Montréal, Québec

SuperBooze

Gauchiste en rémission
Membre
Quand tu t'éloignes de cette horreur de Montréal, ça l'est. Mais ça ne va pas le rester longtemps. À la télévision, on leur ventile des travelos, des trans, et des immigrés et si les vieux restent de bons racistes, les jeunes adhèrent au discours progressiste, à l'intersectionnalité à l'américaine et vont bousiller un oasis blanc magnifique. Le seul coin qui sera sauvé sera le Nord du Québec, aux conditions climatiques bien trop rudes pour les métèques.
Je peux confirmer à 100% ce que vous dites! Montréal et la région autour(Laval, Longueuil, Brossard et compagnie) c'est une poubelle d'immigrants et de dégénérés LGBT dégueulasses! Le reste du Québec(excepté une partie de l'Estrie) c'est un autre univers, un paradis blanc mais bon le dépotoir à immigrants qu'est cette métropole dégueulasse, se déverse progressivement sur le reste du Québec mais avec difficulté car beaucoup de ces immigrants finissent par soit retourner à Montréal soit carrément aller dans les chiottes de Trudeau(Ontario, Alberta, Ottawa, Toronto, Calgary etc...). Voilà pourquoi le pays européen, le plus violemment touché par toute cette merde et notamment l'antiracisme et le marxisme, qu'est la France, doit imploser au plus vite car ça va être le coup d'envoie définitif aux autres pays blancs que l'importation massive des autres races + le métissage massif + le délire LGBT féministe 2.0/3.0 = effondrement du pays à tout les niveaux et à terme chaos!
 

Mr. Stonesipher

Branleur sous pseudo
Membre
Les côtés trapeurs de peau , ours, carribou, peau rouge et blanc chasseur, ça fait une sorte de stage d'initiation à la survie. C'est moins dérangeant que les nègres et bicots qui détruisent tout et chient partout. Et puis se sont d'excellents chasseurs et tireurs, un peu d'expérience d'eugèniste (car sa reste une race altaïque tout comme les nippons etc...) pourrai donner de bon formateur au combat de guérilla, pour se débarraser des Orcs d'Afrique et récupèrer les zones occupés. Et puis, appararent ils n'ont pas la haine, contrairement aux nègres, des blancs. Ils veulent juste avoir leurs territoires et être tranquilles.
Les Autochtones sont vraiment le dernier de mes problèmes. Même si les Mohawks sont des criss de tas de mardes de premier ordre, les autres tribus sont correctes.
 

Altar

Branleur sous pseudo
Membre
En venant à Montréal, j'ai découvert cette fabuleuse espèce que sont les haïtiens, quel dommage de ne pas en avoir en France aussi... Ça pourrait encore rajouter au chaos ambiant avant l'explosion générale et l'avènement du cannibalisme nègre.
 

Mr. Stonesipher

Branleur sous pseudo
Membre
En venant à Montréal, j'ai découvert cette fabuleuse espèce que sont les haïtiens, quel dommage de ne pas en avoir en France aussi... Ça pourrait encore rajouter au chaos ambiant avant l'explosion générale et l'avènement du cannibalisme nègre.
Vraiment nos meilleurs migrants...
 

edelweiss

Branleur sous pseudo
Membre
j'ai été dans côte-des-neiges 3 ans, c'était pire que l'afrique. seul blanc dans le métro le soir, 4 fois sur 5.

je sais pas si d'autres démocrates sont passés par côte des neiges, par exemple un vendredi soir, et ont été comme moi émerveillés par les délices du monde entier s'étant échoués là.
pas un blanc, d'abord, mais surtout des haitiens difformes et défoncés, des mendiants pakistanais qui te hurlent dessus, des gros arabes qui fument dehors de leurs sales resto hallal, quelques chinois égarés et dégueulasses. mais surtout, surtout beaucoup d'énormes négresses habillées en loques
trainant leurs nombreux petits singes. il est vrai, comme le disait un camarade plus haut, qu'on s'y sent moins menacé physiquement qu'ailleurs. ces grosses merdes sont pacifiées, au moins partiellement.

pas grand chose à sauver des autres quartiers. il me semble que c'est le plateau mont-royal qui soit le plus blanc, simplement c'est aussi le plus bourré de grosses pédales, travelots, féministes obèses.

j'avais pour me rendre au travail à traverser outremont pour me rendre au centre-ville. ça me faisait rire de voir ces délicieuses baleines youtres toutes sorties pour shabbat, jouant au parc avec leurs enfants horribles, parlant yiddish entre eux et anglais au café du coin. on était très loin du foyer lumineux de l'amérique française que nous étions autrefois.

je suis en région, désormais, et je pense que c'est très vivable. le québec est plein d'endroits encore paisibles où vivre, au moins pour quelques années encore.

je me demande si vous avez des impressions d'autres quartiers?

on dit qu'hochelaga est franco, pour les quelques fois où j'y ai mis les pieds, ça me semblait comme partout ailleurs.
le nord c'est une vraie blague. faut pas y mettre les pieds. longueuil est horrible.
 

Prepuce Carbonara

Branleur sous pseudo
Membre
j'ai été dans côte-des-neiges 3 ans, c'était pire que l'afrique. seul blanc dans le métro le soir, 4 fois sur 5.

je sais pas si d'autres démocrates sont passés par côte des neiges, par exemple un vendredi soir, et ont été comme moi émerveillés par les délices du monde entier s'étant échoués là.
pas un blanc, d'abord, mais surtout des haitiens difformes et défoncés, des mendiants pakistanais qui te hurlent dessus, des gros arabes qui fument dehors de leurs sales resto hallal, quelques chinois égarés et dégueulasses. mais surtout, surtout beaucoup d'énormes négresses habillées en loques
trainant leurs nombreux petits singes. il est vrai, comme le disait un camarade plus haut, qu'on s'y sent moins menacé physiquement qu'ailleurs. ces grosses merdes sont pacifiées, au moins partiellement.

pas grand chose à sauver des autres quartiers. il me semble que c'est le plateau mont-royal qui soit le plus blanc, simplement c'est aussi le plus bourré de grosses pédales, travelots, féministes obèses.

j'avais pour me rendre au travail à traverser outremont pour me rendre au centre-ville. ça me faisait rire de voir ces délicieuses baleines youtres toutes sorties pour shabbat, jouant au parc avec leurs enfants horribles, parlant yiddish entre eux et anglais au café du coin. on était très loin du foyer lumineux de l'amérique française que nous étions autrefois.

je suis en région, désormais, et je pense que c'est très vivable. le québec est plein d'endroits encore paisibles où vivre, au moins pour quelques années encore.

je me demande si vous avez des impressions d'autres quartiers?

on dit qu'hochelaga est franco, pour les quelques fois où j'y ai mis les pieds, ça me semblait comme partout ailleurs.
le nord c'est une vraie blague. faut pas y mettre les pieds. longueuil est horrible.
Hochelaga est remplie d'anarchistes, de communistes et autres hommes soja.
Habiter Montréal de toutes manières est assez dérangeant pour le cerveau des racistes que nous sommes.

Privilégiez la sainte ville de Québec, classée ville xénophobe 5 étoiles.
 

Altar

Branleur sous pseudo
Membre
Je suis sur Hochelaga depuis quelques années maintenant et effectivement, c'est francophone mais c'est aussi "le fond du panier" de la francophonie, c'est à dire beaucoup de cas sociaux, de clochards et de putes. Quelques nègres et bougnoules cependant, j'ai failli me faire voler ma moto devant chez moi à cause de bicots un peu trop entreprenants, ça m'a rappelé la France... Quelle sale race, où qu'ils soient sur la planète, il faut absolument qu'ils nuisent.

Et je confirme qu'il y a effectivement beaucoup d'anarchistes dans le coin, mais ils me font plus rire qu'autre chose...
 

franced88

Branleur sous pseudo
Membre
Je suis dans hochelaga depuis un an, venant d'un quartier pourri en france, ce que les québécois appellent danger me fais doucement rigoler. Je me méfie juste des bougnoules ici. C'est pas mal blanc ou je suis dans hochelaga mais bon ca reste montreal. Le projet c'est de s'enfoncer vers l'est le plus rapidement possible.
 
Last edited:

franced88

Branleur sous pseudo
Membre
Je suis sur Hochelaga depuis quelques années maintenant et effectivement, c'est francophone mais c'est aussi "le fond du panier" de la francophonie, c'est à dire beaucoup de cas sociaux, de clochards et de putes. Quelques nègres et bougnoules cependant, j'ai failli me faire voler ma moto devant chez moi à cause de bicots un peu trop entreprenants, ça m'a rappelé la France... Quelle sale race, où qu'ils soient sur la planète, il faut absolument qu'ils nuisent.

Et je confirme qu'il y a effectivement beaucoup d'anarchistes dans le coin, mais ils me font plus rire qu'autre chose...

Je suis dans hochelaga aussi, si tu veux aller boire un verre un de ces quatre contact moi à cette adresse, j'ai quelques contacts démocrate ici dont quelques quebecois, ca pourrait etre sympa de se rencontrer.

[email protected]
 

Mr. Stonesipher

Branleur sous pseudo
Membre
j'ai été dans côte-des-neiges 3 ans, c'était pire que l'afrique. seul blanc dans le métro le soir, 4 fois sur 5.

je sais pas si d'autres démocrates sont passés par côte des neiges, par exemple un vendredi soir, et ont été comme moi émerveillés par les délices du monde entier s'étant échoués là.
pas un blanc, d'abord, mais surtout des haitiens difformes et défoncés, des mendiants pakistanais qui te hurlent dessus, des gros arabes qui fument dehors de leurs sales resto hallal, quelques chinois égarés et dégueulasses. mais surtout, surtout beaucoup d'énormes négresses habillées en loques
trainant leurs nombreux petits singes. il est vrai, comme le disait un camarade plus haut, qu'on s'y sent moins menacé physiquement qu'ailleurs. ces grosses merdes sont pacifiées, au moins partiellement.

pas grand chose à sauver des autres quartiers. il me semble que c'est le plateau mont-royal qui soit le plus blanc, simplement c'est aussi le plus bourré de grosses pédales, travelots, féministes obèses.

j'avais pour me rendre au travail à traverser outremont pour me rendre au centre-ville. ça me faisait rire de voir ces délicieuses baleines youtres toutes sorties pour shabbat, jouant au parc avec leurs enfants horribles, parlant yiddish entre eux et anglais au café du coin. on était très loin du foyer lumineux de l'amérique française que nous étions autrefois.

je suis en région, désormais, et je pense que c'est très vivable. le québec est plein d'endroits encore paisibles où vivre, au moins pour quelques années encore.

je me demande si vous avez des impressions d'autres quartiers?

on dit qu'hochelaga est franco, pour les quelques fois où j'y ai mis les pieds, ça me semblait comme partout ailleurs.
le nord c'est une vraie blague. faut pas y mettre les pieds. longueuil est horrible.
Suis-je vraiment le seul où c'est l'anglicisation qui me choque plus que le nombre de shitskins? Le centre ville et le vieux port sont essentiellement des quartiers anglos de villes Américaines, ça fait aucun sens, 3/4 des ou à peu près des gens semblent parler anglais. La cerise sur le gâteau c'est que la plupart des frenchies pea soups gauchistes ont l'air d'adorer ça, ostie gang de cocus sales.
 

Altar

Branleur sous pseudo
Membre
Je ne parle que français ici, sauf cas de force majeur. Je ne suis pas venu au Québec pour parler anglais... Il faut savoir imposer le français au quotidien, j'ai déjà fait un esclandre pendant un vol de Air Transat vers Londres pour être servi en français, utiliser l'anglais c'est faire preuve de soumission, pas de souplesse.

Si les québécois qui gèrent l'immigration dans leur province ne sont pas foutus de sélectionner des francophones en priorité, que peut-on y faire ? Ce sont eux qui savent mieux que nous ce que c'est de se faire bouffer par les anglais. Et oui, l'usage du français au Québec est en baisse, les statistiques sont formelles...

Quand tu vois que les hindous n'arrivent même pas à parler anglais correctement, que penses-tu qu'ils en aient à foutre du français ?
 

Mr. Stonesipher

Branleur sous pseudo
Membre
Je ne parle que français ici, sauf cas de force majeur. Je ne suis pas venu au Québec pour parler anglais... Il faut savoir imposer le français au quotidien, j'ai déjà fait un esclandre pendant un vol de Air Transat vers Londres pour être servi en français, utiliser l'anglais c'est faire preuve de soumission, pas de souplesse.

Si les québécois qui gèrent l'immigration dans leur province ne sont pas foutus de sélectionner des francophones en priorité, que peut-on y faire ? Ce sont eux qui savent mieux que nous ce que c'est de se faire bouffer par les anglais. Et oui, l'usage du français au Québec est en baisse, les statistiques sont formelles...

Quand tu vois que les hindous n'arrivent même pas à parler anglais correctement, que penses-tu qu'ils en aient à foutre du français ?
Bah, MTL est rempli de saloperie de bobos gauchistes Américanisés à 100%. Ils se foutent complément de la langue et du sort du Québec, ce qui les préoccupe vraiment c'est l'environnement, être vegans et bien sûr être la plus grosse lopette du quartier gay.
 

Altar

Branleur sous pseudo
Membre
C'est quoi la raison historique ? Ils sont toujours agacés de ne pas avoir complètement écrasé les velléités indépendantistes des Québécois ? Ou le mec est juste con et n'aime pas les francophones ?

Édit : ah, je viens de tout lire, c'est à cause de leurs sables bitumineux... M'enfin vu le coût d'extraction et les cours actuels du pétrole, ils n'ont pas besoin des Québécois pour être en difficulté...
 
Last edited:

TyrannoSSaure

Sarköziste honteux
Membre
j'ai été dans côte-des-neiges 3 ans, c'était pire que l'afrique. seul blanc dans le métro le soir, 4 fois sur 5.

je sais pas si d'autres démocrates sont passés par côte des neiges, par exemple un vendredi soir, et ont été comme moi émerveillés par les délices du monde entier s'étant échoués là.
pas un blanc, d'abord, mais surtout des haitiens difformes et défoncés, des mendiants pakistanais qui te hurlent dessus, des gros arabes qui fument dehors de leurs sales resto hallal, quelques chinois égarés et dégueulasses. mais surtout, surtout beaucoup d'énormes négresses habillées en loques
trainant leurs nombreux petits singes. il est vrai, comme le disait un camarade plus haut, qu'on s'y sent moins menacé physiquement qu'ailleurs. ces grosses merdes sont pacifiées, au moins partiellement.

pas grand chose à sauver des autres quartiers. il me semble que c'est le plateau mont-royal qui soit le plus blanc, simplement c'est aussi le plus bourré de grosses pédales, travelots, féministes obèses.

j'avais pour me rendre au travail à traverser outremont pour me rendre au centre-ville. ça me faisait rire de voir ces délicieuses baleines youtres toutes sorties pour shabbat, jouant au parc avec leurs enfants horribles, parlant yiddish entre eux et anglais au café du coin. on était très loin du foyer lumineux de l'amérique française que nous étions autrefois.

je suis en région, désormais, et je pense que c'est très vivable. le québec est plein d'endroits encore paisibles où vivre, au moins pour quelques années encore.

je me demande si vous avez des impressions d'autres quartiers?

on dit qu'hochelaga est franco, pour les quelques fois où j'y ai mis les pieds, ça me semblait comme partout ailleurs.
le nord c'est une vraie blague. faut pas y mettre les pieds. longueuil est horrible.
Il faudrait que les Québécois soient plus identitaires avec une identité Blanche Francophone.
Mais je leur fais confiance. Les Québécois ont prouvé leur bravoure face aux Anglais avec leur natalité, ils sont accrochés à ce qu'ils sont et ils pourront donner des leçons aux Français du Vieux Continent.
 

Voronwë

Sarköziste honteux
Membre
Les côtés trapeurs de peau , ours, carribou, peau rouge et blanc chasseur, ça fait une sorte de stage d'initiation à la survie. C'est moins dérangeant que les nègres et bicots qui détruisent tout et chient partout. Et puis se sont d'excellents chasseurs et tireurs, un peu d'expérience d'eugèniste (car sa reste une race altaïque tout comme les nippons etc...) pourrai donner de bon formateur au combat de guérilla, pour se débarraser des Orcs d'Afrique et récupèrer les zones occupés. Et puis, appararent ils n'ont pas la haine, contrairement aux nègres, des blancs. Ils veulent juste avoir leurs territoires et être tranquilles.
Quoi de plus normal ?
Du moment qu'ils sont respectueux et qu'ils ne font pas chier les autres, il est normal qu'ils aient leur terre, il y a eu un certain métissage avec les blancs, ce qui a du leur faire comprendre ou se trouvaient leurs intérêts et quel horrible avenir les attendaient s'ils étaient envahis de crouilles.
 

Pillule rouge

Gauchiste en rémission
Membre
Par rapport à la violence c'est vrai qu'il y en a très peu. Quand j'y étais je n'ai jamais été impliqué dans une embrouille, même infime. Je pense que ça vient du fait que la police est extrêmement présente et sait se faire respecter de tout le monde, blanc, foncé ou rouge.
 
Top