Ouest de la France (Bretagne, Pays de la Loire).

diogene

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 13, 2020
Messages
2,010
Reaction score
2,402
Il m'arrive de prendre le train à Pont-de-Buis (pour les non-bretons, cherchez sur une carte), et, à chaque fois, sur 3, 4, 5 voyageurs, un nègre, jeune bien sûr. Explication ? Des adoptions, pas si récentes, ou alors des cathos/gauchos-soutiens aux migrants. Je connais deux couples "en mal d'enfant" qui ont adopté de jeunes congolais, ou togolais, ou camerounais.
oui , c'est exact , je vois des quantités de vieux boomeurs catho " pour la plupart" qui se balladent avec leurs singes , sois ils gardent leurs petits fils pendant que leurs filles se fais fourrer a Paris, sois ils ont adopter........a mon avis c'est kif-kif......
 

Hubert Halaisse

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
321
Reaction score
876
la même chose du coté de Morlaix ! a croire que la Bretonne est un réèl specimen pour negre crevé affreux ! j'ai vu ce ballader des specimen de PAN et de negre la bas, que je ne pourrais surement pas rencontrer dans une jungle du congo .... une veritable infamîe...
Nantes, c'est comme Paris, ou tu ne croises pas une seule blanche avec un vrai blanc, et c'est de plus en plus le cas dans toutes les villes de France, voir d'Europe.

Morlaix, c'est un trou à boomers fonctionnaires entourés de sauvages blancs à grosses moustaches, pour les autres blancs, c'est à mi-chemin entre requiem for a dream et trainspotting, même les vieux clodos d'un autre temps, lorsque je fréquentais de près cette poubelle se defonçaient a l'héro en intraveineuse. Ce trou et les communes collées sont foutues, les campagnes c'est un peu différent, a l'est, des cocos bouseux, au sud, des sauvages, des arbres et des cailloux, à l'ouest, des classes moyennes entre les 3 catégories précédentes et au nord ouest, un coin normal en suivant le littoral.
C'est un des points qui, amha, limite le coin le plus purulent du nord de la Basse-Bretagne, Morlaix-Carhaix-Guingamp-Lannion, à passer au napalm, le plus ahurissant, c'est qu'en dehors de ces petites villes, tu ne dois pas avoir plus de 50 africains à y vivre.
 
Last edited:

diogene

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 13, 2020
Messages
2,010
Reaction score
2,402
Morlaix, c'est un trou à boomers fonctionnaires entourés de sauvages blancs à grosses moustaches,
tu connais un peu le coin alentours ? tu a plourin les Morlaix , un village de campagne ultra guindé , que des retraité y vivent quasiment, et bien , des logements sociaux flambant neuf , des petites maisons accolé les unes aux autres avec un petiy jardin atenant pour 2 ,3; 5 personnes...J'ai vu des familles de cancrelas du togo entassé la dedans, des metisses negroide tenir la mains de vieilles boomeuses catho-cuks dans le petit centre ville, une vision d'horreur...A Morlaix, les ecoles primaires sont infesté de negre , il y en a partout ...on se croirait dans des ecoles de seine saint denis....

a saint martin, c'est la sortie de la semaine et du dimanche avec la galerie du geant casino; là, c'est le zoo de vincenne en mode miniature, les PAN et leurs negres se pavanent la dedans tout les week end ! je n'ose même pas imaginer Nante ! il n'y a guere que saint paul de Leon encore preservé et Carantec, normal pas de logement sociaux et les loyers sont trés chers.... enfin bref ! la Bretagne commencent a vraiment être infesté comme l'ile de France, c'est abominable, un si beau pays.......
 

Hubert Halaisse

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
321
Reaction score
876
tu connais un peu le coin alentours ? tu a plourin les Morlaix , un village de campagne ultra guindé , que des retraité y vivent quasiment, et bien , des logements sociaux flambant neuf , des petites maisons accolé les unes aux autres avec un petiy jardin atenant pour 2 ,3; 5 personnes...J'ai vu des familles de cancrelas du togo entassé la dedans, des metisses negroide tenir la mains de vieilles boomeuses catho-cuks dans le petit centre ville, une vision d'horreur...A Morlaix, les ecoles primaires sont infesté de negre , il y en a partout ...on se croirait dans des ecoles de seine saint denis....

a saint martin, c'est la sortie de la semaine et du dimanche avec la galerie du geant casino; là, c'est le zoo de vincenne en mode miniature, les PAN et leurs negres se pavanent la dedans tout les week end ! je n'ose même pas imaginer Nante ! il n'y a guere que saint paul de Leon encore preservé et Carantec, normal pas de logement sociaux et les loyers sont trés chers.... enfin bref ! la Bretagne commencent a vraiment être infesté comme l'ile de France, c'est abominable, un si beau pays.......
Je connais bien le coin en effet.

Bien que particulièrement critique sur la situation locale, je tiens quand même à apporter quelques précisions.

Je vais donc commencer par l'épicentre, Morlaix, petite ville de 15 000 habitants coincée dans une vallée fluviale menant à la mer. La ville en elle-même est plutôt jolie, assez riche/bourgeoise historiquement du temps de la marine à voile et de la manufacture royale de tabac entre autres.
N'y allons pas par quatre chemins, c'est une ville de pseudos bourgeois rentiers ou fonctionnaires dégénérés. La bamboulisation est assez récente, je dirais une 10aine d'années grand maximum, c'est pas non plus La Grande Borne, mais dans ce cadre, ça choque l'oeil.
La grande spécialité locale auparavant était le punk à chien, bien plus qu'à Brest, ville la plus proche. Il n'était pas rare d'y croiser des troupeaux de 20, 30 ou 40 types, tous dévorés à l'héro, dans la sensationnelle Rue de Brest, rue qui compte également un HP assez important je ne vous fais pas un dessin lorsque ces deux populations se retrouvaient mêlées dès le début d'après-midi, lors des premières sorties de l'HP de jour.. une pincée de vieilles avec Yorkshire en série, et une autre de prolos biturins en perfectos rapés, c'en était presque amusant.
Bien entendu la plupart de ces zonards n'étaient pas du coin, la ville se faisait un plaisir de les importer d'un peu partout, Bordeaux, IDF, Toulouse, etc.
Résultat, ville totalement ruinée au propre comme au figuré, donc racket fiscal important derrière.
Énormément de boomers revenus au pays passer leur retraite, ce sont les principaux acteurs de l'arrivée de bonobos, une grande constante en Basse-Bretagne, vous comprenez, ces êtres ayant mené des carrières (mediocres pour la plupart) à Paris, ont ce devoir d'éduquer les ploucs locaux, de l'ouvrir au monde, bien entendu.
On peut noter que cette marée d'noire s'est faite durant les deux mandats d'une maire UMP, comme quoi..
Un truc un peu étonnant par contre, pour y avoir très souvent déambulé dans des états souvent difficiles, à toutes heures de la nuit, je n'ai quasiment jamais eu le moindre problème, pas de bande d'arabes ou de trucs du genre.

Imbriqué dans Morlaix, il y à Saint-Martin-des-Champs, un mélange de zones résidentielles et commerciales, on y croise beaucoup de noirs aussi, même si je ne pense pas qu'ils soient si nombreux, ils marchent sur les trottoirs, ils n'ont que ça à faire.

Je suis tout de même un peu étonné par ta description de Plourin, c'est une commune de 5000 habitants, coupée en 2 parties, une également imbriquée dans Morlaix, vers l'Hôpital, et le bourg, à 5 bornes de là, qui, en dehors de 2-3 familles de noirs des îles est totalement blanc. De plus, ce n'est pas spécialement guindé, je dirais plutôt classes moyennes basses, un mélange de jeunes couples primo-acquéreurs, de salariés moyens ayant construit il y a 30-40 ans et de personnes venant des communes un peu perdues plus au sud pour se rapprocher des services..
A noter tout de même la sémillante école primaire...Martin Luther King.
Mais ethniquement, ça ne doit quand même pas être loin d'être blanc à 99%, d'où mon étonnement en lisant ton commentaire.
Concernant la mentalité, c'est autre chose, pas particulièrement politisé pour la grande majorité des gens, mais truffé d'associations PAN, véritable mafia dans la région, tout est parfaitement huilé, ils ne sont pas spécialement nombreux, mais contrôlent un peu tout, a commencer par certaines mairies.
La chose politique n'interessant visiblement pas grand monde dans ces communes plus ou moins dortoirs, ces crevures n'ont généralement qu'à se baisser pour ramasser les mairies, et une fois aux manettes, ils verrouillent tout, terminé.

J'en arrive donc au sud ouest de Morlaix, une commune nommée Pleyber-christ, haut lieu d'amour sans frontières. Lors de la première ventilation de la jungles de Calais, ils se sont empressés d'exiger leur contingent de clandos. Aussitôt dit, aussitôt fait, en plein hiver, un bus plein d'africains et d'afghans débarquait, accueilli par une dizaine de PAN qui sont de toutes les associations subventionnées.
Déception, 3 semaines de crachin non stop plus tard, ils étaient tous déjà repartis .
Aujourd'hui, ils font venir une sorte d'école pour migrants à la demande du maire, malgré les aides indécentes, ils n'ont plus un rond, ca coûte cher les gigolos exotiques.

Comme expliqué plus haut, on est là à l'ouest du quadrilatère rouge Morlaix-Carhaix-Guingamp-Lannion, je ne suis pas de ce coin, mais j'ai l'impression que ça vient de loin, ces contrées étant historiquement extrêmement pauvres.

Saint-Pol-De-Léon, et plus généralement tout le littoral jusqu'à l'ouest de Brest (non incluse), j'aime beaucoup, malheureusement, les prix de l'immobilier semblent grimper ces derniers temps.
Le coin n'a pas une image très attractive (éloignement, pluie, vent, température de l'eau, population ayant tendance à regarder de travers un inconnu qui déboule, offre touristique quasi absente, pas d'industrie ni de grosses entreprises, etc), mais finalement ça doit contribuer à la préservation du biotope.
Bien entendu, Bretagne oblige, il y a également des associations de boomers écolos, mais bien que toutes aussi urticantes, mais de composition différente, plutôt genre csp++ maitrisant parfaitement la mécanique juridique, mais friqués, donc moins attirés par l'Afrique que les babos pulls en bois (copyright Jean Filliol) qu'on trouve dans les terres.

En gros, loin des clichés redondants decrivant des troupeaux de sénégaulois et punks à chien à tous les coins de rue, c'est pareil que dans une bonne partie des campagnes francaises, en plus humide peut-être. 🙂
 

diogene

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 13, 2020
Messages
2,010
Reaction score
2,402
Je suis tout de même un peu étonné par ta description de Plourin, c'est une commune de 5000 habitants, coupée en 2 parties, une également imbriquée dans Morlaix, vers l'Hôpital, et le bourg, à 5 bornes de là, qui, en dehors de 2-3 familles de noirs des îles est totalement blanc. De plus, ce n'est pas spécialement guindé, je dirais plutôt classes moyennes basses, un mélange de jeunes couples primo-acquéreurs, de salariés moyens ayant construit il y a 30-40 ans et de personnes venant des communes un peu perdues plus au sud pour se rapprocher des services..
A noter tout de même la sémillante école primaire...Martin Luther King.
Mais ethniquement, ça ne doit quand même pas être loin d'être blanc à 99%, d'où mon étonnement en lisant ton commentaire.
c'est normal, je suis en fait en train de te parler d'un coin ou de nouveaux lotissement " sociaux" ont été construis il y a un peu moin de 2 ans , il se trouve a l'entré de la ville au premier rond poiny avant de rentrer dans la ville qui est assez pavillonaire dans l'ensemble et trés paisible.....ce lotissement constitue la seule basse cours a negre du bourg, pour le reste oui, le centre ville est anegdotique et la grande sortie c'est l'ecole martin luther king en effet.... ce lotissement " nouveau" est une infestation a negre et a metisse....

pour Morlaix, je n'y est pas trop rencontrer de punk a chien même s'il est vrais qu'ils existent bien et surtout dans le quartier de l'eglise, derriere dans les petites ruelles " tu vois ou je veux dire sans doute" enfin bref , il ne faut pas s'etonner non plus, l'enfant du pays est une reference la bas !

 

Hubert Halaisse

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
321
Reaction score
876
Pour les punks à chien, je ne sais pas trop où en est la situation actuellement, mais au début des années 2000, c'était un peu la marque de fabrique de cette ville.
Engrainant une large frange de la jeunesse locale dans leurs délires .
J'imagine que les aides sociales allouées à la relance de la filière 8-6 ont du être redirigées vers les cultures de manioc équitable .

L'avantage avec cette ville, c'est qu'en construisant un grand barrage en aval de la rivière, elle pourrait être quasi-intégralement noyée, tout en offrant un cadre sympathique aux saumons et truites qui remontent les deux confluents, ça changera des clodos bourrés coincés dans les dégrilleurs.

Les bonobos volants (mais chrétiens, donc ça va.).


Autre chose, c'est aussi là que se trouve le siège d'un canard qui doit être le 5ème titre de la PQR en terme de ventes, plutôt neutre par le passé, devenu aujourd'hui un organe de propagande infâme, promoteurs de tout ce qui est plus ou moins marron et de ceux qui leur torchent le cul, le Telegramme.

Faudrait associer à chaque entrée du guide des villes un sous-forum pour lister les cafards.
 

diogene

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 13, 2020
Messages
2,010
Reaction score
2,402
Autre chose, c'est aussi là que se trouve le siège d'un canard qui doit être le 5ème titre de la PQR en terme de ventes, plutôt neutre par le passé, devenu aujourd'hui un organe de propagande infâme, promoteurs de tout ce qui est plus ou moins marron et de ceux qui leur torchent le cul, le Telegramme.
je connais tres bien le cafard dont tu parle " lui et son frere" et sa femme.....des catho-cucks de la pire engeance, des embourgeoisés " tu vois le genre" les negres et les races de boues c'est pour les autres en somme......ils ont adopté a l'etranger " je n'en dis pas trop a ce sujet" mais je les ai fréquenté de nombreuse années par le rotary club..... enfin bref ! la bretagne ce pays que j'adorais est devenu un veritable cauchemard, a l'image du reste du pays, il ne faut pas s'en etonner, le grand remplacemenr se fait partout helas et je pense tres sincerement que les plus fort d'entre nous devrons necessairement quitter tôt ou tard ce pays pour aller rejoindre des freres blanc dont le sang et le pays n'a pas encore ete infesté.....
 

Duc Jean 1er

SA- aspirant
Membre
Joined
Jul 31, 2020
Messages
29
Reaction score
51

diogene

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 13, 2020
Messages
2,010
Reaction score
2,402
ou faire honneur à ta race et te battre...meme dans un autre pays blanc , surtout à l est tu restes un étranger pour eux .
cela vaut mieux sue d'être etranger dans ton propre pays non ? au moins tu te retrouve avec des freres blanc !
 

Harroku

SA- aspirant
Membre
Joined
Feb 13, 2021
Messages
191
Reaction score
274
Lire vos témoignages me fait chaud au coeur, je voulais quitter ma région (auvergne), enfin, puis-je même dire, mon pays d'accueil (la Turquie, tant les petites têtes blondes de l'école sont en réalité brunes), pour aller en Bretagne.
J'avais repéré sur le site "trouvetamosquée" une sorte d'arc géant de vide autour du secteur de Morlaix.
J'y suis allé vacances l'an dernier, et j'ai été surpris de voir si peu de remplacement dans cette ville, Lannion semble mois préservée.
J'ai vu une voiture de barbouzes, mais immatriculée 35, et quelques faunes et autres non identifiés, peu de punks, même si toujours trop à mon goût.
J'ai surtout apprécié les villages alentours, population que je n'avais a présent encore jamais vu, même das mon enfance des années 80, dans le Nord de la France.
Je visais la bretagne nord avec une certaine idée, que j'ai eu le plaisir de voir décrite par un membre, à savoir, essaimer sur un secteur, peser politiquement, et créer des bastions politiques visant la protection de la population locale, ancienne et nouvelle.
Dans l'idée, je cherche une zone rurale, en faible augmentation démographique, blanche, plutôt chretienne, pour les valeurs non progressistes que ça peut sauvegarder, pauvre, pour la valeur immobilière, et de climat assez clement et pluvieux, pour la faciliter de culture et d'arrosage.
Je cherche evidemment une zone avec internet, vu que mes ressources primaires seraient du commerce en ligne, avec en arrière plan un projet d'autonomie et de résilience, evidemment, en incluant le plus de personnes possible.
En somme, non pas un communautarisme crasseux de zadistes à la 8.6 entassés, mais un maillage d'individus, de familles, pouvant avoir accès les uns aux autres en quelques minutes seulement.
J'ai deja formulé cette idée auprès des braves, mais je n'ai reçu à présent que des réponses du genre "de quoi on va vivre" ou "je ne veux pas quitter la ville, ou la bretagne c'est un trou, ou pourquoi si j'ai de l'argent j'aiderais des pauvres, résumant souvent la vie à l'argent, et au plaisir consumériste du citadin.
J'avais d'ailleurs envisagé de vivre à l'étranger, suite à l'accueil en général assez défavorable d'idées comme la mienne, mais je vois que d'autres ont ici les mêmes idées (bretagne lozère)
Je pense à la bretagne, du fait des côtes, qui permettent des ressources alimentaires potentielles (pêche, pêche à pied), mais aussi de l'ensemble, paysage, population blanche, j'ai aussi vu pas mal de blondes, ca me change d'ici...
 

Harroku

SA- aspirant
Membre
Joined
Feb 13, 2021
Messages
191
Reaction score
274
Je ne sais pas pourquoi, mais je suis assez bon avec les blondes, ne cherchant pas à me caser, quand je suis en vacances je ne vais jamais plus loin qu'un seul échange, mais a chaque fois que j'aborde une blonde, ça marche, celle qui a "un copain" n'a en réalité pas de copain au bout de 10 minutes, et celle qui te prend de haut le fait pendant 2 minutes, ensuite, elle est toute à toi.
Je ne vais pas plus loin, parce que en général ce sont des open que je fais par exemple en faisant mes courses, ou sur un trajet, ou que je suis en vacances, ne cherchant pas de plan cul ou d'amusement, je ne cherche donc pas à aller plus loin, mais si je suis installé quelque part, je penserai à aller plus loin, on ne sait jamais.
A choisir, blonde, ensuite je dirais rousse, et après, brune c'est joli aussi, et après, on passe dans une classification plus généralement entendue sur ce forum.
 

Mekanizerad

SA- aspirant
Membre
Joined
Aug 23, 2020
Messages
128
Reaction score
490
Lire vos témoignages me fait chaud au coeur, je voulais quitter ma région (auvergne), enfin, puis-je même dire, mon pays d'accueil (la Turquie, tant les petites têtes blondes de l'école sont en réalité brunes), pour aller en Bretagne.
J'avais repéré sur le site "trouvetamosquée" une sorte d'arc géant de vide autour du secteur de Morlaix.
J'y suis allé vacances l'an dernier, et j'ai été surpris de voir si peu de remplacement dans cette ville, Lannion semble mois préservée.
J'ai vu une voiture de barbouzes, mais immatriculée 35, et quelques faunes et autres non identifiés, peu de punks, même si toujours trop à mon goût.
J'ai surtout apprécié les villages alentours, population que je n'avais a présent encore jamais vu, même das mon enfance des années 80, dans le Nord de la France.
Je visais la bretagne nord avec une certaine idée, que j'ai eu le plaisir de voir décrite par un membre, à savoir, essaimer sur un secteur, peser politiquement, et créer des bastions politiques visant la protection de la population locale, ancienne et nouvelle.
Dans l'idée, je cherche une zone rurale, en faible augmentation démographique, blanche, plutôt chretienne, pour les valeurs non progressistes que ça peut sauvegarder, pauvre, pour la valeur immobilière, et de climat assez clement et pluvieux, pour la faciliter de culture et d'arrosage.
Je cherche evidemment une zone avec internet, vu que mes ressources primaires seraient du commerce en ligne, avec en arrière plan un projet d'autonomie et de résilience, evidemment, en incluant le plus de personnes possible.
En somme, non pas un communautarisme crasseux de zadistes à la 8.6 entassés, mais un maillage d'individus, de familles, pouvant avoir accès les uns aux autres en quelques minutes seulement.
J'ai deja formulé cette idée auprès des braves, mais je n'ai reçu à présent que des réponses du genre "de quoi on va vivre" ou "je ne veux pas quitter la ville, ou la bretagne c'est un trou, ou pourquoi si j'ai de l'argent j'aiderais des pauvres, résumant souvent la vie à l'argent, et au plaisir consumériste du citadin.
J'avais d'ailleurs envisagé de vivre à l'étranger, suite à l'accueil en général assez défavorable d'idées comme la mienne, mais je vois que d'autres ont ici les mêmes idées (bretagne lozère)
Je pense à la bretagne, du fait des côtes, qui permettent des ressources alimentaires potentielles (pêche, pêche à pied), mais aussi de l'ensemble, paysage, population blanche, j'ai aussi vu pas mal de blondes, ca me change d'ici...
Je me permet d'apporter mon petit grain de sel : j'ai vécu dans le Finistère nord une bonne partie de ma vie et l'expérience était plutôt déplaisante. Tout le secteur brestois, landernéen, autour de Morlaix, de Guingamp et St-Brieuc sont d'une morosité sans pareille les 3/4 de l'année. Je ne sais pas si c'est uniquement dû à la météo mais j'ai toujours trouvé ces secteurs déprimants. J'ai aussi l'impression que la plupart des habitants sont des grands naïfs quand ils ne sont pas complètement abrutis par l'alcool ou d'autres drogues.

J'ai fini par quitter ces lieux "maudits", d'abord en allant voir du côté de Quimper pendant deux ans (météo déjà bien plus supportable même si nid à gauchiasses). Puis aujourd'hui dans une zone rurale étendue entre Redon et Ploërmel. Pour moi c'est le jour et la nuit : passer du pays breton au pays gallo m'a véritablement transfiguré ! Du soleil quasiment tout le temps (alors que quand j'appelle ma famille restée là-bas ils ont tjrs un temps pourri), des gens souriants et très gentils. C'est comme si je vivais dans un conte de fée.

La seule chose qui me fait peur c'est la proximité de plusieurs villes qui se transforment en véritable bourbier ethniques : le triangle Nantes, Rennes, Vannes (au milieu Redon est encore relativement épargnée car éloignée des grands axes routiers). Et aussi les jeunes qui écoutent de la musique de nègre à longueur de journée.

Si je peux te filer un petit tuyau, l'immobilier est pas cher dans les villages aux alentours de Redon, Questembert et Ploërmel. Ce sont des jolis petits coins ruraux où tu seras au calme et où tu pourras certainement rencontrer des blancs solides (ne serait-ce qu'en allant voir du côté des associations de chasse, etc...) (y)
 

Harroku

SA- aspirant
Membre
Joined
Feb 13, 2021
Messages
191
Reaction score
274
Si je pars sur la région bretagne, mon idée est de pratiquer la pêche à pied, du coup le compromis se fait entre le coût, le taux d' urbanisation, mais surtout le taux de remplacement ethnique.
Toute la côte entre un peu au dessus de Vannes et Biarritz par exemple, à mon avis, financièrement, c'est proscrit, surtout des coins horribles comme La Baule, malgré toutes les coques et palourdes qu'on trouve sur le côté ouest de l'arc de plage.
Le climat nord breton est moins clément que sur la côte sud, c'est sûr, après j'ai vu des coins autour de brest, qui semblent peu urbanisés, proches de la mer, mais je ne sais pas exactement le taux de remplacement ethnique actuel.
J'étudie aussi les possibilités à l'étranger, en sachant que ca sera en dernier recours, j'en parle sur le forum "expatriation" sans préciser la totalité de ma démarche, pour des raisons de simplicité.
J'ai assez aimé le cercle des églises à enclos, j'ai vu des coins qui semblent abandonnés, comme Saint Michel en Grève, et j'ai même vu une location à Carantec pour 250 euros par mois, alors que la rade de Morlaix est le coinoù j'ai ramassé les plus gros bigorneaux jusqu'à présent.
J'adore la pêche à pied, le ramassage de champignons en forêt aussi, la chasse, je ne m'y suis jamais intéressé, je devrais, d'abord on apprend des choses interessantes je pense, ensuite, la meilleur viande que j'ai mangée venait d'un chasseur, je pense aussi que leurs idées dooivent être assez loin de la putréfaction mentale de plus en plus prédominante, et enfin, un port d'arme de chasse, ça peut servir éventuellement à autre chose, si jamais on se retrouve dans la situation.

Ayant passé pas mal de vacances en mobil home, je trouve que le format est idéal, je suis assez déçu de ne pas pouvoir vivre librement sur mon terrain dans un mobil home.
En faisant des recherches, j'ai lu qu'on peut laisser à l'année un mobil home sur un camping ou une base de loisir.
Il semblerait qu'en dessous d'un certain nombre d'emplacement, le logement à l'année soit possible (?!) source, une personne qui vit selon ce modèle (un gaucho, mais l'idée est toujours intéressante)
Il semble que le propriétaire a établi une base pour mobil home avec 12 emplacements, et que plusieurs personnes y vivente à l'année (non, ce n'est pas un camp de manouche), c'est dans ma région (Auvergne) je pense aller voir et discuter un peu de tout ça.
Si ce modèle est légal, il serait envisageable de créer sous forme associative des modèles similaires, permettant a des nationalistes de s'implanter en bretagne, le mobil home etait assez accessible, pour les autres, au moyens plus elevés, des fermes, des maisons de village, des maisons independantes, longères etc.
Si jamais le logement à l'année n'est pas possible, il suffirait de monter des statuts, pour faire du moins de façon officielle un changement d'adresse, ou simplement créer des adresses légales, et les personnes vivraient en mobil home, le pense à ça poru ceux dont les moyens financiers sont limités.
L'idée est d'accroitre la population d'un secteur donné, pour peser politiquement, creer un parti local, et prendre le pouvoir de décision local, comme les communes sont sous forme de communautés de commune, il faudrait cibler plusieurs communes, afin de contrôler la communauté de communes, ça permettrait un effet boule de neige, peut être avec appui d'agriculteurs locaux, chasseurs et personnes voulant voir leur terres rester nobles, il y aurait moyen d' essaimer localement, puis de grossir, comme ça, en cas de modèle se dirigeant vers une secession, la terre bretonne serait l'endroit idéal, climat correct, de l'eau, des côtes, un espace relativement préservé, pour ceux qui voudraient vivre assez simplement, tout en restant sur le territoire français, c'était mon idée de base, que j'ai essayé de partager sur le discord "les braves" mais qui n'a eu que peu de succès.
 
Last edited:

BretonRustique

SA- aspirant
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 15, 2020
Messages
200
Reaction score
419
Si je pars sur la région bretagne, mon idée est de pratiquer la pêche à pied, du coup le compromis se fait entre le coût, le taux d' urbanisation, mais surtout le taux de remplacement ethnique.
Toute la côte entre un peu au dessus de Vannes et Biarritz par exemple, à mon avis, financièrement, c'est proscrit, surtout des coins horribles comme La Baule, malgré toutes les coques et palourdes qu'on trouve sur le côté ouest de l'arc de plage.
Le climat nord breton est moins clément que sur la côte sud, c'est sûr, après j'ai vu des coins autour de brest, qui semblent peu urbanisés, proches de la mer, mais je ne sais pas exactement le taux de remplacement ethnique actuel.
J'étudie aussi les possibilités à l'étranger, en sachant que ca sera en dernier recours, j'en parle sur le forum "expatriation" sans préciser la totalité de ma démarche, pour des raisons de simplicité.
J'ai assez aimé le cercle des églises à enclos, j'ai vu des coins qui semblent abandonnés, comme Saint Michel en Grève, et j'ai même vu une location à Carantec pour 250 euros par mois, alors que la rade de Morlaix est le coinoù j'ai ramassé les plus gros bigorneaux jusqu'à présent.
J'adore la pêche à pied, le ramassage de champignons en forêt aussi, la chasse, je ne m'y suis jamais intéressé, je devrais, d'abord on apprend des choses interessantes je pense, ensuite, la meilleur viande que j'ai mangée venait d'un chasseur, je pense aussi que leurs idées dooivent être assez loin de la putréfaction mentale de plus en plus prédominante, et enfin, un port d'arme de chasse, ça peut servir éventuellement à autre chose, si jamais on se retrouve dans la situation.

Ayant passé pas mal de vacances en mobil home, je trouve que le format est idéal, je suis assez déçu de ne pas pouvoir vivre librement sur mon terrain dans un mobil home.
En faisant des recherches, j'ai lu qu'on peut laisser à l'année un mobil home sur un camping ou une base de loisir.
Il semblerait qu'en dessous d'un certain nombre d'emplacement, le logement à l'année soit possible (?!) source, une personne qui vit selon ce modèle (un gaucho, mais l'idée est toujours intéressante)
Il semble que le propriétaire a établi une base pour mobil home avec 12 emplacements, et que plusieurs personnes y vivente à l'année (non, ce n'est pas un camp de manouche), c'est dans ma région (Auvergne) je pense aller voir et discuter un peu de tout ça.
Si ce modèle est légal, il serait envisageable de créer sous forme associative des modèles similaires, permettant a des nationalistes de s'implanter en bretagne, le mobil home etait assez accessible, pour les autres, au moyens plus elevés, des fermes, des maisons de village, des maisons independantes, longères etc.
Si jamais le logement à l'année n'est pas possible, il suffirait de monter des statuts, pour faire du moins de façon officielle un changement d'adresse, ou simplement créer des adresses légales, et les personnes vivraient en mobil home, le pense à ça poru ceux dont les moyens financiers sont limités.
L'idée est d'accroitre la population d'un secteur donné, pour peser politiquement, creer un parti local, et prendre le pouvoir de décision local, comme les communes sont sous forme de communautés de commune, il faudrait cibler plusieurs communes, afin de contrôler la communauté de communes, ça permettrait un effet boule de neige, peut être avec appui d'agriculteurs locaux, chasseurs et personnes voulant voir leur terres rester nobles, il y aurait moyen d' essaimer localement, puis de grossir, comme ça, en cas de modèle se dirigeant vers une secession, la terre bretonne serait l'endroit idéal, climat correct, de l'eau, des côtes, un espace relativement préservé, pour ceux qui voudraient vivre assez simplement, tout en restant sur le territoire français, c'était mon idée de base, que j'ai essayé de partager sur le discord "les braves" mais qui n'a eu que peu de succès.
Je me permets d'apporter quelques précisions personnelles.

La Bretagne est une petite nation. Où que tu sois, tu es toujours à une heure et demi maximum de la mer.

Quand on regarde une carte de la Bretagne, on voit deux mondes. Le monde dynamique, urbanisé et remplacé, à savoir les grandes villes et le littoral. Aujourd'hui, Rennes, Nantes et leurs alentours sont à éviter. Et toute ville à moins de trente minutes est à fuir. Et le monde rurale isolée, assez pauvre, peu dynamique, très vieux, en perte d'habitants. Fais un tour dans les villages du Kreiz Breiz, tu le verras par toi-même, les maisons en ruines, les villages fantômes. Ces coins sont totalement blancs (à deux, trois allogènes près, et encore, tu ne les vois que si tu veux les voir) et sans aucun problème d'insécurité.

Une seule carte sur la Bretagne :

http://keltika.free.fr/Bretagne F2552.htm

Il faut aller dans les communes rurales isolées, et ce, le plus loin des pôles urbains. Le coin autour de Carhaix est clairement le lieu qu'il faut viser. C'est le coin le plus paumé de toute la Bretagne, et c'est tout à fait vivable. Où que tu sois, tu seras toujours à moins d'une heure d'une grosse ville (Saint-Brieuc, Brest, Quimper...), donc un accès au confort moderne (ophtalmo, dentiste, et j'en passe, qui sont très très compliqués à avoir en campagne rurale isolée).

La vision long terme doit prédominer dans un tel choix, celui de partir vivre dans un coin rural blanc. Si je peux te conseiller quelque chose, c'est de viser 30km autour de Carhaix, il y aussi un coin au nord et à l'ouest de Ploërmel, coin très joli d'ailleurs, mais dont le changement démographique risque d'être plus bref que pour le coin autour de Carhaix.

Tu parles de La Baule, de Vannes, et compagnie. Oublie tout ça. Déjà, l'été, c'est infâme, c'est rempli de touristes. C'est remplacé à outrance, et surtout, pour La Baule, c'est à côté de Saint-Nazaire...

Je regrette beaucoup la plupart des interventions ici présentes. Tout le monde parle des villes, encore et toujours, ça parle notamment de Morlaix. Ces coins sont à éviter. Rayer les villes de votre tête, n'y mettez pas les pieds, n'y habitez pas. Il faut vivre dans une commune rurale isolée, il n'y a pas d'autre choix à long terme.

En attendant que la France finisse en voie de putréfaction maximale, pars donc t'installer dans un coin peinard, assez ancien de préférence, peu urbanisé, peu dynamique. Il ne faut pas vivre à moins de 30 minutes d'une ville de plus de 10 000 habitants. Règle à suivre à la lettre, il n'y a pas d'exception.

J'espère avoir pu apporter quelque chose à ta démarche d'émigration en Bretagne. Si tu les cherches, tu trouveras quelques bons camarades. Prudence est mère de sûreté. Au plaisir de se croiser en Bretagne.

Pour le grand remplacement c'est pas plus fort dans l'Ouest qu'ailleurs en France. Pour le gauchisme, peut-être un niveau de vie légèrement plus élevé. Ou alors l'accès à la mer.
Rien à voir avec le niveau de vie, à mon humble avis. L'axe Guingamp-Carhaix est le coin le plus rouge de Bretagne... mais aussi le coin où il y a le plus de pauvreté et d'inégalités, avec pleins de communes isolées, des services publics à la ramasse (ça mériterait un long message).
 
Last edited:

Harroku

SA- aspirant
Membre
Joined
Feb 13, 2021
Messages
191
Reaction score
274
c'etait mon objectif, j'aimerais dans l'idéal être à disons 20 minutes de vélo de la mer, sur un secteur cotier sans plage, moins touristique, sans grande ville à proximité, il y a quand même pas mal de choix, je préfèrerais la bretagne à la normandie du fait de la côte granitique, mais même la basse normandie semble assez tranquille.
l'idéal serait entre Brest et Vannes, pour la température à peine plus chaude, mais je verrai où je tomberai.
Carhaix de mémoire c'est relativement a égale distance de brest-morlaix.
Après, je peux aussi réfléchir à un secteur plus loin de la mer, c'est un peu dommage car ça apporte une ressource intéressante, et une activité que j'aime beaucoup.
(edition d'après ta carte)J'avais pensé à Crozon aussi, et saint pol, rosco, beaucoup aimé saint pol, la cathédrale, les collegiens blancs.
Vu aussi sur Landivisau, secteur Paimpol aussi pourquoi pas, guilvinec j'avais repéré une location.
Je vais etudier de plus près,voir ce qui se loue, a quel endroit c'est, le temps de trajet pour la mer, idéalement sans voiture, si je peux m'en passer en cas de souci, ça peut être bien, même si j'en aurai sûrement une.
Autre souci selon cette carte, le réseau internet, j'ai besoin d'un peu de réseau pour le boulot (a domicile), et helas la vie sociale, que j'aimerais remplacer par de lavie sociale réelle, pas evident.
Ici, pour être tranquille ethniquement, il faut être à 800 metres, les vallées c'est tout envahi, bon, pas trop de soucis, mais il faut dire que je n'ai aucune vie sociale, autant à mon ancienne adresse qu'à la nouvelle, tu as pas mal de gauchistes un peu défoncés, beaucoup de cassos, les turcs, les arabes et de plus en plus de nègres, il n'y a rien pour moi là dedans, forte population masculine, du fait des anciennes activités, peu de femmes, la plupart de PAB, les femmes saines sont cachées.

edit 2, je me disais bien que le parc naturel d'armorique etait sur le secteur dont tu parles (en vert) et je me disais bien qu'il y avait une partie de côte marine, la pointe de crozon, du coup ça pourrait être intéressant de s'installer par là.
osm-intl,8,48.256389,-4.465278,280x280@2x.png
 
Last edited:

Mekanizerad

SA- aspirant
Membre
Joined
Aug 23, 2020
Messages
128
Reaction score
490
D'une façon parallèle au projet de la Grande Bourgogne Blanche, je verrais bien une Grande Bretagne Blanche. Le terrain (ou terreau) m'y semblant beaucoup plus favorable, d'après mes lires, pour égrainer les germes de la reconquête.

Après tout, il s'agit de s'installer dans des coins préservés et il n'y en a plus tant que ça de nos jours...
 
Last edited:

Harroku

SA- aspirant
Membre
Joined
Feb 13, 2021
Messages
191
Reaction score
274
exactement!
Je pense aussi à des coins dans le sud massif central (lozère, cantal, aveyron, frois en hiver helas, j'ai ai vécu)
la basse normandie, l'aisne, le sud vers les pyrennées, la corse, mais je privilégie la bretagne, parce que j'adore la pêche à pied, qu'il y a peu d'industrie,(les autres coins aussi)j'aime assez le climat jene crains pas la pluie, par contre la chaleur je déteste ça.
 

TournevisPatriote

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
559
Reaction score
1,963
C'est vrai que les coins autour de Morlaix, Lannion et Paimpol sont beaux et relativement préservés. Le climat y est très doux toute l'année. Juste il faut aller le moins possible à la ville et ne pas se rendre dans les stations balnéaires en juillet-août... L'avantage en Bretagne c'est que tu as quand même pas mal de petites villes de 2000/3000 habitants avec tous les commerces sur place. Des bars, il y en a à peu près partout, le breton aime picoler et refaire le monde avec une pinte. Mais Klaus Schwab a décidé que ce genre de commerce devait disparaître ! Bon...

Tu trouveras ici une liste des Petites cités de caractère bretonnes et tu as l'embarras du choix. Mes préférences vont à Tréguier (qui possède une cathédrale et est très catholique), à Malestroit et à Josselin (toutes deux au bord du canal de Nantes à Brest). Si je devais m'installer quelque part en Bretagne, ce serait probablement dans une de ces villes.

Le Centre Bretagne peut être une bonne planque pour s'isoler, retaper une vieille maison et cultiver son terrain, aussi bien autour des Monts d'Arrée qu'au bord du lac de Guerlédan ou près de la forêt de Brocéliande. Il faut aimer vivre de peu et accepter les changements de météo, car il pleut pas mal !
 

Harroku

SA- aspirant
Membre
Joined
Feb 13, 2021
Messages
191
Reaction score
274
La vie simple, je l'ai deja vécue, pas de chauffage pas d'eau, y compris en hiver, j'avoue qu'un peu de confort est agréable.
 

Main Tendue

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 26, 2020
Messages
27
Reaction score
211
Salut !

Après avoir passé 40 ans dans la foutue banlieue parisienne, je vais emménager d'ici un mois dans le sud de l'Ille-et-Vilaine ! Enfin, j'me barre !!
Ayant prospecté un peu par là-bas, j'ai vite compris qu'il fallait absolument rester assez loin des grandes villes, Rennes en tout cas. Du peu que j'ai vu de Rennes, c'est des barres d'immeubles, du couillon gauchiste et du nègre (selon la zone bien sûr). Mais de toutes façons, de base, celà ne m'intéressait pas. Je ne quitte pas l'enfer francilien pour retrouver l'équivalent.
J'ai été un moment faire mes courses au Leclerc de Bain-de-Bretagne, et j'ai quand-même été surpris de ne voir quasiment que des blancs. Je n'ai vu (et c'est déjà trop) qu'une immonde PAN. À part ça, les filles blanches avaient l'air plutôt saines, et c'est quelque chose que j'apprécie.
Je pense qu'il faut aussi ne pas être au coeur des villes moyennes comme Ploërmel ou Redon. Redon, dont j'ai un peu fait le tour, a son (ses?) quartier dégueulasse avec ses parasites de bougnoules, et j'ai croisé une sorte de nègre migrant avec un regard haineux.
Effectivement, comme dit plus haut, il faut s'installer au grand max dans des petites communes avec peu d'habitants (véhicule obligatoire). Et oui, ce qui est bien en Bretagne, c'est qu'il y a plein de petites communes avec quelques commerces, et des zones assez développées industriellement pour y trouver du boulot.
Par contre, j'ai pris conscience d'une chose et qui m'a attristé, c'est les conséquences du confinement. En regardant sur Google Earth ma future commune en street view, les photos datant d'il y a 3-4 ans, on y voit des femmes en petites robes agréables se ballader, des commerces ouverts, des bars avec des gens en terrasse, bref un petit bourg qui vit tranquillement loin de l'enfer des grandes villes. Et quand je m'y suis rendu, j'ai été assez frappé par l'aspect d'une ville morne où chacun est chez soit. Ça m'a donné encore plus de haine contre ces enculés à la tête du pays. Bref !
En tout cas, l'endroit où je vais m'a semblé bien préservé, et pour un gars de la ville comme moi, ça sera une nouvelle vie !
Au départ, je voulais acheter une baraque, mais aux vues des circonstances, on m'a refusé un prêt et je me dis que c'est pas plus mal, ça me permet de tâter le terrain sans trop de risque. On peut trouver des locations très sympas pour pas chères ; il faut juste ne pas avoir peur d'aller dans la cambrousse :)

Voilà ! Je vous referai un retour après avoir passé quelques jours/semaines là-bas.

Bien à tous et que la force soit avec vous !
 
Last edited:

Harroku

SA- aspirant
Membre
Joined
Feb 13, 2021
Messages
191
Reaction score
274
Je regarde les locations, et en voyant des maisons avec terrain, de la colocation pourrait être intéressante, ca permettrait le jardin les poules mais avec un loyer assez modéré.

j'ai repéré quelques annonces sur leboncoin, il y a de bons terrains, du 1500 à 5000 metres carrés, après il y a des biens avec énormément de boulot, je pense que ça pourrait être bien d'exploiter par exemple ce terrain de 5000 metres carrés en base de loisir associative ou delire du genre, pour poser des mobil homes et faire vivre des couples, personnes seules dedans, histoire de faire une forme d'appel d'air aux personnes de la bonne couleur (ethnique et politique).
Evidemment le but principal du terrain serait l'autonomie alimentaire ou essayer de s'en approcher.
 
Last edited:

La plume

SA- aspirant
Membre
Joined
Dec 20, 2020
Messages
10
Reaction score
16
Salut !

Après avoir passé 40 ans dans la foutue banlieue parisienne, je vais emménager d'ici un mois dans le sud de l'Ille-et-Vilaine ! Enfin, j'me barre !!
Ayant prospecté un peu par là-bas, j'ai vite compris qu'il fallait absolument rester assez loin des grandes villes, Rennes en tout cas. Du peu que j'ai vu de Rennes, c'est des barres d'immeubles, du couillon gauchiste et du nègre (selon la zone bien sûr). Mais de toutes façons, de base, celà ne m'intéressait pas. Je ne quitte pas l'enfer francilien pour retrouver l'équivalent.
J'ai été un moment faire mes courses au Leclerc de Bain-de-Bretagne, et j'ai quand-même été surpris de ne voir quasiment que des blancs. Je n'ai vu (et c'est déjà trop) qu'une immonde PAN. À part ça, les filles blanches avaient l'air plutôt saines, et c'est quelque chose que j'apprécie.
Je pense qu'il faut aussi ne pas être au coeur des villes moyennes comme Ploërmel ou Redon. Redon, dont j'ai un peu fait le tour, a son (ses?) quartier dégueulasse avec ses parasites de bougnoules, et j'ai croisé une sorte de nègre migrant avec un regard haineux.
Effectivement, comme dit plus haut, il faut s'installer au grand max dans des petites communes avec peu d'habitants (véhicule obligatoire). Et oui, ce qui est bien en Bretagne, c'est qu'il y a plein de petites communes avec quelques commerces, et des zones assez développées industriellement pour y trouver du boulot.
Par contre, j'ai pris conscience d'une chose et qui m'a attristé, c'est les conséquences du confinement. En regardant sur Google Earth ma future commune en street view, les photos datant d'il y a 3-4 ans, on y voit des femmes en petites robes agréables se ballader, des commerces ouverts, des bars avec des gens en terrasse, bref un petit bourg qui vit tranquillement loin de l'enfer des grandes villes. Et quand je m'y suis rendu, j'ai été assez frappé par l'aspect d'une ville morne où chacun est chez soit. Ça m'a donné encore plus de haine contre ces enculés à la tête du pays. Bref !
En tout cas, l'endroit où je vais m'a semblé bien préservé, et pour un gars de la ville comme moi, ça sera une nouvelle vie !
Au départ, je voulais acheter une baraque, mais aux vues des circonstances, on m'a refusé un prêt et je me dis que c'est pas plus mal, ça me permet de tâter le terrain sans trop de risque. On peut trouver des locations très sympas pour pas chères ; il faut juste ne pas avoir peur d'aller dans la cambrousse :)

Voilà ! Je vous referai un retour après avoir passé quelques jours/semaines là-bas.

Bien à tous et que la force soit avec vous !
Ah ça pour te changer, ça va te changer ! :)
De plus, tu arrives en début de printemps, l'une des meilleures périodes pour déménager ;)
Tout va être différent, tu verras : la lumière, les bruits (et les silences), le climat ... même si tu en as conscience, tu vas réaliser à quel point la vie en BP est pesante et stressante.
Et puis l'un des aspects sympas de la Bretagne, c'est qu'en relativement peu de temps, tu changes de département et les différences sont parfois saisissantes (exemples : la différence entre le littoral du Sud avec les côtes du Nord 35 / les paysages des Monts d'Arrée et ceux de Brocéliance la légendaire (forêt de Paimpol) etc).

Bon(s) changement(s) à toi !
 

BretonRustique

SA- aspirant
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 15, 2020
Messages
200
Reaction score
419
c'etait mon objectif, j'aimerais dans l'idéal être à disons 20 minutes de vélo de la mer, sur un secteur cotier sans plage, moins touristique, sans grande ville à proximité, il y a quand même pas mal de choix, je préfèrerais la bretagne à la normandie du fait de la côte granitique, mais même la basse normandie semble assez tranquille.
l'idéal serait entre Brest et Vannes, pour la température à peine plus chaude, mais je verrai où je tomberai.
Carhaix de mémoire c'est relativement a égale distance de brest-morlaix.
Après, je peux aussi réfléchir à un secteur plus loin de la mer, c'est un peu dommage car ça apporte une ressource intéressante, et une activité que j'aime beaucoup.
(edition d'après ta carte)J'avais pensé à Crozon aussi, et saint pol, rosco, beaucoup aimé saint pol, la cathédrale, les collegiens blancs.
Vu aussi sur Landivisau, secteur Paimpol aussi pourquoi pas, guilvinec j'avais repéré une location.
Je vais etudier de plus près,voir ce qui se loue, a quel endroit c'est, le temps de trajet pour la mer, idéalement sans voiture, si je peux m'en passer en cas de souci, ça peut être bien, même si j'en aurai sûrement une.
Autre souci selon cette carte, le réseau internet, j'ai besoin d'un peu de réseau pour le boulot (a domicile), et helas la vie sociale, que j'aimerais remplacer par de lavie sociale réelle, pas evident.
Ici, pour être tranquille ethniquement, il faut être à 800 metres, les vallées c'est tout envahi, bon, pas trop de soucis, mais il faut dire que je n'ai aucune vie sociale, autant à mon ancienne adresse qu'à la nouvelle, tu as pas mal de gauchistes un peu défoncés, beaucoup de cassos, les turcs, les arabes et de plus en plus de nègres, il n'y a rien pour moi là dedans, forte population masculine, du fait des anciennes activités, peu de femmes, la plupart de PAB, les femmes saines sont cachées.

edit 2, je me disais bien que le parc naturel d'armorique etait sur le secteur dont tu parles (en vert) et je me disais bien qu'il y avait une partie de côte marine, la pointe de crozon, du coup ça pourrait être intéressant de s'installer par là.
View attachment 47838
Personnellement, je ne me dirigerai pas vers l'Armor, mais plutôt vers l'Argoat. Mais oui, ce coin est pas trop mauvais. Je pense qu'il y a pas mal de petites communes sympathiques reliant Morlaix à Quimper (Pleyben, Plounéour-Menez, Scrignac). J'avoue que je connais mal la partie est du Finistère, je ne suis pas le mieux placé pour t'en parler.
Si tu veux à tout prix vivre près d'une côte, tu devrais te renseigner sur le pays Bigouden, je pense que ce n'est pas trop mal préservé.

Après, c'est une question de tolérance. Je sais que personnellement, je ne supporte pas la présence d'allogènes, donc pour moi, c'est campagne profonde, loin de tout, et basta, je ne côtoie que des vieux et que des blancs, je ne suis pas emmerdé.
Vivre près de la côte, c'est l'horreur. Tu n'es jamais tranquille, tu es souvent à côté de grosse ville, donc tu vas y rencontrer la faune locale, et l'été, c'est envahi de touristes. Il faut aimer..

exactement!
Je pense aussi à des coins dans le sud massif central (lozère, cantal, aveyron, frois en hiver helas, j'ai ai vécu)
la basse normandie, l'aisne, le sud vers les pyrennées, la corse, mais je privilégie la bretagne, parce que j'adore la pêche à pied, qu'il y a peu d'industrie,(les autres coins aussi)j'aime assez le climat jene crains pas la pluie, par contre la chaleur je déteste ça.
J'en avais parlé l'autre fois, justement. Pour moi, la Grande Bretagne Blanche est plus pertinente. La Bretagne est une nation avec un fort sentiment identitaire, c'est une nation constituée, qui a connu l'indépendance et la grandeur, qui a une langue propre (avec le gallo, mais c'est moindre), donc moyen de coupure linguistique avec la fwrancophonie, accès à la mer, climat pas trop mauvais, et beaucoup de charme. Bien sûr, c'est aussi le coin le moins remplacé. Pendant que la France sombre dans la mort programmée (plus de 75% de naissances étrangères en Ile-de-France), la Bretagne regarde ça tranquillement. Pas sûr que le délire gauchiste va continuer encore longtemps lorsque la France va sombrer. Bref, c'est une aubaine, c'est le coin qui restera le plus calme et blanc.

C'est vrai que les coins autour de Morlaix, Lannion et Paimpol sont beaux et relativement préservés. Le climat y est très doux toute l'année. Juste il faut aller le moins possible à la ville et ne pas se rendre dans les stations balnéaires en juillet-août... L'avantage en Bretagne c'est que tu as quand même pas mal de petites villes de 2000/3000 habitants avec tous les commerces sur place. Des bars, il y en a à peu près partout, le breton aime picoler et refaire le monde avec une pinte. Mais Klaus Schwab a décidé que ce genre de commerce devait disparaître ! Bon...

Tu trouveras ici une liste des Petites cités de caractère bretonnes et tu as l'embarras du choix. Mes préférences vont à Tréguier (qui possède une cathédrale et est très catholique), à Malestroit et à Josselin (toutes deux au bord du canal de Nantes à Brest). Si je devais m'installer quelque part en Bretagne, ce serait probablement dans une de ces villes.

Le Centre Bretagne peut être une bonne planque pour s'isoler, retaper une vieille maison et cultiver son terrain, aussi bien autour des Monts d'Arrée qu'au bord du lac de Guerlédan ou près de la forêt de Brocéliande. Il faut aimer vivre de peu et accepter les changements de météo, car il pleut pas mal !
Il y a vraiment beaucoup de jolis coins en Breiz, toujours un coin mégalithique à découvrir, une petite cité de caractère à visiter, une côté à explorer, un recoin forestier à fouiller, des rochers à escalader.
 

Mekanizerad

SA- aspirant
Membre
Joined
Aug 23, 2020
Messages
128
Reaction score
490
J'en avais parlé l'autre fois, justement. Pour moi, la Grande Bretagne Blanche est plus pertinente. La Bretagne est une nation avec un fort sentiment identitaire, c'est une nation constituée, qui a connu l'indépendance et la grandeur, qui a une langue propre (avec le gallo, mais c'est moindre), donc moyen de coupure linguistique avec la fwrancophonie, accès à la mer, climat pas trop mauvais, et beaucoup de charme. Bien sûr, c'est aussi le coin le moins remplacé. Pendant que la France sombre dans la mort programmée (plus de 75% de naissances étrangères en Ile-de-France), la Bretagne regarde ça tranquillement. Pas sûr que le délire gauchiste va continuer encore longtemps lorsque la France va sombrer. Bref, c'est une aubaine, c'est le coin qui restera le plus calme et blanc.
Je partage le même sentiment. Le jour où les bretons se sentiront emmerdés par les étrangers, je ne donne pas cher de leur peau. Bon par contre j'aime pas trop les "un jour ceci, un jour cela" parce que ça fait un peu genre que ça ne se produira jamais :unsure: !
Mais là, j'y crois vraiment.
 
Top