Lettre ouverte à mes camarades païens

Aragorn

SA- aspirant
Membre
Joined
Jan 21, 2021
Messages
3
Reaction score
11
Mes frères aryens, ne comprenez-vous pas ?

Il est aujourd’hui établi que, de la Mésopotamie à l’Ancienne Egypte, la graine civilisatrice fut aryenne. Et croyez-vous que cela se soit limité à des aspects techniques et matériels ? Ces apports furent tout d’abord spirituels, car il a toujours incombé aux blancs exclusivement de faire descendre le divin en ce monde. Ces berceaux de civilisation recèlaient donc une haute connaissance “magique” (*) et initiatique issue de nos anciens dieux.

Il est aussi de notoriété publique - la bible en parle suffisamment d’ailleurs - que les juifs furent en contact étroit avec ces empires, souvent esclaves ou captifs (ce statut de victimes est autant à remettre en doute que de nos jours), puis parasites. Dès lors, vous est-il inconcevable que notre vieille “magie”, notre connaissance de l’ordre universel soit passée entre de mauvaises mains ? Que ce soit (sa structure du moins) ce que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de kabbale. Un outil puissant est un outil puissant, il est ce que vous en faites. Tout cela n’en fait pas (forcément) une “ méchante magie juive ”.

Quant à nous, nous avons tout oublié, je ne vous l’apprends pas. Pour toute pitance, nous nous contentons de quelques noms de dieux avec quelques attributs illustratifs, insuffisant pour nourrir une spiritualité vous en conviendrez. Cependant des cercles d'initiés ont pu, d'une façon ou d'une autre, traverser les siècles d'obscurantisme et les ténèbres du christianisme pour parvenir jusqu’à nos jours.

A chaque époque sombre descendent de grandes âmes, des réformateurs religieux qui viennent - à la manière de Merlin - faire la mise à jour nécessaire à notre peuple pour lui donner une chance de repousser Ragnarök, conformément à la volonté du grand Wotan.

C'est ainsi que vous avez eu vent des 14 mots et des 88 préceptes, de la plume de David Eden Lane (dit "Wodenson" puisqu'il est né dans la petite ville de Woden dans l'Iowa, étonnant n'est-ce pas ?). Il nous livra cette mise à jour, nous a rappelé de façon synthétique les bases et nous a remis sur la voie du wotanisme, religion ethnique, conforme aux lois de la nature.

Pour votre propre bien, cessez de vous répandre en constats et en critique de l’ennemi. Cela est nécessaire dans une certaine mesure, mais vous voyez bien que ce n’est pas ça qui reconstruira notre peuple. On recrée un peuple par le haut, non par le bas. Il y a 3 niveaux : spirituel, communautaire (liens humains, culture), et matériel (dont la politique est la gestion, même si le sens du mot a évolué). Nos milieux pensants stagnent au plan politique, il est temps de remonter de niveau, de repartir sur de vraies bases.

Observez autre chose : quand on ne trouve pas le moyen de monter dans sa connaissance spirituelle, on s’éparpille sur les côtés. C’est la raison de ce foisonnement de “mythologies comparées” et autres articles universitaires. De l’horizontal, non du vertical. Bien sûr que le cœur de nos anciennes religions européennes fût le même. Trêve de constat.

Se tourner vers les dieux de nos ancêtres Francs est ce qu’il y a de plus cohérent à faire. Cette connaissance est à notre portée, pure, profonde, structurée.

Qu’avez-vous à perdre ? Le chemin spirituel aussi demande du courage. Un peu d’audace, d’esprit d’aventure. Êtes-vous encore effrayé à la moindre accusation de “diablerie” ou autre chose de ce genre, comme les chrétiens, les goyims apprivoisés ? Allons, jugez par vous-mêmes. Et si les dieux veulent nous irons ensemble au Valhalla.

Nous devons préserver l’existence de notre peuple et l’avenir des enfants blancs.




(*)précepte 8 : Ce que les hommes appellent « surnaturel » n’est en réalité que le « naturel » non encore compris ou révélé.
 

Heimdaller

SA- aspirant
Membre
Joined
Sep 12, 2020
Messages
146
Reaction score
318
Salut Aragorn.

Je ne peux que saluer cette lettre, il y a en effet bien trop de préciosité dans ce milieu dès lors qu'est abordé la question du spirituel. Bien souvent, même, les membres d'EELB font l'erreur de placer le politique au sommet dans leur façon d'aborder la religion. Je profite du sujet ouvert pour partager ma conviction.

Contrairement à ce que peuvent penser beaucoup d'historiens morbidement matérialistes, ce n'est pas la politique qui détermine la religion dans le monde indo-européen, mais l'inverse. Bien sûr, ces historiens se dépêcheront de vous servir des exemples illustratifs issus du monde sémitique, en tête, les enculeurs de chèvres du déserts. Ce qu'ils oublient, dans leur comparatisme universaliste et pété, c'est que toute race ou continuum racial ne procède pas des mêmes mécanismes.

Pour ce qui concerne les indo-européens au sens large, il a été démontré que l'idée au fondement de toute logique obéissait aux règles de la tripartition. C'est là la nature profonde de l'Européen, expression de son environnement : C'est le Sacré qui dirige, le Guerrier qui sert, l'un et l'autre ayant pour rôle de délimiter le pouvoir du producteur de richesse, du marchand et de son hubris.

Le Sacré comme contact avec les Dieux.

Le Guerrier comme homme de guerre spirituel, habité d'une Idée, celle d'être en bon terme avec les Dieux.


Revenir à ce fonctionnement essentiel nécessite de se passer de lourdes chaînes de morales venues du Désert. Il est intéressant de constater que même ces émanations étrangères furent adapté par les Guerriers spirituels blancs des temps anciens, au travers de la Trinité, au travers d'Ordres particuliers. J'entend par là que la Moraline est ce qui a tué notre rapport guerrier au Sacré.

Alors, que faire ?

Pour ma part, je ne vois qu'une seule solution, est, en 2021, elle est claire : Remettre le Sacré au sommet. Il n'est plus le temps de s'en tenir à une Épistémologie ou à un Raisonnement qui se veut universel. Tout ce qui ne se plie pas aux nécessités de l'universel est ce qui se distingue.

D'un point de vue opératif, la formule est simple : Tout Sacré n'entravant pas l'éveil racial du Blanc est ce qui permet cet éveil. Toute expression du Sacré, spontané et actuelle, est apolitique par essence, c'est un acte.


druids9.jpg

Le celte ne passait pas des heures à se demander s'il fallait ou non voter pour un Séfarade au verbe haut, ni comment faire pour "convaincre" ses frères de race. Il était convaincu. Et donc, incarnation du Sacré en acte.

celtic-culture_FeaturedImage.jpg


Qu'avez-vous à perdre ? Lorsque l'oppression d'un système sanitaire qui nous est en tout point étranger se fait de plus en plus forte, lorsque cette oppression appelle à notre sujétion ou à notre extermination, il n'est temps de balayer ce qu'il vous reste de doute.

Sujet du sacré, nous ne sommes jamais perdant. Il nous faut revenir à cette expression naturelle de notre être. Si certains veulent rester fermement accrochés au Vatican, et qu'ils vivent ainsi bien leur vie d'Esclave sur les ruines de gloires passées, qu'ils y restent. L'histoire passe rarement deux fois par les même chemins, la nature des blancs, elle, est inchangeable et inchangée, il suffit de gratter la couche de mensonge.

Nous devons retrouvez nos panthéons. Toutatis, Wotan ou Odin, Svarog, qu'importe au final, tant qu'ils sont en lien avec notre nature spirituelle profonde. Nature, expression de l'environnement extérieur et intérieur à l'européen. Avez-vous déjà entendu parlé de la
Géomythique de Runamo ?

67488262-rune-ensemble-de-lettres-runes-alphabet-alphabet-runique-l-%C3%A9criture-ancienne-futhark-vector-illustra.jpg


Nous devons retrouver des Druides, des Gothis, des Prêtres, des "Chamanes". J'appelle à ceux qui se sentent investit de plonger dans la contemplation.
Trop longtemps, le monde "païen", de croyances indo-européennes, en fait, est resté peu structuré voir divisé. Il s'agit de comprendre ce qui lie nos panthéons (terme grec) pour permettre un genre d'unité dans l'action. Ce n'est pas pour rien qu'une des figures les plus importante de DP, qui parvient à regrouper tant de Blancs éveillés, a choisi Gandalf le Blanc comme pseudonyme.

C'est le seul accélérationnisme qui vaille, et qui ne se soit pas abîmé dans des nihilismes désespérés et fataliste. Refonder le Sacré chez le Blanc, détourné par les marottes occidentalistes toutes éprises de jouissances perpétuelles et de confort consommateur, voilà ce qui nous permettra de tenir et de nous tenir mutuellement dans les temps à venir, qui seront encore bien plus durs.


Tripartition. Dans cette lutte à venir pour notre survie, nous ne ferons pas "l'économie" du retour au "Sacré". Le penser, c'est toujours intervertir le rôle du marchand et celui du prêtre. On voit les culs-de-sac dans lesquels cela peut mener.

Internet donne (pour combien de temps encore ?) accès à un ensemble d'information. Il faut que vous mettiez tout ce que vous faites sur le côté et que vous vous penchiez sérieusement sur la spiritualité natuelle que le monde moderne tente de vous ôter. Il est pour nous temps de nous structurer, afin de ne laisser aucun menteur tout pétri d'occidentalisme s'emparer de ces panthéons avec leurs petites mains grasses pour les désacraliser dans le ridicule.

Retrouvez vos panthéons, un accès avec le Sacré, et voyez comme celui-ci déculpe vos capacités. Vos capacités à voir loin, votre capacité à dissoudre le doute, votre capacité à n'avoir plus jamais peur, ni du jugement des Perdus et des remplaçables, ni de la mort. Mort dont on ne vous dit rien, et sur laquelle on vous ment, précisément pour faire de vous une race de lâche.


Ainsi, Nous pourrons préserver l'existence de notre peuple et l'avenir des enfants blancs.
 

Rabbi Jacouille

SA- aspirant
Membre
Joined
Jan 28, 2021
Messages
70
Reaction score
286
Le fait est que le monde appartient aux peuples les plus religieux.
Quand je parle de religion, je parle de SA propre religion, pas de l’adoption de quelques sombres croyances étrangères.

Captain Harlock, illustre auteur sur DP, a écrit dans un article, qu’il fallait extirper l’abrahamisme de la cervelle des blancs. Je ne peux que saluer cette lucidité.
Seulement pour l’extirper, il va falloir un peu plus que la symbolique, et la nostalgie d’un régime vaincu en 1945.
Si nous voulons gagner cette guerre, il faut une religion ethnique…

Le wotanisme est une religion ethnique et initiatique, donc, une religion du réel.
C’est une religion, magique, raciste, martiale, joyeuse, esthétiquement parfaite.
C’est la religion de nos ancêtres…

Les sages engendre une religion. La religion engendre une culture. La culture engendre une politique, et des Lois.
Les choses doivent se faire dans le bon ordre, pour que cela fonctionne.

Si nous persistons fonctionner la tête à l’envers, nous serons anéantis.
 

Aragorn

SA- aspirant
Membre
Joined
Jan 21, 2021
Messages
3
Reaction score
11
C'est le Sacré qui dirige, le Guerrier qui sert, l'un et l'autre ayant pour rôle de délimiter le pouvoir du producteur de richesse, du marchand et de son hubris.

En effet le sacré structure la société. Il donne au peuple sa religion, aux guerriers leurs idéaux et aux "sacerdotaux" (gothis, druides...) les secrets de la Magie caché sous les allégories.


il va falloir un peu plus que la symbolique, et la nostalgie d’un régime vaincu en 1945.
Si nous voulons gagner cette guerre, il faut une religion ethnique…

Ces deux phrases résument bien les choses.
 

northstar

SA- aspirant
Membre
Joined
Nov 26, 2021
Messages
2
Reaction score
4
Bonjour,
je suis nouveau ici, et wotaniste récent.

Pour moi, la virilité c'est l'intelligence PLUS le courage. Les 2. Le wotanisme c'est la "religion" (terme dévoyé mais c'est le plus adapté) de la virilité tout simplement. La virilité est vaine si elle n'est pas au service de la féminité. Tout simplement. La féminité c'est la beauté et la générosité. La beauté, c'est celle des femmes blanches, le top du top mondial, universellement reconnu. La générosité de la mère qui se consacre à son enfant et à sa race.
Le wotanisme avec ses fêtes et son regard magique est la religion (au sens "relier") naturelle des blancs racialement conscient et spirituellement éveillés. C'est une religion qui enseigne la magie (c'est un scientifique qui vous le dit ! lol). C'est le mariage de la science, de la nature (et donc de la biologie et donc de la race), et de la spiritualité ... une spiritualité adaptée à nos mentalités d'une part, et une spiritualité qui ne se vautre pas dans les idéaux pseudo-universalistes (je dis pseudo parceque la xénophobie est aussi universelle que "l'amour", même chez les plantes).

Se réunir au nom de Thor, Tyr, Odin, Freya, Sif, Nana, Balder, Vidar et les autres ... c'est magique ! y a pas d'autre mots.
Etudier les Eddas c'est se relier à nos glorieux ancêtres, c'est redécouvrir d'ou nous venons et ou nous allons. C'est une boussole dans ce monde aliéné en plein Ragnarok.
 

Aragorn

SA- aspirant
Membre
Joined
Jan 21, 2021
Messages
3
Reaction score
11
La virilité est vaine si elle n'est pas au service de la féminité. Tout simplement. La féminité c'est la beauté et la générosité. La beauté, c'est celle des femmes blanches, le top du top mondial, universellement reconnu. La générosité de la mère qui se consacre à son enfant et à sa race.

En effet, la femme, dans sa nature profonde, ne reconnait pas d'autre loi que les 14 mots. Faire des enfants robustes (donc perpétuer le peuple) et penser à leur bien. Tout le reste n'a pas autant d'importance pour elle : religion, philosophie, éthique, vertu, morale, devoir, patrie.

Pour l'homme quant à lui (et on retrouve bien cela dans le discours de David Lane) c'est la beauté de la femme qui est le but, l'idéal, comme l'indique la suite des 14 mots, la conclusion : "...afin que la beauté de la femme aryenne blanche ne disparaisse pas de la Terre." . C'est Frigg, la femme parfaite, qui constitue l'idéal wotaniste. Car en définitive la beauté est la finalité de l'intention divine, la forme visible du divin.

Je ne pense pas me tromper en disant que pour nombre d'entre vous, et même si cela n'est jamais verbalisé, la beauté de la femme blanche est un moteur puissant. Dans notre religion ancestrale, donc, la beauté de nos femmes est au centre et le moteur de notre volonté. Cette volonté (Will Of The Aryan Nation) est portée par l'homme. C'est pourquoi le grand Wotan (Odin) est notre maitre suprême, l'énergie source de toute vie et instigateur des fureurs vitales (magie, combat, sexe).
 

Metternich

SA- aspirant
Membre confirmé
Membre
Joined
Nov 23, 2020
Messages
215
Reaction score
422
Je ne pense pas me tromper en disant que pour nombre d'entre vous, et même si cela n'est jamais verbalisé, la beauté de la femme blanche est un moteur puissant.
non
 
Top