Choisy-le-Roi : pour fêter son mariage, un algérien balance son gosse du 5ème étage et essaie de l’achever au barbecue

A

AdminDP

Guest
Leutnant
Démocratie Participative
13 septembre 2020



L’amour à l’algérienne.

Le Parisien :

Sa femme n’était plus là pour subir sa colère, il s’en est pris à son enfant. Un père de 37 ans a été arrêté à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), samedi vers 2h30 du matin, après avoir jeté son fils de 6 ans du 5e étage, avenue Guynemer, près de la médiathèque Aragon. Il venait de se disputer violemment avec son épouse.

Le garçonnet s’est écrasé sur le trottoir, «blessé très sérieusement à la tête», soupire ce samedi matin une source policière. Il a été hospitalisé dans un état critique à Necker (Paris XVe), avec un pronostic vital engagé.

«Ce devait être le plus beau jour de leur vie : ils s’étaient mariés l’après-midi même», confie une voisine, les larmes aux yeux. Que s’est-il passé ensuite pour que la nuit de noces vire au cauchemar le plus absolu ?

Vers 2 heures du matin, les voisins ont entendu les cris d’une violente dispute émanant du 5e étage de cet appartement situé entre le passage Dong-Da et l’avenue Guynemer. «Ce couple est arrivé ici il y a six mois environ, c’est la première fois que ça arrivait, tout est calme en général», souligne une riveraine.

L’homme, un trentenaire d’origine algérienne, très charpenté, le crâne légèrement dégarni, est en train de frapper sa jeune épouse. «Il la tabassait. Il avait même son pied sur son cou, à un moment. Puis elle a réussi à s’échapper, témoigne une résidente de l’immeuble. Aidez-moi ! criait-elle en courant, à moitié déshabillée, totalement affolée.»

Le père va alors trouver son fils qui est en train de dormir. Il se met à le frapper lui aussi.
«On était au téléphone avec la police, on leur disait de venir nombreux. Quand, tout à coup, on a vu le monsieur sortir sur le balcon avec le petit, racontent deux voisines, le souffle encore coupé par l’émotion. On tentait de le calmer, on lui disait Arrête, arrête ! Et là, il a jeté son fils par la fenêtre, comme un sac poubelle. Il avait même pris de l’élan pour bien le lancer.L’horreur…»

Le garçon tombe sur la rambarde entourant les terrasses du 1er étage, puis retombe au sol quelques mètres plus bas. La violence du père ne s’arrête pas là. Il se met alors à jeter des objets lourds sur l’enfant depuis son balcon : barbecue, bonbonne de gaz, chaise… Une table atterrit sur le garçonnet, en train de gémir sur le trottoir.

Un couple de l’immeuble se rue aux côtés de la jeune victime : «Il fallait absolument qu’on le mette à l’abri, il allait se faire tuer avec toutes les choses que son papa jetait sur lui ! Je me suis abritée sous une chaise pour l’atteindre ; mon mari a réussi à prendre le petit et l’a amené dans le hall de l’immeuble.» C’est là, dans le patio, que les sapeurs-pompiers et les services de réanimation lui ont prodigué les soins.

«Il gémissait comme un chaton blessé, c’était horrible. J’entends encore ses cris dans ma tête», sanglote une maman, qui n’a pas dormi de la nuit.

Le père, de son côté, tente de quitter l’immeuble, soit pour continuer à s’en prendre à son fils, soit pour prendre la fuite. Mais des jeunes du quartier en décident autrement : ils lui courent après, le rattrapent, parviennent à le maîtriser et le rouent de coups. L’homme est blessé, plusieurs grandes flaques de sang étaient encore visibles ce samedi, quai Fernand-Dupuy.

C’est à ce moment que les policiers, venus en nombre, arrivent. «Il était extrêmement en colère», décrit un enquêteur. Les fonctionnaires, voyant d’abord des jeunes frappant un homme au sol, ont rapidement compris que la victime apparente était en réalité l’auteur présumé d’une tentative de meurtre. «Pour une fois, nos jeunes ont été vraiment utiles. Et ils ont rendu justice», lâche une habitante.

L’homme a été placé en garde à vue, l’enquête a été confiée à la police judiciaire du 94. Mais sa garde à vue a été levée samedi en fin de journée car «jugée incompatible avec son état de santé mentale, annonce le parquet de Créteil. Il a été placé dans un hôpital psychiatrique».

La jeune épouse, blessée par les coups de son mari, elle, se trouvait en état de choc cette nuit. Elle a perdu connaissance à plusieurs reprises après les faits. Quelques heures plus tôt, cette jolie femme portait une élégante robe blanche de mariage, parée de brillants. La cérémonie s’était déroulée en petit comité, Covid-19 oblige, entourée de leurs témoins respectifs. La jeune femme disait «oui», pour le meilleur, sans savoir que c’était surtout pour le pire.

L’adjointe qui a marié le couple «terriblement choquée»

C’était le tout premier mariage qu’elle célébrait de sa vie. Sushma Ostermeyer est l’adjointe au maire de Choisy-le-Roi qui a uni le couple concerné par le drame de l’avenue Guynemer, vendredi.

«Rien ne pouvait présager une telle histoire ! confie-t-elle, émue. Lui, un commerçant de 37 ans originaire d’Algérie, divorcé, très costaud – une force de la nature, je pourrais même dire – était calme, souriant, très heureux. Il n’a pas hésité une seconde au moment de prononcer le fameux oui. Elle, une jeune femme sans profession, également originaire d’Algérie, était ravissante et avait l’air tellement joyeuse. Le mariage s’est déroulé en tout petit comité en raison du Covid mais tout le monde était extrêmement chaleureux. Ils ont même filmé la cérémonie en direct sur FaceTime pour permettre à la grand-mère restée au pays de suivre ce grand moment. »

L’adjointe ne cache pas son effroi. «Je suis stupéfaite et terriblement choquée d’apprendre ce qui s’est passé quelques heures plus tard, témoigne-t-elle. Rien, dans leur attitude, ne pouvait présager un tel drame. Comment peut-on jeter un enfant par la fenêtre ? Ce monsieur était-il sous traitement ? A-t-il déjà été violent par le passé ? Etait-il sous l’emprise d’alcool ? J’ai également une grande pensée pour tous les voisins qui ont assisté à la scène. Le choc est terrible pour eux aussi. Peut-être faudrait-il songer à leur apporter un soutien psychologique.»
C’est toute l’Algérie qui a besoin d’un soutien psychologique.

Commentez l’article sur EELB.su

Continue reading...
 

Paracelsus

SA- soldat
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
295
Reaction score
813
questionnement de l'adjointe au Maire:
Comment peut-on jeter un enfant par la fenêtre ? Ce monsieur était-il sous traitement ? A-t-il déjà été violent par le passé ? Etait-il sous l’emprise d’alcool ?
réponse:
c'est un bougnoule et un bougnoule, ça fait le bougnoule, point.
Femmes n'allez jamais avec un Algérien, sauf si vous désirez être malheureuse et finir tragiquement! 🤪
 

likeniggainjail

SA- aspirant
Membre
Joined
Aug 15, 2020
Messages
95
Reaction score
287
Femmes n'allez jamais avec un Algérien, sauf si vous désirez être malheureuse et finir tragiquement!
Les femmes contemporaines sont fêlées et leur conception des rapports humains, et à fortiori amoureux, est à mi-chemin entre "Desperate housewives" et "Les nuits avec mon ennemi". Quand tout roule elles sabotent elles-mêmes leurs existences parce qu'elles "se font chier"... Ton commentaire est donc contre-productif : il incitera vraisemblablement les femmes qui liront ces lignes à se faire bourriquer par un bicot et leur préparer le petit dej' au lit.
Ceci dit, l'intention était bonne camarade ! Dommage...
 

Bergoglio Diouf

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
3,588
Reaction score
12,482
Le bon Docteur Diouf répond
aux questions angoissantes
de la juive Ostermeyer.

gratuitement !

1600007403160.png3520DEDA-788F-4896-B685-53B74289DDAD_4_5005_c.jpeg2C01CEE5-4DD2-418B-83E6-8A79A2EB3A86.jpeg1600007511200.png1600007337977.png
Rien, dans leur attitude, ne pouvait présager un tel drame...
Bah si... Deux crouilles. Merde. Quand même !
Comment peut-on jeter un enfant par la fenêtre ?
En le prenant par les pieds, en faisant le tourniquet... et en le lâchant au moment opportun !
Ce monsieur était-il sous traitement ?
Pas de traitement pour cette maladie incurable : la tronçonnite du Figuier, c'est génétique !
A-t-il déjà été violent par le passé ?
Comme tous les blédards, au moindre prétexte ça monte dans les tours, wallah !
Etait-il sous l’emprise d’alcool ?
Fort probable, vu que c'était jour de fête, et pas le ramadan, et pour un Sidi, une seule goutte, zarma, c'est nitro+glycérine !
Peut-être faudrait-il songer à leur apporter un soutien psychologique ?
Ne nous mêlons pas de ça ! Laissons leur nature s'exprimer. Chouffe la richesse de la diversité ! ...et de la consanguinité !
Vous êtes juive Sushma, et vous n'avez pas compris ça ?! Oye Vey !
 
Last edited:

SS-Ulfhedinn

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
171
Reaction score
377
questionnement de l'adjointe au Maire:
Comment peut-on jeter un enfant par la fenêtre ? Ce monsieur était-il sous traitement ? A-t-il déjà été violent par le passé ? Etait-il sous l’emprise d’alcool ?
réponse:
c'est un bougnoule et un bougnoule, ça fait le bougnoule, point.
Femmes n'allez jamais avec un Algérien, sauf si vous désirez être malheureuse et finir tragiquement! 🤪
Les femmes n'ont pas à choisir.
 

baronmaximus

SA-Obersturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
2,059
Reaction score
9,890
Le papier "barre de rire" de la journée signé Leutnant !
La narration classique des mainstrream : "regardez ce magnifique couple de bougnoules républicains, ils se marient et c'est une force de la nature et elle, si ravissante dans sa belle robe blanche, regardez comme ils sont intégrés, c'est-y pas merveilleux...?"

Et puis hop, éternel retour du concret, soudain, comme un cheveu sur la soupe, une couille dans le potage en fait !
Et voila que Mouloud le jeune marié, pète les plombs, tabasse son épousée et finit par jeter un bougnoulon endormi (je crée ce néologisme à l'image de " négrillon"....ouais c'est vrai, "bougnoulon ça fait un peu "passe-moi la clé de 13"....je vais réfléchir à un autre mot...... 🤪 ) par dessus le balcon, en prenant de l'élan et en essayant de l'achever avec des projectiles divers et variés ! ( coutume classique, dans cet environnement enrichi)

Et comme Choisy-Le-Roi est une banlieue d'Alger ( je ne savais pas, mais je suis un bouseux moi...), entre en jeu la nouvelle BAC ( Bougnoules Anti-Criminalité), puisque les "djeunes" prennent les choses en main, traquent le bougnoule défenestreur, et le lattent joyeusement ensuite !

Et les pandores d'arriver ensuite tranquilles, il ne leur reste plus qu'à ramasser le nettoyeur bougnoule, corrigé par ses "frères" !

Et "l'habitante" ( allez, sans trop prendre de risques, 100 balles que c'était une moukhère....)de louer "nos jeunes", qui ont été "à la hauteur", et qui "ont fait justice" !

Et ensuite quelques litanies de pleurniche de bons républicains, dont "l'adjointe", qui a marié ce si beau couple symbole s'il en est, de la merveilleuse intégration républicaine, de la véracité du "vivre-ensemble", de l'assimilation, etc, etc, etc....( pour plus de conneries du genre, faire appel à n'importe quel journalope ) !

C'est formidable ce petit coin d'Algérie en fait, parce que si on y songe, il y a pas mal d'économies à faire !

La nouvelle BAC ( Bougnoules Anti-Criminalité), pourrait facilement remplacer le BAC classique.
Si on laisse agir cette nouvelle BAC, elle rend la justice, donc pas besoin de tribunal, d'avocats de juges rouges, la Nouvelle BAC te ratatine le contrevenant en trois coups de cuiller à pot !
Donc plus besoin de secours non plus, économie de médecins, de traitements médicaux, etc....

Il ne reste plus qu'à monter un tribunal islamique dans l'enceinte de la mosquée, l'imam faisant office de juge, et hop, ça roule !

Evidemment, il reste le bougnoulon.....qui peut essayer de sauver le bougnoulon sinon des médecins Blancs avec leur médecine Blanche ?

Evidemment pour nous, si le bougnoulon rejoint allah ( à 6 ans, il a droit aux vierges ? question de théologie fondamentale non ?), pour nous c'est une petite victoire, mais comme on dit dans toute sles banlieues d'Alger délocalisése en afrônsse, " un di pirdu, 10 di r'trouvés" !

😆
 
Last edited:

Bergoglio Diouf

SA-Hauptsturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
3,588
Reaction score
12,482
L'adjointe du maire est une cruche en plus de ce qui me semble être une pak-pak.

J'adore cette narration à la conte de fée alors que le sujet est sordide et inhumain. Sacrés journalope
Ostermeyer me semble extrêmement levantine...
Vise un peu son nez de tamanoir, c'est sa vraie photo du trombinoscope de la mairie que j'ai postée !
Pour le conte de fées : lol
Ils se marièrent... et eurent moins d'enfants !
 
Last edited:

Philippe

SA- soldat
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
188
Reaction score
793
mon père avais un traitement efficace pour eux et cela remonte a la guerre d'algérie , le traitement est très efficace et peux couteux avec bien sur aucune chance de rechute . un suppositoire de calibre 9 mn au calibre 50 avec modèle sur certain calibre de balle au porc ( fabrication américaine ) les chance du paradis au 72 vierges vas être grandement compromis .
 

brenton

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
145
Reaction score
419
Les algeriens s'autodetruisent entre eux c'est bien qu'ils continuent !
Mais envoyons uniquement les croque-mort ramasser les morceaux
 

Alfred Hilot

SA- soldat
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
328
Reaction score
848
L'adjointe du maire est une cruche en plus de ce qui me semble être une pak-pak.

J'adore cette narration à la conte de fée alors que le sujet est sordide et inhumain. Sacrés journalopes !
C'est une juive affublée d'un prénom de chieuse de rue.

La narration oui, immonde cette "mignonisation" systématique pour essayer de cacher aux gogos la barbarie de la diversité.

- Le garçonnet s’est écrasé sur le trottoir
- on a vu le monsieur sortir sur le balcon avec le petit,
- il allait se faire tuer avec toutes les choses que son papa jetait sur lui
- Rien ne pouvait présager une telle histoire
- Il gémissait comme un chaton blessé
....
 

France Hitler

SA- chef général de section
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
907
Reaction score
7,482
«Ce devait être le plus beau jour de leur vie : ils s’étaient mariés l’après-midi même», confie une voisine, les larmes aux yeux.
gnouletears.jpg
Jure woullah, ci tro triste !


Nan, j'déconne ! J'ai bien ri !
Sushma Ostermeyer est l’adjointe au maire de Choisy-le-Roi qui a uni le couple concerné par le drame de l’avenue Guynemer, vendredi.
«Rien ne pouvait présager une telle histoire ! confie-t-elle, émue.
Oy veyyyyyy ! Rien, ni personne, je dis bien absolument personne n'aurait pu le prévoir. Des bougnoules, eux d'habitude si civilisés et éduqués, qu'on ne les remarque jamais ? C'est impensable ! C'est bien la première fois que ça arrive !
 

Danrit

SA- soldat de choc
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
277
Reaction score
1,661
Espérons que le petit ne s'en remettra pas. Sinon, je sens qu'en plus du RSA on nous fera payer une allocation "adulte handicapé" jusqu'à la fin de ses jours.

Pour le reste, tout a déjà été dit : un blédard ne produira jamais rien d'autre qu'un comportement de blédard. C'est dans ses gènes, et c'est absolument irrécupérable.
 

SowiloSowilo

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 30, 2020
Messages
25
Reaction score
80
L'adjointe du maire est une cruche en plus de ce qui me semble être une pak-pak.

J'adore cette narration à la conte de fée alors que le sujet est sordide et inhumain. Sacrés journalopes !
En effet
"L’homme, [...] très charpenté, [...] une force de la nature, [...] calme et souriant ...

Ils auraient pu embrayer sur " ...nord-africain musulman, qui se définit comme un débile hystérique, sujet de surcroît, à des impulsions homicides imprévisibles » s'ils avaient lu un tant soit peu le Dr Antoine Porot.
 

Utøya mon amour

SA- aspirant
Membre
Joined
Aug 23, 2020
Messages
200
Reaction score
297
questionnement de l'adjointe au Maire:
Comment peut-on jeter un enfant par la fenêtre ? Ce monsieur était-il sous traitement ? A-t-il déjà été violent par le passé ? Etait-il sous l’emprise d’alcool ?
réponse:
c'est un bougnoule et un bougnoule, ça fait le bougnoule, point.
Femmes n'allez jamais avec un Algérien, sauf si vous désirez être malheureuse et finir tragiquement! 🤪
ni avec aucun melon,aucun nègre,aucun chinetoc,aucun gitan,aucun juif...inculquer aux femmes blanches de gré ou de force,que leur place n'est qu'auprès d'un homme blanc,sans aucune autre alternative!sous peine de sanctions impitoyables et sans appel!!!...
 
Top