De retour d'expatriation

Marcassin

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 13, 2020
Messages
66
Reaction score
274
Partir oui. Mais laisser les siens au milieu de ce merdier ?

L'expatriation, ça peut prendre quelques mois, quelques années, quelques décénies. Mais on songe toujours à un retour potentiel. Et un jour, les aléas de la vie, la réflexion fait que l'on choisi le retour.

Partir pour mieux revenir.

Je suis de retour après avoir vécu plusieurs années au fin fond de la carte. Au Japon pour être précis. J'y ai découvert DP, j'ai écouté les trois années d'émissions hebdomadaires, je lisais quotidiennement les articles. Je réfléchissais sans cesse à ce que je devais faire. Puis il y a quelques mois, j'ai choisi de revenir. D'être au front, de conscientiser mes amis réfractaires, les normies, de protèger les miens, d'endurer, de me battre sur place. J'étais en dissonance interne là-bas.

Et vous vos retours? Vos réfléxions? Vos réflexions?
 

StevenSiegHeil

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
237
Reaction score
1,579
C'est tout à ton honneur. Pour ma part j'ai choisi de rester en France et particulièrement dans ma région d'origine. J'ai également songé à l'expatriation (tout en restant en Europe) parce que le sort de l'Europe au sens large m'importe plus que le sort de la France mais comment laisser toute sa famille et tout ses proches ? Les abandonner dans l'enfer juif qu'est la France ? Impossible pour moi. Je préfère rester ici et même si c'est pour avoir une vie plus difficile qu'ailleurs et bien soit.
 

Monsieur Grenouille

SA-Standartenführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
3,970
Reaction score
18,600
Quel front ? Personne ne se bat ici et personne ne se battra jamais.

Moi je me suis battu. Physiquement, économiquement, socialement et politiquement, et j'en connais d'autres même si nous sommes minoritaires. Et je n'ai pas dit mon dernier mot. Je suis toujours très étonné quand un Goy a la même stratégie que Libération, Félix Marquardt et Mouloud Ashour :
https://www.liberation.fr/societe/2...-votre-salut-est-ailleurs-barrez-vous_843642/

C'est bien le problème des gens qui parlent de combat et de résistance, vous êtes complétement déconnectés de la réalité. La seule chose à faire à l'heure actuelle c'est de se barrer le plus rapidement possible avant que ça pète ou que les frontières se ferment pour ceux qui veulent sortir.
- Toi-même, tu t'es barré?
- Seul ou avec ta famille?
- Comment cela se passe-t-il sur ta terre d'accueil, du point de vue économique, social et culturel?
 
Last edited:

Malko Linge

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Feb 2, 2021
Messages
433
Reaction score
968
C'est bien le problème des gens qui parlent de combat et de résistance, vous êtes complétement déconnectés de la réalité. La seule chose à faire à l'heure actuelle c'est de se barrer le plus rapidement possible avant que ça pète ou que les frontières se ferment pour ceux qui veulent sortir.
Où ? Si c'est pour tomber dans un pays qui est soumis aux mêmes mesures qu'ici, c'est pas une avance. Mon avis c'est qu'il faut résister là où nous sommes, ici on connait du monde et c'est plus facile pour tisser un réseau d'entraide entre nous mais discrètement, sans s'organiser en communauté ou autre organisation facilement repérable.
 

Sarcastix

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 19, 2020
Messages
1,150
Reaction score
3,851
L'important est d'être en accord avec toi-même. Tu as eu besoin de revenir, pour te sentir utile, fort bien. Tu as aussi le droit de changer d'avis plus tard : à chacun sa propre expérience.

Je te souhaite avant tout de rester en vie et de bien discerner entre le souhaitable et le possible.

Bien du courage.
 

Totenkopf

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
361
Reaction score
2,000
Où ? Si c'est pour tomber dans un pays qui est soumis aux mêmes mesures qu'ici, c'est pas une avance. Mon avis c'est qu'il faut résister là où nous sommes, ici on connait du monde et c'est plus facile pour tisser un réseau d'entraide entre nous mais discrètement, sans s'organiser en communauté ou autre organisation facilement repérable.

N'importe où, la Fronce est ce qu'il y a de pire dans le monde blanc. On a l'économie de l'Italie (chômage de masse, faibles salaires/pouvoir d'achat, pas de perspectives d'avenir etc) les problèmes sociétaux de l'Angleterre (insécurité, criminalité, GR etc) et les problèmes multiculturels des USA et du Liban + communisme + pays de boomers.

Combinaison qu'on ne trouve nul part ailleurs
 

Totenkopf

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
361
Reaction score
2,000
Je suis toujours très étonné quand un Goy a la même stratégie que Libération, Félix Marquardt et Mouloud Ashour :
https://www.liberation.fr/societe/2...-votre-salut-est-ailleurs-barrez-vous_843642/

Même si l'article est anti-blanc, ils ont en partie raison, la Fronce est un pays de boomers et les jeunes (blancs) n'ont aucun avenir à part le SMIC/RSA/Revenu universel + aucune retraite. Les vieux boomers vivent comme des Allemands et les jeunes comme des Italiens
 

Monsieur Grenouille

SA-Standartenführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
3,970
Reaction score
18,600
Même si l'article est anti-blanc, ils ont en partie raison, la Fronce est un pays de boomers et les jeunes (blancs) n'ont aucun avenir à part le SMIC/RSA/Revenu universel + aucune retraite. Les vieux boomers vivent comme des Allemands et les jeunes comme des Italiens
Et la solution c'est de se sauver?
 

Cry

SA- aspirant
Membre
Joined
Mar 24, 2021
Messages
27
Reaction score
100
"Japon"
Tu t'es pas expatrié t'as juste pris des vacances.
Et oui effectivement tu va rejoindre le front, le front anti-blanc, en leur offrant ta force de travail et tes taxes, en te mettant à la mercie de l'état français sans rien recevoir en retour, en te privant de pouvoir élever des enfants blancs dans un bon environnement, quel courage, je suis admiratif :)
 

Monsieur Grenouille

SA-Standartenführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
3,970
Reaction score
18,600
L'expatriation peut être une solution. Rester aussi peut en être une.
Tout dépend des capacités, des moyens, et des particularités de la situation de chacun.
Je suis bien d'accord. Mais je fais la différence entre "expatriation" et "publicité pour l'expatriation", "incitation à l'expatriation". C'est la différence entre en choix personnel dicté par des conditions particulières et une politique juive de déracinement.
 

TyrannoSSaure

SA-Obersturmbannführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
2,801
Reaction score
15,185
Partir oui. Mais laisser les siens au milieu de ce merdier ?

L'expatriation, ça peut prendre quelques mois, quelques années, quelques décénies. Mais on songe toujours à un retour potentiel. Et un jour, les aléas de la vie, la réflexion fait que l'on choisi le retour.

Partir pour mieux revenir.

Je suis de retour après avoir vécu plusieurs années au fin fond de la carte. Au Japon pour être précis. J'y ai découvert DP, j'ai écouté les trois années d'émissions hebdomadaires, je lisais quotidiennement les articles. Je réfléchissais sans cesse à ce que je devais faire. Puis il y a quelques mois, j'ai choisi de revenir. D'être au front, de conscientiser mes amis réfractaires, les normies, de protèger les miens, d'endurer, de me battre sur place. J'étais en dissonance interne là-bas.

Et vous vos retours? Vos réfléxions? Vos réflexions?
Revenir en France est idiot. Ton erreur ne fut pas de quitter la France, mais de l'avoir quittée pour un pays de niakwés.

En France, en partant du principe que tu arrives à trouver un coin pas trop bougnoulisé, mais qu'avec des vieux ou presque, tu seras toujours écrasé par les impôts, et tu ne seras pas oublié par le gouvernement qui ne veut qu'une chose, ton extermination.

Rester en France si on n'a pas le choix c'est une chose, mais y revenir ça me dépasse.
 

Franck Marc

SA- chef d'assaut
Membre confirmé
Membre
Joined
Nov 8, 2020
Messages
3,831
Reaction score
8,943
Quel front ? Personne ne se bat ici et personne ne se battra jamais. Tu es revenu pour te faire couper la tête. Déja que partir plusieurs années au Japon ne représente aucun interêt ... hormis si tu souhaites fuire la "justice" fwonçaise ou cramer du temps inutilement . Alors revenir dans ce trou à merde pour mener un combat qui n'a jamais commencé, c'est totalement stupide.

C'est bien le problème des gens qui parlent de combat et de résistance, vous êtes complétement déconnectés de la réalité. La seule chose à faire à l'heure actuelle c'est de se barrer le plus rapidement possible avant que ça pète ou que les frontières se ferment pour ceux qui veulent sortir.
En quoi partir plusieurs années au Japon ne représente aucun interêt ... ? Peut-etre pour toi et pas pour d'autres.
 

LHLPSDNH

SA-Obersturmbannführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 11, 2020
Messages
4,456
Reaction score
16,868
Je suis bien d'accord. Mais je fais la différence entre "expatriation" et "publicité pour l'expatriation", "incitation à l'expatriation". C'est la différence entre en choix personnel dicté par des conditions particulières et une politique juive de déracinement.
Je ne crois pas que tous ceux qui poussent pour l'expatriation mènent une politique juive de déracinement.
Mais effectivement, il y a là une nuance qui mérite d'être soulignée.
 

Une femme aryenne

SA-Obersturmbannführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
2,862
Reaction score
17,119
Depuis que je suis de retour en France j'ai l'impression d'être une exilée. Je ne reconnais plus du tout ce pays. En tout cas les souvenirs vagues de mon enfance ne correspondent plus à rien! . Née en France, j'ai passé une partie de mon enfance en Belgique, plus tard mes études m'ont menées vers la Russie, puis l'Ecosse pendant vingt ans , ainsi que deux années à Memphis . Je regrette beaucoup ma décision d'être revenue. Bien que française, je ne connaissais pas bien la France en réalité. J'étais fille d'expat et nous déménagions tous les cinq ans pendant mon enfance pour la profession de mes parents. J'ai donc la bougeotte! Comme tous les enfants d'expats!

Mes amis anglo-saxons, d'Ecosse ou de Memphis , me manquent terriblement. L'atmosphère en France est délétère, les gens sont mesquins et tendus. La délation, la suspicion, la bêtise crasse ont finis de me dégoûter. Y 'a vraiment une sale ambiance , même par rapport à nos voisins italiens ou espagnols.... la France est un pays rongé par le socialisme , le gauchisme mental bat son plein et le marxisme culturel a fait des ravages. On passe son temps ici à s'auto-censurer et surtout, à se faire racketter par les uns et les autres . Il faut bien nourrir les colons cafistes qui sucent la poitrine généreuse de la France. Jusqu'à la dernière goutte! Alors forcément, le français est tendu.....même si il ne peut pas cristalliser les maux de la France , il sent bien qu'il se fait rouler dans la farine le bougre !

Chez les anglos l'ambiance est beaucoup plus détendue. Déjà ces aides socialisantes n'existent pas. Ce que tu gagnes est à toi. Et puis les gens sont plus cool. À peine arrivée quelque part en Ecosse ou aux US, tu connais tes voisins, leurs noms, leurs vies. On boit du thé ou du café chez les uns et les autres, avec des gâteaux faits maison .... Là ça va faire trois ans que je suis de retour en Fronce , et je ne connais toujours pas le nom de mon voisin! Je trouve ça parfaitement anormal. Et très déprimant....En plus, ça peut vous paraître léger , mais toutes mes lampes et tous mes produits électro ont des prises inadaptées pour la France! Ça me fait chier....Mais c'est un signe!

Je veux repartir . Dieu merci je me suis gardée une issue de secours, j'ai eu du flair quand je me suis dit qu'il ne fallait pas tout investir en Fronce. Ce pays bolchévique qu'est la France, dangereux et incertain . . Je suis en pourparler avec une agence immobilière en Norvège et j'apprends la langue norvégienne car c'est mon projet de m'installer là-bas. Si il n'y avait pas eu ce satané Covid, je serais déjà plus avancée dans ce projet de vie.

Je veux me barrer! Trois longues années en Fronce me suffisent, je crois avoir fait le tour de ce pays socialo-communiste et de son peuple timoré qui rase les murs.

Le Grand Monarque a raison, le français 2021 est la lie de l'humanité.

Ce qu'il est devenu. Ce qu'il n'a pas su rester. C'est là tout le drame de ce pays.
 
Last edited:

MarcelCerdan

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2021
Messages
682
Reaction score
2,754
J'entends tes arguments, mais que fais-tu concrètement pour résister comme tu dis ?
Le combat est impossible à mener en France, tous les résistants sérieux ont dû se barrer (Le Lay, Soral, Reynouard) et ceux qui ne se sont pas barrés sont contraints à l'abandon (Ryssen).
Selon moi, en revenant en France, tu ne fais que maintenir, par ton travail et tes impôts, la République judéo-maçonnique, et tous ses nègres et Bougnoules.
Plus vite le pays s'effondrera, mieux ce sera. Le lent pourrissement est ce qui peut nous arriver de pire. Les Juifs vont resserrer leur emprise sur nous, les Bougnoules vont continuer à nous égorger dans la rue, et les Blancs vont se soumettre encore et encore, et tomber encore plus en décrépitude natale, sociale, mentale et économique, car ces derniers ne bougeront pas tant que leurs frigos ne seront pas vides et leur électricité coupée. Que les travailleurs blancs patriotes arrêtent de maintenir sous perfusion la tentacule judéo-maçonnique qu'est la République bon sang ! Que ces gens-là se débrouillent avec leurs Bougnègres !
Alors je sais que c'est plus compliqué pour des gens qui ont du patrimoine immobilier, de la famille qui ne veut pas bouger, ou encore pire des gosses à charge. Toutefois je pense qu'il existe des solutions. S'exiler dans un pays d'Europe centrale en est une. Prague-Paris c'est "que" 1000 km, soit pas plus que Lille-Marseille. Et pour les gosses, je pense, au contraire, que l'expatriation peut être une excellente chose ! Les lycées français à l'étranger sont réputés pour leur niveau infiniment supérieur aux coupe-gorge dans lesquels on n'apprend rien, à part la repentance éternelle pour les Blancs, que sont devenus les écoles françaises. Sauf à envoyer vos gosses dans les grands lycées de centre-ville des grandes villes françaises (et même là avec les confinements c'est plus ce que c'était) il n'apprendront plus rien en France, faut le reconnaître, y compris dans les coins préservés, l'EN faisant de son mieux pour abrutir tout le monde, surtout les Blancs.
Personnellement les deux pistes qui me semblent le plus pertinentes sont donc les suivantes :
- soit un pays d'Europe centrale et de l'Est, de préférence d'extrême-droite et/ou avec des habitants racistes ;
- soit un pays qui peut se permettre d'être de gauche car très loin des nègres et des Bougnoules. L'Islande est l'exemple le plus parfait mais l'Australie ça va aussi je pense, quoiqu'on puisse lire qu'il s'y trouve de plus en plus de chieurs de rue issus d'Asie du Sud-Est (à surveiller donc !).
 

Monsieur Grenouille

SA-Standartenführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
3,970
Reaction score
18,600
Le lent pourrissement est ce qui peut nous arriver de pire. Les Juifs vont resserrer leur emprise sur nous, les Bougnoules vont continuer à nous égorger dans la rue, et les Blancs vont se soumettre encore et encore, et tomber encore plus en décrépitude natale, sociale, mentale et économique, car ces derniers ne bougeront pas tant que leurs frigos ne seront pas vides et leur électricité coupée.
Les Gilets Jaunes, ça te dit quelques chose?
 

Monsieur Grenouille

SA-Standartenführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
3,970
Reaction score
18,600
Mes amis anglo-saxons, d'Ecosse ou de Memphis , me manquent terriblement.
Est-ce qu'on peut avoir en même temps des amis en Écosse et à Memphis? Tu ne peux pas fréquenter les uns sans quitter les autres.
Depuis que je suis de retour en France j'ai l'impression d'être une exilée.
Pour toi la question se pose vraiment : qu'est-ce que tu viens foutre en France?
 
Last edited:

Franck Marc

SA- chef d'assaut
Membre confirmé
Membre
Joined
Nov 8, 2020
Messages
3,831
Reaction score
8,943
Depuis que je suis de retour en France j'ai l'impression d'être une exilée. Je ne reconnais plus du tout ce pays. En tout cas les souvenirs vagues de mon enfance ne correspondent plus à rien! . Née en France, j'ai passé une partie de mon enfance en Belgique, plus tard mes études m'ont menées vers la Russie, puis l'Ecosse pendant vingt ans , ainsi que deux années à Memphis . Je regrette beaucoup ma décision d'être revenue. Bien que française, je ne connaissais pas bien la France en réalité. J'étais fille d'expat et nous déménagions tous les cinq ans pendant mon enfance pour la profession de mes parents. J'ai donc la bougeotte! Comme tous les enfants d'expats!

Mes amis anglo-saxons, d'Ecosse ou de Memphis , me manquent terriblement. L'atmosphère en France est délétère, les gens sont mesquins et tendus. La délation, la suspicion, la bêtise crasse ont finis de me dégoûter. Y 'a vraiment une sale ambiance , même par rapport à nos voisins italiens ou espagnols.... la France est un pays rongé par le socialisme , le gauchisme mental bat son plein et le marxisme culturel a fait des ravages. On passe son temps ici à s'auto-censurer et surtout, à se faire racketter par les uns et les autres . Il faut bien nourrir les colons cafistes qui sucent la poitrine généreuse de la France. Jusqu'à la dernière goutte! Alors forcément, le français est tendu.....même si il ne peut pas cristalliser les maux de la France , il sent bien qu'il se fait rouler dans la farine le bougre !

Chez les anglos l'ambiance est beaucoup plus détendue. Déjà ces aides socialisantes n'existent pas. Ce que tu gagnes est à toi. Et puis les gens sont plus cool. À peine arrivée quelque part en Ecosse ou aux US, tu connais tes voisins, leurs noms, leurs vies. On boit du thé ou du café chez les uns et les autres, avec des gâteaux faits maison .... Là ça va faire trois ans que je suis de retour en Fronce , et je ne connais toujours pas le nom de mon voisin! Je trouve ça parfaitement anormal. Et très déprimant....En plus, ça peut vous paraître léger , mais toutes mes lampes et tous mes produits électro ont des prises inadaptées pour la France! Ça me fait chier....Mais c'est un signe!

Je veux repartir . Dieu merci je me suis gardée une issue de secours, j'ai eu du flair quand je me suis dit qu'il ne fallait pas tout investir en Fronce. Ce pays bolchévique qu'est la France, dangereux et incertain . . Je suis en pourparler avec une agence immobilière en Norvège et j'apprends la langue norvégienne car c'est mon projet de m'installer là-bas. Si il n'y avait pas eu ce satané Covid, je serais déjà plus avancée dans ce projet de vie.

Je veux me barrer! Trois longues années en Fronce me suffisent, je crois avoir fait le tour de ce pays socialo-communiste et de son peuple timoré qui rase les murs.

Le Grand Monarque a raison, le français 2021 est la lie de l'humanité.

Ce qu'il est devenu. Ce qu'il n'a pas su rester. C'est là tout le drame de ce pays.
Comme je te cimprends, ce pays à trop changé les mentalités ont pris ce qu'il y a de pire chez l'envahisseur.
Perso c'est l'Asie du Sud-Estt qui me manque beaucoup, j'y vivais la moitié de l'année revenais en France et repartais, je n'ais pas été un expat puisque me partageais entre les 2., mais cette vie me manque!
 
Top