Lieusaint (77 Melun-Sénart)

Freddy_Kruger

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 16, 2020
Messages
495
Reaction score
1,380
Bonsoir chèr(e)s ami(e)s,
Je viens vous faire une petite présentation de ce repère merdique au cas où certains auraient la malencontreuse idée d’y habiter quelques soient leurs raisons ou motivations.
Que dire .. . Par où commencer avec cette ville de merde.
Située à 15 bornes au nord ouest de Melun et à une trentaire de bornes de la porte d’Italie (Paris 13), le nombre d’habitants total est d’à peu près 13000 habitants. Elle fait dorénavant, et depuis pas mal d’années,partie du Syndicat Agglomération Nouvelle de Melun-Sénart.Autrefois, il y a longtemps, c’était un joli petit bourg de campagne entouré de champs divers et variés ainsi que de forêts (de Sénart notamment).
Aujourd’hui, la zone pourrave !
Inutile de diviser la ville en quartier (car elle n’est pas très grande), cela serait une perte de temps. Cette commune ressemble à un endroit semi-pavillonnaire, semi-campagnard aux abords tranquilles et apaisants .. . Mais ne vous fiez surtout pas aux apparences ! C’est un trompe-l’oeil. Déjà qu’au cours du 20ème siècle, une bonne partie de la population lieusaintaise avait été grand-remplacé par une immigration portugo-espagnolo-italienne (avec un peu de polaks), aujourd’hui, la moitié de la ville (au MOINS !) provient du tiers monde : Provenant des 4 coins de cette charmante cité, on les voit déambuler en centre-ville (place du Colombier) pour faire du shopping chez franprix et venir y bouffer dans leur kébab favori.
Au menu : des blackoss, des ratons, des turkoss et autres joyeusetées de ce genre. Le nombre de fois où la flicaille est intervenue en centre-ville, pour faire semblant de faire quelque chose, est hallucinante (suite à des rixes à armes blanches voir plus). Les soirs, du début du printemps jusqu’à la fin de l’été surtout, ça dégénère ; les singes gueulent et hurlent comme des tarés quand ils ne se foutent pas sur la gueule. Une des spécialités locales est le tunning avec course de voiture -le centre commercial Carré Sénart n’est pas loin et c’est, bien évidemment, un rassemblement de tous les débiles motorisés franciliens. Il n’est pas rare d’entendre vrombir les moteurs de tous ces abrutis qui passent à fond les ballons dans le centre ville de toutes les localités voisines en mode mad max bronzé.
Une autre de ces charmantes spécialités est la dégradation généralisée : destruction des jardins municipaux, du mobilier urbain, visite intempestive de l’intérieur de voiture, défonçage des portes des résidences, squats sauvages dans les escaliers en fumant de la bonne marie-jeanne tout en picolant de la 8.6 ou de la Vallstarr (que des bières de qualité, me direz-vous) avec pour finalité d’éclater les bouteilles de verre par terre ou sur les murs avant de partir en éructant de joie. Une fois sur deux, les boites aux lettres y passent, à coup de pied de biche.
A part ça, il y a des lignes de bus ne tournant quasimment qu’aux heures de pointe pour rejoindre le RER D de la gare de Lieusaint-Moissy en une quinzaine de minutes. D’autres vous desservent dans les communes avoisinantes (Moissy-Cramayel, Savigny-le-Temple, Tigery, Combs-La-Ville,.. etc) et dans les zones d’activités. Mieux vaut avoir son propre moyen de transports pour se déplacer car le soir, les bus ne tournent plus. Autoroute A5 et A6 pas loin ainsi que la Nationale 6.

Pas beaucoup de boulot excepté des taffs à la chaine (en atelier ou usines)payés des clopinettes (SMIC) où bientôt la population française de souche ne sera plus qu’un souvenir. A noter, la snecma (aéronautique) à Réau mais que pour de l’intérim ou de la prestations de services (les embauches y sont rares).
Les derniers arrivés dans cette charmante ville putride sont des hindous et des pakistanais ne parlant pas un mot de français. En voyant leurs tronches, je n’ai pas eu franchement l’impression d’une baisse du niveau à prévoir en terme de connerie et de débilité.
Et les blancoss restants ! En majorité, totalement bougnoulo-wheshisés avec des gauchos-socialistes, des beaufs (bien cons, biens gras, bien débiles) ou des travailleurs de bureau (qui font semblant de ne rien voir sauf quand ils veulent vendre et se casser) rasant les mûrs, le trouillomètre à zéro devant les insultes, le bordel et les rodéos véhiculés.
Bref, cette ville est une horreur, n’y vivez jamais. Même dans vos pires cauchemards, une ville comme celle-ci n’existe pas. Depuis que j’en suis parti, une mosquée a été construite.
Un point positif tout de même : La proximité de la forêt de Sénart et du bois de Rougeaud si vous aimez marcher ou faire du vélo. En hiver, vous pourrez y méditer en toute tranquillité sur l’avenir de cette terre de France en perdition.
La description ci-dessus est valable pour toutes les communes avoisinantes : Moissy-Cramayel, Combs-la-Ville, Savigny-Le-Temple, Saint-Pierre-du-Perray. Tigery est un peu mieux (mais pour combien de temps?). Je ne vous parle même pas de Melun qui est le centre de l’apocalypse sud seine-et-marnaise. Si certains veulent s’occuper du sort de cette ville, Messieurs, à vos plumes.
Salutations
PS : Je ne vous raconte même pas un dixième de tout ce que j’y ai vu. Il me faudrait une encyclopédie pour tout relater. J’avais aussi oublié les putes en camionnettes dans les zones d’activités ainsi que sur la nationale 6 à proximité de Yerres et de Brunoy: Que des cratères où des mutantes de l’espace romano-hongro-bulgaro-négrisées .., le contraire aurait été étonnant .. .
 

chene1968

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 10, 2020
Messages
1,905
Reaction score
6,104
Bonsoir chèr(e)s ami(e)s,
Je viens vous faire une petite présentation de ce repère merdique au cas où certains auraient la malencontreuse idée d’y habiter quelques soient leurs raisons ou motivations.
Que dire .. . Par où commencer avec cette ville de merde.
Située à 15 bornes au nord ouest de Melun et à une trentaire de bornes de la porte d’Italie (Paris 13), le nombre d’habitants total est d’à peu près 13000 habitants. Elle fait dorénavant, et depuis pas mal d’années,partie du Syndicat Agglomération Nouvelle de Melun-Sénart.Autrefois, il y a longtemps, c’était un joli petit bourg de campagne entouré de champs divers et variés ainsi que de forêts (de Sénart notamment).
Aujourd’hui, la zone pourrave !
Inutile de diviser la ville en quartier (car elle n’est pas très grande), cela serait une perte de temps. Cette commune ressemble à un endroit semi-pavillonnaire, semi-campagnard aux abords tranquilles et apaisants .. . Mais ne vous fiez surtout pas aux apparences ! C’est un trompe-l’oeil. Déjà qu’au cours du 20ème siècle, une bonne partie de la population lieusaintaise avait été grand-remplacé par une immigration portugo-espagnolo-italienne (avec un peu de polaks), aujourd’hui, la moitié de la ville (au MOINS !) provient du tiers monde : Provenant des 4 coins de cette charmante cité, on les voit déambuler en centre-ville (place du Colombier) pour faire du shopping chez franprix et venir y bouffer dans leur kébab favori.
Au menu : des blackoss, des ratons, des turkoss et autres joyeusetées de ce genre. Le nombre de fois où la flicaille est intervenue en centre-ville, pour faire semblant de faire quelque chose, est hallucinante (suite à des rixes à armes blanches voir plus). Les soirs, du début du printemps jusqu’à la fin de l’été surtout, ça dégénère ; les singes gueulent et hurlent comme des tarés quand ils ne se foutent pas sur la gueule. Une des spécialités locales est le tunning avec course de voiture -le centre commercial Carré Sénart n’est pas loin et c’est, bien évidemment, un rassemblement de tous les débiles motorisés franciliens. Il n’est pas rare d’entendre vrombir les moteurs de tous ces abrutis qui passent à fond les ballons dans le centre ville de toutes les localités voisines en mode mad max bronzé.
Une autre de ces charmantes spécialités est la dégradation généralisée : destruction des jardins municipaux, du mobilier urbain, visite intempestive de l’intérieur de voiture, défonçage des portes des résidences, squats sauvages dans les escaliers en fumant de la bonne marie-jeanne tout en picolant de la 8.6 ou de la Vallstarr (que des bières de qualité, me direz-vous) avec pour finalité d’éclater les bouteilles de verre par terre ou sur les murs avant de partir en éructant de joie. Une fois sur deux, les boites aux lettres y passent, à coup de pied de biche.
A part ça, il y a des lignes de bus ne tournant quasimment qu’aux heures de pointe pour rejoindre le RER D de la gare de Lieusaint-Moissy en une quinzaine de minutes. D’autres vous desservent dans les communes avoisinantes (Moissy-Cramayel, Savigny-le-Temple, Tigery, Combs-La-Ville,.. etc) et dans les zones d’activités. Mieux vaut avoir son propre moyen de transports pour se déplacer car le soir, les bus ne tournent plus. Autoroute A5 et A6 pas loin ainsi que la Nationale 6.

Pas beaucoup de boulot excepté des taffs à la chaine (en atelier ou usines)payés des clopinettes (SMIC) où bientôt la population française de souche ne sera plus qu’un souvenir. A noter, la snecma (aéronautique) à Réau mais que pour de l’intérim ou de la prestations de services (les embauches y sont rares).
Les derniers arrivés dans cette charmante ville putride sont des hindous et des pakistanais ne parlant pas un mot de français. En voyant leurs tronches, je n’ai pas eu franchement l’impression d’une baisse du niveau à prévoir en terme de connerie et de débilité.
Et les blancoss restants ! En majorité, totalement bougnoulo-wheshisés avec des gauchos-socialistes, des beaufs (bien cons, biens gras, bien débiles) ou des travailleurs de bureau (qui font semblant de ne rien voir sauf quand ils veulent vendre et se casser) rasant les mûrs, le trouillomètre à zéro devant les insultes, le bordel et les rodéos véhiculés.
Bref, cette ville est une horreur, n’y vivez jamais. Même dans vos pires cauchemards, une ville comme celle-ci n’existe pas. Depuis que j’en suis parti, une mosquée a été construite.
Un point positif tout de même : La proximité de la forêt de Sénart et du bois de Rougeaud si vous aimez marcher ou faire du vélo. En hiver, vous pourrez y méditer en toute tranquillité sur l’avenir de cette terre de France en perdition.
La description ci-dessus est valable pour toutes les communes avoisinantes : Moissy-Cramayel, Combs-la-Ville, Savigny-Le-Temple, Saint-Pierre-du-Perray. Tigery est un peu mieux (mais pour combien de temps?). Je ne vous parle même pas de Melun qui est le centre de l’apocalypse sud seine-et-marnaise. Si certains veulent s’occuper du sort de cette ville, Messieurs, à vos plumes.
Salutations
PS : Je ne vous raconte même pas un dixième de tout ce que j’y ai vu. Il me faudrait une encyclopédie pour tout relater. J’avais aussi oublié les putes en camionnettes dans les zones d’activités ainsi que sur la nationale 6 à proximité de Yerres et de Brunoy: Que des cratères où des mutantes de l’espace romano-hongro-bulgaro-négrisées .., le contraire aurait été étonnant .. .
 

chene1968

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 10, 2020
Messages
1,905
Reaction score
6,104
Vous avez raison la Seine et Marne un département riche est devenu la poubelle des parisiards nous sommes dans le cœur des nouveaux no man s'land français !!!Tout cela finira comme dans les balkans à plus grande échelle encore que les balkans sont habités par des vrais patriotes fiers de leurs gènes alors que les fds deviennent de plus en plus véreux !!!
 

Paul Mauser

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 9, 2020
Messages
416
Reaction score
2,057
-A quelques kilomètres de l'autre côté de la Seine, je me suis rendu quelques fois vers 2010 à Ris-Orangis pour dîner chez des collègues... Je confirme que ce coin est vraiment un shithole bougnoulique. Bon d'un autre côté quand tu vois que tu as Grigny, Evry et Corbeil-Essonne dans le coin, la conclusion vient assez vite sur tout ce qu'il y a dans les parages.

-Quelques potes ont habité au sud de Melun, pour faire très simple et très rapide, chaque fois qu'ils en parlent, ils disent "Milun" au lieu de Melun avec un très fort accent arabe, donc voilà, pas besoin de plus d'explications...
 

Aletaia_38

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
264
Reaction score
505
Bonsoir chèr(e)s ami(e)s,
Je viens vous faire une petite présentation de ce repère merdique au cas où certains auraient la malencontreuse idée d’y habiter quelques soient leurs raisons ou motivations.
Que dire .. . Par où commencer avec cette ville de merde.
Située à 15 bornes au nord ouest de Melun et à une trentaire de bornes de la porte d’Italie (Paris 13), le nombre d’habitants total est d’à peu près 13000 habitants. Elle fait dorénavant, et depuis pas mal d’années,partie du Syndicat Agglomération Nouvelle de Melun-Sénart.Autrefois, il y a longtemps, c’était un joli petit bourg de campagne entouré de champs divers et variés ainsi que de forêts (de Sénart notamment).
Aujourd’hui, la zone pourrave !
Inutile de diviser la ville en quartier (car elle n’est pas très grande), cela serait une perte de temps. Cette commune ressemble à un endroit semi-pavillonnaire, semi-campagnard aux abords tranquilles et apaisants .. . Mais ne vous fiez surtout pas aux apparences ! C’est un trompe-l’oeil. Déjà qu’au cours du 20ème siècle, une bonne partie de la population lieusaintaise avait été grand-remplacé par une immigration portugo-espagnolo-italienne (avec un peu de polaks), aujourd’hui, la moitié de la ville (au MOINS !) provient du tiers monde : Provenant des 4 coins de cette charmante cité, on les voit déambuler en centre-ville (place du Colombier) pour faire du shopping chez franprix et venir y bouffer dans leur kébab favori.
Au menu : des blackoss, des ratons, des turkoss et autres joyeusetées de ce genre. Le nombre de fois où la flicaille est intervenue en centre-ville, pour faire semblant de faire quelque chose, est hallucinante (suite à des rixes à armes blanches voir plus). Les soirs, du début du printemps jusqu’à la fin de l’été surtout, ça dégénère ; les singes gueulent et hurlent comme des tarés quand ils ne se foutent pas sur la gueule. Une des spécialités locales est le tunning avec course de voiture -le centre commercial Carré Sénart n’est pas loin et c’est, bien évidemment, un rassemblement de tous les débiles motorisés franciliens. Il n’est pas rare d’entendre vrombir les moteurs de tous ces abrutis qui passent à fond les ballons dans le centre ville de toutes les localités voisines en mode mad max bronzé.
Une autre de ces charmantes spécialités est la dégradation généralisée : destruction des jardins municipaux, du mobilier urbain, visite intempestive de l’intérieur de voiture, défonçage des portes des résidences, squats sauvages dans les escaliers en fumant de la bonne marie-jeanne tout en picolant de la 8.6 ou de la Vallstarr (que des bières de qualité, me direz-vous) avec pour finalité d’éclater les bouteilles de verre par terre ou sur les murs avant de partir en éructant de joie. Une fois sur deux, les boites aux lettres y passent, à coup de pied de biche.
A part ça, il y a des lignes de bus ne tournant quasimment qu’aux heures de pointe pour rejoindre le RER D de la gare de Lieusaint-Moissy en une quinzaine de minutes. D’autres vous desservent dans les communes avoisinantes (Moissy-Cramayel, Savigny-le-Temple, Tigery, Combs-La-Ville,.. etc) et dans les zones d’activités. Mieux vaut avoir son propre moyen de transports pour se déplacer car le soir, les bus ne tournent plus. Autoroute A5 et A6 pas loin ainsi que la Nationale 6.

Pas beaucoup de boulot excepté des taffs à la chaine (en atelier ou usines)payés des clopinettes (SMIC) où bientôt la population française de souche ne sera plus qu’un souvenir. A noter, la snecma (aéronautique) à Réau mais que pour de l’intérim ou de la prestations de services (les embauches y sont rares).
Les derniers arrivés dans cette charmante ville putride sont des hindous et des pakistanais ne parlant pas un mot de français. En voyant leurs tronches, je n’ai pas eu franchement l’impression d’une baisse du niveau à prévoir en terme de connerie et de débilité.
Et les blancoss restants ! En majorité, totalement bougnoulo-wheshisés avec des gauchos-socialistes, des beaufs (bien cons, biens gras, bien débiles) ou des travailleurs de bureau (qui font semblant de ne rien voir sauf quand ils veulent vendre et se casser) rasant les mûrs, le trouillomètre à zéro devant les insultes, le bordel et les rodéos véhiculés.
Bref, cette ville est une horreur, n’y vivez jamais. Même dans vos pires cauchemards, une ville comme celle-ci n’existe pas. Depuis que j’en suis parti, une mosquée a été construite.
Un point positif tout de même : La proximité de la forêt de Sénart et du bois de Rougeaud si vous aimez marcher ou faire du vélo. En hiver, vous pourrez y méditer en toute tranquillité sur l’avenir de cette terre de France en perdition.
La description ci-dessus est valable pour toutes les communes avoisinantes : Moissy-Cramayel, Combs-la-Ville, Savigny-Le-Temple, Saint-Pierre-du-Perray. Tigery est un peu mieux (mais pour combien de temps?). Je ne vous parle même pas de Melun qui est le centre de l’apocalypse sud seine-et-marnaise. Si certains veulent s’occuper du sort de cette ville, Messieurs, à vos plumes.
Salutations
PS : Je ne vous raconte même pas un dixième de tout ce que j’y ai vu. Il me faudrait une encyclopédie pour tout relater. J’avais aussi oublié les putes en camionnettes dans les zones d’activités ainsi que sur la nationale 6 à proximité de Yerres et de Brunoy: Que des cratères où des mutantes de l’espace romano-hongro-bulgaro-négrisées .., le contraire aurait été étonnant .. .
A vous lire, on voit bien que l'Ile de France est vraiment le coeur du remplacisme actif.
 

Jules

SA- aspirant
Membre
Joined
Jun 12, 2020
Messages
3
Reaction score
29
Bonsoir chèr(e)s ami(e)s,
Je viens vous faire une petite présentation de ce repère merdique au cas où certains auraient la malencontreuse idée d’y habiter quelques soient leurs raisons ou motivations.
Que dire .. . Par où commencer avec cette ville de merde.
Située à 15 bornes au nord ouest de Melun et à une trentaire de bornes de la porte d’Italie (Paris 13), le nombre d’habitants total est d’à peu près 13000 habitants. Elle fait dorénavant, et depuis pas mal d’années,partie du Syndicat Agglomération Nouvelle de Melun-Sénart.Autrefois, il y a longtemps, c’était un joli petit bourg de campagne entouré de champs divers et variés ainsi que de forêts (de Sénart notamment).
Aujourd’hui, la zone pourrave !
Inutile de diviser la ville en quartier (car elle n’est pas très grande), cela serait une perte de temps. Cette commune ressemble à un endroit semi-pavillonnaire, semi-campagnard aux abords tranquilles et apaisants .. . Mais ne vous fiez surtout pas aux apparences ! C’est un trompe-l’oeil. Déjà qu’au cours du 20ème siècle, une bonne partie de la population lieusaintaise avait été grand-remplacé par une immigration portugo-espagnolo-italienne (avec un peu de polaks), aujourd’hui, la moitié de la ville (au MOINS !) provient du tiers monde : Provenant des 4 coins de cette charmante cité, on les voit déambuler en centre-ville (place du Colombier) pour faire du shopping chez franprix et venir y bouffer dans leur kébab favori.
Au menu : des blackoss, des ratons, des turkoss et autres joyeusetées de ce genre. Le nombre de fois où la flicaille est intervenue en centre-ville, pour faire semblant de faire quelque chose, est hallucinante (suite à des rixes à armes blanches voir plus). Les soirs, du début du printemps jusqu’à la fin de l’été surtout, ça dégénère ; les singes gueulent et hurlent comme des tarés quand ils ne se foutent pas sur la gueule. Une des spécialités locales est le tunning avec course de voiture -le centre commercial Carré Sénart n’est pas loin et c’est, bien évidemment, un rassemblement de tous les débiles motorisés franciliens. Il n’est pas rare d’entendre vrombir les moteurs de tous ces abrutis qui passent à fond les ballons dans le centre ville de toutes les localités voisines en mode mad max bronzé.
Une autre de ces charmantes spécialités est la dégradation généralisée : destruction des jardins municipaux, du mobilier urbain, visite intempestive de l’intérieur de voiture, défonçage des portes des résidences, squats sauvages dans les escaliers en fumant de la bonne marie-jeanne tout en picolant de la 8.6 ou de la Vallstarr (que des bières de qualité, me direz-vous) avec pour finalité d’éclater les bouteilles de verre par terre ou sur les murs avant de partir en éructant de joie. Une fois sur deux, les boites aux lettres y passent, à coup de pied de biche.
A part ça, il y a des lignes de bus ne tournant quasimment qu’aux heures de pointe pour rejoindre le RER D de la gare de Lieusaint-Moissy en une quinzaine de minutes. D’autres vous desservent dans les communes avoisinantes (Moissy-Cramayel, Savigny-le-Temple, Tigery, Combs-La-Ville,.. etc) et dans les zones d’activités. Mieux vaut avoir son propre moyen de transports pour se déplacer car le soir, les bus ne tournent plus. Autoroute A5 et A6 pas loin ainsi que la Nationale 6.

Pas beaucoup de boulot excepté des taffs à la chaine (en atelier ou usines)payés des clopinettes (SMIC) où bientôt la population française de souche ne sera plus qu’un souvenir. A noter, la snecma (aéronautique) à Réau mais que pour de l’intérim ou de la prestations de services (les embauches y sont rares).
Les derniers arrivés dans cette charmante ville putride sont des hindous et des pakistanais ne parlant pas un mot de français. En voyant leurs tronches, je n’ai pas eu franchement l’impression d’une baisse du niveau à prévoir en terme de connerie et de débilité.
Et les blancoss restants ! En majorité, totalement bougnoulo-wheshisés avec des gauchos-socialistes, des beaufs (bien cons, biens gras, bien débiles) ou des travailleurs de bureau (qui font semblant de ne rien voir sauf quand ils veulent vendre et se casser) rasant les mûrs, le trouillomètre à zéro devant les insultes, le bordel et les rodéos véhiculés.
Bref, cette ville est une horreur, n’y vivez jamais. Même dans vos pires cauchemards, une ville comme celle-ci n’existe pas. Depuis que j’en suis parti, une mosquée a été construite.
Un point positif tout de même : La proximité de la forêt de Sénart et du bois de Rougeaud si vous aimez marcher ou faire du vélo. En hiver, vous pourrez y méditer en toute tranquillité sur l’avenir de cette terre de France en perdition.
La description ci-dessus est valable pour toutes les communes avoisinantes : Moissy-Cramayel, Combs-la-Ville, Savigny-Le-Temple, Saint-Pierre-du-Perray. Tigery est un peu mieux (mais pour combien de temps?). Je ne vous parle même pas de Melun qui est le centre de l’apocalypse sud seine-et-marnaise. Si certains veulent s’occuper du sort de cette ville, Messieurs, à vos plumes.
Salutations
PS : Je ne vous raconte même pas un dixième de tout ce que j’y ai vu. Il me faudrait une encyclopédie pour tout relater. J’avais aussi oublié les putes en camionnettes dans les zones d’activités ainsi que sur la nationale 6 à proximité de Yerres et de Brunoy: Que des cratères où des mutantes de l’espace romano-hongro-bulgaro-négrisées .., le contraire aurait été étonnant .. .
Lieusaint ? c'est mort : il suffit de regarder la sortie des écoles, que des bronzés. Moissy Cramayel à côté même topo, des voilées, des barbus et depuis peu une invasion de nègres dans les nouveaux logements. Ahurissant, le peu de probabilité de croiser un Blanc. Je vous joins le magazine municipal en 3 photos pour vous faire une idée (maire socialo) ah non mince les photos sont rejetées par le serveur
 
Top