Le nouveau clip antijuif du Boomer radicalisé Gilles Dor va vous plaire

A

AdminDP

Guest
Captain Harlock
Démocratie Participative
03 avril 2021



Je suis un très grand fan de Gilles Dor, un artiste que je place entre Freddy Mercury et Iggy Pop.

Son dernier tube, plébiscité par le public, s’intitule « Antisémite ». Il s’agit d’un titre engagé dénonçant les féroces campagnes de haine que déclenchent les juifs contre toute personne qui, en France, ne fait pas la politique des juifs.

Les paroles sont très bien :

A la météo ils disent que le temps Sera maussade

OH il a dit Mossad

OH il a dit Mossad

Refrain : Antisémite [x2]

On n’est pas antisémite

Si si si BFM l’a dit Antisémite



Si vous connaissez des Boomeuses de gauche, n’hésitez pas. Profitez-en pour leur faire visionner la vidéo du Professeur Robert Faurisson, « Le problème des chambres à gaz », en leur précisant qu’il y a beaucoup de sujets sur lesquels les juifs veulent imposer le silence.

Commentez la vidéo sur EELB.su

Continue reading...
 

Le rasoir d'Ockham

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
1,379
Reaction score
2,733

Attachments

Arvalix

SA- chef général de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 10, 2020
Messages
1,347
Reaction score
7,955
Très bon
332_LI (7).jpg
Avec de l humour qui n enlève rien a la pertinence du message délivré et de la réalité de la tyrannie hébraique, il va possiblement réveiller un très grand nombre de personnes grace à sa visibilité.
Chapeau l artiste !
 

Doom

SA- aspirant
Membre
Joined
Mar 27, 2021
Messages
38
Reaction score
91
Freddy Mercury
Mercury, ses chansons sont sympas mais depuis que je sais que c'était partouzeur adepte de la dissémination du sida, j'écoute plus. On peut choper le sida cérébral par les oreilles: le sida s'évapore par le biais de la musique, s'infiltre dans les oreilles, et là vous chopez le sida cérébral: les symptômes sont un changement de voix qui devient aigue, une perte de poids instantanée de 40kg, l'apparition inopinée de maquillage sur la peau et une coupe de cheveux improbable.
 

NSHope

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
450
Reaction score
2,153
C'est sympa, c'est sympa.
Du coup je suis allée sur sa chaîne pour écouter d'autres trucs... Franchement sa soupe "blanc sans le n ça fait black" m'a bien refroidi. Il n'y a qu'un sous-entendu marrant c'est quand il dit dit qu'on est tous africains et qu'on voit une image de singe, bon....
A part ça....
Et les commentaires sous ce morceaux, c'est bisounours à fond.
 

Jean-Franc

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 9, 2020
Messages
978
Reaction score
3,856
il y a une fenêtre (que dis-je, un judas, hahaha) pour embarquer les boomers dans l'antisémitisme.
Il faut leur balancer de la chiasse gauchiste en remplacant la suprématie blanche par la suprématie juive.
ouvrier <-> maniglod
mme michu <-> esther benbassa
pierre rabhi <-> serge dassault

Il leur faut de la lutte sociale dans laquelle les juifs sont les privilégiés.

Exemple utile et radical : Si vous prouvez à un boomer que gainsbourg était raciste, ça provoque une erreur système à l'adresse 0x0000EFF dans son logiciel. (essayez chez-vous au repas du dimanche, fou rire garanti ).
 

Basin

SA- aspirant
Membre
Joined
Dec 19, 2020
Messages
46
Reaction score
169
C'est très bien !
Il faut décomplexer l'antisémitisme.
Bien dit !
Vous savez que jusque l'entre-deux guerres, en France catholique, un honnête homme se devait de haïr les juifs, il n'avait pas le choix.
Même un Henri Guillemin, qui était pourtant un catholique de gauche, c'est-à-dire rien du tout, a parlé d'un type en disant ''en dépit de sa triste condition d'israélite''.
Et Bernanos, le bon Bernanos de 1931, avant qu'il n'aille aux Baléares se mêlant de ce qu'il connait mal (la guerre d'Espagne), voilà ce qu'il écrit :

‘’Les juifs donnent des chefs, s’imposent par leurs vices mêmes, qui les ont perdus tant de fois jadis, la frénésie de paraître, l’impudence, la cruauté du satrape.
Dès la moitié du XIXème siècle, aux premières places de l’Administration, de la Banque, de la Magistrature, des Chemins de fer, des Mines, partout enfin, l’héritier du grand bourgeois, le polytechnicien à binocles, s’habitue à trouver ces bonhommes étranges qui parlent avec leurs mains comme des singes, traînent nonchalamment un regard de biche en amour auquel pourtant rien n’échappe, si différents du papa bonnetier ou notaire et comme tombés d’une autre planète avec leur poil noir, les traits ciselés par l’angoisse millénaire, le prurit sauvage d’une moelle usée depuis le règne de Salomon, prodiguée dans tous les lits de l’impudique Asie…’’

Extrait de la Grande Peur des Bien-Pensants (hommage à Drumont)
 
Last edited:
Top