Le livre du moment : « Après le déluge » de Pierre-Antoine Cousteau

A

AdminDP

Guest
Viva Europa
21 septembre 2021

Pierre-Antoine-Cousteau-Apres-le-deluge-1.jpg


Après le déluge

Acheter la version papier du livre – Book DepositoryThe Book PatchAmazon


ISBN : 9781648580840

Le 23 novembre 1946 un grand monsieur glabre, revêtu d’une ravissante robe rouge agrémentée de lapin blanc m’annonça assez sèchement que j’étais condamné à mort.
C’était déplaisant, mais c’était sérieux. Très sérieux. Je ne connais rien de plus sérieux que des canons de fusil convenablement orientés.

Cinq mois plus tard, un petit monsieur glabre — mais sans robe, celui-là — vint m’informer dans ma cellule que, tout bien réfléchi, la République ferait l’économie de ses douze balles et que ma peine était commuée en travaux forcés à perpétuité.

C’était plaisant. Mais ça n’était pas sérieux. Plus sérieux du tout. Avec cette « grâce », on retombait lourdement dans les fariboles. Le langage de mes tourmenteurs avait cessé d’être plausible. Je pouvais croire à la réalité du peloton d’exécution. Je ne pouvais pas croire à ma « perpétuité » : à moins d’endosser la bure à un âge très avancé, on finit bien par sortir du bagne. Et généralement, lorsqu’on en sort, on ne dégouline pas de miséricorde.

Imagine-t-on d’ailleurs système répressif plus saugrenu ? Car il peut être raisonnable — cela s’est toujours fait avec plus ou moins d’hypocrisie et de discernement dans les sociétés policées — de supprimer physiquement des adversaires. Et il est sans doute encore plus raisonnable de les rallier ou de les neutraliser, à l’heure du triomphe, en s’abstenant de leur faire des misères. Mais il est tout à fait déraisonnable, il est proprement démentiel de tourmenter des vaincus avec lesquels tôt ou tard il faudra de nouveau compter.​

1 – « Ami, entends‑tu le vol lourd … »

2 – Au delà du père Ubu

3 – Tout ce joli monde

4 – La Braderie

5 – Les bons copains

6 – Les grands frères slaves

7 – Les têtes carrées

8 – Du neuf, du raisonnable et du constructif

Télécharger la version PDF du livre sur Histoireebook.com

Commentez l’article sur EELB.su


Continue reading...
 

Lancelot

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 26, 2020
Messages
576
Reaction score
2,634
Merci pour le lien du sale juif, on aurait pu s'en passer, les cons qui veulent l'enrichir sauront bien trouver seul comment parvenir à le faire !!!
En plus j'ai essayé, et ils ont bloqués le lien, il ne veut pas être associé avec un site fasciste ! Tant mieux, cela évitera que certains achètent chez ce parasite.
 

Honneur à Fenet

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
525
Reaction score
2,260
Cousteau et Rebatet sont pour moi la vrai âme du nationalisme français, bien plus que des viocs à la Maurras qui sont pourtant bien plus populaire dans notre milieu.

Je trouve leur style vraiment moderne et leurs propos sont toujours pertinents à notre époque. L'introduction où il décrit que militer ne signifie pour lui qu'exprimer la vérité face à la vague de mensonges démocratiques correspond exactement à notre actualité.


Excellent ouvrage, Cousteau est trop méconnu, il est pourtant presque aussi essentiel que Céline à lire à mon humble avis.
J'aime beaucoup Céline dans l'esprit mais je ne suis pas un fan inconditionnel de son style, je préfère largement le cynisme réaliste de Rebatet/Cousteau
 

Qui mais qui

SA- aspirant
Membre
Joined
Aug 7, 2021
Messages
34
Reaction score
148
Cousteau et Rebatet sont pour moi la vrai âme du nationalisme français, bien plus que des viocs à la Maurras qui sont pourtant bien plus populaire dans notre milieu.

Je trouve leur style vraiment moderne et leurs propos sont toujours pertinents à notre époque. L'introduction où il décrit que militer ne signifie pour lui qu'exprimer la vérité face à la vague de mensonges démocratiques correspond exactement à notre actualité.



J'aime beaucoup Céline dans l'esprit mais je ne suis pas un fan inconditionnel de son style, je préfère largement le cynisme réaliste de Rebatet/Cousteau
Je suis pour ma part très client de Céline, le style me plaît, je trouve les tournures de phrases souvent assez drôles. Et le fond succulent ! Disons le plutôt clairement !

Par contre je suis d'accord sur Maurras, je n'ai lu que "si le coup de force est possible", mais j'ai trouvé la forme très lourde et le fond assez moyen. Loin de la vision aryenne "large" de Cousteau et cie, mais franco-française, à ressasser constamment les vieilles marottes anti-boches. Plutôt les nègres que les schleus en somme.
 

Blutgeist

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Oct 19, 2020
Messages
620
Reaction score
3,725
Je ne connais pas cette ouvrage de Pierre-Antoine Cousteau, mais je vais le lire avec plaisir. Je trouve qu’il a une très belle plume.

J’ai beaucoup apprécié les Décombres, les deux Étendards ainsi que les Tribus du Cinéma de Lucien Rebatet.

Je n’ai jamais lu Charles Maurras. Je ne sais pas pourquoi, je n’ai jamais senti l’envie.
 
Top