Le féminisme mène inéluctablement les Blanches à l’islam, voici pourquoi

Status
Not open for further replies.
A

AdminDP

Guest
Captain Harlock
Démocratie Participative
10 octobre 2020



La libération de « Mariam » Pétronin, nouvelle égérie de la cause djihadiste au Sahel, est une des plus grandes humiliations politiques qu’ait eu à subir un président français.

A tel point que Macron a dû annuler la conférence de presse qu’il prévoyait aux côtés de cette vieille folle pour se faire mousser dans les médias devant le pays entier.

Elle est partie chrétienne et cancereuse ( ce qu’on nous a dit 4 annees durant pour nous apitoyer) et elle nous revient guerie et musulmane ! Tous a Lourdes pour feter ca ! Celui qui passe pour un con, c’est #Macron
😀
😀
😀
☹
. #Petronin https://t.co/KBaZPT9VVP

— Ultima Ratio (@PorthosMD) October 9, 2020

A contrario, c’est un extraordinaire succès médiatique pour la cause islamo-djihadiste. La « victime » Pétronin n’a pas assez de louanges à adresser à Allah pour soutenir la cause des combattants djihadistes qui la détenaient et qui ont le sang de soldats français sur les mains.

En France, les musulmans qui passent leur temps à scander « pas d’amalgame » à chaque attentat islamiste ont bruyamment exulté de joie à l’annonce de cette conversion et de ce ralliement à la cause de l’islam, démontrant par l’absurde qu’il n’y a aucune différence islam et islam radical.

Une pensée pour #SophiePetronin qui, après avoir passé 4 ans à attendre sa libération & des retrouvailles avec ses proches, est aujourd’hui attaquée sur les réseaux parce qu’elle a annoncé 1. vouloir repartir au Mali poursuivre son action associative 2. s’être convertie à l’islam

— Sihame Assbague (@s_assbague) October 9, 2020

Il n’y a jamais eu « d’islam radical », uniquement l’islam.

Les mahométans ne se départissent pas du paradigme guerrier établi par Mahomet au terme duquel le monde est divisé entre musulmans et infidèles à subjuguer par la ruse ou par la force. Dès lors que cette vieille Blanche s’est publiquement soumise à la cause islamique, les bougnoules en font un trophée dans la guerre qu’ils nous font.

J’ajoute que ce sont les mêmes mahométans qui s’activent pour la vermine ouïghoure et pour laquelle le juif Glucksmann et la CIA ashkénaze se déchaînent.

MachAllah , elle n’ a rien a craindre maintenant qu’ elle a Allah

— ⚘Fafa la Tulipe
🧕🏽
🐞
🔻
#FreeUyghurs (@Fafa01620856) October 9, 2020

Enfin! Grâce à votre mobilisation, nos élus parlent des Ouïghours. C’est un grand pas.
Mais maintenant nous voulons des actes. A quand des lois interdisant ces produits sur notre marché et des sanctions contre les responsables chinois de la répression? https://t.co/YYMr05KuXg

— Raphael Glucksmann (@rglucks1) October 6, 2020

Mais au delà de ça, cette véritable débâcle politico-médiatique n’aurait jamais pu avoir lieu sans son principal carburant : la femme blanche. Je n’écrirais pas cet article en ce moment si une vieille Blanche ne s’était pas rendue en Afrique pour servir la race noire.

C’était d’ailleurs une Chrétienne exaltée à l’origine et ce point est particulièrement important.

La Croix :

Sophie Pétronin visitait chaque jour les centres de santé où elle avait organisé l’assistance aux enfants malnutris. Elle avait aussi fondé, avec des amis maliens, un orphelinat. « Une centaine d’enfants continue à y vivre. Il y a un mois, nous les avons visités pour leur apporter des jouets et pour montrer au personnel qu’il n’était pas abandonné depuis l’enlèvement de Sophie », explique le pasteur Samuel Guindo, responsable des Églises protestantes de Gao. Il précise que Sophie Pétronin est catholique et pratiquait régulièrement.
Les femmes sont irrationnelles et sont naturellement portées vers la religion, le yoga ou l’astrologie. Mais ces gadgets spirituels ne sont jamais qu’un véhicule pour donner un semblant de cohérence à leur comportement.

Les vieilles Blanches en mal d’exotisme sexuel trouvent tout naturellement dans l’Eglise Catholique de Bergoglio le moyen de se comporter en outre à foutre négroïde. Elles peuvent faire passer leur nymphomanie négrophile pour la plus haute marque de moralité et esquiver ainsi les accusations des hommes blancs scandalisés. Mieux encore, grâce à la carte de l’antiracisme, ces traînées peuvent accuser d’immoralité tous les mâles blancs qui refusent de les glorifier parce qu’elles offrent leurs culs à des sauvages d’Afrique.

Ce n’est ni plus ni moins que de la prostitution sacrée, à ceci près que ces Blanches se réservent pour leur dieu noir.

En 2020, le Catholicisme auquel était affiliée Pétronin et qui l’a mené en Afrique est devenu l’église de la suprématie noire. La démographie négroïde est le carburant de cette organisation internationale dégénérée.



Trop ému par la vision du dieu noir, Bergoglio laisse tomber sa kippa

Depuis toujours l’Eglise Catholique détourne l’énergie sexuelle d’hommes et de femmes en âge de procréer pour les besoins de sa propre expansion en les forçant au célibat. Ce surplus d’énergie est déversé dans l’expansionnisme missionnaire. Ce que l’Eglise Catholique fait avec ses bénévoles blanches en Afrique est de cet ordre : exploiter cyniquement l’instinct maternel des femmes européennes détruites par le féminisme pour atteindre ses buts.

Quelques Catholiques traditionnalistes continuent d’invoquer le souvenir vénérable de l’Europe médiévale mais soyons sérieux : le clergé catholique mondial a depuis longtemps tourné cette page-là et les Catholiques réformés de Bergoglio représentent l’immense majorité de ce qu’on désigne habituellement sous le terme de « Catholiques ». Que les sédévacantistes ou les lefebvristes protestent contre cet état de fait ne change rien à cet état de fait. D’autant qu’ils sont une toute petite minorité d’une minorité, les Catholiques pratiquants ne représentant plus que 5% de la population française en 2020.

Dans les faits, tous les dimanches se réunissent dans les villes de France les membres d’une organisation internationale qui milite activement pour submerger l’Europe de nègres et dont les cadres eux-mêmes sont de plus en plus souvent des nègres.

Comme ici le glorieux clergé du diocèse du Val d’Oise en visite à Rome.



Les panafricains comme Kémi Seba ne peuvent même pas rêver du pouvoir d’influence qu’exerce le Vatican sur les nègres d’Afrique et ceux qui nous envahissent avec l’aide perfide de cette organisation.

Mais ce n’est qu’une étape transitoire.

Avec sa maladie humanitaire et sa passion pour les faibles, l’Eglise Catholique a préparé la voie à la soumission des esprits blancs à l’islam, le communisme du désert. Les Blanches infectées de charité humanitaire et obsédées par l’aide maternelle aux ratés finiront invariablement comme « Mariam » Pétronin.

Elles ont déjà choisi leur camp racial et la violence patriarcale de l’islam répond à leur besoin profond de soumission.

😀
😀
😀
Otages de #Djihadistes!
En mai dernier, l’#Italie a payé 10 millions d’euros pour récupérer #SilvianaRomano (photo de gauche!)
On lui a rendu « Aïcha » (photo de droite)… pic.twitter.com/rvkaESXdbe

— Bαttine (@Girolata20) October 9, 2020

Si l’Europe était sillonnée de pick ups chargés de mâles blancs équipés de RPG faisant flotter le Swastika, vous auriez le tournis devant le nombre de Blanches se bousculant pour leur servir d’avocates sur les réseaux sociaux.

Mais ce ne sont pas les Blancs qui se font craindre en Europe occidentale, ce sont les sous-hommes du tiers-monde qui vénèrent le Bédouin 0.0 et les rappeurs nègres stupides.

La violence est le plus puissant aphrodisiaque qui existe.

Oubliez ce concept idiot de « femmes qui réfléchissent ». Les femmes sont comme les insectes la nuit. Allumez une lampe et ils viennent s’y agglutiner mécaniquement. La lumière que les femmes recherchent est la force masculine qui les soumet sans restriction.


Tant que les hommes blancs continueront de refuser avec obstination de tenir d’une main de fer leurs femmes, l’hémorragie continuera. Elles iront trouver ailleurs la soumission qu’elles recherchent. C’est-à-dire chez les musulmans ou les noirs.

Et nous irons de tragi-comédie en tragi-comédie, comme celle de ces derniers jours.

Que la droite nationaliste française soit devenue le théâtre d’affrontements entre pétasses parvenues résume à peu tout sur la question de la capitulation en rase-campagne des hommes.

Seule une civilisation qui se suicide donne des responsabilités à des femmes.



Le refus de l’immigration n’est rien d’autre que l’expression de la part des hommes blancs de leur volonté de dominer leur territoire face à leur éviction physique du pays de leurs ancêtres.

Cette éviction a une origine très claire : le turbo-capitalisme. Le turbo-capitalisme suppose une croissance perpétuelle de la consommation, faute de quoi ce système qui repose sur l’endettement structurel entre en dépression. Ce n’est pas quelque chose que la finance internationale ou la bourgeoisie établie entrevoit d’un bon œil. Le féminisme légal, produit du turbo-capitalisme avec le salariat féminin, l’abolition du mariage et le découplage de la sexualité et de la reproduction, a entraîné la quasi stérilité des femmes blanches. Une stérilité qui est étroitement associée à une montée en flèche de leur confort individuel.

Le système turbo-capitaliste occidental est structurellement dénataliste tandis que son économie est structurellement expansionniste. C’est là que l’appel à l’immigration infinie intervient et que les femmes occidentales comprennent que cette immigration est la variable indispensable au maintien de leur confort de pétasses émancipées. D’autant que l’immigration du tiers-monde étend toujours plus le pool de mâles disponibles en Occident et fait mécaniquement monter leur valeur sur le marché sexuel.

Le refus de l’immigration signifie ipso facto la volonté des mâles blancs de se réapproprier leurs femmes. Ce n’est pas quelque chose que les pétasses émancipées entendent soutenir dans une démocratie où on leur donne le droit de décider.


L’islam est la gratification finale pour ces traînées.

Les véritables cellules dormantes du Djihad ne portent pas les armes. Ce sont les millions de Blanches qui sont déjà prêtes à se convertir à la religion des bougnoules qui veulent les sauter.

Elles en suspension partout, dans les rédactions, les tribunaux, les ministères, les multinationales. Elles aideront l’envahisseur à tuer un maximum d’hommes blancs.


Commentez l’article sur EELB.su

Continue reading...
 

Arvalix

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 10, 2020
Messages
440
Reaction score
2,384
de tout temps la femme avec son esprit superficiel et son fonctionnement primaire par rapport a la notion de dominance masculine a toujours offert son cul au vainqueur après avoir offert son coeur au vaincu je dirait que cela s inscrit dans l ordre naturel des choses elle cherche le meilleur et le plus agressif des males qui garantira une transmission de ses gènes, sa sécurité a elle et a sa progéniture, sa capacité a fournir toujours a celle ci et a ses enfants les meilleurs conditions de vie .La ou ce n est absolument pas naturel c est lorsque que les hommes aryens se voient interdire le droit et le devoir d exercer le patriarcat Blanc et d octroyer des droits aberrants aux femmes et poussant ces dernières dans les bras de l ennemi racial et religieux pour optimiser la destruction de notre peuple se faisant ces greluches deviennent des soldats de l ombre aux ordres du juif
 
Last edited:

SoleilSympa

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 5, 2020
Messages
374
Reaction score
1,273
Les femmes n'aiment pas la guerre mais qu'est ce qu'elles aiment ceux qui la font.

Nous n'avons plus de mystique raciale, c'est ça notre point faible, on se fait bouffer par des peuples religieux et non par des peuples d'ingénieurs et de physiciens alors il ne sert strictement a rien de se branler sur le QI.

Soit on retourne aux Dieux de notre race, aux archetypes solides du paganisme Viking, soit on crève.
weekend lecture : https://16chan.xyz/pol/res/35008.html

Tout le reste est littérature, l'intellectualisme nous sortira pas du piège dans lequel l'intellectualisme nous a foutu.

L'égalitarisme chrétien des âmes, le communisme égalitaire et le socialo-sionisme anti raciste métisseur du sang sont tous les trois des attaques juives contre les trois castes de la société traditionnelle indo- européenne.

Le retour des Dieux du sang ou la longue mort douce.
A vous de choisir.


en résumé : magie ---> religion ---> culture ---> politique ---> economie ---> race
 
Last edited:

EllenRipley

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 21, 2020
Messages
816
Reaction score
2,753
Je crois qu'il faut encadrer cet article sur les murs et prier devant toutes les nuits pour que les hommes comprennent enfin

Les femmes sont irrationnelles et sont naturellement portées vers la religion, le yoga ou l’astrologie.
Vous avez oublié la voyance
La violence est le plus puissant aphrodisiaque qui existe.
Incontestablement. Suffit que le pays entier vire à la reconquista blanche pour que 99% des femmes blanches se ruent à vos pieds comme des mouches, et ce même si vous êtes moche et gros. Elles oublieront aussitôt les bougnoules et les nègres.
Elles iront trouver ailleurs la soumission qu’elles recherchent.
Aucune femme ne veut d'une fiotte.
 
Last edited:

Un Lyonnais

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
851
Reaction score
2,940
Problème: la plupart des hommes occidentaux pensent comme des femmes dans notre société consumériste inspirée par les Juifs. Pas de conscience du patriarcat de leurs ancètres, encore moins de conscience de race, pas de volonté de proroger l'histoire d'une nation. Le vide.
Et ça finit dans les bras d'une négresse comme le fit Papacito.
 

Alfred Hilot

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
361
Reaction score
947

Tintin et Milou

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 13, 2020
Messages
328
Reaction score
679
Les femmes n'aiment pas la guerre mais qu'est ce qu'elles aiment ceux qui la font.
Sexuellement parlant, c'est vrai. Comme beaucoup de proverbes celui-ci : "la femme donne son coeur au vaincu et son cul au vainqueur" est exact, l'autorité et la violence font mouiller beaucoup de femmes. Le viol est un de leur fantasme favori.
 

Oskar Schindler

SA- aspirant
Membre
Joined
Aug 14, 2020
Messages
103
Reaction score
254
Bundesarchiv_Bild_146-1973-010-31,_Mutter_mit_Kindern.jpg

Faudrait aussi penser à définir une norme destinée aux relations homme-femme qui soit bénéfique pour notre société. Je rappelle que le sexe féminin n'est pas seulement destiné à recueillir votre semence, mais aussi à élever vos enfants et gérer votre foyer. Pour s'opposer de manière crédible, il faut un contre-modèle valable.

Si demain tous les démocrates de France devenaient des Terminators inflexibles et génocidaient les métèques, que diraient-ils aux femmes ? Quelle société crééraient-ils?

Actuellement, j'ai tendance à penser qu'ils se créeraient des harems d'instapouffes pour remédier à leur frustration née de la publicité et des réseaux sociaux juifs. Pour ce qui est d'avoir une pensée relative à la survie et à la croissance de la race, on est encore loin du compte.

La femme est la matrice qui permet à la race de se reproduire. Elle doit donc être protégée des travaux physiques ou dangereux, qui l'exposent à des produits toxiques néfastes pour l'enfant (cf. Politique nazie - mais aussi communiste - du travail, par exemple).

Son rôle doit être avant tout tourné vers l'intérieur du foyer, ce qui ne veut pas dire qu'elle ne travaille pas, au contraire. Le foyer est une unité de production : éducation des enfants, vie du quotidien, gestion administrative etc. Elle peut travailler à l'extérieur pour améliorer le confort du foyer si besoin, mais seulement si cela n'entrave pas la vie de la famille et l'éducation des enfants. Le télétravail est à ce titre encouragé, permettant de concilier les deux.

La femme doit cultiver une apparence féminine et se distinguer de l'homme. Le pantalon lui est interdit, tout comme la jupe est interdite à l'homme. Elle peut faire preuve de coquetterie dans certaines occasions festives, tant que cela mette en valeur son savoir-faire (en couture, par exemple) et non sa sexualité. Le reste du temps, l'habit doit être esthétique mais avant tout fonctionnel. Exit les décolletés et les débardeurs, par exemple. Les blouses les remplaceront.

En termes sexuels, elle se doit une fidélité sans faille à son mari - ce qui est réciproque. Une femme adultère sera exclue de la communauté et se retrouvera sans aucune ressource ni enfants. Une femme ayant menti sur l'identité du père peut être condamnée en justice. De même, les hommes adultères peuvent être condamnés à payer des amendes ou à effectuer des travaux d'intéret général. Le métissage sera punit de mort, pour les deux sexes. Pourquoi ? L'adultère met en danger la stabilité des foyers, qui est cruciale pour l'éducation des enfants et la participation pleine et entière des femmes. Au travers de la prostitution, de la propagande et de la pornographie, les juifs sont les premiers à pousser la destruction des ménages. Et pas uniquement de la part des femmes. Ce n'est pas le féminisme qui a poussé les hommes à se gaver de pornographie.

Lorsque la femme vieillit, elle doit se consacrer à aider les familles blanches à élever leurs enfants. Elle peuvent ainsi aider leurs filles et leurs brus, enseigner des arts dont elles sont devenues expertes, travailler dans des crèches, participer à l'organisation de la vie de la communauté et défendre ses traditions.

En échange de leur liberté, les femmes auront une stabilité de vie. En échange de leur travail et de leur abnégation, elles se réaliseront en tant que femme et mères. Les femmes refusant ce marché seront exclues de la société.

En ce qui concerne les hommes - vous imaginez bien que la vie sera pleine de devoirs et non de droits. Mais c'est la condition pour assurer un avenir radieux à la race blanche et à la civilisation européenne.
 
Last edited:

Indo-Europa

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
521
Reaction score
715
Captain Harlock
Démocratie Participative
10 octobre 2020



La libération de « Mariam » Pétronin, nouvelle égérie de la cause djihadiste au Sahel, est une des plus grandes humiliations politiques qu’ait eu à subir un président français.

A tel point que Macron a dû annuler la conférence de presse qu’il prévoyait aux côtés de cette vieille folle pour se faire mousser dans les médias devant le pays entier.




A contrario, c’est un extraordinaire succès médiatique pour la cause islamo-djihadiste. La « victime » Pétronin n’a pas assez de louanges à adresser à Allah pour soutenir la cause des combattants djihadistes qui la détenaient et qui ont le sang de soldats français sur les mains.

En France, les musulmans qui passent leur temps à scander « pas d’amalgame » à chaque attentat islamiste ont bruyamment exulté de joie à l’annonce de cette conversion et de ce ralliement à la cause de l’islam, démontrant par l’absurde qu’il n’y a aucune différence islam et islam radical.




Il n’y a jamais eu « d’islam radical », uniquement l’islam.

Les mahométans ne se départissent pas du paradigme guerrier établi par Mahomet au terme duquel le monde est divisé entre musulmans et infidèles à subjuguer par la ruse ou par la force. Dès lors que cette vieille Blanche s’est publiquement soumise à la cause islamique, les bougnoules en font un trophée dans la guerre qu’ils nous font.

J’ajoute que ce sont les mêmes mahométans qui s’activent pour la vermine ouïghoure et pour laquelle le juif Glucksmann et la CIA ashkénaze se déchaînent.







Mais au delà de ça, cette véritable débâcle politico-médiatique n’aurait jamais pu avoir lieu sans son principal carburant : la femme blanche. Je n’écrirais pas cet article en ce moment si une vieille Blanche ne s’était pas rendue en Afrique pour servir la race noire.

C’était d’ailleurs une Chrétienne exaltée à l’origine et ce point est particulièrement important.

La Croix :



Les femmes sont irrationnelles et sont naturellement portées vers la religion, le yoga ou l’astrologie. Mais ces gadgets spirituels ne sont jamais qu’un véhicule pour donner un semblant de cohérence à leur comportement.

Les vieilles Blanches en mal d’exotisme sexuel trouvent tout naturellement dans l’Eglise Catholique de Bergoglio le moyen de se comporter en outre à foutre négroïde. Elles peuvent faire passer leur nymphomanie négrophile pour la plus haute marque de moralité et esquiver ainsi les accusations des hommes blancs scandalisés. Mieux encore, grâce à la carte de l’antiracisme, ces traînées peuvent accuser d’immoralité tous les mâles blancs qui refusent de les glorifier parce qu’elles offrent leurs culs à des sauvages d’Afrique.

Ce n’est ni plus ni moins que de la prostitution sacrée, à ceci près que ces Blanches se réservent pour leur dieu noir.

En 2020, le Catholicisme auquel était affiliée Pétronin et qui l’a mené en Afrique est devenu l’église de la suprématie noire. La démographie négroïde est le carburant de cette organisation internationale dégénérée.



Trop ému par la vision du dieu noir, Bergoglio laisse tomber sa kippa

Depuis toujours l’Eglise Catholique détourne l’énergie sexuelle d’hommes et de femmes en âge de procréer pour les besoins de sa propre expansion en les forçant au célibat. Ce surplus d’énergie est déversé dans l’expansionnisme missionnaire. Ce que l’Eglise Catholique fait avec ses bénévoles blanches en Afrique est de cet ordre : exploiter cyniquement l’instinct maternel des femmes européennes détruites par le féminisme pour atteindre ses buts.

Quelques Catholiques traditionnalistes continuent d’invoquer le souvenir vénérable de l’Europe médiévale mais soyons sérieux : le clergé catholique mondial a depuis longtemps tourné cette page-là et les Catholiques réformés de Bergoglio représentent l’immense majorité de ce qu’on désigne habituellement sous le terme de « Catholiques ». Que les sédévacantistes ou les lefebvristes protestent contre cet état de fait ne change rien à cet état de fait. D’autant qu’ils sont une toute petite minorité d’une minorité, les Catholiques pratiquants ne représentant plus que 5% de la population française en 2020.

Dans les faits, tous les dimanches se réunissent dans les villes de France les membres d’une organisation internationale qui milite activement pour submerger l’Europe de nègres et dont les cadres eux-mêmes sont de plus en plus souvent des nègres.

Comme ici le glorieux clergé du diocèse du Val d’Oise en visite à Rome.



Les panafricains comme Kémi Seba ne peuvent même pas rêver du pouvoir d’influence qu’exerce le Vatican sur les nègres d’Afrique et ceux qui nous envahissent avec l’aide perfide de cette organisation.

Mais ce n’est qu’une étape transitoire.

Avec sa maladie humanitaire et sa passion pour les faibles, l’Eglise Catholique a préparé la voie à la soumission des esprits blancs à l’islam, le communisme du désert. Les Blanches infectées de charité humanitaire et obsédées par l’aide maternelle aux ratés finiront invariablement comme « Mariam » Pétronin.

Elles ont déjà choisi leur camp racial et la violence patriarcale de l’islam répond à leur besoin profond de soumission.




Si l’Europe était sillonnée de pick ups chargés de mâles blancs équipés de RPG faisant flotter le Swastika, vous auriez le tournis devant le nombre de Blanches se bousculant pour leur servir d’avocates sur les réseaux sociaux.

Mais ce ne sont pas les Blancs qui se font craindre en Europe occidentale, ce sont les sous-hommes du tiers-monde qui vénèrent le Bédouin 0.0 et les rappeurs nègres stupides.

La violence est le plus puissant aphrodisiaque qui existe.

Oubliez ce concept idiot de « femmes qui réfléchissent ». Les femmes sont comme les insectes la nuit. Allumez une lampe et ils viennent s’y agglutiner mécaniquement. La lumière que les femmes recherchent est la force masculine qui les soumet sans restriction.


Tant que les hommes blancs continueront de refuser avec obstination de tenir d’une main de fer leurs femmes, l’hémorragie continuera. Elles iront trouver ailleurs la soumission qu’elles recherchent. C’est-à-dire chez les musulmans ou les noirs.

Et nous irons de tragi-comédie en tragi-comédie, comme celle de ces derniers jours.

Que la droite nationaliste française soit devenue le théâtre d’affrontements entre pétasses parvenues résume à peu tout sur la question de la capitulation en rase-campagne des hommes.

Seule une civilisation qui se suicide donne des responsabilités à des femmes.



Le refus de l’immigration n’est rien d’autre que l’expression de la part des hommes blancs de leur volonté de dominer leur territoire face à leur éviction physique du pays de leurs ancêtres.

Cette éviction a une origine très claire : le turbo-capitalisme. Le turbo-capitalisme suppose une croissance perpétuelle de la consommation, faute de quoi ce système qui repose sur l’endettement structurel entre en dépression. Ce n’est pas quelque chose que la finance internationale ou la bourgeoisie établie entrevoit d’un bon œil. Le féminisme légal, produit du turbo-capitalisme avec le salariat féminin, l’abolition du mariage et le découplage de la sexualité et de la reproduction, a entraîné la quasi stérilité des femmes blanches. Une stérilité qui est étroitement associée à une montée en flèche de leur confort individuel.

Le système turbo-capitaliste occidental est structurellement dénataliste tandis que son économie est structurellement expansionniste. C’est là que l’appel à l’immigration infinie intervient et que les femmes occidentales comprennent que cette immigration est la variable indispensable au maintien de leur confort de pétasses émancipées. D’autant que l’immigration du tiers-monde étend toujours plus le pool de mâles disponibles en Occident et fait mécaniquement monter leur valeur sur le marché sexuel.

Le refus de l’immigration signifie ipso facto la volonté des mâles blancs de se réapproprier leurs femmes. Ce n’est pas quelque chose que les pétasses émancipées entendent soutenir dans une démocratie où on leur donne le droit de décider.


L’islam est la gratification finale pour ces traînées.

Les véritables cellules dormantes du Djihad ne portent pas les armes. Ce sont les millions de Blanches qui sont déjà prêtes à se convertir à la religion des bougnoules qui veulent les sauter.

Elles en suspension partout, dans les rédactions, les tribunaux, les ministères, les multinationales. Elles aideront l’envahisseur à tuer un maximum d’hommes blancs.



Commentez l’article sur EELB.su

Continue reading...
A quand une immigration d'indonésienne, de chinoise, de thailandaise, de japonaise, laotienne, etc (sauf Ouighour) en France et pour les hommes blancs hétérosexuels ? A quand les enfants eurasiens mettront en esclavage ces sales bougnoules et nègres ??? Les femmes blanchese France sont à 95 % il n y a plus rien à en tirer ! Honte à toi l'Afrance !!! A quand verra t on émerger des ultra racistes en France ???
 

Indo-Europa

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
521
Reaction score
715
A quand une immigration d'indonésienne, de chinoise, de thailandaise, de japonaise, laotienne, etc (sauf Ouighour) en France et pour les hommes blancs hétérosexuels ? A quand les enfants eurasiens mettront en esclavage ces sales bougnoules et nègres ??? Les femmes blanchese France sont à 95 % il n y a plus rien à en tirer ! Honte à toi l'Afrance !!! A quand verra t on émerger des ultra racistes en France ???
Un conseil, dans le cas que un démocrate souhaite ramener une asiat ou une russe en France, vous faites une erreur. Restez dans le pays de vos femmes, jamais en Afrance avec leur système judiciaire ordurier. Ordures de femmes blanches gauchistes !!!
 

Cœur Noir

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 27, 2020
Messages
311
Reaction score
1,725
En 2020, le Catholicisme auquel était affiliée Pétronin et qui l’a mené en Afrique est devenu l’église de la suprématie noire. La démographie négroïde est le carburant de cette organisation internationale dégénérée.
Ciel chrétien aux nègres ? Y'aurait d'ça ...:unsure:
Bien vu Kupka.

[Collection_Jaquet]_Dessinateurs_0et_humoristes_[...]Kupka_Franti ek_btv1b531420978.JPEG
 

Segomaros

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
84
Reaction score
247
Quelques réflexions, par rapport à certains passages de l'article :


"Quelques Catholiques traditionnalistes continuent d’invoquer le souvenir vénérable de l’Europe médiévale mais soyons sérieux : le clergé catholique mondial a depuis longtemps tourné cette page-là et les Catholiques réformés de Bergoglio représentent l’immense majorité de ce qu’on désigne habituellement sous le terme de « Catholiques ». Que les sédévacantistes ou les lefebvristes protestent contre cet état de fait ne change rien à cet état de fait. D’autant qu’ils sont une toute petite minorité d’une minorité, les Catholiques pratiquants ne représentant plus que 5% de la population française en 2020."

Déjà le Catholicisme dit "traditionnaliste" cher à monseigneur Lefebvre n'a absolument rien à voir avec le Christianisme médiéval, mais n'est que le Catholicisme contre-réformé du XVIème siècle mis en place par Pie V, et qui est une négation progressive, puis totale de ce que fût le Christianisme médiéval : À savoir, un compromis entre le Paganisme celtique et la doctrine des Évangiles, mais aussi quelques justifications philosophico-théologiques grecques et latines.

Le Christianisme médiéval a transformé les déesses et les dieux gaulois et celtes en saintes et saints de notre calendrier. Que ceux qui ne me croient pas lisent absolument des ouvrages fondamentaux tels que "Mythologie Chrétienne" de Philippe Walter, "Dieux païens et Saints chrétiens" de Pierre Gordon, "Beowulf au paradis" d'Alban Gautier pour s'en convaincre. L'on peut lire également "Fleur de Lis et Oriflamme" d'Anne Lombard-Jourdan, et ses essais sur la symbolique de la royauté française, beaucoup plus ancienne qu'on pourrait le croire.

Au-delà même d'essais contemporains prouvant la survivance du paganisme gaulois, et aussi celui des peuples germains, au sein de la Chrétienté médiévale, intéressons-nous surtout à la littérature médiévale elle-même, et plus précisément à la matière de Bretagne, regroupant tout le Cycle Arthurien, le Mabinogion, la Queste du Graal, les hagiographies des saintes et saints de l'île de Bretagne ou de l'Armorique, les Lais chevaleresques de Marie de France ; et, d'autre part, la matière de France regroupant les chansons de Geste de la chevalerie franque, "La Chanson de Roland", l'enfance du même illustre paladin intitulé "Rolandin", celles où Charlemagne (ou ses descendants nommés aussi Charles) devient négatif comme dans la chanson "Les Quatre Fils Aymon", "Raoul de Cambrai", "Robert le Diable", "Baudouin de Flandre", "Mélusine" ; chez les Angevins à travers "La Chronique des Comtes d'Anjou", retraçant l'ascension de la maison d'Anjou de Tertulle le Forestier, véritable avatar de Cernunnos et surtout d'Esus le dieu bûcheron des gaulois, ou encore chez les Anglo-Saxons, avec l'épopée de Beowulf, ... Je ne peux qu'appeler les camarades du forum à lire, à étudier et méditer sur ces textes celtes, francs, anglo-saxons, normands, angevins, flamands... Qui sont à la fois des monuments de littérature, des épopées que nous nous devons de conserver et de transmettre, et surtout les méditer et étudier autant comme des textes méta-historiques que mythologiques. Notre véritable Tradition se trouve dans ces écrits, ces chansons, ces chroniques, ces épopées, et pas ailleurs.

Et l'on ne peut que constater que les mythologies celte et germaine ont survécu à la christianisation, ont même été sauvegardées par les monastères bénédictins, souvent placés sur d'anciens lieux de culte gaulois (comme à Saint-Benoît-sur-Loire, situé à l'emplacement exact de l'assemblée des druides annuelle à l'époque de la Gaule celtique.), ou bien comme nos vieilles églises romanes ou gothiques (l'art français, de son nom originel), et bien sûr nos cathédrales, toujours placées sur de très anciens lieux consacrés à la Déesse-Mère, d'où les nombreux dédiés à "Notre Dame".

Ainsi, ne nous laissons pas duper par les "cathos tradis", crachant à longueur de temps sur le paganisme, et suivant ouvertement la judaïsation du Christianisme, à travers la Contre-Réforme, judaïsation à rebours de la judaïsation radicale qu'est le Protestantisme et son retour à l'ancien testament.

"Avec sa maladie humanitaire et sa passion pour les faibles, l’Eglise Catholique a préparé la voie à la soumission des esprits blancs à l’islam, le communisme du désert. Les Blanches infectées de charité humanitaire et obsédées par l’aide maternelle aux ratés finiront invariablement comme « Mariam » Pétronin."

L'on peut dire que le Catholicisme intégral, post-médiéval, et ayant chassé le paganisme celto-germain à travers la Réforme et la Contre-Réforme, a castré progressivement les peuples blancs occidentaux, et a détruit toute forme d'héroïsme échappant aux fourches caudines de l'Eglise romaine et papiste. La haine de la chair, de la sexualité pourtant naturelle, et la subordination à des curés castrés, puis homosexuels, furent de puissants leviers poussant à la chute du Christianisme lui-même au cours du XVIIIème siècle jusqu'à nos jours, mais aussi à sa laïcisation : La verticalité du Christianisme s'effondrant en pur horizontalisme social, devenant du "socialisme", du "marxisme", du "communisme", et jusqu'à son avatar le plus dégénéré qui est le gauchisme.

La négation des cultures, des races, des ethnies, au profit de l'universalisme abstrait catholique y a aussi contribué très fort.


"Elles ont déjà choisi leur camp racial et la violence patriarcale de l’islam répond à leur besoin profond de soumission."


"Si l’Europe était sillonnée de pick ups chargés de mâles blancs équipés de RPG faisant flotter le Swastika, vous auriez le tournis devant le nombre de Blanches se bousculant pour leur servir d’avocates sur les réseaux sociaux."

Si je comprends bien, DP voudrait transposer l'imagerie des groupes jihadistes, avec la bannière noire islamique remplacée par le drapeau de l'Allemagne NS, les barbus musulmans remplacés par des neusks en bombers, ayant néanmoins en commun les pick-ups Toyota, et en lieu et place du cri "Allah akhbar" qui se voit substitué par le "Sieg heiiiiiiileeeuuu" des abrutis néo-NS, à peine masculins ? Ne croyez pas que les jihadistes soient des parangons de virilité. Il y a tromperie sur la marchandise.

DP manque clairement de doctrine traditionnelle, culturelle et historique, à proposer à ses ouailles, et plus particulièrement aux plus jeunes. Je le dis, je le dirai avec insistance.


"Mais ce ne sont pas les Blancs qui se font craindre en Europe occidentale, ce sont les sous-hommes du tiers-monde qui vénèrent le Bédouin 0.0 et les rappeurs nègres stupides."

Et :

"Oubliez ce concept idiot de « femmes qui réfléchissent ». Les femmes sont comme les insectes la nuit. Allumez une lampe et ils viennent s’y agglutiner mécaniquement. La lumière que les femmes recherchent est la force masculine qui les soumet sans restriction."

À l'origine, au sein de nos peuples, qu'ils soient du peuple des mégalithes, celtes, germains, et même chez les anciens grecs de l'époque mycénienne, ou chez les étrusques, la femme n'est pas une philosophe, mais une prêtresse, une initiatrice, la chef maternelle du clan, de la famille. Ses prérogatives naturelles ont été démolies par la famille nucléaire, c'est-à-dire la destruction du clan familial, à l'origine des tribus, des maisons de guerriers (comme la maison d'Anjou, les robertiens, et même le clan de Clovis, et les tribus gauloises auparavant), pour se voir réduire à peau de chagrin, lors de l'infâme romanisation, où seuls le lien parents-enfants compte, au détriment du clan tout entier (oncles, tantes, cousins...). Les francs ont fait ce qu'ils ont pu pour remédier à cette hérésie de la famille nucléaire, qui deviendra, au cours le modèle de la famille bourgeoise, modèle indépassable porté à bout de bras par l'Eglise romaine et papiste. Mis en avant également par les socialistes, les communistes de toutes sortes au cours du XXème siècle, et qui est une véritable hérésie sociale et même anthropologique, et à bien des égards à la source même de la dévirilisation des hommes blancs occidentaux.

L'homme blanc occidental ne fait pas peur, ce n'est pas spécialement à cause de nos mères, qui ont fait ce qu'elles ont pu ; la république et ses faux principes est passée par là, les faux principes familiaux du Catholicisme romain et papiste avant toute chose, inspirée qu'elle est du modèle juif de l'ancien testament et de la vision de sa curie castrée et homosexuelle, et la société bourgeoise cherchant le confort et fuyant le combat, et donnant le "monopole de la violence" à ce fichu régime républicain, mais également à cette saloperie de "Code Civil" écrit par le narbonoïde corse qu'est Bonaparte l'usurpateur.

L'homme blanc occidental refera à nouveau peur lorsqu'il sera majoritaire dans les salles de sport de combat, lorsqu'il aura à nouveau une vision païenne du monde, une approche clanique intégrale, tribale donc, de la famille, qu'il saura utiliser ses mains pour travailler la matière et se battre, et qu'il saura être un guerrier courtois à celle qui le mérite et non un sociopathe, traînant sa misère sexuelle et sa frustration autour du concept débile de "charia blanche", après s'être fait refoulé par n'importe quelle femme débile. Inspirons-nous de nos ancêtres celtes et germains, pas des sémites.
 

Segomaros

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
84
Reaction score
247
"Tant que les hommes blancs continueront de refuser avec obstination de tenir d’une main de fer leurs femmes, l’hémorragie continuera. Elles iront trouver ailleurs la soumission qu’elles recherchent. C’est-à-dire chez les musulmans ou les noirs."



Qu'on relise "La Femme Celte" de Jean Markale, probablement l'un des meilleurs livres de ce si prolifique auteur breton. Tout est dit là-dessus. La femme celte, et la femme germaine par ailleurs, n'avaient rien de mouquères soumises. Entre l'homme et la femme existait une complémentarité, où chacun avait son domaine et ses prérogatives de prédilection. Ne nous égarons pas à prôner des idioties telle que la "charia blanche", autrement je finirai personnellement par croire que le modèle de DP est l'islam sunnite, cette débilité qui pourrit notre quotidien. Il suffit de voir la frustration sexuelle et sociale des jeunes maghrébins, et la bigoterie religieuse qu'elle engendre, pour voir à quel point ils n'intéressent aucune de femmes intelligentes, et réussissent à seulement capter les éléments les plus débiles, telles que les Vanessa et autres Cindy ecervellées. Ils ne faudrait pas surestimer le magnétisme des maghrébins, pas plus que celui des subsahariens, sur nos chères femmes celto-germaines.



Nos femmes celto-germaines sont à l'origine davantage des Lagartha, des Boudicca, que des femmes soumises et voilées sémitiques. Que l'on fasse preuve d'un peu de culture historique ici, bon sang.
 

Segomaros

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
84
Reaction score
247
A quand une immigration d'indonésienne, de chinoise, de thailandaise, de japonaise, laotienne, etc (sauf Ouighour) en France et pour les hommes blancs hétérosexuels ? A quand les enfants eurasiens mettront en esclavage ces sales bougnoules et nègres ??? Les femmes blanchese France sont à 95 % il n y a plus rien à en tirer ! Honte à toi l'Afrance !!! A quand verra t on émerger des ultra racistes en France ???
J'ai longtemps été en couple avec une cambodgienne d'origine, et ce que je peux dire, est qu'elle était une anti-bougnoules, mais également une anti-nègres virulente.

En gros, avec ces femmes de l'Asie du sud-est, il y a plus de chance de basculer dans une société raciste qu'avec des blanches occidentales trop chrétiennes, ou trop gauchistes. Et ce sont d'excellentes païennes.
 

Stürmer

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 2, 2020
Messages
208
Reaction score
765
Qu'on relise "La Femme Celte" de Jean Markale
Surtout pas. Il y a déjà un moment que Markale n'est plus pris au sérieux, tout particulièrement sur la question soulevée ici.

Nos femmes celto-germaines sont à l'origine davantage des Lagartha, des Boudicca, que des femmes soumises et voilées sémitiques. Que l'on fasse preuve d'un peu de culture historique ici, bon sang.
Des personnages dont on sait très peu de choses si ce n'est qu'elles représentaient à peu près aussi bien la position de la femme dans leur société respective que la Reine Victoria dans la Grande-Bretagne impériale ou Catherine II dans la Russie tsariste. Si les femmes occidentales étaient l'égales des hommes depuis toujours, il n'y aurait pas eu de féminisme pour commencer.

Pas étonnant avec de tels poncifs que l'on s'entende dire que l'indissolubilité du mariage ou le droit de vote pour les seuls pères de familles soit du sunnisme quand ils étaient en vigueur dans la France de nos grands-parents. Puisqu'on parle de culture historique, il y a de quoi faire.
 

Honneur à Fenet

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
359
Reaction score
1,469
L'église catholique était puissante car elle était représentative de la société blanche. Elle formait les élites, était le centre de la culture, de la santé, toutes les couches de la société y envoyaient des membres.
Richelieu était cardinal, mais c'était avant tout un homme blanc de pouvoir avec un comportement peu catholique ...
 

Vieux Celte en colère

SA- chef général de section
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
2,283
Reaction score
7,470
J'ai longtemps été en couple avec une cambodgienne d'origine, et ce que je peux dire, est qu'elle était une anti-bougnoules, mais également une anti-nègres virulente.
En gros, avec ces femmes de l'Asie du sud-est, il y a plus de chance de basculer dans une société raciste qu'avec des blanches occidentales trop chrétiennes, ou trop gauchistes. Et ce sont d'excellentes païennes.
Tu es un traître à ta race et nous n'avons que faire de tes déchets asiatiques. Ne nous laissons pas infiltrer par les sous-hommes...
memes personnels citations vieux celte sur l'infiltration.jpg
 

SoleilSympa

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 5, 2020
Messages
374
Reaction score
1,273
un homme blanc de pouvoir avec un comportement peu catholique ...
Vous avez résumé le problème, faut pas être catholique pour représenter au mieux les intérêts des catholiques, c'est exactement ce qu'a démontré Nietzche a en devenir fou quand il mesura réellement l'ampleur du mensonge et l'hypocrisie du bordel gay romain.

Quelques réflexions, par rapport à certains passages de l'article :


"Quelques Catholiques traditionnalistes continuent d’invoquer le souvenir vénérable de l’Europe médiévale mais soyons sérieux : le clergé catholique mondial a depuis longtemps tourné cette page-là et les Catholiques réformés de Bergoglio représentent l’immense majorité de ce qu’on désigne habituellement sous le terme de « Catholiques ». Que les sédévacantistes ou les lefebvristes protestent contre cet état de fait ne change rien à cet état de fait. D’autant qu’ils sont une toute petite minorité d’une minorité, les Catholiques pratiquants ne représentant plus que 5% de la population française en 2020."

Déjà le Catholicisme dit "traditionnaliste" cher à monseigneur Lefebvre n'a absolument rien à voir avec le Christianisme médiéval, mais n'est que le Catholicisme contre-réformé du XVIème siècle mis en place par Pie V, et qui est une négation progressive, puis totale de ce que fût le Christianisme médiéval : À savoir, un compromis entre le Paganisme celtique et la doctrine des Évangiles, mais aussi quelques justifications philosophico-théologiques grecques et latines.

Le Christianisme médiéval a transformé les déesses et les dieux gaulois et celtes en saintes et saints de notre calendrier. Que ceux qui ne me croient pas lisent absolument des ouvrages fondamentaux tels que "Mythologie Chrétienne" de Philippe Walter, "Dieux païens et Saints chrétiens" de Pierre Gordon, "Beowulf au paradis" d'Alban Gautier pour s'en convaincre. L'on peut lire également "Fleur de Lis et Oriflamme" d'Anne Lombard-Jourdan, et ses essais sur la symbolique de la royauté française, beaucoup plus ancienne qu'on pourrait le croire.

Au-delà même d'essais contemporains prouvant la survivance du paganisme gaulois, et aussi celui des peuples germains, au sein de la Chrétienté médiévale, intéressons-nous surtout à la littérature médiévale elle-même, et plus précisément à la matière de Bretagne, regroupant tout le Cycle Arthurien, le Mabinogion, la Queste du Graal, les hagiographies des saintes et saints de l'île de Bretagne ou de l'Armorique, les Lais chevaleresques de Marie de France ; et, d'autre part, la matière de France regroupant les chansons de Geste de la chevalerie franque, "La Chanson de Roland", l'enfance du même illustre paladin intitulé "Rolandin", celles où Charlemagne (ou ses descendants nommés aussi Charles) devient négatif comme dans la chanson "Les Quatre Fils Aymon", "Raoul de Cambrai", "Robert le Diable", "Baudouin de Flandre", "Mélusine" ; chez les Angevins à travers "La Chronique des Comtes d'Anjou", retraçant l'ascension de la maison d'Anjou de Tertulle le Forestier, véritable avatar de Cernunnos et surtout d'Esus le dieu bûcheron des gaulois, ou encore chez les Anglo-Saxons, avec l'épopée de Beowulf, ... Je ne peux qu'appeler les camarades du forum à lire, à étudier et méditer sur ces textes celtes, francs, anglo-saxons, normands, angevins, flamands... Qui sont à la fois des monuments de littérature, des épopées que nous nous devons de conserver et de transmettre, et surtout les méditer et étudier autant comme des textes méta-historiques que mythologiques. Notre véritable Tradition se trouve dans ces écrits, ces chansons, ces chroniques, ces épopées, et pas ailleurs.

Et l'on ne peut que constater que les mythologies celte et germaine ont survécu à la christianisation, ont même été sauvegardées par les monastères bénédictins, souvent placés sur d'anciens lieux de culte gaulois (comme à Saint-Benoît-sur-Loire, situé à l'emplacement exact de l'assemblée des druides annuelle à l'époque de la Gaule celtique.), ou bien comme nos vieilles églises romanes ou gothiques (l'art français, de son nom originel), et bien sûr nos cathédrales, toujours placées sur de très anciens lieux consacrés à la Déesse-Mère, d'où les nombreux dédiés à "Notre Dame".

Ainsi, ne nous laissons pas duper par les "cathos tradis", crachant à longueur de temps sur le paganisme, et suivant ouvertement la judaïsation du Christianisme, à travers la Contre-Réforme, judaïsation à rebours de la judaïsation radicale qu'est le Protestantisme et son retour à l'ancien testament.

"Avec sa maladie humanitaire et sa passion pour les faibles, l’Eglise Catholique a préparé la voie à la soumission des esprits blancs à l’islam, le communisme du désert. Les Blanches infectées de charité humanitaire et obsédées par l’aide maternelle aux ratés finiront invariablement comme « Mariam » Pétronin."

L'on peut dire que le Catholicisme intégral, post-médiéval, et ayant chassé le paganisme celto-germain à travers la Réforme et la Contre-Réforme, a castré progressivement les peuples blancs occidentaux, et a détruit toute forme d'héroïsme échappant aux fourches caudines de l'Eglise romaine et papiste. La haine de la chair, de la sexualité pourtant naturelle, et la subordination à des curés castrés, puis homosexuels, furent de puissants leviers poussant à la chute du Christianisme lui-même au cours du XVIIIème siècle jusqu'à nos jours, mais aussi à sa laïcisation : La verticalité du Christianisme s'effondrant en pur horizontalisme social, devenant du "socialisme", du "marxisme", du "communisme", et jusqu'à son avatar le plus dégénéré qui est le gauchisme.

La négation des cultures, des races, des ethnies, au profit de l'universalisme abstrait catholique y a aussi contribué très fort.


"Elles ont déjà choisi leur camp racial et la violence patriarcale de l’islam répond à leur besoin profond de soumission."


"Si l’Europe était sillonnée de pick ups chargés de mâles blancs équipés de RPG faisant flotter le Swastika, vous auriez le tournis devant le nombre de Blanches se bousculant pour leur servir d’avocates sur les réseaux sociaux."

Si je comprends bien, DP voudrait transposer l'imagerie des groupes jihadistes, avec la bannière noire islamique remplacée par le drapeau de l'Allemagne NS, les barbus musulmans remplacés par des neusks en bombers, ayant néanmoins en commun les pick-ups Toyota, et en lieu et place du cri "Allah akhbar" qui se voit substitué par le "Sieg heiiiiiiileeeuuu" des abrutis néo-NS, à peine masculins ? Ne croyez pas que les jihadistes soient des parangons de virilité. Il y a tromperie sur la marchandise.

DP manque clairement de doctrine traditionnelle, culturelle et historique, à proposer à ses ouailles, et plus particulièrement aux plus jeunes. Je le dis, je le dirai avec insistance.


"Mais ce ne sont pas les Blancs qui se font craindre en Europe occidentale, ce sont les sous-hommes du tiers-monde qui vénèrent le Bédouin 0.0 et les rappeurs nègres stupides."

Et :

"Oubliez ce concept idiot de « femmes qui réfléchissent ». Les femmes sont comme les insectes la nuit. Allumez une lampe et ils viennent s’y agglutiner mécaniquement. La lumière que les femmes recherchent est la force masculine qui les soumet sans restriction."

À l'origine, au sein de nos peuples, qu'ils soient du peuple des mégalithes, celtes, germains, et même chez les anciens grecs de l'époque mycénienne, ou chez les étrusques, la femme n'est pas une philosophe, mais une prêtresse, une initiatrice, la chef maternelle du clan, de la famille. Ses prérogatives naturelles ont été démolies par la famille nucléaire, c'est-à-dire la destruction du clan familial, à l'origine des tribus, des maisons de guerriers (comme la maison d'Anjou, les robertiens, et même le clan de Clovis, et les tribus gauloises auparavant), pour se voir réduire à peau de chagrin, lors de l'infâme romanisation, où seuls le lien parents-enfants compte, au détriment du clan tout entier (oncles, tantes, cousins...). Les francs ont fait ce qu'ils ont pu pour remédier à cette hérésie de la famille nucléaire, qui deviendra, au cours le modèle de la famille bourgeoise, modèle indépassable porté à bout de bras par l'Eglise romaine et papiste. Mis en avant également par les socialistes, les communistes de toutes sortes au cours du XXème siècle, et qui est une véritable hérésie sociale et même anthropologique, et à bien des égards à la source même de la dévirilisation des hommes blancs occidentaux.

L'homme blanc occidental ne fait pas peur, ce n'est pas spécialement à cause de nos mères, qui ont fait ce qu'elles ont pu ; la république et ses faux principes est passée par là, les faux principes familiaux du Catholicisme romain et papiste avant toute chose, inspirée qu'elle est du modèle juif de l'ancien testament et de la vision de sa curie castrée et homosexuelle, et la société bourgeoise cherchant le confort et fuyant le combat, et donnant le "monopole de la violence" à ce fichu régime républicain, mais également à cette saloperie de "Code Civil" écrit par le narbonoïde corse qu'est Bonaparte l'usurpateur.

L'homme blanc occidental refera à nouveau peur lorsqu'il sera majoritaire dans les salles de sport de combat, lorsqu'il aura à nouveau une vision païenne du monde, une approche clanique intégrale, tribale donc, de la famille, qu'il saura utiliser ses mains pour travailler la matière et se battre, et qu'il saura être un guerrier courtois à celle qui le mérite et non un sociopathe, traînant sa misère sexuelle et sa frustration autour du concept débile de "charia blanche", après s'être fait refoulé par n'importe quelle femme débile. Inspirons-nous de nos ancêtres celtes et germains, pas des sémites.
Punaise ! ça doit être passionnant de discuter avec vous !
 
Last edited:
Status
Not open for further replies.
Top