un service déplorable.

mais c'est une ville agréable sinon, super climat, propre, blanc et puis y'a l'Espagne pas loin
Sur Amazon on n'enrichit pas les Blancs, mais les mondialistes, donc la main d'oeuvre nègre chapeautée par les youpins... Le groupe Black Rock et ses petits copains, majoritairement dirigés par des youpins, ne s'y trompent pas : ils investissent dans Amazon. Pas un centime pour eux !
 

Erwin Melro

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Jun 6, 2020
Messages
407
Reaction score
1,527
La diversité reste encore plus ou moins à distance dans la région de Pau et il me semble que les juifs ne sont pas aussi agressifs que ce que l'on peut rencontrer ailleurs (certains auront peut-être un autre avis, car je sais qu'il y en a dans le coin, mais pour ma part, je n'ai pas d'expérience directe notable).

Le seul problème reste par contre un arrière fond d'anti-cléricalisme rabique pour lequel j'ai du mal à déterminer s'il est issu de l'héritage des cocos communistes espagnols ayant traversé la frontière au moment ou ce brave Franco leur a botté le cul et qui ont depuis pris racine dans le coin.
Mon autre hypothèse, c'est que comme nous nous trouvons dans un fief historiquement protestant, il y en a certains qui ruminent ici leur rancoeur depuis des siècles.

J'imagine que c'est un peu un mix des deux. La proximité de Lourdes compense, mais pas entièrement.

Autre soucis (moins sensible, mais quand même) : La proximité de Toulouse.
La ville rose est en effet complètement perdue pour la cause et constitue un foyer d'infection absolument radioactif pour la région.

Mis à par cela, le secteur est absolument magnifique et la proximité des Pyrénées permet de passer de très agréables week-end en famille à faire de la randonnée.
 

Bergoglio Diouf

SA-Sturmbannführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
3,906
Reaction score
13,679
La ville de Pau est globalement préservée de la faune Africaine surtout par rapport aux autres villes de la même taille.
Néanmoins des quartiers sont à eviter : les quartiers Saragosse et Ousse des Bois sont des quartiers remplacés où le trafic est fortement present. De même la rue du XV Juillet est un repère à migrants (negres à vélo), à cas sociaux et à debile mentaux. La fac est envahie de plus en plus par des negres à lunettes qui nous viennent tout droit du Congo.

Le maire est le centriste Francois Bayrou qui ne comprend rien aux enjeux de sa ville.

Au demeurant, le cadre de vie est agreable avec les pistes de ski à 1h, l'ocean à 1h. L'immobilier est assez bon marché.
Les secteurs de l'aéronautique (Turbomeca, Messier), du pétrole(Total) et de l'agriculture (vin, fromage, mais, canard) sont très développés.

Les environs de Pau et particulièrement le sud qui s'ouvre sur la vallée d'Ossau sont très agréable à vivre surtout dans les petites villes et villages : peu ou pas de non blancs, des traditions préservés (chasse, fêtes de villages, rugby, bouffe), les gens sont globalement racistes et si un foncé s'aventure, il sait qu'il n'est pas le bienvenu.

Enfin le cadre est superbe : très vallonné avec les Pyrénées à proximité et de belles forêts.

Je recommande donc cette région à des camarades démocrates voulant s'échapper de villes remplacées.
Pour qui voudrait apercevoir François sur son tracteur !
5175C092-9ADE-4179-90B4-184718387A29_4_5005_c.jpeg
 

AngryGoy

SA- aspirant
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
8
Reaction score
10
Il ne faut pas se voiler la face, Pau est devenu une succursale de SOS racisme. Des nègres partout dans les rues en journée en règle générale ils sont limitées car ils dorment mais tous les week-ends on les voit partout en vélo en centre-ville et sur la périphérie, L’hôtel Formule 1 a été réquisitionné pour loger tous les clandestins qui sont en train de s’étendre également à Bizanos sur des foyers dirigée par tous ces gauchistes et autres fans de François Bayrou des bobos qui rêvent d’Afrique. Lousse des bois est devenu une zone de non-droit, quartier Saragosse est complètement un grand remplacer avec des africains et des maghrébins voilée et barbus. Le quartier étudiant jadis parsemé de bar bien blanc de bodéga et d’établissement typique du Béarn ont tous été remplacé par des kebabs l’hindouLe quartier étudiant jadis parsemé de bar bien blanc de bodéga et d’établissement typique du Béarn ont tous été remplacé par des kebabs un hindou et d’autres Turcs. Le bar historique qui s’appelait le Béarnais est devenu HAZIZ. kebab. Seul le restaurant le garage plus ou moins irlandais et américain spirit résiste au milieu des crouilles. Toutes les rues aux alentours ont été grand remplacé il y a également un mix de crado gauchiste et autres baba cools cassos, on les voit souvent aux fenêtres des bâtiments. Aller faire un tour au centre du centre place Clémenceau, le soir c’est que du migrants et des groupes de métèque avec quelques beaufs blancs qui se promènent au milieu avec leur poussette. Les gitans qui était une plaie il y a quelques années sont devenus partie intégrante du paysage quotidien toute leur caravane maintenant sont disséminés et parsèment la périphérie en commençant par l’hippodrome pareil en descendant vers jurançon au niveau du gave et pareil dans les centre commerciaux du côté de Lescar ils sont sur les parkings des grands magasins maintenant à demeure. Bref cette ville de bobo est complètement sinistrée déjà qu’elle était morte au niveau de l’ambiance maintenant elle est animée grâce a toute cette crasse noire et marron
pas grand chose à rajouter.
faut vraiment sortir à 10/15 min de l'ensemble pau/billère/lescar (la proche périphérie) pour considérer que la zone est épargnée.
 
Last edited:

europoïde

SA- aspirant
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
255
Reaction score
252
Il ne faut pas se voiler la face, Pau est devenu une succursale de SOS racisme. Des nègres partout dans les rues en journée en règle générale ils sont limitées car ils dorment mais tous les week-ends on les voit partout en vélo en centre-ville et sur la périphérie, L’hôtel Formule 1 a été réquisitionné pour loger tous les clandestins qui sont en train de s’étendre également à Bizanos sur des foyers dirigée par tous ces gauchistes et autres fans de François Bayrou des bobos qui rêvent d’Afrique. Lousse des bois est devenu une zone de non-droit, quartier Saragosse est complètement un grand remplacer avec des africains et des maghrébins voilée et barbus. Le quartier étudiant jadis parsemé de bar bien blanc de bodéga et d’établissement typique du Béarn ont tous été remplacé par des kebabs l’hindouLe quartier étudiant jadis parsemé de bar bien blanc de bodéga et d’établissement typique du Béarn ont tous été remplacé par des kebabs un hindou et d’autres Turcs. Le bar historique qui s’appelait le Béarnais est devenu HAZIZ. kebab. Seul le restaurant le garage plus ou moins irlandais et américain spirit résiste au milieu des crouilles. Toutes les rues aux alentours ont été grand remplacé il y a également un mix de crado gauchiste et autres baba cools cassos, on les voit souvent aux fenêtres des bâtiments. Aller faire un tour au centre du centre place Clémenceau, le soir c’est que du migrants et des groupes de métèque avec quelques beaufs blancs qui se promènent au milieu avec leur poussette. Les gitans qui était une plaie il y a quelques années sont devenus partie intégrante du paysage quotidien toute leur caravane maintenant sont disséminés et parsèment la périphérie en commençant par l’hippodrome pareil en descendant vers jurançon au niveau du gave et pareil dans les centre commerciaux du côté de Lescar ils sont sur les parkings des grands magasins maintenant à demeure. Bref cette ville de bobo est complètement sinistrée déjà qu’elle était morte au niveau de l’ambiance maintenant elle est animée grâce a toute cette crasse noire et marron
Le F1 à proximité du péage?
 

Antisémites Anonymes

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
May 19, 2020
Messages
311
Reaction score
992
Pour ma part, voilà plus de 20 ans que je passe la plupart de mes vacances dans l'axe Pau-Dax, et franchement ces 5 dernières années, même dans les petits villages où je me trouve pour faire des courses ou suivre la messe itinérante, il y a vraiment de plus en plus de nègres c'est effrayant.
Après, je peux vous assurer que venant de Paris et étant resté assez longtemps à Bordeaux, ça continue à être un coin qui représente une véritable bouffée d'oxygène en France.

A Pouillon (oui je sais, c'est les Landes), en allant voir des gamins s'entraîner face à des vachettes, je m'étais même aperçu que leur collège s'appelait Rosa Park. Ca m'avait donné envie de pisser dessus, et je me suis retenu uniquement en me disant que dedans ça devait être encore des gamins blancs.
 
Last edited:

Jessie Jam

SA- aspirant
Membre
Joined
Jul 2, 2020
Messages
17
Reaction score
70
Le F1 à proximité du péage?
Oui absolument l’hôtel entier est rempli de cafards, ils traversent la route par petits groupes à longueur de journée et sans se soucier des bagnoles qui doivent piler car il ne regardent ni à droite ni à gauche. Quand tu les interpelle par la fenêtre en les regardant dans les yeux, ils ne baissent jamais le regard. Je pense qu’ils doivent déjà avoir la carte de vote en plus de la visa de demandeurs d’asile
 

europoïde

SA- aspirant
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
255
Reaction score
252
Oui absolument l’hôtel entier est rempli de cafards, ils traversent la route par petits groupes à longueur de journée et sans se soucier des bagnoles qui doivent piler car il ne regardent ni à droite ni à gauche. Quand tu les interpelle par la fenêtre en les regardant dans les yeux, ils ne baissent jamais le regard. Je pense qu’ils doivent déjà avoir la carte de vote en plus de la visa de demandeurs d’asile
J'y passe des fois et j'avais remarquer cet hotel et je confirme que ce n'est pas le seul en France j'en ai comptabilisé une douzaine dans plus région et pas que des F1 de plus ces nègres sont de plus en plus présent dans des résidences haut standing.
 

kaiser

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 9, 2020
Messages
9
Reaction score
29
Et au niveau du travail le marché se porte comment
 
Top