Ou déménager ?

Frederik

SA- aspirant
Membre
Joined
Sep 15, 2020
Messages
17
Reaction score
26
Je vois qu'on a parlé de montagne et de Gap, ça tombe bien c'est chez moi. Le coin se négrise/gentrifie à vitesse grand V. Tous les riches de France et d'ailleurs veulent leur "pied a terre" dans ce paradis ensoleillé. Les prix de l'imobillier deviennent inabordables (studio à 100.000 euros). On a des gitans afghans kosovars bosniaques tchétchènes arabes et nègres en tous genres. Il y a 15 ans les noirs se contaient sur les doigts de la main 2-3 adoptés, maintenant tu ne peux pas aller dans un parc sans en voir au moins 10. J'attendais la fin d'un contrat en septembre et maintenant je cherche du boulot à l'est.
 

Frederik

SA- aspirant
Membre
Joined
Sep 15, 2020
Messages
17
Reaction score
26
D'ailleurs je vais voir ce que je trouve en Slovénie.... Merci du conseil !
 

Le négriculteur auvergnat

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Jan 31, 2021
Messages
270
Reaction score
866
La Haute Loire et ses coins paumés. Pas d'animal de la jungle et des paysages magnifiques. L'immobilier est accessible. En revanche, il faut aimer la nature et avoir un travail qui te permette d'habiter loin de tout.
 

3gandalf3

SA- aspirant
Membre confirmé
Membre
Joined
May 21, 2020
Messages
208
Reaction score
417
On recense en Haute-Loire dix-neuf communes labellisées d’une à trois fleurs. Le Puy-en-Velay étant l’unique commune à avoir obtenu trois fleurs. Obtenir le Graal ultime des quatre fleurs décernées par le Conseil national des villes et villages fleuris (CNVVF) nécessite de rentrer dans un long parcours ponctué d’étapes que gère le Département, puis la Région. »ON considère que les communes primées, accèdent dans les cinq années à venir à l’obtention d’une première fleur », précise Muriel Roiron, en charge à la Maison du tourisme du label Villes et villages fleuris. Encore faut-il que les communes concernées persévèrent dans la qualité de fleurissement de leur patrimoine, de leurs rues, et places. Cela a été le cas pour le petit village de Varenne-Saint-Honorat (situé quelques kilomètres au nord de Fix-Saint-Geneys), qui attend la validation de sa première fleur par le jury régional après proposition du Conseil départemental. Donc un bon cadre de vie dans ces villages, peu de maghrébins et de gitans.
 

Shark737

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
442
Reaction score
1,078
La Haute Loire et ses coins paumés. Pas d'animal de la jungle et des paysages magnifiques. L'immobilier est accessible. En revanche, il faut aimer la nature et avoir un travail qui te permette d'habiter loin de tout.
La Haute Loire, je confirme. Je connais très bien la région de Craponne sur Arzon, épargnée (pour l'instant ?) par les races de boue. Les jeunes que j'ai rencontrés sont des droitards décomplexés. J'y pense sérieusement. En plus, on peut trouver du boulot assez facilement.
 

Chiassidence

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 9, 2020
Messages
802
Reaction score
2,671
Les échanges sur ce fil sont assez déprimants.

Quand on a moins de trente ans en France et que l'on espère se constuire une famille sur des bases viales, les différents paramètres à analyser nous plongent vite dans l'effroi le plus total. Entre les conditions de vie générales, la déliquescence du milieu scolaire, l'omniprésence des activités interlopes ou la vénération systématisée des parasites simiesques, je ne pense pas rester en France pour ma part. Même en essayant de m'implanter dans des zones encore préservées, nous resterons sur une pente glissante. Et, soyons francs : nos "compatriotes" sont des immondices ambulantes sans vergogne pour l'écrasante majorité d'entre eux. Leur adhésion frénétique aux injections de Bourla et aux privations intolérables de libertés que nous subissons me confortant dans ce choix -en germination- depuis plus de deux ans.

De toute façon, je risque de me faire planter par un métèque un jour ou l'autre si je m'éternise en France. Ou par des Gaulois détraqués complètement inféodés aux gredins d'Israël : après tout, la vie d'un fasciste odieux doit laisser tout l'espace nécessaire aux Nègres qui s'autorépliquent sans fin, aux hordes négroïdes les plus infernales, les plus voraces, les plus déchaînées, à toutes les meutes allogènes plus ou moins crépues qui confortent les Blancs occidentaux dans leur désir masochiste d'en découdre avec eux-mêmes. J'oscille entre le tombeau et la cellule dans ce pays livré au néant de la brousse primitive.
 

Irvine

SA- aspirant
Membre
Joined
Jun 21, 2020
Messages
15
Reaction score
51
La première réflexion avant de choisir un lieu de vie, c'est de résoudre la question économique. Il y a le choix du non-travail (à la Varg Vikernes), il y a le télétravail ou sinon le choix d'un métier essentiel et demandé qui permet d'être indépendant (plombier....)
C'est déjà compliqué de changer de lieu de vie, alors si on peut se retirer une bonne partie de l'épine du pied en n'ayant pas besoin de se questionner pour le travail, c'est un grand bénéfice.

Moi j'ai pu choisir la seconde solution pour m'exfiltrer de la négraille parisienne et je suis désormais dans une enclave encore assez protégée, même si je sais que c'est temporaire.
 
Top