Je vous embête en corrigeant l'orthographe ?

Qu'en pensez-vous ?

  • C'est très bien, notre langue aussi doit être défendue

    Votes: 86 80.4%
  • Peu importe

    Votes: 7 6.5%
  • Romain, arrêtes de faire chier

    Votes: 11 10.3%
  • G pakon prilak estion

    Votes: 3 2.8%

  • Total voters
    107

Kurt Heinrich

SA-Sturmbannführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
3,159
Reaction score
14,260
Last edited:

Basin

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Dec 19, 2020
Messages
676
Reaction score
2,434
S'il y'a bien un usage qui m'horripile, c'est-à-dire qui me hérisse les poils, c'est l'emploi intempestif du mot opportunité : ''J'ai eu l'opportunité de faire'', au sens de possibilité ou d'occasion.
L'opportunité désigne ce qui se produit à propos, ce qui convient au temps, au lieu.
''En France, le Procureur de la République est maître de l'opportunité des poursuites en matière pénale''.
Dans son usage impropre, ce mot est un anglicisme.
 
Last edited:

Bergoglio Diouf

Oberster SA-Führer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
11,121
Reaction score
52,433

La Mère Franque

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 17, 2021
Messages
694
Reaction score
3,211
L'orthographe, la conjugaison, et surtout la syntaxe semblent obsolètes, inutiles (surtout depuis que nos écoles sont envahies de crouilles et de nègres analphabètes!). Je ne me sens pas plus idiote que mes grands-parents et s'ils sont parvenus à maitriser la langue française à la perfection avant l'âge de 11 ans (âge du certificat d'études autrefois), j'aurai dû y arriver.
Et pourtant, ces règles, qui semblent illogiques au premier abord, nous parlent de l'histoire de notre langue.
Saviez-vous que le "^" remplace le "s" pour faciliter la prononciation? Saviez-vous que le mot "tête" était autrefois une insulte comparant le chef de l'insulté à une testicule? Et saviez-vous que les femmes ne peuvent "attester" de quoi que ce soit puisque ce mot signifie littéralement "jurer sur ses testicules"?
Tout comme la maîtrise à plus ou moins grande échelle des mathématiques permet de former de nouveaux chemins neuronaux dans le cerveau et d'élargir les capacités cognitives, la maitrise des règles de base de la langue française permet d'affiner, de préciser sa pensée. Mon aînée maitrise depuis ses 9 ans la valeur sémantique du subjonctif. Moi, j'avais du attendre d'être au lycée pour qu'on m'explique. Pourquoi enseigner à 17 ans ce qui passe tout seul à 9 ans? Pour les nègres et les crouilles qui n'ont pas l'intelligence nécessaire.
La plus importante réforme de l'école a eu lieu en même temps que les lois Giscard sur le regroupement familial: le collège unique. Jadis, chaque élève était orienté après son certificat d'études, en fonction de ses capacités et de ses désirs. Désormais, tout le monde est obligé d'aller au même rythme: les plus brillant finissent par perdre le goût aux études, les plus lents ne le trouvent jamais, tout le monde est tiré par le bas. Merci les boomers d'avoir détruit notre instruction avec votre idéologie à la con. Prenez 1h pour discuter avec une dizaine d'enfants de 10/11 ans, vous aurez autant de formes d'intelligence qu'il y a de gamins. Prétendre gommer les inégalités sociales avec le collège unique n'a fait que le renforcer: les bourgeois mettent leurs enfants dans des établissements privés de bonne qualité, ou contourne la carte scolaire, ou font comme moi: l'école à la maison avec les outils de la première moitié du XXème siècle.
Mes enfants apprennent l'histoire sur le Lavisse (je remercie d'ailleurs je ne sais plus quelle émission de gauchistes à la con de m'avoir rappelé l'existence de cet excellent ouvrage!), ils écrivent régulièrement au porte-plume, la cadette lit depuis le mois de décembre, elle maîtrise ses 4 opérations mathématiques à 6 ans. Le petit dernier, 2 ans et demi, connait sa gauche de sa droite, il s'exprime avec des phrases construites, et parle à 3 temps différents.
L'ignorance n'est pas une fatalité, c'est une complaisance.
 

Bergoglio Diouf

Oberster SA-Führer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
11,121
Reaction score
52,433
Hé oui je fais moi aussi des fautes... Pan dans ma gueule, et en plus je ne vois pas comment éditer le sondage pour corriger... :oops:

Enfin passons, 79% pensent qu'il est bon d'écrire correctement, c'est un résultat.
Merci d'avoir répondu.
iu 35.jpeg
780F2392-FE55-43FF-88BB-8C953321FD05_1_201_a.jpeg

MONSIEUR DIAFOIRUS
- Eh oui, qui dit parenchyme, dit l’un et l’autre, à cause de l’étroite sympathie qu’ils ont ensemble, par le moyen du vas breve du pylore, et souvent des méats cholidoques. Il vous ordonne sans doute de manger force rôti ?
ARGAN
- Non, rien que du bouilli.
MONSIEUR DIAFOIRUS
- Eh oui, rôti, bouilli, même chose. Il vous ordonne fort prudemment, et vous ne pouvez être en de meilleures mains.
Le Malade imaginaire, II, 6
On emploie dans cette locution l’interjection (mot transcrivant une émotion) « eh », et pas la conjonction de coordination « et ». En effet, « eh » a pour rôle, ici, d’appuyer une émotion, la compassion par exemple, l’ironie ou la sévérité. Elle est plus ou moins synonyme de « mais oui », ou de « bien sûr ». On écrit de la même manière « eh bien ». On écrit cependant « et alors ? ».

La phrase suivant la locution peut ne pas débuter par une majuscule. Exemple : « Eh oui ! j’ai mal au cul à force de me faire enfler par Macron. »

« Hé ! » est une interjection qui sert à attirer l’attention.

"Hé ! J'ai un compte Instagram !"
Capture d’écran 2022-06-10 à 07.09.21.png

Bien sûr, les obsédés ont tous appuyé sur la touche... 😁
Capture d’écran 2022-06-10 à 07.04.16.png


« Et oui » n’aurait de sens que dans le cas, rare, où l’on souhaiterait coordonner des éléments de phrases différentes, comme dans l’exemple suivant :

Les ultras ne l’aimaient point, ce n’était pas un vrai émigré, un homme de l’armée de Condé. Les bonapartistes ou les républicains ne voyaient en lui que ce qu’il était, un réactionnaire, un aristocrate. Et oui, c’était un aristocrate, et un réactionnaire, le serviteur d’un Empereur étranger, un ennemi de l’instruction pour le peuple, tout ce qu’on voudra.

67923A9A-A2D5-405C-AB6F-654BE51FC3A8_1_201_a.jpeg
 
Last edited:

Bergoglio Diouf

Oberster SA-Führer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
11,121
Reaction score
52,433
L'orthographe, la conjugaison, et surtout la syntaxe semblent obsolètes, inutiles (surtout depuis que nos écoles sont envahies de crouilles et de nègres analphabètes!). Je ne me sens pas plus idiote que mes grands-parents et s'ils sont parvenus à maitriser la langue française à la perfection avant l'âge de 11 ans (âge du certificat d'études autrefois), j'aurai dû y arriver.
Et pourtant, ces règles, qui semblent illogiques au premier abord, nous parlent de l'histoire de notre langue.
Saviez-vous que le "^" remplace le "s" pour faciliter la prononciation? Saviez-vous que le mot "tête" était autrefois une insulte comparant le chef de l'insulté à une testicule? Et saviez-vous que les femmes ne peuvent "attester" de quoi que ce soit puisque ce mot signifie littéralement "jurer sur ses testicules"?
Tout comme la maîtrise à plus ou moins grande échelle des mathématiques permet de former de nouveaux chemins neuronaux dans le cerveau et d'élargir les capacités cognitives, la maitrise des règles de base de la langue française permet d'affiner, de préciser sa pensée. Mon aînée maitrise depuis ses 9 ans la valeur sémantique du subjonctif. Moi, j'avais du attendre d'être au lycée pour qu'on m'explique. Pourquoi enseigner à 17 ans ce qui passe tout seul à 9 ans? Pour les nègres et les crouilles qui n'ont pas l'intelligence nécessaire.
La plus importante réforme de l'école a eu lieu en même temps que les lois Giscard sur le regroupement familial: le collège unique. Jadis, chaque élève était orienté après son certificat d'études, en fonction de ses capacités et de ses désirs. Désormais, tout le monde est obligé d'aller au même rythme: les plus brillants finissent par perdre le goût aux études, les plus lents ne le trouvent jamais, tout le monde est tiré par le bas. Merci les boomers d'avoir détruit notre instruction avec votre idéologie à la con. Prenez 1h pour discuter avec une dizaine d'enfants de 10/11 ans, vous aurez autant de formes d'intelligence qu'il y a de gamins. Prétendre gommer les inégalités sociales avec le collège unique n'a fait que le renforcer: les bourgeois mettent leurs enfants dans des établissements privés de bonne qualité, ou contourne la carte scolaire, ou font comme moi: l'école à la maison avec les outils de la première moitié du XXème siècle.
Mes enfants apprennent l'histoire sur le Lavisse (je remercie d'ailleurs je ne sais plus quelle émission de gauchistes à la con de m'avoir rappelé l'existence de cet excellent ouvrage!), ils écrivent régulièrement au porte-plume, la cadette lit depuis le mois de décembre, elle maîtrise ses 4 opérations mathématiques à 6 ans. Le petit dernier, 2 ans et demi, connait sa gauche de sa droite, il s'exprime avec des phrases construites, et parle à 3 temps différents.
L'ignorance n'est pas une fatalité, c'est une complaisance.
La langue est un trésor national, qu'il nous faut transmettre intact à nos enfants.

Mon seul plaisir réside en ce que les métèques ne pourront jamais s'approprier notre langue...
Ses difficultés, la subtilité de son vocabulaire et de sa syntaxe si riches, les refouleront à jamais.
Notre barrière linguistique sera beaucoup plus sûre que nos frontières géographiques ...

Sans parler de leur accent ignoble, incapables de prononcer le son on
[ɔ̃] et les sons é, er, ez, [e] et le son è, ê, ai, ei, [ɛ],
après plusieurs générations, avec di papiyis d'idontiti froncis !

Message de la Mère Supérieure

Tu me surveilleras quand même l'accord de certains participes utilisés comme adjectifs...

Capture d’écran 2022-06-10 à 07.33.35.pngCapture d’écran 2022-06-10 à 07.33.10.png
 

diogene

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 13, 2020
Messages
3,217
Reaction score
4,349
Je fais un sondage, pour savoir ce qu'on en pense ici...
Mes posts pour rétablir l'orthographe : Stop ou encore ?
et comment tu fais avec les Français qui n'ont pas eu la chance d'aller a l'ecole ? ou bien qui n'y ont pas été longtemps ? J'ai arrêter en CM2 moi et c'est une classe que j'ai redoubler et avant cela encore, cela ne m'interessait pas ....Aujourd'hui je ne sais toujours pas ecrire correctement , j'ecris des mots en majuscule " comme sur un clavier d'ordinateur" je suis incapable de former et relier les mots en leurs donnant une forme adequat et même lors-ce que j'ecris en Majuscule , mes mots sont deformé.

Pourtant j'ai user toutes ma jeunesse les livres de toutes les bibliotheque des villes ou j'ai vecu dans ma jeunesse, je me suis appliquer a ne vouloir apprendre que ce qui m'interessait vraiment en decidant de n'avoir que moi même pour professeur au cours de ma vie . Je ne me suis rien interdit, je suis rester ouvert a toutes choses et je suis rentrer uniquement là ou je voulais rentrer .

Le fait de savoir ecrire convenablement est un critere qualitatif selon toi pour faire partie d'un groupe humain qui partage les même valeurs ?

Demain il y a la guerre dans ce pays, tu a ton stylo et moi mon FAMAS, je vais te faire un procés par ce que tu ne sais pas t'en servir ou que tu ne parviens pas a lancer une goupille avec ? savoir ecrire c'est bien, moi j'aurais vraiment apprecier " surtout maintenant " connaître la science de l'orthographe et des conjugaisons , je suis souvent rester a l'arrêt devant certains textes antique en m'extasiant sur la beauté du language ou tout simplement pour connaître des mots et leurs significations profonde......

J'ai appris les motts et leurs significations dans les dictionnaire moi, a mesure que je lisais un texte, je m'arrêtais tous les deux ou trois mots lu, pour rechercher la signification du mot que je venais de lire et cela du simple fait que je n'ai pas reçus les bases a l'ecole .

Que vaut il mieux ? essayer de se mettre a la portée d'un gus pour le comprendre , bien qu'il n'est pas reçus les bases élémentaires de l'orthographe et de la conjugaisons , ou bien le laisser a la porte du fait que l'ecole ne sois pas rentrer dans sa vie ?

Tu crois que ceux d'entres nous qui ont mener les guerres de cents ans dans ce pays "ou autres...." etait des disciples de bernard pivots dans ses dictés ?

A mon avis, savoir ecrire convenablement est un critére c'est sur, mais ce n'est pas un critere imperatif, c'est le contenu de ce qu'il relate par ecris qui compte, l'extention de ce qu'il est lui ! pas la maniere dont il le couche sur le papier ou derriere un clavier d'ordinateur.

Bien sur, c'est nettement plus agréable de lire un texte bien tourner et bien ecris et sans faute et tout et tout...Mais nous autres les nuls en orthographes, sommes les premiers a souffrire de nos propres lacunes , a en être frustré même ! et a apprecier par ailleurs de pouvoir lire un trés beau textes bien ficelé, dans les regles de l'art....
 

La Mère Franque

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 17, 2021
Messages
694
Reaction score
3,211
et comment tu fais avec les Français qui n'ont pas eu la chance d'aller a l'ecole ? ou bien qui n'y ont pas été longtemps ? J'ai arrêter en CM2 moi et c'est une classe que j'ai redoubler et avant cela encore, cela ne m'interessait pas ....Aujourd'hui je ne sais toujours pas ecrire correctement , j'ecris des mots en majuscule " comme sur un clavier d'ordinateur" je suis incapable de former et relier les mots en leurs donnant une forme adequat et même lors-ce que j'ecris en Majuscule , mes mots sont deformé.

Pourtant j'ai user toutes ma jeunesse les livres de toutes les bibliotheque des villes ou j'ai vecu dans ma jeunesse, je me suis appliquer a ne vouloir apprendre que ce qui m'interessait vraiment en decidant de n'avoir que moi même pour professeur au cours de ma vie . Je ne me suis rien interdit, je suis rester ouvert a toutes choses et je suis rentrer uniquement là ou je voulais rentrer .

Le fait de savoir ecrire convenablement est un critere qualitatif selon toi pour faire partie d'un groupe humain qui partage les même valeurs ?

Demain il y a la guerre dans ce pays, tu a ton stylo et moi mon FAMAS, je vais te faire un procés par ce que tu ne sais pas t'en servir ou que tu ne parviens pas a lancer une goupille avec ? savoir ecrire c'est bien, moi j'aurais vraiment apprecier " surtout maintenant " connaître la science de l'orthographe et des conjugaisons , je suis souvent rester a l'arrêt devant certains textes antique en m'extasiant sur la beauté du language ou tout simplement pour connaître des mots et leurs significations profonde......

J'ai appris les motts et leurs significations dans les dictionnaire moi, a mesure que je lisais un texte, je m'arrêtais tous les deux ou trois mots lu, pour rechercher la signification du mot que je venais de lire et cela du simple fait que je n'ai pas reçus les bases a l'ecole .

Que vaut il mieux ? essayer de se mettre a la portée d'un gus pour le comprendre , bien qu'il n'est pas reçus les bases élémentaires de l'orthographe et de la conjugaisons , ou bien le laisser a la porte du fait que l'ecole ne sois pas rentrer dans sa vie ?

Tu crois que ceux d'entres nous qui ont mener les guerres de cents ans dans ce pays "ou autres...." etait des disciples de bernard pivots dans ses dictés ?

A mon avis, savoir ecrire convenablement est un critére c'est sur, mais ce n'est pas un critere imperatif, c'est le contenu de ce qu'il relate par ecris qui compte, l'extention de ce qu'il est lui ! pas la maniere dont il le couche sur le papier ou derriere un clavier d'ordinateur.

Bien sur, c'est nettement plus agréable de lire un texte bien tourner et bien ecris et sans faute et tout et tout...Mais nous autres les nuls en orthographes, sommes les premiers a souffrire de nos propres lacunes , a en être frustré même ! et a apprecier par ailleurs de pouvoir lire un trés beau textes bien ficelé, dans les regles de l'art....
mais au lieu de se sentir agressé par des corrections, le gus en question peut faire preuve d'humilité, et se dire "ok, je ne maîtrise pas bien, mais s'il prend le temps de me corriger, c'est qu'il a pris le temps de me lire, et avec son aide, je vais progresser, pour peu que je tienne compte de ce qu'il me dit".
Quelque soit le niveau d'intelligence d'une idée, d'un propos, d'une remarque ou d'une opinion, si c'est exprimé en "petit nègre", qu'il faut faire une gymnastique invraisemblable pour la comprendre parce que la langue dans laquelle c'est exprimé n'est pas maîtrisée, alors ça ne vaut rien.
Regarde P-Y. Rougeron: il dit parfois des choses intelligentes, mais il utilise tellement de jargon pour paraître intelligent que la plupart des gens décrochent. Et ceux qui suivent son style alambiqué, ampoulé, se rendent bien souvent compte que ça lui permet de masquer les limites de sa pensée.
"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement" disait Boileau. Maitriser la langue, accepter de se corriger même à l'âge adulte, c'est permettre d'exprimer sa pensée le plus précisément possible, et donc empêcher aussi des hypocrites de la déformer. C'est pour ça qu'un gars comme Zemmour, qui est d'une intelligence moyenne, et raisonnablement cultivé sans que ce soit exceptionnel, a beaucoup d'audience: il maîtrise très bien la langue.
Maitriser la langue, c'est aussi imposer ses idées: aucun faux-cul, incapable de te contredire sur le fond, ne peux démolir ton discours sur la forme quand tu la domines. C'est un truc de gauchiasse que j'ai souvent observé: s'il ne peuvent contredire la logique d'un argument, alors soit ils attaquent sur l'orthographe, la grammaire, la conjugaison ou la syntaxe, pour discréditer celui auquel ils s'opposent en le faisant passer pour un con, soit ils attaquent sur un mot de vocabulaire "trop méchant" (pour exemple, je fréquentais jadis un forum de parents et j'avais parlé du premier livre de Brighelli "La fabrique de crétins". Impossible de leur faire voir le propos du livre, d'en développer les arguments, de les commenter: ils se sont tous arrêtés sur le mot "crétins", le jugeant insultant, dévalorisant, porteur d'échec et "c'est pas étonnant que les enfants décrochent scolairement de l'école si on les insulte": ils ont renversé le propos. J'avais eu le malheur de laisser quelques fautes d'inattention dans mon commentaire, et ces hypocrites s'en sont donné à coeur-joie pour ne pas traiter le fond. (j'ai arrêté de discuter avec ces gens et les ai rayés de ma vie)
 

Stéphane Bernard

SA- aspirant
Membre
Joined
Jan 12, 2021
Messages
109
Reaction score
238
J'ai pour principe de ne corriger que ceux corrigent la syntaxe des autres pour s'épargner une argumentation. Quand une personne se laisse aller gratuitement à ce type de comportement on est généralement certains que lui-même lâchera toujours une belle pépite par phrase qui permettra de lui renvoyer un instant karma dans la gueule.
Après, y'en a qui ne font aucun effort et il y a ceux qui n'ont pas eu la chance d'avoir une instruction à la hauteur. C'est difficile de se concentrer sur les Lettres quand l'enseignement public t'inflige de longues séances scolaires d'autoflagellation sur l'histoire de l'esclavage et les discriminations LGBT++. On est de toute façon inégaux devant les disciplines de la vie. Mais généralement c'est comme les cinq sens: ça s'équilibre toujours. Quand un fait défaut les autres compensent.
Ceci étant dit, on ne peut pas raisonner correctement quand on ne maîtrise pas la langue. C'est triste mais c'est comme ça. Notre époque lamentable fait, qu'hélas, un paquet de gens qui n'ont pas le niveau s'autorisent des incursions philosophiques sans connaître la signification de tous les mots qu'ils utilisent. Chacun son job.
Pour finir, si je peux aisément comprendre les risques à l'origine de l'impossibilité de corriger nos textes sur EELB sans devoir passer par la case "validation du modérateur", c'est vrai que c'est plutôt lourdingue de devoir attendre 5 heures pour ajouter un S qu'on a oublié.
 

diogene

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 13, 2020
Messages
3,217
Reaction score
4,349
mais au lieu de se sentir agressé par des corrections, le gus en question peut faire preuve d'humilité, et se dire "ok, je ne maîtrise pas bien, mais s'il prend le temps de me corriger, c'est qu'il a pris le temps de me lire, et avec son aide, je vais progresser, pour peu que je tienne compte de ce qu'il me dit".
Quelque soit le niveau d'intelligence d'une idée, d'un propos, d'une remarque ou d'une opinion, si c'est exprimé en "petit nègre", qu'il faut faire une gymnastique invraisemblable pour la comprendre parce que la langue dans laquelle c'est exprimé n'est pas maîtrisée, alors ça ne vaut rien.
Regarde P-Y. Rougeron: il dit parfois des choses intelligentes, mais il utilise tellement de jargon pour paraître intelligent que la plupart des gens décrochent. Et ceux qui suivent son style alambiqué, ampoulé, se rendent bien souvent compte que ça lui permet de masquer les limites de sa pensée.
"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement" disait Boileau. Maitriser la langue, accepter de se corriger même à l'âge adulte, c'est permettre d'exprimer sa pensée le plus précisément possible, et donc empêcher aussi des hypocrites de la déformer. C'est pour ça qu'un gars comme Zemmour, qui est d'une intelligence moyenne, et raisonnablement cultivé sans que ce soit exceptionnel, a beaucoup d'audience: il maîtrise très bien la langue.
Maitriser la langue, c'est aussi imposer ses idées: aucun faux-cul, incapable de te contredire sur le fond, ne peux démolir ton discours sur la forme quand tu la domines. C'est un truc de gauchiasse que j'ai souvent observé: s'il ne peuvent contredire la logique d'un argument, alors soit ils attaquent sur l'orthographe, la grammaire, la conjugaison ou la syntaxe, pour discréditer celui auquel ils s'opposent en le faisant passer pour un con, soit ils attaquent sur un mot de vocabulaire "trop méchant" (pour exemple, je fréquentais jadis un forum de parents et j'avais parlé du premier livre de Brighelli "La fabrique de crétins". Impossible de leur faire voir le propos du livre, d'en développer les arguments, de les commenter: ils se sont tous arrêtés sur le mot "crétins", le jugeant insultant, dévalorisant, porteur d'échec et "c'est pas étonnant que les enfants décrochent scolairement de l'école si on les insulte": ils ont renversé le propos. J'avais eu le malheur de laisser quelques fautes d'inattention dans mon commentaire, et ces hypocrites s'en sont donné à coeur-joie pour ne pas traiter le fond. (j'ai arrêté de discuter avec ces gens et les ai rayés de ma vie)
je suis d'accord avec ce que tu dis globalement, mais je vais t'expliquer une chose et je vais prendre mon exemple . J'ai été quasi analphabéte pendant les 25 premieres années de ma vie, mais vraiment ! j'ai dû progresser tout seul et par mes propres moyens et selon ce qui m'interessait. J'ai eu de la chance , je me suis interesser a la philosophie . Le premier bouquin que je me suis acheter, c'est l'oeuvre integral de Platon . Je ne lisais que cela, texte aprés texte....jusqu'a ce qu'une forme de comprehention s'installe dans mon esprit, ensuite j'ai decouvert la beauté des mots dans leurs contexte, je percevais en filigrane ce que je lisais mais je n'avais pas la perception profonde de la comprehention. J'ai du acheter un deuxieme bouquin " un gros dixionnaire Larousse " et là j'ai appris que derriere la beauté des mots ce cachait aussi une profondeur de champs....

Tout cela, je l'ai appris a mesure que j'avançais par moi même et l'amour des beaux texte " surtout ancien " est entré en moi, j'ai finis par les epousés, faire corps avec en lisant, relisant encore et encore jussqu'a ce que tous ses mots et conceptes soient totalement assimilé dans mon esprit et mon intelligence . Je ne suis pas capable de retranscrire par ecrits cette somme de connaissance " qui est humblement la mienne" sans faire quasiment 1 fautes d'orthographes ou de conjugaisons tous les trois mots...En revanche, si tu me rencontre dans la vrais vie et que l'on a une discution toi et moi, toutes ses lacunes disparaissent pour laisser place a l'esprit , et les mots , le cheminements de pensées, le vocabulaire, tous ce que j'ai appris en lisant, réapparaissent de façon linéaire .....Ce qui veux dire que les automatisme appris a l'ecole primaire et qui te permettent de soigner ton ecritures , d'apprendre a conjuguer les verbes et autres choses dans cette veine là , ne sont pas necessairement une lacune dans la vie de tous les jours. C'est une chose en plus, qui te permet de rentrer dans un certains raffinement culturel ou y etant liés, mais rien de plus.....en tous cas, pour ce qui me concerne, cela ne m'a jamais trop embeter dans ma vie professionel, tant que j'ai eu a souvent parler pour me vendre ou pour vendre un produit pour l'entreprise dans laquelle je travaillais.

juste sur des forums parfois, mais bon ! c'est pas non plus un lieux de vie, le mec qui ne comprends pas ou qui fais semplant de ne pas comprendre ce que tu ecris pour X raisons, peux parfaitement passer son chemin, s'il s'accroche a toi comme une mouche a merde, c'est justement qu'il comprends parfaitement ce que tu ecris, mais etant incapable de donner le change en argumentant, se focalise sur tes lacunes pour essayer de prendre l'ascendant sur toi, et ca, c'est autres choses ! cela participe a de la malhonneteté ! que tu fasse des fautes ou non est une chose, mais que tu sois malhonnête toi même tout en ne faisant pas de faute d'orthographe ou de conjugaison en est une autres ! donc, j'essaie , dans la mesure du possible de me mettre " a mon niveau " a la place de mon interlocuteur pour essayer de comprendre ce qu'il me dis et j'attends la même chose d'un interlocuteurs qui est plus cultivé que moi dans ses science pour nous concentrer sur le fond et non sur la forme.

Je ne perds pas mon temps par contre avec des incultes, qui ne font pas de fautes, mais qui n'ont rien a dire et il y en a un sacré paquet ! tout cela pour te dire que cette histoire de fautes, de vocabulaire, de conjugaisons et autres, sont a prendre en considerations, certes, mais selon moi , ce n'est pas primordial....A part si tu tombe sur un negre qui non seulement n'a rien a dire , mais s'adresse a toi avec un language SMS, là , je te rejoins tout a fait.
 

Bergoglio Diouf

Oberster SA-Führer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
11,121
Reaction score
52,433
mais au lieu de se sentir agressé par des corrections, le gus en question peut faire preuve d'humilité, et se dire "ok, je ne maîtrise pas bien, mais s'il prend le temps de me corriger, c'est qu'il a pris le temps de me lire, et avec son aide, je vais progresser, pour peu que je tienne compte de ce qu'il me dit".
Quelque soit le niveau d'intelligence d'une idée, d'un propos, d'une remarque ou d'une opinion, si c'est exprimé en "petit nègre", qu'il faut faire une gymnastique invraisemblable pour la comprendre parce que la langue dans laquelle c'est exprimé n'est pas maîtrisée, alors ça ne vaut rien.
Regarde P-Y. Rougeron: il dit parfois des choses intelligentes, mais il utilise tellement de jargon pour paraître intelligent que la plupart des gens décrochent. Et ceux qui suivent son style alambiqué, ampoulé, se rendent bien souvent compte que ça lui permet de masquer les limites de sa pensée.
"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement" disait Boileau. Maitriser la langue, accepter de se corriger même à l'âge adulte, c'est permettre d'exprimer sa pensée le plus précisément possible, et donc empêcher aussi des hypocrites de la déformer. C'est pour ça qu'un gars comme Zemmour, qui est d'une intelligence moyenne, et raisonnablement cultivé sans que ce soit exceptionnel, a beaucoup d'audience: il maîtrise très bien la langue.
Maitriser la langue, c'est aussi imposer ses idées: aucun faux-cul, incapable de te contredire sur le fond, ne peux démolir ton discours sur la forme quand tu la domines. C'est un truc de gauchiasse que j'ai souvent observé: s'il ne peuvent contredire la logique d'un argument, alors soit ils attaquent sur l'orthographe, la grammaire, la conjugaison ou la syntaxe, pour discréditer celui auquel ils s'opposent en le faisant passer pour un con, soit ils attaquent sur un mot de vocabulaire "trop méchant" (pour exemple, je fréquentais jadis un forum de parents et j'avais parlé du premier livre de Brighelli "La fabrique de crétins". Impossible de leur faire voir le propos du livre, d'en développer les arguments, de les commenter: ils se sont tous arrêtés sur le mot "crétins", le jugeant insultant, dévalorisant, porteur d'échec et "c'est pas étonnant que les enfants décrochent scolairement de l'école si on les insulte": ils ont renversé le propos. J'avais eu le malheur de laisser quelques fautes d'inattention dans mon commentaire, et ces hypocrites s'en sont donné à coeur-joie pour ne pas traiter le fond. (j'ai arrêté de discuter avec ces gens et les ai rayés de ma vie)
Laisse pisser, Mère...
Ici, tout le monde fait des fautes, y compris mézig...
Le seul que j'ai pu lire sans rien trouver,
c'est Danrit, qui est aussi bon dans la forme que le fond...


Baron, lui intervertit les lettres...
mais c'est Heil Zeimer, doublée d'une dyslexie depuis qu'il a arrêté de boire... !

EB9E883C-A608-436B-944F-D13A62EFA8E7_1_201_a.jpeg

Je salue ton courage.
Tu as fait le bon choix, ce me semble pour l'éducation de tes enfants...
Je ferais à peu près la même chose...

Ma mère me faisait une dictée... toujours la même... comme je faisais systématiquement les mêmes fautes :
1- juste pour l'emmerder ;
2- parce que j'en avais rien à battre de qui allait se goinfrer la dernière pomme de terre...

Je me souviens du titre : La dernière pomme de terre

Et de l'histoire : une famille de crevards, qui se regardaient dans le blanc des yeux, à la fin d'un repas misérable, pour savoir qui allait s'engouffrer... la dernière pomme de terre...

Bonjour Zola ! 😁
 
Last edited:

Nazi-krankenschwester

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Dec 2, 2021
Messages
2,165
Reaction score
6,184
Ok mais dois-je écrire wtf, what da fuck, what the fuck ou whaaat?

Mi l'aime point chocola, mi préfèr lé bonbon miel et bonbon pimen, sa meme lé bon, pren gard à zot si toi met du suc doumoun kafé. Bana sa va monter en l'air en mode cagnar a zot. Tienbo mi larg pas lcor kafrine.
Kossa lafé li zoreilles avec son marmaille la
 
Last edited:

La Mère Franque

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 17, 2021
Messages
694
Reaction score
3,211
Je me souviens du titre : La dernière pomme de terre

Et de l'histoire : une famille de crevards, qui se regardaient dans le blanc des yeux, à la fin d'un repas misérable, pour savoir qui allait s'engouffrer... la dernière pomme de terre...

Bonjour Zola ! 😁
je leur dicte du Péguy ^^
 

Bergoglio Diouf

Oberster SA-Führer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
11,121
Reaction score
52,433
je leur dicte du Péguy ^^
C'est une valeur sûre, d'un autre niveau que ma patate douce...
En primaire on avait souvent du Anatole France, avec de vieux Maîtres, puis du Jean Géhenno avec les gauchistes qui débutaient et coexistaient avec ces authentiques gravures du XIXème siècle en costume trois pièces... j'ai connu ça.
On avait aussi du Frédéric Mistral et du Giono, parce que j'ai fait une partie de ma scolarité dans le Sud- Est...
CD4BCADA-84C6-4A39-90A3-897876D9AC6F.jpeg2E7A4814-D515-41D6-9B1C-28D06C40ABBC_4_5005_c.jpegC22520A8-DA9C-4A62-980B-E301B99C5AF7_4_5005_c.jpeg88ABF979-ED95-4FB2-B7E3-C9C4BF1405BE_4_5005_c.jpeg
 

Le rasoir d'Ockham

SA- chef d'assaut
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
3,679
Reaction score
8,515
View attachment 88764
View attachment 88768


On emploie dans cette locution l’interjection (mot transcrivant une émotion) « eh », et pas la conjonction de coordination « et ». En effet, « eh » a pour rôle, ici, d’appuyer une émotion, la compassion par exemple, l’ironie ou la sévérité. Elle est plus ou moins synonyme de « mais oui », ou de « bien sûr ». On écrit de la même manière « eh bien ». On écrit cependant « et alors ? ».

La phrase suivant la locution peut ne pas débuter par une majuscule. Exemple : « Eh oui ! j’ai mal au cul à force de me faire enfler par Macron. »

« Hé ! » est une interjection qui sert à attirer l’attention.

"Hé ! J'ai un compte Instagram !"
View attachment 88770

Bien sûr, les obsédés ont tous appuyé sur la touche... 😁
View attachment 88769


« Et oui » n’aurait de sens que dans le cas, rare, où l’on souhaiterait coordonner des éléments de phrases différentes, comme dans l’exemple suivant :



View attachment 88763


**On emploie dans cette locution l’interjection (mot transcrivant une émotion) « eh », et pas la conjonction de coordination « et ». En effet, « eh » a pour rôle, ici, d’appuyer une émotion, la compassion par exemple, l’ironie ou la sévérité. Elle est plus ou moins synonyme de « mais oui », ou de « bien sûr ». On écrit de la même manière « eh bien ». On écrit cependant « et alors ? ».

La phrase suivant la locution peut ne pas débuter par une majuscule. Exemple : « Eh oui ! j’ai mal au cul à force de me faire enfler par Macron. »

« Hé ! » est une interjection qui sert à attirer l’attention.


avec tout c'est devoirs,j'ai mal à la tête....................j've dé bon poin,et dé zimages civouplé.

https://www.linguee.fr/francais-anglais/traduction/avec+tout+ça.html

 

Attachments

  • 0dda1fe942680e3636653f915fea783e.jpg
    0dda1fe942680e3636653f915fea783e.jpg
    252.3 KB · Views: 2
  • bc698aafd9a2196646947d22d8ee27ea.jpg
    bc698aafd9a2196646947d22d8ee27ea.jpg
    115.1 KB · Views: 2
  • 51zr5ftLbjL.jpg
    51zr5ftLbjL.jpg
    49 KB · Views: 2

Hubert Halaisse

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
666
Reaction score
2,010
C'est une valeur sûre, d'un autre niveau que ma patate douce...
En primaire on avait souvent du Anatole France, avec de vieux Maîtres, puis du Jean Géhenno avec les gauchistes qui débutaient et coexistaient avec ces authentiques gravures du XIXème siècle en costume trois pièces... j'ai connu ça.
On avait aussi du Frédéric Mistral et du Giono, parce que j'ai fait une partie de ma scolarité dans le Sud- Est...
View attachment 88796View attachment 88797View attachment 88795View attachment 88798
Jean GUéhenno !!!
Bon, paraît que pour les noms 'dits' propres, ça passe. 🙂
 

Un Lyonnais

SA-Obersturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
2,495
Reaction score
9,764
Mon seul plaisir réside en ce que les métèques ne pourront jamais s'approprier notre langue...

Et pourtant, combien de ces allogènes se targuent de la maîtriser à la perfection alors qu'ils ne détiennent pas certaines bases de grammaire et manquent cruellement de vocabulaire!
 

Monsieur Grenouille

SA-Oberführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
4,573
Reaction score
20,871
Quand je relis certains de mes posts, je suis effaré et j'y corrige les fautes d'orthographe. Mille excuses pour le désagrément. Pour une raison que je ne développerai pas, il m'arrive d'écrire phonétiquement, donc ça sonne juste mais c'est écrit faux.
 

Lilith

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 10, 2020
Messages
1,675
Reaction score
6,863
En ce qui me concerne, j'essaie de parler un français correct. Après, je fais des fautes d'orthographe, comme tout le monde, et des typos d'inattention (et lettres inversées, je tape trop vite), et, le plus fréquent, sauter des mots dans la phrase car j'ai changé le verbe/une tournure/ajouté un bout après coup et oublié de faire le raccord avec le reste comme il faut...
Si quelqu'un veut me corriger mes fautes, ça ne me dérange pas.

J'apprécie que la majorité des utilisateurs parlent un excellent Français, c'est très reposant.
La démarche de @Monsieur Grenouille est excellente : ça arrive d'avoir du mal, ça arrive de ne pas faire attention. Le savoir et essayer d'y faire quelque chose est une excellente démarche.

J'ajouterai une anecdote qui va à contre-sens de ce que je viens de dire. Sur un jeu vidéo, je parlais régulièrement à quelqu'un qui était, littéralement, analphabète. Je pense qu'il avait un problème quelconque de type dyslexie sévère, mais il n'avait jamais appris à maîtriser l'écriture. Pourtant, il avait un vocabulaire superbe et il arrivait à tenir des discours très intéressants, si on arrivait à les lire en phonétique.
Diogene qui postait plus haut est un peu dans le même cas.

Bref, je trouve important d'avoir une bonne orthographe et de la défendre. Corriger les fautes me semble utile. Il est important de ne pas mépriser les gens pour autant et de respecter les autres. Et si quelqu'un dit "tu me fais chier à me corriger", ben faut arrêter de le corriger. c'tout. voilà.
 

Membres en ligne

Top