Le meurtre de la petite Mary Phagan pour la création de l'ADL (SOS Juif Découvert)

ExpertEnContre-Sémitisme

Fasciste endurci
Membre confirmé
Membre
Quand on cherche l'origine de l'ADL (Anti-Defamation League), qui est l'équivalent américain de la LICRA* (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme), nous tombons sur la sordide affaire du (viol et) meurtre de la petite Mary Phagan et tadam... le B'nai B'rith (la version juive only copié des francs-maçons). Et malheureusement, ce n'était ni la 1ère ni sûrement pas la dernière victime de cette race maudite... Jeune et innocente.

Mary_Phagan.jpg
La pauvre Mary Phagan, au moins la pourriture n'a pas pu s'en tirer.
Hallucinant de voir que de la pire saleté, le juif en fait du PROFIT, de l'or.


Voici l'histoire plus en détails : http://quebecoisdesouche.info/adl-et-bnai-brith-un-passe-sombre/
(Je vous laisse le soin de découvrir la fin qui illustre parfaitement plus de 100 ans de youpinade dégoûtante d'enculage profond de gogoys, en rapport au paragraphe qui commence par "Sauf que".)

leofranklenezducrime.jpg
"L'innocent", "le fragile", "le peureux", "le pauvre" pédo meurtrier Leo Frank.
Le nez du crime et l'intelligence mais surtout l'argent de la propagande pour berner les idiots de moutons goys.


En effet, vous aurez compris. Le violeur et tueur est un sale youtre : Leo Frank. En 1913, il est directeur d'usine et la victime blanche de 13 ans, retrouvée violée et tuée, travaillait dans son usine. Mais un nègre, Jim Conley est accusé par le youtron (le coupable idéal, tiens tiens), quel racisme et aussi quel racisme aux blancs qui "étrangement" n'ont pas rendu coupable l'animal mais le parasite. Evidemment, tout mais alors tout (une avalanche de "preuves" et une propagande pro-pédojuif de plus de 100 ans) est montré pour que Leo Frank soit totalement "BLANCHI" (ironie de ce que j'appelle "masque blanc") avec des millions de dollars, vu que même le nègre aurait avoué qu'il a tué la fille. C'est vrai que les juifs (surtout riche), ne sont pas pédophile (on est assez documentés là-dessus) et que pour eux la vie d'un goy ne vaut guère plus que celle d'un animal... Après, c'est aussi vrai qu'un nègre est con, viole et tue pour rien.

jimconley.jpg
Jim Conley, l'évidence de la cohencidence.
Bien essayé mais la race parle aussi beaucoup pour le youpin.


Sauf que cette ordure de Leo Frank était le président du B'nai B'rith d'Atlanta. "COHENCIDENCE goy, arrête de chercher." Il "harcelait" des "jeunes" filles, comme c'est étonnant. Le pouvoir et l'argent, sans oublier la race auto-élue "des dieux" pour salir de la shiksa (pute non-juive).

Le youpin est condamné à mort, mais fit appel (on connait la puissance juive) et finira lynché par un commando armé 2 ans plus tard. Le nègro qui prit 1 an pour complicité, était interpellé par la suite pour des affaires de vol, alcool et jeu, mais pas de viol ni de meurtre... (il a lutté contre ses pulsions ou celui-ci n'avait pas ces 2 vices là ?)

C'est drôle, c'est exactement "l'affaire Dreyfus aux Etat-Unis" en pire. Toujours des innocents juifs "gentils" accusés et jugés par les "méchants" goys antisémites. Il y a comme beaucoup de déjà-vu et de répétions d'une certaine race au fil des centaines d'années...

Alors comme on sans doute. Les années de bourrage de crânes et de dégénérescence aidant avec le contrôle des masses abruties. L'un passe pour un martyr de la haine blanche américaine (héros juif pédo comme Polanski) et l'autre pourrait finir "général plus blanc que blanc".

* cf. création LICA (très "rouge") qui en résumé, une des trop nombreuses (((assos))) qui sert les intérêts juifs (suprématie) contre les goys.
 

SiegHeil

Gauchiste en rémission
Membre
Léo Frank était jeune et était issu d'une riche famille juive ashkénaze typique : partie de Russie/Pologne où ils avaient déjà un pécule, ils ont fait prospérer leur pécul en allant en Allemagne... et puis au tournant du siècle ils ont établi une succursale aux USA.

Le petit Léo était chargé très jeune de la direction de l'usine d'Atlanta.
Atlanta avait alors une grosse et prospère communauté juive.
Les juifs dans le sud avaient fait richesse avec le trafic d'esclaves et de coton.
A Atlanta ils étaient un peu en terrain conquis.

Ils exploitaient les hordes de gamins/gamines blanche qui peuplaient le sud ravagé par la guerre de sécession.

Dans les églises le sermon du prêtre se défoulait souvent sur les youtres.

Léo Franck s'est vite fait connaitre comme le Harvey Weinstein de l'usine... Il était marié, mais à cette époque il avait déjà engrossé sa dinde... Incapable de retenir ses pulsions.. tel un DSK ou un Harvey... il se servait de sa position de patron pour violer les employées ou faire venir des putes à son bureau.
Il faisait déjà cocu sa femme avant qu'elle soit enceinte, mais il semble que la grossesse ait décuplé sa lubricité. Tout ça été documenté durant le procès. Des putes venaient à son bureau et il fermait la porte à clé...

Pour surveiller la porte pendant qu'il se vidait les couilles, il payait grassement le négro Jim Conley qui était balayeur dans l'usine.

Le jour du drame, Léo Frank a demandé à Mary Phagan de venir le voir dans son bureau à la fin de sa journée. La Mary s'est plainte à sa copine : Léo Frank lui avait déjà fait des attouchements et des avances graveleuses par le passé... et elle avait refusé. Elle avait peur qu'il ne tente quelque chose de plus dans le bureau seul à seul...
On ne revit plus la pauvre petite après ça.

A partir de là il y a deux thèses :

-celle de Léo Frank
-celle de Jim Conley

Le défaut de Léo Frank c'est qu'il avancera pulsieurs verisons au fur et à mesure de l'enquête...
Le point positif de la version de Conley c'est qu'il n'en a jamais changé.

Jim Conley a témoigné pour dire que ce jour-là il devait surveiller la porte du bureau, comme d'habitude... il a vu entrer la jeune Mary. Puis, Léo Franck est venu le chercher pour lui proposer de déplacer le corps en le mettant dehors de l'usine. Jim Conley refusa et partit chez lui. Mais Frank l'y a rejoint et lui a proposé beaucoup d'argent. Conley a alors accepté. Ils sont revenus à l'usine et ils ont déplacé le corps dans une poubelle. Frank avait expliqué à Conley que la petite s'était cogné la tête sur le bureau et était morte accidentellement.
Mais les constatations médicales prouveront qu'elle a bien été violé.

Léo Frank reconnaitra avaoir vu Mary dans son bureau. Après lui avoir versé son salaire pour la semaine, il est sorti du bureau et est rentré chez lui. Iil serait sorti avant Mary. Si bien que selon Frank, celui qui a violé et tué Mary est le négro Jim Conley.
Le problème c'est que Frank n'est pas rentré chez lui aussi vitequ'il l'a dit (sa femme l'a trahi!). Et l'heure tardive de sa rentrée l'incrimine terriblement.

Bref... Tout indique que Frank est reponsable de la mort de Mary. Il n'est pas impossible que le négro ait violé le cadavre... Mais en tout cas, Frank n'était pas innocent.
Il faut bien comprendre qu'à l'époque déjà les juifs étaient très puissants aux USA et il y a eu une énorme campagne de presse en faveur de Léo Frank. Cette campagne de presse était si forte qu'on craignait à juste titre à Atlanta que Léo Frank ne s'en tire à bon compte...
Si bien que quand Frank a fait appel, la foule était convaincue que le Gouverneur le gracierait. D'ailleurs le gouverneur avait publiquement pris partie pour Léo Frank et dénonçait la foule...

Donc, ça ne faisait pas de mystère : Frank s'en serait sorti, si la foule n'avait réglé la question elle-même ce jour-là en le pendant haut et court.

Depuis sa mort les juifs essayent par tous les moyens de mettre le crime sur le dos du nègre... en omettant complètement la personnalité perverse de Frank...
Et évidemment, ils parlent de lycnhage et d'antisémitisme pour désigner ce qui n'était que la justice populaire.
 

Bobby Fischer

Branleur sous pseudo
Membre
On reparle de l'affaire Fourniret en ce moment. Je suis tombé sur cette page où il est dit que Fourniret se dépeint comme « un juif errant de 23 à 27 ans ».
 
Top