Les pires youtreries filmiques

Falsacappa

SA-Obersturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,697
Reaction score
9,491
Ici on denonce simplement les pires immondices que les juifs ont pu nous chier sur grand ou petit écran.

Je démarre le bal avec "Léon" du juif Besson. Film ignoble à tout niveau où l'on peut voir un tueur à gage, Léon, sous les traits du youpin Jean Reno, prendre sous son aile une petite fille blanche [EDIT: Précisions l'actrice est une youpine] dont les parents étaient évidemment des tortionnaires, ivrognes et criminels. Commence ensuite une succession de scènes plus génantes les unes que les autres où le réalisateur pervers instaurera une tension sexuelle poisseuse entre la gamine et le gogol. Tension exacerbée par des plans sur la fillette où elle est clairement filmée comme si elle eut été femme. L'apogée de cette relation malsaine étant, pour moi, le moment où la petite ira jusqu'à dire au maitre d'hotel que Léon est son amant, trahissant clairement le fantasme que ce sale huileux de Besson a imaginé dans la tête d'un enfant. Ce film est horrible, à vomir, profondément juif.
 
Last edited:

Paul Mauser

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 9, 2020
Messages
414
Reaction score
2,068
"La vérité si je mens", véritable film de propagande pour la youpinerie: "les Juifs sont gentils, les goyims sont méchants, en plus le méchant goy s'infiltre chez nous pour nous piquer une gamine à marier."

Abject. Le tout avec une distribution digne de la liste Schindler.

Dégueulasse.
 

comptejetable

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 19, 2020
Messages
70
Reaction score
181
Un peu HS, mais ce docu sur le "racisme" au brésil financé par nos impôts (france télévision) nous illustre l'usage par les bolchos des pires manipulations dont ils accablent les autres :
Sur les 5 premières minutes, il ont ouvertement recours aux statistiques ethniques, au chantage, au mensonge, à la dénonciation.
Très instructif et à diffuser!
 

ZOG

SA- soldat
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
157
Reaction score
681
"le labyrinthe du silence": un aryen fils d'officier de la wehrmart décide de lancer sa carrière d'avocat en trahissant sa race et en s'alliant avec le mossad pour pourchasser d'ignobles nazis devenus d'abjects boulangers,ouvriers et instituteurs...
Cette expérience me fut néanmoins bénéfique car ce film projeté durant un cours d'allemand (ainsi que "nuit et brouillard",vu une semaine plus tôt en cours de francais) est ce qui m'a ouvert les yeux sur cette race de blattes larmoyantes se roulant dans leur propre merde que sont les juifs.
 

Kurt Heinrich

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
2,251
Reaction score
10,584
L'Ombre d'un géant
L'Ombre d'un géant (titre original : Cast a Giant Shadow) /1947 – un colonel américain, David Marcus est chargé de fonder l'armée d'Israël à la veille de son indépendance et de l'invasion de la jeune nation par cinq armées arabes lors de la Guerre israélo-arabe de 1948.
Le casting:
John Wayne
Kirk Douglas
Yul Brynner
Frank Sinatra
Senta Berger
Angie Dickinson
2h26 de gastro-entérite,tout simplement insupportable!
 

tu le sens mon gros QI?

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 15, 2020
Messages
18
Reaction score
47
hier soir, il y'avait ghost rider qui passait sur rtl9. Le passage dans la prison est particulièrement gratiné, les méchants qui veulent tabasser le personnage joué par nicolas cage sont tous des blancs typé beauf ou néo-nazi (le film se déroule dans une grande ville américaine donc point de méchant blanc rural et idiot) et le gentil qui veut sauver la peau du héros est un gentil adolescent nègre, crédible il y'a 35-40 ans (et encore) or on sait bien que l'immense majorité des taulards aux états-unis ce sont des nègres et des latinos qui sont la pour meurtre ou trafic de drogue. Pareil dans le film il y'aussi une agression au couteau commise par un blanc (avec un phénotype scandinave ou celte) envers une femme blanche, le type est un déchet toxicomane. Ce film est loin d'être le pire en terme de propagande après il y'en a tellement que ce serait très fastidieux à démontrer
 
Last edited:

tu le sens mon gros QI?

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 15, 2020
Messages
18
Reaction score
47
en ce moment je mate la série le caméléon, l'acteur principal est juif ashkénaze (michael t.weiss) mais il reste discret sur ses origines, aucune référence dans des interviews ou dans des articles de presse, ayant un peu de culture et ayant lu un article d'un blog obscur j'ai décelé sa judaité. Bien évidemment il à un rôle qui le met beaucoup en valeur, celui d'un génie hors-norme qui s'adapte à toute les situations. Jarod est un prénom juif qui veut dire "celui qui descendra" c'est à dire celui qui est d'essence divine et qui apportera la connaisance aux communs des mortels (aux goyims)
 
Last edited:

tu le sens mon gros QI?

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 15, 2020
Messages
18
Reaction score
47
Ici on denonce simplement les pires immondices que les juifs ont pu nous chier sur grand ou petit écran.

Je démarre le bal avec "Léon" du juif Besson. Film ignoble à tout niveau où l'on peut voir un tueur à gage, Léon, sous les traits du youpin Jean Reno, prendre sous son aile une petite fille blanche dont les parents étaient évidemment des tortionnaires, ivrognes et criminels. Commence ensuite une succession de scènes plus génantes les unes que les autres où le réalisateur pervers instaurera une tension sexuelle poisseuse entre la gamine et le gogol. Tension exacerbée par des plans sur la fillette où elle est clairement filmée comme si elle eut été femme. L'apogée de cette relation malsaine étant, pour moi, le moment où la petite ira jusqu'à dire au maitre d'hotel que Léon est son amant, trahissant clairement le fantasme que ce sale huileux de Besson a imaginé dans la tête d'un enfant. Ce film est horrible, à vomir, profondément juif.
puis le méchant flic blanc, blond aux yeux bleus qui dézingue sans pitié toute la famille, ont est en pleine inversion des valeurs. L'actrice qui joue la gamine est une juive et beaucoup plus tard dans un autre film elle se tape le dieu scandinave du tonnerre Thor et elle le mène en bateau comme avec un adolescent qui découvre le sexe. Ont pourrait en faire un livre la dessus, sur les juifs qui transgressent, qui se jouent ou qui fantasment sur les mythes, les légendes et les valeurs de la civilisation occidentale
 
Last edited:

tu le sens mon gros QI?

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 15, 2020
Messages
18
Reaction score
47
hier soir, il y'avait ghost rider qui passait sur rtl9. Le passage dans la prison est particulièrement gratiné, les méchants qui veulent tabasser le personnage joué par nicolas cage sont tous des blancs typé beauf ou néo-nazi (le film se déroule dans une grande ville américaine donc point de méchant blanc rural et idiot) et le gentil qui veut sauver la peau du héros est un gentil adolescent nègre, crédible il y'a encore 35-40 ans (et encore) or on sait bien que l'immense majorité des taulards aux états-unis ce sont des nègres et des latinos qui sont la pour meurtre ou trafic de drogue. Pareil dans le film il y'aussi une agression au couteau commise par un blanc (avec un phénotype scandinave ou celte) envers une femme blanche, le type est un déchet toxicomane. Ce film est loin d'être le pire en terme de propagande après il y'en a tellement que ce serait très fastidieux à démontrer
je viens de regarder la fiche wikipedia du film, production quasiment 100%100 kasher (marvel, columbia)
 

William Calley

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
3,227
Reaction score
10,919
Ici on denonce simplement les pires immondices que les juifs ont pu nous chier sur grand ou petit écran.

Je démarre le bal avec "Léon" du juif Besson. Film ignoble à tout niveau où l'on peut voir un tueur à gage, Léon, sous les traits du youpin Jean Reno, prendre sous son aile une petite fille blanche dont les parents étaient évidemment des tortionnaires, ivrognes et criminels. Commence ensuite une succession de scènes plus génantes les unes que les autres où le réalisateur pervers instaurera une tension sexuelle poisseuse entre la gamine et le gogol. Tension exacerbée par des plans sur la fillette où elle est clairement filmée comme si elle eut été femme. L'apogée de cette relation malsaine étant, pour moi, le moment où la petite ira jusqu'à dire au maitre d'hotel que Léon est son amant, trahissant clairement le fantasme que ce sale huileux de Besson a imaginé dans la tête d'un enfant. Ce film est horrible, à vomir, profondément juif.
la petite fille est aussi du peuple élu , portman est son nom , comme quoi!
 

Okko

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 14, 2020
Messages
38
Reaction score
100
Mon dieu que la liste serait longue!
Je me souviens de la série carcérale OZ, le délire utopique d'un gauchiste voulant créer au sein d'une prison une section spéciale visant à réhabiliter les taulards en prenant compte leurs besoins spécifiques. Une vrai société/merdier multiculturelle, avec les blacks gangstas, les blacks musulmans, les irlandais, les mafieux pépitos, les gangstas pépito, les travelos, les nazis ( somme par hasard ce sont tous des crétins pédés), les siciliens, les cathos et je sais plus trop quoi encore. Pas si mal comparé aux niaiseries façon prison break, au moins ça montrait que le multiculturalisme c'est de la merde!
Pour ce qui est d'un film de youtre, il y a "le nombril du monde" de zeitoun. L'histoire d'un juif obèse, dégeulasse et opportuniste qui profite de la guerre pour enculer tout le monde, s'acheter une gonzesse qu'il a connue gamine et la violer . Boujenah joue les gros suiffards à merveille, c'est parfait pour lui.
Ou bien encore "le reve d'esther", une juive turque qui veut devenir française et se sert de sa gosse pour y parvenir.
Je décerne la palme de la plus grosse merde du cinéma à "les deux papas et la maman", avec la pouffe de BHL, celle de mollande, l'histoire d'un blanc aux joyeuses en panne qui veut absolument que sa femme se fasse saillir par le crouillat le plus moche du monde, smain. Après des conneries genre "neuilly sa mère" pas besoin d'en dire plus. Oui, j'en ai vu des merdes, je l'avoue.
Quand j'étais môme j'ai vu "le jap", avec cette ordure pédo de carlos, un juge "justicier" qui avait une gosse bridée et un négrillon. A gerber!!!!
 

Praetor

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
831
Reaction score
3,163
J'étais un lecteur des X men et de Marvel dans les années 90 , je peux vous dire que ça c'est le kibboutz filmique intégral!!

Le cas de magneto est significatif pour ceux qui ont vu les films, à l'époque sa judaité n'était pas autant mise en avant parceque c'était un "méchant"
mais les youtres ont passés un cap avec leur MCU

Le cinema occidental est quasi entiérement juif c'est désespérant, je me demande encore comment le seigneur des anneaux a put sortir tel qu'il est ...
 
Top