Parents qui font payer un loyer à leurs enfants

Zoubida

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 4, 2020
Messages
1,492
Reaction score
2,682
Ave mes aryens francophones,

Bon, je vais tenter de la faire courte, c'est pour un ami à moi.

Il est actuellement dans la galère (niveau professionnel grosse remise en question, passage à vide etc..)
Rentrée d'argent compliqué, en recherche de boulot, bon ça c'est pas trop nouveau, la recherche c'est son dada..... profession: chercheur
et pour courronner le tout, les parents boomers qui possèdent un bien immobilier demandent après un temps de location "gracieuse" de tirer un loyer de leur fiston. c'est normal lui dit-on , tout le monde fait comme ça en fronce...

Je passe tout un pan de contexte un peu plus compliqué, pour raison évidente..

Mon avis est déjà fait sur la question, mais j'aimerais en discuter, si d'autres personnes sont un peu au parfum de ce genre de pratiques...
 

Señor Hilter

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
May 16, 2022
Messages
850
Reaction score
3,287
Ave mes aryens francophones,

Bon, je vais tenter de la faire courte, c'est pour un ami à moi.

Il est actuellement dans la galère (niveau professionnel grosse remise en question, passage à vide etc..)
Rentrée d'argent compliqué, en recherche de boulot, bon ça c'est pas trop nouveau, la recherche c'est son dada..... profession: chercheur
et pour courronner le tout, les parents boomers qui possèdent un bien immobilier demandent après un temps de location "gracieuse" de tirer un loyer de leur fiston. c'est normal lui dit-on , tout le monde fait comme ça en fronce...

Je passe tout un pan de contexte un peu plus compliqué, pour raison évidente..

Mon avis est déjà fait sur la question, mais j'aimerais en discuter, si d'autres personnes sont un peu au parfum de ce genre de pratiques...
Ça dépend si les deux parties sont d'accord. J'ai déjà remboursé de l'argent prêté pour des occasions spéciales dans ma famille. J'avoue par contre que, globalement, c'est plutôt à mon avantage parce que j'ai une situation financière médiocre.
 

Morticia86

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 11, 2020
Messages
1,061
Reaction score
4,270
Les voisins de mon mari avaient trois fils, quand les gamins ont eu 18 ans ils ont eu le choix entre donner la moitié de leur maigre revenu comme contribution aux charges de la famille ou être foutus dehors.

Ils ont fait leurs valises et sont partis.

Ce genre de comportement ça me choque énormément! Moi jamais je ne ferai payer un sous de loyer ou de nourriture à une de mes filles! Si elles avaient plus tard le bonheur de bosser tout en vivant encore chez nous, leur père et moi leur laisserions absolument tout leur argent et les inciterions à mettre un maximum de côté pour pouvoir après avoir leur petit chez elles.

Pour moi c'est ça être des parents qui aiment réellement leurs enfants!

J'aimerai mieux manger une tartine tous les jours que demander un sous à mes filles!
 

klitschkovitch

SA- aspirant
Membre
Joined
May 21, 2020
Messages
5
Reaction score
5
Bonjour cher chiffonnier lol
j'habite chez mes vieux depuis 5 ans maintenant après 4 ans d'absence avec une copine, je suis du Québec j'ai pas réussi à avoir des ptis avec elle ont ne s'entendaient plus, j'ai 41 ans je suis parti un autre fois avant, j'ai quitté le nid familial 5 ans en tout dans ma vie,
Mais ça fait juste 5 ans que je paie un loyer je gagne 3000 $ canadien par mois je donne 200 par mois à mes parents retraités, comprener bien il on rien a faire il veulent tondre la pelouse tâche ménager ,alors je fais quoi moi? rien comme un enfants et le reste de mon pognon est tout à moi je suis bien sans parler de la cuisine de maman
au revoir mes potes
 

Vercassivellaunos

SA- chef général de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 22, 2020
Messages
1,435
Reaction score
7,458
Tu leurs dis que tu payeras quand t'auras un taf, et quand t'auras un taf tu leur dis que tu payeras quand t'auras plus de dépenses afférentes au nouveau taf, indéfiniment jusqu'à ce qu'ils crèvent 😀... Nan en vrai dis leur que tu peux pas et que c'est la solidarité familiale. Et que tu feras le paiement des charges quand tu bosseras. Aya ces rats de boomeurs. Bon en vrai moi je suis plutôt d'avis de rien devoir à personne mais si t'as pas le choix...
 

Jean-Franc

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 9, 2020
Messages
2,392
Reaction score
10,649
L'argent reste dans la famille. Il devrait en retrouver une partie plus tard si les parents ne claquent pas tout.
Mieux vaut louer à sa famille plutôt qu'à des inconnus.

Et il ne faut pas prendre les solutions de secours pour acquise c'est le meilleur moyen de se ramollir.

Si les frères et soeurs sont tous dans la galère parce qu'ils ont tous compté sur la solution de secours ça fout le bordel dans la fratrie, quel enfant bénéficie du bien ?

Ensuite si les parents louent à un random, ça ferait une rentré d'argent dans le patrimoine de la famille.

Mieux vaut pousser les enfants à la conquête de leur propre patrimoine plutôt que de consommer celui accumulé par les parents.
(oui c'est compliqué de nos jours).
 

LHLPSDNH

SA-Standartenführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 11, 2020
Messages
5,005
Reaction score
18,670
Faut voir quand même, si les parents dépendent de la rentrée que constitue le loyer, ça se discute.
S'ils sont à l'aise financièrement, alors ok, ça craint de faire douiller la progéniture.

Faut voir aussi : si c'est pour que le fiston branle rien de ses journées, et claque 200 euros chaque week end pour des sorties et de la coke, ça se discute aussi hein.
Si l'argent du loyer est épargné, en vue d'un projet consistant, que le filston (ou la fille) bosse ou cherche sérieusement à bosser, alors ok ça craint aussi de le faire douiller.

Bien sûr, si les parents sont proprio, ils n'ont eux-mêmes pas de loyer, deux retraites bien garnies, et qu'ils ont un ou plusieurs appartements payés qui leur rapporte(nt), alors là, évidemment, ce sont des gros connards de boomer bien classiques.

Par ailleurs, les enfants qui se plaignent de devoir payer un loyer à leurs parents, tandis qu'ils ont déjà un bel héritage d'assuré... Les enfants rois, moi ça me les brise.
Certes et d'un autre côté, ce n'est pas quand les enfants auront 45 ou 52 ans qu'ils ont besoin d'un coup de pouce sous forme d'héritage, mais bien avant, pour se lancer, surtout en 2022.
 

Zoubida

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 4, 2020
Messages
1,492
Reaction score
2,682
Tu leurs dis que tu payeras quand t'auras un taf, et quand t'auras un taf tu leur dis que tu payeras quand t'auras plus de dépenses afférentes au nouveau taf, indéfiniment jusqu'à ce qu'ils crèvent 😀... Nan en vrai dis leur que tu peux pas et que c'est la solidarité familiale. Et que tu feras le paiement des charges quand tu bosseras. Aya ces rats de boomeurs. Bon en vrai moi je suis plutôt d'avis de rien devoir à personne mais si t'as pas le choix...
déjà tenté , pas beaucoup d'effet...

les charges sont payées en tout cas, ça c'est plutôt normal.

L'argent reste dans la famille. Il devrait en retrouver une partie plus tard si les parents ne claquent pas tout.
Mieux vaut louer à sa famille plutôt qu'à des inconnus.

Et il ne faut pas prendre les solutions de secours pour acquise c'est le meilleur moyen de se ramollir.

Si les frères et soeurs sont tous dans la galère parce qu'ils ont tous compté sur la solution de secours ça fout le bordel dans la fratrie, quel enfant bénéficie du bien ?

Ensuite si les parents louent à un random, ça ferait une rentré d'argent dans le patrimoine de la famille.

Mieux vaut pousser les enfants à la conquête de leur propre patrimoine plutôt que de consommer celui accumulé par les parents.
(oui c'est compliqué de nos jours).
La famille c'est un peu comme une entreprise, comment peut-on capitaliser sur les biens familiaux si on n'en fait profiter les enfants qu'à la mort des parents ? surtout que l'héritage je crois, l'état s'en occupe comme il faut et va continuer de s'en occuper pour tout nous sucrer à l'avenir...
c'est le salariat qui a transformé les relations familiales ainsi, lorsque les entreprises familiales se transmettaient de père en fils, le bien familial était acquis dès la naissance, transmis par recouvrement, etpuis voilà,.. pourquoi en serait-il autrement du patrimoine? enterprise et patrimoine c'est kif kif...
 

Zoubida

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 4, 2020
Messages
1,492
Reaction score
2,682
Faut voir quand même, si les parents dépendent de la rentrée que constitue le loyer, ça se discute.
S'ils sont à l'aise financièrement, alors ok, ça craint de faire douiller la progéniture.

Faut voir aussi : si c'est pour que le fiston branle rien de ses journées, et claque 200 euros chaque week end pour des sorties et de la coke, ça se discute aussi hein.
Si l'argent du loyer est épargné, en vue d'un projet consistant, que le filston (ou la fille) bosse ou cherche sérieusement à bosser, alors ok ça craint aussi de le faire douiller.

Bien sûr, si les parents sont proprio, ils n'ont eux-mêmes pas de loyer, deux retraites bien garnies, et qu'ils ont un ou plusieurs appartements payés qui leur rapporte(nt), alors là, évidemment, ce sont des gros connards de boomer bien classiques.

Par ailleurs, les enfants qui se plaignent de devoir payer un loyer à leurs parents, tandis qu'ils ont déjà un bel héritage d'assuré... Les enfants rois, moi ça me les brise.
Certes et d'un autre côté, ce n'est pas quand les enfants auront 45 ou 52 ans qu'ils ont besoin d'un coup de pouce sous forme d'héritage, mais bien avant, pour se lancer, surtout en 2022.
Je te rassures, c'est pas le cas du tout de mon ami ;)
 

Lazare Léplusombre

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
688
Reaction score
2,051
Les voisins de mon mari avaient trois fils, quand les gamins ont eu 18 ans ils ont eu le choix entre donner la moitié de leur maigre revenu comme contribution aux charges de la famille ou être foutus dehors.

Ils ont fait leurs valises et sont partis.

Ce genre de comportement ça me choque énormément! Moi jamais je ne ferai payer un sous de loyer ou de nourriture à une de mes filles! Si elles avaient plus tard le bonheur de bosser tout en vivant encore chez nous, leur père et moi leur laisserions absolument tout leur argent et les inciterions à mettre un maximum de côté pour pouvoir après avoir leur petit chez elles.

Pour moi c'est ça être des parents qui aiment réellement leurs enfants!

J'aimerai mieux manger une tartine tous les jours que demander un sous à mes filles!
Je reconnais en toi mes propres parents. :giggle:
 
Last edited:

Lilith

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 10, 2020
Messages
1,675
Reaction score
6,862
Je suis assez d'accord avec @LHLPSDNH globalement mais, et comme il le dit aussi, ça dépend beaucoup de la situation.

Si les parents dépendent du revenu ou si le fils en profite pour se rouler les pouces et glandouiller toute la journée, ça se tient
Si le fils et dans la merde et avec le marché du travail actuel a du mal à s'en sortir, c'est dégueulasse.
Si le but est que le jeune cherche à avoir une indépendance, à vivre comme un "adulte", ça peut se tenir histoire de commencer à le responsabiliser même si je trouve ça assez malsain.

Dans tous les cas, étant donné que ça reste en famille, la moindre des choses serait de faire charges + location au rabais. Je loue moi-même à des potes/potes de potes largement en-dessous des prix normaux pour leur filer un coup de main le temps qu'ils rebondissent.
 

Adolf i-Thiers

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
860
Reaction score
4,184
Des fois, les oisillons ont besoin d'un coup de pied au cul pour quitter le nid. Je ne juge pas ce genre de pratique car ça dépend de beaucoup de choses. Ca peut-être abusif comme nécessaire.
 

Zoubida

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 4, 2020
Messages
1,492
Reaction score
2,682
Des fois, les oisillons ont besoin d'un coup de pied au cul pour quitter le nid. Je ne juge pas ce genre de pratique car ça dépend de beaucoup de choses. Ca peut-être abusif comme nécessaire.
L'oisillon en question, à la base il était parti de lui-même ya déjà un bout de temps,... mais il aimerait pouvoir un peu compter sur sa famille si c'est pas trop demandé en ces temps de disettes ....

et payer un loyer de la part de ses proches, franchement ça donne juste envie de se rebarrer quitte à être encore plus dans la galère, et de les laisser à l'ephad , c'est comme ça que ça se passe en fronce .. ?

mentalité de merde.... mentalité de français quoi....
 

Lilith

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 10, 2020
Messages
1,675
Reaction score
6,862
Ca dépend de beaucoup de facteurs. La remarque sur l'oisillon... mon locataire actuel, c'est la première fois qu'il prend un appart et il a plus de 40 ans, je me demande s'il va payer d'ailleurs, c'est pas dit. Il a toujours été chez ses parents ou chez ses copines de ce que j'ai compris.
Si tu as ton enfant qui a plus de 35-40 ans et qui est toujours à la maison, dire "ok, il faut que tu te bouges un peu, que tu prennes conscience de certaines réalités, donc bla bla bla" peut se comprendre.
Ca n'a pas l'air d'être le cas de ton pote effectivement, et là, pour aider à rebondir, sauf si les parents dépendent vraiment du loyer, ce n'est plus du tout la même configuration. C'est la différence entre "aider un assisté chronique" et "aider quelqu'un qui est temporairement dans la merde".
 

MarioCigale

SA- chef général de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
1,749
Reaction score
7,512
Autrefois, les enfants travaillaient et apportaient ainsi de l'argent à la famille. C'était normal pour eux. C'était très courant en Asie, ainsi qu'en Europe, notamment dans les familles de petits commerçants, de petits artisans et d'ouvriers.

Dans ma famille, c'était comme ça. Alors, quand j'ai eu mon premier salaire à 16 ans, pour un job d'été, j'ai donné un tiers à mes parents. Cela ne m'a pas choqué. A l'époque, le travail n'était pas dur comme maintenant (je suis boomer maintenant, alors c'était il y a longtemps). Le travail était quasiment un plaisir. J'étais content d'avoir eu un salaire, mais je travaillais aussi pour d'autres raisons, qui était de me divertir, d'entrer dans le monde des adultes, et de faire quelque chose d'utile. Mes parents ne m'ont rien demandé pour mes jobs d'été des mes 17 et 18 ans. Je suppose qu'ils se sont rendus compte que l'époque avait changé, que ça ne se faisait plus de demander de l'argent à un enfant. Je crois aussi qu'ils ont eu peur que cela m'incite à partir, alors qu'ils souhaitaient me garder.

Le cas raconté par Zoubida semble être différent, car ce serait celui d'un désaccord familial. Si c'est vrai, c'est horrible d'enfoncer son enfant, en se servant de son point faible. La situation n'est pas très claire, car il semble, que de l'autre côté, l'enfant abuse un peu de ses parents. Dans une famille intelligente, les parents devraient comprendre leurs enfants, et réciproquement. Mais je vois autour de moi, que ce n'est pas souvent le cas. Pour moi, ce sont des familles de sauvages.

"La recherche c'est son dada". Là aussi, ce n'est pas clair. Est-ce qu'il croit que le travail est un amusement ? Ou bien est-ce qu'il n'a vraiment pas la possibilité de trouver un travail qui le nourrit, et de faire de la recherche pendant ses loisirs ? Notre époque est devenu tellement dure, que je comprends que l'on ne puisse pas trouver de travail convenable, mais ça dépend des situations.
 

Avémézari1Francofon

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Jan 6, 2021
Messages
1,522
Reaction score
6,167
Ave mes aryens francophones,

Bon, je vais tenter de la faire courte, c'est pour un ami à moi.

Il est actuellement dans la galère (niveau professionnel grosse remise en question, passage à vide etc..)
Rentrée d'argent compliqué, en recherche de boulot, bon ça c'est pas trop nouveau, la recherche c'est son dada..... profession: chercheur
et pour courronner le tout, les parents boomers qui possèdent un bien immobilier demandent après un temps de location "gracieuse" de tirer un loyer de leur fiston. c'est normal lui dit-on , tout le monde fait comme ça en fronce...

Je passe tout un pan de contexte un peu plus compliqué, pour raison évidente..

Mon avis est déjà fait sur la question, mais j'aimerais en discuter, si d'autres personnes sont un peu au parfum de ce genre de pratiques...
>Demander de l'argent a son gosse si l'on est en mesure de s'en passer c'est etre un sale juif.
>Se branler en laissant ses parents prendre tout en charge si ils ne le peuvent pas alors qu'ils sont vieux c'est etre une merde irrécupérable.
Voila. après il y a autant de nuances dans ce cas de figure que de poils sur mes ....
Donc avoir un avis tranché est impossible si l'on n'est pas H24 avec chacune des deux parties.
SH.
 

Zoubida

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 4, 2020
Messages
1,492
Reaction score
2,682
Autrefois, les enfants travaillaient et apportaient ainsi de l'argent à la famille. C'était normal pour eux. C'était très courant en Asie, ainsi qu'en Europe, notamment dans les familles de petits commerçants, de petits artisans et d'ouvriers.

Dans ma famille, c'était comme ça. Alors, quand j'ai eu mon premier salaire à 16 ans, pour un job d'été, j'ai donné un tiers à mes parents. Cela ne m'a pas choqué. A l'époque, le travail n'était pas dur comme maintenant (je suis boomer maintenant, alors c'était il y a longtemps). Le travail était quasiment un plaisir. J'étais content d'avoir eu un salaire, mais je travaillais aussi pour d'autres raisons, qui était de me divertir, d'entrer dans le monde des adultes, et de faire quelque chose d'utile. Mes parents ne m'ont rien demandé pour mes jobs d'été des mes 17 et 18 ans. Je suppose qu'ils se sont rendus compte que l'époque avait changé, que ça ne se faisait plus de demander de l'argent à un enfant. Je crois aussi qu'ils ont eu peur que cela m'incite à partir, alors qu'ils souhaitaient me garder.

Le cas raconté par Zoubida semble être différent, car ce serait celui d'un désaccord familial. Si c'est vrai, c'est horrible d'enfoncer son enfant, en se servant de son point faible. La situation n'est pas très claire, car il semble, que de l'autre côté, l'enfant abuse un peu de ses parents. Dans une famille intelligente, les parents devraient comprendre leurs enfants, et réciproquement. Mais je vois autour de moi, que ce n'est pas souvent le cas. Pour moi, ce sont des familles de sauvages.

"La recherche c'est son dada". Là aussi, ce n'est pas clair. Est-ce qu'il croit que le travail est un amusement ? Ou bien est-ce qu'il n'a vraiment pas la possibilité de trouver un travail qui le nourrit, et de faire de la recherche pendant ses loisirs ? Notre époque est devenu tellement dure, que je comprends que l'on ne puisse pas trouver de travail convenable, mais ça dépend des situations.
La recherche c'est son dada, ça veut dire que même avec un Bac+6 en poche, aujourd'hui tu peux toujours te gratter pour trouver une situation stable.. d'autant plus que être cadre, il faut vraiment avoir une mentalité de pute ou de gros cuck aujourd'hui (les différentes expés varient entre 1 et 2 ans tout au plus) ... surtout dans un milieu (l'industrie) qui est en déconfinture en france depuis déjà un bon bout de temps...

donc en gros il est redescendu en bas de l'échelle aujourd'hui
 

Zoubida

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 4, 2020
Messages
1,492
Reaction score
2,682
>Demander de l'argent a son gosse si l'on est en mesure de s'en passer c'est etre un sale juif.
>Se branler en laissant ses parents prendre tout en charge si ils ne le peuvent pas alors qu'ils sont vieux c'est etre une merde irrécupérable.
Voila. après il y a autant de nuances dans ce cas de figure que de poils sur mes ....
Donc avoir un avis tranché est impossible si l'on n'est pas H24 avec chacune des deux parties.
SH.
les parents ne prennent pas tout en charge et ne sont pas dans le besoin du tout, au contraire... c'est plus un principe par rapport à l'héritage familial, c'est de la rente en moins Lol.... et un manque à gagner pour la "fratterie"...
 

Zoubida

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 4, 2020
Messages
1,492
Reaction score
2,682
Ca dépend de beaucoup de facteurs. La remarque sur l'oisillon... mon locataire actuel, c'est la première fois qu'il prend un appart et il a plus de 40 ans, je me demande s'il va payer d'ailleurs, c'est pas dit. Il a toujours été chez ses parents ou chez ses copines de ce que j'ai compris.
Si tu as ton enfant qui a plus de 35-40 ans et qui est toujours à la maison, dire "ok, il faut que tu te bouges un peu, que tu prennes conscience de certaines réalités, donc bla bla bla" peut se comprendre.
Ca n'a pas l'air d'être le cas de ton pote effectivement, et là, pour aider à rebondir, sauf si les parents dépendent vraiment du loyer, ce n'est plus du tout la même configuration. C'est la différence entre "aider un assisté chronique" et "aider quelqu'un qui est temporairement dans la merde".
aujourd'hui j'ai, plutôt l'impression que c'est l'inverse... les boomers ne sont pas conscient des réalités actuelles. Ils ont vécus le plein emploi.. ils ne comprennent pas...

se bouger , ça veut tout et rien dire... se bouger , comment, vers quoi , etc.. une reconversion est compliquée.. justement aujourd'hui il faut resserer les liens familieux, s'entraider.. la famille devrait déjà être le premier endroit de repli et d'entraide,.. comment reconsidérer la situation dans un système complètement pourri et à la dérive ?... les boomers s'en branlent , c'est tout... " il faut taffer et c'est tout, comment on a fait nous, on a travaillé toute notre vie !..." blablabla le barratin habituel...
 

Lilith

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 10, 2020
Messages
1,675
Reaction score
6,862
La recherche c'est son dada, ça veut dire que même avec un Bac+6 en poche, aujourd'hui tu peux toujours te gratter pour trouver une situation stable.. d'autant plus que être cadre, il faut vraiment avoir une mentalité de pute ou de gros cuck aujourd'hui (les différentes expés varient entre 1 et 2 ans tout au plus) ... surtout dans un milieu (l'industrie) qui est en déconfinture en france depuis déjà un bon bout de temps...

donc en gros il est redescendu en bas de l'échelle aujourd'hui
Ouais, j'ai eu un mal fou à retrouver du taf avec un bac +beaucoup et j'ai fini en reconversion complète en me démerdant seule. Et les bac +beaucoup ont encore plus de mal à trouver, souvent, car ils sont trop qualifiés (mentalité : "mais pourquoi vous postulez à un boulot tech en étant ingé, hein ? Désolés mais on veut un tech nous, retournez pointer au RSA" et tout ça pour du temporaire). Donc à moins de lécher le cul de tout le monde et de te survendre, c'est laborieux.

aujourd'hui j'ai, plutôt l'impression que c'est l'inverse... les boomers ne sont pas conscient des réalités actuelles. Ils ont vécus le plein emploi.. ils ne comprennent pas...

se bouger , ça veut tout et rien dire... se bouger , comment, vers quoi , etc.. une reconversion est compliquée.. justement aujourd'hui il faut resserer les liens familieux, s'entraider.. la famille devrait déjà être le premier endroit de repli et d'entraide,.. comment reconsidérer la situation dans un système complètement pourri et à la dérive ?... les boomers s'en branlent , c'est tout... " il faut taffer et c'est tout, comment on a fait nous, on a travaillé toute notre vie !..." blablabla le barratin habituel...
C'est un excellent avis et je suis entièrement d'accord avec toi.

Je faisais plus référence aux glandeurs professionnels, et dieu sait que j'en ai vu. Je ne compte plus le nombre de personnes que j'ai pu voir, ça a été mentionné dans une émission, qui préfèrent glander au RSA plutôt que bosser, en partie grâce aux aides sociales qui font que tu gagnes au final plus ou pareil au RSA qu'en étant juste au-dessus des paliers ou tu te décarcasse pour te faire racketter par l'état, les assurances etc à tous les étages en t'épuisant. Du coup certains glandent H24 et en sont très heureux et ne veulent rien changer. Eux, j'ai moins envie de les aider.
 

HEXXIT

SA- chef général de section
Membre confirmé
Membre
Joined
May 27, 2020
Messages
3,035
Reaction score
7,507
Il est actuellement dans la galère (niveau professionnel grosse remise en question, passage à vide etc..)
Rentrée d'argent compliqué, en recherche de boulot,.....
et pour courronner le tout, les parents boomers qui possèdent un bien immobilier demandent après un temps de location "gracieuse" de tirer un loyer de leur fiston. c'est normal lui dit-on , tout le monde fait comme ça en fronce...
Mon avis est déjà fait sur la question, mais j'aimerais en discuter, si d'autres personnes sont un peu au parfum de ce genre de pratiques...
Ça dépend si les deux parties sont d'accord. J'ai déjà remboursé de l'argent prêté pour des occasions spéciales dans ma famille. J'avoue par contre que, globalement, c'est plutôt à mon avantage parce que j'ai une situation financière médiocre.
Oui j'ai vu ça de nombreuses fois (y compris dans ma famille).
N'est-ce pas plus intéressant financièrement de demander un logement social ou pour aller plus vite prendre un petit logement conventionné dont une majeure partie du loyer sera prise en charge par l'aide logement vu la situation ?
(les B.N y ont droit eux, donc pas de honte à nous servir quand la situation s'y prête)

edit : les logements même conventionnés ne bénéficient pas du versement d'aide au logement si le propriétaire est de la famille
 
Last edited:

HEXXIT

SA- chef général de section
Membre confirmé
Membre
Joined
May 27, 2020
Messages
3,035
Reaction score
7,507
Faut voir aussi : si c'est pour que le fiston branle rien de ses journées, et claque 200 euros chaque week end pour des sorties et de la coke, ça se discute aussi hein.
d-etranges-mails-envoyes-apres-la-mort-de-jean-luc-delarue.jpg

Jean-Luc-Delarue-adolescent.png

maxresdefault.jpg
 
Last edited:
Top