Il est temps de planifier la création d’une république blanche sécessionniste en France

A

AdminDP

Guest
Captain Harlock
Démocratie Participative
12 Juin 2020



Il est fascinant de voir comment Emmanuel Macron et Marine Le Pen condamnent exactement de la même façon le racialisme sans que personne ne prenne le temps de le relever.

Les Inrocks :

Dans un article paru dans Le Monde ce jeudi 11 juin, le président estime que l’ethnicisation de la question sociale des discours tenus par les universitaires reviennent “à casser la République en deux”.

Un mois après le déconfinement, alors que la crise sanitaire n’est pas encore terminée, le gouvernement connaît désormais une importante mobilisation de la population pour dénoncer les violences policières racistes. Sujet sur lequel Emmanuel Macron, qui a prévu une allocution dimanche 14 juin, ne s’est pas encore exprimé. Pourtant, l’Elysée s’inquiéterait de ce mouvement, qui prend de plus en plus d’ampleur en France, et de “voir se lever un vent de révolte au sein de la jeunesse”, écrit Le Monde, dans un article publié ce 11 juin.

La jeunesse, fortement mobilisée dans le mouvement de protestations actuel, apparaît désormais au cœur des préoccupations du gouvernement. Du côté de Matignon, on redoute des débordements en vue du rassemblement prévu par le Comité Adama Traoré le 13 juin prochain, selon les informations du Monde. Le président a en revanche eu des mots durs envers les chercheur·es. Selon lui, “le monde universitaire a été coupable. Il a encouragé l’ethnicisation de la question sociale en pensant que c’était un bon filon. Or, le débouché ne peut être que sécessionniste. Cela revient à casser la République en deux”.
Sur ce, Marine Le Pen s’est épanchée à propos de la récente vidéo de Marion Maréchal (ex-Le Pen) au sujet des troubles raciaux actuels.

Le Figaro :

La présidente du RN Marine Le Pen a estimé jeudi que sa nièce et ancienne députée du parti Marion Maréchal était tombée dans le «piège» des «indigénistes» et des «racialistes» en affirmant qu’elle n’avait «pas à s’excuser en tant que blanche et en tant que Française» pour la mort de George Floyd et d’Adama Traoré.

«Se mettre sur un plan racial, c’est tomber dans un double piège. Celui des indigénistes, des racialistes, alors qu’il faut rester sur un plan républicain. C’est aussi tomber dans le piège de l’américanisation, alors que rien ne se construit, en France, en fonction de communautés», a-t-elle déclaré à BFMTV, assumant avoir une «différence d’approche» avec sa nièce. «Moi je préfère me positionner dans la défense de notre constitution qui refuse toute base de communautarisme», a ajouté Marine Le Pen.
Parce que bien évidemment, agiter le mantra « républicain » suffira à calmer les quelques 15 millions d’allogènes expansionnistes présents en France tandis que déjà plus de 40% de la totalité des naissances sont déjà non-blanches en France. Il suffira que Marine Le Pen invoque la constitution. Je suis convaincu. Assa Traoré, après avoir relu la constitution rentrera sûrement chez elle avec ses dizaines de milliers de miliciens nègres.

Les divagations de Marine Le Pen à propos du racialisme allégué de Marion Maréchal sont d’autant plus cocasses que cette dernière a qualifié dans sa récente vidéo le racialisme de « régression morale ». D’après cette trentenaire divorcée, le fait de ne pas croire à l’égalité entre les Blancs et les nègres à 70 de QI serait « immoral ». Cette déclaration n’est pas étonnante. Quand une femme ne comprend pas quelque chose, elle le moralise pour disqualifier le phénomène que son cerveau ne parvient pas à assimiler.

Le caractère biologiquement inassimilable des nègres n’a rien à voir avec quelque morale que ce soit, c’est une simple constatation empirique. La sortie de Marion Maréchal est révélatrice : cette bourgeoise considère, au diapason de l’ordre établi, que la race est un tabou moral. Comme le sexe au siècle dernier. En parler revient à rompre les conventions établies par les juifs. Ces gens entendent bien continuer à évoluer dans le cadre sémantique et idéologique dominant qui est expressément édifié sur la négation de la réalité raciale, réalité qui devient de plus en plus pressante en raison du bouleversement démographique induit par l’immigration de masse. C’est pourquoi la droite réactionnaire établie sera le dernier bastion de l’antiracisme, pas tant par adhésion que par lâcheté et opportunisme. Ceci dit, nous ne sommes pas tenus d’écouter les mots d’ordre de ces gens-là ou de perdre notre temps avec des bourgeois installés qui cherchent simplement à exploiter une rente dans l’espace que les juifs veulent bien leur laisser.

Nous avons tous beaucoup mieux à faire que de voter ou de prendre les rombières Le Pen au sérieux.

Ce qui m’amène à réagir au propos de Macron sur le « sécessionnisme » [racial]. Macron a mis le doigt sur le problème stratégique fondamental du système : conjurer le sort funeste de la Yougoslavie, de l’Afrique du Sud et du Liban tout en continuant d’importer des millions de sous-hommes depuis l’Afrique. Ce qui n’est rien d’autre que la quadrature du cercle.

Il est temps pour nous de travailler à des solutions concrètes.

Je suis pour ma part enthousiasmé par un projet qui, je l’espère, aura vocation à se matérialiser dans le futur. Je parle d’une ou plusieurs république(s) blanche(s) sur le territoire français. J’ai déjà évoqué le cas de l’expatriation, je n’y reviendrai donc pas et parlerai ici de cette perspective. Une république raciste de ce type a pour but de remédier à la question fondamentale de l’espace vital dont une race a besoin pour vivre et prospérer.

Bien sûr vous aurez toujours des gens qui voudront croire à ces histoires de République café-au-lait à la sauce Asselineau ou Philippot mais nul n’est tenu de s’intoxiquer avec ces stupidités hébraïques. Les récentes émeutes raciales en France consécutive à la mort de l’acteur porno noir George Floyd démontrent que les frontières des états démocratiques n’ont plus aucune espèce de signification, la négritude ne connaissant pas de limites géographiques. Pour ceux des Blancs un tant soit peu en phase avec la réalité, la seule option viable consiste à construire un état blanc dans la France post-française.

C’est, au minimum, une solution défensive incontournable.

Ce projet est de nature à plonger dans l’effroi la clique juive au pouvoir et avec elle, ces millions de parasites négro-communistes et mahométans qui dépendent de l’argent blanc pour vivre et nous cracher à la face.

Le sécessionnisme racial est donc la seule et unique solution. La solution finale, si vous préférez.

Comme c’est un projet nouveau, des tas de choses sont à discuter. A commencer par la localisation du territoire de cette (première) république blanche. J’utilise le mot république même si le mot état est tout aussi valable. Mais disons que le mot république permet d’aider les masses à visualiser le projet tout en récupérant un terme vénéré par la presse du système. Il va sans dire qu’une république blanche et raciste n’aurait rien de commun avec l’ignoble régime juif que nous avons sous les yeux. Ce serait son antithèse.

Vous aurez bien évidemment des gens qui énonceront la longue liste des obstacles pour décourager toute entreprise révolutionnaire. Il faut d’emblée réaffirmer que seule la volonté importe. Et puis, si l’on considère l’alternative – finir à feu doux dans le jus nègre -, tout paraît réalisable par comparaison. Des tas de choses décrétées impensables et impossibles se sont matérialisées. Il faut être prêts à penser l’impensable. Une république sécessionniste blanche est à bien des égards autrement plus réaliste que de croire à la fonctionnalité d’une France peuplée de nègres, d’algériens et de tziganes sous contrôle juif.

Bref, il faut commencer quelque part, avec un concept, et avancer.

Je considère avec intérêt la Bourgogne comme base territoriale de cette république blanche. Je suis particulièrement sensible à la nécessité de frontières avec des états voisins et la Suisse fédérale est à n’en pas douter un voisin qui offre quelques avantages, à commencer par la façon dont est structuré cet état.

Avec la réforme de 2015, l’ancien état bourguignon est déjà reconstitué.





Il va sans dire que des villes comme Dijon devront être purgées ethniquement de la lie qui y a été importée. Mais ce n’est pas réellement un problème. Ce qui compte, c’est de rassembler des Blancs qui sont conscients de ce qu’ils sont et de ce qu’ils doivent faire pour assurer leur survie comme groupe.

Si au terme de convulsions graves, une telle république raciste bourguignonne émergeait, elle serait en mesure de tenir en respect la basse humanité qui l’entourerait après un patient travail de construction étatique. Elle n’aurait pas de difficulté à aimanter le matériel aryen de qualité des régions avoisinantes.

Ce qui compte, c’est de stabiliser la situation politico-raciale grâce à des môles de résistance aryennes qui ensuite serviront de bases offensives.

Ce qui rend également pertinente la renaissance de la Bourgogne comme état, outre ses fondations historiques, c’est qu’elle a déjà existé en tant qu’état nordique.

Nous avons déjà un drapeau.



Et un palais gouvernemental.



J’ajoute que ce plan s’inscrit dans le projet plus large d’édification du IVe Reich en Europe et que cette république serait contrôlée par un ordre raciste secret.

Mais tout cela sera abordé ultérieurement.

Pour l’instant, il faut déjà que l’Idée avance dans la psychée collective et enflamme l’imaginaire de ceux qui sont susceptibles d’y être réceptifs. L’Idée d’une République raciste de Bourgogne, premier état blanc libre d’Europe en lutte pour la reconquête raciale. Voilà une cause pour laquelle il vaut la peine de se battre.

Il faut simplement donner une forme concrète au sécessionnisme blanc, un objet sur lequel il peut se fixer durablement.

Cela n’écarte pas la possibilité d’autres républiques blanches sur le territoire français. Tout ça est encore très neuf mais il faut bien commencer quelque part.

Ce mouvement bourguignon a un réel potentiel. Bien supérieur à celui des Zad ou de la zone autonome de Seattle.

Commentez l’article sur EELB

Continue reading...
 

baronmaximus

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
2,240
Reaction score
10,849
C'est une idée excellentissime !
Il faut que plusieurs républiques à cette image, se créent dans les coins de France encore sauvables ethniquement, ce qui veut dire à très forte majorité encore blanche !

Dans mon coin du Sud-Ouest, ce même schéma pourrait s'appliquer aussi, et les différentes républiques ainsi créées coopéreront ensemble, car racialement homogènes, elles n'ont aucun intérête à s'opposer !

Je signale que par chez moi, il n'y a pratiquemment pas de youtrons, ce qui est un avantage; bien sûr il y a du boucaque ( bougnoules muzz surtout), et ce nettoyage de ces races de boue parasites, sera sans aucun doute le premier motif de coopération !

Il faut que tous les camarades participatifs ici présents, donnent leurs impressions sur leurs régions respectives, et si celles-ci sont trop infectées, s'ils pensnet pouvoir émigrer vers ces futurs territoires ethniquement sains !

Par contre, j'avoue tiquer un peu sur le terme "république", ce truc me laisse vraiment de mauvais souvenirs, je pencherai pour l'appelation "territoire autonome et indépendant", mais on peut discuter de tout ça !
 

Point Biz

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
130
Reaction score
438
On dirait que cette idée fait son terrain.
Quoiqu'il en soit, reconquête du territoire français ou non, le plus important est de créer un espace vital pour les Français aryens. Qu'il soit de la taille d'un canton, d'un département, d'une région, d'une super-région, peu importe. S'il existe, il prospèrera. S'il prospère, nous gagnerons.
Rien que par son existence, nous aurons déjà gagné.

Je pense bien plus à l'arc atlantique qu'à la Bourgogne, cette partie du territoire français a su conserver encore une bonne partie de son homogénéité, malgré un début d'invasion.

Enfin, peu importe. Si une telle entité vient à exister en France, nous aurons déjà gagné.
 

Mjöllnir

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
391
Reaction score
2,113
Nécessité d'un sanctuaire blanc de repli, déjà prophétisée dès l'après-guerre par Saint-Loup dans "La république du Mont Blanc".
Un homme suffisamment charismatique, à l'autorité incontestée peut en créer les conditions en déclarant son but publiquement. Les youpins feront comme d'habitude. D'abord se moquer de l'idée, puis essayer de l'ignorer, puis la combattre ouvertement. A ce stade leur régime sera définitivement mort. Enfin la confrontation libératrice...
 

Narbo du dimanche

SA- aspirant
Membre
Joined
May 2, 2020
Messages
84
Reaction score
338
Pour connaître la région, y avoir résidé, et en être charnellement originaire, je ne peux qu'approuver ce choix!
Pour parler plus précisément du Haut Jura, il est un creuset ethnique tout à fait sain, peuple de bâtisseur, peu portés sur le discours et les emphases. Il faudrait certes faire tomber quelques barrières psychologiques mais le fond y est. Profondément indépendant, identitaire et bien formé à la chasse, le haut Jurassien est le soldat idéal de notre jeune République Sequane.

Il ne faut pas oublier la profondeur historique de cette aventure politique, la région ayant accueilli la Capitale spirituelle du monde Celte. Alesia à la Chaux des Crotenay faut-il le rappeler.

Idéalement placée au cœur de l'Europe Alpine, berceau de l'Occident, elle possède également une ouverture vers nos voisins Suisses, Allemands, Italiens du Nord et Autrichiens.
Et bien sûr, le riche terroir bourguignon saura donner plaisir et force aux jeunes Sequanes, tandis que les hommes sauront s'aguerrir aux arts de la chasse et de la coupe de bois à l'ombre des gigantesques forêts d'Epicea.
C'est là que souffle l'esprit de nos ancêtres.
 

Mayol de Lupé 2

SA- soldat
Membre
Joined
May 23, 2020
Messages
103
Reaction score
591
On dirait que cette idée fait son terrain.
Quoiqu'il en soit, reconquête du territoire français ou non, le plus important est de créer un espace vital pour les Français aryens. Qu'il soit de la taille d'un canton, d'un département, d'une région, d'une super-région, peu importe. S'il existe, il prospèrera. S'il prospère, nous gagnerons.
Rien que par son existence, nous aurons déjà gagné.

Je pense bien plus à l'arc atlantique qu'à la Bourgogne, cette partie du territoire français a su conserver encore une bonne partie de son homogénéité, malgré un début d'invasion.

Enfin, peu importe. Si une telle entité vient à exister en France, nous aurons déjà gagné.
L'arc Atlantique est un nid à gauchiste non?
 

Federicoas

SA- aspirant
Membre
Joined
Jun 3, 2020
Messages
72
Reaction score
83
Pour savoir si un tel projet est possible il faudrait connaitre le nombre de démocrate participatif.
 

TyrannoSSaure

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
1,297
Reaction score
5,808
Les secessions et les espaces Blancs au milieu de nulle part m'ont toujours fasciné. Les sécessions ça a déjà existé, comme les Confédérés, mais ils se sont heurtés à un état Blanc Unioniste. Ici nous serons face à des races de boue donc en cas de sécession ils ne pourront rien faire puisque leur police sera inefficace et nous aurons notre armée. Et la supériorité Blanche fera que nous gagnerons par notre génie, bravoure et force.
rerqerrfgrerfg.jpg
Quand à la Rhodésie du Sud, elle a cédé aux (((pressions internationales))) tout comme l'Afrique du Sud et c'est aujourd'hui le Zimbabwe marron.
Mais nous développerons un mode de vie naturel et autonome en marge de la mondialisation et nous vaincrons !
Rhodésie du Sud :
fyguygyyno.jpgttyvyvyvgy.jpg
 

MarioCigale

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
554
Reaction score
2,257
Le métissage ne peut pas marcher.
La preuve en est avec le département 93, presque complètement africanisé.

La libanisation de la France est ce que je prévois depuis longtemps.
Chacun aura son territoire, c'est évident.
LibanMosaic.jpg

Je devine que même dans un pays que l'on croit métissé comme le Brésil, il y aurait des territoires dont l'identité raciale s'écarte de celle de la moyenne.
Ensuite, pour arriver à faire sécession, ce ne sera pas facile, quand on voit les difficultés de la Catalogne et du Québec.
 
Last edited:

Géant Werhmacht

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 23, 2020
Messages
1,200
Reaction score
3,712
Un projet à la hauteur des démocrates motivés, créer un pays ! Cool :cool:

Une carte du vote FN donne une bonne idée des zones possibles, mais en excluant les zones déja sinistrées ( PACA - Nord )



La Basse Normandie peut aussi être prometteuse, avec une ouverture sur la mer et un sentiment régionaliste develloppé.


Vivement les ateliers d'écriture participatifs ! On va demander conseil à Etienne Chouard :LOL:

Idée de départ

Juste pour idée, pour ceux qui se souviennent du bordel de Notre Dame des Landes ... c'était 4000 personnes, lors des gros évenements contre les forces de l'ordre, mais les 3/4 n'étaient là que temporairement.
 
Last edited:

Matteus

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
629
Reaction score
2,175
On dirait que cette idée fait son terrain.
Quoiqu'il en soit, reconquête du territoire français ou non, le plus important est de créer un espace vital pour les Français aryens. Qu'il soit de la taille d'un canton, d'un département, d'une région, d'une super-région, peu importe. S'il existe, il prospèrera. S'il prospère, nous gagnerons.
Rien que par son existence, nous aurons déjà gagné.

Je pense bien plus à l'arc atlantique qu'à la Bourgogne, cette partie du territoire français a su conserver encore une bonne partie de son homogénéité, malgré un début d'invasion.

Enfin, peu importe. Si une telle entité vient à exister en France, nous aurons déjà gagné.
L'arc atlantique vote Benoît Hamon.
JAMAIS il n'abandonnera son projet d'auto-négrification.
S'il est peu négrifié pour le moment, c'est uniquement parce que les nouveaux dieux le boudent.
Les autochtones aiment la bite nègre plus que tout au monde.
Il est plutôt pertinent d'avoir choisi cette zone car les gens y sont d'un naturel raciste (nord et est, pour la Bourgogne je ne sais pas).
Par contre l'appellation République, non merci. Préférer Empire, car il a vocation à s'étendre.

Par ailleurs, je pense qu'il serait bon de commencer par plus modeste.
Commencer par faire migrer les milliers de démocrate dans une ville précise.
Cette ville peut être choisie en fonction de sa blancheur actuelle et de sa localisation dans la région qu'on vise à obtenir.
D'en prendre le contrôle par la rue, l'entraide, puis politique.
De montrer que ça peut fonctionner. Communiquer à ce sujet.
Créer un engouement pour créer d'autres villes democrates non loin de la première.
Et alors on pourra envisager une région.

Mais commencer par la région me paraît infaisable.
Jamais la république juive n'acceptera.
Jamais les gens n'y bougeront non plus car ils sauront qu'il n'y a rien de solide.
Les choses doivent être progressives.

En tout cas, c'est ce genre de projet qui réactivera la volonté des aryens.
Un projet où ils pourront vivre en paix et en sécurité, en famille.
 

europoïde

SA- aspirant
Membre confirmé
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
255
Reaction score
252
Les secessions et les espaces Blancs au milieu de nulle part m'ont toujours fasciné. Les sécessions ça a déjà existé, comme les Confédérés, mais ils se sont heurtés à un état Blanc Unioniste. Ici nous serons face à des races de boue donc en cas de sécession ils ne pourront rien faire puisque leur police sera inefficace et nous aurons notre armée. Et la supériorité Blanche fera que nous gagnerons par notre génie, bravoure et force.
View attachment 13760
Quand à la Rhodésie du Sud, elle a cédé aux (((pressions internationales))) tout comme l'Afrique du Sud et c'est aujourd'hui le Zimbabwe marron.
Mais nous développerons un mode de vie naturel et autonome en marge de la mondialisation et nous vaincrons !
Rhodésie du Sud :
View attachment 13761View attachment 13762
Le problème c'est que les flics blancs ne laisseront pas faire
 

Hans Rudel

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 26, 2020
Messages
62
Reaction score
377
Je réclame l'annexion des Savoies à ce nouveau territoire (les velléités sécessionnistes y sont déjà bien présentes, que ce soit à visée indépendantiste ou pour à rattachement à la suisse) , avec l'Ain pour assurer la continuité territoriale.
Ne pas oublier que pour bien faire il nous faudrait, que ce soit au nord ou au sud, un accès à la mer.
 

Stanislas

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
269
Reaction score
1,164
Oui, oui, oui, oui et oui !!!!!

Où est-ce qu'on signe?

C'est une riche idée, pour ne pas dire la seule qui est un sens au vu de l'état de notre pays sur le plan racial mais aussi économique car à terme une enclave Aryenne pourrait prétendre à une économie émancipait de cette centralisation Républicaine obscène, pour être plus clair, libéraliser le travail et ne plus donner tout impôt ou taxe au nègres et autres métèques en tout genre.

Je verrais bien également un foyer Aryen dans le département de Haute Loire, encore un lieu où les gens sont burnés et attaché à leur terre, ce qui permettrait à terme, une reconquérante de l'Auvergne entière, qui bien que sinistrée racialement à un stock de nuisible tout à fait gérable, par exemple l'Allier, il y a trois trou à merde raciaux à purger, à savoir Vichy Moulins,et Montluçon, de surcroît une purge de la prison centrale d'Yzeure pourrait débarrasser la France de bon nombre de sous-hommes, de là le département reviens aux mains des blancs puisque le reste n'est que zones rurales.

Bref l'idée est rafraîchissante et pleine de promesse, ça me plait, peut-être que le temps est venue d’être plus pro actif.

Sieg Heil Kamerades.
 

Falsacappa

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,135
Reaction score
5,744
DrapeauRepubliquesecrete.png

Burgondes marchons vers l’ennemi,
Chantant le chant du diable.

Car dans les cœurs des gars hardis,
Souffle un vent formidable.

Qu’importe que l’on nous acclame,
Ou nous damne le monde entier.

Nous l’entraînerons dans les flammes,
Et nous en rions volontiers.
 

TyrannoSSaure

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
1,297
Reaction score
5,808
Le métissage ne peut pas marcher.
La preuve en est avec le département 93, presque complètement africanisé.

La libanisation de la France est ce que je prévois depuis longtemps.
Chacun aura son territoire, c'est évident.
View attachment 13759

Je devine que même dans un pays que l'on croit métissé comme le Brésil, il y aurait des territoires dont l'identité raciale s'écarte de celle de la moyenne.
Ensuite, pour arriver à faire sécession, ce ne sera pas facile, quand on voit les difficultés de la Catalogne et du Québec.
Oui mais là c'est différent. Il y a quelques décennies ils t'auraient envoyé l'armée en cas de sécession.
Hors aujourd'hui si UN territoire fait sécession, tout le reste se barrera d'un coup laissant le gouvernement Parisien comme un con n'ayant plus que Paris, les quelques policiers pas encore bouffés pas des nègres affamés, et n'ayant plus aucun moyen de faire parvenir de ressources vitales à des millions d'habitants.
Alors que nous on sera tranquille dans nos campagnes, on fera pousser des légumes et des fruits, on aura nos élevages, on fabriquera ce dont on a besoin sur place etc. Déjà en premier tu auras des sécessions régionalistes (Corse, Bretagne, Pays Basque, Catalogne, Alsace, Savoie) et les cités de non-Blancs seront hors de contrôle. Donc à terme l'Etat Français ne pourra même plus savoir quels territoires il contrôle, que les grandes villes, et ce sera The Walking Dead avec des hordes d'africains cannibales bouffant des boomers trop vieux et gras pour courir.
Il y aura donc plusieurs républiques Blanches autonomes et d'autres régionalistes (pas forcément axées sur la race par contre), et des zones de quarantaine d'anciennes villes de mataques remplacées sous le système républicain.
Plus tard les républiques Blanches pourront s'unir en un Etat Blanc plus vaste, même si au début il ne rassemblera qu'une partie des territoires Français.

Mais le grand projet final c'est que cela arrive partout en Europe et en Amérique, pour former un seul et unique EMPIRE BLANC, passant d'Anchorage jusqu'à Vladisvostok, en passant par Brest.
La stratégie c'est de tout détruire pour repartir sur des bases saines.
 

Cœur Noir

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 27, 2020
Messages
310
Reaction score
1,708
L'idée de sécession raciale blanche à partir des territoires de la Bourgogne historique est la plus belle des idées, celle qui fait rêver, celle que l'on aime d'emblée !

Elle présente l'avantage de nous éloigner toujours un plus du foyer de pestilence qu'est la république créole, licrasseuse, métisseusewhite lives matter.png.

Statégiquement c'est bien vu, cette sécession visible et invisible nous arrime au cœur aryen de l'Europe – à nos cousins germains et alpins.
 

Sanglier Karsher

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 26, 2020
Messages
31
Reaction score
110
Excellente idée. Si un tel état bourguignon devenait réalité en France, vous auriez sans trop de difficulté un autre état possible et lui tout aussi raciste en Belgique relativement proche géographiquement.
Le Duché de Luxembourg qui à part quelques taches marrons est resté très blanc et dont le sentiment d’appartenance à la Belgique est plus que fragile. La mentalité y est bien différente du reste du pays. Lorsque la Belgique vacillait et que l’implosion était une possibilité, alors qu’une bonne partie de la Wallonie voulait se rattacher à la France (par profonde francophilie) la province du Luxembourg voyait cela d’un très mauvais œil et des pétitions de rattachement au grand-duché voisin circulaient.
La zone est aussi une sorte d’anomalie électorale puisqu’il s’agit de la seule province où le CDH est majoritaire. Vous allez me dire qu’il ne s’agit que d’un parti de centre mou lambda qui ne signifie en rien une affinité idéologique avec notre bord politique. Et bien, je considère justement que ce vote qui sort de la guerre Droite-gauche dans laquelle se lance corps et âme la Wallonie n’atteint pas la province qui ne croit guère au cirque démocratique.
De plus, un état raciste Bourguignon sans la Terre de Léon Degrelle serait un peu dommage.Belgian_federal_election_2014_map_en.svg.png
 

Kurt Heinrich

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
800
Reaction score
3,696
La Bourgogne,Charles le Téméraire (Surnon:Le SANGLIER des Ardennes,pas question de halal de ce temps-Là);Quelle bonne idée...Mon institutrice à l'école primaire nous en parlait tellement bien que j'ai commencé à dévorer des livres d'Histoire;mon grand-père(Parti se les geler sur le front de l'Est) ,en voyant cela m'a offert pour mon anniversaire toute sa collection de livres 'interdits' (Eh oui, déjà à l'époque...).

Comme il est fort bien écrit plus haut,il faut bien commencé quelque part...Faisons nôtre nid tels des coucous gris qui s'octroient le nid des autres en exterminant leur progéniture (en plus!) et ,le temps ayant fait son oeuvre, transformons-nous en éperviers préts à fondre sur leurs proies!
SIEG HEIL!!!
 

Cyrano de Salemacaque

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 5, 2020
Messages
18
Reaction score
46
Cette idée territoriale est la meilleure que j’ai vu passer sur DP, que je suis depuis 4 ans.
il faut créer un registre où les idées seront discutées.

mais en premier lieu, il nous faut un drapeau, un signe public de reconnaissance, qui soit légal, non déjà utilisé par des mouvements historiques, simples, et jolis.Qu’on puisse se reconnaître et s’entraider.

le hic, je sais, est d’être identifiés par le régime et ses sbires. Mais peu importe non?
 
Top