Démocratie Participative S05E18 : « Le Graal amoureux »

A

AdminDP

Guest
Emission
Démocratie Participative
05 Mai 2020



Bonne écoute :


Pour télécharger directement l’émission, sur le lecteur ci-dessus cliquez sur cette icône
:



Ou la télécharger ici (Une fois sur la page, clic sur les trois points puis « Enregistrer sous »/ »Download »)

RSS

Les participants :


Le programme :

Rubrique n°1 « Courrier des lecteurs »

La funeste nostalgie coloniale

Rubrique n°2 « Les commentaires de la semaine »

« Le Graal Amoureux »

Rubrique n°3 « Autisme radical »

Avant le tamtam, les casseroles de la révolution

PAUSE : « Outro », M83

Discussion : (((Magnus Hirschfeld))), pionnier du mouvement pédo-LGBT

Goyim, shekels SVP​


Monero :​

4BBFd6nKXEd6LXUgTQxesu9ayEFf9hc3aj4R8SQCMMNdixt8TSBgqt8QmJ54Nc3pUVXU9atrHXXtP2uqUjy9azh4MLKV4Xg

Commentez l’article sur EELB

Continue reading...
 

SuperBooze

Gauchiste en rémission
Membre
Ce que dit Diabolix sur Ménard c’est exactement sa! C’est de la com, de l’enfumage, aucun militantisme ni de terrain ni autre! Et c’est pareil pour le Front National, remarquez comment ces gens là sont nulle part, ils ne font que de la com et encaisse le pognon! L’autre Saint-Claude avait fait une vidéo qui résume bien l’arnaque sur les oppositions contrôlés FN/E&R https://www.bitchute.com/video/ePQhTkh3WScr/
Car même si E&R dénonce on sait qui et sont dans le ”complotisme” ce qui est tout à leur honneur, leur rôle aura été au final d’enfumer les jeunes français en leur faisant accepter comme fait accomplit la présence arabo-afro-musulmane en France! Ils ont canaliser/parasiter les milieux nationalistes français sur internet et y ont maintenus/promeut l’Antiracisme qui est le coeur même du ”système” justement! Une belle arnaque bien huilée!
 

Salutromain

Gauchiste en rémission
Membre
Je rebondis sur le débat pied noir.
Malheureusement, tous ne sont pas de purs aryens et il y avait pas mal de météques.
Certains comme l'a souligné Gandalf ont quitté l'alsace en 1870 après la guerre, mais s'était une minorité.

Il est vrai que l'OAS avait raison sur un point, perdre la guerre d'Algérie s'était ensuite perdre la guerre en France.
Les algériens s'en sont d'ailleurs vantés en disant aux pied noir, "on ira conquérir la France par le ventre de nos femmes", et c'est ce qui est en train de se passer.
A mon sens les pieds noirs restent une génération sacrifiée. Je pense que certains qui avaient encore l'algérie "petite europe" dans leur coeur, ont ouvert les yeux en voyant les crouilles pupuler autour de chez eux et se comporter en conquérants.

Il fait encore une fois prendre l'histoire telle qu'elle est sans défaitisme.
Il faut utiliser cette période pour faire comprendre aux météques une chose simple : vous avez viré en quelques mois des français installés depuis 4 générations en Algérie et qui ont créé le pays avec leurs mains, alors on aura aucun scrupule à vous virer de la France alors que vous êtes là comme des parasites sur notre sol depuis 2 ou 3 générations maximum.

Voila à quoi doit servir l'histoire, à savoir que rien n'est écrit d'avance et que les choses peuvent se répéter et cette fois à notre avantage.
 

Sorbet Zyklon

Branleur sous pseudo
Membre
Je viens d'écouter le début de l'émission et donc la partie sur la "funeste nostalgie coloniale". J'avoue ma perplexité. Je croyais me trouver sur un site national-socialiste, or j'ai maintenant de sérieux doutes. Coloniser des pays exotiques serait contraire aux intérêts économiques et raciaux des peuples aryens selon les animateurs de l'émission. Je tombe de haut.

Notre Führer s'en retourne dans sa tombe virtuelle. Lui qui aux congrès du parti n'avait de cesse de vilipender le traité de Versailles pour avoir dépecé les colonies allemandes et qui réclamait pour le Reich le droit de disposer de possessions outre-mer comme les autres pays européens. Et je ne parle même pas du fondement de la politique d'expansion raciale à l'Est qui est exposée dans Mein Kampf et qui consistait à édifier des colonies en pays slaves.

Cette idée se défendait sans problème dans la mesure où elle visait à accaparer les richesses de ces contrées, à les exploiter et à les faire fructifier dans l'intérêt du peuple aryen. Ainsi suis-je sidéré d'entendre que l'Algérie française était un rêve coûteux. En réalité, c'était le jackpot du pétrole et du gaz. Et on l'a laissé au FLN. Nos colonies en Afrique regorgeaient de matières premières qui seraient aujourd'hui hautement précieuses (or et uranium du Niger par exemple, et ne serait-ce que le bois de l'Afrique tropicale) et on les a laissées aux nègres ou plutôt aux rois nègres.

Par ailleurs, la France a un avenir minier possible grâce aux "terres rares". La Nouvelle-Calédonie fournit déjà du nickel, du chrome et du cobalt. La Guyane présente un potentiel pour différents métaux : niobium, tantale, tungstène, étain, lithium, cobalt et or. Il faudrait quand même regarder de plus près la question avant de parler de "funeste nostalgie". Les Comores sont une exception. On les aura gardées car personne n'en voulait et ça se comprend. Mais on n'a pas voulu se battre pour ce qui en valait la peine. La guerre d'Algérie était gagnée militairement sur le terrain mais on n'a pas voulu administrer la zone comme l'Afrique du Sud de l'époque avec son apartheid. C'était pourtant la solution aryenne mais la décadence des esprits était déjà en marche. Dommage, justement les pieds noirs et les bougnoules seraient restés chez eux.

Je suis fier que le drapeau français flotte à Tahiti, à Bora Bora, dans les Antilles où les plages sont plus propres et où tout le monde est un peu plus propre que dans les pays alentours. Là où l'homme blanc colonise, il civilise et manifeste sa supériorité subjugante. Coloniser oui, mais pas dans un esprit républicain. Sieg Heil !
 

ChramnSear

Gauchiste en rémission
Membre
images (3).jpg

Pour revenir sur le sujet de la danse et de ses conséquences, une fois que vous avez trouvé la perle rare correspondante a vos citières, ne foirez pas tout en laissant la partie animale de votre âme prendre le dessus, soyez Gentilhomme, soyez Aryan.

« C’est par la femme que l’on atteint Dieu » écrivait le trouvère Uc de Saint Circ.

L’amour courtois ou fin'amor

C’est un jeu masculin, éducatif, où les jeunes hommes, pas encore mariés (les jovenes, les jeunes pas encore établis), maîtrisent leurs pulsions et leurs sentiments, comme ils apprennent à maîtriser leur corps dans un tournoi (ce qui n’exclut pas qu’ils laissent libre cours à leur libido avec des femmes de rang inférieur). De plus, la femme est considérée comme une proie.

Cette attention envers les sensations et les sentiments va donc aboutir à une philosophie de vie visant à respecter les règles qui régissent ces dynamiques naturelles et biologiques des relations humaines. Ainsi, un homme ou une femme les connaissant et les respectant aura mérité le surnom de courtois. De là vient la courtoisie.

D'abord, la Dame pouvait accepter de montrer ses pieds nus, ou ses épaules... Peut-être le troubadour pouvait-il inspirer la senteur de ses cheveux, puis devait s'éloigner. Les effleurements constituaient encore un stade ultérieur. Pendant tout ce temps, le désir montait à tel point que la première fois que le troubadour et la Dame se touchaient du bout du doigt, des commotions pouvaient avoir lieu, le mélange d'idéalisation mutuelle, de chasteté prolongée et de magnificence du cadre exacerbant toute la sensibilité. Plusieurs étapes scandaient cette mutuelle métamorphose. Il y avait l'échange des cœurs, où chacun était censé vivre en l'autre, en une communion au-delà de l'espace et du temps, après un long échange des souffles, les deux amants respirant l'un en l'autre jusqu'à approcher d'états extatiques.

L'ultime épreuve étant l'assag. « L'assag était une épreuve au cours de laquelle l'amant devait montrer qu'il était capable d'aimer purement, que l'amour existait en lui, il pouvait contempler sa dame nue et il pouvait faire avec elle tout ce que la passion requiert : la tener (l'étreindre), la baiser (l'embrasser), la manejar (la caresser) ; tout sauf le faire . La femme, dans l'assais, prenait sa revanche sur le mari impérieux et tyrannique, sur le désir brutal et trop rapide : l'homme "qu'elle couchait auprès d'elle" devait obéir à tous ses caprices et ne succomber à la tentation que pour autant qu'elle désirait y succomber elle-même. Car plus l'épreuve était méritoire pour l'amant, plus elle le devenait pour elle. et périlleuse pour son honneur. »

Plusieurs auteurs ont rapproché l'amour courtois d'un cheminement initiatique, proche du tantrisme hindou ou des pratiques du taoïsme chinois, visant à canaliser et intensifier l'énergie du désir. Il s'agirait alors d'un véritable processus psycho-sexuel, tendant à permettre une modification profonde de l'être. Cette interprétation semble appuyée par certains textes courtois, qui décrivent le changement d'état de l'amant et de la dame, illuminés par le Joï.

Cette ritualisation du jeu amoureux peut être liée à la codification de la chevalerie .


Heil Freya
source

ezgif-6-56a72d742f22.jpg
 

Attachments

Last edited:

Comte Nazi

Gauchiste en rémission
Membre
J'ai toujours eu un mal de chien avec les pieds noirs, ceux qui hantaient le FN inclus. Il y a du Louis Aliot chez Arcady et vice versa. C'est après les Juifs de tous pays et d'aucun, les plus grands fourvoyeurs de notre pays. Le RN où Ménard sont un cosmopolitisme avec des frontières. Le pays débordé de nègres, de bougnoules, de Youpins et de pédés. C'est parfait pour la Le Pen, il faut encager toute cette faune et laisser en l'état. Et bien non !
 
Top