Le coin du complotiste

Mandjian Delamoor

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
303
Reaction score
882
DANS LA TÊTE DES JOURNALEUX

View attachment 40980View attachment 40981
TRISTE MENDÈS ISRAËL
"Antidote" qu'elle s'appelle la rubrique, mouahahahaha ! C'est bon.

Dans la tête de la nana à chignon (couv de l'Obs) y'a "francs-maçons" comme seul groupe de gens, le reste ce sont des conglomérats d'intérêts (médias, finance, big pharma…) parce qu'ils n'ont pas osé mettre "juifs" et là je suis sérieux. C'est réellement un mot imprononçable dans le contexte de la conspiration, du complot… c'est de la nitro. Imagine : ça pourrait ne serait-ce que provoquer une petite recherche internet — et là, c'est le drame ! Histoire, géographie, industrie, société… ils sont partout et ils ont fait de ces trucs ! bababa ! ne surtout pas donner l'idée de faire la moindre "enquête" là-dessus (Ipsos ou pas).
 

Niño Torres

SA- aspirant
Membre
Joined
Sep 18, 2020
Messages
134
Reaction score
180
Je suis pas complotiste mais l’occident fabrique de la merde dangereuse à bouffer légalement : https://www.lefigaro.fr/conso/apres...mateurs-veut-aussi-concurrencer-yuka-20191008

Très bien que ce genre d’applications se développent,pas complotiste mais voici la ripost:
https://www.mediapart.fr/journal/fr...erre-contre-les-applis-citoyennes?onglet=full

Pas complotiste mais le nutrí Score a reçus d’énormes pressions pour ne pas voir le jour https://www.foodwatch.org/fr/actualites/2018/la-guerre-du-nutri-score-devient-europeenne/

pas complotiste mais Bayer-Monsanto, BASF et Syngenta fabriquent des pesticides interdits en Europe, qu’ils revendent à l’étranger et qui par la suite reviennent dans nos assiettes par effet boomerang : https://www.foodwatch.org/fr/actual...-narrete-pas-bayer-monsanto-basf-et-syngenta/

Le problème est donc très grave, d’autant que les résidus de ces pesticides bannis finissent par revenir dans nos assiettes via nos importations de fruits, de légumes, de riz, etc. Pour preuve, ces dernières semaines, nous n’avons pas eu de mal à repérer des produits notamment destinés au marché français contenant des taux inquiétants de substances interdites en Europe mais pourtant tout prêts à être vendus chez nous. Nous avons par exemple mis la main sur du thé vert à l’anthraquinone (un répulsif pour oiseaux, interdit depuis 2010), des poires au chlorpyrifos (un pesticide très toxique pour le cerveau en développement, interdit depuis janvier 2020) ou encore des poivrons au tricyclazole (un perturbateur endocrinien avéré, interdit).

Un lobbying sans état d’âme
La partie se joue donc surtout au niveau européen, avec le renforcement des règles qui se profilait en ce début d’année 2020. Mais toutes les tentatives de la Commission pour faire appliquer des règles plus strictes sur les résidus de pesticides dans les produits importés ont échoué jusqu'à présent. En cause : la pression écrasante des lobbies de Bayer-Monsanto & Co., comme l’a démontré l’ONG Corporate Europe Observatory dans un récent rapport.
En plein pic de coronavirus, le 16 mars dernier, les lobbies continuaient leur travail de sape. Pour preuve, foodwatch a mis la main sur un document compromettant adressé à la Commission européenne mi-mars dernier. Bayer y fait pression à deux reprises pour réclamer le statu quo sur les pesticides afin d’avoir la voie libre pour leur juteux business, notamment en Afrique ou en Amérique du sud.
Le jeu sournois et sans état d’âme de Bayer-Monsanto, BASF et Syngenta est scandaleux . Ils portent une lourde responsabilité dans l’impact humain et environnemental désastreux de leur business toxique à travers la planète
 
Last edited:

Sylvester Staline

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 27, 2020
Messages
645
Reaction score
1,633
Le terme "complotiste" est fait pour décrédibiliser les gens qui réfléchissent encore par eux-mêmes. Quand j'essaye de faire résonner les autres sur des théories possibles car non réfutables par aucun argument, je me fais souvent traiter de complotiste. Ca en devient fatiguant. Les médias ont bien réussi leur travail en faisant entrer ces termes dans le vocabulaire des soumis.
 

Sylvester Staline

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 27, 2020
Messages
645
Reaction score
1,633
Nous ne sommes pas complotistes mais... pourquoi toujours les mêmes dans la sphère politique, dans les médias, ou à la tête des grandes entreprises? Pourquoi toujours les mêmes dont on aurait soi-disant exterminé la race dans les années 40?
 

Bergoglio Diouf

SA-Brigadeführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
6,883
Reaction score
27,936
Je suis pas complotiste mais l’occident fabrique de la merde dangereuse à bouffer légalement : https://www.lefigaro.fr/conso/apres...mateurs-veut-aussi-concurrencer-yuka-20191008

Très bien que ce genre d’applications se développent,pas complotiste mais voici la ripost:
https://www.mediapart.fr/journal/fr...erre-contre-les-applis-citoyennes?onglet=full

Pas complotiste mais le nutrí Score a reçus d’énormes pressions pour ne pas voir le jour https://www.foodwatch.org/fr/actualites/2018/la-guerre-du-nutri-score-devient-europeenne/

pas complotiste mais Bayer-Monsanto, BASF et Syngenta fabrique des pesticides interdits en Europe, qu’ils revendent à l’étranger et qui par la suite reviennent dans nos assiettes par effet boomerang : https://www.foodwatch.org/fr/actual...-narrete-pas-bayer-monsanto-basf-et-syngenta/

Le problème est donc très grave, d’autant que les résidus de ces pesticides bannis finissent par revenir dans nos assiettes via nos importations de fruits, de légumes, de riz, etc. Pour preuve, ces dernières semaines, nous n’avons pas eu de mal à repérer des produits notamment destinés au marché français contenant des taux inquiétants de substances interdites en Europe mais pourtant tout prêts à être vendus chez nous. Nous avons par exemple mis la main sur du thé vert à l’anthraquinone (un répulsif pour oiseaux, interdit depuis 2010), des poires au chlorpyrifos (un pesticide très toxique pour le cerveau en développement, interdit depuis janvier 2020) ou encore des poivrons au tricyclazole (un perturbateur endocrinien avéré, interdit).

Un lobbying sans état d’âme
La partie se joue donc surtout au niveau européen, avec le renforcement des règles qui se profilait en ce début d’année 2020. Mais toutes les tentatives de la Commission pour faire appliquer des règles plus strictes sur les résidus de pesticides dans les produits importés ont échoué jusqu'à présent. En cause : la pression écrasante des lobbies de Bayer-Monsanto & Co., comme l’a démontré l’ONG Corporate Europe Observatory dans un récent rapport.
En plein pic de coronavirus, le 16 mars dernier, les lobbies continuaient leur travail de sape. Pour preuve, foodwatch a mis la main sur un document compromettant adressé à la Commission européenne mi-mars dernier. Bayer y fait pression à deux reprises pour réclamer le statu quo sur les pesticides afin d’avoir la voie libre pour leur juteux business, notamment en Afrique ou en Amérique du sud.
Le jeu sournois et sans état d’âme de Bayer-Monsanto, BASF et Syngenta est scandaleux . Ils portent une lourde responsabilité dans l’impact humain et environnemental désastreux de leur business toxique à travers la planète
Big pharma : tout le monde s'inquiète de ces empoisonneurs, mais ne pas oublier Big Malbouffe qui nous intoxique tout autant. On mange leur merde, on s'intoxique, on tombe malade et Big Pharma prend le relais.
 

Bergoglio Diouf

SA-Brigadeführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
6,883
Reaction score
27,936
Nous ne sommes pas complotistes mais... pourquoi toujours les mêmes dans la sphère politique, dans les médias, ou à la tête des grandes entreprises? Pourquoi toujours les mêmes dont on aurait soi-disant exterminé la race dans les années 40?
Le miracle de la judaïté-génocidée dans les vapeurs zykloniques, ressuscitée dans le bain de jouvence de la démocratie républicaine du Grand Orient !
 

Bergoglio Diouf

SA-Brigadeführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
6,883
Reaction score
27,936
1608628505300.png
Didier Raoult désormais visé par une plainte
de l'ordre des médecins

Par
Auteur
valeursactuelles.com
/ Mardi 22 décembre 2020 à 07:456

Didier Raoult. Photo © Francois Mori/AP/SIPA

Au total, six médecins sont visés par la plainte déposée début décembre.
Ils avaient osé critiquer la gestion de la crise du Covid-19.


Acharnement ou volonté de donner l’exemple ?

Selon une information de l’agence médicale APMNews reprise par plusieurs médias, le Conseil de l’ordre des médecins continue de s’en prendre à ceux qui ont osé critiquer la gestion de crise. Et le professeur Didier Raoult en tête. Car une plainte a été déposée contre le professeur de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille (Bouches-du-Rhône), lui qui a défendu pendant des mois l’hydroxychloroquine. Une mesure qui semble être la suite logique de l’action lancée en octobre dernier par le conseil départemental de l’ordre des médecins des Bouches-du-Rhône qui avait alors saisi la chambre départementale disciplinaire de première instance, rappelle Le Monde.

Dans les faits, le directeur de l’IHU de Marseille continue de prescrire l’hydroxychloroquine, notamment à cause de la demande de ses patients. Le Conseil lui reprochait un « manquement à la déontologie médicale telle que définie dans le code de santé publique », et parmi ces manquements, un « charlatanisme » avait été mis en avant. Le CNOM (conseil de l’ordre des médecins) a examiné une série de plaintes et signalements et donc décidé de s’associer à elles en saisissant les chambres disciplinaires de première instance.



Six médecins visés

Mais le professeur Raoult n’est pas le seul mis en cause par le CNOM. En tout, ce ne sont pas moins de six médecins qui sont visés, à l’image du cancérologue à la retraite Henri Joyeux, de l’ancienne oncologue pédiatrique de Garches, Nicole Delépine, le docteur Nicolas Zeller, un autre généraliste, le docteur Réseau-Frantz et surtout Christian Perronne, précise Le Monde.
Le Conseil de l’ordre n’a visiblement pas apprécié ses sorties sur le Covid-19, lui qui avait déjà fait polémique dans le passé à propos de la maladie de Lyme. Dans le même ordre d’esprit que le professeur Raoult, le spécialiste des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Raymond-Poincaré » (Garches) avait insinué que la prescription de l’hydroxychloroquine aurait permis « d’éviter la mort de 25 000 personnes » et avait accusé des médecins de Nantes (Loire-Atlantique) « d’avoir laissé crever son beau-frère » en refusant de lui administrer le médicament, détaille Le Figaro. Il avait été démis de ses fonctions à l’hôpital de Garches il y a quelques jours.
 

Attachments

Sylvester Staline

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 27, 2020
Messages
645
Reaction score
1,633
View attachment 41266
Didier Raoult désormais visé par une plainte
de l'ordre des médecins

Par
Auteur
valeursactuelles.com
/ Mardi 22 décembre 2020 à 07:456

Didier Raoult. Photo © Francois Mori/AP/SIPA

Au total, six médecins sont visés par la plainte déposée début décembre.
Ils avaient osé critiquer la gestion de la crise du Covid-19.


Acharnement ou volonté de donner l’exemple ?

Selon une information de l’agence médicale APMNews reprise par plusieurs médias, le Conseil de l’ordre des médecins continue de s’en prendre à ceux qui ont osé critiquer la gestion de crise. Et le professeur Didier Raoult en tête. Car une plainte a été déposée contre le professeur de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille (Bouches-du-Rhône), lui qui a défendu pendant des mois l’hydroxychloroquine. Une mesure qui semble être la suite logique de l’action lancée en octobre dernier par le conseil départemental de l’ordre des médecins des Bouches-du-Rhône qui avait alors saisi la chambre départementale disciplinaire de première instance, rappelle Le Monde.

Dans les faits, le directeur de l’IHU de Marseille continue de prescrire l’hydroxychloroquine, notamment à cause de la demande de ses patients. Le Conseil lui reprochait un « manquement à la déontologie médicale telle que définie dans le code de santé publique », et parmi ces manquements, un « charlatanisme » avait été mis en avant. Le CNOM (conseil de l’ordre des médecins) a examiné une série de plaintes et signalements et donc décidé de s’associer à elles en saisissant les chambres disciplinaires de première instance.



Six médecins visés

Mais le professeur Raoult n’est pas le seul mis en cause par le CNOM. En tout, ce ne sont pas moins de six médecins qui sont visés, à l’image du cancérologue à la retraite Henri Joyeux, de l’ancienne oncologue pédiatrique de Garches, Nicole Delépine, le docteur Nicolas Zeller, un autre généraliste, le docteur Réseau-Frantz et surtout Christian Perronne, précise Le Monde.
Le Conseil de l’ordre n’a visiblement pas apprécié ses sorties sur le Covid-19, lui qui avait déjà fait polémique dans le passé à propos de la maladie de Lyme. Dans le même ordre d’esprit que le professeur Raoult, le spécialiste des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Raymond-Poincaré » (Garches) avait insinué que la prescription de l’hydroxychloroquine aurait permis « d’éviter la mort de 25 000 personnes » et avait accusé des médecins de Nantes (Loire-Atlantique) « d’avoir laissé crever son beau-frère » en refusant de lui administrer le médicament, détaille Le Figaro. Il avait été démis de ses fonctions à l’hôpital de Garches il y a quelques jours.
C'est quand même grave que des professeurs de médecine ne puissent pas avoir un regard critique et donc leur vision des choses. Notre société est guidée par le dogme de la pensée unique et la bienpensance. Ca en devient fatiguant.

La capacité à avoir un esprit critique qui était pris pour du génie auparavant est aujourd'hui considéré comme déviant. Le monde tourne bien à l'envers.
 

Bergoglio Diouf

SA-Brigadeführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
6,883
Reaction score
27,936
C'est quand même grave que des professeurs de médecine ne puissent pas avoir un regard critique et donc leur vision des choses. Notre société est guidée par le dogme de la pensée unique et la bienpensance. Ca en devient fatiguant.

La capacité à avoir un esprit critique qui était pris pour du génie auparavant est aujourd'hui considéré comme déviant. Le monde tourne bien à l'envers.
Ça s'appelle la technocratie. Les Russes ont connu ça pendant plus de 70 ans.
« Comment peut-on parler de science sans citer une seule fois le nom du plus grand savant de notre temps, du premier savant d’un type nouveau, le nom du grand Staline ? ».

Victor Joannès, responsable communiste, en 19482



« On pourra nous mener au bûcher, on pourra nous brûler vifs, mais on ne pourra pas nous faire renoncer à nos convictions. (…) renoncer à un fait simplement parce que quelqu’un de haut placé le désire, non, c’est impossible. ».

N. I. Vavilov, éminent généticien soviétique, mars 19393.​
Tu connais l'affaire Lyssenko. Aujourd'hui la science, c'est ça : plein de petits Lyssenko sur BFM et CNEWS qui t'expliquent leurs théories les plus farfelues avec l'aval du pouvoir. Et de vrais scientiques qui doivent la fermer, le doigt sur la couture du pantalon, où s'ils s'offusquent, finissent radiés du conseil de l'ordre, ou en HP.
 

Bergoglio Diouf

SA-Brigadeführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
6,883
Reaction score
27,936
je donne ma langue au greffier...
Tu reconnais pas le bon SS-Obersturmbannführer Eichmann ?...
dans sa cage de verre ?
Un génie de la logistique...
C3420B06-171C-4ADE-AE12-5D5EAE7BF51F_1_201_a.jpegpour que les juifs ne nous les brisent plus...
Les chlomos ont au moins reconnu ses compétences professionnelles, et lui ont offert un voyage gratuit en Israël pour lui décerner la médaille du travail.
 

Bergoglio Diouf

SA-Brigadeführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
6,883
Reaction score
27,936
Nous ne sommes pas complotistes mais...
Ne vous alarmez pas
si des personnes commencent
à mourir après avoir été vaccinées

10 DÉCEMBRE 2020
« Cela n’aura pas nécessairement de rapport avec le vaccin. » 🤣

Dans un article sur le déploiement du vaccin COVID, CNN affirme que les
Américains ne devraient pas s’alarmer si des personnes commencent à
mourir après avoir pris le vaccin car « des décès peuvent survenir qui
n’auront pas nécessairement de rapport avec le vaccin »
.


L’avis a été publié dans un article intitulé « Why vaccinate our most frail? Odd vote out shows the dilemma » (Pourquoi vacciner nos plus fragiles? Un vote étrange montre le dilemme) dans lequel le Dr Kelly Moore, directrice associée de la Coalition pour l’action en matière de vaccination, avertit que les vaccins n’agissent pas aussi bien sur les personnes fragiles et âgées que sur les personnes en bonne santé.
« Lorsque les vaccins commencent à pénétrer dans les bras des résidents, Moore a déclaré que les Américains doivent comprendre que des décès peuvent survenir qui n’auront pas nécessairement un rapport avec le vaccin », indique le rapport.
« Nous ne serions pas du tout surpris de voir, par coïncidence, une vaccination se produire puis de voir quelqu’un décéder peu de temps après avoir reçu un vaccin, non pas parce que cela a un rapport avec la vaccination mais simplement parce que c’est là que résident les personnes en fin de vie », a déclaré Mme Moore.
Elle a ensuite ajouté que les Américains ne devraient pas s’alarmer de voir des gens mourir un jour ou deux après avoir reçu le vaccin COVID.

« L’une des choses que nous voulons nous assurer que les gens comprennent, c’est qu’ils ne devraient pas être inutilement alarmés si l’on rapporte, une fois que nous avons commencé à vacciner, qu’une ou plusieurs personnes qui résident dans un établissement de soins de longue durée meurent un jour ou deux après leur vaccination. C’est une situation à laquelle nous devrions nous attendre, comme c’est normal, car les gens meurent fréquemment dans les maisons de soins. »
Alors pourquoi les vacciner ?...
Si de toute façon, elles calanchent ?...
Alors que les décès dans les maisons de soins des personnes qui prennent le vaccin sont décrits comme normaux et n’ont rien à voir avec le vaccin, certains suggèrent que vous pourriez faire valoir exactement le même argument concernant les décès des personnes présentant des comorbidités multiples dans les maisons de soins qui ont été soumis au COVID.
Beaucoup l’ont fait et ont été critiqués pour l’avoir fait.


Si c'est vrai, c'est très grave...
 

Widukind

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
54
Reaction score
125
Avec leurs confinements successifs ,la finance juive a détruit le peu "d’économie libre " qu’il restait dans les pays occidentaux,dans le même temps les soldats de Yhave et leurs vassaux continuent à faire rentrer des milliers d’orcs sur notre continent en promouvant sans interruption le métissage des aryens avec ces races sombres à faible QI.
Il en résultera un occident gris,balkanisé casheris .
Beaucoup de métier autrefois un minimum indépendant seront automatisés ,robotisés
Il en résultera une pyramide
-tous en bas :le mulâtre consommateur sans racines, sans attaches ,sans identité qui cumulera les petits boulots (uber eat ,livreur de colis...)et sera totalement dépendant du système bancaire youtre . Un esclave pour faire court
- Au milieu :Rien
-tous en haut :La tribu qui n’existe pas
Heureusement on ne parle pas allemand
 
Top