Grand Ouest et Touraine

Rabbin-Sorcier d'Angmar

SA- aspirant
Membre
Joined
Jun 19, 2022
Messages
14
Reaction score
35
Ave ✋

Cela fait quelques années maintenant que je suis DP mais je n'ai jamais envisagé de m'inscrire sur le forum jusqu'à présent. J'ai finalement décidé de passer ce cap après avoir pu admiré une fois de plus l'état de déliquescence raciale dans lequel mon pays tombe.

Je suis né en Touraine, région extrêmement riche sur le plan historique, de l'antiquité à l'époque contemporaine. La blancheur et le raffinement ont toujours été les mots qui me venaient à l'esprit pour définir ma terre. Mais ces mots sont grand-remplacés par la noirceur et la clochardise.
La décadence civilisationnelle de ma région commence pour moi dès le XXè siècle, en 1920 plus précisément avec le Congrès de Tours. Un fameux rassemblement de toute la pègre judéo-bolchevique "française" qui décida alors de se fondre dans cette mafia rouge nommée "Internationale". C'est ainsi que le cosmopolitisme des "sans-terres" crochus envahit mon pays.
Le sorcier Blum était présent lors de ce rassemblement sectaire qui ambitionna la mort de notre race, ville par ville, canton par canton, région par région, nation par nation. Pour les kipas, une mer de chiasse raciale devait fondre sur les blancs rivages de la Loire pour les imprégner de cette fétide odeur de poulet rôti et de transpiration excessive et nauséabonde.

La gloire de Caesarodonum, du duché d'Anjou et d'une terre ponctuée de jardins et de châteaux entretenus et richement décorés laisse aujourd'hui place au béton, à une urbanisation forcée, au mépris des Dieux (de Dieu) et au déferlement mahométan.
Car c'est bien de cela dont il s'agit, le magie rabbinique est à l’œuvre dans cette contrée. Un simple voyage dans le centre-ville de Tours vous grille instantanément tous les poils du nez. Vous y croiserez une faune variée venue de pays lointains aux moeurs sombres, épaisses et poisseuses. Vous êtes agressés à la vue de trolls obèses et pourtant en jogging, déambulant le regard vide, le poil crépu, dans des rues bruyantes où flottent des relents de pisse chaude.
Les bronzés dominent la cité et les blancs se comptent sur les doigts d'une main. Vous êtes en terre inconnue dans ce qui fut votre domaine. La mort est partout.
Évidement les enturbanés ont droit à leur propre quartier traditionnel dans le centre, nommé "Sanitas", calme aujourd'hui mais repère des bêtes immondes.

Je fais une parenthèse sur un phénomène qu'on met peu en avant mais qui va de pair avec la perte de gènes sains sur notre territoire, c'est l'embourgeoisement. Si la région, comprenez Tours, son agglomération mais également tout le département de l'Indre-et-Loire, est sinistrée (la faute à cette mer de chiasse brunâtre), elle est également envahit par tout ce que le pays compte de boomers paresseux, flétris et confis dans la graisse, profitant d'une retraite imméritée, nageant dans l'opulence et la facilité de vie. 25 années de jardinage et d'oisiveté en attendant une mort bien trop tardive, voilà ce qui parasite et paralyse notre pays.
A la question juive et la question arabo-négroïde, j'ajouterais la question sénile. Car dans la lutte des hommes sains pour leur survie, des choix devront être faits vis à vis de ces populations défaillantes.

Plus-haut, je parlais du bétonnage et de l'urbanisation massive, l'embourgeoisement en est à mon sens la cause. Jardins et nature font place à une hôtellerie de luxe totalement dispensable et dont nous savons qui la contrôle. Une communauté agissant dans l'ombre d'une mairie en alternance UMPS (les "Verts" actuellement mais je ne vois pas la différence) dirigée en coulisses par la racaille israélite. Il en est de même pour toutes les communes aux alentours. La région est empreinte de ce gauchisme, affectionnant le salafisme, si particulier à la France. La démocratie tourangelle est donc celle des métèques et des croulants. On ne peut donc s'étonner que les aryens désertent la cité littéralement assiégée de toutes parts par les sarrasins et les nubiens. Un quartier au Nord, un autre au Sud, d'autres à l'Ouest et un même un roitelet historiquement communiste à l'Est ! Hommes blancs, fuyez pour votre survie !

La région Centre étant très bucolique une fois sortie de Tours et Orléans. Beaucoup de jeunes blancs se retrouvent dans des villages ou de petites villes calmes et tranquilles mais n'échappant guère plus à l'invasion. Des unités de colons nègres trouvent le gite ça et là, entre 2 maisons de blancs qui ont bâtis eux-mêmes leur toit (c'est le cas de plusieurs de mes amis). Pour une maisons blanche construite, ce sont 10 caravanes de maraudeurs roms qui viennent s'installer sur le terrain d'en face, accueillies avec joie par un édile en surpoids, au teint rougeot et tellement fier de pouvoir planter son quota annuel de singes et de déviants dans le paysage.
Et quand ce n'est pas le nègre qui suit le blanc à la trace jusque dans la brousse, c'est le boomer qui vient le cueillir, sortant de 40 années d'un tranquille labeur au service de la Garderie Nationale. 40 années passées à façonner l'esprit de nos petites têtes crépues. Sans doute de futurs aristocrates, certains ont même des lunettes mais mettre des hublots à un singe n'en fait pas un homme.
Et comme le singe ne vote pas, c'est le boomer qui se charge de prêcher la bonne parole républicaine et de stériliser un peu plus la terre des comtes et ducs d'Anjou.

Alors se pose la question, mais où trouvez refuge ? Doit-on s'enfoncer un peu plus dans la France profonde pour espérer vivre en paix ?
L'indigène est chassé de ses terres, exproprié par cette République judéo-maçonnique française.

Voilà camarades, j'espère que mon récit aura été instructif. Si vous le souhaitez j'ajouterais certaines cartes qui me paraissent explicites quant à la situation désespérée en Touraine.
 
Top