Italie : un migrant africain cuit un chat en pleine rue pour le déguster (vidéo)

A

AdminDP

Guest
Leutnant
Démocratie Participative
30 juin 2020



La nouvelle cuisine italienne est surprenante.

++
🔴
SCONVILGENTE ALLA STAZIONE DI CAMPIGLIA MARITTIMA (LI) ++
Lo shock di una signora, le sue urla disperate per cercare di fermare un immigrato che arrostisce un povero gattino davanti a tutti.
Ma come si può arrivare a tanta crudeltà?
(1/2) pic.twitter.com/n60dtGNoDA

— Susanna Ceccardi (@SusannaCeccardi) June 30, 2020

Commentez la vidéo sur EELB

Continue reading...
 

baronmaximus

Fasciste endurci
Membre confirmé
Membre
Vous noterez qu'il est quand même un peu civilisé celui-là, il cuit le chat avant de le bouffer....

Non mais quelle horreur, mais quelle horreur.....mais jusqu'à quand va-t-on encore tolérer cette barbarie, après le sale nègre nigérian qui avait tué et à moitié bouffé une jeune femme, maintenant le suvage qui cuit un chat en pleine rue !

Et je parie que des gauchiasses vont prendre sa défense et demander encore plus d'argent parce que "les pov' migrons y sont tellment pauv' et y zont faim qui sont obligés de bouffer des chats dans la rue, parce qui zont pas d'maison non plus !"

SALE NEGRE ! SALE PUTAIN DE NEGRE, SALE SAUVAGE !
 

NSHope

Gauchiste en rémission
Membre
Eh ben ? C'est la nouvelle norme, ça ! Pourquoi elle gueule cette italienne, hein ? Faut s'ouvrir au monde nouveau un peu lààà ! Hmmmm, une bonne fricassée de chat sur le trottoir ! Une petite émasculation à la machette après, peut-être ? Vous reprendrez bien un peu ragout de labrador ?
 

Archevêque de Negrolâtrie

Branleur sous pseudo
Membre
Je ne parle pas l'italien...
Mais, je suis curieux de savoir ce que braille cette ignoble raciste à ce nègre campeur 🤔

Ce nègre est un nègre raffiné...
Il a mis son repas à cuire plutôt que de le dévorer tout cru....




...Et, contre toute attente, il n'a pas suriné la blanche qui lui gueule dessus comme une hystérique.

Ce nègre est en voie d'assimilation.
Loué soit l'Éternègre 🙌🏿
 

baronmaximus

Fasciste endurci
Membre confirmé
Membre
Imaginez vous adoptez un chaton, il se balade dans la rue, se fait choper par un migrant (qui l'éclate sûrement contre un mur pour le tuer) et qui finit par le bouffer.

On penserait ça de chiens errants, pas "d'êtres humains"
Erreur de terminologie :ce ne SONT PAS des êtres humains, ce sont des nogres, avide de bouffe et de chattes ( pas les femelles du chat....LOL !), même pas des animaux, mais une espèce de truc entre les deux !

Faut revoir complètement la classification zoologique en cours, elle est fausse !
 
Top