Carte de Charleroi (Belgique), la région de Maître Yoda

Ingvar Jonasz

SA- soldat
Membre
Joined
Apr 11, 2020
Messages
198
Reaction score
872
Charleroi est ce qui se fait de pire en Belgique, c'est dire! Bougnoules, toxicos, narbos, cas sociaux, romanichels, blattes altaïques et nègres y déambulent dans une atmosphère digne de Walking Dead, à éviter d'urgence. Je pense que même un français venant d'une zone grand-remplacée serait choqué en voyant ça...
 

Roman

SA- aspirant
Membre
Joined
May 10, 2020
Messages
57
Reaction score
84
J'aime montrer des cartes de villes francophones belges pour faire comprend aux Français qui souhaiteraient faire un white flight vers la Belgique que ce n'est pas une très bonne idée...

Les cartes ci-dessous donnent une idée d'une raison probable pour laquelle maître Yoda (Fulbert) ne met jamais les pieds à Charleroi. Charleroi est la plus grande commune de Wallonie, avant Liège. C'est une ville de +/- 200 mille habitants. La seule ville avec laquelle je peux comparer Charleroi, c'est la ville de Detroit, aux USA. Ces 2 villes ont la même atmosphère : saleté, nombreuses vitrines de magasins fermées, nombreux bâtiments d'entreprises laissés à l'abandon, etc.

Voici à quoi ressemble la ville de Charleroi au niveau de sa multiculturalité (ou, pour faire moderne, de sa diversité):

View attachment 31877

Voici le taux de multiculturalité dans le coeur de Charleroi:

View attachment 31878

Dernier point: Charleroi, comme Liège et Bruxelles, est une ville où le gauchisme est très virulent.
Habitant dans une autre région, je n'ai jamais mis les pieds non plus à Charleking?.
N' y a t'il pas des poches de bastions de nationaux parmis les zones en jaunes, j'ai relevé dans les médias que des supporters de certains clubs s'y étaient installés en nombre certains.
J'ai eu connaissance de communautés de bon sens à tendance patriotique légale donc..
Sont t'ils plus représentés à l'intérieur des terres?..
Plus précisément comment s'articule cette nouvelle sociologie, au niveau des intéractions, des échanges, y a t'il des tensions, en rue ou dans les institutions, tout cela forme t'il un ensemble harmonieux?.
 
Last edited:

Zyklonneur

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 11, 2020
Messages
1,489
Reaction score
4,918
Charleroi (Tcharlerwoué : phonétiquement avec l'accent pourri du coin) est un shit hole de compétition.

Comme le dit l'op, c'est comparable à Détroit.

90% du peu qui n'est pas bougnoule/nègre/albanais/turc/narbo... sont des cassos dignes de figurer dans le top 3 toutes catégories confondues d'émission du genre strip tease et sont d'ailleurs souvent alcoolo et camés au dernier degré.

À éviter quoi qu'il en coûte.
 
Last edited:

LouisLeSchutz-Staffel

SA- aspirant
Membre
Joined
Dec 13, 2020
Messages
10
Reaction score
12
étant moi même de Charleroi je peut confirmer que la racaille bougnoule et autre singes s'y sont implanté et ne cesse de vaquer a des occupation peu recommandable, et c'est fous mais la majorité des crimes sont commis par des immigré et autres sous races.
Curieux tout ça...
 

Roman

SA- aspirant
Membre
Joined
May 10, 2020
Messages
57
Reaction score
84
étant moi même de Charleroi je peut confirmer que la racaille bougnoule et autre singes s'y sont implanté et ne cesse de vaquer a des occupation peu recommandable, et c'est fous mais la majorité des crimes sont commis par des immigré et autres sous races.
Curieux tout ça...
Nous avons la affaire en Europe continentale à un phénomène sociologique unique au monde dans le bas de chaque commune une faune racaille se maintient sur le territoire par la criminalité conditionné par un parasitisme politicien d'en haut tout cela financer par les efforts de la classe moyenne, et de l'argent consigné en banque par les personnes âgées qui ferait tout pour acheter la paix sociale, c'est une vraie emprise par triangulation.
La racaille veut vous faire tomber quant aux parasites ils vous empêchent de monter, l'a où ils se ressemblent ils s'assemblent dans le mensonge et l'obsession de l'apparence créant un voile occulte afin que les lambdas n'y voient que du feux dans le train train produit/conso.

Le fond de roulement est la vente de drogues aux jeunes de la classe moyenne, qui finance les armes et attirent les femmes demandeuse de protection.

Ainsi à Anvers, le couple de la classe moyenne, la femme est serveuse de bar, et le mec dockers inscrit à l'agence d'intérim en attendant les containers (armes, drogue, miel!frelaté, revendu plusieurs fois) touche le chômage et s'entraînent à la boxe, au milieu une classe moyenne flamande travailleuse finît par gagner moins et n'a d'autres choix que de se réfugier dans la seule défense possible, le nationalisme.
Les règlements de compte y était quotidien (chaise de torture etc..) dans les zones de conforts si bien qu'a été constitué une police militaire avec blindés.

Je rappelle que la partie Bruxelloise est dépendante de ce pôle logistique au niveau de l'approvisionnement des magasins, les jours ou les mafias (maroc, turc..) qui contrôlent le port d'Anvers décident de pratiquer un embargo pour conditionner le marché, plus de nourriture dans les supermarchés.

Aller faire du tourisme et flâner par dela du "choeur historique" dés les petites rues adjacentes du centre ville est un risque de se prendre une grenade balancée depuis la fenêtre histoire de faire comprendre qui tient les murs derrière avec tout un arsenal tapît dans l'ombre des maisons de caractéres.

Tout cela à nos frontières avec la Hollande mais aussi à l'intérieur, avec promotion du cosmopolitisme bien pensant en permanence, VIVA EL PRESIDENTE RODRIGO DUTERTE..
 
Last edited:
Top