La Suisse romande (2) : Genève ou Genègre ! (dernière partie)

Cernunnos

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 15, 2020
Messages
347
Reaction score
1,271
Chers democrates participatifs,

Je termine ce tour d'horizon du canton de Genègre avec les présentations des dernières communes et surtout de la ville de Genègre. C'est parti !

Chêne-Bougeries, Chêne-Bourg et Thônex : entre charme d'antan et Grand Remplacement

Ce sont trois communes de la Rive Gauche proches de la frontière avec l'Emirat d'Annemasse. Chêne-Bougeries est une commune encore assez bourgeoise surtout pour sa partie historique autour du centre de l'ancien village avec ces parcs, ses belles demeures entourées de haies ou de murs hauts. C'est une commune de vieux boomers et de bobos genègrois qui aiment leur confort. Il y a bien sûr quelques familles d'étrangers au sens large (européens et extra européens).
Généralement elles vivent le long ou à proximité des voies du tram et de la circulation qui y est infernale notamment du aux travailleurs frontaliers. Petite digression pour dire que je ne leur jette pas la pierre car Genègre est sous-doté en infrastructures routières, tram et trai.ns ; bien que ce soit l'image de la Suisse à l'étranger.
Dans le prolongement de cette commune se trouve Chêne-Bourg commune qui fait beaucoup moins rêver. Elle est peuplée de nègres, de bougnoules, de turc et autres sous races. Les logements ont été construits il y a des décennies pour la majorité d'entre eux. Ils sont de mauvaise qualité, mal isolés, mal entretenus et avec des prix exhorbitants (comme une bonne partie du parc immobilier genègrois). Cette commune n'a strictement aucun intérêt.
C'est encore pire avec Thônex car plus on se rapproche de la frontière, plus cela se dégrade. Thônex est littéralement à fuir. Pour vous brosser un tableau vite fait, cela résume par HLM horribles, des sous-races à chaque coin de rue, sale, puant et la prison ainsi que l'asile des fous en prime.

Puplinges , Choulex, Meinier, Presinge, Jussy et Gy : la campagne genevoise encore agréable

C'est sûrement une des dernières zones du canton à ne pas être encore submergée et envahie par les sous-races. Alors il y a quelques météques mais ils s'y font rares. Toutes ces communes sont des villages très charmants qui ne sont pas encore dévéloppés n'importe comment. Il y a de belles balades à faire et à certains endroits en hauteur sur les collines il y a la vue sur le lac et le Jura. Si vous vous retournez, il y a le Salève et une partie des alpes. Ce sont des villages encore tenus pour certains par des anciennes familles de paysans ou de notables locaux qui ont des terres en France ou ont la double nationalité franco-suisse.
Les paysans sont un peu bourrus, mais ils sont authentiques. Evidemment, les habitants du cru se méfient même des blancs qui viennent. C'est le fameux esprit de clocher ou de village. Mais une fois le cap franchit et que vous montrez des signes que vous intégrez à la vie du village, cela se passe bien généralement. Les deux point noirs sont les prix de l'immobilier avec peu d'offres donc des prix élevés ce qui empêche le tout venant de venir, mais aussi qui limite l'accès aux blancs qui veulent fuir le reste du canton. Le second est la circulation aux heures de pointes le matin et le soir.

Corsier, Anières et Hermance : entre lac et montagne

Ce sont des communes plus guindées que Puplinges et cie. Ce n'est pas le même type de population non plus. Ici on est plus sur des bourgeois, des boomers riches et des expatriés. Il y a aussi quelques juifs. Mise à part l'accès à la plage au bord du lac, il n'y a rien d'intéressant dans la commune. Les routes sont dangereuses avec beaucoup du trafic. Pas grand chose à dire sur ce trio.

Collonges-Bellerive, Vandoeuvres et Cologny : le paradis de l'hyperclasse mondialisée type Davos

Pour ces communes, on peut littéralement parler de ghettos de riches, d'ultra-riches cosmopolites qui font partis de l'hyperclasse. Que ce soit Collonges-Bellerive, Vandoeures et Cologny, il y a une concentration de pognon, de richesses et de patrimoine comme je n'en ai rarement vu. Pour vous dire que même les habitations collectives sont luxueuses avec des loyers exhorbitants. C'est une succession de murs et de haies gigantesques avec derrières des maisons cachées avec accès privatisés au bord du lac. C'est prolifération de voitures de sport, de luxe et de collection. C'est un mélange à la fois de clinquant et de fausse discrétion.
C'est le repère de tous les enculés de diplomates, de fonctionnaires internationaux, d'hommes d'affaires plus ou moins véreux, de leurs poufiasses botoxées qui leur servent de femmes et de leurs descendance décadente et dégénérée, de nouveaux riches russes, arabes, africains, etc. qui se prennent pour les maîtres du monde. Evidemment qui dit pognon , dit juifs, juifs et juifs. Les helvetkistanais qui y vivent sont puants, pédants et des fils de pute de libéraux bobos qui sont prêts à sacrifier les petits blancs si cela peut leur permettre de conserver leur patrimoine.
À noter que le Forum Economique Mondial de Davos de Klaus Schwab se trouve à Cologny. C'est un immense batiment moderne ultra sécurisé (il n'a pas conscience tranquille cet enculé). Si un jour, nous prenons le pouvoir, il faudra investir ces communes et faire le ménage du sol au plafond.

Genègre : Capitale d'empire

Terminons par le pire pour une fois : Genègre ! Je vais faire présentation quartier par quartier pour vous donner une vue globale de cette ville devenant petit à petit un trou à rats. Tout d'abord, il y a le quartier des Charmilles au nord ouest de la ville en direction de Vernier. Que dire si ce n'est qu'un seul mot : à fuir ! Les bâtiments sont vieux, tagués, les rues sont sales, c'est un enfer pour les automobilistes. C'est une zone grand-remplacée ! Il n'y a presque plus des suisses de sang dans ce quartier. Il y a des dealers dans les rues bien qu'assez discrets. Les rares blancs qui y restent sont soit ceux qui ne peuvent pas partir pour des raisons économiques, soit des sous-races mentales. Il y a juste à côté le quartier de la Servette qui est littéralement la même chose en pire fois 10 : vous avez littéralement l'impression d'être à la Goutte d'Or et à Barbés sans les prières de rue. C'était l'ancien quartier historique du stade de foot du club de la ville. C'est un quartier absolument horrible. Le quartier des Grottes est le quartier juste au dessus de la gare qui est un ancien quartier ouvrier à l'architecture post moderne immonde (on dirait du non art dégénéré) qui a été progressivement investi par les bobos, les boomers, les dealers et les sous races. On y trouve une sale de shoot financée par le CONtribuable. C'est une zone dangereuse où des bagarres éclatent régulièrement. La police qui a un poste non loin ne fait strictement rien.
Le quartier de la Gare Cornavin (gare centrale) est un cloaque entre les odeurs de pisse sur les murs extérieurs, les boutiques ethniques africaines, la galerie marchande lugubre, les voitures de temps en temps cassées au parking si bien que les autorités ont du conditionner l'accès au parking avec un code sur les tickets de place de parking à entrer dans des bornes. Les roms qui font la manche partout, les nègres avec leur singeries, la jeunesse dégénérée qui zone en étant assise à même le sol. Le seul truc qui relève un peu le niveau est la gare qui a été refaite il y a quelques années mais c'est du tape à l'oeil pour cacher ce qu'il y a autour. Les agressions peuvent y avoir lieu une fois la galerie marchande dépassée lorsque vous vous rendez en direction du lac.
Le quartier de Saint Jean, des Délices et du Seujet est un peu dans la même veine que ceux des Charmilles et de la Servette sauf qu'il y a plus de bobos. Les habitations se trouvent à proximité des voies de chemin de fer donc il y a le bruit et aussi les odeurs du fait des sous-races qui y pullulent. Vous y trouverez la boîte du nuit et centre culturel l'Usine, une zone auto gérée où la ville et le Canton de Genègre offre gratuitement l'eau, l'électricité et le chauffage aux occupants de ce batiment pour un coût d'environ 1 million d'euros par an.
Le quartier de la Jonction est le quartier ou se rejoignent le Rhône et l'Arve, c'est un quartier digne de ceux du 93 : trafic, drogue, agressions, délinquance, tirs au mortier contre la police. Zone grand remplacée.
La Plaine de Plainpalais est une immense place et quartier au centre de la ville où sont organisées manifestations, fêtes foraines et autres complètement sous-racisée. C'est le pire de la globalisation avec McDonalds, Starbuck et la tiers-mondisation Kebab, bars latinos etc. Il y a beaucoup de nègres !
Les Acacias, quartier adjacent à celui de Plainpalais est exactement similaire avec un nouveau quartier d'affaires style La Défense en plus petit évidemment. C'est un quartier où les gens et les immeubles sont dégueulasses.
 

Cernunnos

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 15, 2020
Messages
347
Reaction score
1,271
Passons maintenant au quartier du Parc des Bastions, de Place-Neuve et du Grand Théâtre. C'est un quartier historique avec le bâtiment historique de l'université donnat sur le parc. Le parc est petit mais joli donnant aux pieds de la vieille ville avec le murs des réformateurs (des juifs de synthèse). Depuis quelques années malheureusement des nègres dealers harpentent les allées du parc sous les yeux des flics type Magali 75 kg de Jean bon citoyen qui pensent lutter contre le mal en ayant une insigne de policier.
La Place-Neuve est très belle donnant sur le conservatoire, le Grand Théâtre et plusieurs musées. L'architecture est belle, propre, de type néo classique je crois. Le quartier est très agréable à voir. Derrière la place se trouve le quartier des banques donc des juifs. Et comme par (((hasard))) on y trouve la synagogue de Satan de Genègre. Les bâtiments sont du même style que celui du Grand Théâtre. Il n'y a rien à craindre dans le quartier il y a des caméras partout. On trouve aussi la salle de concert du Victoira Hall qui il y a quelques années avait donné un concert en soutien à Tsahal et à Israël.
Ensuite, on arrive à Bel Air et aux Rues Basses qui sont le quartier des boutiques et autres commerces. Comme dans toute ville mondialisée qui dit commerces dit populace informe entre les blancs traitres, la génération Tiktok, les narbos, les pouffes, les sous-races, les weekend c'est insupportable. C'est dommage car les bâtiments pour certains sont anciens. En parallèle, il y a la Rue du Rhône sorte de mini Champs-Elysées qui est la deuxième rue la plus chère de l'Helvetkistan.
En remontant, on arrive dans la Vieille Ville qui a bien conservé comme beaucoup de ville suisse sa architecture du Moyen Âge, les petites rues, la place du Bourg de Four gardent un certain charme. La Cathédrale devenue un temple protestant est belle de l'extérieur et très sobre à l'intérieur. Avant le Cohen19, il y avait la possibilité de visiter les toits et de voir la vue sur toute la ville et le lac.
En basculant à l'Est de la Vieille-Ville il y a le quartier de Champel, sorte d'ilôt bourgeois au milieu des autres quartiers grand remplacés. Il y a aussi quelques métèques et trafic de drogues.
En redescendant, vous arrivez sur le rond point de Rive qui est une sorte de Paris-Châtelet (place d'échanges entre transports publics mais sans le métro) où se croisent toute la masse des veaux consommateurs et ilotes décérébrés des sociétés occidentales du XXIème siècle.
Dans le prolongement de Rive et en allant au bord du lac, il y a le quartier des Eaux-Vives qui est un véritable puits à orcs et à gobelins à cinq minutes à pied du lac : c'est le tiers-monde caché derrière les beaux bâtiments de type haussmanniens.
Repassons côté Rive Droite avec le quartiers de Pâquis et la rue de Lausanne qui est l'incarnation paroxystique de la tiers-mondisation de l'Occident. C'est le quartier des bicots, des négros, des clandos et des putes latinos dégueulasses le tout à proximité des écoles primaires ! Il faudrait littéralement balancer une bombe atomique sur cette verrue ! Comme pour le quartier des Eaux-Vives, ce quartier est caché par une rangée de beaux immeubles composés d'hôtels de luxe 5 étoiles. Mais vous faites quelques pas et vous avez le tiers monde avec les marrons.
Vous remarquerez qu'en Helvetkistan, les gens aiment bien tout ce qui brille et tout ce qui est beau de façade !

Voilà ainsi s'achèvent les tribulations en terres genègroises, en espérant avoir pu vous apporter le plus d'informations possibles sur cette destination ô combien sur vendue à l'étranger et aux touristes !

Bonne lecture.
 

PURPBRAIN

SA- aspirant
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 9, 2020
Messages
269
Reaction score
477
Merci les deux parties étaient très plaisante à lire, étant de Savoie, j'ai reconnu des noms et des lieux mais je suis rarement allé en Suisse. Etant allé quelques fois au skatepark de plainpalet, j'ai été choqué du nombre de nègre au m²... D'ailleurs, ces bougnoulonègres font la renommé de la Culture Suisse (lol), en effet, dans le rap, il y a toute une scène de singeoïdes de Genève qui rime avec un micro, il y a comme une mode, il s'est passé pareil avec les singes de Bruxelles
 

Cernunnos

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 15, 2020
Messages
347
Reaction score
1,271
Merci les deux parties étaient très plaisante à lire, étant de Savoie, j'ai reconnu des noms et des lieux mais je suis rarement allé en Suisse. Etant allé quelques fois au skatepark de plainpalet, j'ai été choqué du nombre de nègre au m²... D'ailleurs, ces bougnoulonègres font la renommé de la Culture Suisse (lol), en effet, dans le rap, il y a toute une scène de singeoïdes de Genève qui rime avec un micro, il y a comme une mode, il s'est passé pareil avec les singes de Bruxelles
Cher democrate participatif,

La Savoie est une belle région surtout le lac du Bourget et d’Aiguebelette.
J’ai souvenir qu’à Aix Les Bains il y avait quelques juifs. Chambéry remplie de bougnoules dans mes souvenirs.
J’avais vu aussi les anciennes installations olympiques à Albertville complètement à l’abandon. C’était triste de voir cela.
 
Top