Paris - Capitale d'Empire

Carlito

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
3
Reaction score
7
J'oubliais l'association de turbo bobo-ethnomasochistes-cucks "les grands voisins" qui hébergent des nègres dans l'ancien hôpital Saint-Vincent de Paul et qui viennent se relayer goûter leurs petits plats, regarder des films avec eux, assister à des "échanges de parole", leur apporter des sous, des aliments... Regardez sur internet et soyez heureux de vous faire confisquer votre blé par les impôts : ça sert à ça.

https://lesgrandsvoisins.org/
Voici votre belle ville haussmannienne, et symboliquement un ancien hôpital et une ancienne maternité (!!!) qui sert à héberger des gros nègres. Quelle belle époque.
Ah c'est vrai j'avais oublié les grands voisins qui fait office de garderie pour nègres. Oui c'est très dur pour ceux qui sont nés dans cet hôpital (comme moi) , quelle déchéance.
 

LaFachonista

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
18
Reaction score
68
Je crois que le 11ème n'a pas encore été passé au laser participatif donc, y ayant vécu pas mal de temps, je m'y colle :

11ème arrondissement :
C'est globalement un arrondissement supportable si on fait abstraction de quelques zones ultra sinistrées racialement, j'y reviendrai plus tard. Le 11eme par endroits est un agréable compromis entre le marais pour ces nombreux lieux de sorties (assez chers donc plutôt blancs pour ce qui est des restaurants et bars) mais moins pédé et le 20eme pour son calme relatif mais en moins crasseux.

Passons les quartiers au crible, en allant du nord au sud. Sachant que plus vous allez au nord, plus ça schlingue le couscous et autre mafé.
Je vais me servir des stations de métro comme points de repère.

Belleville, Couronnes, Ménilmontant : A fuir. Pas trop de nègues mais énormément d'arbres et de prostitution asiatique. Très sale. Il y règne une ambiance de tiers monde et une femme seule ne peut pas y déambuler à l'aise même en journée. Imaginez vraiment des grappes de chamonoïdes tous les 20 mètres et des bars qui leur sont réservés. A noter que le McDo de Ménilmontant a été pris d'assault par cette même engeance maléfique et qu'il y a bien souvent même pas de table libre pour y manger car plein de vieux arbres enturbannés les occupent pour jouer aux cartes avec un verre d'eau ou un café. Toute la journée.

République : Moins sinistré racialement que les quartiers cités précédemment car les loyers y sont bien plus élevés. La zone reste excessivement désagréable car toujours bondée (touristes, banlieusards). Et surtout elle attire toutes les sortes les plus répugnantes de gauchistes (Nuit Debout c'était là). C'est là que passent la plupart des manifestations rouges. De plus, les bars et restaus sont chers et de basse qualité. Le quartier est toujours sale et attire pas mal les arbres car il y a des touristes à détrousser. Peu de nègues mais ça suffit pas à y rendre l'air respirable.

La rue Oberkampf : Elle traverse tout l'arrondissement, de Filles du Calvaire (limite Marais) à Ménilmontant (zone ultra sinistrée donc) avec Parmentier au milieu. En partant du Marais, plus on remonte plus c'est la jungle. Jusqu'à Parmentier ça reste relativement calme, il y le Bataclan pour situer, la zone est assez propre bien que multiculturelle (on est à Paris hein). A partir de Parmentier ça se gâte. Énormément de clochards, mendiants, toxicos qui squattent à côté des bornes de retrait d'espèces et mendient de manière très agressive. A noter que le soir, la partie nord de la rue Oberkampf (de Parmentier à Ménilmontant donc) devient une boite de nuit à ciel ouvert. Il y a énormément de monde, on peut à peine marcher sur les trottoirs à cause de attroupements de fumeurs devant les bars et restaurants. La clientèle est très majoritairement blanche à cause de tarifs élevés qui sont pratiqués. Mais autour, le mal rode. Des arbres détrousseurs jouent souvent les troubles fète et tentent de profiter de l'ivresse des jeunes blancs. A noter que les bars et restaus y sont très sympas si on est pas allergique aux bobos. Il y a Le Nouveau Casino à cet endroit qui est une bonne salle de concert ou on peut régulièrement voir jouer des groupes de métal par exemple et s'offrir un moment de répis entre blancs.

Rue Saint Maur / Père Lachaise : Quartier agréable car calme bien qu'assez sale et abritant trop de bougnes (mais un seul c'est déjà trop donc...). Je conseille quand même pour des balades au calme et une visite du cimetière qui est sublime.

Voltaire : Place de la Mairie du 11eme. Zone sinistrée et c'est dommage car le quartier est joli et abrite des commerces sympas. Beaucoup de bougnes qui errent là sans trop quoi savoir faire de leurs 10 doigts, une dose létale de clochards avec leurs tentes (ils squattent les installations de rechargement de voitures électriques). Les petites rues autours (direction le Marais et République) sont dédiées au commerce textile de gros (uniquement de gros donc pas un endroit pour faire du shopping) tenus par des chinois. Ceux ci, lorsque présents en masse, sont presque aussi nuisibles que les autres non blancs, bien que pas agressifs. Sales, bruyants, se comportant comme au bled. Ils empèchent la circulation sur la route ET les trottoirs à cause de leurs livraisons perpétuelles.

Philippe Auguste / Alexandre Dumas (sud Père Lachaise) : Aussi sinistré que Belleville. C'est le bled et c'est TRES TRES sale. A fuir.

Chemin Vert / Bréguet Sabin / boulevard Richard Lenoir : Calme, cher donc assez blanc. Attention aux squares et espaces verts en général car ils sont le repère des toxicos et des migrants. C'est valable pour TOUT l'arrondissement.

Bastille : Voir description de République, en pire. Quartier carrément dangereux le samedi soir "grâce" à la présence massive de groupes de réprésentants des zones rouges de la Carte. Beaucoup de toxicos, mendiants, touristes... Impossible d'y manger correctement (beaucoup de ''street food"). Connue pour ses grappes de jeunes ''alternatifs'' (skaters surtout) attirés par les boutiques de la rue Keller. C'est le moins pire on va dire. Reste à fuir.

Ledru Rollin / Faidherbe Chaligny : Le coin le plus épargné. Ombragé, calme, agréable, très cher, assez blanc (bobos).

Charonne / rue des Boulets / Nation : Propre, chic, très cher. Présence de bougnes. Mais l'ambiance est blanche. Place de la Nation, comme toutes les places de Paris peut réserver quelques surprises ethniques qui tranche avec le somptueux décor.

En résumé : Le 11eme est un arrondissement typiquement "bobo" avec quelques zones infréquentables et d'autres agréables si on tolère les bobos. La rue Oberkampf niveau métro Parmentier est sympa pour les jeunes pour aller manger / picoler le soir mais attention à vos affaires. Ne pas mettre les pieds dans les squares à nègues et toxicos. Eviter les grandes places et les nids à gauchistes (République, Bastille). Présence de bougnes très notable, surtout au nord de l'arrondissement. Chinois à Belleville et au centre de l'arrondissement. Peu de nègues.
 
Last edited:

ErnestMalnoy

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
354
Reaction score
833
Je crois que le 11ème n'a pas encore été passé au laser participatif donc, y ayant vécu pas mal de temps, je m'y colle :

11ème arrondissement :
C'est globalement un arrondissement supportable si on fait abstraction de quelques zones ultra sinistrées racialement, j'y reviendrai plus tard. Le 11eme par endroits est un agréable compromis entre le marais pour ces nombreux lieux de sorties (assez chers donc plutôt blancs pour ce qui est des restaurants et bars) mais moins pédé et le 20eme pour son calme relatif mais en moins crasseux.

Passons les quartiers au crible, en allant du nord au sud. Sachant que plus vous allez au nord, plus ça schlingue le couscous et autre mafé.
Je vais me servir des stations de métro comme points de repère.

Belleville, Couronnes, Ménilmontant : A fuir. Pas trop de nègues mais énormément d'arbres et de prostitution asiatique. Très sale. Il y règne une ambiance de tiers monde et une femme seule ne peut pas y déambuler à l'aise même en journée. Imaginez vraiment des grappes de chamonoïdes tous les 20 mètres et des bars qui leur sont réservés. A noter que le McDo de Ménilmontant a été pris d'assault par cette même engeance maléfique et qu'il y a bien souvent même pas de table libre pour y manger car plein de vieux arbres enturbannés les occupent pour jouer aux cartes avec un verre d'eau ou un café. Toute la journée.

République : Moins sinistré racialement que les quartiers cités précédemment car les loyers y sont bien plus élevés. La zone reste excessivement désagréable car toujours bondée (touristes, banlieusards). Et surtout elle attire toutes les sortes les plus répugnantes de gauchistes (Nuit Debout c'était là). C'est là que passent la plupart des manifestations rouges. De plus, les bars et restaus sont chers et de basse qualité. Le quartier est toujours sale et attire pas mal les arbres car il y a des touristes à détrousser. Peu de nègues mais ça suffit pas à y rendre l'air respirable.

La rue Oberkampf : Elle traverse tout l'arrondissement, de Filles du Calvaire (limite Marais) à Ménilmontant (zone ultra sinistrée donc) avec Parmentier au milieu. En partant du Marais, plus on remonte plus c'est la jungle. Jusqu'à Parmentier ça reste relativement calme, il y le Bataclan pour situer, la zone est assez propre bien que multiculturelle (on est à Paris hein). A partir de Parmentier ça se gâte. Énormément de clochards, mendiants, toxicos qui squattent à côté des bornes de retrait d'espèces et mendient de manière très agressive. A noter que le soir, la partie nord de la rue Oberkampf (de Parmentier à Ménilmontant donc) devient une boite de nuit à ciel ouvert. Il y a énormément de monde, on peut à peine marcher sur les trottoirs à cause de attroupements de fumeurs devant les bars et restaurants. La clientèle est très majoritairement blanche à cause de tarifs élevés qui sont pratiqués. Mais autour, le mal rode. Des arbres détrousseurs jouent souvent les troubles fète et tentent de profiter de l'ivresse des jeunes blancs. A noter que les bars et restaus y sont très sympas si on est pas allergique aux bobos. Il y a Le Nouveau Casino à cet endroit qui est une bonne salle de concert ou on peut régulièrement voir jouer des groupes de métal par exemple et s'offrir un moment de répis entre blancs.

Rue Saint Maur / Père Lachaise : Quartier agréable car calme bien qu'assez sale et abritant trop de bougnes (mais un seul c'est déjà trop donc...). Je conseille quand même pour des balades au calme et une visite du cimetière qui est sublime.

Voltaire : Place de la Mairie du 11eme. Zone sinistrée et c'est dommage car le quartier est joli et abrite des commerces sympas. Beaucoup de bougnes qui errent là sans trop quoi savoir faire de leurs 10 doigts, une dose létale de clochards avec leurs tentes (ils squattent les installations de rechargement de voitures électriques). Les petites rues autours (direction le Marais et République) sont dédiées au commerce textile de gros (uniquement de gros donc pas un endroit pour faire du shopping) tenus par des chinois. Ceux ci, lorsque présents en masse, sont presque aussi nuisibles que les autres non blancs, bien que pas agressifs. Sales, bruyants, se comportant comme au bled. Ils empèchent la circulation sur la route ET les trottoirs à cause de leurs livraisons perpétuelles.

Philippe Auguste / Alexandre Dumas (sud Père Lachaise) : Aussi sinistré que Belleville. C'est le bled et c'est TRES TRES sale. A fuir.

Chemin Vert / Bréguet Sabin / boulevard Richard Lenoir : Calme, cher donc assez blanc. Attention aux squares et espaces verts en général car ils sont le repère des toxicos et des migrants. C'est valable pour TOUT l'arrondissement.

Bastille : Voir description de République, en pire. Quartier carrément dangereux le samedi soir "grâce" à la présence massive de groupes de réprésentants des zones rouges de la Carte. Beaucoup de toxicos, mendiants, touristes... Impossible d'y manger correctement (beaucoup de ''street food"). Connue pour ses grappes de jeunes ''alternatifs'' (skaters surtout) attirés par les boutiques de la rue Keller. C'est le moins pire on va dire. Reste à fuir.

Ledru Rollin / Faidherbe Chaligny : Le coin le plus épargné. Ombragé, calme, agréable, très cher, assez blanc (bobos).

Charonne / rue des Boulets / Nation : Propre, chic, très cher. Présence de bougnes. Mais l'ambiance est blanche. Place de la Nation, comme toutes les places de Paris peut réserver quelques surprises ethniques qui tranche avec le somptueux décor.

En résumé : Le 11eme est un arrondissement typiquement "bobo" avec quelques zones infréquentables et d'autres agréables si on tolère les bobos. La rue Oberkampf niveau métro Parmentier est sympa pour les jeunes pour aller manger / picoler le soir mais attention à vos affaires. Ne pas mettre les pieds dans les squares à nègues et toxicos. Eviter les grandes places et les nids à gauchistes (République, Bastille). Présence de bougnes très notable, surtout au nord de l'arrondissement. Chinois à Belleville et au centre de l'arrondissement. Peu de nègues.
Un des arrondissements les plus boboïsés de Paris. La présence LGBT est également un cancer. Ces dernières années forte tendance à la gentrification qui chasse les étudiants crasseux et qui installe des jeunes couples / jeunes familles blanches dans des appartements hors de prix : attention à la densité de quinoa, hipsterisme de rigueur. Pas mal d'insécurité rue Saint-Antoine et entre 11è - 12è rue de Charenton. L'Opéra Bastille est moche, la place est mal fréquentée.
 

LaFachonista

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
18
Reaction score
68
Un des arrondissements les plus boboïsés de Paris. La présence LGBT est également un cancer. Ces dernières années forte tendance à la gentrification qui chasse les étudiants crasseux et qui installe des jeunes couples / jeunes familles blanches dans des appartements hors de prix : attention à la densité de quinoa, hipsterisme de rigueur. Pas mal d'insécurité rue Saint-Antoine et entre 11è - 12è rue de Charenton. L'Opéra Bastille est moche, la place est mal fréquentée.
Il faut savoir apprécier ce que les ''bobos'' ont de bon à apporter (enfin, si on en a envie) : des quartiers propres, beaucoup de galeries, musées, évènements culturels, des restaurants et bars sympas, le tout, très blanc...
Quant aux LGBT, ils sont bien moins présents dans le 11 (excepté Bastille et République, hauts lieux de la contestation des minorités qui puent) que dans le Marais et tout l'hyper centre de Paris...
 

ErnestMalnoy

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
354
Reaction score
833
Il faut savoir apprécier ce que les ''bobos'' ont de bon à apporter (enfin, si on en a envie) : des quartiers propres, beaucoup de galeries, musées, évènements culturels, des restaurants et bars sympas, le tout, très blanc...
Quant aux LGBT, ils sont bien moins présents dans le 11 (excepté Bastille et République, hauts lieux de la contestation des minorités qui puent) que dans le Marais et tout l'hyper centre de Paris...
Les bobos sont judéophiles, cosmopolites (les vacances dans un riad au Maroc), et ont chassé les prolétaires blancs de Paris avec le dumping immobilier.
 

ShitPostingBot425

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 9, 2020
Messages
282
Reaction score
721
Tu peux mettre une grosse étoile de David sur le 16ème, le 17ème et le 4ème !
N'oublie pas le 9ème. autour de la rue Richer, rue du Faubourg-Montmartre, avec le Palace d'un cote, les Folies-Bergères, tous ces lieux de la haute culture francaise, avec sa rangée de magasins kasher et d'agence de voyage a deux destinations (New York et Tel Aviv).
 

ErnestMalnoy

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
354
Reaction score
833
N'oublie pas le 9ème. autour de la rue Richer, rue du Faubourg-Montmartre, avec le Palace d'un cote, les Folies-Bergères, tous ces lieux de la haute culture francaise, avec sa rangée de magasins kasher et d'agence de voyage a deux destinations (New York et Tel Aviv).
Sans oublier que les Grands Magasins du 9ème ont presque tous un propriétaire juif : voir sur Wikipédia, très informatif. Les galeries Lafayette entre autres.
 

Achille_talon

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 5, 2020
Messages
79
Reaction score
243
Le 17ème arrondissement : plus importante Concentration de youtres d'EUROPE !!! 😷
Je confirme pour le 17eme c'est hébraïsé jusqu'a l'os. On serait en 40 le prix de l'immobiler aurait chuté sévère.

On dit que c'est tous les youtres mis a la porte par les crouilles et nègres de banlieu, venu ce réfigier dans un quartier goyim présevé racialement. Du coup plus maintenant, "Désolé goy mais on est persecuté on a tous les droits".
 

ErnestMalnoy

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
354
Reaction score
833
Cher camarade je crois que ton optimisme te fait perdre de vue la tiers-mondisation du XVème : les gitanes et les négresses qui font griller du maïs sont parquées devant l'UGC de Convention depuis plusieurs années déjà. Les familles blanches coexistent tant bien que mal avec cette engeance mais poursuis la rue de la convention, tu verras la marronisation n'est pas qu'un concept. Le XIVème a beaucoup changé aussi avec des foyers de maliens tuberculeux, des migrants qui plantent leur tente dans les espaces verts : beaucoup de cambriolages, d'insécurité, de sans-abri. Hidalgo est à chier mais ça n'est pas la seule responsable de la situation raciale catastrophique.
J'oubliais la soupe populaire au niveau de la place de l'ile de Sein qui draine une crasse raciale incroyable. À éviter le soir !!
 

Yorarien

Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
2
Reaction score
0
Le 15ème Nord est vivable à des endroits très précis - av de la Motte Picquet Grenelle, rue du Commerce, et dans quelques rues adjacentes. Mais dès qu'on va vers Dupleix et plus au Sud, ou alors en longeant la 6, vers Cambronne Sèvres Lecourbe ou alors vers Bir Hakeim, le soir, la rue est rapidement vide et seuls des noirs ou des arabes y traînent. Les façades sont sans aucun charme. A deux pas pourtant il y a les avenues tranquilles et majestueuses du 7ème côté Unesco/Suffren/Lowendal- là encore, passé une certaine heure les seuls très rares passants que l'on croise sont des noirs perdus dont on se demande ce qu'ils font là, ou un ou deux arabes mal rasés (et l'effet est amplifié chaque année en août et en ce moment avec le confinement). Quelques clochards locaux.
Un peu plus loin côté 7ème, la rue Saint- Dominique (partie entre le Champ de Mars et Invalides) accueille à partir d'une certaine heure plusieurs ivrognes, nègres drogués qui rodent. Il y en a évidemment bien moins que dans d'autres quartier mais c'est choquant de se dire que même ici, à partir de 22h,il y a des soirs où ce n'est plus très agréable de se promener.
Partie du 7ème préservée: derrière l'Assemblée Nationale, jusqu'au 6ème et au bd SGermain, SGprés.
La on retrouve progressivement un peu de mélange- la crasse et la racaille de la gare Montparnasse remontent par capillarité tout le long de la rue de Rennes- quoique dans les rues adjacentes larchitecture soit appréciable et la population relativement intacte racialement. Rue de Rennes il y a un ou deux kebabs, des noirs louches le soir, et en allant plus vers bd Montparnasse et les abords de la gare n'en parlons pas.. cest la fête de la diversité et des gros lourdauds.
 

BleichMittel

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
326
Reaction score
1,100
Le 15ème Nord est vivable à des endroits très précis - av de la Motte Picquet Grenelle, rue du Commerce, et dans quelques rues adjacentes. Mais dès qu'on va vers Dupleix et plus au Sud, ou alors en longeant la 6, vers Cambronne Sèvres Lecourbe ou alors vers Bir Hakeim, le soir, la rue est rapidement vide et seuls des noirs ou des arabes y traînent. Les façades sont sans aucun charme. A deux pas pourtant il y a les avenues tranquilles et majestueuses du 7ème côté Unesco/Suffren/Lowendal- là encore, passé une certaine heure les seuls très rares passants que l'on croise sont des noirs perdus dont on se demande ce qu'ils font là, ou un ou deux arabes mal rasés (et l'effet est amplifié chaque année en août et en ce moment avec le confinement). Quelques clochards locaux.
Un peu plus loin côté 7ème, la rue Saint- Dominique (partie entre le Champ de Mars et Invalides) accueille à partir d'une certaine heure plusieurs ivrognes, nègres drogués qui rodent. Il y en a évidemment bien moins que dans d'autres quartier mais c'est choquant de se dire que même ici, à partir de 22h,il y a des soirs où ce n'est plus très agréable de se promener.
Partie du 7ème préservée: derrière l'Assemblée Nationale, jusqu'au 6ème et au bd SGermain, SGprés.
La on retrouve progressivement un peu de mélange- la crasse et la racaille de la gare Montparnasse remontent par capillarité tout le long de la rue de Rennes- quoique dans les rues adjacentes larchitecture soit appréciable et la population relativement intacte racialement. Rue de Rennes il y a un ou deux kebabs, des noirs louches le soir, et en allant plus vers bd Montparnasse et les abords de la gare n'en parlons pas.. cest la fête de la diversité et des gros lourdauds.
Dans le 7ème la population même blanche est à vomir pour ce que j'en connais. Quartier des ministères... des gens UP... je suis de la classe ouvrière c'est peut-être pour ça que je n'aime pas... Est-ce vraiment blanc aristo 100%? je crois pas.... je pense qu'il y a pas mal de youpins planqués dans ces quartiers.. perso je pourrais pas.
 

Aktion-T4

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
749
Reaction score
1,435
J'ai habité le 13, je suis repasser 10 ans plus tard, ne l'ai pas reconnu
Aujourd'hui ta plus de nègre que de jaune... même au 13
f04da2db148411b244b60a.jpgf04da2db148413af35c923.jpg

Je suis pas sûr qu'on gagne au changement

Les nègres vont t il viré les jaunes de Paris, comme ceci on viré les youpin ?
unnamed (2).jpg

Bientôt sa parlera wolof dans un magasin de boubou, de maffé, de caolin et de creme blanchissante.

Triste afwance...
 

William Calley

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
1,278
Reaction score
3,300
Le 18e arrondissement : Région historique du grand remplacement. C'est dans ses quartiers qu'en 1944, la SD et la "gestapo française " de Lafont/Bonnie recrutèrent leurs nobles arabes pour former la Légion nord-africaine, unité rattaché a la SS qui alla traquer les terroristes en Dordogne.
Connu principalement pour son marché pittoresque de Barbès puis par les premières prières de rue dans la rue Myhra, cet arrondissement vécu aussi son grand remplacement. En effet, les arabes de la rue Myhra ont aujourd'hui laisser place aux cafres de plus en plus nombreux.
Les blancs n'ont pas désertés, les gauchistes sont encore présent malgré les conditions de vie qui se sont considérablement détérioré ces dernières années avec une explosion de la délinquance des clandestins. Il y a les maghrébins squattant perpétuellement les parcs, les junkies nègres (de France ou d'ailleurs) de la colline du crack, des trucs inimaginables qui veulent vous vendre des Malboros contrefaites, les immondices s'accumulent...
Les bobos, dans un derniers sursaut, font des réunions de quartiers mensuellement voir de façon hebdomadaire quand la situation est insoutenable. Préparent-ils une rémigration sauvage ? Non, ils envoient des lettres à la mairie, font des pétitions, réclament plus d'argent, plus de policiers, plus d'éboueurs, ils débattent de tout et de rien sans nommer clairement le problème : l'immigration.
Néanmoins ne sous-estimer pas les richesses du 18e, il y a aussi une grosse communauté asiatique, sale et malodorante, vous devrez faire avec eux si vous voulez acheter du porc. Mais sa véritable originalité c'est ses communautés du sous continent indien, si vous cherchez un sari vous trouverez toutes les boutiques tendances à votre gouts. La fete de Ganesh est un véritable évènement chaque année avec une très longue procession folklorique agrémentée d'un nombre incalculable de ballons gonflables "lycamobile" (forfait téléphonique internationaux permettant d'appeler le bled pour pas chère !).
Le plus intéressant dans cet arrondissement, c'est le manque de mélange intercommunautaire. Les indiens, noirs, arabes, chinois, chacun reste entre eux, y compris dans les bandes de jeunes. Les bobos ont leurs bars, les crouilles ont les leurs, côte-à-côte mais différent.
A voir cet échantillon de la France de demain ...
J ai vécu dans le 18 ya 26 ans c etait dejà mort, j ose pas imaginer maintenant .
 

McMahon

Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
2
Reaction score
0
Mes études me forcent à déménager à Paris. Avez-vous des quartiers à me conseiller ? Le guide n'est pas très clair...
Mes centres d'études tournent autour du 5ème, et en ma qualité de prolo blanc, je n'ai pas le budget d'un youpi*.
 

TournevisPatriote

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
449
Reaction score
1,520
Mes études me forcent à déménager à Paris. Avez-vous des quartiers à me conseiller ? Le guide n'est pas très clair...
Mes centres d'études tournent autour du 5ème, et en ma qualité de prolo blanc, je n'ai pas le budget d'un youpi*.
Dans ce cas de figure (études ou travail sur Paris 5e), je choisirais une ville desservie par le RER B Sud qui passe par la Vallée de Chevreuse, Palaiseau, Massy, Antony, Sceaux, Bagneux... Les RER C et D au Sud de Paris desservent bien plus de villes grand-remplacées, il faut éviter ces zones là.
Certes, Massy et Palaiseau (hub de transports en commun + gare TGV) ne sont pas des endroits très glorieux, pour le reste il y a plusieurs cas de figure à étudier en fonction du coût des transports et des loyers. Par élimination, les villes-dortoir du Sud du 92 ou la Vallée de Chevreuse (sauf Les Ulis) me paraissent être un moindre mal. Il m'est arrivé de prendre ce RER B entre Massy et Paris, mais n'étant pas francilien, mes propos demeurent hypothétiques et à compléter par des fins connaisseurs des lieux cités (loyers, population, etc...). Je renvoie au sujet sur les belles banlieues du 92/78/91.
 

McMahon

Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
2
Reaction score
0
Dans ce cas de figure (études ou travail sur Paris 5e), je choisirais une ville desservie par le RER B Sud qui passe par la Vallée de Chevreuse, Palaiseau, Massy, Antony, Sceaux, Bagneux... Les RER C et D au Sud de Paris desservent bien plus de villes grand-remplacées, il faut éviter ces zones là.
Certes, Massy et Palaiseau (hub de transports en commun + gare TGV) ne sont pas des endroits très glorieux, pour le reste il y a plusieurs cas de figure à étudier en fonction du coût des transports et des loyers. Par élimination, les villes-dortoir du Sud du 92 ou la Vallée de Chevreuse (sauf Les Ulis) me paraissent être un moindre mal. Il m'est arrivé de prendre ce RER B entre Massy et Paris, mais n'étant pas francilien, mes propos demeurent hypothétiques et à compléter par des fins connaisseurs des lieux cités (loyers, population, etc...). Je renvoie au sujet sur les belles banlieues du 92/78/91.
Et au niveau du centre ? 16ème ? , 17ème ? Rester dans le métro avec les sous hommes des heures est insupportable, exit la banlieu.
 

MarioCigale

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
579
Reaction score
2,361
J'allais écrire la même chose que TournevisPatriote.

Et au niveau du centre ? 16ème ? , 17ème ? Rester dans le métro avec les sous hommes des heures est insupportable, exit la banlieu.
Je croyais que vous alliez sortir l'argument risible de la proximité des théâtres et musées. Mais ce sont plutôt les étudiantes qui disent ça.

Le RER est beaucoup plus rapide que le métro parce qu'il y a moins d'arrêts. Il est aussi deux fois plus long, et quatre fois plus spacieux pour ceux qui ont un étage. Donc, en pratique, vivre en banlieue n'allonge pas toujours la durée du trajet, et permet d'avoir une plus grande distanciation raciale. Par contre, c'est vrai qu'il faut parfois prendre un bus pour atteindre la station de RER.

Une location est tout de même moins chère et moins difficile à obtenir en s'éloignant un peu de Paris intramuros. De toutes manières, ça sera dur.
 

Kapitain Adolf

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 5, 2020
Messages
354
Reaction score
950
Mes études me forcent à déménager à Paris. Avez-vous des quartiers à me conseiller ? Le guide n'est pas très clair...
Mes centres d'études tournent autour du 5ème, et en ma qualité de prolo blanc, je n'ai pas le budget d'un youpi*.
Sinon en banlieue proche de Paris je peux te conseiller le haut val de Marne. Je pense que les loyers sont moins chers qu à Paris, tu pourras facilement te rendre à Paris via le RER À, et ces villes ne sont pas si 'dortoirs'. En revanche, Saint Maur et Nogent sont chères. Et évite Champigny sur Marne pour l amour du ciel. (J'y ai survécu de nombreuses années mais j ai un traitement anti petage de câble assez puissant à base de perfusion quotidienne de pagamalgam 3000, médicament normalement réservé aux blancs d Afrique du Sud et de Seine St Denis Nord) plus sérieusement, je conseille Joinville le Pont ainsi que Fontenay sous Bois Sud.

Denrnier conseil. Presque tout est plus ou moins sinistré dans l agglo parisienne, et je ne t'ai donné ici que des pis-aller. Si tu veux voir des sanctuaires blancs en Île de France, c est minimum 40 km de caisse pour atteindre la Seine et Marne profonde... Et encore.
 

Theodomir

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
May 21, 2020
Messages
434
Reaction score
1,297
Le 10e arrondissement : Lieu incontournable de paris que chaque patriote a déjà vu à travers des vidéos de ses rues totalement grand-remplacées. Toute l’Afrique subsaharienne se concentre ici, même les arabes y sont devenu ultra minoritaires. Cet arrondissement incarne parfaitement la fière Afrique francophone et chrétienne. Les grandes avenues sont remplis de coiffeurs africains dont le nombre est inimaginable pour les non initiés. Les salons de manucures sont tenus par des chinoises qui ont une clientèle exclusivement nègres (avec les maris/amant qui attendent devant la boutique). Vous trouverez aussi toutes les boutiques pour les plus grands sapologues du monde entiers. Alors n'hésitez plus, si vous êtes de passage à la capitale, foncez à la station Château d'Eau et renforcer votre radicalisation politique ! En journée la sécurité est supportable pour les hommes et l'immersion sera totale.
petit rajout sur le "charmant" 10ème, il ne faut pas oublier son importante communauté kurde, souvent en émeute au couteau et armes à feu avec la communauté turque (c'est si beau le vivre-ensemble), ne pas oublier les immondes boutiques juives et chinoise du Sentier en vente de textile en gros et demi-gros et bien sûr les ignobles putes chinoises et tsiganes de la station Strasbourg Saint Denis. Et le tout dans une odeur âcre et écoeurante, mélange de pisse de nègre et de vieux cigares fumés par d'huileux séfarades.
 

Achille_talon

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 5, 2020
Messages
79
Reaction score
243
Et au niveau du centre ? 16ème ? , 17ème ? Rester dans le métro avec les sous hommes des heures est insupportable, exit la banlieu.
Le 16ème est un des quartiers les plus chère de paris et très peu remplacé ethniquement, sauf youtre mais moins dure a vivre que bougoule et nègre.
Le 17ème est comme le 16 sauf le nord du 17 qui est grand remplacé, a éviter.

En gros les quartiers vivable a paris sont(par arrondissement): 5, 6, 7, 8, 9(Partiellement), 14(Partiellement), 15(Partiellement), 16, 17(Partiellement)

Dans ces zones vivables le loyer reste très élevé (comme partout a Paris), si c'est dans tes moyens ok, fais le tour du quartier avant pour vérifier.

Ceci dit connaissant la région, le conseil de TournevisPatriote, est selon moi la meilleur des solutions.
La vallée de chevreuse est direct pour le 5ème par le rer b (sud) sans changement et les villes comme Palaiseau, Orsay, Bures, Villebon, Gif sont vivable, pres de la nature et a a peine 40mn de paris.

La vallée de chevreuse est une des zones les moins grand remplacé d'iles de france. (EVITEZ LES ULIS ET MASSY)
 

Honneur à Fenet

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
364
Reaction score
1,493
petit rajout sur le "charmant" 10ème, il ne faut pas oublier son importante communauté kurde, souvent en émeute au couteau et armes à feu avec la communauté turque (c'est si beau le vivre-ensemble), ne pas oublier les immondes boutiques juives et chinoise du Sentier en vente de textile en gros et demi-gros et bien sûr les ignobles putes chinoises et tsiganes de la station Strasbourg Saint Denis. Et le tout dans une odeur âcre et écoeurante, mélange de pisse de nègre et de vieux cigares fumés par d'huileux séfarades.
Je l'ai ajouté au poste initial
 

MartinBormann

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
May 16, 2020
Messages
1,599
Reaction score
4,765
View attachment 563

Une petite carte improvisée de Paris et ses alentours, concernant le taux de noircissement des arrondissements et departements. Evidemment, ce n'est pas précis et il n'y a pas de chiffres, ceux-ci étant interdits. Il s'agit d'un ressenti personnel.
Carte des égouts de Paris?
 
Top