Le Bessin et le bocage Bas Normand, dernier paradis blanc ?

Gervais DE FRANCE

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 18, 2020
Messages
129
Reaction score
223
Je veux vous parler du Bessin et du bocage bas normand. Évidemment pas de très grande villes là-bas, des petites villes. Mais Caen est à 25 km pour qui voudrait s’y installer.
Une particularité que je ne m’explique pas et qui pourra intéresser nos démocrates qui revent de paradis blanc : Pas d’étrangers ou si peu. Je tiens à vous parler de deux villes qui sont tout à fait étonnantes.
- Bayeux : 15 000 habitants, nombre de noirs et d’arabes proche de zéro. En tout cas à chaque fois que j’y vais, je n’en ai jamais croisé un seul. J’interroge une fois un gendarme qui y travaille et qui est une vague connaissance, il me répond : il y en a très peu, et en dehors de la ville, lorsqu’il y en a, ils ne restent pas plus de six mois, ils repartent. Ville probablement beaucoup trop française pour eux.
Une ambiance extraordinaire. Ville très bourgeoise et vraiment incroyablement française. On s’y sent vraiment bien. La campagne tout autour est totalement blanche.
Une autre ville beaucoup plus petite mais qui illustre bien la sociologie bas normande :

- Villers bocage. Un vrai mystère pour moi. Cette ville beaucoup plus petite 3000 habitants compte zéro étranger. Pour ceux que cela amuse, allez voir le résultat des dernières élections dans cette ville. La gauche est quasiment absente. Le vote se partage entre les LR et le Front National. Macron arrive en troisième position. L’ambiance est tout à fait merveilleuse : Énormément de petits commerces. Un niveau d’éducation assez élevé, des gens gentils et détendus .
Voila ce qu’en dit le site ville idéale https://www.ville-ideale.fr/villers-bocage_14752

Je veux dire à tous les démocrates qui rêvent d’un paradis blanc qu’il est ici dans le bocage bas Normand et le bessin. Seul gros point noir : Le climat. Entre le vent, le froid, l’humidité, le froid et la pluie, c’est pourri.
 
Last edited:

QuaranteQuatreBZH

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
52
Reaction score
211
Je veux dire à tous les démocrates qui rêvent d’un paradis blanc qu’il est ici dans le bocage bas Normand et le bessin. Seul gros point noir : Le climat. Entre le vent, le froid, l’humidité et la pluie, c’est pourri.
Je pense que précisément, le froid et les intempéries éloignent et découragent les sous-races. C'est positif pour nous, je vois donc ça comme un semi-point positif même si je peux concevoir que beaucoup ne supporteraient pas de vivre avec très peu de lumière.
 

GuillaumeLeConquérant

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
124
Reaction score
309
- Bayeux : 15 000 habitants, nombre de noirs et d’arabes proche de zéro. En tout cas à chaque fois que j’y vais, je n’en ai jamais croisé un seul. J’interroge une fois un gendarme qui y travaille et qui est une vague connaissance, il me répond : il y en a très peu, et en dehors de la ville, lorsqu’il y en a, ils ne restent pas plus de six mois, ils repartent. Ville probablement beaucoup trop française pour eux.
Une ambiance extraordinaire. Ville très bourgeoise et vraiment incroyablement française. On s’y sent vraiment bien. La campagne tout autour est totalement blanche.
Bayeux est néanmoins blindée de gros boomers anglo-saxons à longueur d'année, du moins c'est l'impression que j'en ai (même si ça reste évidemment mille fois préférable au meilleur des nègres). La cathédrale est assez chouette, et la ville propose deux très bons musées : celui de la Tapisserie de Bayeux (où c'est l'authentique toile du XIe siècle que l'on observe) et celui sur la 2nde Guerre mondiale, qui réunit pas mal de matos d'époque.
- Villers bocage. Un vrai mystère pour moi. Cette ville beaucoup plus petite 3000 habitants compte zéro étranger. Pour ceux que cela amuse, allez voir le résultat des dernières élections dans cette ville. La gauche est quasiment absente. Le vote se partage entre les LR et le Front National. Macron arrive en troisième position. L’ambiance est tout à fait merveilleuse : Énormément de petits commerces. Un niveau d’éducation assez élevé, des gens gentils et détendus .
Voila ce qu’en dit le site ville idéale https://www.ville-ideale.fr/villers-bocage_14752
Ma foi, c'est le portrait typique d'un village de la campagne normande. Je suis de Seine-Maritime et le tableau politique est très semblable, une gauche très peu représentée (sauf chez les boomers) et un taux de mélanine extrêmement faible. Vraiment, tout bon démocrate devrait se réfugier dans la campagne de sa province et retourner au plus près de ses racines.
 

Mazarin

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
1,295
Reaction score
3,128
Villers bocage. Un vrai mystère pour moi. Cette ville beaucoup plus petite 3000 habitants compte zéro étranger. Pour ceux que cela amuse, allez voir le résultat des dernières élections dans cette ville. La gauche est quasiment absente. Le vote se partage entre les LR et le Front National. Macron arrive en troisième position. L’ambiance est tout à fait merveilleuse : Énormément de petits commerces. Un niveau d’éducation assez élevé, des gens gentils et détendus .
Voila ce qu’en dit le site ville idéale https://www.ville-ideale.fr/villers-bocage_14752

Je veux dire à tous les démocrates qui rêvent d’un paradis blanc qu’il est ici dans le bocage bas Normand et le bessin. Seul gros point noir : Le climat. Entre le vent, le froid, l’humidité et la pluie, c’est pourri.
Il existe donc d'honnêtes Français qui ne se jettent pas à corps perdu vers Gunga Diouf ? J'avoue que je suis très surpris, je pensais qu'il fallait être confronté à l'horreur de la gauche, aux vols, aux meurtres, aux bolossages des crouilles et des nègres pour devenir de droite. Si la Fronce redevient un jour la France, il faudra décorer cette commune de l'ordre du Saint-Esprit. Quelle tristesse de voir ce que toute la France aurait encore pu être aujourd'hui, mais seulement dans un petit bourg... Pour paraphraser l'héroïque Léon Degrelle : Quand on voit ce qu'il y a en face ! Ce que soixante-dix ans de victoire des autres ont donné ! Oui, quand on voit cela, on ne peut que regarder le ciel et s'exclamer : Heil Hitler !
 

Mazarin

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
1,295
Reaction score
3,128
De surcroît, la seconde publication sur Ville Idéale ne met que 7 sur 10 quant à la sécurité et la même note quant à la culture. Que cette personne passe quelques jours à Sarcelles, à Bobigny, ou dans la périphérie proche de toutes les grandes et moyennes villes, et qu'il vienne nous en reparler. La gauche vit encore à cause de l'ignorance des zozos tricolores, des gogoys, qui ne peuvent pas imaginer ni la vilénie profonde des Juifs et de leurs affidés ni les résultats de cette vilénie.
 

Unterscharführer JSE

SA- soldat de choc
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
293
Reaction score
1,755
Je veux vous parler du Bessin et du bocage bas normand. Évidemment pas de très grande villes là-bas, des petites villes. Mais Caen est à 25 km pour qui voudrait s’y installer.
Une particularité que je ne m’explique pas et qui pourra intéresser nos démocrates qui revent de paradis blanc : Pas d’étrangers ou si peu. Je tiens à vous parler de deux villes qui sont tout à fait étonnantes.
- Bayeux : 15 000 habitants, nombre de noirs et d’arabes proche de zéro. En tout cas à chaque fois que j’y vais, je n’en ai jamais croisé un seul. J’interroge une fois un gendarme qui y travaille et qui est une vague connaissance, il me répond : il y en a très peu, et en dehors de la ville, lorsqu’il y en a, ils ne restent pas plus de six mois, ils repartent. Ville probablement beaucoup trop française pour eux.
Une ambiance extraordinaire. Ville très bourgeoise et vraiment incroyablement française. On s’y sent vraiment bien. La campagne tout autour est totalement blanche.
Une autre ville beaucoup plus petite mais qui illustre bien la sociologie bas normande :

- Villers bocage. Un vrai mystère pour moi. Cette ville beaucoup plus petite 3000 habitants compte zéro étranger. Pour ceux que cela amuse, allez voir le résultat des dernières élections dans cette ville. La gauche est quasiment absente. Le vote se partage entre les LR et le Front National. Macron arrive en troisième position. L’ambiance est tout à fait merveilleuse : Énormément de petits commerces. Un niveau d’éducation assez élevé, des gens gentils et détendus .
Voila ce qu’en dit le site ville idéale https://www.ville-ideale.fr/villers-bocage_14752

Je veux dire à tous les démocrates qui rêvent d’un paradis blanc qu’il est ici dans le bocage bas Normand et le bessin. Seul gros point noir : Le climat. Entre le vent, le froid, l’humidité et la pluie, c’est pourri.
J'ai vécu deux ans à Valognes très préservé. peu voir pas du tout de froncais
 

Levy n’a pas de prix

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
26
Reaction score
58
- Villers bocage. Un vrai mystère pour moi. Cette ville beaucoup plus petite 3000 habitants compte zéro étranger. Pour ceux que cela amuse, allez voir le résultat des dernières élections dans cette ville. La gauche est quasiment absente. Le vote se partage entre les LR et le Front National. Macron arrive en troisième position.
Restons prudent.
Européennes Villers-Bocage.png
 

Rohirrim

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
70
Reaction score
345
Y FAIRE LA DISTINCTION ENTRE CENTRES-VILLES BOURGEOIS ET CAMPAGNES.

La région de Bayeux est à l'image de toute la Normandie. Bobo-macroniste dans les "gros" centres-villes (comme Bayeux) et les banlieues pavillonnaires à bobos et PNJ (nord et ouest de Caen par exemple). Très RN dans les campagnes. Quand aux jeunes blancs, dans ces campagnes, plus de 50% votent RN (le reste se partage entre bobos en devenir, PAN, PAB, dégénérés, apathiques). Du coup, y règne majoritairement chez eux une grosse méfiance de tout ce qui vient des shitholes de France.
Donc Parigot (incluant toute sa banlieue), si tu passes par ces campagnes pour t'y enraciner, tu resteras pour ces gens-là un Parigot, avec risque de rejet de greffe si ton sang n'a pas les vibrations naturelles du terroir. Pour eux (je parle bien de la campagne), être Parigot (ou de sa banlieue), quelle que soit ta couleur de peau, c'est être d'une race à part, avec laquelle le local (hormis les PAN, PAB, bobos de campagne) aura du mal à fraterniser. Car on y a conscience qu'ils sont le centre mental à l'origine de la dévastation de la France (mentale, raciale, matérielle et culturelle). En gros une sorte d'handicapé mental (et un parasite dans le cas des halogènes) qui ne sera pas capable d'apporter quelque chose de positif à la communauté locale.
Les plus agressifs contre les sales bougnoules et les sales nègres dans la région sont les ports de pêche. Il fut un temps pas si lointain où à Grandcamp-Maisy, on (les pêcheurs surtout) jetait dans le port les bougnoules de la colonie de vacance du coin qui venaient semer la merde dans le centre-ville, où l'on déposait tous les matins des caisses de poisson pourri au pied de la porte des maisons des nègres jusqu'à ce qu'ils se tirent de leur pavillon (avec succès!). Une guerilla olfactive!
En gros, on y a une méfiance, une forme de détestation de tout ce que Paris leur impose (sans leur demander leur accord) : youpins et Parigots dans les résidences secondaires du Pays d'Auge, nègres et bougnoules que l'on bourre dans les grandes villes et que les préfets essayent de distiller dans les villages dont ils repartent vite faute d'infrastructures facilitant le parasitage à vie (la CAF est loin). Sans compter le climat peut être trop rude pour les amateurs de chaleur africaine. On dit que dans ce type de climat, ceux qui n'y sont pas génétiquement pré-disposés prennent vite de l'arthrose à la cinquantaine (voire avant!).
 

Patoche Bête Manne

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 26, 2020
Messages
5
Reaction score
13
Y FAIRE LA DISTINCTION ENTRE CENTRES-VILLES BOURGEOIS ET CAMPAGNES.

La région de Bayeux est à l'image de toute la Normandie. Bobo-macroniste dans les "gros" centres-villes (comme Bayeux) et les banlieues pavillonnaires à bobos et PNJ (nord et ouest de Caen par exemple). Très RN dans les campagnes. Quand aux jeunes blancs, dans ces campagnes, plus de 50% votent RN (le reste se partage entre bobos en devenir, PAN, PAB, dégénérés, apathiques). Du coup, y règne majoritairement chez eux une grosse méfiance de tout ce qui vient des shitholes de France.
Donc Parigot (incluant toute sa banlieue), si tu passes par ces campagnes pour t'y enraciner, tu resteras pour ces gens-là un Parigot, avec risque de rejet de greffe si ton sang n'a pas les vibrations naturelles du terroir. Pour eux (je parle bien de la campagne), être Parigot (ou de sa banlieue), quelle que soit ta couleur de peau, c'est être d'une race à part, avec laquelle le local (hormis les PAN, PAB, bobos de campagne) aura du mal à fraterniser. Car on y a conscience qu'ils sont le centre mental à l'origine de la dévastation de la France (mentale, raciale, matérielle et culturelle). En gros une sorte d'handicapé mental (et un parasite dans le cas des halogènes) qui ne sera pas capable d'apporter quelque chose de positif à la communauté locale.
Les plus agressifs contre les sales bougnoules et les sales nègres dans la région sont les ports de pêche. Il fut un temps pas si lointain où à Grandcamp-Maisy, on (les pêcheurs surtout) jetait dans le port les bougnoules de la colonie de vacance du coin qui venaient semer la merde dans le centre-ville, où l'on déposait tous les matins des caisses de poisson pourri au pied de la porte des maisons des nègres jusqu'à ce qu'ils se tirent de leur pavillon (avec succès!). Une guerilla olfactive!
En gros, on y a une méfiance, une forme de détestation de tout ce que Paris leur impose (sans leur demander leur accord) : youpins et Parigots dans les résidences secondaires du Pays d'Auge, nègres et bougnoules que l'on bourre dans les grandes villes et que les préfets essayent de distiller dans les villages dont ils repartent vite faute d'infrastructures facilitant le parasitage à vie (la CAF est loin). Sans compter le climat peut être trop rude pour les amateurs de chaleur africaine. On dit que dans ce type de climat, ceux qui n'y sont pas génétiquement pré-disposés prennent vite de l'arthrose à la cinquantaine (voire avant!).
Coins les plus rétifs aux bougnoules et cafres, ce sont effectivement les ports de pêches qu'il faut retenir : barfleur, port en bessin, grandcamp, Quettehou, Saint Vaast. Déjà connus pour leur locaux particulièrement belliqueux depuis le début du 18ème siècle, les fonctionnaires mutés là-bas refusaient souvent d'accepter leur poste dans ces "repaires à brigands".
Pour les Blancs actuels aucun problème, le temps a rendu les habitants plus agréables, mais ils ne sont pas les derniers pour chercher la cogne. Je n'y ai jamais vu d'allogènes, et si il y'en a un égaré il rase les murs.

Pour ceux qui cherchent à s'y établir, il est bon de savoir que Bayeux et Barneville Carteret possèdent respectivement les plus belles pour la première et les plus légères pour la seconde, femmes de Basse Normandie. Bayeux est un festival de belles aryennes.

Carteret, tout comme Granville sa soeur gauchiste d'outre-Cotentin, bien qu'elle ait un climat agréable et des paysages superbes, est un coin dont il faut se méfier. Les bourgeois mous et gauchistes couplés à leurs filles légères de la cuisse rendent l'endroit dégénéré en été, bien que pour l'instant extrêmement blanc.
 

TournevisPatriote

SA- soldat de choc
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
375
Reaction score
1,213
Pour ceux qui cherchent à s'y établir, il est bon de savoir que Bayeux et Barneville Carteret possèdent respectivement les plus belles pour la première et les plus légères pour la seconde, femmes de Basse Normandie. Bayeux est un festival de belles aryennes.

Carteret, tout comme Granville sa soeur gauchiste d'outre-Cotentin, bien qu'elle ait un climat agréable et des paysages superbes, est un coin dont il faut se méfier. Les bourgeois mous et gauchistes couplés à leurs filles légères de la cuisse rendent l'endroit dégénéré en été, bien que pour l'instant extrêmement blanc.
J'ai connu à la fac une Normande qui vient d'un milieu social de droite rurale, mais qui a viré complètement gaucho-féministe en allant en fac de sciences molles.
Il faut préserver les jeunes femmes de la campagne et des petites villes, leur faire faire des gosses avec des descendants de Vikings et leur trouver de quoi les dissuader d'aller se faire polluer la tête dans les facs comme Rennes, Caen et Rouen... Peut-être que suite à l'expérience urbaine, certaines peuvent être dégoûtées par certains faciès d'agresseurs et de harceleurs qu'elles osent nommer, mais quand tu baignes dans un océan de gauchisme unversitaire, il y a davantage de quoi développer au minimum de la compassion envers toutes les races de boue. Un véritable syndrome de Stockholm !
 

MarioCigale

SA- soldat de choc
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
487
Reaction score
1,989
Le dernier paradis blanc ? Je suis un peu d'accord. Beaucoup de Français des autres régions zappent la Basse Normandie. C'était mon cas. J'ai été plutôt agréablement surpris en m'y installant. Donc, je la recommande.

Cela dit, il y a des camps de gens du voyage un peu partout avec des vols de véhicules et de métaux, une petite communauté Afghane de dealers à Alençon, une petite communauté turque à Argentan, l'une des plus anciennes mosquées et des kebabs à Flers, le gros quartier d'HLM d'Herouville-St Clair à Caen, des Pakistanais à Ouistreham en attente de passage vers l'Angleterre, et des métèques à l'Aigle.
 
Last edited:

Malouzien

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 15, 2020
Messages
43
Reaction score
81
Carteret, tout comme Granville sa soeur gauchiste d'outre-Cotentin, bien qu'elle ait un climat agréable et des paysages superbes, est un coin dont il faut se méfier. Les bourgeois mous et gauchistes couplés à leurs filles légères de la cuisse rendent l'endroit dégénéré en été, bien que pour l'instant extrêmement blanc.
Pour l'anecdote, il m'est arrivé lors d'un marché tenu dans une ville que je ne nommerai pas mais qui se situe dans le secteur de la Côte des Isles (c'est à dire la même partie de la côte occidentale du Cotentin où se situe Barneville-Carteret, je fais sciemment cet aparté afin de renforcer l'aspect littoral que peut avoir la Manche car c'est réellement un coin de paradis, évidemment blanc dans sa très large majorité, qui ne peut que trop souffrir d'une mauvaise campagne publicitaire vis-à-vis de sa météo trop souvent calquée sur la partie intérieure des terres, et j'invite comme l'auteur de ce sujet les démocrates à venir s'y promener).

Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu'une infâme boomeuse patibulaire et rabougrie se planta devant moi, agitant de sa main droite un de ces torche-bitumes que sont les tracts de la période tragicomique des élections présidentielles. Sans un mot donc la voici qui gesticule à moins d'un mètre de moi, décidant de ne pas m'énerver étant donné l'endroit où je me trouve et l'affection que j'ai pour ce village et son climat social, je lui fait remarquer poliment qu'elle pourrait tout d'abord me dire bonjour avant de m'agresser avec ses satanés papelards. Suite à quoi elle ne me réponds pas et tente de m'insérer un de ses brûlots dans la poche de ma veste. Je la repousse, attrape la feuille de mauvais papier et découvre le portrait de celui qu'elle et les siens allaient porter au pouvoir par la suite. Elle commence sérieusement à me les briser menues comme dirait l'autre, certains de mes amis m'ayant vu s'approchent et s'amusent de ma situation suite à quoi je me contente de lui faire remarquer son manque de politesse sans manquer de jeter au sol son ignoble propagande.

Une semaine passe, un autre marché, je l'aperçois de nouveau, amusé je me décide de lui demander franchement ce qui la pousse à son âge à prospecter pour un pareil coquin. En marchant dans sa direction je me rend compte que les gens l'évitent préférants profiter du beau temps et des étals de produits locaux. Je ne crois pas qu'elle me reconnait quand je la salue avec insistance afin d'essayer de lui faire appliquer une des règles les plus élémentaires de la politesse, sans m'introduire toutefois, je lui demande donc "Mais enfin madame, vous-même, qu'est-ce qui vous pousse à tracter pour Macron ?", suite à quoi elle me répond sans trop hésiter "Cela fait 35 ans que je vote communiste et j'avais envie de changer". Camarades démocrates je vous promets ne pas avoir changer un seul mot de cette réponse absolument fantastique et cinglante dont je me suis délecté pendant les quelques secondes que dura mon fou rire. Afin de ne pas l'invectiver trop violemment, je ne fis que pointer avec humour le niveau de dissonance cognitive qu'elle venait d'atteindre ce qui suffit à la faire fuir.
Lors de notre troisième rencontre au marché de Barneville, elle me vit de loin et je pu lire la peur dans ses yeux, elle se força à dévier ses pas.

Salope ! Plus jamais je ne l'ai revu.

La péninsule du Cotentin est vraiment magnifique dans l'ensemble et regorge d'authenticité, mais il est vrai que des lieux comme Barneville-Carteret sont lourdement gangrénés par les boomer boboïdes ainsi que leur progéniture décadente.
 

MarioCigale

SA- soldat de choc
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
487
Reaction score
1,989
L'Aigle est une ville de 20 000 habitants à 140 km à l'ouest de Paris, après Dreux.
La ville est encore assez tranquille pour le moment, mais elle se fait grand-remplacer petit à petit.

Une étude vient de dévoiler que deux noms de famille turcs font partie de la liste de dix patronymes les plus fréquents de la ville :
Martin, Chevallier, Vallée, Leroux, Richard, Lefevre, Altun (nom turc), Fleury, Garnier, Potier et Yilmaz (nom turc).

Source :
https://actu.fr/normandie/aigle_612...nymes-revele-quelques-surprises_33748761.html
 

Bergoglio Diouf

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
3,527
Reaction score
12,316
Je veux vous parler du Bessin et du bocage bas normand. Évidemment pas de très grande villes là-bas, des petites villes. Mais Caen est à 25 km pour qui voudrait s’y installer.
Une particularité que je ne m’explique pas et qui pourra intéresser nos démocrates qui revent de paradis blanc : Pas d’étrangers ou si peu. Je tiens à vous parler de deux villes qui sont tout à fait étonnantes.
- Bayeux : 15 000 habitants, nombre de noirs et d’arabes proche de zéro. En tout cas à chaque fois que j’y vais, je n’en ai jamais croisé un seul. J’interroge une fois un gendarme qui y travaille et qui est une vague connaissance, il me répond : il y en a très peu, et en dehors de la ville, lorsqu’il y en a, ils ne restent pas plus de six mois, ils repartent. Ville probablement beaucoup trop française pour eux.
Une ambiance extraordinaire. Ville très bourgeoise et vraiment incroyablement française. On s’y sent vraiment bien. La campagne tout autour est totalement blanche.
Une autre ville beaucoup plus petite mais qui illustre bien la sociologie bas normande :

- Villers bocage. Un vrai mystère pour moi. Cette ville beaucoup plus petite 3000 habitants compte zéro étranger. Pour ceux que cela amuse, allez voir le résultat des dernières élections dans cette ville. La gauche est quasiment absente. Le vote se partage entre les LR et le Front National. Macron arrive en troisième position. L’ambiance est tout à fait merveilleuse : Énormément de petits commerces. Un niveau d’éducation assez élevé, des gens gentils et détendus .
Voila ce qu’en dit le site ville idéale https://www.ville-ideale.fr/villers-bocage_14752

Je veux dire à tous les démocrates qui rêvent d’un paradis blanc qu’il est ici dans le bocage bas Normand et le bessin. Seul gros point noir : Le climat. Entre le vent, le froid, l’humidité, le froid et la pluie, c’est pourri.
Pour le nombre de nègres à Bayeux...
c'est la tapisserie qui leur fait peur !


"Oh ! Là là !
Ce Guillaume c'est un conquéwant !
Il a le glaive vengeuw et le bwas séculier ! "

305EA8F5-427A-4392-9830-C31DED272B59_4_5005_c.jpeg
 
Last edited:

Gervais DE FRANCE

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 18, 2020
Messages
129
Reaction score
223
L'Aigle est une ville de 20 000 habitants à 140 km à l'ouest de Paris, après Dreux.
La ville est encore assez tranquille pour le moment, mais elle se fait grand-remplacer petit à petit.

Une étude vient de dévoiler que deux noms de famille turcs font partie de la liste de dix patronymes les plus fréquents de la ville :
Martin, Chevallier, Vallée, Leroux, Richard, Lefevre, Altun (nom turc), Fleury, Garnier, Potier et Yilmaz (nom turc).

Source :
https://actu.fr/normandie/aigle_612...nymes-revele-quelques-surprises_33748761.html
L’aigle est ville complètement pourrie et grand remplacée depuis très longtemps. Je considère que l’Orne n’est pas un département très intéressant en Basse-Normandie
 

MarioCigale

SA- soldat de choc
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
487
Reaction score
1,989
L’aigle est ville complètement pourrie et grand remplacée depuis très longtemps. Je considère que l’Orne n’est pas un département très intéressant en Basse-Normandie
Connaissez-vous vraiment l'Aigle ? Et l'Orne ? Vous êtes de Bayeux, qui est assez loin. Laissez donc ceux qui connaissent en parler ou alors donnez des arguments solides comme les études que je cite. Sinon, ça devient n'importe quoi.

L'Aigle est une ville qui n'est pas grand remplacée. Elle compte une majorité de blancs. Vous ne pouvez pas le nier. Cela n'a rien à voir avec l'est parisien d'où je viens. Il n'y a quasiment aucun nwars. Les allogènes sont principalement les Turcs comme l'étude le montre. De plus, ce ne sont pas les pires des Turcs qui sont les Kurdes communistes dont j'ai déjà subi les désagréments. L'Aigle est une ville qui a encore beaucoup d'atouts, et qui n'est pas forcément en déclin. Le gouvernement a voulu alléger un peu Dreux en ventilant de l'émigré aussi à l'Aigle, mais il y en a beaucoup moins.

La Normandie a eu une faculté étonnante à rejeter les étrangers. Ils ne s'y sentent pas bien, alors ils préfèrent partir quand ils le peuvent, principalement vers la région parisienne beaucoup plus accueillante. Les Normands sont des racistes discrets. Ceux de l'Orne le sont encore plus que ceux de votre Calvados remplis de bourgeois parisiens qui recherchent la côte.

L'Orne est très intéressant, justement à cause de ce racisme normand ancestral, qui est sublimé par celui de ses nouveaux habitants. J'en fait partie, et je vois qu'il y en a beaucoup d'autres comme moi. Ce sont des blancs originaires de la banlieue parisienne, des pauvres qui ont connu l'Enfer, le vrai. Ils trouvent des habitations de Normands décédés de leur grande vieillesse, vendues pour moins de 1000 euros le mètre carré. Ce sont des aubaines. Bien sûr, il faut du travail et du courage pour les rénover un peu, mais cela ne pose pas de problème pour un blanc un peu manuel.

Je conseille vivement la Normandie, et plus spécialement l'Orne, même l'Aigle si on veut être proche de Paris, parce que c'est une région méconnue qui a pourtant de gros avantages. Je me félicite tous les jours d'être venu y vivre.
 

Bergoglio Diouf

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
3,527
Reaction score
12,316
Connaissez-vous vraiment l'Aigle ? Et l'Orne ? Vous êtes de Bayeux, qui est assez loin. Laissez donc ceux qui connaissent en parler ou alors donnez des arguments solides comme les études que je cite. Sinon, ça devient n'importe quoi.

L'Aigle est une ville qui n'est pas grand remplacée. Elle compte une majorité de blancs. Vous ne pouvez pas le nier. Cela n'a rien à voir avec l'est parisien d'où je viens. Il n'y a quasiment aucun nwars. Les allogènes sont principalement les Turcs comme l'étude le montre. De plus, ce ne sont pas les pires des Turcs qui sont les Kurdes communistes dont j'ai déjà subi les désagréments. L'Aigle est une ville qui a encore beaucoup d'atouts, et qui n'est pas forcément en déclin. Le gouvernement a voulu alléger un peu Dreux en ventilant de l'émigré aussi à l'Aigle, mais il y en a beaucoup moins.

La Normandie a eu une faculté étonnante à rejeter les étrangers. Ils ne s'y sentent pas bien, alors ils préfèrent partir quand ils le peuvent, principalement vers la région parisienne beaucoup plus accueillante. Les Normands sont des racistes discrets. Ceux de l'Orne le sont encore plus que ceux de votre Calvados remplis de bourgeois parisiens qui recherchent la côte.

L'Orne est très intéressant, justement à cause de ce racisme normand ancestral, qui est sublimé par celui de ses nouveaux habitants. J'en fait partie, et je vois qu'il y en a beaucoup d'autres comme moi. Ce sont des blancs originaires de la banlieue parisienne, Plus personne ne vous lit !Ils trouvent des habitations de Normands décédés de leur grande vieillesse, vendues pour moins de 1000 euros le mètre carré. Ce sont des aubaines. Bien sûr, il faut du travail et du courage pour les rénover un peu, mais cela ne pose pas de problème pour un blanc un peu manuel.

Je conseille vivement la Normandie, et plus spécialement l'Orne, même l'Aigle si on veut être proche de Paris, parce que c'est une région méconnue qui a pourtant de gros avantages. Je me félicite tous les jours d'être venu y vivre.


Putain, je savais pas qu'en Normandie, c'était la lutte des classes !
Connaissez-vous vraiment l'Aigle ? Et l'Orne ? Vous êtes de Bayeux, qui est assez loin. Laissez donc ceux qui connaissent en parler ou alors donnez des arguments solides comme les études que je cite. Sinon, ça devient n'importe quoi.

L'Aigle est une ville qui n'est pas grand remplacée. Elle compte une majorité de blancs. Vous ne pouvez pas le nier. Cela n'a rien à voir avec l'est parisien d'où je viens. Il n'y a quasiment aucun nwars. Les allogènes sont principalement les Turcs comme l'étude le montre. De plus, ce ne sont pas les pires des Turcs qui sont les Kurdes communistes dont j'ai déjà subi les désagréments. L'Aigle est une ville qui a encore beaucoup d'atouts, et qui n'est pas forcément en déclin. Le gouvernement a voulu alléger un peu Dreux en ventilant de l'émigré aussi à l'Aigle, mais il y en a beaucoup moins.

La Normandie a eu une faculté étonnante à rejeter les étrangers. Ils ne s'y sentent pas bien, alors ils préfèrent partir quand ils le peuvent, principalement vers la région parisienne beaucoup plus accueillante. Les Normands sont des racistes discrets. Ceux de l'Orne le sont encore plus que ceux de votre Calvados remplis de bourgeois parisiens qui recherchent la côte.

L'Orne est très intéressant, justement à cause de ce racisme normand ancestral, qui est sublimé par celui de ses nouveaux habitants. J'en fait partie, et je vois qu'il y en a beaucoup d'autres comme moi. Ce sont des blancs originaires de la banlieue parisienne, des pauvres qui ont connu l'Enfer, le vrai. Ils trouvent des habitations de Normands décédés de leur grande vieillesse, vendues pour moins de 1000 euros le mètre carré. Ce sont des aubaines. Bien sûr, il faut du travail et du courage pour les rénover un peu, mais cela ne pose pas de problème pour un blanc un peu manuel.

Je conseille vivement la Normandie, et plus spécialement l'Orne, même l'Aigle si on veut être proche de Paris, parce que c'est une région méconnue qui a pourtant de gros avantages. Je me félicite tous les jours d'être venu y vivre.
La Normandie... c'est la lutte des classes !
D'un côté, des pauvres qui ont connu l'Enfer, le vrai...
De l'autre le Calvados rempli de bourgeois !

On se croirait dans un téléfilm d'Arte !
Jonas le Conquérant !
Le film alterne entre deux époques de la vie du personnage principal à dix-huit ans d'intervalle.
En 2015, Jonas, brancardier à l'hôpital de Caen, est un trentenaire homosexuel porté sur la fête, les applications de rencontres et les coups de poings.
En 1997, collégien timide de 15 ans à Alençon, il fait la connaissance de Nathan, un nouvel élève de sa classe très sûr de lui dont il tombe amoureux. Au fil des flashbacks , on se rend compte que l'homme instable et destructeur porte en lui le traumatisme secret du drame qu'il a vécu en Normandie. Rongé par la culpabilité, Jonas se décide enfin à faire face aux démons de son passé en cherchant à retrouver la famille de prolétaires de Nathan.
 
Last edited:

Rohirrim

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
70
Reaction score
345
Connaissez-vous vraiment l'Aigle ? Et l'Orne ? Vous êtes de Bayeux, qui est assez loin. Laissez donc ceux qui connaissent en parler ou alors donnez des arguments solides comme les études que je cite. Sinon, ça devient n'importe quoi.

L'Aigle est une ville qui n'est pas grand remplacée. Elle compte une majorité de blancs. Vous ne pouvez pas le nier. Cela n'a rien à voir avec l'est parisien d'où je viens. Il n'y a quasiment aucun nwars. Les allogènes sont principalement les Turcs comme l'étude le montre. De plus, ce ne sont pas les pires des Turcs qui sont les Kurdes communistes dont j'ai déjà subi les désagréments. L'Aigle est une ville qui a encore beaucoup d'atouts, et qui n'est pas forcément en déclin. Le gouvernement a voulu alléger un peu Dreux en ventilant de l'émigré aussi à l'Aigle, mais il y en a beaucoup moins.

La Normandie a eu une faculté étonnante à rejeter les étrangers. Ils ne s'y sentent pas bien, alors ils préfèrent partir quand ils le peuvent, principalement vers la région parisienne beaucoup plus accueillante. Les Normands sont des racistes discrets. Ceux de l'Orne le sont encore plus que ceux de votre Calvados remplis de bourgeois parisiens qui recherchent la côte.

L'Orne est très intéressant, justement à cause de ce racisme normand ancestral, qui est sublimé par celui de ses nouveaux habitants. J'en fait partie, et je vois qu'il y en a beaucoup d'autres comme moi. Ce sont des blancs originaires de la banlieue parisienne, des pauvres qui ont connu l'Enfer, le vrai. Ils trouvent des habitations de Normands décédés de leur grande vieillesse, vendues pour moins de 1000 euros le mètre carré. Ce sont des aubaines. Bien sûr, il faut du travail et du courage pour les rénover un peu, mais cela ne pose pas de problème pour un blanc un peu manuel.

Je conseille vivement la Normandie, et plus spécialement l'Orne, même l'Aigle si on veut être proche de Paris, parce que c'est une région méconnue qui a pourtant de gros avantages. Je me félicite tous les jours d'être venu y vivre.
Je confirme. L'Orne n'a rien de vraiment "pire" que le Calvados et la Manche. Tous ces départements ont leur petits "shitholes". Flers pour ce qui concerne l'Orne. Un chancre turc (pour résumer). Mais les petites villes de l'Orne restent encore peu touchées. Et surtout la campagne. Comme déjà écrit, les CAF étant loin, les parasites halogènes ne s'y sentent pas bien, et ont du mal à s'y installer durablement. Certes la merde parisienne halogène s'y déverse insidieusement dans les villes moyennes comme l'Aigle, avec la complicité des sales élus gaucho-bobo-libéraux locaux, et la forte pression du proche Mordor (la Région parisienne) pour y rejeter ses merdiques orcs et gobelins. Les noyaux halogènes s'agrègent toujours autour d'une CAF, et toujours quand il y a une communauté assez grande qui permet de trafiquer en groupe, puis d'ériger une mosquée quand ça devient sérieux.
Du coup les campagnes y restent propres. Pas de CAF, peu de transports publics, et difficile d'y vivre en parasite, dans un univers pas franchement amical avec les sales gueules de cafres. Il faut donc y faire ses preuves. A moins d'avoir un pactole pour y vivre de ses rentes, il faut pouvoir y vivre professionnellement, ce qui n'est pas donné comme sur Paris. Donc ne pas trop rêver sur la facilité de vie dans l'Orne. Soit tu y es de souche, soit tu dois bosser dur pour y vivre correctement. A moins d'être rentier.

C'est de toute façon triste de voir son magnifique patrimoine rural ne pas pouvoir être pris en main par le peuple du cru, les plus belles demeures étant raflées comme résidences secondaires par le ghotta dégueulasse de Paris. La plupart sont des crapules immigrationistes qui fuient la merde qu'ils ont déféquée sur Paris.
 
Last edited:

Malouzien

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 15, 2020
Messages
43
Reaction score
81
Petit rappel :

ORNE (61)
  • Alençon (3 mosquées)
  • Argentan (1mosquée)
  • Flers (1 mosquée)
  • L'Aigle (2 mosquées)
  • Vimoutiers (1mosquée)

CALVADOS (14)
  • Caen (1 synagogue) et (3 mosquées) en incluant Hérouville-Saint-Clair qui se situe en périphérie de Caen
  • Ifs (1 mosquée)
  • Lisieux (1 mosquée)

MANCHE (50)
  • Cherbourg (3 mosquées)
  • Saint-Lô (1 mosquée)

À noter que la Manche comporte 3 centres d'accueil pour migrants, un à côté de la Chapelle-sur-Vire, un à Cerisy la Forêt, et un à St Germain-sur-Ay. On peut également en croiser qui sont logés à Coutances. Cherbourg comporte également une certaine concentration type Afghan et compagnie, crachats et braillerie dans des sabyres venus d'oûtre-désert y sont fréquents parmi ceux qui reluquent ostenciblement le cul des mineures qui attendent leur bus.

Je sais qu'il en existe également dans le Calvados (Bretteville-sur-Laize, entre autres). Mais paradoxalement l'Orne semble être la région la moins touchée.
 

Gervais DE FRANCE

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 18, 2020
Messages
129
Reaction score
223
Petit rappel :

ORNE (61)
  • Alençon (3 mosquées)
  • Argentan (1mosquée)
  • Flers (1 mosquée)
  • L'Aigle (2 mosquées)
  • Vimoutiers (1mosquée)

CALVADOS (14)
  • Caen (1 synagogue) et (3 mosquées) en incluant Hérouville-Saint-Clair qui se situe en périphérie de Caen
  • Ifs (1 mosquée)
  • Lisieux (1 mosquée)

MANCHE (50)
  • Cherbourg (3 mosquées)
  • Saint-Lô (1 mosquée)

À noter que la Manche comporte 3 centres d'accueil pour migrants, un à côté de la Chapelle-sur-Vire, un à Cerisy la Forêt, et un à St Germain-sur-Ay. On peut également en croiser qui sont logés à Coutances. Cherbourg comporte également une certaine concentration type Afghan et compagnie, crachats et braillerie dans des sabyres venus d'oûtre-désert y sont fréquents parmi ceux qui reluquent ostenciblement le cul des mineures qui attendent leur bus.

Je sais qu'il en existe également dans le Calvados (Bretteville-sur-Laize, entre autres). Mais paradoxalement l'Orne semble être la région la moins touchée.
Une mosquée à Saint-Lô ? Ça m’étonnerait. Je pense que vous confondez mosquée avec salle de prière ce qui n’a strictement rien à voir. Il y a très peu d’étrangers à Saint-Lô sauf depuis six mois mais cela reste vraiment peu, je ne peux pas croire un seul instant qu’il y a une mosquée là-bas.
 

Rohirrim

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
70
Reaction score
345
Une mosquée à Saint-Lô ? Ça m’étonnerait. Je pense que vous confondez mosquée avec salle de prière ce qui n’a strictement rien à voir. Il y a très peu d’étrangers à Saint-Lô sauf depuis six mois mais cela reste vraiment peu, je ne peux pas croire un seul instant qu’il y a une mosquée là-bas.
En effet, dans cette liste, il me semble que les "salles ou centre de prière" ont été comptabilisés comme mosquées. Au final, c'est merdique quand même. Voici ce qu'en dit Google Maps :
Pour l'Orne, officiellement 5 mosquées : à Flers, Vimoutiers, Argentan, 2 à L'Aigle
Pour la Manche : 2 à Saint-Lô (ailleurs, des salles de prières, centres islamiques)
Pour le Calvados : 5 sur Caen (1 à Ifs(tanbul) )

Concernant le centre pour "migrants" de Cerisy-la-Forêt, il a été fermé, car tellement loin de tout que ces idiots de nègres geignaient, et prenaient des vélos (donnés par des associations de boomers négrophiles locaux) pour rejoindre Saint-Lô (une quinzaine de km), roulant n'importe comment sur la grand route, parfois de nuit sans feux. Un nègre, zigzagant sur une route à grande circulation sur un vélo sans lumière dans la nuit noire du bocage normand, ... c'est pire que les traversées de sangliers venant de la forêt! C'est bizarre un nègre sur un vélo : ça zigzague, ça peine, c'est gauche. Manifestement pas fait pour eux.
 
Top