Le curé TikTokeur homo « Père Matthieu » clashe les identitaires et leur messe en latin

ZyklonFatal

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
May 24, 2020
Messages
4,237
Reaction score
10,447
Le curé qui veut "kiffer"...

Cela ne m'étonnerait pas qu'il fasse pousser de l'herbe quelque part celui-la. Et à force d'être totalement défoncé, il en vient à raconter n'importe quoi.
Ce sourire, n'a aucune empreinte d'humilité qui est due à la profession, c'est une tête dérangée.
Je penche plutôt pour un immonde pervers qui, sous les ditactes de l'amour est un être profondément souillé.
 

NSHope

SA-Obersturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,745
Reaction score
9,143
tous les cures qui se font elargir la rondelle par des allogenes tiennent le meme discours,,,pour eux ,dieu est penis (marron de preference),,en tous cas l'eglise a une grande part de responsabilite de ce qui nous arrive,que peut on attendre d'une religion d'origine semitique ,on oublie trop souvent que jesus est juif,,
Jésus est né en Judée, territoire de l'actuelle Palestine / Cisjordanie.
Il est donc judéen, mais juif, non.
 

Danrit

SA-Standartenführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,815
Reaction score
17,600
Ce faux prêtre et vrai pédé a effectivement un sourire de tiktokeuse narcissique. C'est ce narcicisme qui devait le gêner dans le fait de célébrer la messe tourné vers Dieu au lieu d'être tourné vers les fidèles : ils ne pouvait pas se donner en spectacle comme il voulait.

Avec Vatican II, le prêtre n'est plus le berger à la tête de son troupeau, qui guide celui-ci vers Dieu. Il tourne le dos à Dieu, Dieu est évacué du débat, ça devient un bavardage, y'a plus qu'à sortir la guitare pour chanter des chants à la gloire de l'Eternègre.

"A la messe en latin, il n'y avait pas de plaisir, pas de sourire". Ben non, il y avait peut-être juste du recueillement, de la prière, de la solennité. Les fidèles viennent pour chercher de la transcendance et du sacré, pas du plaisir comme les fiottes matérialistes.

"Il faut parler le latin couramment pour comprendre". Menteur ! Chaque fidèle a son missel avec lui. Sur la page de gauche, il y a le rituel en latin. Sur la page de droite, sa traduction dans la langue du pays.

Bref, il faut enfermer cette fiotte dans un centre de rétention d'Afghans et de Soudanais. Il pourra pratiquer "l'ouverture à l'autre" et le plaisir que cela procure.
 

Khan Noonien Singh

SA- aspirant
Membre
Joined
Dec 21, 2021
Messages
25
Reaction score
57
il faut remonter jusqu'à Platon qui a le premier conçu l'idée d'un universalisme égalitaire.
On voit que tu ne sais pas lire : dans ses écrits, Platon récuse la démocratie, justifie les castes de la société grecque (les fameuses "trois classes évoquées dans les livres de la République), affirme la conscience grecque en tant que peuple distinct des barbares (République, V, 470c), pourfend le métissage (Les Lois III, 693a, mais aussi IV, 704d, 705a, 707a-d, XII, 950a)... En matière d'égalitarisme, on a vu mieux.

« Ainsi, l'excès de liberté doit aboutir à un excès de servitude, et dans l'individu et dans l'État. [...] Vraisemblablement, la tyrannie n'est donc issue d'aucun autre gouvernement que la démocratie, une liberté extrême étant suivie, je pense, d'une extrême et cruelle servitude. »
- Platon, République (§ 564a)

« [J]e prétends en effet que les Grecs appartiennent à une même famille et sont parents entre eux, et que les barbares appartiennent à une famille différente et étrangère. »
- Platon, République (§ 470c)

« Heureusement l'union des Athéniens et des Lacédémoniens écarta l'esclavage qui la menaçait ; autrement, tous les peuples auraient alors été confondus entre eux, et les barbares avec les Grecs et les Grecs avec les barbares, comme ceux que les Perses tyrannisent à présent, qui, dispersés ou ramassés, habitent séparément les uns des autres. »
- Platon, Les Lois (§ 693a)

Sans oublier que son élève Aristote était connu pour être un apologète de l'esclavage (cf. Politique). Pas vraiment égalitaire non plus.

Jésus est né en Judée, territoire de l'actuelle Palestine / Cisjordanie.
Il est donc judéen, mais juif, non.
Le Christ était juif. Il était au demeurant un rabbin.
Dès le premier chapitre de l'Évangile selon saint Matthieu, Sa généalogie est énumérée, et Il descend directement d'Abraham, père du peuple juif.
 

Le Macaque

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 13, 2020
Messages
5,471
Reaction score
22,715
lui c est les portes de son fion qui doivent être ouvertes à tout ce qui est noir et qui pue
 

Adolf i-Thiers

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
856
Reaction score
4,157
Autant pour moi, je pensais qu'il faisait pousser de l'herbe alors qu'en fait, il se fait pousser la crotte, son sourire permanent et malsain étant signe non pas de défonce mais de son appartenance à la communauté gay.

En conclusion, je vais renommé ce curé en père forateur, ça lui conviendra mieux. Et connaissant le genre de quadrupède mélanisé qui lui rempli son "église", je comprend que la religion comme communautarisme blanc lui fasse peur.
 
Last edited:

Chiassidence

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 9, 2020
Messages
790
Reaction score
2,605
Jésus est né en Judée, territoire de l'actuelle Palestine / Cisjordanie.
Il est donc judéen, mais juif, non.

Inutile de pinailler comme des rabbins : Jésus (Yeshua) était bel et bien un Israélite originaire de Galilée. Que cela vous plaise ou non. Vous me faites songer à un de mes camarades m'affirmant que les Apôtres étaient "racialement juifs mais pas d'un point de vue spirituel"... Apprenez déjà à respecter les fondements de vos propres textes religieux plutôt que de les travestir à des fins de relecture politique censés vous arranger. Oui, "Pierre" se nommait en vérité Siméon Bar-Yonah, André provenait d'une famille juive "hellénisée", Yehohānan (Jean) n'était pas moins d'origine hébraïque. De même pour Philippe (à moitié grec par son père ?), Bar-Tôlmay (Barthélemy), Tʾōmā, Mattithyahû, Jacques Alpay, Shiemone le Cananéen ou Judas Iscariote. Bref, je ne veux pas m'étendre davantage à ce sujet puisqu'il existe déjà un fil dédié. Mais je ne pouvais pas ne pas réagir face à une assertion aussi malvenue.
 
Last edited:

YawhéEstMonDieu

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 3, 2020
Messages
800
Reaction score
2,052
Prions la variole du nègre.


Les conciliaires ne sont pas catholique
C'est ce qui se passe quand on a une religion centralisée avec un chef tout puissant, dés que ça merde en haut ça merde partout
 

Zimmer à gaz

SA- chef général de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 14, 2020
Messages
1,423
Reaction score
7,044
Il serait pas à moitié neuneu ce connard ?
Il a vraiment une tête de con avec se bouche tordue des enfers de pfizerView attachment 93188 !
La bouche tordue, c’est à force de faire des pipes tout en regardant que personne ne rentre dans l’église.
Je suis sûr que son confessionnal est un véritable glory hole.
 

Vieux Celte en colère

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
6,070
Reaction score
20,487
On voit que tu ne sais pas lire : dans ses écrits, Platon récuse la démocratie, justifie les castes de la société grecque (les fameuses "trois classes évoquées dans les livres de la République), affirme la conscience grecque en tant que peuple distinct des barbares (République, V, 470c), pourfend le métissage (Les Lois III, 693a, mais aussi IV, 704d, 705a, 707a-d, XII, 950a)... En matière d'égalitarisme, on a vu mieux.

« Ainsi, l'excès de liberté doit aboutir à un excès de servitude, et dans l'individu et dans l'État. [...] Vraisemblablement, la tyrannie n'est donc issue d'aucun autre gouvernement que la démocratie, une liberté extrême étant suivie, je pense, d'une extrême et cruelle servitude. »
- Platon, République (§ 564a)

« [J]e prétends en effet que les Grecs appartiennent à une même famille et sont parents entre eux, et que les barbares appartiennent à une famille différente et étrangère. »
- Platon, République (§ 470c)

« Heureusement l'union des Athéniens et des Lacédémoniens écarta l'esclavage qui la menaçait ; autrement, tous les peuples auraient alors été confondus entre eux, et les barbares avec les Grecs et les Grecs avec les barbares, comme ceux que les Perses tyrannisent à présent, qui, dispersés ou ramassés, habitent séparément les uns des autres. »
- Platon, Les Lois (§ 693a)

Sans oublier que son élève Aristote était connu pour être un apologète de l'esclavage (cf. Politique). Pas vraiment égalitaire non plus.

Le Christ était juif. Il était au demeurant un rabbin.
Dès le premier chapitre de l'Évangile selon saint Matthieu, Sa généalogie est énumérée, et Il descend directement d'Abraham, père du peuple juif.

Les éléments ci-dessus ne contredisent en rien ce que j'ai indiqué c'est à dire :

il faut remonter jusqu'à Platon qui a le premier conçu l'idée d'un universalisme égalitaire.

Même si le projet de République de Platon ne concerne que les aristocrates, il s'agit bien d'un proto-comunisme basé sur un concept d'universalisme égalitaire.

Une fois ce principe légitimé au sein d'une caste, il est ensuite facile de légitimer son application à l'intérieur de chacune des autres castes puis aux métèques et au final de fusionner tout cela au niveau mondial, l'universalisme étant compris intrinsèquement dans le concept. C'est bien ce que nous constatons aujourd'hui avec le Great Reset.

Platon peu ensuite tenter de limiter ou euphémiser son propos, cela afin d'éviter de se faire égorger par ceux de ses contemporains qui auraient compris de quoi il retournait, il n'en demeure pas loin qu'il restera le créateur du concept qui allait par le moyen de la démocratie, détruire toute la société traditionnelle et conduire à la disparition de la Grèce antique.

Platon a joué avec le feu des spéculations abstraites pour son plaisir intellectuel, résultat : les grecs ont disparu.

Vieux Celte
SA-Obersturmbannführer
Entrepreneur de haine™
Adorateur d'Hitler™
Raciste décomplexé™
Absolutiste de la liberté d’expression™
 

Atlantis27

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
2,112
Reaction score
6,796
Ce prêtre fantoche a l'air d'avoir passé trop de temps dans une machine à bronzage.
 

Atlantis27

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
2,112
Reaction score
6,796
Les éléments ci-dessus ne contredisent en rien ce que j'ai indiqué c'est à dire :



Même si le projet de République de Platon ne concerne que les aristocrates, il s'agit bien d'un proto-comunisme basé sur un concept d'universalisme égalitaire.

Une fois ce principe légitimé au sein d'une caste, il est ensuite facile de légitimer son application à l'intérieur de chacune des autres castes puis aux métèques et au final de fusionner tout cela au niveau mondial, l'universalisme étant compris intrinsèquement dans le concept. C'est bien ce que nous constatons aujourd'hui avec le Great Reset.

Platon peu ensuite tenter de limiter ou euphémiser son propos, cela afin d'éviter de se faire égorger par ceux de ses contemporains qui auraient compris de quoi il retournait, il n'en demeure pas loin qu'il restera le créateur du concept qui allait par le moyen de la démocratie, détruire toute la société traditionnelle et conduire à la disparition de la Grèce antique.

Platon a joué avec le feu des spéculations abstraites pour son plaisir intellectuel, résultat : les grecs ont disparu.

Vieux Celte
SA-Obersturmbannführer
Entrepreneur de haine™
Adorateur d'Hitler™
Raciste décomplexé™
Absolutiste de la liberté d’expression™
Et qu'est-ce que ça va être, ensuite? Que tous les maux qui gangrènent actuellement la race Blanche remonte aux conflits préhistoriques entre les Homo Sapiens et les Néanderthals?
 

Atlantis27

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
2,112
Reaction score
6,796
Bon. Je ne souhaite pas jouer les troubles-fêtes, mais je pense honnêtement qu'il y a beaucoup trop de débats interreligieux dans ce forum qui dégénèrent vite en dispute inutiles. Ce qui ne résout en rien nos problèmes plus graves et majeurs.
 

Vieux Celte en colère

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
6,070
Reaction score
20,487
Et qu'est-ce que ça va être, ensuite? Que tous les maux qui gangrènent actuellement la race Blanche remonte aux conflits préhistoriques entre les Homo Sapiens et les Néanderthals?
Non pas les maux mais les concepts qui leur donnent naissance.

Platon a inventé l'abolition du droit de propriété... ce n'est pas rien. La spoliation par les bolchéviques des terres des Koulak ou plus proche de nous, les crasseux qui s'accaparent les maisons des vieux hospitalisés, ce sont de lointains échos de cette idée.

Quant à remonter, on ne peut le faire que si l'on dispose d'une trace écrite si on s'en tient à la méthode historique. Avant l'invention de l'écriture, on est dans la préhistoire et il faut employer d'autres approches comme l'analyse génétique...

Le principe de « remonter » lorsqu'on veut comprendre un concept politique ou un fait historique, c'est effectivement ce qu'il faut faire - en évitant les anachronismes - car il faut disposer d'une vision globale du concept en largeur sur le fond de l'idée et en profondeur dans le temps.

Vieux Celte
SA-Obersturmbannführer
Entrepreneur de haine™
Adorateur d'Hitler™
Raciste décomplexé™
Absolutiste de la liberté d’expression™
 

Juden Raus

SA- chef général de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
2,292
Reaction score
7,312
L'un des rares bons points du catholicisme (criminalisation de l'homosexualité) a volé en éclats suite à Vatican II et maintenant on a droit à une prolifération quasi exponentielle de fiottes dans tout les niveaux de la hiérarchie écclésiastique.

On peut clairement considérer l'Église dite conciliaire par les sédévacantistes comme un sous-groupe de la communauté LGBT, tant il y a de tantouzes en son sein.
 

Atlantis27

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
2,112
Reaction score
6,796
L'un des rares bons points du catholicisme (criminalisation de l'homosexualité) a volé en éclats suite à Vatican II et maintenant on a droit à une prolifération quasi exponentielle de fiottes dans tout les niveaux de la hiérarchie écclésiastique.

On peut clairement considérer l'Église dite conciliaire par les sédévacantistes comme un sous-groupe de la communauté LGBT, tant il y a de tantouzes en son sein.
Et pour ce qui est de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X de Monseigneur Marcel Lefebvre?
 

GoupilBlanc

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Oct 10, 2020
Messages
738
Reaction score
2,598
L'un des rares bons points du catholicisme (criminalisation de l'homosexualité) a volé en éclats suite à Vatican II et maintenant on a droit à une prolifération quasi exponentielle de fiottes dans tout les niv



Je ne suis pas d'accord avec le fait de penser qu'un concile serait à l'origine de l'apostasie en Europe ou de l'abandon de la religion catholique en Occident.

Il ne faut pas confondre cause et phénomène concomitant.
Depuis le XVIème siècle, l'Église s'est adonnée à plusieurs idoles.
Le concile Vatican II a pris place dans une période "progressiste" (mai 68 en France), c'est pourquoi dans les années qui ont suivi (1970/1980) beaucoup de prêtres et de religieux étaient des gauchistes ayant foi non plus en Dieu le Père mais en un humanisme sans Dieu (anthropothéisme).
En moyenne, l'histoire ecclésiale nous montre qu'un concile met une centaine d'années avant d'être pleinement compris et appliqué.

Mais c'est un autre débat. 😃
Cela n'enlève en rien le fait que le Père Matthieu a une tête d'homosexuel (comme ceux qui rentraient au séminaire dans les années post mai 68 plutôt que de se marier).

Et pour ce qui est de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X de Monseigneur Marcel Lefebvre?
Connaissant les deux milieux, je dirais qu'il y a autant d'homosexuels dans l'Église catholique que chez les "tradis".
 

Atlantis27

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
2,112
Reaction score
6,796
Connaissant les deux milieux, je dirais qu'il y a autant d'homosexuels dans l'Église catholique que chez les "tradis".
Est-ce vrai, au moins?

J'imagine que tu vas me dire ensuite que l'homosexualité est inexistante chez les païens d'Europe, je me trompes?
 
Top