Démocratie Participative S05E31 : « Second confinement »

A

AdminDP

Guest
Emission
Démocratie Participative
18 août 2020



Bonne écoute :


Ou la télécharger ici (Une fois sur la page, clic sur les trois points puis « Enregistrer sous »/ »Download »)

RSS

Les participants :




Le programme :

Rubrique n°1 « Réponse des auditeurs »

Rubrique n°2 « Autisme radical »


Cauchemar porcin en Soviétie

Rubrique n°3 « Vos impôts ont du talent »

Les chauffeurs de la CAF

Rubrique n°4 « La droitarde de la semaine »

Tatie Démocratie

PAUSE : « Wasteland », Myrtorp

Rubrique n°5 « Histoire méconnue »

Le cavalier de Bordeaux

Rubrique n°6 « Le sale juif de la semaine »

David et sa Rolex Submariner

Discussion de la semaine : Le second confinement

Goyim, shekels SVP​


Monero :​

4BBFd6nKXEd6LXUgTQxesu9ayEFf9hc3aj4R8SQCMMNdixt8TSBgqt8QmJ54Nc3pUVXU9atrHXXtP2uqUjy9azh4MLKV4Xg


Commentez sur EELB.su

Continue reading...
 

Bergoglio Diouf

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
3,588
Reaction score
12,482
Pierrot... j'espère que t'as moins de cinquante ans !
Sinon t'as raté ta vie ! ;)
Fulbert et sa Tissot made in China ! :p
lol
D96C9EB9-730A-4797-971A-371D3C887EE3.jpegsi
Si certains ici veulent des conseils...qu'ils s'adressent à Bergo.
Une montre peut être un excellent placement, sous certaines conditions...
 
Last edited:

Fiotteapart

SA- aspirant
Membre
Joined
May 5, 2020
Messages
71
Reaction score
168
La démonstration de Diabolix dans la dernière rubrique (second confinement) me laisse perplexe, tellement le parallèle avec la prostitution est tiré par les cheveux et hors de propos. Ce type est censé et pertinent 10 minutes par émission et encore... Heureusement que Fulbert était là pour recadrer le sujet.
 
Last edited:

Bergoglio Diouf

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
3,588
Reaction score
12,482
Je vais suivre le conseil d'EELB si je me fais tirer ma montre....

- Monsieur l'agent, on vient de m' arracher ma montre en me traitant de sale juif....
- Où ça ?

- A Oradour...
- A Orad...?
- Sur Glane !
- Vous avec une photo de la montre ? Pour l'assurance ? ...ou si on la retrouve ?....

- Euh...oui...une Omega, très belle, et ancienne. En plus je l'aimais bien, elle était antisemitic
- Vous voulez dire antimagnetic ?!...
- Les deux en fait...
- Elle provient d'où ? Ça se trouve pas au coin de la rue une montre antimagnesemitic...
- C'est le père de Michel Drucker qui me l'a vendue...un cadeau... de son employeur...pour service rendu...
https://eelb.su/index.php?threads/s...ournalistes-et-de-chroniqueurs.813/post-36746

2154C54F-E0A4-4FA2-ADEC-4DE071C58BFB.jpeg

# je suis juif !
 
Last edited:

Bergoglio Diouf

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
3,588
Reaction score
12,482
EMISSION
PUTES ET ROLEX !
D1DD2070-BA76-4328-ACEE-DA69D1D3FCFE_4_5005_c.jpegnz.pngD1DD2070-BA76-4328-ACEE-DA69D1D3FCFE_4_5005_c.jpeg
39B49BD9-EE99-49D2-ADB7-B59EAE7CFB99_4_5005_c.jpeg


Les modèles dans notre boutique d'Auckland :
La Crouillemariner
La Daytognoule
La Niggermaster
La Deep South



A0A1D1D3-94E3-4DDF-891A-99C2ECA29576.png
2154C54F-E0A4-4FA2-ADEC-4DE071C58BFB.jpegB9724357649Z.1_20200823122711_000+GABGHF994.3-0.jpg2154C54F-E0A4-4FA2-ADEC-4DE071C58BFB.jpeg

A Oradour-Sur-Glane,
il est exactement :
6 heures
6 minutes
6 secondes...


 
Last edited:

score zénith

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
892
Reaction score
3,479
Le sujet des putes est anecdotique mais force est de constater que quand volonté politique il y a ,et bah y a plus une pute dehors ,un exemple simple que j'ai en tete ,sarkozy avait promis de débarrasser le bois de Vincennes des putes ,du jour au lendemain il n'y avait plus une pute au bois de Vincennes ,c'était en 2005 je crois à peu près ,pendant tout son mandat de premier flic de France ,elles avaient disparues du bois de jour comme de nuit ,donc c'est possible .(elles sont revenues depuis et en pire avec une nouvelle faune venu du nigéria mais ça c'est une autre histoire).

édit ,
la prostitution n'est pas prise en compte dans le pib en france ,juste le trafique de drogue
 
Last edited:

Zyklonneur

SA- soldat de choc
Membre
Joined
Apr 11, 2020
Messages
654
Reaction score
1,996
La démonstration de Diabolix dans la dernière rubrique (second confinement) me laisse perplexe, tellement le parallèle avec la prostitution est tiré par les cheveux et hors de propos. Ce type est censé et pertinent 10 minutes par émission et encore... Heureusement que Fulbert était là pour recadrer le sujet.
Je ne suis pas fan de Diabolix, mais tu racontes franchement n'importe quoi, ce qu'il dit dans ce passage est littéralement un parallèle fatal : si les putes peuvent « bosser » sans restrictions, c'est la preuve ultime que le Gouvernement se fout de la gueule du monde et que le david-19 et ce second confinement sont une (((enculade))) ! Et comme l'a ajouté Diabolix, s'il y avait un risque réel de quoi que ce soit, les putes ne puteraient pas.

Là où, au contraire, il y avait de quoi hurler de rire, c'est la réaction (désolé d'avoir à le dire mais 100% catho-cuck) à 2:05:26 :

Textuellement : « ouais euh alors je suis pas sûr que ta démonstration soit effective, Diabolix, parce que bon c'est le genre de population qui sont, euh, par définition dans la détresse quoi, donc euh » (il est interrompu par gros éclat de rire d'un autre DPiste, à juste titre, j'ai eu un gros éclat rire aussi en écoutant ce passage)

Alors, oui y'a des « putes » qui n'ont pas le choix, oui elles sont dans la détresse, mais ce ne sont pas des putes à proprement parlé.
Être obligé sous la contrainte de se faire baiser 20x/jour contre de l'argent qui ne va pas dans sa poche, ce n'est pas ça faire la pute, ça c'est être une hotage exploité sexuellement sous la contrainte. (Exemple ---> la jeune fille de l'Est qui s'est fait baratiner, son passeport lui a été pris une fois à destination et sa famille est menacé au bled si elle refuse d'exécuter ce qui lui est imposer, en plus des tartes sur la gueule)

Une pute, c'est une femme qui vend son cul contre du fric, avec ou sans proxo, avec ou sans état d'âme ni obligation objective. (par exemple --> oui mais si je veux 10.000 euros minimum/mois, je suis bien obligé de faire la pute 3 jours/semaine : ce n'est pas une obligation objective, tout juste subjective, et encore...)

En gros, celui qui a répondu ça à Diabolix a des solides restes de catho-cuckisme en forme de féministerie.
D'ailleurs ce qu'il a rétorqué à ceux qui l'ont repris était très minable : « euh je ne suis pas un spécialiste des putes, moi, vous m'excuserez » ---> en gros, il traite les 2 ou 3 qui l'ont repris de « spécialiste des putes » genre des abonnés... Il charge ses camarades pour se dédouaner de sa catho-cuckerie.
 
Last edited:

Meevin

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
204
Reaction score
855
Je vais prendre la parole par rapport à la seconde rubrique, lancée à partir de l'anecdote du sanglier. Ayant moi-même travaillé dans l'administration et à l'URSSAF, dans ma jeunesse, j'ai pu observer ce que l'un des intervenants a décrit comme « la maison qui rend fou ».

1) La déresponsibilisation par l'atomicité des tâches.

Avec l'exemple du sanglier, on voit différents services se renvoyer la balle en déclarant « ce n'est pas dans notre périmètre ».
Si l'on observe une administration de l'intérieur, on voit que bien souvent, le fonctionnaire qui déclare qu'un incident n'est pas dans son périmètre ne ment pas. Les habilitations, par exemple au niveau informatique, ou pour utiliser un quelconque matériel, sont de plus en plus limitées, si bien que personne ne va pouvoir traiter une situation de A à Z. Chacun ne gère qu'une petite partie du circuit. Plus personne n'est responsable de rien ; on a affaire à une machine qui s'affranchit des velléités individuelles. La grève du zèle n'est finalement qu'une conséquence logique de ce type d'organisation : même avec la meilleure volonté du monde, le fonctionnaire de base ne peut réellement rien faire.

Le sanglier mort sortait probablement du référentiel des procédures. En conséquence, la machine administrative ne savait pas le traiter.

2) La peur d'agir.

L'administration publique est un lieu de lâcheté. J'ai vu des incidents qui traînaient littéralement depuis deux ans parce que personne n'osait les toucher ; c'est particulièrement répandu à l'URSSAF dans le cas d'entrepreneurs indûment taxés.
Quand un incident sort des procédures normales, si l'on n'a pas de solution officielle, tout le monde va faire semblant de ne pas l'avoir vu. Si tu tentes de le résoudre, ça va te retomber dessus. Si ta tentative ne résout pas entièrement le problème, ou cause par ailleurs un autre souci, c'est toi qui seras donné en pâture à la hiérarchie : l'incident est désormais lié à ton nom comme si c'était toi qui l'avais causé.

On imagine donc facilement la réaction du policier qui a refusé de venir récupérer le sanglier. S'il tente quelque chose, il risque de prendre un blâme pour n'avoir pas respecté une quelconque norme ; s'il ne fait rien du tout, personne ne viendra le lui reprocher. Le policier n'était probablement pas, quand il a démarré sa carrière, de mauvaise volonté : c'est l'organisation de son service qui lui a appris qu'il a intérêt à éviter les initiatives.

3) La corruption.

Tout le monde connaît la tendance des politiciens à détourner l'argent public. Ce que l'on sait moins, c'est que cette tendance se retrouve tout en bas de la hiérarchie, dès les premiers responsables de service des administrations publiques. Tel responsable informatique va acheter, avec l'argent public, 20 licences pour un logiciel que personne n'utilise ; tel directeur va, pour « suivre des réunions », se faire installer un home cinéma à domicile…
Un de mes amis revendeur de matériel informatique m'a dit avoir reçu la proposition suivante de la part d'un fonctionnaire : « je vous achète pour 20 000 euros de matériel, je vous paye 30 000, et on partage les 10 000 euros restants ».

Dans l'administration où j'ai travaillé, tous les "gradés" se servaient dans la caisse et se couvraient les uns les autres. Je ne sais pas si c'est pareil partout, mais si je me fie à mon expérience, on comprend facilement que les fonctionnaires, s'ils ne démissionnent pas, prennent vite le réflexe d'en faire le moins possible.

4) Le phénomène est récent.

C'est un quatrième point que je vais ajouter : ce phénomène de division des tâches est en fait assez récent. Il y a quarante ans, si tu te rendais dans une administration pour un quelconque problème, tu tombais sur un être humain qui allait sincèrement essayer de te trouver une solution, et qui avait les moyens techniques pour le faire. Le fonctionnaire était plus ou moins compétent, mais avec un peu de bonne volonté, il finissait par te dépanner. Les tâches atomisées au sein d'une machine que plus personne ne contrôle ne datent que d'il y a une quinzaine d'années, et le phénomène empire à vue d'œil.

5) Public / privé.

Je conclurai là-dessus : ce que je viens de décrire ne touche pas spécifiquement les administrations publiques. La plupart des grosses structures tendent à devenir des machines incapables de traiter le moindre problème sortant des procédures. Tant que ta situation rentre dans le cas normal, on va bien s'occuper de toi, mais dès que tu sors du circuit habituel, c'est fini, personne ne va savoir t'aider.

J'en ai encore vu un exemple récemment : une connaissance voulait se faire livrer et monter un meuble Ikea. Le logiciel utilisé par les agents Ikea pour envoyer les rendez-vous au monteur avait apparemment un souci technique. Résultat : le monteur n'est jamais venu. Sans le logiciel, Ikea n'avait aucun moyen de transmettre l'ordre de mission au monteur. Personne chez Ikea n'a eu l'idée (ou n'avait l'autorisation) de donner au monteur les informations par téléphone ou par e-mail ! Les grosses structures lobotomisent le cerveau des employés jusqu'à faire disparaître toute capacité à penser par soi-même.

Conclusion : si j'arrivais au pouvoir, une des premières choses que je ferais serait de raser les administrations publiques au bulldozer. Leur état est irrécupérable.
 

Pétain Le Grand

SA- aspirant
Membre
Joined
Jun 24, 2020
Messages
82
Reaction score
287
Je ne suis pas fan de Diabolix, mais tu racontes franchement n'importe quoi, ce qu'il dit dans ce passage est littéralement un parallèle fatal : si les putes peuvent « bosser » sans restrictions, c'est la preuve ultime que le Gouvernement se fout de la gueule du monde et que le david-19 et ce second confinement sont une (((enculade))) ! Et comme l'a ajouté Diabolix, s'il y avait un risque réel de quoi que ce soit, les putes ne puteraient pas.

Là où, au contraire, il y avait de quoi hurler de rire, c'est la réaction (désolé d'avoir à le dire mais 100% catho-cuck) à 2:05:26 :

Textuellement : « ouais euh alors je suis pas sûr que ta démonstration soit effective, Diabolix, parce que bon c'est le genre de population qui sont, euh, par définition dans la détresse quoi, donc euh » (il est interrompu par gros éclat de rire d'un autre DPiste, à juste titre, j'ai eu un gros éclat rire aussi en écoutant ce passage)

Alors, oui y'a des « putes » qui n'ont pas le choix, oui elles sont dans la détresse, mais ce ne sont pas des putes à proprement parlé.
Être obligé sous la contrainte de se faire baiser 20x/jour contre de l'argent qui ne va pas dans sa poche, ce n'est pas ça faire la pute, ça c'est être une hotage exploité sexuellement sous la contrainte. (Exemple ---> la jeune fille de l'Est qui s'est fait baratiner, son passeport lui a été pris une fois à destination et sa famille est menacé au bled si elle refuse d'exécuter ce qui lui est imposer, en plus des tartes sur la gueule)

Une pute, c'est une femme qui vend son cul contre du fric, avec ou sans proxo, avec ou sans état d'âme ni obligation objective. (par exemple --> oui mais si je veux 10.000 euros minimum/mois, je suis bien obligé de faire la pute 3 jours/semaine : ce n'est pas une obligation objective, tout juste subjective, et encore...)

En gros, celui qui a répondu ça à Diabolix a des solides restes de catho-cuckisme en forme de féministerie.
D'ailleurs ce qu'il a rétorqué à ceux qui l'ont repris était très minable : « euh je ne suis pas un spécialiste des putes, moi, vous m'excuserez » ---> en gros, il traite les 2 ou 3 qui l'ont repris de « spécialiste des putes » genre des abonnés... Il charge ses camarades pour se dédouaner de sa catho-cuckerie.
Bon le ´´catho cuck’’ dont tu parles est Pierrot, et ensuite il a complètement raison : la grande majorité des prostituées le sont car elles n’ont d’autre moyen de subvenir à leur besoin.

Ensuite dois-je comprendre que ce pauvre Diabolix de base sur l’interprétation de putes pour savoir si un virus est nocif ou pas ?
 

Zyklonneur

SA- soldat de choc
Membre
Joined
Apr 11, 2020
Messages
654
Reaction score
1,996
Ensuite dois-je comprendre que ce pauvre Diabolix de base sur l’interprétation de putes pour savoir si un virus est nocif ou pas ?
Ce ne sont pas les putes qui interdisent ou pas la puterie durant le confinement, c'est le gouvernement.
 

koba134

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
46
Reaction score
118
Bon le ´´catho cuck’’ dont tu parles est Pierrot, et ensuite il a complètement raison : la grande majorité des prostituées le sont car elles n’ont d’autre moyen de subvenir à leur besoin.
mais.... :ROFLMAO::ROFLMAO::ROFLMAO:

désolé d'éclater de rire, aucune intention malveillante de ma part, mais c'est touchant de naïveté

il y a de tout chez les putes, certaines qui amassent un pécule pendant une courte période (et retournent au pays lorsqu'elles sont étrangères), celles qui le font pendant une partie de leur vie, celles qui en font leur vie. Mais le taux de celles qui n'ont d'autre choix que de vendre leur cul pour payer leur loyer doit se rapprocher de 0%
 

Babar

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
22
Reaction score
35
Je souhaitait revenir sur la derniere partie de l'emission où il etait question des masques.
J'etais mercredi soir au restaurant pour un deplacement professionnel, pour profité de la clim je suis reste a l'interieur et assis pour voir ce qu'il se passe sur la terasse.
Et la je vois un couple de boomer, bien masqué a l'exterieur, et s'asseyant sur la terrasse. La vieille a un peu rectifié la position de la table de quelque centimetre pour etre dans la distanciation sociale.
Malheureusement pour elle, au bout de 15 min des gens s'installe a cote d'elle et bougent les tables se rapprochant du couple de boomer.
La tete de la boomeuse quand elle as vu ce qui s'est passé est a mettre dans un musée du rire.
 

Siegfried

SA- aspirant
Membre
Joined
Aug 16, 2020
Messages
8
Reaction score
27
Pierrot a eu beau se faire chambrer vis à vis de sa compassion envers les prostituées, à mon avis dans le fond il a raison. Même si il n'y a pas forcément de détresse matérielle derrière une prostituée, je doute qu'aucune catin ne se regarde avec fierté dans un miroir le soir avant de rejoindre son lit pour s'y coucher, même pour une femme qui serait particulièrement vicieuse. Les juifs ont beau normaliser la prostitution des "shiksas", ça reste un stigma et "fils de pute" n'est jamais un compliment.
Quel que soit l'euphémisme employé, "travailleuse du sexe" ou autre, catins elles sont et catins elles se savent être, même si elles acceptent de vendre leur vertu et leur dignité pour quelques piécettes qui ne nettoieront jamais leur souillure. Aucune de ces femmes ne disent qu'elles font la pute pendant un repas de famille.

On vaut mieux que les juifs pour ne s'exprimer qu'en termes matériels.

1_500.jpg

Sinon, bonne émission, très intéressante et instructive comme d'habitude. Merci à toute l'équipe pour votre travail.
 

Zyklonneur

SA- soldat de choc
Membre
Joined
Apr 11, 2020
Messages
654
Reaction score
1,996
Pierrot a eu beau se faire chambrer vis à vis de sa compassion envers les prostituées, à mon avis dans le fond il a raison. Même si il n'y a pas forcément de détresse matérielle derrière une prostituée, je doute qu'aucune catin ne se regarde avec fierté dans un miroir le soir avant de rejoindre son lit pour s'y coucher, même pour une femme qui serait particulièrement vicieuse. Les juifs ont beau normaliser la prostitution des "shiksas", ça reste un stigma et "fils de pute" n'est jamais un compliment.
Je comprends bien ce que tu dis, mais tu es hors-sujet.

Il ne s'agissait pas de « compassion ». Il disait que pute = détresse niveau pognon, ce qui constituerait donc le mobile des putes pour faire les putes, la détresse financière.
Ce qui prête à sourire, vraiment. Il n'a raison ni dans le fond, ni dans la forme.

Quel que soit l'euphémisme employé, "travailleuse du sexe" ou autre, catins elles sont et catins elles se savent être, même si elles acceptent de vendre leur vertu et leur dignité pour quelques piécettes qui ne nettoieront jamais leur souillure. Aucune de ces femmes ne disent qu'elles font la pute pendant un repas de famille.
Tu généralises l'idée que tu te fais de la dignité, de la vertu, et de la pute. Tu ne te rends pas compte à quel point nombre de putes n'en ont strictement rien à faire de la vertu ou de la dignité - pas que les putes d'ailleurs.

Tout comme Pierrot, tu es probablement chrétien. Votre naïveté tout chrétienne vous aveugle : ce qu'a dit Pierrot est un pseudo-argument féministe, gauchiste du même acabit que ceux qui te diront, oui mais non euh tu sais ceux (les bougnoules, par exemple) qui dealent de la came c'est parce qu'ils sont dans la détresse, tu comprends la dignité, la vertu tout ça... Qui pourrait dignement dire je suis un dealer dans un repas de famille, hein ?
 

Siegfried

SA- aspirant
Membre
Joined
Aug 16, 2020
Messages
8
Reaction score
27
C'est avant tout par empathie raciale que je pense ainsi. Pour moi l'esprit découle de la race, et je suis personnellement convaincu que les blancs ont une bonne nature. Sinon je ne serais pas sur ce forum, et je serais vaincu sur le plan le plus important, le plan spirituel. Est ce que tu crois qu'Adolf Hitler, pendant Weimar, s'est laissé vaincre à penser que les allemands était un peuple de vice ? Je ne pense pas, il avait conscience de cette bonne nature et il ne s'est pas laissé vaincre et a mené son combat pour sa race.
Comme il me semble Macdav le soulignait, quand on ment on se sent mal, et une blanche qui prétend être heureuse a pratiquer ça se ment à elle même, et donc se sent mal, ce qui est une forme de détresse spirituelle. Et je pense que c'est généralisable au vice : le blanc et la blanche ne se sentent pas bien dans le vice, parce qu'encore une fois, nous somme de bonne nature.
Je suis simplement blanc, et je pense avoir une forme d'empathie envers les miens, parce que je suis la même race et donc j'ai le même terreau spirituel que mes frères et soeurs. Et je rejette le cynisme, qui n'est qu'une défaite de l'esprit. Si je pense que les miens sont bons à jeter, je n'ai absolument rien à faire ici.
La seule foi que j'ai exprimée ici c'est une fois dans ma race. Si je n'avais pas cette foi, je serais cynique et vaincu. Il faut contrebalancer le vice hébraïque et s'élever en esprit au dessus des enfants de molloch. Appelle ça de la candeur, de la naïveté, j'appelle ça du racisme total. Commence par avoir foi dans les nôtres, même si ils sont perdus. Si nous ne montrons pas l'exemple en tant que racistes, il ne reste que les buveurs de sang pour donner le la.
 
Last edited:

Zyklonneur

SA- soldat de choc
Membre
Joined
Apr 11, 2020
Messages
654
Reaction score
1,996
C'est avant tout par empathie raciale que je pense ainsi. Pour moi l'esprit découle de la race, et je suis personnellement convaincu que les blancs ont une bonne nature. Sinon je ne serais pas sur ce forum, et je serais vaincu sur le plan le plus important, le plan spirituel. Est ce que tu crois qu'Adolf Hitler, pendant Weimar, s'est laissé vaincre à penser que les allemands était un peuple de vice ? Je ne pense pas, il avait conscience de cette bonne nature et il ne s'est pas laissé vaincre et a mené son combat pour sa race.
Comme il me semble Macdav le soulignait, quand on ment on se sent mal, et une blanche qui prétend être heureuse a pratiquer ça se ment à elle même, et donc se sent mal, ce qui est une forme de détresse spirituelle. Et je pense que c'est généralisable au vice : le blanc et la blanche ne se sentent pas bien dans le vice, parce qu'encore une fois, nous somme de bonne nature.
Je suis simplement blanc, et je pense avoir une forme d'empathie envers les miens, parce que je suis la même race et donc j'ai le même terreau spirituel que mes frères et soeurs. Et je rejette le cynisme, qui n'est qu'une défaite de l'esprit. Si je pense que les miens sont bons à jeter, je n'ai absolument rien à faire ici.
La seule foi que j'ai exprimée ici c'est une fois dans ma race. Si je n'avais pas cette foi, je serais cynique et vaincu. Il faut contrebalancer le vice hébraïque et s'élever en esprit au dessus des enfants de molloch.
Dans l'émission, il n'était pas spécifiquement question de putes blanches, il était seulement question de putes.

Tu dévies du sujet et tout le reste de ce que tu dis est sans rapport avec le sujet.

À propos de la race : Les qualités raciales sont un potentiel. Soit on le développe et l'exploite ou pas. C'est pour cette raison qu'un blanc peut être un bougnoule/nègre/juif mental, par exemple.

Appelle ça de la candeur, de la naïveté, j'appelle ça du racisme total. Commence par avoir foi dans les nôtres, même si ils sont perdus. Si nous ne montrons pas l'exemple en tant que racistes, il ne reste que les buveurs de sang pour donner le la.
Ce n'est pas ça que j'ai appelé de la candeur, de la naïveté, relis stp. là tu frises le procès d'intention.
D'ailleurs, si on remplace « nôtres » par humain, ton discours est 100% chrétien/gauchiste.

Y'a à peu près aucune chance que tu sois en mesure de me faire la leçon raciale/raciste.
 
Last edited:
Top