Estonie et Finlande

Zimmer à gaz

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 14, 2020
Messages
962
Reaction score
5,036
Je recherche des infos sérieuses et concrètes ainsi que des témoignages ou retour d’expériences sur l’Estonie ou la Finlande, merci.
 

Bravo Adolf !

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Jan 21, 2021
Messages
551
Reaction score
1,806
Pour l'Estonie, il fait froid, les gens ne sont pas très aimables au premier abord, la vie est chère, les loyers assez élevés à Tallinn et l'immobilier pas vraiment donné en ville, les salaires sont assez faibles, même dans l'IT. La société est divisée entre Estoniens et Russes qui mènent une guerre larvée.

Points positifs: les gens s'occupent de leurs affaires, si tu fais des efforts pour dépasser le tropisme du français buté à l'étranger et apprendre leur langue, ils sont assez ouverts et tu peux leur faire confiance. Le QI moyen est élevé et tout est propre, peu de nègres, racisme très présent. Les Estoniens à la campagne ont souvent des personnalités intéressantes, sont très solitaires et loins d'être des PNJs.

Le plus gros point positif est que le pays est...vide, tout est concentré dans quelques villes et la campagne est vraiment désertique. Si des camarades veulent faire une utopie blanche, c'est clairement le coin où aller.
1638386645600.png

69k€, 1,5 ha au bord de la mer, première habitation à 5km, parfait pour écrire un essai anarchiste anti-technologie. Remarquez que vous aurez internet partout, même ici, probablement.

Les politiciens locaux sont très orientés vers l'UE, la jeunesse a fuit le pays (20% des Estoniens vivent à l'étranger) et ceux restants ne font pas d'enfants - beaucoup de femmes en ville se concentrent sur leur carrière, deviennent alcooliques à force d'hypergamie. Les impôts sont plus faibles qu'en France, surtout si tu es entrepreneur. Les écoles sont excellentes, surtout à Tallinn.

Bien évidemment, ils ont un passe vaccinal, plus réduit qu'en France toutefois (cafés et cinémas). Cela dit c'est une destination tendance parmi les Français PNJ et les élites qui veulent une assurance contre l'invasion migratoire et le réchauffement climatique (c'est pas le débat). J'en parle ici mais j'évite de trop en faire l'éloge en France, l'expat moyen français est désormais un narbo paumé ou une mégère de 33 ans ayant passé le mur. Merci de faire de même pour éviter de nous faire la même réputation qu'en Suisse ou au Canada.

Si vous êtes indépendants, que vous avez un peu de capital, une femme en âge de procréer, acheter une maison dans la cambrousse, un chien et une voiture est à mon avis une stratégie viable pour une aventure à la Captain Fantastic.
 

Paracelsus

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
1,773
Reaction score
6,068
Pour l'Estonie, il fait froid, les gens ne sont pas très aimables au premier abord, la vie est chère, les loyers assez élevés à Tallinn et l'immobilier pas vraiment donné en ville, les salaires sont assez faibles, même dans l'IT. La société est divisée entre Estoniens et Russes qui mènent une guerre larvée.

Points positifs: les gens s'occupent de leurs affaires, si tu fais des efforts pour dépasser le tropisme du français buté à l'étranger et apprendre leur langue, ils sont assez ouverts et tu peux leur faire confiance. Le QI moyen est élevé et tout est propre, peu de nègres, racisme très présent. Les Estoniens à la campagne ont souvent des personnalités intéressantes, sont très solitaires et loins d'être des PNJs.

Le plus gros point positif est que le pays est...vide, tout est concentré dans quelques villes et la campagne est vraiment désertique. Si des camarades veulent faire une utopie blanche, c'est clairement le coin où aller.
View attachment 79497

69k€, 1,5 ha au bord de la mer, première habitation à 5km, parfait pour écrire un essai anarchiste anti-technologie. Remarquez que vous aurez internet partout, même ici, probablement.

Les politiciens locaux sont très orientés vers l'UE, la jeunesse a fuit le pays (20% des Estoniens vivent à l'étranger) et ceux restants ne font pas d'enfants - beaucoup de femmes en ville se concentrent sur leur carrière, deviennent alcooliques à force d'hypergamie. Les impôts sont plus faibles qu'en France, surtout si tu es entrepreneur. Les écoles sont excellentes, surtout à Tallinn.

Bien évidemment, ils ont un passe vaccinal, plus réduit qu'en France toutefois (cafés et cinémas). Cela dit c'est une destination tendance parmi les Français PNJ et les élites qui veulent une assurance contre l'invasion migratoire et le réchauffement climatique (c'est pas le débat). J'en parle ici mais j'évite de trop en faire l'éloge en France, l'expat moyen français est désormais un narbo paumé ou une mégère de 33 ans ayant passé le mur. Merci de faire de même pour éviter de nous faire la même réputation qu'en Suisse ou au Canada.

Si vous êtes indépendants, que vous avez un peu de capital, une femme en âge de procréer, acheter une maison dans la cambrousse, un chien et une voiture est à mon avis une stratégie viable pour une aventure à la Captain Fantastic.

ou Merci d'éviter de faire de même...
 

Bravo Adolf !

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Jan 21, 2021
Messages
551
Reaction score
1,806
C'est quoi un PNJ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/NPC_(mème)
La version anglaise est un peu mieux: https://en.wikipedia.org/wiki/NPC_(meme)

L'expression vient de 4chan, un anon avait postulé un jour une adaptation de la théorie gnostique, selon laquelle l'humanité ne comprendrait qu'un nombre limité d'âmes. Avec l'augmentation de la population, le nombre d'âmes disponible viendrait à manquer, créant de fait des individus vides, sans conscience propre.

Ces individus, en souffrance de part leur manque d'âme, seraient obligé de se connecter au grand flux social pour remplir leur esprit, notamment sur les réseaux sociaux, et en viendraient à haïr ceux qui en possèdent une, par envie. Leur manque d'autonomie les réduit à être maléables, futiles, sans capacité à la profondeur et anônant toujours les mêmes choses, comme un Personnage Non Joueur d'un jeu vidéo.

87f.jpg


Gandalf y a fait allusion d'une certaine manière a l'avant dernière émission, d'ailleurs...
 

Henri Mérel

SA- aspirant
Membre
Joined
Oct 22, 2021
Messages
1
Reaction score
1
Pour l'Estonie, il fait froid, les gens ne sont pas très aimables au premier abord, la vie est chère, les loyers assez élevés à Tallinn et l'immobilier pas vraiment donné en ville, les salaires sont assez faibles, même dans l'IT. La société est divisée entre Estoniens et Russes qui mènent une guerre larvée.

Points positifs: les gens s'occupent de leurs affaires, si tu fais des efforts pour dépasser le tropisme du français buté à l'étranger et apprendre leur langue, ils sont assez ouverts et tu peux leur faire confiance. Le QI moyen est élevé et tout est propre, peu de nègres, racisme très présent. Les Estoniens à la campagne ont souvent des personnalités intéressantes, sont très solitaires et loins d'être des PNJs.

Le plus gros point positif est que le pays est...vide, tout est concentré dans quelques villes et la campagne est vraiment désertique. Si des camarades veulent faire une utopie blanche, c'est clairement le coin où aller.
Description très fidèle. Il existe une sorte d'équivalence entre les races et les endroits où elles vivent.
Aristote décrivait les races nordiques comme très énergiques mais ayant peu d'esprit, les races asiatiques
comme peu énergiques avec de l'esprit et la race hellénique comme alliant l'énergie à l'esprit.

Là où le soleil et les promontoires escarpés produisirent chez le grec cette vive imagination
dont la netteté s'exprime à travers toute leur littérature, le froid, l'absence totale de hauteurs,
le mystère des interminables forêts façonnèrent l'âme estonienne.
Paradoxalement, c'est ce qui fait son charme pour celui qui recherche le calme et l'isolement,
denrée ô combien rare à l'époque où la brillante civilisation qui inventa la voiture décapotable
engendre l'asile décapotable.

Mais il faut garder à l'esprit que les mêmes causes produisent en général les mêmes effets.

.
 
Top