L'échec de la politique de "dédiabolisation". La nécessité du révisionnisme dans le combat politique

Vincent Reynouard

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 17, 2022
Messages
71
Reaction score
639
Le bilan des élections législatives (illustration ci-dessous) est simple.

1°) Le peuple en sanctionné la majorité présidentielle. Seuls 16,47 % des inscrits sur les listes électorales ont voté pour elle. Preuve qu'on ne peut pas endormir les Français en leur répétant que tout va bien.

2°) Pour sanctionner la majorité présidentielle, le peuple n'a pas voté (53,77% d'abstention) ou il s'est majoritairement reporté sur le groupement à la tête duquel se trouve M. Mélenchon (31,6% des votants).

3°) La percée du Rassemblement national provoque la transe de certains commentateurs. Il est vrai qu'avec 89 sièges, il réalise un record historique. De ce point vue, c'est très honorable.
Pour ma part, toutefois, je considère son score en pourcentage des inscrits: 7,39% des voix. Conclusion: après vingt ans de dédiabolisation et les échecs successif de MM. Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron, seul un inscrit sur quatorze vote pour le parti de Marine Le Pen lorsqu'il s'agit d'envoyer des élus à Paris pour décider des lois.

A mes yeux, ces élections confirment que la droite nationale (ou, plus exactement, ce qui la représente) fait toujours face à un rejet massif. Pourquoi? Parce que "l'extrême droite, on sait où ça a mené".
Si la République promeut le "devoir de Mémoire", c'est parce qu'elle connaît très bien les enjeux politiques: dans la construction du futur, le passé intervient de façon non négligeable. Pour un nationaliste, ne pas s'attaquer aux mensonges historiques imposés en 1945, c'est se condamner à l'impuissance.

Je vous souhaite à Toutes et à Tous une agréable journée,

Vincent
 

Attachments

  • resultats.jpg
    resultats.jpg
    34.7 KB · Views: 10

Señor Hilter

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
May 16, 2022
Messages
624
Reaction score
2,251
Je trouve que cette droite nationale est aussi très ringarde. Son programme consiste en des demi-mesures et elle ne sait pas communiquer. Le programme est archi-flou, confus et les candidats ont des têtes de pilier de bar de PMU... Difficile de faire plus éloigné du parti national-socialiste historique qui bénéficiait, quant à lui, d'une réelle dynamique.
 

Atlantis27

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
2,002
Reaction score
6,485
Je trouve que cette droite nationale est aussi très ringarde. Son programme consiste en des demi-mesures et elle ne sait pas communiquer. Le programme est archi-flou, confus et les candidats ont des têtes de pilier de bar de PMU... Difficile de faire plus éloigné du parti national-socialiste historique qui bénéficiait, quant à lui, d'une réelle dynamique.
Pour les fronssais, tout ce qui est au centre ou à droite de Karl Marx est "le mal absolu", à leurs yeux.
 

baronmaximus

SA-Gruppenführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
8,075
Reaction score
38,705
Le temps des révélations des traitrises est venu !
Il faudra bien répérer les votes et faire circuler......quels RN voteront les pires abominations, quels LR feront de même, quels écolos khmer-verts suivront le mouvement ?
Le "name and shame" sera d'actualités et tous les moyens seront bons..RS, mails, petits flyers artisanaux fait localement, affichages artisanaux aussi en A4 sur les panneaux dits "affichage libre".....c'est un petit boulot que devront faire les abstentionnistes, donc nous !
En attendant mieux......." Le régime républicain disparaîtra d’ici la fin de la décennie, vous pouvez compter là dessus. "...que la Providence vous exauce , qu'on en finisse !
 

Volcan

SA- aspirant
Membre
Joined
Jun 2, 2020
Messages
51
Reaction score
270
Je ne tire absolument pas les mêmes enseignements de ce scrutin.

Le désintérêt croissant pour les élections, incarné par l'abstention, est systémique et révélateur des changements raciaux opérés au sein de notre pays. D'ailleurs, il est sans doute probable que l'on puisse calquer une carte des taux d'abstention, avec celle du taux de grand remplacement.

Le RN incarne, de manière historique, et aujourd'hui opportuniste, la seule issue de secours pour certains Blancs de la France profonde. Toutefois, le RN, comme les autres partis, est marqué par cette sinistrose raciale ambiante, et la baisse multifactorielle de QI généralisée, aboutissant à la production d'élites médiocres, et de basse qualité. Les politiques sont, après tout, assez représentatifs du peuple.

Du côté de l'alliance de turbo-gauche, le pari des minorités semble continuer à faire flop ... pour l'instant. Les allogènes de Fronce sont vraiment d'une stupidité & débilité confondantes, et sont tellement fainéants qu'ils n'arrivent pas à se lever un dimanche, à 15h, pour aller voter, même dans l'optique d'accroitre l'argent perçu de la CAF à leur bénéfice. Nous n'apprenons rien de nouveau à ce sujet.

Il est vrai que la France peut se targuer d'avoir importé des échantillons raciaux du tiers-monde particulièrement ravagés. Leurs existences sont purement parasitaires, et ils ne considèrent pas, même après X générations, que ce pays est le leur (tant mieux), et donc plafonnent à un degré 0 d'implication : ils prennent tout, mais ne donnent rien, même pas de leur temps pour aller voter.

Pour le reste, les Blancs intelligents se sont déjà expatriés, continuent à le faire, ou ont été poussés à partir.

Une population de plus en plus remplacée qui s'abstient naturellement - ou plutôt - qui s'abstient parce qu'elle est remplacée.

Le RN n'est déjà virtuellement plus un parti de droite. Marine Le Pen n'a jamais été antisémite, négationniste, ou même raciste. Ce parti a déjà profondément acté que la France était grand remplacée.

La question du révisionnisme n'a même pas eu besoin d'être abordée lors de ces deux scrutins. Les gens ne votent pas RN parce qu'ils sont conditionnés par la musique médiatique du bruit des bottes, mais parce que le RN est ramassi d'incapables dirigés par une chèvre, au même titre que les autres partis, et que les gens sont de moins en moins des Blancs - et que la qualité de ce qu'il reste de Blancs est douteuse.

Marine Le Pen a eu ce qu'elle voulait : la normalisation de son parti. Normalisation : sucer les nègres & les bicots, sucer les juïfs, être pro-avortement des enfants Blancs etc. De toutes façons, un parti politique, s'il veut continuer à faire recette, doit s'adresser au plus grand nombre. Le RN, pour continuer à faire recette, s'adressera de plus en plus à la population typique de Fronce.

Tout ce que cela confirme, et que l'on savait déjà, mais qui devient foncièrement apparent, c'est que la démocratie, c'est de la merde : quand on donne le droit de vote à des improductifs, des rentiers âgés, des races sinistrées, des dégénérés sexuels, et des femmes, il n'y a même plus besoin d'évoquer la question des chambres à gaz pour couler une civilisation.
 

Le Macaque

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 13, 2020
Messages
4,839
Reaction score
20,699
Et l'extrême gauche, alors?! Est-ce qu'ils savent au moins où oui nous savons les crimes épouvantables que ces ordures de Rouge ont commis mais sauf que n importe quel quidame peut se ballader avec un t shirt à l éffigie de Staline sans rien risquer toi balllade toi avec un t shirt à l efffigie de notre bien aimé Fuhrer prison d office !
 

Paracelsus

SA- chef général de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
2,190
Reaction score
7,596
Le révisionisme historique, il doit s'agir de la WW2 je présume, est un débat pour intellectuels un brin kamikazes, mais ne peut en aucun cas être porteur d'un gain quelconque électoral, bien au contraire
il faut distinguer 2 choses:
1. la dédiabolisation qui est un jeu de dupes, je vais y revenir
2. l'évocation de thèse révisioniste, ce qui reviendrait à une provocation suicidaire
1- Effectivement la dédiabolisation, qui consiste en un exercice d'auto-flagellation et de génuflexions perpétuelles devant le Sanhédrin, n'a aucune chance d'aboutir car ce dernier est de mauvaise foi, les propos passés de JMLP ne sont qu'un prétexte pour dénigrer et faire paraître infréquentable un parti (FN/RN) dont le vrai tort en vérité est d'être nationaliste, de défendre les Blancs, les Français de souche, c'est là son vrai crime et pas de fausses allégations d'antisémitisme supposé dont tout le monde se contrefiche ..
Seule attitude à avoir: faire la sourde oreille aux calomnies proférées, les ignorer tout simplement
2- j'allais ajouter qu'à défaut de pouvoir clouer le bec aux détracteurs qui veulent la mort du nationalisme Blanc, il faudrait au moins éviter d'aller leur donner un baton pour qu'ils nous battent encore plus
a) ces débats historiques sur la WW2 sont bcp trop éloignés de la réalité concrète et quotidienne des gens (électeurs) pour qu'ils y attachent une quelconque importance, cela ne peut au mieux que piquer la curiosité d'une petite minorité d'érudits mais le citoyen lambda roulera des yeux exorbités envers la personnalité candidate qui aborderait un tel sujet, ça n'aura d'autre conséquence que de l'agacer à coup sûr
b) à notre époque il n'y a pas de meilleur moyen pour un homme politique pour être catalogué comme parfaitement infréquentable et être définitivement crâmé que d'évoquer le IIIème Reich et/ou A.H. en termes, ne disons pas élogieux mais simplement modérés, c'est tout simplement mortel et sans appel .. tenir des propos négationnistes est de nos jours qq chose de bien pire que d'être convaincu d'hérésie à l'époque de l'inquisition, car en vérité les inquisiteurs étaient plus honnêtes que les accusateurs d'aujourd'hui
Et surtout quel bénéfice à escompter d'un tel débat? A coup sûr absolument nul ..
si certains veulent se suicider politiquement, c'est leur affaire :rolleyes:
 
Last edited:

Avémézari1Francofon

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Jan 6, 2021
Messages
1,420
Reaction score
5,820
Les politiques sont, après tout, assez représentatifs du peuple.
J'en doute. L'incomprehension mutuelle en est la preuve.

Pour le reste, les Blancs intelligents se sont déjà expatriés, continuent à le faire, ou ont été poussés à partir.
Effectivement. Ils sont si intelligents qu'ils votent Macron à 90%. Dans ce cas la je prefere etre classé dans la categorie des debiles. Ce n'est pas parce que les marxistes qui ont gagné ideologiquement vouent publiquement (en privé c'est evidemment autre chose, d'ou l'imposture marxiste) un culte au peuple, qu'il faut prendre le contre-pied en disant que tous les gueux sont automatiquement des abrutis parce qu'ils sont noyés dans ce monde anti-méritocratique et corrompu. J'aurai toujours plus de respect pour un illetré travailleur vif d'esprit que pour un golden boy bouffi d'orgueil et d'assurance qui sait tout sur tout et qui vote Macron....

C'est la différence entre le National-socialisme et le Marxisme : l'un a foi en un peuple auquel il demande beaucoup, mais a qui il donne tout et l'autre prétend avoit foi en l'Individu d'ou qu'il vienne, sans jamais rien lui donner objectivement sans en attendre quelque chose en retour... Deux visions differentes qui paraissent semblables mais qui distinguent en réalité le bien du mal...
 
Last edited:

Vercassivellaunos

SA- chef général de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 22, 2020
Messages
1,304
Reaction score
7,018
Vous regardez les choses avec votre prisme révisionniste.

En réalité dans la France abrutie par la vinasse, par le technologie, par l'invasion raciale et culturelle, par le travail tertiaire abrutissant et dévirilisant, je suis même pas certain que le mensonge d'Ulysse, même démasqué aurait une quelconque incidence.

On rentre dans une nouvelle ère, trois france irréconciliable.

J'lai déjà dit mais c'est poule renard vipère

Les juifs ont encore les clés de la maison dans la main, mais la main est moite et la marge de manœuvre de plus en plus infime pour garder tout ça sous contrôle.

Y'a la possibilité de l'esclavage totale des blancs prolo et leur soumission par les deux autres groupes, bourges et gauchos-rouges-marrons-verts, c'est ce qui est en cours.
le ralliement de la bourgeoisie à l'ext droite pour sauver leurs fesses de blancs fragiles
la séparation
l'affrontement

Pour l'instant c'est nous les poules, va falloir devenir coqs, à minima.

Et les coqs qu'il y a déjà, ils font que de brailler sur internet, ça suffira pas
 
Last edited:

templeXIII

SA-Obersturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
4,287
Reaction score
9,643
Le bilan des élections législatives (illustration ci-dessous) est simple.

1°) Le peuple en sanctionné la majorité présidentielle. Seuls 16,47 % des inscrits sur les listes électorales ont voté pour elle. Preuve qu'on ne peut pas endormir les Français en leur répétant que tout va bien.

2°) Pour sanctionner la majorité présidentielle, le peuple n'a pas voté (53,77% d'abstention) ou il s'est majoritairement reporté sur le groupement à la tête duquel se trouve M. Mélenchon (31,6% des votants).

3°) La percée du Rassemblement national provoque la transe de certains commentateurs. Il est vrai qu'avec 89 sièges, il réalise un record historique. De ce point vue, c'est très honorable.
Pour ma part, toutefois, je considère son score en pourcentage des inscrits: 7,39% des voix. Conclusion: après vingt ans de dédiabolisation et les échecs successif de MM. Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron, seul un inscrit sur quatorze vote pour le parti de Marine Le Pen lorsqu'il s'agit d'envoyer des élus à Paris pour décider des lois.

A mes yeux, ces élections confirment que la droite nationale (ou, plus exactement, ce qui la représente) fait toujours face à un rejet massif. Pourquoi? Parce que "l'extrême droite, on sait où ça a mené".
Si la République promeut le "devoir de Mémoire", c'est parce qu'elle connaît très bien les enjeux politiques: dans la construction du futur, le passé intervient de façon non négligeable. Pour un nationaliste, ne pas s'attaquer aux mensonges historiques imposés en 1945, c'est se condamner à l'impuissance.

Je vous souhaite à Toutes et à Tous une agréable journée,

Vincent

Bonsoir Vincent,

je pense que vous êtes un peu pessimiste, mais je vous rejoins dans les grandes lignes.
Il faut observer les gens, c'est le plus intéressant.
Il n'y a évidemment qu'une toute petite minorité qui est formée politiquement.
L'immense majorité est totalement endoctrinée par une vielle propagande qui date désormais de leurs arrières grands parents.
Mais je remarque chaque jour que le réel s'impose, il faut écouter les enfants qui ne font souvent que colporter ce qui se dit à table chez eux, à huis clos. Les symboles shoatiques sont devenus insipides, il faut simplement les répéter pour avoir des bonnes notes.
Ils s'éloignent du chemin balisé par la propagande, mais ne se voient pas comme extrémistes (ici je parle des parents), ils ne se sentent pas "d'extrème droite", ils cheminent sans savoir où cela va les mener! :)
Les trois quarts des gens que je rencontre, surtout les jeunes adultes qui croient savoir des trucs, ont des problèmes avec leur language maternel; comment dès lors (je vous ai piqué l'expression comme un hommage :) ) penser le monde d'une manière globale et cohérente?
Ces jeunes adultes ne réagissent plus qu'archaiquement, il n'y a plus de médiation que dans le rapport de force.
Les faux principes incohérents commencent à apporter leur cortège d'autodestruction.
 
Last edited:

Antisémites Anonymes

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
May 19, 2020
Messages
899
Reaction score
3,384
Je m'apprêtais à écrire à propos du rôle que doit tenir -selon moi- un parti politique, et pourquoi même un parti authentiquement d'extrême-droite disperserait inutilement ses efforts dans un combat révisionniste.
Mais après plusieurs paragraphes, je ne trouvais pas mon explication très fluide, donc je la laisse pour l'instant de côté.

Je tiens tout de même à répondre à l'autre point soulevé par Vincent qui est très intéressant : le combat indispensable pour la mémoire et le contrôle du récit. Et plus spécifiquement, pourquoi la lutte contre le « on sait où ça a mené » ne peut pas aboutir.

En effet, il est surement possible de démontrer tour à tour, par un travail patient et méticuleux, que les différents crimes dont sont accusés les nazis relèvent d'une mystification.
Ainsi que Oradour-sur-Glane relevait en réalité d’une simple mission de police (je pense que le travail de Vincent est sur ce sujet particulièrement convaincant), et qu’un certain nombre de crimes de masses sont tronqués (Kathyn, chambre à gaz…).

Il y a cependant un élément sur lequel les NS revendiqués n’arriveront jamais à se débarrasser, c’est la responsabilité même de l’Allemagne nazie dans le déclenchement de la guerre.
Et à partir de là, les atrocités nazies dont on nous parle effectivement à longueur de journée pâliront toujours en comparaison à la conclusion de leur épopée : le morcellement de l’Allemagne et les atrocités subies par le peuple allemand.

C’est cette fin-là, qui servira toujours de repoussoir ultime : « on sait où ça a mené… l’anéantissement de leur propre pays et la quasi disparition de leur propre peuple ».
 

Sarcastix

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 19, 2020
Messages
1,237
Reaction score
4,214
VR pointe avec justesse le trompe-l'oeil de ces résultats. La seule chose objective à en tirer, c'est effectivement le rejet de la majorité présidentielle.

A mon sens, le travail révisionniste est utile mais seulement indirectement : notre principal problème demeure que nous avons peu à proposer qui ne soit au fond réactionnaire et partant, peu porteur d'avenir.

Ce qu'on proposé en substance Z et le RN, c'est un retour de 70-100 ans en arrière, c'est à dire l'assurance de nous retrouver dans la même situation 70-100 ans plus tard. D'aucuns diront que c'est mieux que rien.

Ce que nous avons de plus révolutionnaire à proposer n'est pas transposable dans les institutions. D'aucuns pensent que cette objection est surmontable, d'autres qu'il faut attendre l'effondrement.
 
L

Le spectre de Soissons

Guest
Pour moi, les gens ont des réflexes pavloviens.
Ils répètent et font la grimace attendue, parce que c'est ce qui est commun...

Que les allemands aient réellement butés 6 millions de juifs ou pas, n'intervient pas dans le comportement des gens.
C'est l'attitude collective acceptée qui compte. Si demain les gens rient quand on dit "6 millions", peu importe la réalité, ils se mettront de plus en plus à rire.
Y aura toujours le bigot "vous vous rendez compte, ils rient de la mort de 6 millions, c'est un crime! Il faut faire qq chose!", mais les gens s'en battront les oreilles "comme de l'an 40", c'est le cas de le dire.

Le révisionisme est important pour les experts et pour tenir tête sur le plan de la vérite, mais je ne pense pas que ça pèse pour les masses.
Les masses asborbent ce qui est répété et accepté. Et ce qui est beaucoup répété devient accepté. Des mots, des idées, des attitudes, des concepts, des bribes historiques.
Les trolls sur les réseaux sociaux sont les tanks qui font bouger les lignes de l'opinion, à charger à fond, à répéter, à rire, à ridiculiser, à s'énerver.
Bien sûr ils ne font pas bouger les boomers scotchés devant El Krief... mais cela sont perdus... à moins de hacker leur box et leur faire croire que Ruth a été remplacée par Alexandre Cormier Denis ^^

Après a-t-on besoin de convaincre les masses pour gagner.
Ou seulement de toucher quelques élites aux bons endroits, aux bons postes?

A mon avis il faut construire des organisations secrètes élitistes et des organisations publics avec un langage édulcoré mais faisant front dans l'espace public.
Il faut même des organisations secrètes aryennes transnationales.


D'ailleurs je ne connais pas l'Aryan Brotherhood, je ne sais pas si c'est une organisation fake, avec un youpin au commande, ou si c'est des vrais aryens sérieux avec une vision, ou juste des tarés déglingués manipulés.
 

Officer

SA- chef d'assaut
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
2,062
Reaction score
8,591
Je trouve que cette droite nationale est aussi très ringarde. Son programme consiste en des demi-mesures et elle ne sait pas communiquer. Le programme est archi-flou, confus et les candidats ont des têtes de pilier de bar de PMU... Difficile de faire plus éloigné du parti national-socialiste historique qui bénéficiait, quant à lui, d'une réelle dynamique.
Quelle droite nationale ? C'est surtout ça la question.
 
Top