Les Libyens blonds ! (Vidéo sur l'Afrique du Nord blanche)

Adéiste

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 9, 2021
Messages
6
Reaction score
8
Ces populations libyennes avaient, comme bien exposé dans cette vidéo, un apport "européen néolithique" préindo-européen, qui sont en partie nos racines (cela représente 40-50% néolithique pour les Français de souche, avec 30-40% pour l'apport indo-européen, et 10-15% pour l'apport chasseur cueilleur).
 

Faurisson sec

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
1,494
Reaction score
4,838
C'est pas un problème d'élocution t'es juste plus naturel. L'oreille accroche d'instinct dans ce cas. En tt cas continue.
Si on peut te faire des suggestions en restant sur ton crédo un petit dossier sur le passage Vedda/Upanishad serait génial. L'Inde est objectivement une grande et originale civilisation. Reste que l'abondante littérature sur les chieurs de rue me tombe des mains ... Impossible d'accrocher, c'est mort. Je serais totalement preneur d'une vulgat sur le dossier. Je me trompe peut être mais j'ai ouï dire que cette révolution spirituelle n'est pas sans lien avec un basculement ethno-racial. En tt cas culturellement une page qui venait d'ailleurs se tourne
 

Faurisson sec

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
1,494
Reaction score
4,838
Ces populations libyennes avaient, comme bien exposé dans cette vidéo, un apport "européen néolithique" préindo-européen, qui sont en partie nos racines (cela représente 40-50% néolithique pour les Français de souche, avec 30-40% pour l'apport indo-européen, et 10-15% pour l'apport chasseur cueilleur).
C'est compliqué, la vérité c'est qu'on ne sait pas. Ces pourcentages ne disent rien sur le phénotype.
Si tu t'en tiens aux grottes du Tassili la zone était peuplée d'abord de nègres, puis il y eut des blonds/roux/bruns, puis des nègres puis ces libyens.

Je crois que par esprit de système on refuse de voir que ces zones tampons ont toujours été des lieux de brassages.
 

hanna reitsch

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Sep 27, 2020
Messages
574
Reaction score
817
puis il y eut des blonds/roux/bruns, puis des nègres puis ces libyens.

une fois que les mouches sont parties on voit la couleur des cheveux ... et des yeux
hara .jpg
 
Last edited:

Master natio

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 14, 2020
Messages
1,533
Reaction score
2,517
ça je l'ai toujours su . C'est pareil avec les gens qui sont persuadés que les carthaginois avaient des gueules de blédards . Je crois plutôt que les hannibals et autres avaient plus un physique de type aryen qu'une espèce de face applatie et une brosse à chiottes sur le crâne à la place des cheveux.
 

Durrandon

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
1,394
Reaction score
4,360
Très intéressant, les Libyens de l'époque ressemblent aux actuels Kabyles qui sont justement blancs et des berbères purs souches.
 

Adéiste

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 9, 2021
Messages
6
Reaction score
8
C'est compliqué, la vérité c'est qu'on ne sait pas. Ces pourcentages ne disent rien sur le phénotype.
Si tu t'en tiens aux grottes du Tassili la zone était peuplée d'abord de nègres, puis il y eut des blonds/roux/bruns, puis des nègres puis ces libyens.

Je crois que par esprit de système on refuse de voir que ces zones tampons ont toujours été des lieux de brassages.
Non, la génétique est assez bien informée sur ce sujet mais cela n'est pas aussi simpliste que ce que veulent faire croire les médias.

Ces pourcentages ne disent rien sur la pigmentation en 2021, parce que l'évolution de la pigmentation est dû à une pression sélective, mais en général quand l'on a stricto sensu les trois apports européens (Yamnayas, Européens du néolithique, Chasseur cueilleurs), on ressemble à un Européen, mais il arrive que non quand on commence à avoir d'autres apports (ce qu'ont les Espagnols, Italiens du Sud, etc).

Tous les Indo-européens n'étaient pas blonds aux yeux bleus, en vérité la majorité était "brune" (avec des variantes) aux yeux bruns et pareils pour les Européens du néolithique, cela n'en fait pas des narbo (toujours le même truc qui revient, mais ce n'est pas un sujet pour les généticiens, ce terme concerne à l'origine les populations hybrides, avec beaucoup d'apports "levantin", ce qui n'est pas le cas de ces populations).

Un lien intéressant (qui n'a pas été écrit par un type antiraciste ou un mec d'extrême gauche, mais qui reste pourtant factuel, même Saint Claude, le Grand Monarque, l'a partagé, version française, c'est pour dire) >>>
https://thuletide.wordpress.com/2020/08/14/faces-of-ancient-europe/

Attention cependant à l'image principale de l'article : le type tente de déconstruire (et non pas de vendre) l'idée selon laquelle ces populations préindo-européennes ressemblaient à des nègres.

Pour revenir au sujet : ce que veut dire Ulfric d'Alsace sur ces Libyens/Libou (https://fr.wikipedia.org/wiki/Libou) : leur blondeur n'est pas dû à un apport vandal ou germanique, ou indo-européen, mais à un apport qui précède ces populations : l'apport, qu'on retrouve toujours en Afrique du Nord (fortement mélangé à d'autres apports, beaucoup plus liés au Levant et à l'Afrique subsaharienne) "européen néolithique".

Comme je l'ai dit, ces populations européennes du néolithique n'étaient pas à 100% blondes, mais il y avait cependant un peu de blondeur (comme chez les Yamnayas de l'époque, voire le lien plus haut), et une "haute caste" aurait pu se développer via cette marque distinctive, se reproduisant uniquement entre eux et donc perpétuant la blondeur. Cependant, cela ne veut pas dire que ces Libyens étaient totalement européen du point de vue génétique, car il me semble que même à cette époque il y avait déjà des mélanges, mais ce n'est pas ce que l'auteur tente de la vidéo tente de vendre ici.

C'est un sujet intéressant à traiter, car cela permet à la fois de démystifier le sang "germanique" des berbères blonds, mais au final on en revient toujours au fait qu'il s'agit là de quelque chose hérité d'une population européenne.

C'est un apport qu'on toujours les Nord africains, comme je l'ai dit, ce qui explique les traits européens de certains (bien que minoritaire), même si cela n'en fait pas des Européens (on ne va pas dire d'un homme ayant un quart de sang nègre qu'il est "parfaitement européen", génétiquement parlant, car ayant surtout hérités de traits européens).

Mais je sais que c'est un sujet délicat pour certains.
 
Top