Démocratie Participative S07E20 : « Werwolf »

William Calley

SA-Sturmbannführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
3,938
Reaction score
14,034
Ce n'est pas parce que tu es un boomer sans enfants que c'est le cas de tout le monde. Juste pour info.
je suis pas un boomer deja et j ai une gosse deuzio , c est juste mon opinion j apprécie gandalf mais ses conseils sur ce qu on devrait faire , disons que c est pas ce qui m intéresse le plus et gandalf n est pas mon dieu je m autorise si ça te derange pas michel à le critiquer..
 

Nazi-krankenschwester

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Dec 2, 2021
Messages
2,045
Reaction score
5,883
Ce n'est pas un "désaccord", c'est de l'autisme.

Comme si Gandalf après 7 saisons de DP et des années de militantisme, de vidéos, dont pas mal sur l'islam ne savait pas tout cela.

Il est absolument ÉVIDENT que la législation des pays musulmans et surtout leur réticence vis-à-vis du globohomo pédo-lgbtiste sont bien plus saines que ce qui se fait en Occident. Mille fois.

Ce qui ne signifie pas que des bougnoules ne s'enculent pas entre eux par ailleurs, précisément parce que ce sont des bougnoules. C'est plus racial qu'islamique, en fait. MarioCigale avait raison avec sa nuance indonésienne.
Oui, j'ai pas dit l'inverse. Du coup les 2 ont un peu raison. De là à aller s'écharper pour ça, et surtout prendre la mouche et se vexer, voire claquer la porte, bon...
 

Vincent Reynouard

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 17, 2022
Messages
71
Reaction score
639
A propos des enfants que Gandalf et d'autres n'auraient pas alors qu'ils prêchent la natalité. Je n'y vois nulle contradiction. Car de par sa mission et les risques qu'il peu prendre, un homme public est souvent contraint d'adopter un mode de vie qui, parfois, n'est pas celui qu'il prêche pour les citoyens lambdas. Hitler, par exemple, ne s'est pas marié et (officiellement du moins) il n'a pas eu d'enfants. Car il savait bien que sa mission l'aurait empêché d'être un bon père de famille. Sans me comparer à Hitler, j'en sais quelque chose. Père de huit enfants, si j'étais resté en Belgique auprès de ma famille, il y a bien longtemps que je serais en prison, donc neutralisé pour longtemps, très longtemps. Or, je l'avoue moi-même: en soi, m'être séparé de mes enfants est une catastrophe, un contre-exemple flagrant avec la morale élémentaire. D'autant plus que je m'en occupais beaucoup. Tous ceux qui m'ont connu le savent: j'étais très présent et je participais à leur éducation en organisant des jeux, des sorties, des lectures, des visites...

Toujours sur le même sujet, William Calley déconseille de "faire des gosses dans cette decharge purulente qu'est la France..." Plus loin, il précise : "la France est morte c'est pas en pondant des chapelets de blancs qu'on reviendra dans les années 50." Disons que la natalité n'est pas tout: faire de grandes familles pour les élever de façon bourgeoise ne résoudrait rien. La natalité n'a de sens que si, en amont, l'état d'esprit a changé. Hitler l'avait parfaitement compris.

On m'objectera que la France étant déjà morte, si quelques familles blanches changent leur état d'esprit et font des enfants, cela ne sauvera rien. Je répondrai qu'à mon avis, un pays n'est jamais mort. Mais admettons, oui, admettons que la France soit morte. Est-ce une raison pour ne pas faire d'enfants lorsque l'on vit dans ce pays? Si l'on croit que l'on a qu'une vie, qu'elle n'a aucun sens et qu'à la mort, on plonge dans le néant, alors oui, je suis d'accord avec William Calley: on peut ne pas vouloir faire d'enfants et conseiller aux autres de ne pas en faire.
Pour ma part, toutefois, qui crois en la multiplicité des existence et qui crois qu'avant une incarnation, on choisit la vie qu'on ménera afin d'apprendre, je ne vois aucune contradiction entre l'état de la France et le fait d'y faire des enfants. Car ces enfants qui naîtront auront choisi de passer par ces épreuves... Dans mon esprit, j'avais choisi de naître de mes parents (un couple dévasté) afin de connaître, jeune, des épreuves qui allaient m'orienter vers le révisionnisme actif (car pour être révisionniste au point d'en sacrifier sa vie alors qu'on un diplôme d'ingénieur en poche, il faut être "anormal", c'est-à-dire avoir vécu de graves épreuves dans sa jeunesse qui laissent des traces). Je pense que mes enfants avaient choisi de naître de moi pour vivre, entre autres, l'épreuve de devenir, dans les faits, orphelins de père. De façon plus générale, je crois que les Blancs qui naissent en France ont choisi de vivre les épreuves qu'ils rencontreront dans un pays dévasté. Donc, faire des enfant, pourquoi pas ?

Tel est mon avis que, bien évidemment, je n'impose à personne. William Calley pense qu'il ne faut pas faire d'enfants en France, je puis comprendre sa position et je la respecte.
 

Nazi-krankenschwester

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Dec 2, 2021
Messages
2,045
Reaction score
5,883
Or, je l'avoue moi-même: en soi, m'être séparé de mes enfants est une catastrophe, un contre-exemple flagrant avec la morale élémentaire. D'autant plus que je m'en occupais beaucoup. Tous ceux qui m'ont connu le savent: j'étais très présent et je participais à leur éducation en organisant des jeux, des sorties, des lectures, des visites...
Oui, c'est des choix personnels, inutile de se justifier ou de culpabiliser. Personne de sain d'esprit ne vous jettera la pierre. Chacun fait ce qu'il a faire avec ce qu'il peut. L'humain n'est pas un robot sur lequel on calque une vie.

"la France est morte c'est pas en pondant des chapelets de blancs qu'on reviendra dans les années 50." Disons que la natalité n'est pas tout: faire de grandes familles pour les élever de façon bourgeoise ne résoudrait rien. La natalité n'a de sens que si, en amont, l'état d'esprit a changé. Hitler l'avait parfaitement compris.
C'est surtout que l'invasion migratoire est telle que c'est plus vraiment possible aujourd'hui de "rivaliser". Une femme noire c'est minimum 6 enfants, dans le pire des cas ça va jusqu'à 10.
Je crois que les gens ont pas encore saisi la gravité. Il suffit pas d'avoir 3 gosses et de se cloitrer chez soi dans sa petite campagne pour inverser le paradigme. Et y a aussi une réalité, c'est que tout est fait pour que les couples durabes n'existent plus, on est dans le consumérisme culturel et sexuel. Donc fatalement, pas d'enfants naissent d'une telle conception intellectuelle de la relation à l'autre.
Même en étant turbo nazi soi même, personne n'a envie de prendre le risque de se mettre "en couple" avec quelqu'un qui va lâchement nous abandonner après 3 mois parce-que c'est le délai de péremption moderne. Personne de sain n'a envie d'être avec un ou une clone de bfm. L'argument souvent avancé à ça c'est "t'as cas mieux choisir", sauf qu'aujourd'hui y a pas de choix.
Ensuite, sur le plan matériel, il faut l'argent pour élever des enfants, avec le chomage de masse et baisse des salaires, tout le monde ne peut plus. L'Etat parti fait tout matériellement pour qu'on n'en ait pas, tandis que les arabes/noirs sont littéralement incités à en faire un maximum et aidés matériellement pour cela.

C'est comme disait Monsieur Grenouille (suis d'accord avec lui sur cette image): on va au marché de tomates, c'est toutes les mêmes tomates fades, inspides et gorgées de poison, et on n'en veut pas.
Alors tant mieux si y en a qui ont trouvé ici, mais c'est pas le cas de tout le monde. Le marché de la sélection s'est considérablement réduit depuis quelques années.
 
Last edited:

William Calley

SA-Sturmbannführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
3,938
Reaction score
14,034
A propos des enfants que Gandalf et d'autres n'auraient pas alors qu'ils prêchent la natalité. Je n'y vois nulle contradiction. Car de par sa mission et les risques qu'il peu prendre, un homme public est souvent contraint d'adopter un mode de vie qui, parfois, n'est pas celui qu'il prêche pour les citoyens lambdas. Hitler, par exemple, ne s'est pas marié et (officiellement du moins) il n'a pas eu d'enfants. Car il savait bien que sa mission l'aurait empêché d'être un bon père de famille. Sans me comparer à Hitler, j'en sais quelque chose. Père de huit enfants, si j'étais resté en Belgique auprès de ma famille, il y a bien longtemps que je serais en prison, donc neutralisé pour longtemps, très longtemps. Or, je l'avoue moi-même: en soi, m'être séparé de mes enfants est une catastrophe, un contre-exemple flagrant avec la morale élémentaire. D'autant plus que je m'en occupais beaucoup. Tous ceux qui m'ont connu le savent: j'étais très présent et je participais à leur éducation en organisant des jeux, des sorties, des lectures, des visites...

Toujours sur le même sujet, William Calley déconseille de "faire des gosses dans cette decharge purulente qu'est la France..." Plus loin, il précise : "la France est morte c'est pas en pondant des chapelets de blancs qu'on reviendra dans les années 50." Disons que la natalité n'est pas tout: faire de grandes familles pour les élever de façon bourgeoise ne résoudrait rien. La natalité n'a de sens que si, en amont, l'état d'esprit a changé. Hitler l'avait parfaitement compris.

On m'objectera que la France étant déjà morte, si quelques familles blanches changent leur état d'esprit et font des enfants, cela ne sauvera rien. Je répondrai qu'à mon avis, un pays n'est jamais mort. Mais admettons, oui, admettons que la France soit morte. Est-ce une raison pour ne pas faire d'enfants lorsque l'on vit dans ce pays? Si l'on croit que l'on a qu'une vie, qu'elle n'a aucun sens et qu'à la mort, on plonge dans le néant, alors oui, je suis d'accord avec William Calley: on peut ne pas vouloir faire d'enfants et conseiller aux autres de ne pas en faire.
Pour ma part, toutefois, qui crois en la multiplicité des existence et qui crois qu'avant une incarnation, on choisit la vie qu'on ménera afin d'apprendre, je ne vois aucune contradiction entre l'état de la France et le fait d'y faire des enfants. Car ces enfants qui naîtront auront choisi de passer par ces épreuves... Dans mon esprit, j'avais choisi de naître de mes parents (un couple dévasté) afin de connaître, jeune, des épreuves qui allaient m'orienter vers le révisionnisme actif (car pour être révisionniste au point d'en sacrifier sa vie alors qu'on un diplôme d'ingénieur en poche, il faut être "anormal", c'est-à-dire avoir vécu de graves épreuves dans sa jeunesse qui laissent des traces). Je pense que mes enfants avaient choisi de naître de moi pour vivre, entre autres, l'épreuve de devenir, dans les faits, orphelins de père. De façon plus générale, je crois que les Blancs qui naissent en France ont choisi de vivre les épreuves qu'ils rencontreront dans un pays dévasté. Donc, faire des enfant, pourquoi pas ?

Tel est mon avis que, bien évidemment, je n'impose à personne. William Calley pense qu'il ne faut pas faire d'enfants en France, je puis comprendre sa position et je la respecte.
Merci d avoir apporté votre eclairage là dessus je me garderais bien pourrais de pouvoir répondre avec autant de concision que vous.
Personnellement j ai un enfant .
Je m interroge quand à l intérêt de mettre au monde des gamins dans un pays aussi gangrené que peut l etre la france ou feue la france , moi meme suis je obligé de mettre ma gamine dans le privé tant les ecoles pres de chez moi s apparente plus à des zoos ou des dystopies que des ecoles.
Apres qui vivra verra mais je ne fonde que peut d espoir dans l'avenir ; la reelection de Macron etant un indice..
Ravi d avoir votre presence à bord Vincent bonne soirée.
 

Le pont des zoubirs

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
501
Reaction score
1,268
Si l'on croit que l'on a qu'une vie, qu'elle n'a aucun sens et qu'à la mort, on plonge dans le néant, alors oui, je suis d'accord avec William Calley: on peut ne pas vouloir faire d'enfants et conseiller aux autres de ne pas en faire.
Pour ma part, toutefois, qui crois en la multiplicité des existence et qui crois qu'avant une incarnation, on choisit la vie qu'on mènera afin d'apprendre, je ne vois aucune contradiction entre l'état de la France et le fait d'y faire des enfants. Car ces enfants qui naîtront auront choisi de passer par ces épreuves... Dans mon esprit, j'avais choisi de naître de mes parents (un couple dévasté) afin de connaître, jeune, des épreuves qui allaient m'orienter vers le révisionnisme actif (car pour être révisionniste au point d'en sacrifier sa vie alors qu'on un diplôme d'ingénieur en poche, il faut être "anormal", c'est-à-dire avoir vécu de graves épreuves dans sa jeunesse qui laissent des traces). Je pense que mes enfants avaient choisi de naître de moi pour vivre, entre autres, l'épreuve de devenir, dans les faits, orphelins de père. De façon plus générale, je crois que les Blancs qui naissent en France ont choisi de vivre les épreuves qu'ils rencontreront dans un pays dévasté. Donc, faire des enfant, pourquoi pas ?
Bonjour Monsieur Reynouard.

Je crois savoir que votre vie spirituelle est fortement marqué par le bouddhisme.
Cette philosophie considère le cycle des renaissances (saṃsāra) comme une fatalité causée par l'illusion (Māyā) de l'existence individuelle. En d'autres termes, il n'existerait pas d'entités distinctes pourvues d'une âme, mais de formes de conscience animées par un flot d'expériences acquises au fil des incarnations successives destinées à se fondre dans une grande conscience universelle, un Grand Tout, au terme d'une pratique spirituelle menant au Nirvana.

Pourriez-vous nous éclairer sur ce "je" en mesure de choisir sa future vie avant de s'incarner?

Soyez remercié du temps et de la peine que vous prenez pour échanger avec nous.

 
Last edited:

Vincent Reynouard

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 17, 2022
Messages
71
Reaction score
639
Bonjour Monsieur Reynouard.

Je crois savoir que votre vie spirituelle est fortement marqué par le bouddhisme.
Cette philosophie considère le cycle des renaissances (saṃsāra) comme une fatalité causée par l'illusion (Māyā) de l'existence individuelle. En d'autres termes, il n'existerait pas d'entités distinctes pourvues d'une âme, mais de formes de conscience animées par un flot d'expériences acquises au fil des incarnations successives destinées à se fondre dans une grande conscience universelle, un Grand Tout, au terme d'une pratique spirituelle menant au Nirvana.

Pourriez-vous nous éclairer sur ce "je" en mesure de choisir sa future vie avant de s'incarner?

Soyez remercié du temps et de la peine que vous prenez pour échanger avec nous.

Cher Internaute, à vrai dire, cela fait partie des questions que je me pose. Le "je" est-il une entité réellement indépendante (donc qui le sera pour l'éternité) ou est-il destiné à se fondre dans le grand Tout? Autrement dit: suis-je une âme indépendante ou ne suis-je qu'une fraction de Dieu?
Cette question, je me la pose mais la réponse (à supposer que je la trouve) ne changerait rien pour moi. Ayant été marqué par le catholicisme, j'ai tendance à croire que ce "je" est éternel. Mais si l'on me dit qu'il est destiné à se fondre dans le grand Tout, "je" l'accepterais sans aucun problème. Car dans ce dernier cas, cela signifierait que ce "je" que je ressens n'est déjà qu'une sorte d'illusion.
Finalement, je suis assez d'accord avec ce commentaire de la Bhagavad-Gita: "Le monde a été créé pour le plaisir de Dieu (Krishna)." Si Dieu est satisfait, comment pourrais-"je" ne pas l'être? D'où ma sérénité.

Cela me fait très plaisir d'échanger avec vous. Surtout sur ces sujets qui, au final, sont plus importants que le révisionnisme et la politique. Cela ne signifie pas qu'il faut délaisser le reste, car c'est par le reste que nous vivons notre destin.

Je vous souhaite une agréable journée,
Vincent
 

Chicotte

SA- soldat
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
182
Reaction score
609
J’ai hâte d’écouter l’émission car elle comporte une rubrique je n’aime au plus au moins : celle du sale juif/juive de la semaine. 🥰 J’ai hâte que Rachelle Kéké commence à sévir afin qu’elle ait son moment de gloire en tant que sale negresse de la semaine. 😇
 

baronmaximus

SA-Gruppenführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
8,075
Reaction score
38,705
Sans entrer dans la polémique amorcée, je voulais signaler un point qui m'a vraiment frappé ( en positif ) à l'écoute de l'émission, à savoir la qualité de langue française de notre auditrice russe ( courrier des auditeurs) !
Je ne sais pas si elle passera lire par ici, si elle est inscrite ou pas, mais j'ai trouvé son courrier linguistiquement remarquable, d'une qualité qui à mon humble avis révèle deux choses, la qualité de l'enseignement des langues dans son pays ( qualité déjà évoquée du temps où j'étais à l'université, et qui ne semble pas du tout usurpée), et aussi souvent l'aptitude des locuteurs russophones à maîtriser aussi bien un français academique, qu'un français plus moderne avec tous ses niveaux de langue dérivés.
De plus, sa qualité d'expression et d'écriture a parfaitement été servie par Gandalf lors de la lecture qu'il fit de son courrier.
Donc voilà, étant amateur d'une langue de qualité, mais aussi d'une langue plus légère parfois, je tenais à féliciter cette femme pour son talent, ainsi que pour ses remarques et observations quant à la dérive d'un pays Blanc appelé France, vers l'horrible saloperie actuelle nommée fronsse, que nous constatons tous ici,jour après jour.
 

Nazi-krankenschwester

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Dec 2, 2021
Messages
2,045
Reaction score
5,883
Cher Internaute, à vrai dire, cela fait partie des questions que je me pose. Le "je" est-il une entité réellement indépendante (donc qui le sera pour l'éternité) ou est-il destiné à se fondre dans le grand Tout? Autrement dit: suis-je une âme indépendante ou ne suis-je qu'une fraction de Dieu?
Cette question, je me la pose mais la réponse (à supposer que je la trouve) ne changerait rien pour moi. Ayant été marqué par le catholicisme, j'ai tendance à croire que ce "je" est éternel. Mais si l'on me dit qu'il est destiné à se fondre dans le grand Tout, "je" l'accepterais sans aucun problème. Car dans ce dernier cas, cela signifierait que ce "je" que je ressens n'est déjà qu'une sorte d'illusion.
Finalement, je suis assez d'accord avec ce commentaire de la Bhagavad-Gita: "Le monde a été créé pour le plaisir de Dieu (Krishna)." Si Dieu est satisfait, comment pourrais-"je" ne pas l'être? D'où ma sérénité.

Cela me fait très plaisir d'échanger avec vous. Surtout sur ces sujets qui, au final, sont plus importants que le révisionnisme et la politique. Cela ne signifie pas qu'il faut délaisser le reste, car c'est par le reste que nous vivons notre destin.

Je vous souhaite une agréable journée,
Vincent
Une vie entière de sacrifice et de dépouillement à la recherche de la vérité, c'est normal de se poser des questions.
Le plus beau étant qu'il n'y a peut-être pas de réponse. Ce qui peut être à la fois terrifiant et incroyablement satisfaisant.
 

anne rance

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
12
Reaction score
15
Merci pour cette émission participative qui m'aide chaque jour à affronter la réalité. Du recul et un regard sans filtre sont mon ivermectine ou quelque chose comme ça. Merci à tous ses participants d'exister et de s'exprimer. De Mars où il devient de plus en plus difficile de respirer.
 

Waffen Taranis

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
338
Reaction score
1,481
De toute façon ça ne sert à rien de dire aux Aryens de faire des enfants ils n'en feront pas, le seul moyen c'est de les obliger avec des gendarmes qui toc chez les femmes blanches sans enfants et les forces à trouver un mari blanc dans les 3 mois et faire au minimum 6 enfants sous peine de charte de DP dans la gueule.
 

Le pont des zoubirs

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
501
Reaction score
1,268
Cher Internaute, à vrai dire, cela fait partie des questions que je me pose. Le "je" est-il une entité réellement indépendante (donc qui le sera pour l'éternité) ou est-il destiné à se fondre dans le grand Tout? Autrement dit: suis-je une âme indépendante ou ne suis-je qu'une fraction de Dieu?
Cette question, je me la pose mais la réponse (à supposer que je la trouve) ne changerait rien pour moi. Ayant été marqué par le catholicisme, j'ai tendance à croire que ce "je" est éternel. Mais si l'on me dit qu'il est destiné à se fondre dans le grand Tout, "je" l'accepterais sans aucun problème. Car dans ce dernier cas, cela signifierait que ce "je" que je ressens n'est déjà qu'une sorte d'illusion.
Finalement, je suis assez d'accord avec ce commentaire de la Bhagavad-Gita: "Le monde a été créé pour le plaisir de Dieu (Krishna)." Si Dieu est satisfait, comment pourrais-"je" ne pas l'être? D'où ma sérénité.

Cela me fait très plaisir d'échanger avec vous. Surtout sur ces sujets qui, au final, sont plus importants que le révisionnisme et la politique. Cela ne signifie pas qu'il faut délaisser le reste, car c'est par le reste que nous vivons notre destin.

Je vous souhaite une agréable journée,
Vincent
Monsieur Reynouard,

Le sujet a été brièvement évoqué ici lors d'une discussion avec un Shivaïte.
Je vous propose comme à lui de visionner cette courte vidéo d'une trentaine de minutes: il s'agit d'un témoignage. Je ne vous cache pas que le narrateur est devenu prêtre catholique à la suite de son expérience du yoga, mais connaissant votre ouverture d'esprit, ça ne doit pas constituer un obstacle pour vous.
Merci encore pour vos aimables et riches échanges.
 

Le Grognard

SA- aspirant
Membre
Joined
Nov 12, 2020
Messages
70
Reaction score
127
Par rapport à ce qui a été dit dans l'émission comme quoi il faut créer une solidarité entre blancs de mêmes idées...

C'est impossible, je suis devenu ami avec d'autres français Anti Pass depuis que ce bordel a commencé !
Nous sommes d'accord par rapport au Pass et au "vaccin".
En revanche, ils restent majoritairement pro LGBT, pro bougnoules et pro nègres...

Malheureusement, nous sommes seuls les amis.
Il n'y a rien à tirer des français.
Ils sont à fond pour les PD, bougnoules, nègres...
Et à moins de croiser d'autres camarades démocrates, nous resterons seuls.

Tout ça doit crever et vite !
 

diogene

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 13, 2020
Messages
2,989
Reaction score
4,064
Nan mais grave, je vois pas le problème que chacun exprime son opinion. Y a que les fiottes qui supportent pas la contradiction. On n'est pas des pd que je sache. Puis merde faut arrêter de prendre la mouche dès qu'y a désaccord, on n'a pas 15 ans.
certes....
 

Paracelsus

SA- chef général de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
2,190
Reaction score
7,596
Monsieur Reynouard,

Le sujet a été brièvement évoqué ici lors d'une discussion avec un Shivaïte.
Je vous propose comme à lui de visionner cette courte vidéo d'une trentaine de minutes: il s'agit d'un témoignage. Je ne vous cache pas que le narrateur est devenu prêtre catholique à la suite de son expérience du yoga, mais connaissant votre ouverture d'esprit, ça ne doit pas constituer un obstacle pour vous.
Merci encore pour vos aimables et riches échanges.

J'ai écouté la vidéo, pas vraiment courte +½h, mais intéressante
le type suit un parcours d'initiation, comprenant un enseignement ésotérique et srt un intense travail d'entrainement aux techniques de méditation et de disciplines occultes qui, semble-t-il, lui ont permis d'atteindre des états modifiés de conscience, une forme de nirvâna, qui est le saint Graal de tous ceux en quête de spiritualité (même si ce terme est très vague)
en résumé le type semble être un chercheur doué et talentueux ds les domaines ésotériques et occultistes puisqu'il aurait non seulement connu l'extase mystique mais aussi acquis des pouvoirs spéciaux et puis NON, à un moment il décide que tout cela ne vaut rien et retourne vers le catholicisme de 'grand-Pa', église éculée et vide de sens, au catéchisme infantilisant et rigide, à l'absence de transcendance, juste une rhétorique insipide et rabachée allant de pair avec une vision matérialiste, très réductrice de l'Univers,
en gros il est passé du top du top, le yogi parfait et accompli au vieux bigot racorni et totalement ringard ..
J'avoue ma perplexité et même ma stupéfaction :oops: :oops: :oops: !!!
 
Last edited:

ExpertEnContre-Sémitisme

SA- chef général de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
2,845
Reaction score
7,517
Rappel général : quand un juif ne "crée" pas une idéologie/concept antiblanc, il en fait la promotion et la développe sans limites.

Sinon les muzz sont homos, pédos, zoophiles... Nous le savons très bien, il y a qu'eux qui se persuadent du contraire. Car comme leurs frères négres, ces nègres des sables se disent "un trou est un trou" et comme l'islam est une frustration sexuelle...
 

un blanc lambda

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Jun 20, 2020
Messages
888
Reaction score
1,955
certes....
tu plaisantes ? Je ne souhaite pas polémiquer et elle n'en vaut pas la peine mais quand je vois ces commentaires c'est digne d'un troll. Cette "nana" est une contradiction à elle toute seule, le fait d'être en désaccord et d'avoir des convictions fait de toi une fiotte ? Ba dis donc...

vaut mieux la fermer et acquiescer sans broncher, c'est plus mature
 

diogene

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 13, 2020
Messages
2,989
Reaction score
4,064
tu plaisantes ? Je ne souhaite pas polémiquer et elle n'en vaut pas la peine mais quand je vois ces commentaires c'est digne d'un troll. Cette "nana" est une contradiction à elle toute seule, le fait d'être en désaccord et d'avoir des convictions fait de toi une fiotte ? Ba dis donc...

vaut mieux la fermer et acquiescer sans broncher, c'est plus mature
Excuse moi je n'ai pas dû tout suivre dans la continuité des posts, mais je ne suis pas de cet avis, lors-ce que tes arguments sont sans faille, il n'y a aucunes raison de laisser passer la connerie . Tout simplement par ce que ton argumentation vaut bien celle de ton interlocuteur et que la raison dois pouvoir emerger d'une contre verité, c'est pourquoi, il n'y a aucune raison de laisser passer quoi que ce soit, lors ce que tu entends des arguments sans valeurs, non sourcés et qui ne représente que le seul avis personnel de ton interlocuteur .
Mais bon, c'est mon avis....
 

Nazi-krankenschwester

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Dec 2, 2021
Messages
2,045
Reaction score
5,883
Excuse moi je n'ai pas dû tout suivre dans la continuité des posts, mais je ne suis pas de cet avis, lors-ce que tes arguments sont sans faille, il n'y a aucunes raison de laisser passer la connerie . Tout simplement par ce que ton argumentation vaut bien celle de ton interlocuteur et que la raison dois pouvoir emerger d'une contre verité, c'est pourquoi, il n'y a aucune raison de laisser passer quoi que ce soit, lors ce que tu entends des arguments sans valeurs, non sourcés et qui ne représente que le seul avis personnel de ton interlocuteur .
Mais bon, c'est mon avis....
Nan mais te crèves pas le cul à écrire Diogène, c'est juste un troll qui poste du hors sujet uniquement dans le but de me faire chier personnellement
 
Last edited:

un blanc lambda

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Jun 20, 2020
Messages
888
Reaction score
1,955
Excuse moi je n'ai pas dû tout suivre dans la continuité des posts, mais je ne suis pas de cet avis, lors-ce que tes arguments sont sans faille, il n'y a aucunes raison de laisser passer la connerie . Tout simplement par ce que ton argumentation vaut bien celle de ton interlocuteur et que la raison dois pouvoir emerger d'une contre verité, c'est pourquoi, il n'y a aucune raison de laisser passer quoi que ce soit, lors ce que tu entends des arguments sans valeurs, non sourcés et qui ne représente que le seul avis personnel de ton interlocuteur .
Mais bon, c'est mon avis....
je ne serais pas aussi optimiste que toi sur la nature humaine, de très bons orateurs peuvent être de très bon menteurs, certains maitrisent à la perfection l'art de la rhétorique tout en disant de la merde (cf les gauchistes, les politiques etc) il suffit parfois à la personne d'être charismatique, énergique voire solaire/dominatrice, d'avoir les bons mots et de les utiliser sur les bonnes personnes

à l'inverse j'ai vu des gens intelligents, avec une très bonne capacité d'analyse mais bien trop humble pour se faire écouter
 
Top