Grand-remplacement : le manque de victimes blanches force l'État à recourir à des victimes étrangères

Groschat

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 30, 2020
Messages
1,237
Reaction score
5,109

Monsieur Grenouille

SA-Obersturmbannführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
3,645
Reaction score
16,830
""Il n'y a pas de place pour la clémence dans ce dossier""

- Parce que la victime est un bougnoule. Sinon un rappel à la loi suffit, ou un vice de procédure, ou une irresponsabilité pénale prononcée par l'expert psychiatre Simon Samuel-Cohen, ou un abandon des poursuites, ou un doute qui bénéficie à l'accusé, ou une peine légère assortie de sursis, etc...
 

Danrit

SA-Sturmbannführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,352
Reaction score
13,650
Le type en était à 26 condamnations, et il était toujours en Fronce, toujours en liberté. Besoin de rien de plus pour démontrer que les structures de l'Etat ont pour but de protéger les délinquants étrangers, et non pas les honnêtes citoyens. Tout est fait pour les laisser dehors jusqu'à ce qu'ils tuent quelqu'un. Par chance, cette fois-ci la victime n'était pas française.

Il y a tout de même un truc qui me fait bien marrer dans la sentance. Il prend 25 ans, avec peine de sûreté des deux tiers. Ce qui signifie qu'il ne pourra pas sortir avant d'avoir purgé 16 ans de cabanne. Mais il a une "interdiction de détention d'arme de 15 ans". Pour que cette mesure ait du sens, il faut qu'elle sous-entende qu'un taulard peut obtenir une autorisation de détention d'arme !

On vit vraiment une époque formidable...
 
Top