Les migrants esclaves et colonisés d'hier, parasites et tortionnaires d'aujourd'hui : "Bienvenue chez vous Faudé Samba et Abelkrim ! !"

Bergoglio Diouf

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
5,599
Reaction score
20,936
Château-Thierry (02) : un lycéen grièvement blessé après avoir été poignardé pour avoir défendu une jeune fille agressée
(MàJ : un “mineur isolé” étranger interpellé)

04/11/2020 à 13h15

04/11/2020
Il était venu au lycée armé d’un couteau et en a fait usage. Un adolescent de 17 ans a blessé deux personnes, dont une grièvement, lundi à proximité de l’établissement Jean-de-la-Fontaine, à Château-Thierry (Aisne).

A la sortie des cours, l’agresseur présumé aurait attendu une fille, qu’il avait l’habitude de harceler, rapporte Actu17. Durant leur dispute, il aurait sorti son arme, la touchant à un doigt. Certains médias locaux indiquent qu’elle est l’ancienne petite amie du suspect, d’autres celle d’un autre élève, scolarisé en BTS au même endroit, qui est intervenu pour la défendre.
Plutôt que de s’arrêter, le suspect a frappé ce dernier à deux reprises, au bras et au thorax, avant de s’enfuir. Les secours sont arrivés sur les lieux pour prendre en charge les deux victimes. Le jeune homme, âgé de 22 ans, a été opéré à l’hôpital. Son pronostic vital n’est pas engagé.
Dans le même temps, les forces de l’ordre ont identifié et interpellé l’agresseur présumé. Il s’agirait d’un mineur isolé, inconnu des services de police jusque-là.

CNews
03/11/2020
Lundi soir aux environs de 18 h, près du lycée Jean-de-La-Fontaine de Château-Thierry, à proximité de l’arrêt de bus du gymnase René-Cassin, un lycéen, élève en classe de BTS, aurait voulu s’interposer pour défendre une jeune fille harcelée. C’est alors qu’un autre garçon l’aurait blessé de coups de couteau.
Grièvement atteint, il a été transporté à l’hôpital de Château-Thierry où il devrait être opéré.
Selon un message de la direction, il a été immédiatement pris en charge par les équipes médicales du Samu. Ses jours ne seraient pas en danger.

(…) Le Pays Briard
 

Bergoglio Diouf

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
5,599
Reaction score
20,936
Apparemment l’expression «faire une Samuel Paty» est devenue commune chez ces jeunes Français, plus français que vous et moi, adeptes de la religion de paix et d’amour...
Le progressisme et l’immigrationnisme font évoluer la langue française !
0471FBE3-995E-4DC1-862E-6D18BF96CF09.jpeg
 

Bergoglio Diouf

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
5,599
Reaction score
20,936
Seine-Saint-Denis
Un locataire jeté par la fenêtre parce qu'il dérangeait les dealers !

Lundi 23 novembre 2020, le ton est monté entre plusieurs individus
et des locataires d'un immeuble de l'avenue Wilson à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).
Un habitant a été jeté par la fenêtre.

Les dealers ont jeté le locataire de l'immeuble de l'avenue Wilson, à Saint-Denis, par la fenêtre car il dérangeait.


Depuis plusieurs semaines, des dealers ont pris l’habitude de s’installer dans le hall de cet immeuble.
Une situation qui exaspère les copropriétaires qui n’hésitent pas à faire des réflexions devant eux.
Lundi 23 novembre, une habitante de l’immeuble remarque la présence de ces jeunes dans le couloir,
elle leur demande de ramasser un mégot...:eek:


Une trentaine de jeunes débarquent
C’était la phrase de trop. Les dealers montent le ton et deviennent menaçants. D’autres locataires entendent la dispute et sortent prendre la défense de la jeune femme. Les dealers quittent les lieux et préviennent qu’ils reviendront.
Pendant ce temps, l’habitante prise à partie décide d’en informer le commissariat de Saint-Denis. Dans la soirée, les locataires remarquent le retour des dealers mais cette fois-ci ils sont une trentaine, confirme une source proche du dossier.


Les jeunes s’en prennent à la porte d’un appartement du premier étage et jettent un homme par la fenêtre. La police arrive sur place, trop tard, l’homme est transporté par les secours. Aucun des jeunes n’a été interpellé mais des locataires ont déposé des plaintes suite à ces événements.

Ils ont bien fait, quand on connait l'efficacité de la police républicaine...
 

Bergoglio Diouf

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
5,599
Reaction score
20,936
Livreur de L'Est Républicain tabassé à mort :
le procès "d’un massacre" à Besançon


Un porteur de journaux de L’Est Républicain avait été sauvagement agressé, en janvier 2018, au centre de Besançon. Laissé pour mort, Michel Montrichard s’est éteint deux ans plus tard. Le procès de son agresseur s’est ouvert ce lundi, avec une question qui hante la famille de la victime : pourquoi un tel déchaînement de violence ?

Dhoul Kamal Bacar, ici assisté de son avocate, Me Pétament, est poursuivi pour vol aggravé de violence ayant provoqué une infirmité permanente, une qualification juridique qui pourrait être modifiée du fait de la mort de la victime. Photo ER /Arnaud CASTAGNÉ 😊


Deux jours de procès pour quelques minutes d’enfer, puis deux ans de calvaire. Dhoul Kamal Bacar connaîtra ce mardi soir le verdict de la cour d’assises de Besançon, après l’effroyable passage à tabac de Michel Montrichard, livreur de journaux pour L’Est Républicain, dont il a reconnu être responsable.


Agressée en pleine tournée
La victime a été abordée puis agressée en pleine tournée de livraison, vers 4h place Marulaz, le 23 janvier 2018, à Besançon. Alcoolisé et sous l’emprise de cannabis, l’auteur présumé des coups a ensuite tenté de voler la voiture du porteur, qu’il a abandonnée accidentée à deux pas de là, avant d’être rattrapé par la police.
J’en ai cauchemardé pendant des semaines.
Un témoin
Les détails sont éprouvants à entendre, tant l’attaque fut brutale. Et gratuite. « C’était un massacre », résume un témoin direct, devenu depuis gendarme, « des violences j’en ai vues, mais là, c’était autre chose… C’était barbare. J’en ai cauchemardé pendant des semaines ».
Ses souvenirs sont difficiles à verbaliser. À la barre ce lundi matin, il détaille « le bruit du visage qui craque, le bruit des ossements » et « ce sentiment d'impuissance » qui le hante, à l'idée de ne pas avoir pu intervenir à temps. Assis à cinq mètres, les proches de la victime pleurent en silence, blottis derrière leur avocate, Me Laux.
Une volonté de tuer, pas de voler une voiture.
« Prenant de l’élan », le mis en cause a frappé, frappé, frappé encore, notamment du pied, « alors que la victime était allongée au sol et déjà inerte », complète une seconde témoin, elle aussi postée à sa fenêtre. Une horreur qui dure « de longues minutes », revit-elle, alors que la tête du sexagénaire heurte avec fracas le trottoir, sous les assauts répétés de son bourreau.
Tous deux décrivent un détachement, une obstination glaçante chez l’agresseur, qui ira jusqu’à relever la victime inconsciente par le col pour mieux ajuster ces coups de pied. « Dans ces gestes, j’ai clairement ressenti une volonté de tuer, pas de voler une voiture », insiste la témoin, qui avait aussitôt composé le 17.

L'avocate de la partie civile, Me Laux, défend les intérêts de la famille de la victime.   Photo ER /Arnaud CASTAGNE

L'avocate de la partie civile, Me Laux, défend les intérêts de la famille de la victime.
Photo ER /Arnaud CASTAGNE

 Le verdict est attendu ce mardi soir au terme de deux jours de procès.   Photo ER /Arnaud CASTAGNE

Le verdict est attendu ce mardi soir au terme de deux jours de procès.
Photo ER /Arnaud CASTAGNE

Me Pétament, avocate de la défense.   Photo ER /Arnaud CASTAGNE

Me Pétament, avocate de la défense. Photo ER /Arnaud CASTAGNE

Christine de Curraize, avocate générale, porte la voix de l'accusation.   Photo ER /Arnaud CASTAGNE

Des séquelles terribles, ponctuées d’un décès
Plongé en coma artificiel, Michel Montrichard déjoue d’abord les pronostics médicaux, qui craignaient une issue rapidement fatale. Mais ses séquelles sont terribles : « fracas facial » avec la quasi totalité des os du visage fracturés, lourdes atteintes cérébrales, alimentation par sonde, incontinence totale, rétractation de ses membres, et échange relationnel réduit à de simples regards…
Grabataire, il décédera deux ans plus tard d'une énième infection pulmonaire, attribuée à son état très précaire.


La question de la causalité de la mort au centre des débats
Les relations de causalité entre son agression et sa mort seront au cœur de ce procès, pour déterminer la qualification juridique des faits. Dhoul Kamal Bacar est poursuivi pour vol aggravé de violence, ayant provoqué une infirmité permanente, crime pour lequel il encourt trente ans de prison.
Intervenu entre-temps, le décès de la victime pourrait donc modifier la donne. Avec une peine maximale de réclusion criminelle à perpétuité.
L'interrogatoire de l'accusé, prévu ce lundi après-midi, est attendu avec impatience.

Le poteau sans jugement serait plus indiqué....
 

Bergoglio Diouf

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
5,599
Reaction score
20,936
Toulouse :
il prend le train avec deux pistolets chargés,
une cagoule et des sourates du Coran,
mais ne montre pas de signes de radicalité objective...


Un homme de 21 ans a été interpellé en début d’après-midi,
vendredi 11 décembre, à la gare de Toulouse-Matabiau.
Les hommes de la sécurité ferroviaire ont découvert qu’il avait sur lui deux pistolets chargés et une cagoule ainsi que des sourates du Coran et un tapis de prière, rapporte
La Dépêche. […]
Originaire de Mayotte, il « ne présente pas de signe de radicalité objective » […]
Il aurait récemment été contrôlé par la police dans un quartier de Toulouse alors qu’il surveillait un point de vente de stupéfiants. […]

Le Progrès



Les journalistes de la PQR présentent cependant des signes de radicale connerie...
 
Last edited:

Bergoglio Diouf

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
5,599
Reaction score
20,936
Royaume-Uni :
elle pense monter dans un taxi,
elle est séquestrée et violée par 3 individus...
MAIS QUELS INDIVIDUS ?...

AACE42F4-5921-4D3F-BE8D-4A5CF8D49D51.jpeg
DES SALES BOUGNOULES, POUR NE PAS CHANGER...
 

Bergoglio Diouf

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
5,599
Reaction score
20,936
Toulouse

Mercredi soir à Toulouse, un homme a été agressé pour son téléphone portable. Après s'être défendu, il a été blessé par un tir au visage, avant d'être hospitalisé.

Il est question ici d’une agression survenue mercredi soir à Toulouse (Haute-Garonne). Il était vers 21h00 et un homme à l’âge non précisé était en train de transporter des affaires dans la rue. C’est alors, rapportent nos confrères de La Dépêche du Midi, qu’un individu se serait approché de lui et aurait tenté de lui voler son téléphone portable. La victime serait toutefois non seulement parvenue à conserver son appareil, mais également à faire fuir son assaillant.


Après avoir mis en fuite un agresseur,
deux hommes l’attendent


Il semblerait que l’agresseur n’ait pas apprécié de se voir ainsi contrarié. Ainsi, alors que la victime ressortait de son logement, deux hommes l’attendaient. On ne sait pas si le premier agresseur se trouvait parmi eux. L’un de ces deux hommes aurait sorti une arme à feu et frappé la victime au crâne à l’aide de la crosse. Puis un tir a été émiset la victime a alors été sérieusement blessée au visage.

Les médecins alertent la police

Le duo d’agresseurs a pris la fuite. La victime a pu recevoir l’assistance d’un voisin, avant d’être transportée et prise en charge par les urgences de l’hôpital Purpan. Sur place et après avoir soigné leur patient, les médecins ont alerté les forces de l’ordre. À l’heure actuelle, aucun suspect n’apparaît avoir été interpellé. L’enquête a été confiée à la Brigade Criminelle et de Répression des atteintes aux personnes, l’une des brigades spécialisées de la Sûreté Départementale (SD).

La façon d'agir laisse présager l'origine des agresseurs...mais pas d'amalgame !
N'importe quel bougnoule possède une arme, mais le danger pour la police de Macron, ce sont les contrôles au faciès...
 
Last edited:

hanna reitsch

SA- aspirant
Membre confirmé
Membre
Joined
Sep 27, 2020
Messages
325
Reaction score
353
marrant ça , je m'amusai souvent à troller en comparant l'esclavage transatlantique des 17-18 e siècles aux amériques et la vague migratoire méditerranéenne actuelle , avec une agence de voyages organisés et du trekking camping sauvage
 

Bergoglio Diouf

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
5,599
Reaction score
20,936
ap.gif
Un article qui nomme nègres ou arabes,
vandales ou très jeunes adolescents insolents et sans gêne....
La magie du journalisme...
Grenoble Chicago français ?
Vu les couleurs, plutôt Islamabad de l'Isère...
 

Bergoglio Diouf

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
5,599
Reaction score
20,936
Paris :Après un vol avec violences, ils percutent cinq voitures sur le périphérique pour fuir les policiers

https://actu17.fr/paris-apres-un-vo...sur-le-peripherique-pour-fuir-les-policiers/#
L’attention et la réactivité des policiers du XVIIe arrondissement de Paris a permis l’interpellation de trois individus accusés d’avoir volé une montre de luxe en utilisant la violence, ce vendredi

Ils pensaient avoir échappé aux forces de l’ordre mais ont été interpellés après une course-poursuite. Un homme s’est fait violemment arracher sa montre de luxe dans la rue Singer (XVIe) peu avant 19 heures ce vendredi soir, par deux individus. Il a rapidement donné l’alerte et les policiers se sont mis à la recherche du véhicule dans lequel les agresseurs venaient de s’engouffrer, une Volkswagen Golf immatriculée en Allemagne.
Une patrouille de la Brigade territoriale de contact (BTC) du XVIIe arrondissement a entendu le message diffusé sur les ondes police et s’est positionnée au niveau de la porte Maillot, à l’entrée du périphérique parisien, anticipant le fait que les auteurs pouvaient prendre la fuite par cet itinéraire. Les fonctionnaires ont bien fait. Quelques minutes plus tard, la Golf recherchée est passée devant eux et s’est engagée sur le périphérique intérieur.
Dans un premier temps, les policiers ont suivi discrètement le véhicule en observant le comportement du conducteur et ses deux passagers. Du renfort a été demandé avec pour objectif de coincer les fuyards dans les meilleures conditions de sécurité possibles. Le suspect au volant s’est ensuite mis à faire des embardées et à slalomer entre les voitures. A-t-il repéré les policiers ? Ces derniers ont en tout cas allumé leurs avertisseurs sonores et leurs gyrophares avant de lui ordonner de s’arrêter.
L’homme a repris sa conduite dangereuse pour se débarrasser des forces de l’ordre. Il fuyait à plus de 115 km/h et a percuté plusieurs voitures. Sa Golf a fini par être endommagée au niveau d’une roue. Il a perdu le contrôle de son véhicule à hauteur de la porte de Saint-Ouen et a terminé sa course dans la rambarde en béton qui sépare les voies du périphérique.
B3F4068E-E6FF-4B58-946C-815B56D18A18_1_201_a-4.gif831F069A-97C4-4E0F-8739-3502330F195B_1_201_a.jpeg

La justice lui avait interdit de se rendre à Paris
Les trois occupants de la voiture ont alors pu être interpellés. Ils n’étaient pas blessés et n’avaient pas de documents d’identité sur eux. Le conducteur a déclaré qu’il était âgé de 20 ans et originaire du Mali. Ses complices ont quant à eux affirmé qu’ils avaient 18 et 20 ans. En outre, les vérifications ont montré que le chauffard faisait l’objet d’une interdiction de paraître à Paris jusqu’en novembre 2021, suite à une précédente condamnation indique une source proche de l’enquête. Une mesure judiciaire qu’il n’a donc pas respectée.
La montre de la victime de marque Omega, d’une valeur estimée à 6000 euros, n’a pas été retrouvée dans l’immédiat. Les trois hommes ont tout de même été placés en garde à vue. Leur Golf avait été louée en Allemagne. Sans doute pensaient-ils pouvoir brouiller les pistes en utilisant ce véhicule de location, récupéré à l’étranger.
Durant la course-poursuite, le fuyard a percuté pas moins de cinq voitures sur le périphérique. Les véhicules ont tous été dégradés à des degrés divers. Des enfoncements et/ou des rayures ont été constatés et les propriétaires ont déposé plainte. Les enquêteurs de la sûreté territoriale (ST) de Paris ont été chargés des investigations et les trois mis en cause devaient été déférés au parquet ce dimanche soir, à l’issue de leur garde à vue.


Deux autres vols de montre avec violences
Un autre vol de montre de luxe s’est produit quelques heures plus tôt dans le IIe arrondissement de la capitale. Deux agresseurs ont frappé et menacé de mort leur victime, avant de faire main basse sur sa montre de marque Audemars Piguet, d’une valeur estimée à 22 000 euros.
La veille vers 19 heures, dans le Ier arrondissement, trois hommes ont subtilisé la montre d’un homme estimée à 6500 euros. Une enquête a été ouverte pour chacune de ces deux agressions. « Les vols avec violences sont toujours aussi présents dans la capitale, malgré que le couvre-feu complique la tâche de ces voleurs qui sont pour certains expérimentés en la matière », lâche un gradé de la préfecture de police.

154C1750-F275-4749-AAEB-E2AE6896BA1C_4_5005_c.jpeg6D0EB5B8-1647-4DBC-A13C-85FC73090662_4_5005_c.jpeg
 
Last edited:

Bergoglio Diouf

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
5,599
Reaction score
20,936
Cette ignoble scabèche, dont le grand-père baiseur de chèvre était une sommité du FLN, au lieu
de vivre avec ses leçons de savoir-vivre dans le shithole qu'est devenue l'Algérie indépendante
tant souhaitée par ses aïeux, viens nous expliquer sans honte ce que nous sommes, nous, chez nous !
195DE3B7-27DF-4C30-8E4A-43293FA92CE3_1_201_a.jpeg
]3880729F-0406-40FA-84E3-E24534395C6C_1_201_a.jpeg
17ABCBE6-8060-4D5E-8D00-BCA87C802A5B_1_201_a.jpeg7FB4F359-6B80-4013-84FA-2CDCA47254B1_4_5005_c.jpeg
Toutes les photos - 1 sur 1 (28).jpeg
 
Last edited:

Bergoglio Diouf

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
5,599
Reaction score
20,936
Dijon :
Ils dépècent des chèvres,
et en font un barbecue dans une cour d’immeuble




« Les trois hommes 🐵🐵🐵, âgés de 21, 30 et 49 ans, tous ressortissants de la République Démocratique du Congo,
sont allés acheter deux chèvres 🐐🐐dans une ferme du nord de la Côte-d’Or.
Ils reprennent la route en direction de Dijon avant de s’arrêter dans un champ juste avant 18 heures,
moment du début du couvre-feu. Ils y tuent les deux animaux,
avant de remonter dans la voiture pour aller dans leur domicile dijonnais.


Plus tard dans la soirée, ils installent un barbecue 👨‍🍳🍴 dans la cour de leur immeuble,
rue Parmentier pour y faire cuire les animaux dépecés.
(…)
Ils risquent six mois de prison.
Ils ont tous reçu, en plus,
135 euros d’amende pour avoir brisé le couvre-feu.
58C25F27-2462-421F-B9FF-5AF08A86AA0E.jpeg94214358-99C7-4103-800C-5C299E4BF083_4_5005_c.jpeg736BA26C-5980-44C7-A3F4-6EF385906ECF_4_5005_c.jpeg
Le PV de 135 € qu'ils ne règleront pas parce qu'insolvables, fournira le papier nécessaire, pour allumer le prochain barbecue ! 😊
 
Last edited:

Bergoglio Diouf

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
5,599
Reaction score
20,936
Les prétentions pécuniaires de l'abominable nègre haineux et raciste...
et la connerie d'invraissemblables gauchistes qui veulent lui donner une tribune
CC48B968-883E-4843-A417-0C723BA2E910_1_201_a.jpeg

Je ne comprends vraiment pas...pourtant Zeller avait l'habitude de donner
"un pognon de dingue" aux envahisseurs négroïdes, lorsqu'il était secrétaire d'État chargé de la Sécurité sociale au sein du gouvernement Jacques Chirac II ?
 

Franck Marc

SA- aspirant
Membre
Joined
Nov 8, 2020
Messages
192
Reaction score
262
Si ce sous singe à 16 ans moi se suis à la maternelle,pourriture avec sa gueule et son sourire de faux cul spécifique à sa race des français méritants non pas le quart de ce que cette assoc lui paye ave les subventions payées par qui? médecin sans frontières un ramassis de traîtres si ls aiment tant les n"gros qu'il s'installent en Afrique et se cassent se France qu'ils de par leurs actions ils bafouent tous les jours
 
Top