Delta du Rhône (Beaucaire-Tarascon-Arles)

Le Maréchal Pétain

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
75
Reaction score
168
1 Les races prédominantes et leurs quartiers

Les trois villes sont toutes plus ou moins envahies, mais de manière différente.

Tarascon-Beaucaire c'est du bougnoule partout partout partout ! Seuls les villages alentours, la zone résidentielle attenante à la ZA de Genestet (Beaucaire), la route de Bellegarde, la colline d'Urgenum, et les "Mas" (grandes fermes provençales) à Tarascon, résistent au bougnoulisme. Pas besoin de trier quartiers par quartiers !

Arles étant une ville bobo, la gentrification tourne à fond les ballons. Néanmoins le centre ville n'échappe pas aux afrobikos zonards de leur état, qui pourrissent la rue plutôt sympathique du Cargo de Nuit.
Certains autres quartiers sont calmes, Trinquetaille, les villages aux Alentours, Salins de Giraud, Raphèle à côté est un sympathique bourg aussi. Mais malheureusement, Arles à aussi ses mordors raciaux, la (bien nommée) rue Stalingrad et son sublime Trébon, Griffeuille, et enfin Barriol, qui sont de vraies enclaves islamiques. Contrairement à Nîmes, la population autochtone n'est pas ultra sémitisée.

2 Les zones à éviter et les zones à fréquenter

Tarascon-Beaucaire, c'est niet ! Partout ! Le fait que ce soit deux petites villes mitoyennes, renforce la bougnoulisation de l'endroit. Et puis c'est très peu animé... Pauvreté oblige ! Seul truc sympa à faire et pas trop bougnoulique, les joutes navales à Beaucaire.

Arles c'est plutôt sympa pour la culture, et la beauté du centre (le centre ville d'Arles est bien mieux que celui de Nîmes). Les rives du Rhône sont intéressantes (Actes Sud, thermes, fondation Van Ghog, Musée Reattu, Chapelle du Méjan (qui n'est pas une chapelle mais une salle adaptée à la musique de chambre), évitez les quartiers pourris cités plus haut, et les zones commerciales le samedi après-midi (Fourchon c'est de la folie...). Les férias, et le marché aussi (le nombre de crouilles au m2 est assez oppressant).

3 La qualité de vie générale (services, propreté, transports, etc.)

A Tarascon/Beaucaire... De la merde en barres ! Aucune perspective d'emploi, peu ou pas de zones commerciales intéressantes, une saleté incroyable (surtout à Arles en fait...), niveau sport c'est d'la merde, et lé siwstewm sowciawl cowonisateuw est vraiment le premier supporter du père Derrick et de son église ! Pour les transports, Tarascon est desservie par Arles, quand à Beaucaire c'est le néant, malgré les efforts du maire.

Arles c'est EXACTEMENT pareil, avec de la circulation en plus. Ah oui ! L'hôpital est désastreux ! Contrairement à Nîmes...


4 Les points forts et les points faibles (cadre de vie, emploi)

Tarascon Beaucaire
➕
...

Merci d'avoir lu l'article !

➖
Tout ! Y'a rien qui va...

Arles
➕
Vie culturelle
Alpilles

➖
Bougnoules
Insalubrité
Chômage de masse
La Camargue... Ses moustiques, sa puanteur, sa crasse par endroits...
Bobogocho city.

5 Un rapide aperçu de l’arrière-pays

Comme dit au dessus, et ça compte pour les trois villes, les intérêts sont : la situation géographique, avec les Alpilles, la Camargue (au sens maritime en tout cas). Il y a aussi d'autres bonnes choses dans l'arrière-pays, comme : le ciel (Van Ghog est venu peindre ici pour l'exposition, il y a vraiment des couleurs magnifiques l'hiver), le temps est souvent clément (quoique venteux, l'hiver ça picote pas mal !), des habitants prêts à monter un Quatrième Reich en notre compagnie dans le coin, un beau monde du vivant (taureaux, cheveaux, botanique), de quoi s'en foutre plein la pense (gardianne, fruits confits, pompe a huile (non Meyer Habib, j'parle pas de toi), produits de la mer, fromages de la Crau...), Et ressembler à Michael Moore ! Et de beaux musées. Attention cependant ! Beaucoup de cambriolages dans le coin (la communauté des enculeurs de chèvres, et des triangles marrons (les tsiganes pour les hitlerologues débutants), sont très présents dans les trois villes, et font déborder leur présence puante sur la campagne...), les moustiques, et les nuisances olfactives sont présentes malgré le peu de nos amis simiens ! En effet, il y a peu de nègres, mais les marécages camarguais, et la grosse usine de produits cellulosiques de Tarascon (qui tourne grâce à des tonnes de bois stockés en extérieur (avec la bonne vieille fermentation qui va avec...), Font qu'on se croirait parfois au beau milieu du marché de Kinshasa, mais sans les nègres autour (et c'est déjà pas mal !). Pour le sport, approchez vous des clubs de vélo/cyclotourisme, ou de randonnées pédestres, sports 100% blancs.carte.png
 
Last edited:

René Fayard

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
569
Reaction score
3,976
Le maire de Beaucaire n'est-il pas un homosexuel du FN ? Ce parti ne sert donc bel et bien à rien.
 

XenForo

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 10, 2020
Messages
68
Reaction score
158
Ayant de la famille dans le coin, j'y avais été il y'a une dizaine d'année, principalement nîmes et saint-gilles. Venant du nord-ouest de la france je trouve que c'est un autre monde, effectivement c'est bougnoule-land ou alors des blancs bougnoulisés, ça doit être pire aujourd'hui. Je n'avais pas aimé l'ambiance générale que je trouvais bizarre et tendue, comme de la tension dans l'air, les gens étaient agressifs ou ils étaient méfiants et impolis, il y'avait des clebards agressifs en liberté. A priori le sport local c'était le cambriolage, il y'a des voisins qui s'étaient fait cambriolés. J'ai trouvé la ville de nîmes avec du potentiel comme avec les monuments romains mais gâché par la saleté de certaines rues, une population fourbe et mal léchée majoritairement composée de narbonnoide et de bougnoule
 
Last edited:

IGFarben

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Jul 27, 2020
Messages
436
Reaction score
1,388
Mon dieu que c'est triste, tous ces nom de villes et villages qui dans les année 70 faisait directement penser aux vacances. Quel gachis, mais quel gachis.
 

vkt

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
May 6, 2021
Messages
422
Reaction score
780
Des villes de merde et un climat pour bougnoules.
 
Top